Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Cachette découverte... [Jessi]   Jeu 25 Sep - 6:57

    Flânant dans les couloirs, Nathan se demandait comment il allait pouvoir occuper ses deux proches heures. Il n’avait pas cours et le temps était beaucoup trop froid pour qu’il aille faire un tour du parc en balai… Il aurait bien aimé voir sa cousine chérie mais cette dernière était en cours et devait voir Sirius par la suite !
    Il était ensuite allé voir les charmantes demoiselles de sa maison mais seules les septième années étaient présentes et révisaient… :sleep: Elles lui avaient certes proposé de se joindre à elle mais le brun avait refusé l’invitation avec un sourire charmeur… Il n’avait pas envie de réviser maintenant ! Les ASPICs n’avaient lieu qu’à la fin de l’année scolaire… C'est-à-dire dans six mois !

    Voilà donc la raison qui faisait que le Pouffy de septième année errait seul dans le château… Après avoir balancé quelques bombabouses devant le bureau de Rusard, il avait filé vite fait par un passage secret qu’il connaissait et était tombé sur Peeves ! Il avait évité les ballons d’eau glacé que celui-ci lui envoyait avec agilité et avait couru se réfugier à un autre étage… Y’avait pas à dire ! Il adorait vraiment sa vie à Poudlard et il lui arrivait même de déprimer quand il se souvenait qu’il s’agissait de sa dernière année ici…

    Alors qu’il était à présent redescendu au rez-de-chaussée, il avançait sans prêter attention à la direction qu’il prenait… Et il aurait dû ! En effet, il se rendit compte qu’il avait marché jusqu’aux cachots au moment où une voix se fit entendre… Et pas n’importe quelle voix ! Mais celle de Crabbe… puis ce fut celle de Goyle qui lui répondit ! Oh oh… Problème à l’horizon ! Voilà la pensée qui traversa l’esprit de Nathan… Il savait que ces deux là voulait lui faire sa fête depuis qu’il s’était incrusté à leur table il y avait environ deux jours !

    Instinctivement, il sortit sa baguette de sa poche attendant de voir débarquer les deux babouins à l’angle du couloir. Ils ne lui faisaient pas peur et étaient tellement stupides que le Pouffy arriverait sûrement à les neutraliser, avec des difficultés mais il y arriverait !
    Cependant, un détail le fit changer d’avis… Il venait d’entendre les deux frères Lestrange parler à tour de rôle ! Jamais Nathan ne ferait le poids contre ces tas de muscles ambulants…


    *Dans quelle merde je me suis encore fourré moi ! Traîner près des cachots… Quelle brillante idée ! :roll:*

    Regardant autour de lui, il se mit à rechercher une ‘‘issue de secours’’… Les pas se rapprochaient, il devait donc faire vite et c’est la qu’il la vit. Une porte était entre-ouverte et serait une bonne cachette… Rapidement et en silence, Nathan se dirigea vers celle-ci, l’ouvrant en faisant son possible pour qu’elle ne grince pas… Lorsque ce fut chose faite, il se faufila à l’intérieur et referma la porte en silence au moment où les Serpentards apparaissaient à l’angle du couloir…

    S’adossant au mur de la pièce salvatrice, le brun poussa un soupir de soulagement inaudible…


    *Par Merlin… J’ai eu chaud !*

    Cette pensée aurait presque pu être vraie car le Poufsouffle ignorait une chose… Quelqu’un l’avait vu se faufiler dans cette pièce et il ne s’agissait pas d’un des quatre babouins… et il allait bientôt avoir de la visite. Mais l’ignorant, il se dirigea vers une des tables et posa son sac au sol avant de s’asseoir sur cette dernière… avec toujours sa baguette à la main.
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Jeu 25 Sep - 17:47

    La salle commune de Poudlard était un lieu symbole de fraternité et d’échange pour tous les élèves du château. Tous ces benêts n’y voyaient que des intérêts futiles, comme aller faire la cours à la voisine, recopier les devoirs des autres et des tas de choses totalement superflues, comme je l’ai déjà dit. Moi, j’y voyais plutôt l’aspect pratique et politique de l’endroit. La salle commune de Serpentard était en particulier un vivier très intéressant de futures recrues pour mes mangemorts, dont presque tous étaient d’ailleurs originaire de la maison de mon si glorieux ancêtre. Rien qu’en parlant aux camarades de ma classe, j’avais vu juste en formant mon mouvement. Je n’étais pas le seul à vouloir rétablir la suprématie des sorciers sur les moldus, des tas d’élèves et leurs parents partageaient mon point de vue. Je savais donc où recruter.


    Il me restait cependant pas mal de choses à faire au château avant d’entreprendre n’importe quelle action auprès de ces élèves. Je ne devais pas me faire remarquer, surtout pas par Dumbledore qui avait tôt fait de reconnaître les comportements suspects et de surveiller les contrevenants au règlement, et même les autres aussi d’ailleurs. Un peu comme moi et mes hommes, je savais globalement où ils se trouvaient tous, ce qu’ils faisaient, je les connaissais presque par cœur, comme si je les avais fait. Pas physiquement, mais spirituellement en tous cas. Bref, Poudlard était vraiment un formidable foyer de recrutement en plus d’être un puit sans fond d’informations et d’érudition.


    J’étais donc dans la salle commune à parler avec différents camarades de la situation. Une minorité pensait que le monde tournait de la même façon pour les sorciers depuis des millénaires et qu’il fallait rien y changer au Royaume Uni. Des conservateurs, idées préconçues probablement introduites dans leur esprit par leurs géniteurs. Ceux là n’avaient pas de place dans mon futur empire de la magie noire. En tous cas tant qu’ils n’auraient pas ouvert les yeux. Ensuite, une autre minorité pensait que les moldus devaient être chassés du pays et que la prédominance des sorciers devaient être assurée par la force. Ceux là seraient les futurs soldats de mes légions noires. Mes mangemorts, formés comme une véritable armée d’ici peu. Enfin, la grande majorité était pour une revalorisation des sorciers, qui devaient gouverner le pays car étant en tous points supérieurs aux moldus. Ceux là s’intégreraient parfaitement à ma future armée également, ou en tant qu’espions…


    Bref, je quittais bientôt tout ce beau monde, satisfait des propos recueillis, pour aller chercher la femme à qui je me passionnais de lui faire la cour. Lily Evans, ou Alice Mc Pherson, selon l’envie du moment. Je n’avais toujours pas réussit à casser leurs couples et commençait entrevoir de les tuer ou de tuer leur futur conjoint afin de sauver mon avenir de cet élu qui se léverait contre mes forces. Mais avant, j’avais encore diverses armes pour les soumettre à ma volonté. Mon charme, ma patience, mes plans, et mon intelligence. Mais alors que je marchais, mon ouïe fine perçu des petits bruits venant d’une pièce adjacente. Un intrus probablement, car aucun serpentard ne fréquentait réellement les lieux.

    En arrivant à l’entrée de la pièce sombre et sinistre, j’éclatais de rire en voyant un jeune poufsouffle.



    - Alors mon brave petit jaune et noir, on s’est perdu ?
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Ven 26 Sep - 6:27

    Enfermé dans une salle de classe au niveau des cachots pour éviter de tomber nez à nez avec quatre Serpentards sans cervelle, Nathan patientait… Il avait su que leur faire face serait une très mauvaise idée surtout après l’affront qu’il leur avait à leur propre table ! Enfin, affront était un bien grand mot… Il s’était seulement assis à leur table en attendant l’arrivée de sa cousine… car la pauvre chérie faisait partie de cette maison !

    Bon d’accord, il avait aussi cherché à s’amuser en envoyant deux trois vannes à Crabbe et Goyle mais rien de bien méchant ! Il n’y pouvait rien si les verts et argent n’avaient pas le sens de l’humour et qu’ils étaient de surcroît agressifs comme pas permis… Il était persuadé que des Gryffondors ou des Serdaigles auraient réagi autrement et d’ailleurs Nath’ ne les aurait sûrement pas vanné eux… Ils ne les méritaient car à vrai dire la seule maison que faisait tâche dans cette école c’était bien celle des serpents !

    Patientant encore et toujours, il entendit les pas s’arrêter à quelques mètres de la porte… Se redressant légèrement, il fut soulagé de voir que les bruits de pas s’éloignaient à présent ! Sautant sans un bruit de la table sur laquelle il était perché, le Poufsouffle se mit à examiner les lieux.
    La pièce était sombre et des plus lugubres. Il aperçut alors une armoire et curieux comme il l’était, Mathan se dirigea vers celle-ci… délaissant son sac sur la chaise mais tenant toujours en main sa baguette…

    Arrivé près du meuble ancien, il ouvrit la porte qui émit un léger grincement ce qui fit grimacer le brun… Il jeta un coup d’œil vers la porte pour s’assurer que personne n’arrivait et lorsque ce fut chose faite, il regarda à l’intérieur de l’armoire. Cette dernière contenait de nombreux bocaux remplit de toutes sortes de bizarrerie…
    Il devait sûrement se trouver dans une ancienne salle de classe de potions car aux vues de la poussière installée sur chaque meuble et objet, il ne faisait aucun doute qu’elle n’était plus utilisée !

    Perdu dans sa contemplation de ce qui se trouvait dans les fameux bocaux, Nathan n’avait pas entendu que quelqu’un se dirigeait en direction de sa cachette à cause du bruit qu’avait fait la porte du meuble.
    Ce fut un éclat de rire qui le fit se retourner en faisant limite une crise cardiaque… Immédiatement il reconnu sur l’uniforme les couleurs des Serpentards mais il ne s’agissait d’aucun des quatre babouins qui traînaient dans les couloirs un peu plus ! Non… Il s’agissait de Jessi Rodolv Tumodel, un sixième année auquel le brun n’avait jamais eu à faire.

    Ce dernier après l’avoir appelé ‘‘mon brave petit jaune et noir’’, lui demanda s’il était perdu… Nathan ? Perdu ? Absolument pas… Il essayait juste de ne pas se faire mettre en charpie par les tas de muscles qui servaient de camarades de maison à celui qui lui faisait face. D’ailleurs, en quoi sa présence intéressait-elle le Serpentard ? Bizarre… !


    - Moi ? M'être perdu ? Non, non… Je flâne simplement par ci, par là ! Mais je peux savoir en quoi ça pourrait t’intéresser de savoir si je suis perdu ou non !

    Nathan avait beau être quelqu’un qui faisait confiance assez facilement, il se méfiait toujours des vils serpents qu’accueillait la maison de Salazar…
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Ven 26 Sep - 14:53

    Les élèves de la maison de Poufsouffle faisaient en fait partie de la lie du peuple des sorciers. Moldus, sang de bourbe, traîtres à leur sang, cracmol, dégénérés, tous y étaient réunis. Si j’avais du respect pour Helga Poufsouffle, qui avait été une excellente sorcière de son temps, je n’avais absolument aucune estime pour l’institution mise en place à la suite de la création de Poudlard. L’existence de la maison de Poufsouffle, en plus d’être parfaitement inutile du fait qu’elle réunissait des élèves incapables tenait aussi du péril car cela avait permis pendant des générations de pervertir la pureté du sang des sorciers en mélangeant le sang des traîtres à leur sang et des enfants de moldus. Quel gâchis, sacrifier tout ce potentiel magique juste pour copuler avec des vermines !


    Bref, je ne devais pas m’emporter. Il ne fallait pas que j’oublie que j’étais à l’heure actuelle le gentil Jessi Rodolv Tumodel, plein de préjugés vis-à-vis des sangs de bourbes comme la majorité des serpentard, mais pas non plus le pire des renégats. C’était quand même difficile de passer pour quelqu’un d’aussi naïf que le moldave à qui j’avais pris l’identité. Finalement, c’était tout de même un des aspects de ma couverture qui me fascinait tout autant qu’il me rebutait. Etre gentil tout le temps, même avec les rebuts, était franchement fatiguant et usant, mais comment avait fait Jessi pour se montrer aussi stupide tout au long de sa vie ? Remarque la question n’avait pas vraiment lieu puisque Jessi ne serait plus dès que j’aurais décidé de reprendre ma véritable existence et d’en finir avec toute cette mascarade, même si elle était nécessaire.


    Alors que j’éclatais de rire en voyant le petit pouffy réfugié dans la salle vide, ce dernier prit conscience de ma présence et cela le fit presque mourir sur place. En plus d’être stupides, les Poufsouffle étaient cardiaques. Par Salazar ils n’avaient rien pour eux ! Le plus comique dans l’histoire ne fut pas son espèce de sursaut et de début d’attaque cardiaque, non, c’était en fait l’air d’incompréhension que ce petit roquet imbécile arborait devant ma venue. Ne savait il pas qu’il était sur le territoire des serpentard et donc qu’il serait susceptible de se faire mettre la tête au carré par l’ensemble de la maison vert et argent ?


    Qui plus est, le jeune élève vint lui faire des remarques, allant jusqu’à avoir la prétention d’avancer le fait qu’il serait perdu… Ou pas ! Comment pouvait on se perdre dans cette partie du château ? Tout le monde savait que dès qu’il y avait des portes ferraillées et des grilles, on entrait dans les cachots du château, résidence de la plus noble maison de poudlard, celle du plus illustre de ses fondateurs, celle de mon ancêtre Salazar Serpentard… Bref, il fallait que je me comporte comme l’aurait fait Jessi. Impressionner le gamin mais ne pas lui faire de mal… Tâche difficile !



    -Eh bien, on pourrait simplement se demander si tu es vraiment perdu, car il est bien évident, même pour un poufsouffle, qu’on est dans les cachots, et donc dans le domaine des Serpentard. Tu n’as donc pas peur des gros bras de la maison, qui règne en bande sur le coin ? Courageux. Stupide, mais courageux.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Sam 27 Sep - 13:29

    Et voilà… Une fois de plus Monsieur Sanders se retrouvait dans une situation peu enviable… Non pas qu’il fut effrayé de se retrouver face à face avec un Serpentard. Mais le problème venait surtout qu’il se trouvait dans les cachots de l’immense château, c'est-à-dire à une proximité dangereusement non négligeable de la salle commune des verts et argent ! Il savait que Crabbe, Goyle et les frères Lestrange traînaient dans le coin puisqu’il venait juste de les éviter…

    Et l’éventualité que Jessi face remarquer leur présence était des plus déplaisantes… Car Nathan en avait grandement conscience, il ne ferait pas le poids face à ces espèces de crétins qui se prenaient sans cesse pour des êtres supérieurs. Et le pire était que si les quatre serpents se décidaient à repasser par là, ils verraient forcément le Poufsouffle ! En effet, Jessi était certes entré dans la salle de classe abandonnée mais il n’avait pas refermé la porte derrière lui…

    Discrètement, le brun jeta un coup d’œil l’air de rien par-dessus l’épaule du vert et argent tout en tendant l’oreille pour voir si des bruits se faisaient entendre au-delà des murs de pierres de cette salle… Rien ! Une chance pour lui…
    Au même moment, Jessi se décida à reprendre la parole. Il expliqua que même un Poufsouffle aurait dû se rendre compte qu’il se trouvait dans les cachots, donc le domaine des Serpentards… Nathan observa Jessi sans un mot.

    Le domaine des descendants de Salazar… Non mais quelle bonne blague ! Aucune partie du château n’était réservé à des maisons précises excepté les Salles Communes ! Les Serpentards avaient la prétention de prétendre que les cachots étaient leur domaine alors que ce n’était pas le cas… Car en réfléchissant de cette manière, le couloir menant aux cuisines auraient du être le territoire des jaunes et noir…
    Mais il fallait reconnaître que les cachots correspondaient bien aux Serpents ; sombres, visqueux et ignobles… En bref, ils étaient à vomir !

    Jessi continua de parler sur le ton de la discussion pour demander à Nathan cette fois-ci s’il n’avait pas des gros bras de la maison de Salazar qui trainaient dans le coin… Il ajouta que c’était courageux mais très stupide. Une nouvelle fois, Nath’ observa le couloir derrière son interlocuteur et vint à penser qu’il aurait été préférable qu’il révise avec ses camarades. Au moins il serait pénard dans sa Salle Commune…

    De plus, il ne voyait pas ce qu’il allait répondre au jeune homme qui lui faisait face… Dire qu’il ne craignait pas les débiles de montagnes de muscles qui erraient constamment dans ces couloirs pourrait pousser Jessi à les faire venir… Et dire le contraire était complètement faux. Ces babouins n’étaient pas effrayants pris un par un mais une fois qu’il se réunissant c’était bien évidemment différent ! Sa cousine n’avait vraiment pas de chance de faire partie de cette maison de nazes !

    Anna ! En voilà une idée… Il avait tout à fait le droit d’être ici puisqu’il cherchait sa cousine ! C’était certes faux mais Jessi ne le savait pas… Tout en se redirigeant vers la table où il avait posé son sac, le brun reprit la parole sur le ton de la discussion…


    - Stupide… courageux… ou autre, je suis obligé de traîner dans le coin si je veux voir ma cousine, répondit-il simplement. Après il est vrai que si je pouvais éviter ces lieux je m’en ferais une joie… Mais on ne fait pas ce qu’on veut dans la vie !
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Jeu 2 Oct - 20:27

    Apparemment, le jeune chien fou de poufsouffle, probablement sang de bourbe ou traître à son sang, n’était pas d’accord avec ma vision des choses. Dommage pour lui, mais même si le château était officiellement libre, il était de notoriété publique que les serpentards n’aimaient pas trop les intrusions d’élèves d’autres maisons dans ce qu’ils considéraient être leur domaine. Sans doute Crabbe, Goyle et Lestrange seraient du même avis que moi et m’aideraient à persuader cet abruti si je daignais les appeler… Mais non, je voulais faire durer le jeu, et ce n’était pas le genre de Jessi de se mettre à plusieurs contre une raclure de poufsouffle. D’autant que le pire dans l’histoire, c’était que Jessi n’avait rien contre eux. Quel imbécile. Heureusement que pour un temps indéfini, c’était moi Jessi, car sa vie avait été bien misérable. En fait, j’avais l’impression d’être totalement rentré dans la peau du personnage…


    Autre chose qui me fit doucement rire fut l’attitude visiblement peu courageuse et pleine de remords du jaune et noir. Heureusement que je n’étais pas Lord Voldemort pour lui aujourd’hui, car il passerait un sale quart d’heure. A vrai dire, j’avais terriblement besoin de me défouler. Cela faisait des semaines que j’étais enfermé dans le château, et même si quelques femmes m’avaient aidé à passer ma frustration de façon aussi brutale que naturelle, je devais avouer que les combats et la magie noire surtout, me manquaient terriblement. Nagini également, sa compagnie ou plutôt l’absence de sa compagnie me taraudait parfois, et je prenais conscience que mon fidèle serpent était véritablement la seule chose à laquelle je tenais en ce bas monde. Hormis moi, mais ça, tout le monde l’aurait deviné de la part du Seigneur des Ténèbres.


    Quand je pense à l’endroit où j’étais et l’endroit où je pourrais être, j’en étais presque malade. Certes, j’aimais Poudlard comme la seule maison que je n’avais jamais eu, mais la vie au plein air et les péripéties de mon mouvement pour la suprématie des sorciers rendaient ma vie beaucoup plus active au dehors qu’elle ne l’était ici. Si dehors je devais prendre en considération des choix politiques, culturels et souvent d’ordre militaires, ici, mes principales préoccupations se résumaient à ma capacité à attirer dans mes filets Alice Mc pherson et Lily Evans ou le plat du jour servit par ces répugnants et serviles elfes de maison. La vie était toute autre, et même si je prenais plaisir aux deux, la vie à Poudlard n’avait en elle-même aucune forme d’utilité. Hormis ma mission bien entendu, mais elle était bien loin de m’accaparer tout mon temps…


    Et là, ce fut le drame. Le Pouffy reconnut tacitement qu’il se sentait aussi stupide que courageux, mais qu’il fallait bien qu’il soit ici pour voir sa cousine. Ce pourrait il que cet imbécile de sang de bourbe soit mêlé de près ou de loin à une élève de Serpentard ? Quelle infamie, quelle honte ! J’espérais pour elle qu’elle était consciente de son devoir sacré : se débarrasser aussi vite que possible de ce petit roquet qui salissait son nom et son honneur ! Eviter ces lieux, ne pas faire ce que l’on veut dans la vie ? J’essayais de surmonter le choc pour paraître toujours aussi détaché ;


    - Eh bien, si tu es ici pour voir ta cousine, pourquoi n’est elle pas ici ? Et c’est quoi son nom ? Sans vouloir t’offenser petit poufsouffle, j’ai du mal à croire ce que tu me racontes. Je ne suis pas sûr que Crabbe, Goyle et Lestrange seraient très heureux de te voir rôder ici vois tu, or, si tu me racontes des bobards… Et puis, ta cousine sait forcément que ce serait pas très bien vu par certains gros bras qu’elle rencontre des Poufsouffle dans le coin, si tu vois ce que je veux dire ….
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Ven 3 Oct - 12:35

    Plus les minutes passaient et moins Nathan appréciait la situation dans laquelle il se trouvait… Cela ne venait pas du fait qu'il se trouvait au niveau des cachots avec en prime Crabe, Goyle et les Lestrange qui traînaient dans les couloirs ; sans oublié le fait qu'il avait été surpris par un vert et argent… Non ! Ce qui semblait bizarre au Poufsouffle était le comportement des plus étranges du jeune homme qui lui faisait face…
    Ce dernier n'appréciait visiblement pas la présence de Nath' sur le ''domaine des Serpentards''… pourtant il devait être au courant que les brutes de sa maison se baladaient dans le coin… Alors pourquoi ne les prévenait-il pas ? N'importe quel autre serpent aurait fait le maximum de boucan pour faire venir les autres…

    Arrivé à la table près de laquelle se trouvait son sac, le Poufsouffle s'assit sur le rebord de cette dernière et observa son interlocuteur. Il ne savait pas grand chose de ce dernier pour ne l'avoir quasiment jamais croisé… mais il fallait dire que le jaune et noir passait le plus clair de son temps à éviter les Serpentards car il s'était fait pas mal d'ennemis dans cette maison en un peu plus de six ans d'étude…

    D'ailleurs, il se rendit compte que le serpent devait être en sixième voir même septième année… Il trouva donc étrange de ne pas l'avoir croisé plus souvent ! Peut-être était-il arrivé il y avait peu… car entre cette année et la présente, il y avait eu pas mal de nouvelles recrues au sein de Poudlard… Mais Nathan n'eut pas le loisir de réfléchir à la question car déjà le vert et argent reprenait la parole…

    Il lui demanda pour sa cousine n'était pas là et quel était son nom en précisant qu'il avait du mal à croire qu'il puisse avoir de la famille au sein de la maison de Salazar. Il mentionna ensuite les brutes épaisses en racontant qu'ils ne seraient sûrement pas ravis de voir Nathan ici… Leur serpent lui fit ensuite clairement comprendre qu'il n'hésiterait pas à les appeler s'il lui mentait… Le Pouffy leva les yeux au ciel ! Ce ne serait pas la première qu'ils lui tomberaient dessus à plusieurs…
    Le vil Serpentard précisa ensuite qu'Anna devait forcément savoir que faire venir des élèves d'autres maisons dans le coin pourrait lui attirer des ennuis…


    *Zut ! J'avais pas pensé à ça moi…!*

    Le Poufsouffle ne voulait pas que sa sœurette ait encore plus d'ennuis avec les gros bras de sa maison et allait donc essayer de faire en sorte que cela n'arrive pas. Avec un sourire il se releva de la table où il était assit et observa durant quelques secondes les lieux.... Il reporta ensuite son attention sur le serpent.

    - Les pauvres babouins… C'est vrai que ma présence pourrait les amener à se poser des questions et ils risqueraient de se griller le cerveau à vouloir essayer de le faire fonctionner !

    De la folie ? Sûrement… Mais Nathan s'en fichait ! Il en avait assez que ces crétins s'amusent à effrayer leur monde. Lui préférait leur tenir tête… la plupart du temps il s'en sortait pas trop mal, voir même bien mais il est vrai qu'il avait fini une ou deux fois à l'infirmerie quand les montagnes de muscles s'en étaient pris à lui à plusieurs !
    Fixant toujours l'élève dont il ne connaissait pas le nom, ni même le prénom, Nathan reprit…


    - Ensuite je n'ai pas menti… J'ai bien une cousine qui fait partie de la Maison des Serpentards mais ce n'est pas elle qui m'a demandé de venir. J'ai appris qu'elle avait des problèmes et je suis venu prendre des nouvelles… et lui préciser par la même occasion qu'elle aurait dû suivre mes conseils ; c'est-à-dire ne pas accorder sa confiance aux verts et argents… qu'ils soient encore ou non à Poudlard !

    Et voilà… Il allait se faire trucidé sur place ! Mais au moins il avait fait croire au serpent que sa cousine n'était pour rien dans sa visite et qu'en plus elle faisait confiance à ses camarades de maison. C'est d'ailleurs pour cela qu'il n'avait pas précisé le nom de famille d'Anna…
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Mer 8 Oct - 20:05

    Pauvre petit Poufsouffle. Il semblait tout décontenancé par mon attitude. En fait, je le comprenais, si vile cette pensée pouvait elle me sembler. En effet, penser comme un répugnant sang de bourbe ou traître à son sang, des frissons de dégoût me traversant la colonne vertébrale en pensant à tout cela. Quelle honte. Quand je pense que je parlais d’ailleurs avec un des affreux et pitoyables représentants de cette vile engeance, j’en avais presque la nausée. Mais la perspective de l’effrayer ou même de lui causer du tord faisait également se dessiner un rictus de haine et de joie sauvage sur mon visage. Il fallait que je fasse attention et que je domine cette haine, sans quoi je grillerais ma couverture aussi facilement qu’un moldu pouvait brûler sa cigarette.


    Je pensais cependant à cette Anna, sa cousine à c demeuré congénital. Était-elle seulement consciente de la honte qu’elle n’hésitait pas à jeter sur sa propre maison et sur son nom ? Accueillir et chérir un traître à son sang ou un sang de bourbe, quelle infamie ! Et je n’étais pas le seul de ma maison à penser cela, bien au contraire, nous étions même plutôt nombreux ! Mais qu’importe, le fait était que si ce jeune homme se faisait attraper par les brutes de ma maison, il passerait un mauvais quart d’heure, et la cousine de ce rejeton des viles multitudes grouillantes des moldus passerait également un moment qui ne lui serait pas fort agréable, en particulier à cause du fait qu’après avoir amené un tel individu dans les cachots, elle serait nommée « traîtresse » par la majorité des membres de la maison vert et argent. Et ce serait plutôt bien fait pour elle !


    Quand le petit jaune et noir se leva de sa table et me brava une fois de plus par ses paroles éhontées, je contins ma rage et ma haine, me contentant d’afficher toujours le même sourire mauvais et méprisant. En attendant, les babouins pouvaient toujours le mettre en pièces si le cœur lui en disait tant. Mais au moins, rencontrer ici ce jeune Poufsouffle m’avait permis de me rendre compte du fait que les cachots n’étaient plus un lieu sûr comme autrefois et donc que je ne pourrais probablement plus y cacher mes objets et mes secrets les plus précieux. Une opération commando de récupération semblait donc s’imposer d’elle-même, car jamais je ne permettrais qu’aucun de mes biens ne tombe entre les mains des sang de bourbe ou de leurs amis en particulier.



    - Certes, ces garçons ne sont guère des génies intellectuels, mais ils ne sont pas les plus stupides pour autant, et restent particulièrement à même de te faire payer ta présence ici, tout autant que ton impudence et toutes tes bravades. Peut être ferais tu moins le malin s’ils faisaient payer ta venue ici à ta cousine ? Enfin, moi, pour ce que j’en dis…


    Pourquoi essayais-je de mettre en garde ce chien fou des dangers auxquels il s’exposait ? Et bien, je crois qu’il s’agissait en fait tout simplement de me rendre compte s’il était véritablement ici pour la raison qu’il disait, mais également car Jessi ne lui aurait fait aucun mal, je ne pouvais donc agir autrement, sinon, je commencerais à éveiller les soupçons autour de moi, ce que je ne pouvais pour le moment absolument pas me permettre. Ainsi donc, cette fameuse cousine avait des ennuis avec des serpentard sortis de l’école ? J’étais prêt à parier qu’il s’agissait d’un de mes mangemorts. Je ne savais pas pourquoi, mais je le sentais. Immédiatement, mes yeux se plissèrent d’avidité.


    - Modères tes paroles, petit pouffy, ou tu joues avec ta vie ! Ainsi donc, ta cousine a des problèmes avec des serpentard sortis de l’école ? Tu connais leur nom peut être ? Je peux me vanter d’en connaitre un certain nombre, je peux éventuellement m’adresser à la personne concernée…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Jeu 9 Oct - 6:37

    Plus le temps passait et plus il fallait reconnaître que Nathan avait envie d’être ailleurs… Il n’avait jamais pu supporter les Serpentards et leur soi-disante suprématie. Ils se vantaient à tous d’être des sangs-purs mais il était impossible qu’ils le soient tous. Pour cela ils auraient dû se marier entre membres de la même famille et même entre parents éloignés cela n’aurait donné naissances qu’à des débiles profonds…
    Mais attendez ! Des débiles profonds ? Cette définition correspondait à pas mal de verts et argent ! Peut-être faisaient-ils réellement des mariages arrangés dans le but de garder leur sang pur !

    Nathan et Anna étaient eux aussi des descendants directs d’une longue lignée de sorciers et sorcières… mais ils n’avaient jamais prétendu qu’aucun moldu ne s’était immiscer dans leur dynastie et puis de toute façon ça ne l’aurait pas gêné plus que ça et sa sœurette était sûrement du même avis que lui…
    Cependant, le Poufsouffle penserait à tout ça plus tard car en attendant, il se trouvait face à un Serpentard des plus étrange !

    Ce dernier ne semblait-il pas vouloir appeler ses petits camarades et semblait presque même être intéressé par Nathan et ce qu’il lui disait. Mais bon… Il fallait reconnaître qu’il aurait du se taire ou lieu de dire qu’il venait voir Anna ! Car comme le lui avait fait remarqué son interlocuteur, cela pourrait engendrer pas mal de problème pour elle…

    D’ailleurs, lorsque le serpent reprit la parole, se fut pour mettre en garde le noir et jaune… Il expliqua que les babouins n’étaient certes pas des génies mais qu’ils rêvaient toujours de le réduire en miettes pour tous ses affronts… Peut-être s’en prendraient-ils à Anna !


    - S’ils agissaient ainsi cela prouverait tout simple qu’en plus d’être cons, ils sont lâches ! S’en prendre à une demoiselle qui est de surcroît plus jeune qu’eux… A moins que se soit moi qui leur fasse peur ! C’est sûrement pour cela qu’ils m’ont jeté ce regard vide de toute expression la dernière fois que je les aie croisé ici ou à votre table !

    Suicidaire ? Hmmmm, oui ! Un peu… Beaucoup ! Seulement Nathan préférait qu’on s’en prenne à lui plutôt qu’à sa sœurette. Et puis elle était déjà suffisamment triste à cause de l’autre salaud en puissance. Elle n’avait donc pas besoin que la Team Babouins l’ennuie !

    Lorsque le Vert et argent reprit la parole, Nathan remarqua que ce dernier n’était pas content… En effet, il lui dit de modérer ses paroles, qui étaient pourtant tout à fait véridiques, car il jouait avec sa vie ! Ah !!! Cette fois il avait bel et bien un comportement de vil serpent. Ce dernier sembla cependant être intéressé par les dires du Pouffy et demanda le nom de la personne qui posait des ennuis à Anna…

    Nathan hésita légèrement mais au final ce n’était pas une mauvaise idée… Une fois qu’il saurait le nom de la personne, le Serpentard le préviendrait sûrement… et Nathan voulait qu’Amycus sache qu’il comptait bien s’entretenir avec lui pour lui faire payer ce qu’il avait fait à sa sœurette et lui demanda par la même de ne plus jamais l’approcher !


    - Tu le connais forcément… Il passait son temps à faire parler de lui quand il était encore ici et même après. On parlait de ses exploits à rendre fou Rusard ou du nombre de ses conquêtes à tout va… déclara-t-il. Mais avec un peu de chance, j’aurais trouvé ce crevard de Carrow avant toi…
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Ven 10 Oct - 13:47

    J’étais bien conscient que le jeune homme qui se tenait en face de moi me dégueulait à proprement parler. Il ne supportait pas les serpentard et n’arrêtait pas de faire son malin à propos de ça. Le pire dans cette affaire, c’était que je ne pouvais pas laisser s’exprimer la colère et la sourde haine qui envahissait chaque parcelle de mon corps pour la simple et bonne raison que Jessi Rodolv Tumodel avait toujours été un individu posé, l’archétype du serpentard intelligent mais peu belliqueux. Pourtant, moi de mon temps je n’aurais jamais pu laisser passer de telles affronts faits à la maison de mon ancêtre, qui était après tout la seule qui ne comportait pas d’enfants de moldus, que des sang purs. Enfin, à quelques exceptions prêts, mais cette maison était beaucoup moins corrompue que celle des Poufsouffle et des Gryffondor ! Heureusement que Serdaigle ne s’était pas autant laissé corrompre que cette dernière !


    Bref ! Je disais donc que moi je n’aurais jamais pu laisser passer ce genre d’insolence du temps où j’étudiais réellement à Poudlard, voici presque un demi siècle de cela. Surtout quand ça venait des sangs de bourbe de Poufsouffle ! Le pire n’était même pas le fait que le sang de ce jeunot soit souillé par les moldus, mais bien son insolence qu’il affichait envers les êtres qui lui étaient particulièrement supérieurs, et ce, en tous points. Rien que pour m’avoir parlé sur le ton qu’il l’avait fait, je lui aurais volontiers coupé la langue et la lui aurait faite manger, cela lui aurait fait les pieds à cet imbécile ! Ou encore lui jeter un maléfice d’étranglement tellement puissant qu’il s’étoufferait dans son propre sang, ce qui l’empêcherait à coup sûr de continuer à déblatérer toutes ses insolences !


    Le Pouffy qui se trouvait face à moi semblait commencer à saisir lentement la complexité et la dangerosité de la situation, ce qui était tout à son honneur d’être inférieur ! Il fallait que je réfrène ma haine pour ces individus, qui étaient cependant des gens que Jessi côtoyait lors des années précédentes, je devais donc faire en sorte de ne pas écorcher vif celui-ci ! Et revoilà les habituelles insultes… Cons, gna gna gna, franchement, quel manque flagrant de savoir vivre ! Est-ce que moi je le traitais ouvertement de sous merde même pas digne de nettoyer mes chaussures ? Non, alors j’osais espérer que ce jeune fou tienne sa langue mais c’était visiblement trop demander de la part d’un imbécile de la maison des Poufsouffle.


    Lâches ? Sans doute l’étaient ils effectivement, mais tout dépendait de la finalité. Pour moins, un travail bien fait est celui qui se fait avec l’honneur que l’on doit à son adversaire. Or, comme les sang-pur de Serpentard ont trop d’honneur et que les sang de bourbe de Poufsouffle n’en ont pas, je ne considérais pas les actes de mes condisciples comme des actes lâches mais tout simplement comme des actes justes. Lui, leur faire peur ? Non, il se fourvoyait ! Devais je pour autant lui avouer que s’ils ne faisaient rien, c’était uniquement parce que la tête pensante de la maison de Serpentard leur avait dit d’adopter un profil bas ? Non, sûrement pas.



    - Non, je ne pense pas que tu leur fasses peur. Mais qui traites tu de lâche alors que tu te caches dans cette salle en faisant courir la majeure partie des risques à ta cousine ? Ne parles pas de courage quand tu ne connais pas ce que c’est, beaucoup, et pas que dans ma maison, ne sont pas aussi indulgents que moi…


    Aaaah, ainsi, c’était la faute à Amycus Carrow si le cœur de la cousine de ce crétin était dans tous ses états ? Je ne savais pas si je devais m’en réjouir ou en être fâché. J’attendais de mes serviteurs que leur tâche principale soit la poursuite de nos objectifs et de notre accession au pouvoir suprême, pas qu’ils aillent dévergonder n’importe quelle fille. Bon, là, je ne pouvais pas non plus leur interdire de ne pas voir de femmes, d’autant que si elles étaient de sang pur, il fallait bien assurer la pérénnité de l’espèce des sorciers… N’empêche, je devrais dire à Carrow d’être plus prudent, car avoir une maîtresse pouvait tout aussi bien amener des espionnes ou des espions à l’intérieur même de nos rangs…


    - Ah je vois. Et bien sûr, ta cousine ne s’est pas doutée un seul instant qu’un jeune home qui vit au dehors n’allait pas rester avec elle toute sa vie? De la part de Carrow en plus, sa conduite est tellement… étonnante…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Sam 11 Oct - 8:31

    Plus la discussion évoluait et plus Nathan trouvait le comportement de ce Serpentard étrange… Il était différent de tous ceux qu’ils ‘‘connaissaient’’ jusque là ! La plupart des verts et argent se mettaient à plusieurs pour faire déguerpir les intrus alors que lui discutait. C’est alors qu’il se souvent de paroles prononcées par la douce Lily un jour dans les couloirs ! Elle avait parlé d’un serpent arrivé il y avait peu et qui ne se comportait pas comme ses camarades…
    Nathan vint à penser que ce fameux jeune homme devait être celui qui lui faisait maintenant face ! Et si c’était le cas, il avait du se tromper en le jugeant aussi vite…

    Enfin se tromper c’était vite dis… car cela sautait aux yeux qu’il n’avait pas l’air de l’apprécier ! Mais peut-être que c’est Nathan lui- même qui avait commencé à être désagréable avec le Serpentard ? Ou peut-être que son interlocuteur s’adressait à toutes les filles de l’école, peu importe leur maison, et que sa gentillesse envers Lily n’était peut-être qu’une simple technique de drague !
    Cependant, malgré toutes ses questions, Nath’ vint à penser qu’il pourrait essayer de calmer le jeu… Non pas par peur mais uniquement parce qu’il avait toujours préféré la discussion aux bagarres inutiles qui pouvaient être évitées. Et à cet instant précis, il avait l’impression que la situation pourrait ‘‘s’arranger’’.

    Cependant, il avait prononcé, avant de réfléchir à tout ça, des paroles qui risquaient d’énerver le Serpentard et cela ne manqua pas. Lorsqu’il reprit la parole se fut pour lui demander qui il traitait de lâches alors que c’est lui qui se cachait dans cette pièce en laissant courir le danger à sa sœurette ! A cet instant, Nathan s’en voulu encore plus ! Non pas de s’être planqué devant quatre montagnes de muscles mais de ne pas avoir pensé aux problèmes qu’Anna aurait pu avoir à cause du fait qu’il traîne ici.

    Tout en fixant le Serpentard, le brun vint à se demander ce qu’il devrait dire pour que son interlocuteur oublie qu’il l’avait croisé et oublie les ‘‘menaces’’ qu’il avait proférer à l’égard de sa cousine. Il se rassit sur la table qu’il avait quitté il y avait peu et reprit la parole d’un ton plus calme…


    - Bah disons que cette pièce m’a semblé plus intéressante qu’un face à face avec Crabe, Goyle, et les frères Lestrange, dit-il simplement. Ensuite pour ma cousine, je préférais qu’elle n’est pas de problèmes supplémentaires qui s’ajoutent à ceux qu’elle à déjà maintenant… Alors tu pourrais faire comme si on ne s’était jamais vu…

    Et voilà qu’il demandait un service à un vert et argent… Par Merlin ! Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour éviter des ennuis à Anna ! Quoique dans un sens c’est lui qui venait de lui en attirer… c’était donc normal qu’il répare les dégâts ! Mais est-ce que le serpent allait accepter ? Et si oui, est-ce qu’il allait lui demander quelque chose en retour ? Il n’en savait rien mais il n’avait pas vraiment le choix de toute façon !

    Le vert et argent parla ensuite de Carrow en demandant à Nathan si sa cousine avait vraiment imaginé faire sa vie avec un mec qui vivait au dehors du château. La réponse était oui… et étrangement, bien que le Pouffy n’aime pas l’ex-serpent, il avait cru lui aussi que cela pourrait être possible. Il avait remarqué un changement de comportement chez le blond quand il avait commencé à sortir avec sa cousine…
    Alors qu’il n’avait été qu’un simple coureur de jupons, le fils Carrow avait passé son temps à entrer en douce dans le château, à se rendre à Pré-au-Lard pour les sortir des élèves, etc… Mais le plus étonnant, la rumeur s’était fit entendre qu’il repoussait les avances des jeunes femmes… enfin jusqu’à ce qu’il tombe sur cette Krystel !


    - Et bien disons qu’il a tout fait pour qu’elle ne doute pas… Après tout, pénétrer l’enceinte du château un soir sur deux, et quitter son boulot comme ça lui chantait étaient un peu risqué pour une simple aventure ?! Je ne pensais pas qu’il en arriverait là… Il marqua une pause. C’est comme ce qui s’est passé dans ce pub l’autre soir… Enfin bref ! Je peux pas me le voir cette espèce de con mais ça n’empêche pas que son comportement est des plus étranges… Si je n’étais pas au courant de toutes ses frasques avec les filles, je dirais qu’il est amoureux mais qu’il dissimule ce qu’il ressent pour elle !
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Mer 22 Oct - 17:19

    Mon comportement était à l’heure actuelle à des milliers de lieues de celui que j’arborais d’ordinaire. Ce sale petit poufsouffle répugnant respirait toujours, continuait de me provoquer et de cracher sur l’honneur de la maison de mes ancêtres avec allégresse et moi, je devais me cantonner au rôle du tendre et gentil petit Jessi. A l’intérieur de moi, je n’avais qu’une seule envie : attaquer, briser, déchiqueter ce rat et le donner à manger à mon fidèle serpent Nagini, qui aurait pu se délecter de ce vil individu. Mais voilà, je ne pouvais pas me le permettre pour la simple et bonne raison que je me devais de respecter mon identité actuelle. Le mec que j’avais en face de moi n’avait visiblement aucune idée de ce que je pouvais bien penser et c’était tant mieux, pourtant, j’eu bien du mal à résister à toutes ces pulsions, qui menaçaient de me submerger littéralement.


    Cependant, les paroles fermes, légèrement menaçantes, mais aussi apaisantes semblaient faire leur petit effet finalement. En même temps, c’était ça ou rien car je n’avais absolument aucune envie de me retrouver face à un imbécile qui ne comprenait rien à la vie et se complaisait à vivre dangereusement. Qu’il serait doux de se venger, de le torturer, qu’il me supplie… Non, je ne devais pas penser à tout cela, et reporter mon intention sur la pièce et la situation pour évacuer toutes ces idées pour le moment déplacées. Ce n’était pas facile, mais se dire que de toutes façons, ce petit roquet subirait un jour ou l’autre mon juste courroux me libérait. Chacun avait ce qu’il méritait un jour ou l’autre. Pour moi, ce serait le pouvoir et l’honneur. Pour lui, la mort et l’oubli, pour la simple et bonne raison que dans l’histoire, personne ne se souvenait des vaincus, or, comme je serais le vainqueur…


    Apparemment temporisé, le jeune imbécile portant l’écusson jaune et noir me parla d’un ton bien plus conciliant, me disant qu’il avait préféré se retrouver ici dans cette pièce, seul, que de se retrouver face à quatre grosses brutes de serpentard. Je ne pouvais que le comprendre, enfin, sauf sa lâcheté. Le fait que j’étais moi-même parfaitement capable de vaincre quatre brutes de dix sept ans n’impliquait pas que tout le monde soit doté des mêmes dons que moi, heureusement encore, sinon je ne m’en sortirais pas et toutes mes recherches auraient été bien vaines. Haussant un sourcil face aux dernières paroles du garçon, je ris ouvertement.



    - Te voilà bien plus agréable tout à coup, maintenant que tu as compris les conséquences de tes actes sur ta santé et celle de ta si chère cousine ! Provues moi que tu vaux cette petite faveur et je le ferais, tu as ma parole, petit poufsouffle.


    Eurk, voila que je proposais des choses malhonnêtes à un rebus de l’humanité et du peuple sorcier tout entier ! bref, si cela pouvait m’apporter quelque profit, peu m’importait au final, je n’étais après tout pas ici en temps que Lord Voldemort mais en Jessi Rodolv Tumodel, cela allait bien entendu de soi ! Amoureux ? Amycus Carrox amoureux ? Ce jeune homme, je le connaissais pour avoir exploré son esprit, et il était surtout prisonnier de ses afflux sanguins et de ses pulsions que de quelconques sentiments. L’amour n’existait de toutes façons aucunement, et mon brave mangemort ne faisait que satisfaire ses apétits charnels… bien qu’il choisisse ses partenaires un peu jeunes à mon goût !


    - Ainsi va la vie. Ce n’est pas pour te vexer, mais il ne faut pas oublier qu’Amycus est un aventurier, il a besoin que ça bouge, il a besoin de changement et d’après ce que j’ai entendu dire, ta cousine ne le satisfaisait pas, et on disait même qu’elle était bien trop éprise de lui pour voir à quel point lui se sentait étouffé. Cette Krystel l’a libéré je pense, même si je ne suis pas sûr qu’il s’agisse là d’un bien..
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Ven 24 Oct - 5:33

    Peu à peu la conversation entre le vil Serpentard et Nathan commençait à se calmer mais cela ne changeait rien au fait que le Poufsouffle restait méfiant. Seulement il n’était pas fou ! Premièrement, il n’avait pas envie de se faire mettre KO par les débiles qu’hébergeait la maison de Salazar et deuxièmement, c’était la raison la plus importante, il ne voulait pas que sa cousine est encore plus d’ennuis avec ses camarades à cause de lui… Elle s’en attirait déjà assez toute seule !
    Tout aurait été plus simple si le Choixpeau Magique n’avait pas merdé le jour de la répartition d’Anna… ! Non mais quelle idée d’envoyé quelqu’un comme elle à Serpentard… Elle ne leur ressemblait en rien !


    *Est-ce que le Choixpeau peut se souler ? Il faudra que je me renseigne… Au moins il y aurait une bonne explication à sa bourde monumentale !*

    Mais retour à la réalité ! Ce n’était pas le moment pour le Poufsouffle de réfléchir aux nouvelles recherches extrascolaires qu’il allait faire ! Non… Il devait trouver un moyen pour éviter d’éventuels ennuis à sa cousine et c’est pourquoi, sans trop réfléchir, il avait demandé une faveur au Serpentard. Il lui avait demandé de faire comme si il ne l’avait pas vu !
    Au même moment il vint à penser qu’il venait sûrement de commettre une boulette ! Bah oui… Les verts et argent n’étaient pas connus pour leur gentillesse et Nathan savait qu’il y avait deux possibilités à sa demande. Premièrement le serpent allait l’envoyé chier et ça cousine aurait des ennuis ; deuxièmement, il pouvait éventuellement accepter de ne rien dire mais il y aurait forcément une contrepartie…


    *Leçon du jour pour moi-même : Evitez les endroits dégoutants pleins de vermines du château et apprendre à me taire !*

    Le jaune et noir avait apparemment vu juste ! Lorsque son interlocuteur reprit la parole se fut pour lui dire qu’il semblait beaucoup plus agréable tout d’un coup… Ha ! Ha ! Ha ! Avec son chantage à deux balles il n’avait pas trop le choix. Mais la suite fut pire !
    Le serpent dit à Nathan qu’il devait lui prouver qu’il méritait cette faveur et que s’il y parvenait il lui accordait… Il avait sa parole. Nathan ne reprit pas la parole de suite et réfléchit…


    *Euh… ça vaut quelque chose la parole d’un de ces machins ? Et puis il va me demander quoi ? Etrangement je sens que ça va m’attirer des problèmes… Ouais mais bon ! J’ai pas trop le choix non plus !*

    - Que je te le prouve ? répéta-t-il. Et je peux faire ça comment ? En proclamant haut et fort que les serpents sont les plus beaux, les plus intelligents, etc… ?


    Nathan savait qu’il n’était pas à son avantage qu’il pose la dernière question mais le simple fait de devoir faire quelque chose pour un vert et argent l’agaçait… Surtout que ce dernier croyait tout savoir alors qu’il n’en était rien ! Enfin surtout concernant Carrow ! Il lui dit qu’il était un aventurier, qu’il aimait quand ça bougeait et bla bla bla !
    Un sourire apparut sur les lèvres de Nathan. Son interlocuteur se trompait il en était sûr… Il avait beau haïr Amycus, il était persuadé que le jeune homme était bel et bien tombé amoureux de sa cousine… et qu’il l’était encore ! Sinon pourquoi agir comme il le faisait…


    - Mouais ! Désolé de te décevoir mais je pense que tu te trompes au sujet de ton pote… déclara-t-il. Sinon pourquoi aurait-il fracassé le mec qui draguait Anna en boîte et surtout pourquoi est-ce qu’il est venu discrètos voir son entraînement de Quidditch il y a deux jours ? Moi je dis qu’il est amoureux mais qu’il est trop con pour l’avouer… Quoique je vais pas me plaindre… en continuant comme ça il arrivera peut-être bien à se faire détester de ma cousine…

    *Et voilà Monsieur-Je-Sais-Tout… ça prouve que t’es pas au courant de tout… !*
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Mar 4 Nov - 10:22

    Je ne perdais peut être pas mon temps finalement, à discuter ici avec un rebus de l’espèce des sorciers. Ce poufsouffle avait un discours particulièrement édifiant et je souris intérieurement de toutes les choses que je découvrais petit à petit à l’insu de la conversation et surtout de ce stupide petit roquet. Je ne pouvais pas clamer haut et fort ce que je faisais là, mais j’avais en fait tout simplement pu découvrir de quel genre serait mes ennemis les plus jeunes, ceux qui seraient à Poudlard. L’idée générale que je m’étais faite avec les maraudeurs et les autres gryffondors semblait s’appliquer tout aussi bien aux jaunes et noirs et à leur imbécilité chronique. J’avais pu voir comment réagirait les Poufsouffle dans une situation risquée et je ne m’étais donc pas trompé sur leur compte, alors qu’en plus je me doutais que le spécimen que j’avais en face de moi était considéré comme un des meilleurs des siens…


    Les jeunes gens que mes jeunes mangemorts devraient affronter et vaincre à l’intérieur des murs de Poudlard n’étaient en fait que des jeunes gens forts en gueule et une infime minorité disposait de quelques talents magiques suffisants pour s’avérer dangereux. Le reste par contre, on ne pouvait pas dire qu’ils brillaient par leur ingéniosité ni par leur courage. Même ce poufsouffle qui avait une bonne réputation de mec courageux et coureur de jupons n’était en fait pas si terrible que cela et je n’aurais moi-même pas eu la moindre petite once de difficulté à mettre un terme prématuré à sa vie. Je savais que Severus Rogue et Jonas Parkinson pourraient s’en charger sans difficulté. De plus, rencontrer ce Poufsouffle me permettait de réaliser l’ébauche d’un plan plus ou moins infaillible…


    Frapper les têtes. Il fallait que je sépare les derniers couples à Poudlard qui allaient enfanter mes pires ennemis dans le futur afin de gagner la guerre avant de la commencer, mais pour en finir totalement, il fallait que je frappe la volonté de mes adversaires. Et cette volonté, cette confiance générale du peuple, élèves ou adultes, était placée en la personne de leurs leaders. En dehors du château, il s’agissait des personnalités du Ministère. Mais à l’intérieur… je comptais détruire James Potter par le biais de Lily Evans, Sirius Black allait mourir dans un accident tandis que les deux autres maraudeurs seront facilement éliminés privés de leurs meilleurs éléments. En plus de ces têtes d’affiche, je devais procéder au muselage des « chefs » des autres maisons, ceux de Serdaigle et ceux de Poufsouffle. Alors j’aurais rallié toute l’école dérrière moi…


    Le jeune imprudent jaune et noir ne pouvait pas rivaliser avec moi, car j’étais doté d’une intelligence énormément supérieure à la sienne tandis que lui n’affichait que son impolitesse et son indélicatesse vis-à-vis des gens qui lui étaient supérieurs, moi en tête de liste. Mais tout cela se paierait un jour et je savais déjà ce que je demanderais au jeune garçon…



    - Eh bien, rien de bien compliqué. Tu vas juste convaincre ta cousine qu’il n’est pas bon de courir après Amycus, cela leur rendra service à tous les deux. Et je pense que tu as les moyens de la convaincre. N’est ce pas ce que tu veux de surcroit ?


    Amycus, amoureux d’une jeune élève de Poudlard ? Je ne pouvais pas trop y croire, car je connaissais fort bien mon mangemort et je savais qu’il n’était encore jamais vraiment tombé amoureux… D’une gamine en plus, il n’était pas tombé assez bas pour les prendre au berceau quand même ! Non, ce qu’il c’était passé était, j’en étais sûr, il avait juste voulu se trouver une nouvelle maîtresse, qui lui avait plu pendant un moment, mais avait connu une femme plus farouche et avait décidé de casser la routine et de partir avec l’autre, Krystel Raybrandt, qui me servirait peut être à moi aussi de bien des façons…


    - Eh bien moi je pense que tu te trompes. Tu ne connais pas Amycus comme je peux le connaître. Il est bien plus âgé que ta cousine et n’est jamais tombé amoureux, cela aurait de trop grandes implications. De toutes façons si ça avait été le cas, le voila de retour dans le droit chemin, mais il ne faut surtout pas que ta cousine continues de lui courir après, elle serait tellement déçue de ses atteintes… Crois moi, elle ne peut pas rivaliser avec la nouvelle copine de Carrow…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Mar 4 Nov - 13:15

    Nathan commençait à se lasser de cette petite ‘‘conversation’’. Pour commencer, rester à ne rien faire n’était pas une de ses occupations préférées alors rester à ne rien faire et écouter un serpent était pire que tout. Et le pire dans tout ça c’est que Nathan venait d’accepter de conclure une sorte de pacte avec le Serpentard qui lui faisait face sans même savoir ce qu’il allait lui demandé. Cependant c’était pour la bonne cause ! S’il pouvait éviter à sa cousine d’avoir des ennuis, il voulait bien prendre ce risque… Car oui c’était bel et bien un risque de rendre un service à un héritier de Salazar selon Nathan. Ces derniers étaient vils et ils n’étaient, selon le Poufsouffle, pas dignes de confiance…


    Après que Nathan est demandé quel service il devrait rendre à son interlocuteur, un silence s’installa. Il ne savait pas si cela était un bon ou mauvais signe mais il préféra ne rien ajouté et attendit que le Serpentard reprenne la parole…
    Ce ne fut qu’après quelques minutes que ce dernier se décida enfin ç lui apporter une réponse qui surpris légèrement le jaune et noir ! En effet il lui demanda de convaincre sa cousine de ne plus courir après Amycus. Nathan observa le jeune homme qui lui faisait face en se demandant en quoi cela pourrait lui être utile !



    *Bizarre ! Pourquoi il me demande ça ?*

    - En effet, c’est ce que je veux… Mais je vois pas vraiment pourquoi ça t’arrangerait que je fasse ça, répondit-il pensif. En plus ma cousine ne suis pas toujours les conseils que je lui donne ! Surtout quand c’est en rapport avec Monsieur Carrow. Car si ça avait été le cas elle ne serait jamais sortie avec.



    Et c’était vrai… Il avait prévenu sa cousine quand elle avait commencé à lui parlé d’Amycus mais elle n’avait rien écouté et en avait fait qu’à sa tête en prétendant que c’était quelqu’un de bien. Ha ha ha ! Qu’elle avait été drôle en déclarant cela… Si l’ex-Serpentard était quelqu’un de bien alors tous les sorciers de l’Allé des Embrumes auraient dû être considérer eux aussi comme des gens merveilleux…
    Cette pensée fit sourit le brun mais il revint très vite à la réalité car le serpent s’adressait de nouveau à lui…


    Il déclara qu’il se trompait car il ne connaissait pas Amycus et que ce dernier n’était pas du genre à tomber amoureux ! Pourtant, le Poufsouffle avait vraiment eu l’impression dû contraire mais peut-être que l’ex de sa cousine était un très bon comédien… voir même excellent !
    Il déclara ensuite que même s’il avait été amoureux, il était à présent revenu sur le droit chemin avant de réitérer sa demande concernant le fait qu’Anna ne devait plus chercher à revoir le blond. Il rajouta qu’elle ne pouvait de toute façon pas faire le poids face à la nouvelle copine de Carrow ! Sur ce point Nathan ne pouvait rien dire car il ne connaissait pas la jeune femme en question mais il restait persuadé que sa cousine ne pouvait que mieux !



    - Le voilà de retour sur le droit chemin, répéta Nathan. Tu parles… Il commençait enfin à devenir quelqu’un de bien même si ça me coûte de le dire et maintenant il est devenu pire qu’avant. A part se fourrer dans des embrouilles il fait pas grand chose et c’est sûrement à Azkaban qu’il finira s’il suit ce fameux chemin… Et puis aux dernières nouvelles être amoureux c’est pas un crime comme t’as l’air de le penser… Il marqua une légère pause avant d’ajouter. Mais si c’est ce que tu veux, je ferais en sorte que ma cousine n’ait plus aucun contact avec ton pote…
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Mer 5 Nov - 11:26

    Je sentais que la discussion tournait court et que l’on ne pouvait plus avancer à rien. Chacun des deux parties semblait avoir trouvé ce qu’il désirait dans cette conversation, plus que quelques détails et tout serait bon. En effet, le petit Poufsouffle aussi immature qu’inconscient n’avait pas été roué de coups jusqu’à sombrer dans l’inconscience de la part de mes très estimés brutes de serpentard tandis que moi j’avais pu me faire une idée un tant soit peu plus précise de ce que j’aurais à affronter à poudlard pour y assurer ma suprématie et celle des mangemorts. De plus, il semblerait qu’une opportunité intéressante s’était présentée lorsque j’avais appris que la cousine de mon interlocuteur était l’ancienne petite amie d’Amycus, qui continuait de lui tourner autour et de perturber le bon déroulement de sa mission. J’avais donc pu l’amener, en échange de ce que lui désirait et qui m’importait peu, qu’il tente de persuader sa cousine de laisser le mangemort tranquille.


    Cependant, comme je le disais, il restait un ou deux détails à régler. En premier lieu, je devais étouffer les soupçons de mon interlocuteur, qui devait après tout se demander la raison de ma demande. En effet, il était déjà peu commun qu’un serpentard qui a l’occasion de nuire à l’un de ses (sous) homologues Poufsouffle ne le fasse pas et Salazar savait qu’en un mot j’aurais pu ruiner à la fois la santé et l’arrogance du garçon, rien qu’en appelant les butors de ma maison ! Mais je ne l’avais pas fait et cela pouvait éveiller les soupçons ! De plus, il y avait toujours le problème de savoir l’intérêt que je pouvais porter à la séparation d’Amycus et de sa précédente petite amie ! Le Poufsouffle ne savait pas trop quoi en penser et je devais orienter ses soupçons de sorte à éviter le danger que cela puisse éventuellement représenter.


    Enfin, il fallait également que je pense à avoir une petite discussion avec Amycus Carrow et ce, très vite, car cet élément, pourtant brillant auparavant, montrait dernièrement des signes évidents de faiblesse, et je soupçonnais que sa résolution et sa croyance envers le bien fondé de notre sainte mission se fragilisent, notamment à cause de la grue qu’était la cousine de mon interlocuteur actuel. Oui, il faudrait que je revois le mangemort, voir avec lui ce qui ne va pas et le maintenir dans le poste qu’il occupait. Son poste de serveur au chaudron baveur était extrêmement intéressant car il était sur le point de sortie des sorciers désireux de rnetrer ou de sortir du chemin de traverse, et pouvait donc me donner de précieux renseignements, je ne pouvais donc pas me permettre de la perdre de la sorte.



    - Eh bien si c’est ce que tu veux… Eh bien vois tu, la santé et la situation de ceux que je considère comme étant mes amis m’importe plus que tout autre considération, et je sais bien qu’avoir ta cousine dans les pattes n’arrange en rien la situation d’Amycus, sauf ton respect ! En plus de ça, je crois savoir qu’elle a un petit faible pour Black, alors tu ne devrais pas avoir tant de mal que ça à la convaincre…


    J’énonçais là une vérité, je le savais et le sentais. N’importe qui dans le château avait ouï dire que le ténébreux Sirius Black en pinçait sévère pour la serpentarde et que c’était quelque chose de réciproque. D’ailleurs, d’après mes renseignements, c’était une source de dispute quasiment perpétuelle entre Amycus et la fille et cela avait bien entendu joué à leur séparation. J’espérais franchement qu’ils allaient se mettre ensemble, comme ça, cet abruti de Black serait fragilisé et je pourrais frapper vite et fort pour l’anéantir. Ce qui l’anéantirait lui anéantirait aussi le reste des maraudeurs et cela me permettrait de mettre l’œuvre mes plans pour Poudlard de façon bien plus rapide…


    - Eh bien, moi je pense qu’il ne peut pas se permettre de sortir avec une fille qui se permet de recevoir les attentions d’autres garçons si tu vois ce que je veux dire. Il est dans une situation difficile actuellement et il n’a pas la tête à penser à tout ça. Tu parles d’embrouilles, mais moi j’admire mon pote de s’en être sortit seul toutes ces années... Bien, alors dans ce cas, nous sommes d’accord et la chose est entendue. Je te laisse partir, petit Pouffy, mais prends garde à la prochaine fois…


    Dis je avant de moi-même sortir de la pièce…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   Mer 5 Nov - 12:50

    Il n’y avait pas à dire, Nathan trouvait le comportement de son interlocuteur on ne peut plus étrange. Le fait qu’il n’ait pas appelé les brutes de sa maison pour piéger le Poufsouffle et en ajoutant à ce mystère le fait qu’il s’intéresse de près à l’histoire amoureuse de sa cousine et d’Amycus ne faisait qu’ajouter du bizarre à toute cette histoire.
    Et puis Nathan avait ce curieux sentiment que le Serpentard ne lui disait pas tout comme s’il dissimulait quelque chose d’important ! Cependant, il n’avait pas pris le temps de ce penché plus largement sur ce sujet car le serpent lui avait ensuite proposer une sorte d’arrangement que le Poufsouffle avait accepté dans l’unique but de protéger Anna…


    Bien qu’étonné il fut surpris d’entendre que sa mission serait de faire en sorte que sa sœurette adorée ne s’approche plus d’Anna… Lui qui avait eut dans l’idée de ne pas faire ce qui lui serait demandé changea d’avis dès qu’il entendit la proposition du vert et argent ! Mais dans le même temps cela ne fit qu’amplifié le mystère qui planait sur cet intérêt on ne peut plus étrange que portait son interlocuteur au couple Anna / Amycus !


    Le Poufsouffle reçu cependant des explications à ce sujet. Le serpent déclara qu’il s’intéressait à la vie de ses amis et qu’il avait eut l’occasion de constater qu’Anna n’arrangeait en rien la situation dans laquelle Amycus se trouvait. Nathan fronça légèrement les yeux ! De quelle situation parlait-il ?
    Mais il n’eut pas le temps de lui demander car déjà l’autre évoquait une soi-disante attirance entre sa cousine et Black ce qui voulait dire qu’il n’aurait pas de mal à la convaincre de na plus revoir le serveur du Chaudron Baveur.



    - Ouais je devrais pas avoir trop de mal en effet… Et puis comme tu l’as dit, ça m’arrange aussi.


    Alors que Nathan pensait que leur petite conversation privée était terminée, le Serpentard reprit la parole. Il déclara qu’il pensait qu’Amycus ne pouvait pas se permettre de sortir avec un fille qui se faisait draguer par d’autres. Il précisa que l’ex de sa cousine était dans une situation délicate et qu’il n’avait pas à se prendre la tête avec ce genre de pensées. Il finit par dire qu’il admirait Carrow avant de déclarer qu’ils étaient d’accord concernant leur pacte… Nathan hocha la tête en guise d’affirmation…


    Après ça, le serpent dit à Nathan qu’il le laissait partir en le prévenant d’être sur ses gardes la prochaine fois avant de quitter la pièce. Le Poufsouffle récupéra son sac et se dirigea en silence vers la sortie en prenant le temps de murmurer…



    - C’est louche toute cette histoire…


    En prenant soin d’éviter les brutes épaisses de la maison de Salazar, Nathan retourna dans sa salle commune pour réfléchir à tout ce qui venait de se passer.







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cachette découverte... [Jessi]   



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum