Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Dim 23 Nov - 20:30

Tandis que la musique envahit toute la salle, de nouveaux couples se forment. La coutume oblige aux demoiselles d’accepter le bras qu’on lui propose, cela dans le seul but de que les élèves se mélangent et apprennent à se mieux se connaître ( :mrgreen:). Il est vrai que certaines n’auraient sûrement pas accepté si elles en avaient eu le choix, et cela sans aucun doute. Heureusement pour ses dernières, leur calvaire ne dure que 3-4 minutes (calvaire ça dépend, Evey a tout de même l’honneur de danser avec le plus beau gosse de la soirée !). D’ailleurs on compte également des jeunes femmes qui ne semblent pas apprécier du tout le choix de leur cavalier pour cette première danse. Jalousie et rivalité ne font pas bon ménage du tout, surtout dans un bal… Il y aurait-il déjà du feu sur le gaz ?

Dès que la mélodie s’arrête, ce n’est que pour en reprendre une autre. Les duos provisoirement formés se sépare – ou pas – et laissent la place à d’autres. Cependant, tous les couples d’origine ne se reforment pas forcément, signe de malaise certain. Comment réagirait leur ‘moitié du bal’ s’ils vont vers d’autres ? Hum, sûrement mal. Où peut-être le prendrait-il avec philosophie ? Enfin bref, nous verrons bien. Cette fois, personne n’est obligé de danser, et on peut aisément se diriger vers le bar pour boire un verre, si tel est notre envie. Mais attention, avec modération, car une fois que la chanteur aura fini, il sera temps de manger.

La nourriture calme les mœurs il parait. De nouveau, il y a une règle, les cavaliers doivent prendre place au côté de celle qui ont invité pour l’évènement. Après libre à chacun de se parler ou non (interdiction pour tout geste déplacé sous la table, je te vois venir Anna ). Les tables disposent de 6 couverts, pour permettre à plusieurs duos de manger ensembles… Espérons que nos étudiants se placeront correctement, et que les ennemis ne se mettront par à côté juste pour embêter l’autre. Mais encore une nouvelle fois, rien n’est moins sur…


Ordre de passage.

Ce sera un ordre de passage quelque peu changé… Vous devrez tous répondre dans un délais de 4 jours. A savoir que pour les hommes, je vous demanderais d’attendre que vos partenaires de danse répondent avant pour qu’elles puissent vous répondre, et dire leurs impressions ect. Vous ne pourrez répondre qu’après ! Exemple : Torben ne peut pas répondre tant qu’Evey ne l’a pas fait.
Votre rp se déroulera en 3 parties en fait. La première, racontera la première danse. La deuxième, racontera la deuxième danse, avec qui vous la faite [s’arranger par Mp !]. La troisième parlera de votre choix de table, et avec qui vous allez partager le repas. Une nouvelle fois, les premiers à poster, seront les premiers à choisir leur table. Vous avez le choix entre 4 tables en tout et pour tout !



Un autre conseil, si vous faites une action sur un autre personnage dans votre rp, veuillez envoyer un mp à l’intéréssé, car avec la masse de réponses (une 50aine en une semaine oO), celui-ci pourrait passer à côté autrement !


-[strike] Heaven
/ Matthieu
- Anna / Nathan
- Alice /
Jessi
- Lily / Regulus
- Krystel [Keith]
- Roxane / Rabastan
- Hermione / James
- Kim / Severus
- Evanna / Franck
- Lyra
- Evey
- Léna / Sirius


PS: Je propose que les premiers crêpages de chignon commencent
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Dim 23 Nov - 21:59

Roxy qui venait de se faire escorter par Regulus jusqu’à une chaise lui souriait donc tendrement sous les regards foudroyants de la Poufsouffle. Ce fut seulement à ce moment là que la cinquième année se risqua finalement à tourner les yeux vers elle... Ohlala! Petite faille dans le plan, c’était d’un pas déterminé et presque violent que l’ennemie approchait... Fallait avouer que ça étonnait Roxy, non pas que les Jaunes et Noirs soient forcément tout doux, tout gentils mais cette Marylise lui avait toujours semblé être un pathétique mélange de niaiserie et de naïveté parfaitement innocent. Et Roxy se voyait mal engager un duel avec elle... non pas qu’elle doute de ses capacités mais en plein milieu d’un bal quand même, ça n’aurait pas été très distinguée... et si peu digne d’elle. Elle pouvait sentir sa baguette discrètement glissée dans la doublure de sa manche et hésitait à la sortir...

Ce fut à ce moment-là que la Poufsouffle disparut de son champ de vision, cachée par un Rabastan Lestrange en train d’esquisser une petite révérence. Roxy sourit légèrement, non pas qu’il s’y prenne comme un manche, au contraire... disons simplement que pour avoir partagée la même salle commune que le jeune homme pendant cinq années, ce genre de petits gestes de sa part avaient de quoi surprendre. Ce fut assez méfiante qu’elle le laissa saisir sa main, se demandant à quel moment il redeviendrait le parfait rustre qu’il était! Mais il n’en fut rien... Quand bien même, il n’y aurait pas eu la règle interdisant de refuser la première danse, Roxy aurait été bien trop abasourdie pour esquisser le moindre geste visant à le repousser. Elle retrouva seulement ses esprits dès les premiers pas de danse et il fallait bien avouer qu’il était agréable de danser avec lui car il était excellent danseur et c’était sans la moindre difficulté que Roxy se laissait guider. Aucun geste déplacé, aucune phrase emprunte d’un humour gras, pas même un regard égaré... un parfait gentleman ce Rabastan. Qui aurait soupçonné que chez lui se cachait une personne si... distinguée? classe? Oui... c’était sans doute les mots et peu à peu tous les doutes de Roxy s’envolèrent, la laissant profiter de ces quelques pas de valse. Elle répondit simplement.


« Hé bien... j’en suis la première étonnée, mais je te renvoie le compliment. »

Un simple sourire esquissé pour qu’il ne le prenne pas mal. Après tout, c’était légitime qu’elle soit étonnée de lui trouver de l’élégance, non? Qui ne l’était pas ce soir? Les autres personnes avaient-elles même reconnues Rabastan? Oui évidemment... c’était concernant l’élégance qu’elle lui renvoyait le compliment et pas concernant une robe qui lui aurait été merveilleusement bien, il va sans dire.^^ Les dernières notes de la valse s’évanouirent et Rabastan s’éloigna non sans l’avoir remercié. Elle répondit simplement par un signe de tête, moyen de lui signifier qu’elle avait eu plaisir à danser avec lui. Se retrouvant finalement seule, elle chercha Regulus du regard mais ne le vit pas... ou plutôt ses recherches s’interrompirent vite quand son regard se posa sur Severus faisant face à une Kim rêveuse.

Depuis quelques temps déjà des bruits courraient selon lesquelles la Verte et Argent en pinçait pour Rogue... Roxy oserait-elle? Changer ainsi de victime... était-ce vraiment intelligent? Pas forcément mais cela était tellement tentant... D’autant plus que d’autres bruits courraient selon lesquels Kim ne l’appréciait guère, excellente opportunité pour tester l’un et l’autre de ses bruits. Comment la provocante Roxy aurait-elle pu manquer une si belle occasion? Un sourire accroché aux lèvres, ce fut d’un pas gracile qu’elle se déplaça jusqu’au petit couple et au moment même où Severus semblait tendre la main vers sa cavalière pour lui proposer une seconde danse, ce fut la main de Roxy qui s’y déposa avec délicatesse. Pas un seul regard vers Kim... tout comme si la jeune fille n’existait pas, elle aurait pu être un fantôme que les choses n’auraient pas été différentes. Accordant un beau sourire à Severus, elle parla néanmoins à Kim d’une voix doucereuse mais sans jamais lui accorder le moindre coup d’oeil:


« Je te l’emprunte pour une danse... »

Elle osa même le gratifier d’un sourire charmeur qui n’aurait échappé à personne. C’était bien sur Severus Rogue que Roxy avait jeté son dévolu, personne ne s’y serait trompé. Déjà l’agitation et les petites conversations qui reprenaient dans la salle commençaient à être étouffés par le son des violons tandis que Roxy esquissait ses premiers pas de danse avec Rogue. Parfaitement égale à elle-même, elle le regardait toujours dans les yeux avec un simple sourire en coin, elle tournait sur elle-même tandis que ses boucles voltigeaient doucement pour toujours retomber impeccablement de part et d’autre de son visage. Rien de vulgaire dans cette danse... et puis quoi encore? C’est de Miss Cartwright dont on parle et pas d’un vulgaire morceau de chaire. Cette danse aurait pu être des plus anodines si elle n’avait pas joué de son regard et de son sourire... qui aurait été trompé? Sûrement pas Kim, c’était une fille et ce genre de regards... elle devait les connaître après tout. La danse terminée, Roxy se hissa doucement sur la pointe de ses pieds pour venir lui murmurer quelques mots à l’oreille:

« Désolée de t'avoir volé une danse... mais sache que ce fut un plaisir. »

Aucune utilité que ces simples mots soient murmurés, nous sommes d’accord... mais Kim ne saurait pas ce qu’elle lui avait dit, Kim se poserait tout un tas de question, Kim ressasserait encore longtemps ce moment anodin dans sa tête. Du moins, c’était l’effet escompté et Roxy espérait bien qu‘elle y ait assisté. Après, peut-être n’avait-elle rien remarqué... Se séparant de lui avec un sourire angélique, elle repartit finalement aussi simplement qu'elle était apparue et une fois le dos tourné, elle remit sans difficulté sous sourire de convenance au placard. Roxy et ses pulsions pour provoquer les autres... une grande histoire d'amour mais elle n'en oubliait pas sa victime première, et encore moins son cavalier initial. Il y'avait plutôt foule dans la salle... elle ne s'était pas rendue compte jusque là du nombre d'élèves présents. C'était quand on cherchait une seule personne qu'on remarquait seulement tous les autres. Elle soupira et sentit une main s'accrocher à son bras... Regulus? Elle tourna vivement la tête et tomba nez à nez sur une fille pâle comme un linge et le fond de teint dégoulinant... Tirait-elle sur le verdâtre où était-ce seulement dû aux lumières? Roxy ne s'était pas attendue à un tel spectacle et eut pour réflexe un bref mouvement de recul, récupérant son bras dans un simple:

« Euhow... »

Qu'était ce discret petit bruit accompagné d'un froncement de sourcils? Rien d'autre que le bruit que faisait Roxy quand elle était dégoûtée... tout ceux qui avaient assisté avec elle à un cours de soins aux créatures magiques ne le savaient que trop bien. Cette fille avait pas l'air dans son assiette et Roxy avait pas envie de gâcher sa soirée à jouer la Médicomage... à tous les coups, elle avait dû se descendre une bouteille de vodka avant, eh bien... elle en payait les conséquences après tout. Comment ça? Roxy n'est pas compatissante? Comme si c'était une surprise... Enfin, la fuite de cette jeune fille lui profita puisque cherchant à s'éloigner le plus loin d'elle possible, elle tomba finalement nez à nez avec Regulus et retrouva vite son sourire, oubliant au même instant la vision cauchemardesque qui lui hantait encore l'esprit jusque là. Elle marcha vers lui, évitant les couples qui se dirigeaient de part et d'autre de la salle et reprit finalement:

« Impossible de te retrouver, je commençais même à penser à un kidnapping opéré par une folle furieuse... »

Elle roula rapidement des yeux... bien sûr, elle n'avait pas dit ça sérieusement mais disons que Roxy n'aurait été qu'à moitié étonnée finalement. Elle avait presque juré avoir vu Cooper foncer dans sa direction, un regard assassin destinée à la Verte et Argent. Une véritable agitation régnait dans la salle, agitation à laquelle Roxy ne comprenait pas vraiment grand chose. La piste commençait à être abandonnée et c'est alors qu'elle remarqua que tout le monde prenait place à de petites tables bordant la salle. Elle reprit finalement avec un léger sourire en tendant doucement sa main vers son cavalier d'un soir:

« Si mon cavalier veut bien m'escorter jusqu'à notre table... »

Un simple haussement de sourcils suggestif et les deux Cinquième Année se dirigèrent vers une table restant encore inoccupée, mais pour combien de temps?
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 15:47



    Anna venait donc de quitter Sirius et de croiser le regard d'Amycus, quand tout à coup son cousin apparut face à elle, lui déclarant qu'elle ressemblait enfin à quelque chose ce soir. Anna fit mine de s'offusquer, et répliqua du tac au tac.

    -C'est dommage, parce qu'en général tout le monde me dit que je te resemble mon cher!

    Si elle ne ressemblait à rien le reste du temps, et qu'elle ressemblait à Nathan le pauvre avait intêret à se faire du souci
    Le jeune homme la remercia pour la gourmette, et lui tendit une envellope dans laquelle se trouvaient deux places pour le concert de son choix. Les yeux de la brune brillèrent et elle dit.


    -Merci beaucoup Nathan! Ca plus les chocogrenouilles... C'est parfait!

    Si cela n'avait tenu qu'a elle, elle serait allée voir les Sex Pistols, mais ils avaient coulé depuis quelques temps déja au grand désarroi d'Anna. Mais plusieurs autres groupe qu'elle vénéraient étaient toujours de ce monde, et elle comptait bien aller les voir
    Nathan la choisit donc comme cavalière pour la danse. Son cousin avait toujours divinement bien dansé, et il continuait dans cette optique.
    Tout en dansant, Anna vit de loin le Sirius inviter Léna, et James palir en voyant Regulus inviter Lily. Sous la musique des plus agréables, les deux cousins dansèrent donc, mélant leurs pas à la perfection. Anna avait eu des cours de danse enfant, et son père s'était toujours amusé de la voir danser toute seule devant le miroir du salon... Genre de manège auquel avait assisté Nathan d'ailleurs. Si un jour il voulait la faire chanter, il lui suffirait de montrer une photo d'elle mimant la danseuse étoile devant la glace!!!

    La musique se termina alors, et Anna sourit à son frère.


    -Amuse toi bien avec ta dulcinée, frérot.

    Un petit sourire amusée, et Anna se recula. La brune se retrouva alors face à Sirius, et lui fit un sourire charmeur. S'approchant de lui, elle lui attrapa doucement la main et plongea son regard brun vert dans celui du jeune homme.

    -Une danse?

    Se rapprochant de son cavalier, la jeune brune posa sa main gauche sur l'épaule du brun, et l'autre dans sa main.
    Le couple commença alors lentement à danser, sous la douce musique du concert. C'était vraiment étrange comme vue. Sortir avec un des garçons le plus haï de sa maison, et ne ressentir pour lui rien d'autre que de l'amour. Et cacher cette relation en apparaissant comme simples amis. Mais ce soir, il s'agissait d'une danse, et cela exigeait un minimum de rapprochement sans pour autant faire jaser les comères!


    -Tu est vraiment trés élégant ce soir... Parvint-elle à dire pour masquer son trouble

    Parfois, Anna s'autorisait à faire un Sirius un petit sourire en coin qui signifiait tout, et le regarder sans cesse dans les yeux. Son regard la troublait, encore plus dans cette atmosphère. Jamais encore elle n'avait dansé avec lui et pourtant, ils s'en sortaient bien!!!

    Leur ronde aurait pu durer encore longtemps si la musique ne s'était pas arrétée. La brune enleva doucement sa main de l'épaule de Sirius mais garda l'autre dans la sienne une fraction de seconde plus longtemps que ne le voulait le protocole "entre amis". Allant chercher une table, les deux jeunes gens en avisèrent une au fond, ou ils pourraient être plus tranquilles et plus loin des regards indiscrets. Anna se laissa doucement tomber sur une chaise, geste tellement différent de son habitude à se jeter sur ce genre d'appui. Sirius s'assit à ses côtés, et Anna lui demanda avec un sourire.


    -Que pense tu de la soirée pour l'instant?

    Elle s'annonçait plutôt bien, et Anna priait du plus profond de son être qu'Amycus et Sirius ne se croisent pas, ce qui risquerait de faire des étincelles.... Ce serait vraiment chose dangereuse que de laisser les deux homme se rencontrer, ils termineraient par s'entretuer!

    Anna rejeta une anglaise en arrière et fit un autre sourire à son petit-ami.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 16:35

    Alors que comme à son habitude Nathan venait de faire une remarque taquine à sa cousine, celle-ci répliqua du tact au tact parvenant même à lui cloué le bec ce qui était assez rare. En guise de réponse il se contenta de lui adresser un clin d’œil tout en lui donnant son véritable cadeau après l’avoir remercier pour le sien !
    Il fut ravi de voir que les places de concert lui avait fait plaisir… Il déclara alors que son cadeau ne pouvait être que parfait ayant été choisi par une personne parfaite… Lui ! Oui, oui ! Ses chevilles allaient très bien ! La preuve étant qu’il invita la charmante brune qu’était sa cousine à danser.

    Nathan avait appris à danser avec sa mère et il n’avait aucune honte de le dire… Après la mort de son père il était son partenaire de danse lors des bals de fin d’année qu’organisait sa famille. Ses souvenirs étant à la fois joyeux et triste il préféra se concentrer sur la danse tout en observant la piste de danse. Il pu constater que certains et certaines n’étaient pas des plus ravi et cela était sûrement dû à une quelconque jalousie…
    C’est d’ailleurs à ce moment que Nathan chercha son amour du regard et la trouva en quelques secondes. Il put remarquer que le bibliothécaire semblait se comporter correctement et qu’Heaven n’avait pas l’air angoissée ou stressé ce qui le rassura énormément…

    Après quelques minutes la première danse prit fin et Anna le délaissa pour… roulements de tambour… Sirius ! Quel choix étonnant n’est-ce pas ?! Elle lui dit de s’amuser avec sa dulcinée avant de repartir pour une nouvelle danse… Nathan eut juste le temps de lui répondre.



    - De même sœurette… A toute !


    Le sourire aux lèvres il se posta ensuite près d’Heaven qui finissait de danser avec le bibliothécaire et il lui prit doucement la main avant de s’adresser au jeune homme…


    - Si vous permettez, je ne peux me passer de cette charmante demoiselle trop longtemps !


    Déposant ensuite délicatement sa main droite sur la taille de la ravissante brune et prenant ensuite la main de celle-ci dans sa main gauche, Nathan choisit en premier lieu de déposer un tendre baiser sur les lèvres de celle à qui il tenait temps… Il commença ensuite à danser doucement tout en admirant la jeune femme. Il n’avait pas à redire il était complètement raide dingue de la Serdaigle et cela le rendait on ne peut plus heureux…
    Tout en dansant, il se rapprocha légèrement d’elle, se laissant envouter par le doux parfum de sa peau. Il était tellement bien en cet instant qu’il avait l’impression qu’ils étaient seuls au monde mais ce n’était pas le cas et lorsque la musique diminua il se rendit compte que la salle était bel et bien bondée… Mais peu importe ! Le plus important aux yeux de Nathan était de passer cette soirée avec Heaven…



    - Tu danses merveilleusement bien… déclara-t-il avec franchise à l’égard de sa petite amie. Mais là il commence à avoir trop de monde sur la piste et c’est pas agréable. On devrait se trouver une table.


    Tout en disant cela, Nathan avait guidé Heaven hors du centre de la piste de danse et c’était maintenant arrêté à la recherche d’une table. Toutes se composaient de six couverts… Il fallait donc bien choisir pour ne pas tomber avec des débiles du genre des Serpentards…
    Un sourire apparu sur le visage de Nath' lorsqu’il aperçut Anna en compagnie de Sirius à l’une des tables tout près. Resserrant l’étreinte de sa main sur celle d’Heaven il prit la direction de la table de sa cousine en ayant la malchance de croiser Mister Carrow à qui il jeta un regard noir.



    - On va se mettre à la table d’Anna et Sirius… Histoire de nous éviter d’avoir de la compagnie moins charmante, précisa-t-il.


    Arrivé à la table il sourit à Anna tout en tirant la chaise destinée à Heaven pour qu’elle s’installe…


    - Salut Sirius ! Comme on a jamais eu l’occas' de se parler je me présente… Nathan Sanders, cousin de la folle qui se tient à tes cotés et voici Heaven, ma cavalière et merveilleuse petite-amie… commença-t-il par dire avant de regarder de nouveau Anna… Vas pas croire que je te surveille sœurette, déclara-t-il joyeusement. C’est juste qu’on n'a pas envie de se retrouver en mauvaise compagnie !


    Il s’assit à son tour et reprit doucement la main d’Heaven dans la sienne…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 17:25

    La danse d'ouverture du bal était la danse où l'on n'avait pas le droit de danser avec son cavalier. Et cela arrangeait la Gryffondor. Si au contraire, elle aurait eu le devoir de danser avec son frère, là elle aurait été vraiment mal barrée. Et pas qu'un peu puisque son imbécile de frangin ne pouvait plus rentrer désormais dans la salle. Il allait lui faire la tronche, mais elle s'en fichait désormais. Un peu plus ou un peu moins de toute façon, qu'est-ce que cela pouvait bien changer ? A part augmenter le nombre de disputes, rien du tout. Donc, tant mieux. Enfin bref, assise sur sa chaise, Alice regardait les couples qui finissaient d'entrer. Elle fut surprise par certains. Nathan Sanders et Heaven Peaceful par exemple la surprirent. Elle eut un fin sourire. Ils étaient assez dissemblables et pourtant... Par contre, elle eut une grimace qu'elle ne chercha nullement à camoufler en voyant Jessi Tumodel arriver en compagnie de Kim Wichnestre. Elle ne pouvait pas sentir cette fille, c'était comme ca. Elle ne fit aucun commentaire et continua de regarder les autres. Lyra Badenov se présenta au bras de Londubat. Puis il y eut Evey qui semblait quelque peu énervée. Franchement étonnée, Alice lui jeta un regard surpris mais à peine voulut-elle aller lui parler que les jeunes hommes se mirent à inviter les jeunes filles pour la première danse.

    Durant cette danse, les demoiselles n'avaient pas le droit de refuser une quelconque invitation. La Gryffondor appréhendait un peu la demande. Elle jeta un regard vers Londubat. Elle ne tenait pas spécialement à partager quatre minutes avec le jeune homme. Elle grinça des dents. Ce type lui sortait par les yeux. C'était impressionant. Elle retint un grognement. Il y avait quand même plus classe. Alice jeta un regard vers Torben, pour savoir s'il pourrait danser pour l'ouverture. La jeune fille était en train d'espérer que oui et ce le fut. Seulement, elle n'avait pas envisagé que Jessi vienne lui demander avant. Elle offrit un sourire au Serpentard et accepta son bras.


    -'Avec plaisir ! Je dois avouer que cela fait un certain temps que je ne t'avais pas vu et cela commençait à me manquer.'

    Bien sur, Alice était déçue de ne pouvoir danser avec Torben. Cela faisait quand même un bout de temps qu'elle ne l'avait pas vu et elle aurait aimer passer du temps avec lui. peut-être plus tard. Elle l'espérait du moins. La Gryffondor aperçut le jeune homme inviter Evey par dessus l'épaule de son cavalier. Elle ressentit une pointe de jalousie mais elle décida de détourner le regard pour se reconcentrer sur son ami. Cela faisait un bon bout de temps qu'elle n'avait pu bavarder avec le Serpentard et cela lui manquait. Elle aimait bien avoir son avis sur diverses choses et même si elle ne suivait pas toujours ses conseils, elle apréciait son aide. Ils commençèrent à danser et Alice fut soulagée de constater que son partenaire savait danser et qu'il ne risquait pas de lui marcher sur les pieds. Ils se sourirent et la Gryffondor ne rougit pas comme d'habitude. Jessi réussissait toujours à la rendre génée par ses sourires charmeurs, mais pas aujourd'hui. A la place, elle répondit, détachée.

    -'Et bien, pas mal de choses, je dois dire. Plus que ce que l'on peut raconter en une danse je crois. En tout cas je vais bien. Et toi ? J'ai vu que tu étais bien accompagné ce soir.'

    Très ironique, bien sur. Et le Serpentard devait s'en douter. Ils continuèrent à évoluer sur la piste aux cotés d'autres duos . Ceux-ci étaient tous aussi variés les uns que les autres. Les maisons ne s'étaient pas tant mélangées que cela mais Dumbledore devait être enchanté de voir que tout se passait à merveille pour l'instant. Oui, pour l'instant. Il y aurait surement un problème ou un incident au cours de la soirée. Sinon, cela ne serait plus un vrai Bal de Noël.

    Finalement, la danse s'arrêta et Alice se sépara de son cavalier avec un sourire amical. Cela faisait du bien de discuter avec lui. La Gryffondor se dirigea finalement vers le bar et commanda une boisson. Elle en profita pour vérifier que sa baguette était toujours à la même place - c'est à dire glisser sur sa cuisse. Elle applatit le tissu contre celle-ci et tata discrètement. Oui, sa baguette était toujours là. Elle soupira de soulagement et commença à boire sa bière-au-beurre... non-alcoolisée. Alice grimaça. Le directeur les prenait-il pour des gamins ? La Gryffondor fut rejointe par un Serpentard [Rabastan Lestrange] qu'elle ne connaissait que de vue. Elle n'était même pas sur de son nom. Finalement, le groupe entama un air qu'Alice appréciait particulièrement. Elle soupira. Elle aurait apprécié inviter Torben mais elle doutait que Tom, son patron accepte qu'il redanse tout de suite puisqu'ils allaient bientôt passer à table. Elle se tourna donc vers le Serpentard à ses cotés et lui tendit la main. Ce n'était pas aux filles d'inviter les jeunes hommes normalement mais Alice se fichait pas mal de ce genre de règle.


    -'Tu danses ?

    Elle lui sourit et ils s'élancèrent sur la piste. Alice se trouvait plutôt chanceuse quand même. Ses deux cavaliers dansaient très bien et la Gryffondor n'avait rien à craindre pour ses pieds. Ils virvoltèrent quelques secondes sur la piste. Alice vit Rogue et Cartwright danser et elle faillit en éclater de rire. La Serpentard semblait littéralement draguer son cavalier. Où donc était passer Wichnestre ? Elle aperçut également Anna et Sirius danser ensemble. Ainsi donc ils étaient venus ensemble. Comme les meilleurs amis qu'ils étaient. Preetchet était une mauvaise langue. où était-elle d'ailleurs celle-là ?

    -'Alice McPherson. A qui ai-je l'honneur ? Je suis navrée, je n'arrive pas à me souvenir de ton nom. Pourtant... je suis sure de savoir qui tu es. '

    Elle fronça les sourcils pour se souvenir mais finit par s'avouer vaincue. La danse prit fin et les deux jeunes gens se dirigèrent vers les tables, décidant de passer le repas ensemble.

    -'Tu veux t'installer à un endroit particulier ?'

    Elle lui lança un regard interrogateur. Intérieurement, Alice espérait éviter une table constituée uniquement de Serpentard fermés d'esprit. Elle serait incapable de les supporter une soirée entière, c'était certain .
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 17:49

Après avoir été « délaissée » - elle ne pouvait lui en vouloir, les règles du jeu avaient été fixées au préalable par les organisateurs de ce bal – par son cavalier et petit ami, Heaven s’était attendue à être retrouvée d’ici quelques centaines d’années à l’état de squelette voir même de cendres – le processus de décomposition était-il plus rapide chez les sorciers que chez les moldus ?^^ - à force d’avoir attendu vainement quelque chose qui ne viendrait jamais. Après tout, elle ne se faisait pas d’illusion ! Face à une Lily Evans, elle n’avait aucune chose ! Tous les garçons s’empresseraient de l’inviter, lui réservant leurs plus beaux sourires charmeurs qu’elle se ferait sans doute une joie de leur rendre puisque, d’après les rumeurs, elle traversait elle-même une mauvaise passe avec James Potter. Aussi, dans cette lutte acharnée qui était celle de se trouver un cavalier avant le début de la première danse, Heaven aurait tôt fait de rendre les armes, refusant de lutter face à des filles telles que sa camarade de Gryffondor qui avaient au moins pour elles de pouvoir observer les pieds de leur compagnon et éviter ainsi de les écraser malencontreusement !

A cette pensée, Heaven laissa échapper un profond soupir qu’elle dûe ravaler bien vite, au moment où une voix s’élevait tout près d’elle, une voix masculine qui l’invitait poliment à la suivre sur la piste de danse. Surprise, la jeune Serdaigle songea d’abord que l’inconnu avait porté sur elle son choix malenconteux après être arrivé quelque peu en retard ce qui avait sans doute rendu le choix de sa cavalière particulièrement restreint ! Mais à en juger par le laps de temps dérisoire qui s’était écoulé entre le moment où Nathan lui avait annoncé qu’il allait rejoindre à Anna et cet instant-même était bien trop minime pour laisser à tous les jeunes gens le temps de choisir une demoiselle ! De plus, l’ouïe fine de la jeune Peaceful n’avait capté aucunes voix alentours se pressant dans une demande semblable à celle à laquelle elle était confrontée ! Etait-ce possible que son cavalier ait tout simplement fait… un choix ? Et que ce choix se soit porté vers… elle ?

Mais Heaven n’eut pas le temps de s’attarder davantage dans de longues réflexions destinées à décripter le comportement de l’inconnu ! En effet, ce dernier venait de se saisir de sa main légèrement tremblante pour l’entraîner à suite, probablement vers la piste de danse puisque la tradition voulait qu’une demoiselle invitée ne puisse refuser la demande. Quelque peu angoissée, il faut le dire, la jeune Serdaigle se demanda dans un premier temps si son cavalier était au courant de sa cécité, hésitant à l’en tenir elle-même informée. Et si la danse s’avérait catastrophique ? Avec Nathan, il n’y aurait pas eu le moindre problème, évidemment ! Il savait combien les choses de la vie quotidienne lui était difficile et il se montrait d’une divine patience, la guidant constament sans jamais se plaindre de quoi que ce soit. Qu’en serait-il de l’inconnu qui venait de poser une main sur la hanche d’Heaven qui répondit à ce geste à déposant dans un geste délicat sa main droite sur l’épaule du jeune homme qu’elle n’eut, fort heureusement aucun mal à trouver.

L’ « inconnu » ne le demeurait pas longtemps. En effet, il se présenta bien vite comme étant Matthew Vince, le bibliothécaire de l’école. Heaven avait déjà entendu parler de lui par les autres filles de l’école, sa réputation de séducteur né semblait avoir précédé le jeune homme, en était-il seulement conscient en cet instant ? Pour la jeune Serdaigle, cela n’avait pas grande importance ! Son cavalier pourrait user de tous les clins d’œil du monde, elle ne les détecterait pas, il n’avait pas la moindre chance avec elle et ce malgré ces « 20 ans qui lui donne un air teeeellleeeement plus mature que les autres garçons ! » pour reprendre les propos d’une cruche au QI avoisinant celui d’une moule que Heaven avait entendu s’égosiller dans les toilettes des filles !


-Heaven Peaceful… Tout aussi ravie de partager cette danse avec vous, Matthew ! Pour rebondir – un peu tard, certes, mais qu’importe ? – sur votre remarque de toute à l’heure, je suis en effet plus que surprise : m’inviter à danser relève d’une certaine audace ! Rares sont ceux qui peuvent y prétendre !

Ainsi, si son cavalier ne l’avait pas encore répertorié comme la « vilaine aveugle complètement introverti de Serdaigle à laquelle il ne faut surtout pas adresser la parole des fois que vous vous retrouviez chargés de toutes les personnes handicapées du monde », c’était fait ! Autant mettre les cartes à plat d’entrée de jeu, n’est-ce pas ? La soirée n’en serait que plus agréable ! Et jusque là, elle ne se déroulait pas si mal que cela ! En effet, se guidant de son ouïe particulièrement développée qu’elle pouvait concentrer sans le moindre effort sur le bruit des pas du bibliothécaire, Heaven parvint – véritable miracle – à évoluer suffisament gracieusement sur la piste de danse sans écraser malencontreusement les pieds de son cavalier, comme elle l’avait craint un peu plus tôt !

Bientôt, la musique prit fin, annonçant la fin de cette danse qui ne s’était pas avérée si catastrophique que cela ! Affichant un doux sourire, la jeune Serdaigle laissa doucement glisser sa main droite de l’épaule de son cavalier avant de désentrelacer ses doigts de ceux du jeune homme pour finir par s’exclamer :


-Eh bien merci, Matthew, pour cette danse ! J’imagine que nous aurons l’occasion de nous rencontrer de nouveau au château même si cela ne se fera probablement pas à la bibliothèque !

Cette dernière remarque fut accompagnée d’un sourire amusé tandis que la voix de Nathan s’élevait tout près d’eux, s’annonçant comme une demande assez explicite d’une prochaine danse avec Heaven. Affichant un sourire radieux, la jeune Serdaigle adressa un léger signe de la main à Matthew – priant pour que ce geste ait été à peu près situé face au bibliothécaire – avant de se lancer entraînée par son petit ami dans une nouvelle danse qui promettait d’être encore plus délicieuse que la précédente. En effet, la jeune fille se sentait en entière confiance dans les bras de son petit ami, aussi répondit-elle passionnément à son baiser avant de s’abandonner à la musique et à lui, le suivant, beaucoup plus détendue que durant la danse précédente. Ne pensant plus à rien d’autre qu’à lui, à eux, se laissant enfermer dans une bulle protectrice et rassurante qui avait le don de la faire vibrer chaque fois davantage, Heaven sourit en entendant le compliment formulé par son petit ami.

-Il faut dire que tu es un cavalier et guide formidable ! s’exclama-t-elle avec modestie. Mais tu as raison, il y a beaucoup de monde, mes oreilles commencent à souffrir, c’est une épreuve pour moi ce genre de soirée !

Cette dernière remarque fut accompagnée d’un sourire amusé mais il y avait un large fond de vrai dans ce qu’Heaven racontait. En effet, si son ouïe ultra développée lui était d’un immense secours, elle la fatiguait extrêmement durant ce genre de soirée. Aussi suivit-elle de nouveau Nathan sans plus de cérémonie, asquieçant silencieusement lorsqu’il lui annonça qu’ils allaient prendre place à la table de Sirius et de Anna. Heaven ne connaissait que très peu la cousine de Nath’ mais elle lui avait fait plutôt bonne impression ! Alors pourquoi s’opposer à un tel choix ?
La jeune Serdaigle prit donc place sur la chaise que lui présenta son petit ami, affichant un sourire chalereux qui était destiné aux deux autres jeunes gens bien qu’elle ne sache pas exactement où ils se trouvaient par rapport à elle. Suite aux paroles de Nathan, elle ne sut pas trop quoi ajouter, ne se sentant pas particulièrement à l’aise, se contentant de serrer la main que lui présenta le Poufsouffle dans la sienne.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 18:18

[Bouuuuuuuuuh! les pnj ont le droit de faire ce qu'ils veulent ces privilégiés! XD]

Après sa danse avec Roxanne, celle-ci le salua et s'éloigna. Il lui sourit, sincèrement (!), et gagna l'endroit où il souhaitait camper le reste de la soirée à savoir: le bar. Uhuh...

"Un Whisky frappé"

Le serveur le regarda de travers. Il n'avait pas ce genre de boisson evidemment, c'était sensé être un bal d'étudiants et pas de poivrons... Alors que ce gamin de 17 ans viennent lui demander une boisson d'hommes le surprit, voire le rendit suspicieux...

En temps normal, je vous le dit tout de suite, Rabastan n'aurait pas eu la patience et lui aurait demandé direct "Tu veux ma photo pinguin?" mais ce soir c'était différent. Il n'était pas dhumeur plus dispose, loin de là, mais la menace de ses parents revivant l'évènement à travers ses souvenirs le dissuadait de chercher la petite bête d'entrée de jeu...

"Euuuh... Excusez-moi mais..."

Et voilà, le serveur était mal à l'aise... Quelle bande de moules...

"Donnez-moi plutôt un verre de jus de citrouilles s'il vous plaît."

Voilà qui devait être dans les cordes de ce serveur. Quelle basse besogne... Rabastan ne s'abiasserait jamais à exercer un tel métier... Le serveur remplit parfaitement son office cependant et lui servit un jus de citrouilles frappé, c'était frais. Très bon.

Alors qu'il sirottait tranquillement sa boisson, le jeune homme s'aperçut qu'il n'était pas seul, une jeune femme était au bar, à son côté. Elle était jolie, Rabastan aimait bien les brunettes aux cheveux bouclés. Et celle-là semblait assez simple, puisque sa robe n'était pas sexy à l'indescence comme certaines dans la salle, mais juste comme il fallait. Elle était ma foi, bien élégante.

Comme un fait exprès, la voilà qui l'invitait à danser. Il allait falloir qu'il se revoit à la hausse ce Rabastan... Le trouveraient-elles mignon tout à coup? Quoiqu'il en soit, le jeune homme adressa un sourire à Alice en s'emparant de sa main tendue, qu'il aida à prendre son bras.

"Avec plaisir Mademoiselle."

Et Rabastan rejoua son rôle de parfait cavalier. Pendant la danse, il vit les yeux d'Alice s'égarer et regarder les autres couples. Les enviait-elle? Les commérages n'étaient pas faits pour intéresser le cavalier de la demoiselle, qui se contentait de garder ses yeux bleus fixés sur le visage d'Alice, sans la moindre expression déplacée cependant. Il avait un visage ouvert, ravi et flatté d'avoir été invité à danser par une aussi jolie jeune femme; qui réussit à lui arracher un sourire à sa question. Il se pencha et murmura à son oreille:

"Les oiseaux de papier colorés, qui en explosant répendaient de l'encre de couleur partout en cours de Métamorphose... C'était moi. Rabastan Lestrange, pour te servir ce soir Mademoiselle Alice..."

Et oui, il connaissait son prénom. Comme il connaissait le prénom de certaines filles qui avaient su retenir son attention. Celle-ci était jolie, simple et discrète. Et c'était cette dernière particularité qui l'avait fait le plus remarquer aux yeux du jeune homme.

Dans cette école, beaucoup de jeune filles se disaient les plus belles et cherchaient des moyens pour attirer l'attention, de plus en plus pittoyables. Des Potter féminins en somme. Mais Alice n'était pas faite du même bois, et c'était tout à son honneur, très appréciable.

La seconde valse prit fin et Rabastan offrit de nouveau son bras à Alice. Il lui sourit.

"N'y voit aucune discrimination superflue mais je crois que ma compagnie n'est pas désirée aux côtés de certains des tiens. De plus je suis un garçon, on trouvera plus matière à m'attaquer que toi. Je te suggères donc une table libre..."

Il jeta un coup d'oeil dans la salle.

"Ah c'est parfait j'en vois une là-bas. Dans le fond, cela te convient-il? Ou préfères-tu être plus près de la piste pour qu'un jeune homme puisse mieux t'inviter à danser?"

Après quelques instants de délibération, ils optèrent pour un juste milieu et se dirigèrent vers une table, ni au milieu, ni au fond mais au milieu des autres et s'y assirent. C'était une table où personne n'était encore assis, non loin de celle de Roxanne et Regulus (du coup ).

Galamment, Rabastan aida Alice à s'assoir en reculant et rapprochant sa chaise de la table. S'il n'y avait ses antécédents pour jouer en sa défaveur, Rabastan serait passé pour un jeune homme pour lequel les anciennes valeurs de la galanterie et de la retenue comptait toujours... S'il n'y avait eu ses antécédents, l'ai-je précisé? Oui? Bon, mieux vaut deux fois qu'une.

Là était le reflet de toutes les leçons de bienséance qu'il avait reçues... Il espérait qu'avec ça, ses parents lui ficheraient un peu la paix, et puis il y avait tout de même pire personnes avec qui passer un moment qu'Alice.

"Alors dis-moi Alice, passes-tu une agréable soirée?"

Il sourit à Alice alors qu'il venait prendre place à ses côtés. Autant alimenter la discussion, ça serait plus sympathique. Malgré tout, il ne voulait pas que ça tourne au vinaigre tout ça parce qu'Alice était une gryffondor. Pas avec des filles du moins. Avec des mecs il aurait pas dit non, mais c'était la soirée des jeunes femmes ce soir et on lui avait appris à respecter ça.

Presque tout de suite après sa question, Lucy revenait, les joues en feu, radieuse. Elle vint se placer derrière le fauteuil de Rabastan, en tenant le dossier.

"Tu es en charmante compagnie à ce que je vois."

Rabastan resta impassible. En temps normal, il l'aurait vannée en répliquant "oui, bien plus que je ne l'aurai été en ta compagnie" mais il ne fallait pas d'esclandre... Du moins, pas tout de suite.

"Tu sembles bien profiter de ta soirée également Lucy."

Il se leva et alla aider la dite Lucy à s'installer à la place à sa gauche, Alice était à sa droite. Il espérait que la situation ne s'envenimerait pas, Lucy ayant été assez acerbe avec Alice. Un tantinet jalouse, qui sait?
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 19:44

Nuit de folie chanteraient certains dans bien des années, cependant, tandis que pour ma part, je comptais profiter de cette soirée pour mettre bien des choses au clair...Enfin pour peut-être les mettre au clair, rien n'était plus complexe que de dire la vérité à une personne, surtout lorsqu'on ne savait pas la réaction que la personne en question risquait d'avoir, et pour ma part, je connaissais bien trop cette personne à qui la vérité se devait d'être annoncée, aussi je me contenterais dans un premier temps d'être une personne gentille, serviable, et de garder ce côté séducteur que j'avais toujours eu avec Evanna pour le moment. La vrai question était était-ce le bon jour ou plutôt la bonne soirée pour annoncer à la jeune femme que le même sang coulait dans nos veines? Certains verraient un mauvais présage à dire le "même sang dans nos veines" puisque le sang circule en vingt-trois secondes et que ce chiffre, s'il en est, porte malheur selon de vieux dires notamment incas puisque ceux-ci ont promis une fin du mon pour le vingt décembre deux milles douze, un peu de math élémentaire, vingt plus douze, trente-deux, trente-deux à l'envers, vingt-trois, le chiffre maudit.

Le tout était de savoir si je croyais en la coïncidence des chiffres ou non. D'autant plus que quitte à être superstitieux jusqu'au bout, nous étions en mille neuf cent soixante seize, or un plus neuf plus sept plus six font vingt-trois. Alors réel signe d'une quelconque force qui contrôlerait ce chiffre ou simple coïncidence purement incroyable? Chacun se ferait l'idée qu'il en voudrait, pour ma part, je doutais que ce ne soit pas que le pur fruit du hasard, je ne croyais pas en des divinités, aussi croire en un chiffre, cela relevait pour moi de l'impossible. Donc vingt-trois ou pas, j'annoncerais peut-être à la demoiselle selon le déroulement de la soirée la vérité, ce n'était pas une histoire de courage, bien loin de là, c'était bien plus prêt d'une histoire de questionnement intérieur sur ce que ça provoquerait comme réaction chez la jeune femme, à la vérité peu m'importait que cela la blesse ou la détruise, enfin telles étaient mes pensées avant que je ne rencontre ma plus que charmante benjamine. La voir, je m'étais soudain sentis l'âme d'un fraternel, d'un grand frère, avec tout le côté protecteur, sympathique, toujours à couvrir en cas de bêtise, c'était donc ainsi que je me sentais avec elle, loin de l'idée de la sœur, oubliée, l'idée de lui dire la vérité.

Retour à la réalité, je venais de débuter un danse avec une demoiselle qui elle aussi avait su se mette en valeur ce soir, elle était absolument sublime, elle fut apparemment la première demoiselle inviter à danser. Fallait-il dire que j'avais été prompt à réagir? Bien que le choix fut dur parmi toutes ces jeunes femmes plus sublimes l'une que l'autre. Affinités et amitiés auraient dû jouer, j'avais imaginé et imaginais toujours James et Sirius s'étant arrangé, leur plan avait échoué, moi j'avais gardé un oeil sur ma cavalière de la soirée, qui avait été invité à danser par un Gryffondor que je ne connaissais pas. Peu importait pour le moment, et puis je n'étais pas là pour jouer au garçon ultra-jaloux, ultra-possessif, elle était ma soeur, étais-je sûr de la voir encore comme une soeur et non comme un objet de désir? Je ne savais plus trop, mais alors que la danse venait de commencer et que j'avais compris à peine un peu auparavant que la demoiselle avec qui je partageais cette danse était aveugle, je faisais encore plus attention que les autres couples ne touchent pas la jeune femme. Signe d'affection? Non c'était une logique imposée par le moment.

La jeune femme se présenta, comme je l'avais fais un peu auparavant, elle s'appelait Heaven Peacefull, un nom d'ange sur un visage d'ange, dans un monde pas vraiment prévu pour les anges. Idéalement, malgré le fait qu'elle ne soit aveugle, je lui répondais d'un sourire à sa présentation, et son retour de compliment. Je laissais échapper un petit rire lorsqu'elle expliqua que rare était ceux qui pouvaient se vanter de l'inviter à danser, je ne compris pas vraiment ce qu'elle voulait dire, mais dans le fond était-ce vraiment grave? La jeune femme semblait avoir entendu parlé de moi, certainement pour mon coup d'éclat avec James Potter, nul doute que j'en entendrais encore parler de mon coup d'éclat, peut-être était-ce plus simplement une fille qui avait parlé de moi, j'entendais beaucoup de monde parlé dans mon dos, des jeunes femmes comme des jeunes hommes que je savais inquiet de ma présence. Allons les enfants, si vous faites attention à vos demoiselles, pourquoi diable s'intéresserait-elle à un homme comme moi? Simple bibliothécaire de mon état? Enfin, trop de question puisque la danse se passait sans embuche:


- Vous dansez remarquablement bien jeune demoiselle, c'est très agréable de partager ce moment avec vous. J'ose simplement espérer que votre petit ami est moins jaloux que sieur Potter. Quoi qu'il en soit, j'espère que le fait que mon attention se soit porté sur vous ne vous dérange pas.

Voilà donc comment se passerait la soirée, dansant tranquillement avec tout le temps de discuter si tant était que personne ne venait à "m'emprunter" ma cavalière. J'espérais que cela ne se passe ainsi, et tout au fond de moi, je me demandais encore si j'oserais lui dire, au risque de toucher une corde sensible, ou de la laisser indifférente. Nous verrions bien, en tout cas, je devais avouer ne jamais avoir prêté autant d'attention à une cavalière qu'en ce moment même je n'en avais pour la délicieuse Serdaigle avec qui j'échangeais ces premiers pas de danse d'une soirée qui se promettait longue et agréable. En tout cas, la chanson semblait toucher doucement à sa fin, ce qui me laissait déjà, avant même qu'elle ne soit finie un sentiment extrêmement mitigé, j'avais envie de revoir ma cavalière, mais savait que je ne saurais comment me comporter. De l'autre côté, cette jeune femme, malgré son infirmité savait extrêmement bien dansé, et danser avec elle avait été un vrai plaisir. Mais déjà les dernières notes se turent, laissant dans un premier temps un silence, et s'ensuivit le bruit de pas des jeunes hommes, retournant au près de leur cavalière.

Le jeune homme qui avait mademoiselle Peacefull pour cavalière vint d'ailleurs pour récupérer sa cavalière. C'était sans aucun problème que ma main avait quitté la hanche de la demoiselle, et nos doigts s'étaient désentrelacés sans aucun soucis. Le jeune homme était lui aussi sur son trente et un, comme toutes les personnes présentes par ailleurs. Et répondant au sourire de la demoiselle, j'en adressais un tout aussi sympathique au jeune homme. Le jeune homme avait pris la main de la demoiselle pour l'emmener dans la seconde danse, celle-ci eut juste avant un petit geste de la main pour moi auquel je pus encore répondre avant que le jeune homme ne l'emmêne:


- Tout le plaisir était pour moi mademoiselle.

En parlant de cavalière, où donc était ma cavalière? Etais-je sot? Je l'avais pourtant vu entamer la première danse avec un jeune homme qui m'était inconnu, mais j'étais loin d'être assez jaloux pour monter sur mes grands chevaux et ennuyer le jeune homme avec ça, d'autant que chaque pas qui me rapprochait de ma soeur, me faisait revenir à la mémoire le fait que je devais encore prendre une décision importante, une décision importante pour deux, pas uniquement pour moi, je devais faire un choix qui pourrait changer ma vie, mais aussi celle d'une demoiselle qui peut-être ne voulait pas de tout cela. Etais-je Dieu pour oser penser que j'avais droit de changer ainsi en une phrase la vie d'Evanna Lyrics? Non je n'étais pas Dieu, j'étais juste moi, une personne haït de certains pour mes agissements, apprécié par d'autre pour ses mêmes agissements, ou d'autre, j'étais une eprsonne ordinaire avec des hauts et des bas, des amis et des ennemis, enfin actuellement, surtout des ennemis. Tout venait à point à qui s'avait attendre, pour le moment, la patience semblait la plus sage vertue que je puisse avoir. Tout d'abord récupérer ma cavalière, arriver à hauteur de celle-ci et du jeune homme, je pris doucement la main de ma cavalière, souriant au jeune homme:

- Je te remercie d'avoir pris soin de ma cavalière, et j'espère que tu passeras une bonne soirée, surement nous reverrons-nous.

Comment être poli et un rien discourtois à la fois, tout un art, j'avais appris à le maitriser avec le temps. Pourquoi discourtois? Et bien réaction fraternel, protection de sa petite soeur, même si je doutais que celle-ci n'est réellement besoin de protection, sinon contre moi. Puisque ce soir, je risquais d'être la personne la plus dangereuse pour elle, si la mauvaise idée me venait de lui dire la vérité. Comme la musique allait reprendre, ma main se posa sur sa hanche, plus fermement qu'elle ne l'avait été avec Heaven alors que mes doigts rencontrèrent ceux de la demoiselle. La danse allait se commencer, et je souriais à la jeune femme, cachant derrière ce sourire toutes les pensées qui m'envahissaient à ce moment, me concentrant pour ne rien filtrer de ces interrogations pourtant si présentes. Ce n'était pas dans mon esprit "être ou ne pas être", mais "dire la vérité ou ne pas dire la vérité". Et en vérité je vous le dis, mes frères, ce soir telle était la grande question à laquelle il me faudrait apporter une réponse, qu'elle soit ou non positive.

Seulement je n'eus le luxe de réfléchir plus car comme la musique se commençait, j'emmenais ma cavalière dans les premiers pas de danse que nous échangions l'un avec l'autre. Toutes ces belles questions, toutes ces belles leçons sur l'éthique volaient à nouveau en éclat dans mon esprit, c'en était déjà, finis et ce la ne faisait que deux pas que nous dansions ensembles. En seulement deux pas, le sourire charmeur de la demoiselle m'avait d'ores et déjà fais faire l'impasse sur notre lien de parenté, je n'étais plus son frère à ce moment, elle n'était plus ma soeur, j'étais un séducteur qui usait sur elle de ses charmes, et elle était une séductrice qui utilisait sur moi de ses charmes. C'était ma faute si nous en étions à nous séduire mutuellement, je le savais, mais comment pourrais-je reculer désormais? Je m'étais enfermé dans mon propre mensonge, condamner à aller de l'avant, toujours et encore de l'avant. Mes doigts sur la hanche de la demoiselle battaient légèrement la mesure de la musique, dans un rythme séducteur qui semblait ne pas avoir échapper à la demoiselle, comment ces petits mouvements auraient-ils pu lui échapper à travers de fin tissu qui la couvrait?

Trop vite à mon gout, la danse toucha à sa fin, et déjà je regrettais ce moment avec la demoiselle, mais approchait le temps de se choisir une table pour s'asseoir. Il y avait pour le moment deux tables qui semblaient occupé, gardant dans ma main, les doigts de la demoiselle, je l'entrainais vers une des deux tables où quelqu'un était déjà, j'en avais choisi une, celle où je connaissais quelqu'un, en faites presque toutes les personnes présentes puisqu'il y avait autour de cette table Anna Sanders que j'avais emmené à l'hôpital, Sirius Black que j'avais rencontré comme il était à l'hôpital étant le petit ami d'Anna, il y avait également mademoiselle Peacefull avec qui j'avais partagé la première danse, et bien entendu le cavalier de la jeune femme, que je ne connaissais pas encore. Tirant légèrement la chaise promise à ma cavalière, je la regardais s'asseoir avec un sourire aussi charmeur que je le pouvais. Ma main se posa sur son épaule un instant, et puis *Matthieu, il est temps de te réveiller mon grand*. Secouant légèrement la tête pour sortir de mes pensées, je m'asseyais face à ma cavalière, au côté de l'inconnu:


- Bonsoir messieurs, dames, je connais presque tout le monde au moins de nom, et pour celui qui ne me connait pas, je suis le bibliothécaire Matthieu Vince, mais je pense que tu as surement déjà entendu parler de moi.

Assis cette table, mes yeux firent un tour d'horizon des regards, pour finalement terminer et se bloquer dans celui qui ce soir m'intéressait le plus, celui de ma douce et tendre cavalière, Evanna...
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 20:32

Hermione attendit patiemment son tour, toujours désespérement assise sur sa chaise, que quelqu'un daigne bien l'inviter à danser cette merveilleuse valse. Elle regardait les jeunes filles, qui une à une, saluait leur nouveau cavalier, et partaient le regard lumineux tournoyant au rythme de la musique.
Non pas qu'Hermione aurait accordé une quelquonque importance au fait d'être délaissée ou pas, elle s'évertuait à se convaincre qu'elle s'en fichait. Cependant, pour l'égo ce n'était pas super rassurant.

Finalement, un beau jeune homme à l'allure élégante s'approcha d'elle et lui tendit son bras. Elle leva la tête. C'était James Potter. Un soupir de soulagement et un sourire joyeux en guise de réponse à son invitation, et la jeune fille partit à son tour dans les tourbillons enivrant de la valse.

James était un féru danseur. C'était d'ailleur extrêmement agréable! En outre, c'était un allié, ce qui signifiait qu'Hermione pouvait lui communiquer en toute confiance ses impressions.
Au début de la danse, elle regardait discrètement autour d'elle. Le frère de Sirius venait d'inviter Lily à danser. Un rapide coup d'oeil vers son Gryffondor de cavalier, non, ce dernier n'avait pas l'air d'apprécier. Par contre, il y avait une petite chose qui avait dérangé, voir blesser Hermione: le regard de Lily lorsqu'elle était apparue aux bras de Severus. C'était peut-être un détail, peut-être son imagination après tout... peut-être pas... Miss Evans aurait-elle donc de la rancoeur vis-à-vis d'elle, parce qu'elle aurait cherché à la secouer pendant la première réunion de l'ordre? Nan... Trop puéril....
Elle chercha alors du regard celui qui avait eu la délicatesse de l'accompagner pour cette soirée: Severus. Il était en charmante compagnie, typiquement serpentarde: une certaine Kim qui le dévorait littéralement des yeux. Hermione ne pu s'empêcher de rire en les voyant tous les deux et à imaginer ce qui pouvait bien se passer dans la tête de Rogue à ce moment là... Le pauvre, entre sa gaffe de tout à l'heure et cette blondinette qui s'évertuait à lui faire du charme, le garçon devait vraiment se demander ce qui pouvait bien se passer dans la tête des filles.

Décidement, James devait être aussi un très bon légimens.. ou tout simplement un très bon observateur, car dès qu'elle quitta ds yeux le couple vert et argent, son cavalier lui fit part de ses suspicions vis-à-vis de Rogue, en s'assurant qu'elle aussi avait le même sentiment à son égard.
Bien sur qu'elle soupçonnait Severus qui allait un jour ou l'autre rejoindre les rangs de vous-savez-qui, si ce n'était pas déjà fait
.

- Oui, James, je le soupçonne, comme n'importe quel autre serpentard... Mais..

Elle hésita un moment. Elle ne savait pas trop comment lui expliquer ses impressions. Mais il fallait bien le lui dire à un moment ou à un autre.

- Mais je suis très inquiète pour Lily. Je ne comprend toujours pas sa décision. Et je n'aime pas le fait qu'elle soit si proche de certains serpentards. Ce pourrait être dangereux. Soit elle n'est pas assez méfiante, soit...

Elle baissa alors la voix, par peur de se faire entendre par quelques oreilles malveillantes qui traineraient aux alentours, bien que la musique ne permettait à personne d'écouter ce qu'elle disait.

- Il faut que tu prennes soin d'elle, James, comme la prunelle de tes yeux, que tu la protège coute que coute, et surtout, que tu la surveille.

Elle ne souriait plus en disant cela. Les yeux noisettes qui fixaient le regard du Gryffondor n'avaient rien de charmant à ce moment précis. Ils étaient dures, terribles. Ils annonçaient quelque chose d'important, quelque chose que James devait comprendre, même si Hermione ne pouvait pas lui dire plus que ce qu'elle ne savait. C'était une mise en garde, un avertissement.
Elle quitta alors son regard et lui glissa à l'oreille, dans un murmure à peine décelable, bougeant à peine les lèvres pour que personne ne puisse soupçonner qu'elle était en train de parler.


- Quoique je fasse, quelques soient les choses, les ragots que tu puisses entendre sur moi, fais moi confiance. Sache une chose: oui, j'en sais plus que certains ici. J'en sais même beaucoup trop.. même si je ne peux rien te dire, pour l'instant. Fait attention à toi et aux membres de l'Ordre. Et ne parle pas trop. ne dis rien à Lily... Garde pour toi tout ce que je t'ai dis. Est-ce-que je peux te faire confiance?


La valse se termina. Les différents couples se séparèrent pour se renouveller et se reformer à nouveau. Mais Hermione ne quitta pas tout de suite James. Elle lui tenait la main, le regardant dans les yeux telle la signature d'un pacte. Puis un grand sourire vint adoucir son visage, ne laissant pas paraître la gravité dont elle avait fait preuve quelques secondes plus tôt. Elle lui dit alors d'une voix claire et accompagnée d'une jolie révérence:

-J'ai été enchantée par cette danse, James! Tu es un cavalier merveilleux. Merci beaucoup!

Sur ce, elle se retourna et fila au bar pour se désaltérer. Elle prit un verre plein de jus de citrouille qui était disponible sur le zinc, et le bu d'une traite. Puis un rapide tour d'horizon, elle chercha du regard qui serait celui qu'elle inviterait à son tour. La jeune fille hautaine qui avait accompagné Regulus à l'entrée de la salle de balle, se rua presque vers Rogue, et l'invita à son tour. Décidemment! C'était Noël pour lui ce soir! Hermione souriait d'amusement en voyant son futur professeur de potion si convoité par la gente fémine.. hé ben! Qui l'aurait cru!
Alice Mac Pherson la rejoignit bientôt, se servant gracieusement d'une bière-au-beurre non alcoolisée. Cette dernière fit la grimace en prenant le breuvage. Peut-être espérait-elle pouvoir se griser un peu ce soir? Et bien visiblement, c'était raté!

Derrière la jeune Rouge et Or se tenait ce jeune homme mystérieux [Jessy]qui avait chaleureusement saluer Rogue lorsqu'ils attendaient devant la porte d'entrée de la grande salle.
Qui était-il? Il était magnifique, d'un magnétisme envoûtant, et Hermione n'aimait pas cela. Mais si elle voulait en avoir le coeur net, autant faire connaissance. Après tout, ce n'était peut-être qu'un jeune homme charmeur comme beaucoup d'autre et complètement innocent. Elle s'avança alors d'un pas feutré vers lui, et de sa voix la plus douce, lui demanda:


Bonsoir! Me feriez-vous l'honneur, Monsieur, de m'accorder cette danse?

Ce garçon était terriblement beau, trop beau même, à damner un saint, et dansait merveilleusement bien. À la conversation légère et agréable, il n'avait absolument rien de suspect et c'était un véritable bonheur que d'être en sa compagnie. Hermione se risqua tout de même de lui demander, pendant que la musique les entraînait...

-Oh, je ne me suis pas présentée. Je m'appelle Hermione. Et vous?

À ce moment là, Hermione aurait juré voir un éclait passer dans les yeux du jeune homme.. Non. Ce devait être le jus de citrouille.. sauf que ce n'est pas alcoolisé un jus de citrouille. Ben la fatigue alors, ou le stress... Oui, ce devait être ça, le stress...Sauf que lorsqu'il lui dit son nom, un nouveau frisson lui parcoura l'échine.. Jessy..
Bon, encore une fois, cela ne voulait rien dire du tout... La jeune fille tenta de se rassurer intérieurement qu'il n'y avait pas anguille sous roche.. et pourtant.

La musique se termina, invitant chaque convive à rejoindre une table. Ah.. dure dilemne. Un rapide coup d'oeil. Tiens! Il restait justement quelques places à la table de Severus, qui connaissait justement son nouveau cavalier.
- Je te proposerait bien cette table là.. Nous y avons un ami en commun je crois.

Ils se dirigèrent donc vers le serpentard accompagné de sa seconde cavalière, qui s'y étaient déjà installés. La jeune Rouge et Or était heureuse de retrouver son nouvel ami..
Pourtant, Hermione avait un mauvais présentiment, comme si elle avançait de plein gré au milieu d'une arêne, entourée de fauves affamés, prêts à la dévorer....
avatar



Nombre de messages : 7329
Age : J'ai eu, en Février, 18ans. Sinon je suis enceinte de 7mois à la date du 01 octobre
Groupe : du bien ! Parce qu'on a la classe *sbaff*
Caractère : Patiente - Courageuse - Téméraire - Tigresse - (Lunatique en ce moment, et à fleur de peau)
Crédits : : Ava(c)Kanala || ico(c)Fogliaverde
Date d'inscription : 08/02/2008




Lily Evans Potter

Fondatrice
Tyran et presque enceinte


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 24
MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 21:17

Je n’avais pas du tout envie de laisser James. Après tout, si j’étais venue, c’était uniquement pour lui et personne d’autre. Alors le fait de danser avec un autre, et de le voir inviter une jeune femme, je n’en avais absolument aucune envie. Il fallait respecter la coutume malheureusement, et je pris place sur une chaise. Avant de le laisser, je lui avais murmuré que je l’aimais, et il en avait fait de même. Cela commençait à me devenir naturelle de lui dire ce que j’éprouvais pour lui, et pourtant, au début, ce n’était pas chose facile, loin de là. Mais j’avais besoin de lui faire savoir, comme je savais qu’il avait besoin de le savoir. J’avais cru un moment que ‘nous’ ne serait plus qu’une histoire ancienne. Je pensais toujours qu’il finirait par en souffrir un jour ou l’autre. Cependant Il avait quand même décider de continuer, sachant très bien ce qui finirait pas arriver : j’allais lui briser le cœur en le laissant à la fin de l’année, comme le mien serait en miette… Ma décision était prise pourtant, et je ne voulais pas revenir dessus.

Plongée dans mes pensées, je ne fis guère attention aux autres jeunes femmes présentes, qui me le rendaient plutôt bien. Je m’étais arrangée à prendre place un peu à l’écart, espérant ainsi ne pas être inviter, et rester tranquille dans mon coin. Je n’y croyais pas trop, mais qui ne tente à rien. Je fus bien vite rendu à la réalité par la voix d’un jeune homme que je ne connaissais pas. S’inclinant légèrement devant moi pour le saluer respectueuse, je fus des plus étonnée. J’avais en face de moi Regulus, le petit frère de Sirius. Ce dernier était connu pour être un serpentard avec des idées bien arrêtées sur la sois disant pureté du sang sorcier. Du coup, le fait qu’il m’invite. J’étais déconcertée, même si pas une seule fois, je ne le montrais. Je continuais à sourire même si le cœur ne m’en disait rien. Je lui fis un léger signe de tête quand il me demanda si je voulais lui faire l’honneur de lui accorder la première danse, avant de me lever. Je pris son bras, et m’avança avec lui sur la piste de danse.

Je n’avais pas regardé derrière moi. D’une part, cela ne se faisait pas du tout, et je n’étais pas du genre mal poli. D’autre part, pourquoi l’aurais-je fais ? Je devais bien constater que mon nouveau cavalier d’une danse savait quoi faire. Je n’avais qu’à me laisser guider par lui, et d’un côté tant mieux. Je n’avais pas spécialement la tête à faire la tête, pour ne pas dire pas du tout. Vu qu’il me souriait, j’en fis de même, voulant toujours rester très respectueuse. L’une de mes mains était posée sur son épaule, et l’autre était dans la sienne. Doucement, il fit quelque pas, et j’en fis de même. La musique était vraiment très douce, et des plus appréciable à l’oreille. D’ailleurs même les paroles me touchaient un peu. Elle semblait beaucoup me convenir en fait. La voix de la chanteuse était très fine, et les instruments très envoûtant. En me concentrant sur cette dernière, j’en oubliais l’espace de quelques instants les problèmes qui me tracassaient. Quand le serpentard me complimenta, je lui fis un sourire sincère cette fois, rigolant même à sa dernière phrase.


- Merci beaucoup… Foule d’admirateur tu dis ? Je pense que tu te trompes de jeune femme… Tu dois le savoir, mais tu es un très bon danseur… Tu sembles aussi métamorphosé…


Nous continuâmes à valser pendant plusieurs minutes. Je pouvais entrevoir certains couples qui s’étaient formés, et je ne pus m’empêcher de ressentir une nouvelle fois une pointe de colère. James… Il l’avait invité Elle… Il semblait même prendre du plaisir à danser avec Elle. Comment pouvait-il le faire après ce qu’elle avait osé me dire ? Avait-il oublié aussi vite ? Pas moi en tout cas. Je fus surprise par contre, en revoyant une ancienne élève de Poudlard, Krystel Raybrandt. Cette dernière était au bras de mon jeune et beau – il fallait bien le reconnaître – professeur de sortilège et enchantement. Comme d’habitude, elle était vraiment très belle, dans une robe des plus noire, au couture dorée et argenté. Cette dernière était un peu courte à mon goût, mais lui allait vraiment comme un charme. Enfin bref. Sinon, on pouvait voir également Jessi avec Alice. Quand à Severus, ce dernier était au bras d’une serpentard connu également pour ne pas supporter les jeunes femmes venant de mon milieu, c’est à dure celui des moldus.

La musique finit par se faire de moins en moins forte, prenant fin. Les couples provisoire allaient pouvoir se défaire – ou pas –. On avait également la possibilité de continuer à danser ou d’aller voir un verre. J’eu un instant envie d’aller retrouver James, mais la vue de l’Autre m’en dissuada tout de suite. Je lui en voulais également de l’avoir choisi Elle précisément, cette Hermione de pacotille, parmi toutes les autres. J’avais l’impression qu’elle essayait de s’immiscer dans ma vie. D’abord, elle venait avec Severus, mon meilleur ami. Et maintenant, elle séduisait mon petit ami. Plus le temps passait et plus je la détestais. C’était d’ailleurs la première véritable personne que je ne pouvais pas voir en peinture. Et encore, cela était vraiment un très petit mot pour me représenter mon ressentiment. En plus, j’avais l’impression qu’elle ne jouait pas franc jeu dans toute cette histoire, mais vraiment pas du tout. Quand la danse fut finit, je m’inclinais légèrement devant mon cavalier, avant de lui dire.


- Merci beaucoup pour cette danse Regulus… Ce fut très agréable. Peut-être à tout à l’heure...


Je lui fis un nouveau sourire, avant de m’éloigner de lui. Je n’avais vraiment pas envie d’aller voir mon poursuiveur pour l’instant. La présence d’Elle dans ses bras était trop présente dans mon esprit encore. J’eu alors une idée. Voyant Jessi, je commençais à me diriger vers lui, et pouvoir passer un peu de temps avec lui. Je n’avais pas été très présente en temps qu’amie pour ce dernier, et je le regrettais. Il avait toujours été là pour moi, et je l’avais mis un peu de coté avec tout ce qui s’était passé. Mais au moment ou j’allais arriver à sa hauteur, je fus prise de court. L’Autre encore une fois. Vraiment, elle faisait tous pour rentrer dans mon monde. T’ian, elle donnait vraiment l’impression de vouloir me ravir tout ce que j’avais, jusqu’à mes proches. La prochaine étape serait Marlène c’était ça ? Oh et puis qu’elle prenne ma vie si elle le voulait. De toute façon je ne resterais plus très longtemps à Poudlard.


Me faisant très discrète, je vins prendre place à une table libre dans le fond, histoire de n’être pas en compagnie d’autre personne, y compris James. La musique continua donc à envelopper la salle, tandis que je replongeais dans mes pensées assises seule à une table… Je fus de nouveau bien vite interrompus par mon petit ami cette fois. Me demandant de danser avec lui, je le suivis jusqu'à la piste de danse, même si je lui en voulais d'avoir si bien discuter avec l'Autre, et d'y avoir prit du plaisir. Répondant à son baiser tout de même, je ne lui décrochais pas un mot pendant toute la durée de la danse ni même après. Je ne pouvais pas faire comme si je n'étais pas énervée, c'était impossible. Faisant un tour d'horizon de la salle, il me demanda ensuite à quelle table je voulais que l'on prenne place. Après une hésitation, ma decision fut vite prise. Je pris la direction de celle où il y avait Severus, prenant place à côté de Jessi, après avoir dis à James :


- Nous allons manger à la table de Jessi et Severus... Ce sont mes amis et j'aimerais passer du temps avec eux... Et vu que tu sembles si bien t'entendre avec l'autre tâche, cela ne te dérangera pas...


Je n'avais pas mâché mes mots avec mon maraudeur c'était vrai. Mais j'étais comme cela, entière dans tout. Et puis cela lui ferait certainement comprendre que j'étais en colère contre celle avec qui il faisait ami ami... J'avais fais exprès de ne pas baisser la voix, pour que cette Hermione entende bien le terme que j'avais employé pour elle. Elle avait commencé les hostilités? Très bien, mais elle avait très vite voir ce qu'il en coutait de s'attaquer à moi... Oui, la pauvre, j'allais lui en faire baver...

_________________
Much as you blame yourself, you can't be blamed for the way you feel Had no example of a love, that was even remotely real. How can you understand something that you never had. Ooh baby if you let me, I can help you out with all of that. Let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. Let me love you And all your trouble Don't be afraid, let me help. let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. let me love you A heart of numbness, gets brought to life I'll take you there
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 21:30

Attention au RP-GISTE !!

Vous prenez place à la table avec votre cavalier de base et pas un autre ! Il faut que certain édite du coup !!!


- Lily DOIT manger avec James [1]
- Roxanne avec Regulus {2}
- Hermione avec Severus {3}
- Jessi avec Kim {4}
- Matthieu avec Evanna {5}
- Sirius avec Anna {6}
- Heaven avec Nathan {7}
- Lyra avec Franck {8}
- Evey, Alice, Léna et Rabastan, vous êtes ensembles à une même table, vu que vos cavalier(e)s sont des pnj, on dit qu'ils sont avec vous {9}
[ - Keith avec Krystel] {10}

EDIT ~> Vu que cela pose des soucis au niveau des tables, je vais vous placer pour rendre les choses plus simples

Table A ~> 9 + (vos Pnj)
Table B ~> 2 + 8 + 10
Table C ~> 6 + 7 +5
Tables D ~> 3 + 1 + 4
Gryffondor↯  La force du lion est en moi
avatar



Nombre de messages : 3303
Age : 17 balais
Groupe : Un phoenix préfète en chef des lions et gardienne de Quidditch.
Caractère : Enthousiaste, naïve, enjouée, déterminée
Crédits : : (c)Evey
Date d'inscription : 14/04/2008




Evey Lowan

Gryffondor
La force du lion est en moi


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 23
MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 21:58

Heureusement que la nature de l’irlandaise n’est pas rancunière. Et même, bien au contraire, son habituel humour la préserva d’une humeur maussade ou pire encore, d’une colère noire qui gâcherait le reste de sa soirée. Non, malgré l’abandon de son cavalier pour une autre, Evey garda le sourire, les yeux toujours pétillants de cette candeur émerveillée. Même, une certaine excitation continuait à affluer dans ses veines alors que les grandes portes se refermaient sur les derniers couples et que les demoiselles prenaient toutes places sur les chaises prévues à cet effet dans l’attente d’un jeune et beau jeune homme pour lui proposer cette première danse symbolique.
Un vague sourire flottait sur ses lèvres, rêveuse, la jeune sorcière se mit à imaginer celui qui pourrait bien s’intéresser suffisamment à elle pour lui offrir son bras. Elle adressa un sourire amicale à sa voisine, Léna, une des batteuses de l’équipe de Quiddtich de laquelle elle-même faisait partie. Mais la rouquine n’eut le temps d’engager la conversation, et d’ailleurs l’envie n’y était pas vraiment, bien trop excité par les premières notes de musiques qui ne tarderaient pas à emplir la Grande salle.

Alors que son regard se promenait sur les couples qui peu à peu se formaient ajoutant des petits commentaires personnels sur ceux-ci, ses yeux furent attirés par l’arrivée d’un nouveau couple des plus…Intriguant. En effet, leur nouveau et jeune professeur de sortilèges venait de franchir les portes accompagné d’une magnifique jeune femme aux formes à faire pâlir n’importe quelles filles s’intéressant plus à son reflet qu’à autre chose. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres pâles d’Evey, il semblerait que le jeune homme ait du mal à garder ses yeux dans ceux de sa cavalière…

Mais la jeune femme n’eut le loisir d’observer les danseurs plus longuement. En effet, un jeune homme se présenta devant elle avec une légère révérence. Comme quoi certains n’avaient pas oubliés la galanterie ! Pas comme ce crétin d’Antoine. A vraiment, si malencontreusement ils se croisaient sur la piste de danse elle n’aurait aucune pitié à le faire trébucher lamentablement. Mais pour l’instant, cela n’était pas d’actualité, le beau jeune cavalier qui se trouvait devant elle lui, ne se défilerait pas, et c’était lui qui à présent, avait toute son attention.


-Une telle offre ne se refuse pas !


S’accrochant à son bras avec un de ses plus beaux sourires, Evey le suivis jusqu’au milieu des autres danseurs et, posant une main sur son épaule elle se laissa délicatement son autre main dans celle du jeune inconnu. Car la rouquine n’avait pas vraiment idée de l’identité du jeune homme. Sa tête lui disait bien quelque chose cependant, mais incapable de savoir vraiment où…Il ne semblait pas être beaucoup plus âgé qu’elle, deux ou trois tout au plus. Sans doute les couloirs de Poudlard les avaient un jour amenés à se croiser…Oui, ça devait être ça…Quand à son nom…Impossible de s’en rappeler…Par ailleurs, sans doute ne l’avait-elle jamais su…Son cavalier garda le silence tout au long de leur danse et Evey n’osa pas briser ce silence, bien trop émerveillé par la sensation que cela lui procurer. Tournoyer ainsi avec un magnifique jeune homme –car il faut bien se l’avouer, il n’était pas laid à regarder, en robe de princesse au milieu d’un ballet complet, avait quelque chose de magique. Surtout que pas une seule fois elle n’eut à craindre pour ses chers orteils car, en plus d’être séduisant et galant, il maîtrisait à la perfection l’art de la danse et ses combinaisons qui peuvent se révélées compliquées pour certains.

Ce n’est qu’une fois les dernières notes jouées et les derniers pas dansés, que son cavalier rompit le silence pour la complimenter une fois de plus sur sa beauté et son talent pour la danse, il est vrai que je la jeune Gryffondor vouait une grande passion pour cet art et aimait toujours effectuer quelques tours avec sa mère, experte en la question. Un léger teint rose monta doucement à ses joues blanches alors qu’un pétillement amusé traversé ses yeux gris-bleus. Son cavalier ne semblait pas avoir partagé son point de vue…


-Merci, et je vous retourne le compliment, je n’ais que rarement vu un homme danser tel que vous avec autant de galanterie. Quand à mon cavalier, je doute qu’il connaisse un jour mes talents de danseuses, et ces yeux préfèrent d’autres joyaux. Mais merci encore pour cette danse, et j’espère que vous laisserez votre cavalier profiter un peu de vous !

Car oui, sa cavalière était bien chanceuse d’avoir une telle perle rare comme cavalier.
Après ces quelques mots échangés, Evey libéra son cavalier d’un instant avec un dernier sourire magnifique et un léger signe de tête et prit la direction du bar. C’est alors que lui revint le nom du jeune homme qui l’avait invité. Un certain Torben ou quelque chose dans le genre, un Gryffondor si elle se souvenait bien. Par ailleurs, ce nom n’était-il donc sorti de la bouche d’Alice récemment ? Quoi qu’il en soit toutes ces émotions lui avaient données soif ! Sans compter qu’une deuxième danse s’annonçait et là, les cavaliers allaient sans aucun doute reprendre leurs cavalières d’origine et elle se retrouverait sans homme qui en valent vraiment la peine. Alors autant se rafraichir un peu avant de manger.

Arrivée enfin à destination après éviter la collision de justesse plus d’une fois, car les robes c’est bien, mais ça prend de la place, la jeune sorcière commanda un jus de citrouille bien frais. Vraiment, cette première danse lui avait donné chaud et malgré la largeur et la longueur de la salle, l’air devenait de plus en plus chaud lui aussi. Rien de mieux pour cela qu’une bonne boisson fraîche. Evey remarqua avec amusement qu’ils ne proposaient pas d’alcool, normale vu que la majorité des élèves étaient mineurs, mais il est vrai que cela aurait pu être amusant…Enfin bon…

Mais alors que la première gorgée descendait dans son corps libérant une vive fraîcheur qui lui donna des frissons, une voix parla juste à côté d’elle. Evey n’avait pas fait attention mais un jeune homme se trouvait à présent à ses côtés lui aussi sans doute appréciant les rafraîchissements proposés. La rouquine se tourna vers celui-ci lui rendant son sourire amical.


-Bonsoir. Je suis étonné qu'une jolie fille comme toi ait échappé à son cavalier pour venir se mettre en retrait ici. N'aimes-tu pas danser ?


Evey le reconnu aussitôt, il s’agissait d’un jeune élève de Serpentard de cinquième année, tout comme elle. C’est d’ailleurs principalement pendant les cours qu’ils se croisaient sans jamais vraiment s’adresser la parole. Non pas que la sorcière ait une aversion particulière pour les serpents, mais simplement qu’elle n’avait pas spécialement cherché à le connaître, après tout, étant à Gryffondor, elle n’était pas sûre de ce faire bien accueillir. Quoi que, d’après ce qu’elle en avait vu, il semblait dépasser un peu ces ridicules limites.
Lui aussi s’inquiétait de son cavalier, à croire qu’ils s’étaient tous passé le mot. Heureusement que l’irlandaise s’amusait de cet abandon au final.


-Oh, la danse n'est pas vraiment mon problème, c'est plutôt le cavalier qui me fait défaut.

Elle lui répondit avec un grand sourire amusé avant d’avaler une nouvelle gorgée de son délicieux breuvage. D’ailleurs, comment son frère ne pouvait-il pas aimer le jus de citrouille ?
Quoi qu’il en soit, à en juger par le sourcil arqué et le coup d’œil sur la piste de danse que jeta son interlocuteur, il parut assez surpris de sa réponse.

-Je savais que les Anglais étaient réputés pour leur goût déplorable, mais à ce point...

Evey accompagna sa réplique par un léger rire. Il est vrai qu’il n’avait pas tout à fait tord. La rouquine avait toujours déploré le goût horrible des Anglais. Tout chez eux était sombre, brumeux, vieux. Le goût des irlandais est bien meilleur, cela va de soit ! Sans compter que L’Irlande est bien plus belle que l’Angleterre…Un peu nationaliste ? Peut-être…

-Oh, je crois qu'ils essayent de faire de leur mieux...
Evey marqua une courte pause pendant laquelle son regard se balada alentour cherchant une présence féminine autre qu’elle-même. Mais n’en trouvant aucune, elle reporta ses yeux bleus sur le beau jeune homme et repris la parole. Mais vous mon cher, votre cavalière ne doit-elle pas se languir de vous ?

-Oh, non, je crois que ma cavalière est en train de bien s'amuser... Je ne voudrais pas lui gâcher sa soirée en m'imposant à elle plus que nécessaire
lui répondit-il avec un léger sourire en coin.

Vraiment, Regulus, car tel était son nom, ressemblait bien peu aux quelques Serpentards à qui elle avait eu l’honneur d’adresser la parole, d’ailleurs, il ressemblait peu aux hommes avec qui elle conversait habituellement. Peut-être était-ce l’effet de l’ambiance ? Peut-être pas…


-Je vois que nous sommes tous les deux délaissés alors. Du moins d'un certain point de vue.


Jetant une nouvelle fois un regard circulaire à la salle, une idée frappa lumineuse frappa l’esprit de la jeune sorcière. Buvant les dernières gouttes de son délicieux jus de citrouille, elle reporta son attention sur le jeune homme un sourire malicieux sur les lèvres.

-Que diriez-vous que de nous joindre à la danse ? Après tout, si nous sommes deux moitiés solitaires, pourquoi ne pas former un nouveau couple si je puis dire. A moins que vous n'aimiez danser ?


Le sourire charmeur ravageur tel que seuls les Black savent en faire [^^’] que lui adressa le jeune Regulus ne put que conforter la rouquine que vraiment, il n’y a pas que des boulets tout pas beaux dans cette école…D’ailleurs, elle-même lui rendit un magnifique sourire qui lui creusait de jolies petites fossettes au coin des joues.


-Dans ce cas c'est parfait, allons-y !

Prenant appuie sur le bras de son nouveau cavalier –à croire qu’elle en changeait comme de chemise, Evey remis ses petits escarpins à l’action et, une main sur l’épaule de Regulus et l’autre dans une de ses mains à lui, elle se mit à tourner et virevolter avec grâce avec toujours, ce joyeux pétillement dans les yeux et un doux sourire rêveur sur les lèvres. Tout comme son prédécesseur, Regulus dansait magnifiquement bien, un vrai plaisir. A croire que tous avaient pris des cours pendant les vacances afin d’être parfait ce soir. Qui à dit que la soirée ce passerait mal ?
Lorsque la musique fini par s’arrêter, très peu de temps en fait après qu’ils aient rejoint la danse, trop peu de temps même selon l’irlandaise, l’heure de manger approchait et il était temps de rejoindre une table.


-Merci beaucoup pour cette danse, ce fût un réel plaisir. Je crois qu’il est temps pour toi de rejoindre ta cavalière…
Evey marqua une courte pause avant de reprendre –non elle avait dit qu’elle ne laisserait pas Antoine gâcher sa soirée. Quand à moi je vais chercher une table où m’incruster ! Et puis, la salle n’est pas si grande, nous nous recroiserons surement !


Avec un autre sourire amical, comme quoi Dumbledor avait raison, c’était l’occasion de faire de nouvelles connaissances agréables, Evey quitta à regret la compagnie de son deuxième cavalier d’une danse.
S’approchant des tables rondes, l’irlandaise remarqua une déjà occupée par Alice seule. Son cavalier lui aurait-il fait défaut à elle aussi ? Si elle se souvenait bien son amie devait venir avec son frère…Peut-être avait-il eu un empêchement. Car le jeune homme qui l’accompagnait ne ressemblait en rien à son frère. C’était un Serpentard de septième année si elle ne se trompait pas. Mais elle ne le connaissais pas plus que ça…


-Bonsoir Alice. Je peux me joindre à vous ? Il se trouve que mon cavalier à préféré s’en aller courtiser une autre cavalière et je me retrouve seule abandonnée de tous. Cela te dérange si je m’installe avec vous ?


Prenant place à la droite de son amie, Evey n’attendit pas vraiment sa réponse. Elle n’avait pas envie de se retrouver toute seule à une table alors autant forcer un peu la chose…Elle adressa un sourire amical au jeune homme à qui elle s’empressa de se présenter.


-Je me présente, Evey. Et avec qui ais-je l’honneur de manger ce soir ?
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Lun 24 Nov - 22:11

James n'avait pas du tout apprécié que Regulus invite Lily à danser. C'était une provocation, et il le prenait comme tel. Mais il n'allait certainement pas en faire part au Serpentard maintenant. Cette soirée se devait d'être formidable, et il n'avait aucune envie de s'énerver avec quiconque. Et cela valait également pour Torben. Evidemment, de tous les serveurs du monde, il avait fallu que ce soit le moldave qui soit présent ce soir là. James se souvenait parfaitement de leur dernière rencontre, sa lèvre aussi d'ailleurs, et ce qu'il y avait entre le jeune homme et lui se résumait à un simple mot : haine. Ils ne se supportaient plus, et n'avait plus qu'une envie, c'était de se faire la peau. Mais pas ce soir. James voulait vraiment que tout soit parfait ce soir. Il s'évertuait à tout rendre superbe et agréable pour Lily qui traversait une période très sombre et très dure à vivre. Il ne voulait pas non plus en rajouter en jouant les idiots.

C'est pourquoi il se retint d'aller coller son poing dans la figure de l'autre Serpentard qui posait ses mains sur les hanches de SA petite amie. Finalement, il se dirigea vers Hermione, une fille qu'il aimait bien depuis peu. Il fallait dire qu'au début, elle n'avait fait que lui hurler dessus, ce qui ne favorisait pas franchement la camaraderie. Il devait avouer qu'il n'était pas non plus très intelligent sur ce coup là, parce que s'il avait réfléchit cinq minutes, il se serait souvenu de la façon dont ça c'était passé la dernière fois en Hermione et Lily. Et connaissant la rousse, ça ne devait pas être oublié. James n'avait donc pas choisi le bon parti pour danser, mais c'était à mille lieues de son esprit. Après tout, c'était la fête, et pour tout le monde. Il appréciait Hermione, et estimait avoir tout à fait le droit de danser avec qui lui plaisait. D'autant plus que danser avec la Gryffondor lui permettrait de discuter de l'Ordre.

Car en plus de voir le bal comme une superbe fête et l'occasion de beaucoup s'amuser, le jeune Potter le considérait également comme une chance d'en apprendre plus sur ses camarades. Comment agissaient-ils ? C'était important, car à partir de maintenant, tous ceux qui n'étaient pas dans son camp devenaient des suspects. Sans exagérer, il considérait tous les Serpentards comme d'éventuels mangemorts, et n'estimait pas se tromper de beaucoup. Evidemment il y avait des exception, mais la plupart d'entre eux devaient partager les idées de ce fameux Seigneur des Ténèbres. Quel nom ridicule ! Franchement, même "La Chauve-Souris Graisseuse", ça faisait mieux. Le Gryffondor fit part de ses pensées à sa partenaire, qui s'empressa de lui répondre.

Elle lui confirma le fait qu'elle soupçonnait Rogue, comme elle le faisait pour tous les gens de sa maison. C'était normal, et chaque membre de l'Ordre fonctionnait ainsi. James hocha la tête sans cesser de valser. Il n'était pas ce genre de garçons qui disaient que la danse c'était pour les filles, et que les vrais mecs ne savaient pas danser. Lui, ça lui plaisait de bouger ainsi sur la piste, ça l'amusait. Il n'aurait pas non plus fait ça toutes les semaines, mais danser ne lui déplaisait pas. Enfin bref. Les paroles d'Hermione se firent plus étranges. Elle parla de Lily. James ne s'attendait pas à ce qu'elle mette la préfète sur le tapis. Oui, elle avait refusé de rentrer dans l'Ordre, mais elle finirait par changer d'avis. Le temps guérirait ses blessures, et elle reviendrait sur sa décision. Il n'en avait pas l'ombre d'un doute. Car cette organisation était faite pour la jeune femme ; elle défendait toutes les valeurs qui lui étaient chères, elle se battait pour ce en quoi Lily croyait.

Mais ce n'était pas que de cela dont la Gryffondor voulait parler. Lily était un sujet d'inquiétude de part sa proximité avec certains Serpentards. Oui, James aussi la trouvait beaucoup trop proche de Severus et de Jessi à son goût. Mais quelle importance cela pouvait-il y avoir ? Sirius aussi était bien proche d'une Serpentard, plus que proche même, et ça n'était pas bien grave. Cela avait-il un rapport direct avec Rogue ou Tumodel ? Pour le premier, il ne faisait aucun doute aux yeux de James qu'il était vil et méprisable, et qu'il rejoindrait les Mangemorts dans le futur, si ce n'était pas déja fait. Mais pour le second... L'autre se prétendait courtois et charmeur, poli et intelligent, agréable et souriant. Comme si tout cela allait avec sa maison... Et soit disant qu'il ne prônait absolument pas la supériorité des sangs purs. James le trouvait très louche, mais n'osait pas en faire part à Lily, qui aurait aussitôt prit sa défense.

Il voulu répondre, mais Hermione ne lui en laissa pas le temps. Elle s'approcha imperceptiblement de lui, et baissa la voix pour être sûr qu'il soit le seul à entendre. Le Gryffondor fronça quelque peu les sourcils par réflexe, mais s'abstint de tout autre mouvement étranger à la danse. Elle lui fit d'étranges recommandations, qui alumèrent un signal d'alarme dans l'esprit du garçon. Que se passait-il, pourquoi tant d'intérêt à Lily, pourquoi Hermione en savait autant ? Les yeux de la jeune fille trouvèrent les siens, et James eut la surprise de les trouver durs. C'était un véritable avertissement. Qu'allait-il se passer ? Que savait donc cette fille qui semblait si mystérieuse en cet instant ? James la dévisagea un instant, mille questions lui brûlant la gorge.


-Je prends soin de Lily, rassure-toi. Et je la protégerait contre tout et n'importe qui. Par contre, ne me demande pas de la surveiller... Elle est libre de faire ce qu'elle veut, je refuse d'être toujours derrière elle pour épier ses mouvements. Ce sont les Serpentards qu'elle fréquente que je vais surveiller, et plutôt deux fois qu'une.

Il ne voulait pas surveiller Lily, ce n'était pas comme ça qu'il concevait leur relation. Ils étaient tous deux libres de faire leurs propres choix et d'assumer leurs actes. Il ne voulait pas espionner sa petite amie, pour noter ses éventuels agissements étranges ou suspects. Justement, il ne la suspectait pas, pas le moins du monde. Et si Hermione avait le malheur de le faire, autant arrêter de discuter à ce stade, avant que la discussion ne prenne une toute autre tournure. James ne laisserait jamais personne ternir l'image de Lily, et ne laisserait jamais non plus personne dire du mal d'elle. Pour réutiliser l'expression d'Hermione, elle était véritablement la prunelle de ses yeux, ce qu'il y avait de plus important pour lui. Et personne n'avait le droit de s'en prendre à elle.

La suite des paroles de la jeune fille intriguèrent encore plus le Gryffondor. Elle voulait le rendre dingue ou quoi ? Elle lui balançait de telles informations, en lui demandant de ne rien répéter, et de ne pas poser de questions. James était d'un naturel curieux, et il avait justement des tonnes de questions à poser. Si ce n'était pas maintenant, il trouverait un autre moment pour le faire, mais elle n'échapperait pas éternellement à l'interrogatoire. Elle lui avoua qu'elle en savait plus que beaucoup ici. Mais pourquoi ? Qui était-elle, et d'où venait-elle vraiment ? Parce qu'il semblait évident que Poudlard ne lui était pas plus étranger que les sorciers de Grande-Bretagne. Elle lui demandait de lui faire confiance, les yeux fermés. De ne pas croire tout ce qu'il pourrait entendre sur elle. Ce ne serait pas facile, même s'il avait apprit à ne jamais accorder beaucoup de crédit aux rumeurs de couloirs. Il ne la connaissait pas, et elle venait de s'envelopper dans un châle de mystère qui intriguait et inquiétait James à la fois. Il n'était pas normal qu'elle en sache autant. Il répondit pourtant sans aucune hésitation.


-Tu peux me faire confiance. Pas un mot, pas de questions. Mais un jour, tu devras tout m'expliquer, d'accord ?

Il prenait sur lui d'accepter de ne rien dire à Lily. Il avait promi de toujours tout lui dire. En même temps, il se voyait mal lui avouer que Hermione voulait qu'il la surveille, et qu'elle s'inquiétait de ses fréquentations. Cependant, il ne voulait rien faire dans le dos de la préfète non plus. La prochaine fois qu'il la verrait en tête à tête, il lui ferait part de ses doutes sur les Serpentards, et de sa volonté d'en apprendre plus sur eux en les observant. Ca ne lui plairait certainement pas, mais ce serait toujours mieux que de le faire sans même lui en parler. Ils étaient honnêtes l'un envers l'autre, et James voulait que ça continue. La valse s'arrêta alors, et les deux jeunes gens s'immobilisèrent. Les autres commencèrent à s'éloigner, mais Hermione tenait la main de James, l'obligeant à rester près d'elle. Ils échangèrent un drôle de regard, comme pour se montrer qu'ils s'étaient bien compris, puis la jeune sourit largement. James l'imita.

-Merci Hermione, tu danses très bien toi aussi. Passe une bonne soirée !

Ils s'éloignèrent chacun de leur côté, l'esprit du jeune homme hanté par les propos de la jeune fille. Mais il chassa tout ça, et sourit à l'idée de retrouver Lily. Il était évident que c'était vers elle qu'il se dirigeait à présent. Il l'apperçue un peu plus loin, assise seule à une table, perdue dans ses pensées. Il s'approcha d'elle, le sourire aux lèvres. Il espérait tout de même qu'elle ne regrettait pas d'être venue à ce bal, car il savait qu'elle n'avait pas vraiment été enthousiaste. Et il savait aussi qu'elle le faisait en partie pour lui. Il arriva derrière la jeune fille, glissa sa main dans la sienne, la fit lever, et la fit tourner comme sur un pas de danse pour qu'elle se retrouve face à lui. Il lui adressa un large sourire.

-Excusez-moi mademoiselle, j'aimerai savoir si j'aurai l'honneur de danser avec la plus jolie fille de la soirée ?

Il l'attira alors sur la piste, après l'avoir tendrement embrassée. Les yeux émeraudes de la jeune fille finirent de faire oublier au Gryffondor sa conversation avec Hermione. Il s'en fichait, de ce qu'elle disait. Tout ce qu'il voulait, c'était passer une bonne soirée avec sa petite amie. Sans problèmes, sans questions. Même si ce soir l'ambiance semblait toujours sur le point d'exploser, James ne pouvait s'empêcher d'espérer que tout se passerait bien. Et surtout, que tout ne se terminerait pas en bagarre générale, ce qui pourrait bien arriver, sachant qu'il avait déja envie de tuer la moitié de la salle.

La musique prit trop rapidement fin au goût de James, qui ne voyait pas le temps passer en compagnie de Lily. Il lui sourit alors qu'il s'arrêtait de danser, et sortit de la piste de danse. Il était maintenant l'heure de remplir son estomac qui criait famine. Bah oui quoi, c'est pas parce que c'est la fête qu'il faut oublier la bouffe ! Très important ça, pour un Maraudeur en pleine adolescence. James, tout comme Sirius, Remus et Peter, mangeait comme quatre. Ils semblaient ne jamais se rassasier, surtout s'il s'agissait de confiseries. Un rapide tour d'horizon lui apprit que la table de Sirius était déja prise. Evidemment, et ce par ce maudit Bibliothécaire. Et en plus, il était accompagné d'Evanna, ce qui risquait de faire des étincelles. Il y avait bien une table où deux places étaient encore libres, mais c'était celle de Severus, et il était hors de question pour James de s'assoir à côté de cet abominable graisseux. Il se tourna alors vers Lily.


-Où veux-tu t'assoir, Lily-Jolie ?
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Mar 25 Nov - 20:37

    Mon idée de danser avec Alice était une très bonne chose. D’une part, cela empêcherait Franck Londubat, ce petit roquet jaloux et amoureux transi de la belle, d’approcher cette jeune femme. D’autre part, cela me fournirait un alibi béton et continuait de renforcer ma nouvelle identité. En effet, qui viendrait soupçonner de quoi que ce soit un serpentard ouvert d’esprit alors que dans le même temps, une autre fille de cette maison, Anna Sanders, sortait avec un Gryffondor ? Les temps changeaient, et je m’en servais pour arriver à mes fins. Rien de plus grisant, rien, et je devais avouer que tout sembler marcher comme sur des roulettes. Tout allait bien, tout le monde s’amusait. Tout était parfait, le décor était planté.


    La jeune femme semblait apprécier ma présence, et d’un côté, je ne pouvais me cacher que moi de même. Partager un moment avec une sang pure de cette trempe était un honneur, mais je devais remarquer tout de même, qu’il était dommage qu’elle ne soit pas devenue comme son grand frère, ainsi, elle aurait pu révéler son véritable potentiel… Alice était toute en beauté ce soir. Elle portait une robe magnifique sans pour autant la mettre particulièrement en valeur. L’élégance et la beauté sans extravagance. Tout le contraire de Krystel Raybrandt, qui venait de faire son entrée de façon plutôt remarquée avec son cavalier, un homme que je ne connaissais pas…


    Bref, la jeune Mc Pherson me dit donc qu’elle était heureuse que je l’invite à danser et également que nos conversations lui manquaient. Je répondis à cela par un bref sourire, révélant par là même mon excellente dentition :mrgreen:. Bref, j’emmenais donc la délicieuse jeune femme sur la piste de dans, plongeant mon regard dans le sien mais sans oublier de faire attention à ce qu’il pouvait se passer tout autour de moi. Je remarquais également qu’Alice semblait avoir pris plus d’assurance, elle semblait plus mature et moins gênée vis-à-vis de la situation en général et de mes sourires charmeurs en particulier. Ainsi donc, la jeune rouge et or avait beaucoup de choses à me raconter ? Je ne pus cependant que remarquer qu’elle n’avait pas spécialement envie de s’étendre sur le sujet. Le ton qu’elle employait ne présageait rien de bon. Peut être l’avais je trop laissée de son côté.



    - Tu m’en vois ravi alors, ma douce Alice. Effectivement, je vais bien et je suis accompagné. J’aime bien Kim, même si elle est pas du genre très amicale avec les élèves des autres maisons… Je t’aurais invité volontiers, mais je pensais que tu venais déjà accompagnée ! On m’a parlé d’un jeune homme…finis je d’un ton amusé et chameur


    Ensuite, la danse se termina et je remarquais qu’Alice ne semblait pas être particulièrement envieuse de rester plus que cela avec moi. Tant pis, de toutes façons, mon objectif de son côté semblait véritablement atteint. Certes, je risquais de tout casser ce soir, il y avait ce petit risque, mais j’étais prêt à le courir, le jeu en valait la chandelle, j’en étais certain. Il ne serait pas dit que moi, Lord Voldemort, le digne héritier de Salazar Serpentard, ne fasse pas honneur à mon illustre ancêtre et à l’intelligence qui caractérisait ma maison… Breffons, de toutes façons, la seule chose à faire était d’attendre et de voir, de voir ce qui allait se passer et ce qu’il serait possible de faire et de réaliser malgré ce capharnaüm.


    Mais voilà que mon magnétisme animal me jouait de nouveau des tours… :mrgreen: …. Ben oui, à peine la première danse terminée que l’on embrayait sur la seconde, tandis que je reconnaissais la jeune femme qui venait de m’aborder. Ah ! La compagne de Severus, cette Gryffondor ! Je ne savais pas qui elle était ni d’où elle venait, mais je la sentais mal celle là, elle avait d’ailleurs un air trop innocent pour qu’il soit sincère ! Non, il devait s’agir de… Rah mais non, elle était tout simplement sous mon charme diabolique cette petite ! On peut la comprendre non, un beau gosse comme moi ? Non ? Ah !



    - Tout à fait, mademoiselle, ce serait un honneur pour moi de danser en si charmante compagnie…


    Oui, ce devait vraiment être cela. Elle était littéralement subjuguée par mon charisme tandis que nous dansions, je le voyais dans son regard. Elle était toute émoustillée la petite . Bon ok, disons juste qu’elle semblait réellement toute prête à se damner pour moi, comme bien d’autres filles ! Seulement celle là, j’allais volontiers m’en méfier plus que d’autres. Il y avait quelque chose d’étrange en elle, comme le fait qu’elle aie accepté Severus comme cavalier malgré la différence de maisons, ou encore de venir me chercher, moi, à danser, s’attirant les foudres de toutes les filles de ma maison. Il y avait quelque chose de louche, et soudain, j’entendis un nom, un seul. Hermione. Cela ne me disait rien du tout, et c’était cela qui me troubla le plus, bien entendu, sans que je ne le montre…


    - Et moi, Jessi Tumodel, enchanté Hermione. En vous voyant danser dans cette magnifique robe, je comprends aisément pourquoi Severus vous a demandé de l’accompagner ce soir, vous êtes charmante, Miss.


    Hop, juste ce qu’il fallait. Il ne fallait pas que je la questionne trop ouvertement, mais je sentais qu’elle avait pas que des intentions très honnêtes ce soir, et je n’avais jamais entendu parler d’elle auparavant, il faudrait donc que je me renseigne au plus vite ! Enfin, nous verrons bien ; Quand cette Hermione me dit qu’elle m’invitait à la table de Severus, je vis que ce dernier et ma cavalière s’y trouvaient déjà, et en avançant dans cette direction, j’entendis Lly, non loin de là, dire qu’elle voulait s’asseoir avec nous, voilà qui mettra en branle les réjouissances, vous ne croyez pas ? Passant à côté de là au moment où James demandait à Lily où ils iraient s’asseoir, je ne pus m’empêhcer de parler à haute voix.


    - Eh bien, notre célébrité Gryffondorienne n’aurait elle pas entendu notre très charmante Lily ? Celle-ci désire s’asseoir avec Severus, moi, et nos cavalières… Te sens tu capable d’aller à l’encontre de tes principes, intolérant gryffondor, et de manger avec nous ? Au fait Lily, tu es toute en beauté ce soir…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Mer 26 Nov - 9:35

    Tandis qu'il dansait avec Lily, Regulus ne put qu'admirer les talents d'actrice de la jeune fille. Pour une Gryffondor, elle masquait remarquablement bien ses sentiments. Elle n'avait pas marqué le moindre signe d'étonnement lorsqu'il l'avait invitée à danser et avait accepté gracieusement, sans que rien permette de penser que cela lui était pénible. Et tandis qu'ils évoluaient au rythme de la musique, elle continuait à sourire, comme si elle avait l'esprit libre de toute préoccupation et profitait réellement de cette soirée.

    Il se demanda à quel point la mort de sa soeur avait touché la Gryffondor. Pour une Née-Moldue, elle s'était tellement bien intégrée dans l'école qu'elle semblait avoir cherché à se couper de son monde d'origine. Franchement, quel genre de fille préférait se tenir à distance de ses parents plutôt qu'être présente pour partager leur deuil ? Le fait-même qu'elle ait choisi de rester à Poudlard pour Noël cette année aussi était éloquent. Regulus n'aurait pour sa part jamais abandonné ses parents si ceux-ci venaient de perdre Sirius, et ce en dépit de la haine que lui vouait son frère.

    Bien sûr, Lily avait paru réellement affligée ces derniers temps, et à voir l'air tourmenté de James au cours de ces dernières semaines, elle avait probablement cherché à s'isoler, à rester en retrait. Mais Regulus soupçonnait fortement la jeune fille, qu'elle en soit consciente ou non, de faire davantage le deuil de son illusion de sécurité et de sa foi en un monde sorcier parfait que le deuil de la pauvre petite soeur magiquement déficiente qu'elle avait abandonnée en venant étudier à Poudlard.

    Enfin... quelle que soit la cause réelle de la détresse de la Gryffondor, le Serpentard ne doutait nullement qu'elle s'en remettrait, vu toute l'aide dont elle devait bénéficier. Ce serait vraiment minable de sa part de se permettre de s'effondrer alors qu'elle était si bien entourée, quand tant d'autres devaient faire face à de telles épreuves dans la solitude et ne s'accordaient pas le droit de s'écrouler pour autant. Regulus n'appréciait pas spécialement la jeune fille, mais il estimait qu'elle avait quand même trop de fierté pour tolérer une déchéance aussi pitoyable.

    D'ailleurs, le brave sourire apparemment sincère suivi d'un petit rire qu'elle lui adressa en réponse à la remarque qu'il avait formulée convainquit l'héritier Black qu'elle était sur la bonne voie pour se remettre de ce drame. Il esquissa un sourire charmant pour la remercier des compliments qu'elle lui envoyait, et confirma ses propres compliments.


    "Oh, non, je suis persuadé de m'adresser à la bonne personne. Tu ne manques pas d'admirateurs, tu sais. Grâce à toi, James Potter est un homme comblé et très envié. C'est une bonne chose que vous vous soyez trouvés, vous formez un couple parfait."

    Son sourire s'étira en coin pour souligner la légèreté de son ton. Il ne voulait pas mettre Lily mal à l'aise avec des compliments trop insistants, il ne manquerait plus qu'elle se figure qu'il s'intéressait à elle. Bien que rien dans son attitude ne le laisse soupçonner, ses félicitations n'étaient évidemment pas entièrement sincères, sa vision d'un couple parfait n'incluant pas deux Gryffondor coupés de la réalité. Mais en un sens, il pensait tout de même qu'ils s'étaient bien trouvés, leurs caractères se complétant assez bien et chacun pouvant profiter du statut de l'autre. Lily gagnait une entrée dans le monde des Sang-Pur et pouvait glaner certains des privilèges y étant associés, tandis que James profitait de la réputation que lui valait la conquête de la fille la plus convoitée de l'école.

    Tandis qu'ils continuaient à valser sans plus parler, Regulus en profita pour relever mentalement les couples qui s'étaient formés. Analyser les relations existant entre les individus était l'un de ses passe-temps favoris, en plus d'être utile d'un point de vue politique.

    Il fut étonné que Severus soit allé inviter Kim de lui-même, il aurait pensé que ce serait la jeune fille qui le solliciterait plus tard dans la soirée. Il ne se sentit pas vraiment surpris de l'association de James et d'Hermione, mais trouva quelque peu suspecte leur proximité. Sirius, de manière prévisible, avait préféré choisir une partenaire dans sa propre Maison. Jessi affichait son ouverture d'esprit en faisant valser une jolie Gryffondor. Le professeur libidineux avait amené une jolie poupée pour la joindre à sa collection, une Serpentard récemment diplômée ayant du sang de vélane.

    A la fin de la danse, Regulus retourna ses remerciements à Lily et s'inclina de nouveau poliment pour la saluer avant de parcourir la salle du regard à la recherche de Roxanne. Mais apparemment, celle-ci n'avait pas su résister à une nouvelle proie, et venait de voler Severus à Kim. Réprimant un sourire amusé, le Serpentard prit la direction du bar afin d'avoir une bonne excuse pour refuser une danse si Marylise en profitait pour se présenter.

    Tandis qu'il se rafraîchissait avec une bièraubeurre, malheureusement sans alcool, il fut rejoint par une élève qui ne le vit même pas tant elle était concentrée sur les bienfaits que lui procurait sa boisson. C'était une cinquième année tout comme lui, une Sang-Pur d'origine irlandaise, Gryffondor, ils étaient ensemble notamment en potions où elle se révélait plutôt douée. Elle n'était pas dénuée de l'intrépidité caractéristique des Rouge et Or, mais elle lui paraissait plus sensée que la moyenne. Et elle était très jolie pour ne rien gâcher. Il décida donc d'engager une petite conversation amicale, n'ayant aucune raison d'ignorer la présence de la jeune fille à ses côtés.

    Bien lui en prit, car elle répondit de manière tout aussi amicale, et après avoir échangé quelques propos dans une ambiance agréable, elle l'invita à regagner la piste de danse avec elle, et il accepta galamment. La valse fut tout aussi plaisante que l'avait été la conversation, Evey se laissant guider avec grâce, sans jamais cesser de sourire, semblant simplement apprécier le moment.

    Quand une pause dans la musique indiqua la fin de la danse et le moment de rejoindre les tables pour le repas, Regulus remercia l'Irlandaise et l'assura que ce serait un plaisir de la recroiser durant la soirée, avant de se mettre en quête de Roxanne. Il l'aperçut en train de traverser la salle d'un air pressé, s'approchant de sa direction, et vint au devant d'elle avec un sourire. Elle ne parut le remarquer que quand ils furent nez à nez, mais il était difficile de le lui reprocher vu combien la salle de bal était animée.

    Il roula lui-même des yeux d'un air dramatique quand la Serpentard lui déclara avoir redouté un kidnapping.


    "Je t'en prie, accorde-moi un peu plus de crédit... Tu crois vraiment qu'une Poufsouffle comme celle-ci, même emplie de furie, serait capable de m'enlever contre mon gré ?"

    Il n'avait plus aperçu Marylise depuis un petit moment, et ne s'en portait que mieux. Qu'elle l'oublie, et il serait parfaitement heureux. Mais il doutait que ce soit déjà le cas. Il se devait donc de se dévouer à Roxanne tel un cavalier empressé auprès de sa bien-aimée, et en faire suffisamment pour dissuader la Poufsouffle de jamais oser l'approcher dorénavant.

    Jouant son rôle, il rendit donc un sourire parfaitement charmant à la jeune fille, et offrit son bras à la main qu'elle tendait. Il avait déjà repéré la table où ils devaient s'installer, et l'y conduisit tout en lui répondant sur un ton grandiloquent.


    "Las, ma douce cavalière, pour vous je pourfendrais un dragon ou volerais tout l'or des gobelins, et vous me demandez simplement de vous escorter à votre table ? Mais soit, si là est votre souhait, je m'exécuterai."

    Son sourire s'étira de nouveau en coin, mais il conserva à part ça une expression totalement sincère. Une fois auprès de la table à laquelle ils devaient manger, il écarta la chaise de Roxanne pour que celle-ci s'y installe avant de prendre place à ses côtés. En passant, il avait jeté un coup d'oeil aux autres cartons posés devant les assiettes pour savoir qui seraient les autres convives partageant leur repas, et s'était aussitôt demandé qui avait constitué les tables. Ce n'était certainement pas la compagnie qu'il aurait choisie. Un Gryffondor niaiseux tant il était amoureux, un professeur libidineux, une ancienne Serpentard manipulatrice testant son pouvoir de séduction dès qu'elle en avait l'occasion, et une Serdaigle aux tendances gryffondoresques. Il ne connaissait personnellement aucun d'entre eux. La conversation risquait de consister en un échange de platitudes absolument désespérant. Mais peu importait, le jeu social devait être joué, que ce soit ou non de bon gré. Le léger sourire affiché par le Serpentard ne faillit pas un seul instant.
Mangemort↯ Moi, future maman ? Mon corps va être déformé !
avatar



Nombre de messages : 1379
Age : En quoi est-ce ça vous regarde? J'ai bientôt 20ans et je suis enceinte de 5 mois
Groupe : Les ténèbres...
Caractère : Lunatique - Maléfique - Impatiente - Manipulatrice - Narcissique - Ambitieuse
Crédits : : Avatar (c) Barda
Date d'inscription : 10/03/2008




Krystel Raybrandt

Mangemort
Moi, future maman ? Mon corps va être déformé !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: +13
MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Mer 26 Nov - 15:40

    Aujourd’hui, noël… Une journée de joie pour les uns, une journée banale pour moi. J’avais passé quand même ma soirée de la veille avec Amycus, que je n’avais pas vu depuis plusieurs jours déjà. Mon travaille me prenait beaucoup de temps, surtout que j’avais en plus des horaires assez décalées. Et puis, depuis l’histoire au chaudron baveur, il m’avait fallut plusieurs jours pour me calmer de ma nouvelle déception et colère un peu aussi. J’avais fini par ne plus me prendre la tête, et de passer à autre chose comme d’habitude. Cependant, je savais que je n’allais pas supporter d’autre chose dans le même genre très longtemps. Je ne suis pas le genre de femme à courir après un homme, et surtout, je risquais sur un coup de tête de tout plaquer si j’en avais vraiment marre…

    Enfin bref, « nos retrouvailles » s’étaient très bien passées, et je fus contente de notre soirée. Nous n’étions que tous les deux, mais je ne mettais pas ennuyer une seule minute. J’avais eu de la chance de n’être de garde que le matin, et du coup, j’avais pu préparer un petit repas à mon amant pour l’occasion. Et oui, je sais cuisiner. Même si ce sont mes elfes de maisons qui le font en temps normal, je connais l’art culinaire. N’oubliez pas que je viens d’une noblesse certaine, qui doit me faire devenir une ‘parfaite épouse’ pour quelqu’un de mon rang. Cela passe donc dans la confection de plat et dîné. Je mettais donc mise au fourneau, et j’avais été fière du résultat. Ma dinde farcie avait été succulente, et mes légumes à côté cuit à juste température. Je prouvais une nouvelle fois que je suis douée dans tous les domaines.

    Nous ne nous étions pas couchés très tard, étant donné qu’Amycus et moi-même travaillons le lendemain. Il devait lui assurer le service au bal de Poudlard. Quand à moi, je prenais le boulot à 22h, jusqu’à 11H du matin. Je devais donc être en forme pour ma garde, et la mission que je devais également accomplir pour mon maître. Je ne m’étais pas donnée à lui cette nuit, contrairement à ce qui vous pouvez penser. Non, je lui en voulais encore un peu, et puis, j’étais trop fatiguée pour être bonne à cela. Quand j’ouvris mes yeux, il était déjà midi à mon réveil. Mince, moi qui aurais voulu profiter un peu de ma journée, c’était râpé. Vu qu’il faisait un peu froid, j’enfilais un peignoir sur na nuisette, avant de descendre au salon prendre un bon café chaud.

    Au pied du sapin que j’avais fais apparaître se trouvait plusieurs paquets… Tiens ? M’approchant de l’arbre, je pris tout d’abord le morceau de parchemin, pour y lire quelques mots de la main de mon amant. Très intrigué, j’ouvris le premier paquet, pour y découvrir une magnifique parure de bijoux turquoise. C’était vraiment d’un très bon goût, et des plus chic. Il y avait ensuite un autre cadeau. En le prenant dans mes mains, je sus qu’il renfermait un vêtement. Je le déballais très vite, pour découvrir une très belle robe, aux mêmes teintes que les joyaux. Je ne pouvais pas attendre plus longtemps pour l’essayer. Du coup, je fis très vite glisser mon peignoir et ma nuisette avant de la mettre. Je fus quelque peu étonner de voir qu’elle n’était pas taillée exactement à mes mesures, sans trop de formaliser. Après tout Amycus était un homme, et ne connaissait pas exactement mes mesures. Je décidais donc de manger un petit truc avant d’aller la faire ajuster dans une boutique de vêtement hautes gammes au chemin de traverse.

    Il était prêt de 15h quand j’arrivais à Londres. J’avais fais porter ma robe directement au magasin, devant faire quelques emplettes avant. Il me fallut prête de trois quart d’heure pour que je trouve enfin mon bonheur. Me rendant chez la couturière ensuite, connaissant très bien ma classe sociale, elle s’occupa très vite de moi. Je remis donc mon cadeau, pour qu’elle puisse voir au mieux ce qui n’allait pas sur cette dernière. Au niveau de la poitrine, le tissu était trop comprimé, mais à la taille pas assez. Elle prit des notes très précises, comprenant qu’elle n’avait pas le droit à l’erreur. Ce modèle était unique et créé par un grand styliste, elle ne pouvait donc pas se permettre de me l’abîmer, ou de rater les modifications. La professionnelle m’annonça qu’il lui faudra deux jours pour tout réaliser, étant donné qu’elle le ferait à la main, et que je pouvais enlever cette dernière, et lui confier.

    Je n’avais pas fais attention à l’autre personne qui était rentré dans la boutique pendant mon ‘essayage’, jusqu’à ce qu’on essaye de le mettre à la porte pour voyeurisme. C’est en me retournant, me demandant quel vermine avait oser poser ses yeux sur mon sublime corps que je le reconnus. J’alertais tous de suite les vigils qu’on se connaissait, et qu’il avait sa place dans une telle boutique. Je n’eu cependant pas tout de suite le saluer, devant avant finir d’enlever ma robe. Je le fis par contre dans une cabine. Je n’allais tout de même pas le faire devant lui, même s’il m’avait déjà vu en tenue d’Eve. Cela ne m’aurait pas dérangé s’il n’y avait pas eu mon amant, cela était certain. 10 minutes plus tard, et j’allais enfiler mon pantalon et mon pull noir, pour le rejoindre. Lui faisant la bise, je lui demandais dans un américain parfait ce qu’il faisait ici. N’ayant pas changé d’un pouce, Keith me proposa d’en parler chez lui, après qu’il aurait trouvé son costume pour ce soir. Refusant son invitation, je l’aidais quand même à trouver son bonheur, avant de finir par accepter un café avec lui.

    Cela me faisait plaisir de le revoir, car il évoquait de très bons souvenirs. J’avais rencontré le jeune homme pendant des vacances aux Etats-Unis, lors d’une soirée. Nous avions passés le reste de notre temps ensembles, et très souvent dans sa chambre d’hôtel luxuriante. Puis j’avais du rentrer en France, sans lui laisser mon adresse ou des coordonnées pour me joindre. De toute façon, il ne s’en serait pas servi, étant aussi volage que moi avant. On profite du moment présent, et quand ce dernier prend fin, on passe à autre chose. Oui, il n’y avait pas à dire, mais cela était vraiment très agréable. Je fus très étonnée qu’il me dise qu’il travaillait à présent à Poudlard, après avoir été au ministère. Au moment ou il avait quitté le ministère pour l’école, je quittais cette dernière pour travailler dans ce dernier. Si cela n’était pas quand même bizarre… Nous passâmes prête d’une heure à discuter, avant qu’il ne doive s’en aller, étant très en retard sur son timing.

    Au moment de se laisser, il eu une idée saugrenu, et voulu à tout prix que je vienne avec lui au bal. Je ne voulais pas trop, car d’une part, je travaillais le soir, et de deux, Amycus s’y trouvant, il n’apprécierait sûrement pas que j’y vienne au bras d’un autre. Je finis par céder à la fin, et lui donna rendez-vous quelques heures plus tard. Ne prenant pas le temps de traîner, je transplanais tout de suite chez moi, après avoir déposé un léger baisé sur le coin de ses lèvres, comme j’avais l’habitude de le faire avec les gens que j’appréciais. Ma première action chez moi fut de contacter Jessi via la marque que j’avais sur mon avant bras… Enfin, il avait fallut que je lève avant mon sortilège de dissimulation qui la cachait. Il lui fallut une quinzaine de minute pour me rejoindre, au moment même où j’allais ôter ma serviette de bain pour rentrer dans ma baignoire. A croire qu’il l’avait fais exprès. Il reparti quelques minutes plus tard, plutôt satisfait de ce que je venais de lui apprendre, et après m’avoir donné une mission pour l’occasion.

    Il était prêt de 19 heures quand je retrouvais le nouveau professeur de sortilège du château. J’avais revêtu une robe noire, brodé avec des coutures en fils argenté et dorés. Plutôt courte, elle me mettait cependant fortement bien en valeur. Mes cheveux étaient lâchés sur mes épaules, naturellement bouclés. Mon regard était souligné comme à son habitude par un trait de crayon noir. Je n’avais pas fait grand-chose en fait pour l’occasion, n’y restant de toute façon pas très longtemps. Et puis, j’étais déjà très belle au naturelle, et je n’avais pas besoin de faire grand-chose pour faire tourner des têtes. Le temps que nous arrivions à la grande salle de Poudlard ou jadis je prenais mes repas, Keith me dit qu’on avait dix minutes de retard, mais que cela n’était pas grave. Après m’avoir de nouveau complimenté, il poussa les portes en bois, me prévenant qu’une photo serait prise – m’expliquant que c’était lui l’enchanteur de l’appareil - Nous firent donc un légère pause le temps de cette dernière, avant de s’avancer vers la piste de danse.

    Je ne pu m’empêcher de me retourner quelques instants, pour adresser un signe et un sourire à Amycus. J’étais contente de le voir, sincèrement. Même si nous n’aurions pas beaucoup de temps ensembles pendant la soirée, je pourrais tout de même le voir un peu avant de prendre le travail. Me laissant guider par mon cavalier, je du cependant lui remonter sa main qui s’était posé sur mes fesses. Il n’avait vraiment pas changé. Je lui avais dis que l’homme avec qui j’étais, était présent, mais cela ne lui importait que peu. Vraiment, il me faisait toujours autant craquer qu’avant. Nous nous mîmes alors à danser au rythme de la chanson qui résonnait dans toute la pièce. Je ne pus m’empêcher de rigoler quand il me dit que je lui faisais vraiment toujours autant tourner la tête. Oui, je le savais, surtout que ce n’était pas la première fois que cela lui arrivé, et que j’avais l’habitude de faire cet effet aux hommes…


    - Oh, cela je n’en doute guère… Je suis quand même étonnée que tu es laissé mon ancien travail, alors que tu avais la belle vie avec ce dernier, et que tu pouvais facilement emballer les minettes… En même temps, il est vrai qu’à Poudlard, tu as maintenant de la chaire fraîche… Quel dommage que tu n’y sois pas arrivé au début d’année…. Cela aurait été des plus plaisant de t’avoir en temps qu’enseignant…


    - J’étais lassé de cette vie… Et puis, je ne me plains pas de mon nouveau métier… C’est vrai, quel dommage… J’aurais été honoré de te compter parmi mes élèves…


    Au bout de trois minutes la musique finit par s’arrêter, pour laisser la place à une autre. Nous nous laissâmes pour la seconde danse. Je voulais quand même aller remercier mon amant pour ses cadeaux. Quand à Keith, il avait promis une danse à une de ses élèves [Lyra] et était donc aller voir cette dernière pour valser avec. Je ne pus m’empêcher de sourire en le voyant s’incliner légèrement devant elle, puis la prendre par la taille. Lui chuchotant quelques mots à l’oreille, il l’entraîna sur la piste de danse, quittant mon champ de vision. Je savais que je le retrouverais à table, du coup, je me retournais, pour me rendre au bar. Au passage, j’accomplissais ma mission pour Jessi, avec une facilité déconcertante. Bien entendu, celui que je voulais voir était en train de s’afférer à servir les étudiants assoiffés. M’accoudant, j’attendis qu’il vienne enfin vers moi. Je me penchais alors légèrement sur le comptoir pour pouvoir l’embrasser quelques secondes sur les lèvres.









    - Merci beaucoup pour tes cadeaux... J'ai quelque chose aussi pour toi, mais je te les donnerais plus tard, quand on sera seuls... A tout à l'heure


    Ne m’attardant pas plus longtemps, mon regard se porta rapidement sur les couples présents dans la salle. Je ne pus m’empêcher de sourire intérieurement en voyant le faux sourire de Lily Evans sur ses lèvres. La pauvre, elle qui venait de perdre sa sœur, tuée par un sorcier. Si seulement elle savait que c’était moi la personne en question, et que sa cadette était morte en pensant que c’était la gryffondor qui m’avait envoyé le faire. Oh oui pauvre petite lionceau toute malheureuse. C’était la prochaine sur ma liste. Enfin, après Anna, qui se trouvait au bras de ce chère Sirius. J’avais appris qu’ils copulaient ensembles à présent, sans étonnement. Deux vermines ne peuvent qu’être ensemble… D’ailleurs, je ne pouvais que les remercier pour cela, car j’avais gagné une alliée de choc en la personne d’Evanna. Quand la musique s’arrêta pour laisser place au dîné, je vis mon cavalier se dirigeait vers une des tables libre, toujours avec son élève au bras, parlant toujours avec cette dernière. Les rejoignant, je ne pus m’empêcher de lui dire sur le ton de la rigolade :


    - Et bien Keith… Il semblerait que tu m’oublis bien vite aux faveurs d’une autre…



    - Mais pas du tout Krystel… Tu es unique, comme chacune des demoiselles présentes… Vous avez tous une place dans mon cœur tu sais…



    - Dans ton lit tu veux dire plutôt nan ?



    - Voyons… Toute de suite les grands mots… Je te présente miss Badenov, Lyra Badenov… Et voilà ma cavalière, Krystel Raybrandt, que tu as déjà vu sûrement, vu qu’elle était à Poudlard…

http://krystel-la-tyran.labrute.com/
Modo↯ Aigle en quête de sa prochaine proie !
avatar



Nombre de messages : 4217
Age : 17 ans
Groupe : Basilic - Serdaigle
Caractère : Douce - Mystérieuse - Méfiante
Crédits : : Gifs ; Octobre + RegyChou, Avatar ; Izzie
Date d'inscription : 30/04/2008




Lyra Badenov

Modo
Aigle en quête de sa prochaine proie !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 03
MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Mer 26 Nov - 18:27

    Après avoir quitté son cavalier qui lui avait promis de ne pas la laisser seule très longtemps, la jeune fille était au milieu de la piste de danse quand un bel inconnu vint à sa rencontre… Ce bel inconnu pour prendre le mot exact, ne semblait pas être un élève à vrai dire, ça semblait plus exactement être quelqu’un soit surveillant au collège soit qui travaillait en dehors du lycée. Ce qui n’étonnerait guère la jeune demoiselle, qui sourit en jetant un regard pour voir son frère qui s’était également avancé vers la piste de danse pour inviter une demoiselle, une Gryffondor des connaissances de la jeune Serdaigle. Soit, elle se ré-concentra sur l’homme qui venait de l’inviter tout juste à danser. Après mures réflexions, déjà elle ne pouvait pas refuser, et ce ne serait pas convenable de refuser à quelqu’un qui venait se proposer de danser avec elle, ensuite, elle n’avait aucune envie de refuser =Pp Ouii, elle avait envie de danser la jeune Moldave. Parce que contre toute attente, elle savait danser =), si bien, quand on vient de là où venait la jeune fille on devait se montrer sublime et comment dire toujours oui, dans n’importe quel situation… C’est ça d’être issue d’une grande famille noble d’Europe de L’Est…

    « Je ne peux pas refuser une telle invitation »

    Dit-elle en acceptant la main de son invité. Avec ce même sourire, elle plaça sa main sur son épaule, tout en se laissant guider ses pas dans ceux d’Amycus qui énonça d’ailleurs son prénom. Amycus… Inconnu à la jeune fille, il ne devait certainement pas être à Poudlard, là c’était sur à 100 %. Il y avait pas d’Amycus à Poudlard, et puis il semblait légèrement plus âgé que la jeune demoiselle, donc mise à part s’il venait de quitter… Soit, réfléchir n’était pas au programme de la soirée, et c’était bien trop difficile pour une jeune fille comme Lyra actuellement =Pp

    « Lyra, enchantée de faire votre connaissance »

    Soit, une musique avait ouvert ce bal, c’était le début de la succession de mélodieuses mélodies. Pendant la danse, elle discuta quelques minutes avec son cavalier pour en apprendre un peu plus, avant de se séparer pour une nouvelle danse. Elle n’eut pas le temps de dire quelque chose qu’un nouveau cavalier vint à sa rencontre en lui murmurant à l’oreille d’un ton charmeur

    « Je t'avais promis une danse, me voilà donc... Vous êtes toute en beauté ce soir comme d'habitude de toute manière... j'en oublirais même que vous êtes une de mes élèves... »

    Réellement à oublier qu’elle soit une élève, la jeune fille sourit, charmé par le regard de son prof…

    « Merci de votre compliment, professeur… »

    Dit elle souriant, elle plaça ses mains derrière son cou tandis que lui plaça ses mains sur sa taille [Le tue pas Torben –‘] Et Lyra dansa tout simplement hypnotisée par ce regard qui la subjuguait. Ehh quoi ? Il était hypnotisant, je vous jure, pas étonnant qu’il y ait de la discipline de la part des filles dans sa classe =Pp Elle marchait dans ses pas, tout en dansant sur la musique qui était belle, jusqu’à ce que celle-ci mette fin par la note finale. A la fin de la danse, elle s’inclina avec un sourire pour le remercier d’avoir tenu sa promesse. Tout en l’accompagnant à sa table, Monsieur Keith Glace proposa ces quelques paroles à la jeune demoiselle

    "Je pense que l'on devrait se tutoyer si tu n'y vois pas d'inconvénient... Après tout, nous sommes ici pour faire la fête et non pas se prendre la tête avec de vulgaires manières ou conventions... Me ferais-tu également de manger à ma table? Cela serait un grand honneur pour moi d'avoir pareil beauté à ma table... Je vais faire quelques jaloux, mais je prends le risque »

    « Ce serait avec plaisir de vous, de te tutoyer… Et c’est avec plaisir que j’accepte cette invitation, je pense faire même quelques jalouses, ce qui est pour moi, un grand honneur… »

    Ahhh vous avez vu les filles, c’est avec Lyra qu’il mange =Pp ! La jeune fille l’accompagna jusqu’à la table pour y rencontrer sa cavalière, une fille que la jeune Moldave avait certainement croisé dans les couloirs… Ils échangèrent quelques mots et le professeur les présenta…

    « Enchantée Krystel, nous avons certainement du nous croiser dans les couloirs… »
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Mer 26 Nov - 18:54

Je n'avais pas envie d'être ici. Je voulais rester dans ma salle commune tranquille. Ici je n'ai personne à qui parler. Je reste assit quelques minutes à coté d'Evey, une des filles de mon dortoirs et la gardienne de l'équipe de Gryffondor. Je ne lui ai jamais parler mais ce soir, je n'ai pas envie. Je me levé. J'ai pas tellement envie de rester ici. Je déteste Steven. Je me traite d'idiote intérieurement. Je prend la direction de la porte. J'espère pouvoir sortir sans être vu mais ça c'est pas compliquée. Mais voila un malheur arrive ... enfin un malheur. Siruis Black, un garçon de Gryffondor qui est âge d'1 ans de plus que moi m'invite à danser. Je répond quoi ? non ? Et après je passe pour la fille la plus désagréable de Poudlard ? De toute façon je n'ai pas le choix. Mais je danse mal. Je déteste Steven. Finalement Black me donne son bras que je prend. Un honneur ? c'est moi où ce garçon ment comme il respire mais je dis rien je répond gentillement car je danse mal

-Avec plaisir ... Si tu n'as pas peur pour tes pieds pourquoi pas


Je sourit. Une pointe d'humour dans ma voix. Je sens que je change. Depuis cette visite chez monsieur le directeur je me sent tellement mieux. Il faudra que j'aille voir Matthieu pour le remercier. Mais je me décide donc pour lui parler plus tard dans la soirée ou sinon j'irais me voir à la bibliothèque. Bien donc je me retrouve sur là. Sur la piste de danser avec Siruis. J'essaye tant bien que de mal de pas lui écraser les pieds bien que je ne pesé pas non plus 100kg ... je n'en fais que 48kg moiter moins. Mais je suis maladroite. Pire que sur un balais bien que je m'améliore de plus en plus. Au début de la danse je lui marche sur les pieds 1 ou 2 fois puis je prend de l'assure. La musique ralentit pour s'arrêter. Je me détache de mon cavalier.

-Et bien merci pour cette danser et désolée pour tes pieds je t'avais prévenu. Bonne soirée et Joyeux Noël Siruis c'est ça ? ...

J'attends sa réponse , je lui souris puis je m'éloigne de lui. Les portes sont fermées ... Je ne peux plus partir. Je maudit encore plus Steven. Je me suis ensuite dirigée lentement vers ... Je savais même pas ... Un élève de Serdaigle donc j'ignore le nom me propose une danse. J'ai acceptée. A la fin de notre danse je remercie mon cavalier. Puis je m'éloigne vers une table. Je m'assois sur l'un d'elle se regarder qui est déjà installer. De toute façon je n'ai pas d'ennemis à Poudlard ou du moins ... pas encore. A cette table se trouva déjà d'autre personne. Donc 2 filles de Gryffondors, Je ne connaissais pas leurs noms sauf Evey ... Je connais son nom car elle est la gardienne des Gryffondor. Je leur sourit. En se moment je ne sais pas ce qu'il m'arrive. Je souris et moi ... chose jamais vu sur mon visage ... un sourire. Mais ça ... c'est à cause du Directeur. Je le regarde lui aussi et je lui souris également.


-Bonsoir !!! Je peux m'assoir ici ?

Un peu tard Ma veuille façon tu es déjà assise.


[ Désolée pour la réponse un peu ...
mais je voulais pas faire attendre ]
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Jeu 27 Nov - 22:49


    Cela fait déjà un bon quart d’heure que les élèves ont pris possession de la grande salle de banquet, certain plus que d’autre d’ailleurs, pas vrai Severus ? Ce dernier est un peu le cendrillon du bal d’ailleurs, ou le vilain petit crapaud visqueux qu’on fuit, qui est à présent un jeune homme convoité pour danser. Comme quoi, la mode revient à la pitié… D’autre très surprenant prenne place, parmi lesquels on peut voir notamment le bien aimé professeur Glace, dont toutes ses élèves se l’arrachent, avec la sublime Lyra Badenov et ses courbes qui ne laissent aucun indifférent. Après, elle n’égale pas malheureusement pour elle la belle Krystel Raybrandt, qui avec sa robe qui ne la couvre que très peu, va faire raidir plus d’un jeune homme [dans tous les sens du terme si on peut dire ]…

    La musique se finit [enfin pour certains pieds comme ceux de Sirius], et marque l’heure du repas. Bizarrement, c’est d’un pas rapide que tous s’installent à une table, même si cela reste très compréhensible. Le premier arrivé est le premier servi en terme de position. Personne n’a envie de se retrouver confronté à des gens qu’ils n’apprécient pas, et pourtant, cette année ne déroge pas à la règle. Tandis que Sirius s’installe avec le cousin de sa cavalière, mais également avec son ex, son frère de cœur a beaucoup moins de chance, et se retrouve en compagnie des deux serpentards qu’il supporte le moins dans l’école. Quand à miss Roxanne, elle se retrouve coincée à la table avec une serdaigle et son gryffondor servant, mais également avec le beau professeur qui en fait des tonnes avec les beaux fessiers, accompagnée de Perfect Woman. Oui vraiment cette année, cela promettait d’être très amusant d’un point de vu extérieur… Seul Rabastan peut être content de manger qu’en compagnie de jeune femme. Au moins, il y aura un heureux ce soir… Quoi que, vu les « bords » de ce dernier, cela n’est pas si sur que cela…

    Sur chaque assiette se trouve une carte, qui laissant voir le nome de quelques mets à titre d’information. En fait, chaque élève a le choix de manger ce qu’il souhaite. Il lui suffit juste de le demander à un des deux serveurs de la soirée. Et oui ce soir, c’est comme au restaurant, et un service est assuré par les beaux et ténébreux Amycus et Torben. Cela est certain que s’ils n’étaient pas en service, ils feraient des ravages auprès de la gente féminine. Nombreuses n’avaient yeux que pour eux, notamment une certaine Alice, mais également Anna, à ce que nous pouvons constater. Ils devront passer à chacune des tables pour prendre la commande, et seront sûrement pris entre un conflit entre les différents protagonistes…





~ Ordre de passage ~




Les premiers à répondre doivent être Torben et Amycus. Tant qu’ils ne l’ont pas fais, les autres ne le peuvent pas. Une fois leurs postes faits, les personnes dont le nom figure au dessous auront 3 jours pour faire leur message, n’importe l’ordre… Votre Rp s’arrête au moment où vous avez tous passé commande et que le serveur s’éloigne… Vous devez bien entendu interagir entre vous et vous parler, cela reste logique ^^


- Amycus
- Torben

- Sirius
- Anna
- Nathan
- Heaven
- Evanna
- Matthieu
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Ven 28 Nov - 8:17

(hj : j'ai l'autorisation de Lily pour poster, vu que j'ai été un peu bloquée...)

    La musique était lente et invitait à faire des mouvements détachés, une attitude calme et, au final, une danse de proximité, avec des pas quelque peu éthérés. Avec Kim contre lui, dans ses bras, Severus tâchait de danser correctement, sans commettre d'impair du style lui écraser les pieds, et sans non plus être trop proche d'elle. Il fallait maintenir une certaine distance, toujours. Après tout, Rogue ne désirait pas de relation privilégiée avec une fille, hormis peut-être avec la belle Lily Evans... Car malgré la véritable trahison de la Gryffondor, il ne pouvait empêcher qu'une partie de lui ne pouvait accepter cela et qu'une autre partie de lui ressentait de la jalousie, purement et simplement. Mais peu-être allait-elle justement être jalouse, elle aussi, en le voyant lui, son ami, son meilleur ami, danser avec une fille autre qu'elle... C'était possible puisque, depuis qu'ils avaient l'âge de se rendre au bal de Noël, il y avait toujours au moins une danse qu'ils se réservaient l'un à l'autre. Le Serpentard songea à ce souvenir, ce si beau souvenir, très marquant soit dit en passant, de Lily qui lui apprenait quelques bases pour danser correctement. Au fond, c'était grâce à elle qu'il savait faire ce soir preuve de talent dans cette activité un peu insipide.
    Sans doute cette pensée projeta-t-elle le vert et argent dans un état d'esprit plus décontracté, aussi, ses yeux furent traversés par un petit reflet autre que celui qu'il pouvait y avoir un instant plus tôt. D'un regard, il remarqua qu'Hemrione parlait à l'oreille de James Potter, sans doute allait-il lui voler celle-là aussi? Dès qu'il se faisait une amie appréciable, le bellâtre s'empressait de détruire tout cela par ses paroles maudites.... Severus se sentit obligé de parler tout de même un peu à sa partenaire de danse, mais il se contenta de banalités, jusqu'à ce que la danse soit finie.


    "Merci."

    C'était suffisant, trop de mots ne servaient à rien. Rogue se sépara de Kim Wichnestre, esquissa un tout petit sourire, puis chercha du regard la Gryffondor qui popuvait s'estimer chanceuse de l'avoir véritablement troublé depuis tant d'années. Mais, il n'eut pas le temps d'esquisser le moindre geste en sa direction puisqu'une demoiselle de sa maison, une Serpentarde assez jolie et plutôt sympathique, venait de lui proposer de venir se trémousser avec elle. Il ne refusa pas, évidemment, et, comme plus tôt, il installa ses mains là où il le fallait et plongea son regard de jais dans celui de Roxanne. Elle l'avait pratiquement arraché des mains de Kim, mais cela n'avait pas énormément d'importance à ses yeux à lui : il considérait comme normal le fait qu'une si jolie fille se permette ce genre de choses, même s'il se demandait un peu pourquoi elle l'avait choisi, lui.
    Au rythme des violons, il la trouva jolie, vraiment jolie, une beauté particulière dans les yeux, sur le sourire, dans tout son être, enfin. Oui, Roxy était une fille de qualité et la danse avec elle fut presque aussi envoûtante qu'une potion vaudou. Et quand viont la fin de cette danse, la demoiselle se hissa à l'oreille de Sev pour lui murmurer quelques mots qu'elle aurait tout aussi bien pu dire à haute et intelligible voix. Décidément, il ne comprendrait jamais rien aux femmes. Soit. Il répondit de la même manière, à l'oreille de la jeune fille (il avait opté pour cette façon pour ne pas avoir l'air idiot en répondant à haute voix à des paroles basses).


    "Plaisir partagé, bien sûr..."

    Minuscule sourire en coin. Oui, il avait pris plaisir à cette danse. Lui qui n'était pas vraiment adepte de ces pratiques avait trouvé que c'était là un excellent moment partagé avec Roxanne.

    Vint alors le moment de s'installer à table. Severus rejoignit Hermione. A cette table, il y avait également Lily, Jessi, Kim... et Potter. Rogue tira la chaise d'Hermione en arrière pour l'inviter, le plus galamment possible, à prendre place à côté de lui, puis, il observa un peu la configuration de cette table de fête. Il n'était pas bien loin de Lily, et c'était plutôt positif. Salazar soit loué, il avait échappé à la promiscuité de Potter et, bien qu'il regrettât que Rabastan et Regulus ne fussent guère attablés ici avec eux, Sev considérait qu'il y avait bien matière à discussion hic et nunc.
    D'ailleurs, il s'adressa d'emblée à Lily :


    "Je suis content que tu sois ici avec nous, Lily, il y avait un moment que je n'avais pas passé une belle soirée avec toi à mes côtés..."
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Table C [An. Si. Ma. Ev. He. Na.]   Ven 28 Nov - 9:37

    EDIT ~> Table C. Seules les personnes citées ci-dessous peuvent poster dans ce sujet :

    - Anna
    - Sirius
    - Evanna
    - Matthieu
    - Heaven
    - Nathan
    - Amycus
    - Torben


    Je voudrais préciser que vous n'êtes pas omnicient... Les actions faites par les autres membres 'cachées', vous ne pouvez pas les voir !

Fondateur↯  Cible officiel des mauvais sorts
avatar



Nombre de messages : 10051
Age : 20 ans
Groupe : The Day The World Went Away
Caractère : Solitaire - Perdu - Fou
Crédits : : yaya
Date d'inscription : 08/02/2008




Torben Badenov

Fondateur
Cible officiel des mauvais sorts


Carte du maraudeur
Niveau magique: 8/15
Libre pour :: 3rp
Bonus: + 15
MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Ven 28 Nov - 10:23

    La soirée promettait réellement. Amycus et moi étions sur notre trente et un et il semblait que je pourrais partager quelques moments avec Alice ce soir ! D’ailleurs, je ne pouvais m’empêcher de porter bien des regards dans sa direction, tant elle attirait le coup d’œil, que ce soit par sa beauté que parce que je voulais par-dessus tout me retrouver avec elle en ce moment même. Bon, c’était peut être râpé pour cette danse ci mais j’étais prêt à tout pour aller voir Alice par la suite ! Cependant, je ne pus pas non plus m’empêcher de remarquer quelques regards que certains jeunes hommes du château lançaient à ma copine. Ben opuais, ce gryffondor là bas, qui accompagnait ma sœur, lorgnait un peu trop à mon goût Alice, va falloir que je le garde à l’œil celui là ! Ce n’était pas que je ne faisais pas confiance à Alice pour sa fidélité à ma personne, mais plus que je savais très bien ce que les garçons avaient en tête la majorité du temps !


    Je remarquais également une chose. Alors que je laissais s’échapper le fond de ma pensée sur les deux couples des maraudeurs, je ne pus pas non plus passer à côté du fait qu’Amycus semblait avoir au moins autant de rancœur que moi vis-à-vis de ces pitoyables parodies d’êtres humains qu’étaient James et Sirius. Tous deux étaient immensément célèbres et pleins de gloire, sortaient également avec de très jolies filles, mais je savais très bien à quel point ces mecs étaient pourris. Ils n’étaient en fait que des coquilles vides, et leur nature était totalement opposée à leur image. Le plus triste était que personne ne s’en rendait réellement compte, enfin à part moi et apparemment Amycus, qui semblait vraiment avoir quelque chose à reprocher à Black, mais je me retins bien de lui poser la question. Parfois, mieux vaut en savoir le moins possible !


    Je dansais donc avec une jolie jeune femme, une gryffondor. Comme le voulait la tradition, je devrais bientôt m’éclipser pour faire mon boulot de serveur, mais pour l’instant, je préférais profiter du moment, surtout que je ne devais pas danser avec la plus moche des élèves de l’école… Je n’avais pas de souvenir concernant cette jeune femme qui semblait pourtant avoir approximativement mon âge, mais en même temps, qui en avait après seulement un mois et demi passé dans cette école, période durant laquelle j’avais été de surcroît salement amoché par mon addiction à l’alcool, la mélancolie et la rage inhérente à ce qu’il s’était passé pour moi l’été passé. A cette pensée, je regardais du côté de Lyra. Elle semblait s’amuser et c’était le principal…


    La danse fut légère et particulièrement amusante. Cela faisait des lustres que je n’avais pas dansé ainsi, et j’avais l’impression de me retrouver à la cour royale d’un quelconque pays, endimanché comme je l’étais à danser sur de la musique classique ! D’autant que ma cavalière avait la classe elle aussi, et se laisser guider par ses pas était quelque chose de grisant. De plus, cela me permettait de me dérouiller un peu. En même temps, ma partenaire semblait également beaucoup apprécié la danse puisqu’elle souriait de toutes ces magnifiques dents. Quand l’heure fut venue de passer à la seconde danse, je dus m’éclipser, mais pas avant de m’être légèrement incliné devant la demoiselle.



    - Tout le plaisir était pour moi, assurément ! je vois ce que vous voulez dire pour votre cavalier, qui doit être un muffle de ne pas se rendre compte de ce qu’il perd ce soir. En tous cas, mademoiselle, ce fut un réel plaisir… Peut être à plus tard dans la soirée !


    et là, ce fut THE drame…. :affrai:… Damned, que faisait cette espèce de dragqueen avec ses mains sur la taille de ma sœur Suspect? Oh, il allait y avoir du sang sur les murs, c’était certain ! Quoi, je suis trop protecteur, moi ? Et vous l’avez vu ce mec ? Je le reconnais moi, Keith Glace, professeur et séducteur de ces dames ! nan mais ce taré de pervers devaiot bien avoir quinze ans de plus que ma petite sœur, et qu’est ce qu’il faisait à danser avec elle hein ? C’était louche tout ça Suspect. Malheureusement, Tom me fit signe de me dépêcher de prendre mes positions mais je lançais un regard meurtrier au professeur. Que ses mains déscendent un tout petit peu plus, et les gens l’appelleront « Madame » Suspect!


    Prenant le plus calmement possible position près des tables, je m’apprêtais à prendre mon service, mettant mes gants blancs et rajustant ma tenue avant de prendre une serviette blanche et de la passer sur mon avant bras droit…

_________________
Fiche


Dead Memories
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Ven 28 Nov - 15:09

    Ce fut sans grand étonnement que la charmante petite brune accepta l’invitation d’Amycus à danser. Il fallait dire que le règlement stipulait que les jeunes femmes n’avaient pas le droit de repousser le premier cavalier qui se présentait pour la première danse ! Dans un sens c’était une bonne idée car certain n’aurait eu que très peu de chance de pouvoir danser avec une belle si cette règle n’avait pas été imposée !
    Amycus avait cependant noté une petite chose lorsque la jolie brunette lui avait répondu qu’elle ne pouvait pas refuser une telle invitation. Elle avait un accent qui était familier au jeune homme sans qu’il n’arrive à savoir d’où il le connaissait. Ne s’attardant pas trop sur cette interrogation, il se dirigea avec la jeune femme sur la piste de danse…Alors qu’ils commençaient à danser, le mangemort se présenta avant de demander son prénom à sa cavalière. Lyra ! C’était un prénom charmant et original, tout comme celle qui le portait. Cependant il ne fit pas part de ses pensées comme il l’aurait fait à une certaine époque…



    - Enchanté également Mademoiselle !


    Ils continuèrent ensuite de danser en échangeant quelques mots histoire de faire connaissance… Le mangemort nota dans le même temps le geste déplacé du cavalier de Krystel à l’égard de la jeune femme et se dit qu’il l’aurait volontiers étripé sur place ! Mais ce n’était pas une bonne idée et son amante elle-même remonta la main légèrement trop basse de son cavalier ce qui fit sourit Amycus…
    La première danse prit ensuite fin et Lyra fut immédiatement réinvité à danser par l’espèce d’énergumène qui valsait à l’instant avec Krystel. Sans un mot, Amycus partit en direction du bar et croisa Nathan qui ne se gêna pas pour lui jeter un regard noir auquel le mangemort répondit. Il le suivi du regard pour se rendre compte qu’il allait rejoindre Anna et débile Black…



    *Espérons que Torben se charge de cette table…*


    Alors que le serveur se rendait derrière le comptoir pour savoir les tables qu’il aurait à gérer, il fut assailli par plusieurs élèves assoiffés. Les servant un à un, il constata avec ravissement qu’une autre personne était également présente au bar… Krystel ! Il lui sourit et termina le service des jeunes gens avant de se diriger au de celle qui était incontestablement la plus merveilleuse de la soirée…
    Son amante l’accueilli avec un doux baiser avant de le remercier pour les cadeaux qu’il lui avait fait. Elle lui dit qu’elle avait également quelque pour lui mais qu’elle lui donnerait lorsqu’ils seraient seuls. Elle du ensuite le laisser pour rejoindre sa table après qu’il lui ait répondu…



    - C’est parfait… A tout à l’heure.


    Il la regarda ensuite s’éloigner oubliant complètement son boulot… Bah oui, il fallait dire qu’il ne pouvait qu’oublier ce qu’il avait à faire quand il avait le privilège d’admirer une telle beauté ! Cependant il fut très rappelé à l’ordre.par Tom qui fit comprendre à ses employés qu’ils n’étaient pas là pour rêvasser.
    Amycus se rendit donc auprès de son chef alors que son collègue jetait un regard noir au ‘’couple’’ Lyra / Cavalier de Krystel… C’est à cet instant qu’il se souvint pourquoi l’accent de la brunette ne lui était pas inconnu ! Torben avait exactement le même. Se pouvait-il que les deux jeunes gens soient de la même famille ? Sûrement… cela expliquerai le regard que le serveur avait jeté à l’inconnu…

    Amycus n’eut cependant pas le temps de poser la question à Torben car ce dernier se dirigeait déjà vers la table que lui avait indiquée le patron du Chaudron Baveur. Tom indiqua ensuite une table au mangemort qui s’y rendit de suite… Au premier abord il cru qu’il ne connaissait aucune des personnes présentes à la table jusqu’à ce qu’il arrive à proximité de cette dernière et reconnaisse un de ses anciens camarades de Serpentard, Rabastan Lestrange. Il se posta près de la table, adressa un signe de tête au vert et argent avant d’attendre la suite des évènements…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Sam 29 Nov - 15:10

    Alors que Nathan se dirigeait, en compagnie d’Heaven, vers la table où se trouvaient Anna et Sirius, il eut la malchance de croiser Amycus à qui il fit comprendre par un simple regard qu’il ne l’appréciait toujours pas… Voir même qu’il le haïssait à présent ! Il remarqua cependant aussitôt que l’ex Serpentard ne sembla pas apprécier son regard puisque ce dernier s’arrêta même pour le suivre lui et sa petite amie du regard… Le serveur dû remarquer la présence de son ex et repartit derrière le bar…
    Arrivant à la table de sa sœur il fit les présentations après avoir indiquée sa chaise à sa petite amie puis il s’installa à son tour. Il remarqua de suite qu’Heaven ne semblait pas à l’aise et c’est pourquoi il lui prit tendrement la main.

    Quelques minutes après leur arrivée, un autre couple se joignit à eux… Nathan reconnut immédiatement le bibliothécaire qu’il avait croisé dans l’immense librairie Poudlarienne et le salua d’un signe de tête. Il était accompagné d’une élève qui devait être à Gryffondor si le Pouffy ne se trompait pas…
    Une fois installés, le jeune employé de Poudlard se présenta de telle façon que Nathan comprit qu’il ne devait pas se souvenir de lui…



    - Je suis Nathan Sanders, mais je savais effectivement déjà qui vous étiez… J’étais à la bibliothèque l’autre jour, quand Lily Evans a malencontreusement fait tombé un des livres, précisa-t-il pour remémorer à Matthieu leur ‘‘rencontre’’.


    Alors que leur table était au complet, le septième année de Poufsouffle remarqua qu’il en était de même pour quasiment toutes les autres tables tandis que la piste de danse s’était carrément vidée. Le repas allait donc commencé ce qui n’était pas plus mal car le jeune homme mourait de faim. Bah oui ! Sa bataille de boules de neige contre Xeno lui avait donné faim mais il n’avait rien pu avaler à cause du stress. Maintenant ça allait beaucoup mieux !


    - Je sais pas pour vous mais moi je meure de faim, déclara-t-il en saisissant la carte posée sur son assiette. Alors… Qu’avons-nous au menu… ?


    Il y avait quelques plats de fêtes indiqués à titre d’exemples mais il était précisé que les élèves pouvaient choisir ce qu’ils voulaient. Il leur suffisait pour cela de faire appel à l’un des serveurs. Cependant, bien qu’il sache déjà ce qu’il voulait… Nathan devait à présent expliquer la façon de faire à sa petite amie. Il reposa donc sa carte dans son assiette et reporta toute son attention sur la magnifique Heaven… Il resserra légèrement l’étreinte de sa main pour lui montrer qu’il s’adressait à elle…


    - Pour choisir c’est tout simple en fait… Tu peux demander tout ce que tu souhaites ! expliqua-t-il. En exemple ils ont mis… il reprit la carte de sa main libre et relut mais à voix haute cette fois-ci… Pigeonneau en croûte, sauce foie-gras et ses petits légumes… Duo de Homard et Langouste sur lit de parpardelles… Mille-feuilles de pommes de terre au magret de canard fumé… Risotto aux noix de Saint-Jacques et sa purée de petits pois… Il se tut quelques secondes avant d’ajouter… Pour le détail je pourrais pas t’expliquer de quoi se composent exactement ces plats. Les serveurs doivent le savoir eux…


    Nathan se mit alors à la recherche de l’un des serveurs… Malheureusement le premier et seul qu’il vit fut Amycus Carrow ! Il était hors de question qu’il fasse venir ca sale type à leur table, plutôt crever de faim. Il détourna le regard et croisa celui de sa cousine… Il espérait qu’aucune des personnes présentes ne fasse appelle à Carrow, qui était assez prêt de leur table et n’avait encore rien à faire.
    Il regarda ensuite Heaven avant de s’adresser de nouveau à elle.



    - Y’a plus qu’à attendre que l’un d’eux soit libre ! déclara-t-il simplement.


    Il prit soin de ne plus regarder dans la direction de l’ex de sa sœurette tout en se remémorant les propos de Jessi… Il devait faire en sorte que ces deux là ne se voient plus. Il avait trouvé cela facile à exécuter jusqu’à aujourd’hui car ils finiraient tôt ou tard par se croiser… Et que se passerait-il alors ? Pas entre Amycus et Anna mais plutôt entre l’ex et le nouveau petit ami de sa cousine ? Les deux jeunes hommes ne s’étaient jamais vraiment appréciés et ce devait être pire maintenant…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   Sam 29 Nov - 17:50

Vous savez ce qui est le plus compliqué dans ma situation? Non ce n'était en rien d'avouer à ma soeur, mais bel et bien de parvenir à deviner sa réaction car en vérité, plus j'envisageais de situations, plus je me rendais compte que le nombre de situations que je trouverais serais important. Jamais je ne pourrais trouver la solution, je ne la connaissais de loin pas assez. Même en la connaissant, ce genre de réaction, par rapport à une telle nouvelle, ne pouvait pas être comprise même en connaissant la personne. C'était une nouvelle trop importante, trop surprenante, trop forte pour que quelqu'un puisse dire la comprendre, ou pouvoir l'anticiper. Même rien que de la façon dont je lui dirais cela, le choix que je ferais dans la façon de lui dire cette nouvelle influencerait également, apprécierait-elle, n'apprécierait-elle pas, comment devais-je lui dire? Lui faire deviner petit à petit par des jeux de mots ou des insinuations? Lui dire brutalement? Attendre encore? Lui dire immédiatement? Tout cela faisait vraiment beaucoup de questions, qui demeuraient et je le savais demeurerais sans réponse peut-être pour toujours si un jour ne ne prenais pas l'audace de lui dire.

Seulement la jeune femme avait le don de me faire oublier qui j'étais vraiment, avec elle, j'oubliais notre lien familial, j'oubliais le fait que nous soyons frère et soeur, elle était elle, j'étais moi. Un homme, une femme. Deux êtres qui jouent à se séduire, voici comment était notre relation, elle ne pouvait pas savoir qu'elle jouait à séduire son frère, moi je savais que je séduisais ma soeur, mais cela ne me dérangeait pas, car chaque fois que je regardais la demoiselle, j'oubliais que nous étions de famille. Non en vérité j'oubliais tout. J'oubliais le monde qui m'entourait, j'oubliais les douleurs de mon passé, de ma solitude et de mon ignorance. J'oubliais ce qu'il m'avait coûté de retrouver un membre de ma famille et ce qui était survenu lorsque je l'avais rencontré. J'oubliais que j'avais sacrifié une vie de bonheur dans une famille qui m'a aimé comme celle que je voulais retrouver n'avait pas voulu ou pu le faire. Plus rien n'était qu'elle et moi, se séduisant plus par le geste que par le mot, alors que je savais que j'agissais mal, je me contentais de laisser aller les choses, prisonnier de cette nouvelle que je n'osais annoncé.

Mais tout ça, il était un point à retenir, je ne pensais plus en égoïste comme j'avais le don de le faire, non je voulais que ce soir tout soit parfait pour elle comme pour moi. Je voulais que ce soir, pour mon tout premier Noël avec un membre de ma famille biologique, je puisse profiter d'une soirée mémorable, et de toutes façons, rien ne pourrait me faire oublier cette soirée. Je voulais d'un Noël comme jamais elle n'en avait connu, le mien était un Noël comme je n'en avais jamais eu depuis que la jeune femme que j'avais renversé dans les escaliers m'avaient dis accepté de vouloir être ma partenaire. C'était peut-être l'ironie du sort, mais la beauté de la chose était là, rien de ma rencontre avec ma soeur n'avait été calculé, préparé ou prémédité, j'avais agi purement et simplement d'instinct pour être proche d'elle autant que faire se pouvait, et autour de ce verre échangé en sa compagnie, pour me faire pardonner de ma maladresse, nous avions elle et moi entamés un jeu dangereux de la séduction, il l'était assurément plus pour moi que pour elle, je savais la vérité elle non. La boucle est bouclée, je revenais à ma première pensée, mais comme d'habitude, Evanna fut là pour me faire oublier.

Elle avait ce don unique d'un seul regard, de me faire tout oublier, et alors je venais de l'aider à s'installer sur sa chaise et que je m'étais présenté à la table, je la regardais face à moi, tous les deux nous avions un sourire. Mais il fallait nuancer ces sourires, le sien était séducteur comme cette expression dans ses yeux, le mien était celui d'un enfant qui s'émerveille devant une chose simple de la vie, mais tellement magique à ses yeux. Je me remémorais encore la danse qui venait de s'achever, mon regard dans le sien. Nous étions si proches pendant cette danse, et nous n'avions échangé un mot quand j'aurais mille fois eut la possibilité de lui avouer la vérité, mais en vérité à ce moment, je n'étais plus son frère, mais un ami proche, trop proche. Pour preuve de cette proximité, nous n'avions aucun besoin de nous parler pour nous séduire lors de cette danse, regards et sourires suffisaient à traduire cela. Et quand bien même cela n'était pas le cas, les mains avaient su se faire comprendre, comme ma main qui avait été sur sa hanche battant sensuellement la mesure. Non, nous avions entre nous un quelque chose de confiance réciproque. Un quelque chose, de différent.

Comment pourrais-je vous la décrire en restant objectif au maximum? Je ne le pourrais pas, je n'oserais même pas essayer de vous décrire de façon objective la jeune femme qui me faisait face. Je ne pouvais jamais qu'être objective la concernant, il ne faut pas omettre le fait qu'elle soit ma soeur. Fait certes indépendant de ma volonté comme du sien, mais fait tout de même existant. Vous la décrire telle que je la vois? Et bien elle me semble être une fille de bien, douce et affectueuse, bien que je l'imaginais fort aisément tenant tête à une personne n'étant pas en accord avec ses idées, je l'imaginais cependant mal dans un excès de colère ou de violence. Physiquement? Bien sûr que la demoiselle était attirante, extrêmement attirante, trop attirante je dirais même. D'autant plus avec la robe aguichante, sans que ce soit pour me déplaire, qu'elle portait en cette soirée. Elle était absolument ravissante, terriblement attirante, et c'était démentielle cette faculté qu'elle avait de me faire à nouveau oublier que je devais la voir plus comme une soeur que comme une jeune femme que je pouvais impunément jouer à séduire.

N'allez pas imaginez que je lui portais un amour tout particulier, bien que je devais avouer avoir passé le sentiment d'amitié pour elle sans pour autant savoir où j'en étais avec elle. C'était là plus que de l'amitié, moins que de l'amour, peut-être de l'amour fraternel, en tout cas quoi que cela ait pu être, je le ressentais, et chaque regard d'un garçon sur elle me paraissait hostile non dans une quelconque jalousie que je vivrais à cet instant, mais plutôt dans un instinct de protection, protéger la demoiselle d'un petit ami trop...Trop peu pour elle...Seulement à nouveau, je revenais à la question, de "pouvais-je jouer à Dieu avec sa vie?" Enfin Dieu, tout est relatif évidemment. Finalement, le cavalier de ma cavalière de première danse parla. Nathan se présenta et ce fut à cet instant que je le reconnus, bien sûr, l'histoire du livre avec Lily Evans, j'avais fais l'impasse sur ce moment, mais en effet, je l'avais rencontré à cette occasion. Alors que le Poufsouffle fit sa remarque concernant son appétit, je pris également la carte, regardant le menu, ne pouvant m'empêcher de relever aléatoirement et très brièvement les yeux vers Evanna, comme pour m'assurer qu'elle était toujours là. J'eus un instant de flottement lorsque Nathan reprit la parole ne comprenant pas de suite, mais finalement tout s'éclaira quand je me souvins de la cécité de sa cavalière.

Le jeune homme fit un très bon résumé de la situation concernant les repas, je ne savais pas exactement ce que les personnes comptaient commander, d'ailleurs les possibilités n'ayant pour limites que ce que l'on pouvait imaginer, il semblait évidemment que personne ne pourrait deviner ce que l'autre commanderait. Nous verrions donc prochainement les gouts et couleurs de chacun. Enfin cela importait peu si l'on considérait que dans cette soirée, rien n'était, à mes yeux tout du moins, plus important que de passer du temps avec ma cavalière. J'attendais beaucoup de cette soirée, et très honnêtement le fait que les possibilités soient infinies attisaient ma curiosité, étaient-elles vraiment aussi infinies que notre seule imagination? Telle était la question. J'avais bien une petite idée en effet. Ne restait comme l'avait dis le jeune homme qu'à trouver un serveur disponible, j'étais pourtant certain que celui un peu plus loin l'était, mais le Poufsouffle semblait ne vouloir faire appel à lui, ainsi soit-il. je n'étais pas là pour chercher des problèmes après tout. Attendant les réactions des autres, je fis du regard un tour de table, avec un grand sourire sympathique me ressemblant assez peu, mais ce Noël était magique, différent des autres:


- Sirius, Anna, ça me fait plaisir de vous revoir, tous deux en forme cette fois par contre. Nathan, désolé de t'avoir oublié, c'est juste que si je devais retenir tous les noms. Enfin c'est en cours, je pense que d'ici une trentaine d'année, en tout cas permet moi de te dire que danser avec ta demoiselle a été un vrai plaisir. Je crois qu'il y a deux mots qui s'imposent pour vous tous qui sont là: Joyeux Noël!

Dans le temps où je disais ces deux mots, je sortais de ma poche un petit paquet rouge au ruban doré que je posais sur la table. Que contenait ce petit paquet? Je vous dirais bien surprise-surprise, mais je pense que vous avez envie de savoir. Sachez simplement que pour enfin me décider pour ce cadeau, il m'avait fallu du temps, mais en fin de compte j'avais trouvé ce qui, je l'espérais, plairais à ma cavalière de ce soir. J'avais en fin de compte opté pour une barrette, n'allez pas croire cependant que j'ai pris la première barrette d'enfant trouvé, j'avais cherché jusqu'à trouver celle-ci.
Spoiler:
 
Avec un sourire mi-charmeur, mi-amusé, je poussais le petit et léger paquet vers ma cavalière. Puis la fixant dans les yeux:

- Joyeux Noël Evanna!







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bal de Noel [Mission !]   



Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum