Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Sam 6 Sep - 10:15

Bonjour a tous!


Voici le deuxième rp destiné à amener l'histoire du forum à la nouvelle intrigue qui sera postée sous peu. Le contexte de ce sujet est le suivant: Alors que le Monde Magique tremble sous les assauts invisibles des Mages Noirs, Dumbledore et les Voyageurs du Temps ont une discussion. Il faut contrer cette menace le plus rapidement possible car ils savent également que les agents de la ruine sont déjà infiltrés dans Poudlard. Dumbledore a donc demandé à Hermione Granger, qui a de bons contacts avec la majorité des élèves, de réunir les plus fiables pour les recruter. L'Ordre du Phénix a grandement besoin de renforts en cette période difficile. Les Maraudeurs de Poudlard, tous ici de familles d'aurors ou de grands sorciers, ainsi que Lily Evans, l'une des élèves les plus doués, auxquels s'ajoutent Emmeline Vance et Alice Mc Pherson. Tous ont reçu un hiboux les conviant à une rencontre dans la salle sur demande, mais personne ne sait précisément pourquoi...


Ordre de passage:
- Hermione
- Emmeline Vance
- James
- Sirius
- Remus
- Lily

Vous avez deux jours pour répondre, sinon, c'est au suivant.
Alice n'est pas obligée de venir dans ce rp vu qu'elle participe déjà dans un autre rp pour l'établissement de l'intrigue, mais ce serait quand même bien qu'elle rencontre ses nouveaux "collègues".
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Mer 10 Sep - 15:08

    Pour la première fois depuis son arrivée à Poudlard, Emmeline ne passait pas sa fin d’après-midi à réviser… Non pas qu’elle ne le veuille pas mais elle n’arrivait pas à se concentrer… Son attention était constamment attirée par le petit bout de parchemin qui se trouvait dans sa trousse… Sur ce dernier était écrit qu’elle devait se rendre à la salle sur demandes le soir même à 20h précise et ce, sans la moindre explication supplémentaire…
    Et le plus étrange venait du fait que l’expéditeur de cette lettre n’était pas n’importe qui… Oh non ! Il s’agissait du Professeur Dumbledore en personne… C’est pourquoi mille et une question traversaient l’esprit de la blonde depuis qu’elle avait reçu ce parchemin au petit matin…

    De plus, il était clairement précisé qu’elle ne devait parlé de ce rendez-vous à personne et être le plus discrète possible lorsqu’elle se rendrait à la salle sur demandes… La Serdaigle jeta un coup d’œil à sa montre pour s’apercevoir qu’il était déjà 18h30 ! Ayant décidé de se rendre à ce fameux rendez-vous, la demoiselle rangea ses affaires, les remonta dans son dortoir et se rendit à la Grande Salle pour y manger !
    Lorsqu’elle pénétra dans l’immense pièce elle constata que très peu d’élèves s’y trouvaient mais cela n’avait rien de très étonnant vu l’heure qu’il était… Comme à son habitude elle s’installa au bout de la table des Serdaigles et s’accorda une bonne demi-heure pour prendre son dîner.

    A 19h00 on pouvait de nouveau apercevoir la septième année dans les couloirs du château alors qu’elle se dirigeait vers la tour où se situait la salle commune des Serdaigles… Après avoir répondu correctement à l’énigme, la demoiselle se rendit directement dans son dortoir… Elle avait noté que ses escarpins faisaient un bruit d’enfer sur les dalles des couloirs et elle devrait, par la suite, se montrer discrète !
    Elle ôta donc ses chaussures ainsi que la jupe noire qu’elle portait et garda le pull rose pâle qu’elle avait sur elle… En fouillant dans ses affaires elle trouva un jean tendance de couleur bleu délavé ainsi qu’une paire de basket de la même couleur que son pull…
    Emmeline enfila tout ça et s’allongea sur son lit en attendant qu’il soit l’heure d’y aller…

    19h40…
    La Serdaigle se redressa et constata qu’il était l’heure qu’elle se rende à son rendez-vous mystère… Elle quitta le dortoir et la salle commune sans attirer l’attention et remarqua que peu d’élèves étaient dans les couloirs à cette heure-ci ! Tous devaient être en train de manger dans la Grande Salle… Après plus de dix minutes de marche et de vigilance constante (^^), la blonde arrivait enfin devant l’emplacement de la salle sur demandes…
    Emmy passa trois fois devant cet emplacement en pensant très fort à son rendez-vous ce qui eut pour effet de faire apparaître une immense porte finement ouvragée… Après un regard à gauche et un à droite, la blonde poussa la porte et entra à l’intérieur…

    La pièce était des plus magnifiques… Il y’avait plusieurs bibliothèques chargées de nombreux livres mais ce qui attira le plus l’attention d’Emmeline se fut la table basse au centre de la pièce entourée de plusieurs fauteuils à l’air confortables… Cependant ces derniers étaient tous vides ! La blonde relut son parchemin et regarda sa montre… Elle avait cinq minutes d’avance !
    Après quelques secondes d’hésitation elle se dirigea vers le fauteuil le plus proche et remarqua une théière ainsi que plusieurs tasses se trouvaient sur la table… Elle eut en léger sourire mais n’y toucha pas ! Elle s’installa dans le fauteuil et patienta…
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Mer 10 Sep - 16:55

James retournait paisiblement dans sa salle commune après une harrassante journée de cours. Il n'avait qu'une envie : se laisser tomber sur le fauteuil devant la cheminée, et câliner Lily. Les devoirs, ça serait pour une autre fois... ou pas du tout. Il n'était pas du tout, mais alors pas du tout, en état. C'était l'entraînement de Quidditch qui l'avait mis K.O. Ils n'avaient pas été exceptionnels, il devait lui-même le reconnaître. Et ça lui en coûtait. Ils devaient etre les meilleurs, comme chaque année. Il refusait qu'il se passe une seule année sans que Gryffondor ne remporte la coupe tant qu'il serait Capitaine. Il avait une réputation à tenir, et comptait bien gagner. Coûte que coûte. Même s'il devait faire travailler son équipe toutes les nuits.

En arrivant, il lança son sac dans un coin, et s'assit près du feu. Rien de tel. Il jeta un coup d'oeil autour de lui pour voir où étaient les Maraudeurs, et aperçu Remus à une table, en train de travailler. Comme toujours. En revanche, il n'y avait pas de traces de Sirius. Peut-être était-il dans leur chambre, ou peut-être était-il de sortie. Avec Evanna ou il ne savait plus très bien qui. Il s'enfonça dans le fauteuil, et croisa les bras derrière sa tête, posant les pieds sur la table basse devant lui. Il était parfaitement bien, assis là. Ou plutôt, avachi là. Il ne manquait plus que Lily, et son bonheur aurait été complet.

Des coups secs et brefs furent donnés contre la vitre, ce qui fit tourner la tête de James. Il vit alors un hiboux grand duc avec un message attaché à la patte. Le Maraudeur, curieux, se leva d'un bond et se précipita pour ouvrir la fenêtre. L'oiseau tendit obligemment la patte, et le Gryffondor saisit le rouleau de parchemin. Il était inscrit dessus : James Potter. Ce dernier se mit à sourire, impatient de savoir ce que cela contenait. Le rouleau était trop court pour que ce soit une lettre, il supposait donc un rendez-vous. Probablement avec une fille qui pensait encore qu'elle pourrait remplacer Lily.

Le jeune homme se rassit dans son confortable fauteuil, et déplia le bout de papier. une écriture fine et penchée apparue. Il parcouru rapidement les lignes, avant de le replier. Il était convoqué dans la Salle sur Demande pour 20h. C'était signé de la main de Dumbledore, directeur de l'école. James était d'un naturel curieux, et il mourrait d'impatience de savoir ce que cet illustre homme lui voulait. Et pourquoi dans la salle sur demande, pourquoi pas dans son bureau ? Cette affaire était étrange, et le garçon avait hâte de tirer tout cela au clair. D'ailleurs, pourquoi était-il convoqué ? Il n'avait pas fait de bêtises ces derniers temps. Enfin, pas plus que d'habitude.

Il jeta un coup d'oeil à l'horloge magique de la salle commune, et remarqua qu'il était bientôt l'heure. Tant pis pour le dîner, il n'avait pas faim de toutes façons. Il s'eclipsa sans un regard autour de lui. L'excitation de ce qui allait se passer lui en avait fait oublier la présence de Lupin. Il remonta les couloirs à grandes enjambées ; il avait encore le temps, mais il ne voulait surtout pas être en retard. Il avait bien pensé à prendre sa baguette avec lui, au cas où ce serait un piège des Serpentards. Tiens, ça lui plairait aussi, ça. Un peu de baston, ça faisait longtemps. Et puis, il avait une certaine vendetta à faire, contre Crabbe et Goyle, qui avaient amoché Anna la dernière fois qu'il l'avait vue.

Il arriva enfin devant la porte de la salle, avec quelques minutes d'avance. Tant mieux, c'était bien d'être ponctuel, quand on avait affaire à des gens importants. Et Dumbledore était quelqu'un d'important. Le jeune Potter passa trois fois devant le mur en songeant à sa convocation, et une lourde porte finit par apparaître. James la poussa, et pénétra dans une vaste pièce au centre de laquelle trônait une table basse et des sièges. Une Serdaigle du nom d'Emmeline Vance était déja assise. Le garçon fut surpris de la voir ; il ne s'attendait pas à ce qu'il y ait d'autres personnes. Qu'est-ce que leur voulait donc Dumbledore ?

James la salua alors d'un sourire, et se laissa tomber dans un fauteil, face à la porte. Il ne lui restait plus qu'à attendre à présent. S'il devait en croire le nombre de places assises, d'autres personnes allaient encore arriver. Le Gryffondor sentait l'excitation et la tension monter d'un cran tandis qu'il patientait avant de savoir pourquoi il était là.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Mer 10 Sep - 19:21

Lorsqu'Alice sortit de la bibliothèque après avoir bouclé son devoir de Métamorphose. Elle s'était dit que, après un repas -même si elle n'avait très faim, elle pourrait ENFIN se mettre sur son lit et dormir. Après tout, une journée de cours pleine à craquer ce n'était pas rien. Il fallait l'avouer. La jeune fille n'avait même pas put dormir en Histoire de la Magie -et bien que cela l'intéressait- alors qu'en ce moment elle dormait dès qu'elle s'asseyait. Il fallait dire que son voisin n'avait pas arrêté de lui faire la causette. Et son subconscient ...

*Bah bien sur ! *

... avait tout écouté. Elle savait désormais que le jeune homme avait rompu avec sa petite amie parce qu'il ne s'était pas montré assez galant envers elle et qu'il avait eut des paroles soit-disantes déplacées envers les amies de la dite petite amie. Le Serdaigle avait tourné le problème dans tous les sens possibles et Alice avait crut qu'elle allait péter un câble. Finalement, à la fin du cours, elle s'était ruée hors de la Salle et non sur le malheureux qui n'avait pas eut à essuyer la mauvaise humeur de la jeune fille.

La bibliothèque l'avait calmée et ce fut d'humeur maussade qu'Alice allat poser ses affaires dans son dortoir. Elle s'allongea quelques minutes sur son lit le nez dans l'oreiller. Crocsdelion vint la rejoindre et elle le caraessa distraitement jusqu'à ce qu'un hibou frappe contre la fenêtre. Jurant de manière assez vulgaire - ses frères avaient une très mauvaise influence sur elle, Alice se leva avec peine pour aller ouvrir la fen^tre. Un hibou Grand-Duc, droit comme un i, se posa sur le dossier de son siège. La Gryffondor prit la lettre et le renvoya. Elle mit quelques secondes à réaliser. Au lieu de lire le texte à l'écriture fine et penchée, elle avait regardé la signature. Dumbledore. Choquée, elle lut la missive. Celle-ci lui recommandait la plus grande discrétion lorsqu'elle se rendrait au rendez-vous de 20 heures qui se tenaient dans la Salle sur Demande.

La jeune fille regarda l'heure. 19 h 30. Haussant les épaules, elle se saisit d'une Patacitrouille qui était sur sa commode et sortit du dortoir. Elle déboula dans la Salle Commune vide et sortit vite fait dans le couloir. La lettre et le mystère qui entourait le rendez-vous prévu éveillait une certaine excitation en Alice -un sentiment qu'elle n'avait ressenti depuis le départ de Torben et de l'éloignement progressif de ses amies. Lorsqu'elle arriva dans le couloir du Septième étage,permettant l'accès à la Salle sur Demande, Alice se retint tant bien que mal de courir à toute jambe vers cette salle. Que pouvait bien lui vouloir le directeur ? Le ventre noué, l'Ecossaise se dit qu'il aurait mieux fallu qu'elle ne mange pas la friandise.

La Gryffondor resta un instant immobile face au mur nu. Elle se demandait toujours ce que le directeur pouvait bien lui vouloir. A l'excitation se mêlait l'anxiété. Serait-elle à la hauteur de ce qu'il lui demanderait ? Ce n'était surement pas pour rien qu'il avait fait appel à elle et avait exigé une certaine discrétion de sa part. Alice en avait pleinement conscience. Désorientée et nerveuse, elle passa trois fois devant le mur, Lorsque la porte apparut, elle prit une grande inspiration... qu'elle expira immédiatement. La main tremblante, elle finit par tourner la poignée et pénétrer dans la Salle sur Demande. Eh ! C'était une Gryffondor tout de même.

Tout d'abord surprise de voir d'autres élèves, Alice fut rassurée en son fort intérieur. Elle s'assit dans l'un des sièges. Elle salua d'un sourire nerveux Emmeline Vance et James Potter. Pourquoi était-elle conviée en même temps que la Septième Année et du Maraudeur ? Elle n'en savait rien et visiblement, d'autres personnes allaient arriver. Contrairement à son habitude, Alice voulait se faire oublier.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Ven 12 Sep - 20:53

Sirius sortit de la bibliothèque quelque peut...endormi. En effet, après avoir bossé comme un fou, il est utile de le préciser, sur un devoir de métamorphose, Sirius était tellement assommé qu'il perdit de vue James dans la bibliothèque. Tant pis. Pour l'instant, Sirius avait besoin de décompresser. Et il ne tenait pas vraiment à allez dans la salle commune, où il risquait de se faire harceler par quelque fille qui espérait qu'il les remarques. Et c'était bien la dernière chose dont il avait besoin pour l'instant. Pour l'instant, il voulait juste être avec Evanna, ou Anna. Même pas les Maraudeurs. Une présence féminine disons...appréciable.

Sirius partit donc dans les couloirs, ignorant royalement les filles qui tentaient de se mettre en valeur à son passage, d'autant que la plupart le faisait assez maladroitement, pour finir par arriver dans une salle vide. Sirius y entra, referma la porte derrière lui, puis partit s'installer contre la fenêtre, tantôt fermant les yeux, tantôt admirant la neige qui tombait dehors. Sirius savourait ce moment. C'était peut-être un blagueur/dragueur hyper actif, mais ces moments de détente et de calme complet lui était nécessaire, pour ensuite pouvoir repartir plein d'énergie.

Malheureusement, tous les bons moments ont une fin, et celui-ci ne fait pas exceptions à la règle. Et cette fin fut douloureuse. Sirius ouvrit les yeux, se demandant qu'est ce qui avait bien pu le tirer ainsi de son moment détente. Il s'agissait d'un hiboux qui lui gratté la cheville dans le but de le réveiller. Ce dernier avait un message à la patte, visiblement destiné à Sirius. Sirius prit donc le message de la patte du volatile, avant de l'ouvrir:


Monsieur Sirius black.

Je vous demanderais de vous rendre en toute discrétion à la Salle sur Demande, à 20h se soir. Je vous prierais de ne parler à personne de ce rendez-vous, et je pense qu'il est inutile que je vous indique comment vous y rendre.


Sirius reconnut l'écriture de Dumbledore, et fut intrigué par ce message qui ne laissait rien filtrer, si ce n'est un rendez-vous secret à 20h dans la salle sur demande. Voilà quelque chose de bien étrange.

Sirius regarda sa montre. 19h. Il avait encore le temps de se reposer un peu, mais ce message l'avait trop intrigué. C'est pourquoi il partit vers les douches, dans l'intention de se refaire une beauté. D'accord, c'est probablement pas très utile dans un rendez-vous de Dumbledore, mais bon, Sirius avait du temps à tuer, autant le tuer avec utilité.

Il était désormais 20h. Sirius passa devant la Salle sur Demande trois fois, puis vit apparaitre une porte. Il l'ouvrit sans hésitation, puis rentra dans une salle contenant plusieurs bibliothèques. Dumby ne l'aurait quand même pas fait venir pour le faire lire??? Sirius vit alors la table basse, entourer de plusieurs fauteuils, dont certains était occupés. Sirius reconnut James et Alice Mc Pherson, mais il y avait une blonde dont Sirius avait oublié le nom qui était aussi présente.


Salut toutes les gens, salut James, dit Sirius en s'installant dans le fauteuil voisins de celui de James. Quelqu'un sait pourquoi Dumby nous a tous convoquer ici???
avatar



Nombre de messages : 7329
Age : J'ai eu, en Février, 18ans. Sinon je suis enceinte de 7mois à la date du 01 octobre
Groupe : du bien ! Parce qu'on a la classe *sbaff*
Caractère : Patiente - Courageuse - Téméraire - Tigresse - (Lunatique en ce moment, et à fleur de peau)
Crédits : : Ava(c)Kanala || ico(c)Fogliaverde
Date d'inscription : 08/02/2008




Lily Evans Potter

Fondatrice
Tyran et presque enceinte


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 24
MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Ven 12 Sep - 20:58

Assise tranquillement sur son lit, Lily était en train de réviser quelques cours qu’elle avait dans la journée. Pour une fois, elle ne se trouvait pas à la bibliothèque, mais dans son dortoir. Pourquoi cela ? Tout simplement pour la bonne raison que dans cette dernière, son petit ami pouvait la rejoindre, alors que là non. Non pas qu’elle n’avait pas envie de le voir, pas du tout ? Le problème, c’était qu’elle avait pris pas mal de retard et que du coup, si elle ne voulait pas que ses notes chutent, elle devait employer les grands moyens.

Concentrée dans son chapitre sur les rois trolls, et leurs guerres barbares, la préfète fut interrompue, par un hibou qui toquait à son carreau. Ralala, il n’y avait pas moyen d’être tranquille. Même si elle savait qu’elle devait travailler, elle ne pouvait s’empêcher d’espérer que ce soit un mot de James, ou même de Severus. Mais ce ne fût ni de l’un de l’autre. Cette écriture verte et penchée, elle la reconnaîtrait parmi mille. Récupérant la lettre, elle ouvrit de nouveau sa fenêtre, pour permettre à la chouette de regagner son perchoir. Oubliant son cours d’histoire de la magie, elle s’empressa de dérouler le parchemin, et se mit à lire les quelques lignes, très intriguant.

    Mademoiselle Evans, Lily

    Je vous demanderais de vous rendre dans la pièce que nous appelons ‘salle sur demande’, ce soir à 20h. Personne ne doit savoir, même pas mon vieil ami Rusard. Vous trouverez le lieu dit au septième étage, dans le couloir où se trouve la tappiserie de Barnabad le Foller, qui apprend à des trolls à danser. Passée trois fois devant cette dernière, et pensant à ce rendez-vous, et une porte apparaîtra.




Lily ne savait pas trop quoi penser de tout cela. C’était déjà la première fois qu’elle entendait parler de l’existence de cette pièce. Certes, il y avait des rumeurs qui couraient sur cette dernière, mais jamais il n’aurait pensé que c’était fondé. Rendez-vous à 20H ? Il lui restait donc une petite heure pour continuer son travail. Mais comment y arriver alors qu’elle venait de recevoir une pareille invitation ? Impossible.

Rangeant toute ses affaires, elle se rhabilla. Car oui, vu qu’elle avait prévu de bosser toute la soirée, et qu’elle n’avait pas une ronde à faire, elle avait revêtue sa nuisette, avant de venir se blottir dans ses couvertures. Récupérant ses vêtements, elle enfila son uniforme, jupe et chemise, avec cravate rouge et orange, puis mis également son insigne. Se détachant ses cheveux qu’elle avait tressés, elle prit sa baguette, avant de sortir de sa chambre.

Il ne lui fallut une quinzaine de minutes pour rejoindre enfin le couloir au septième étage. Passant trois fois devant le tableau, elle n’eu aucun mal à ne penser qu’au parchemin, car il n’y avait que cela dans son esprit. La rouquine se demandait vraiment ce qu’il l’attendait. Au bout de son troisième passage, une porte apparut sur le mur. Toujours des plus intriguée, Lily poussa quand même cette dernière, et entra dans une salle, non pas vide comme elle l’aurait pensé, mais avec déjà quelques élèves à l’intérieur.

La première personne qu’elle vit fut sans aucun doute James, et son cœur fit un léger bond. Elle était contente de le voir, et pas qu’un peu. Il n’y a pas à dire mais leur relation avait bien avancé, et elle se rendait compte de jours en jours qu’elle tombait amoureuse de lui. Elle était encore plus accrochée à lui depuis ce qu’ils avaient partagés dans un des salles de Poudlard, il y a une semaine déjà.

Ensuite, son regard se porta sur Sirius bien entendu, qui se trouvait à côté de James. Enfin, il y avait Emmeline qu’elle avait rencontré une fois à Pré-Au-Lard, et enfin Alice, une élève qu’elle appréciait, et qui était dans sa maison, même si elles n’avaient jamais eu l’occasion de se parler souvent. Faisant un signe de la main aux deux jeunes femmes pour les saluer, la préfète s’approcha de son petit ami. Déposant un léger baiser sur ses lèvres, elle s’installa sur ses jambes, pour pouvoir passer ses bras autour de son cou. Lui souriant, elle demanda ensuite à tous les membres présents :



- Vous savez pourquoi Dumbledore nous a convoqué ?

_________________
Much as you blame yourself, you can't be blamed for the way you feel Had no example of a love, that was even remotely real. How can you understand something that you never had. Ooh baby if you let me, I can help you out with all of that. Let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. Let me love you And all your trouble Don't be afraid, let me help. let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. let me love you A heart of numbness, gets brought to life I'll take you there
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Lun 15 Sep - 6:29

Quel trac terrible lui retournait les entrailles! Hermione venait d'assister, avec ces camardes de son époque, à une réunion avec le directeur de l'école, Albus Dumbledore.
Le mage noir commençait à être actif, étant donné que les morts et les disparitions se faisaient de plus en plus fréquentes dans le monde britannique des sorciers. Il fallait donc prendre des mesures drastiques, et faire en sorte de rassembler les futurs membres de l'Ordre bien avant l'heure, c'est-à-dire dès maintenant, alors que ces derniers n'étaient encore que des élèves.

Mais cela n'allait-il pas aussi chambouler toute l'histoire? Car aussi incroyable que cela pouvait paraître, si certaines morts avaient été purement inutiles, d'autres avaient une certaine importance quant à la répercussion des évènements.

Cependant, Hermione avait du mal à se soucier de ce genre de problème métaphysique, et pour l'instant, la plus grande source de son désarroi, avait été l'ordre que lui avait donné Dumbledore: recruter pour l'ordre du Phénix les meilleurs éléments de l'école... et les entraîner!

Mais visiblement, le Directeur avait prit les devant en convoquant pour le soir même à 20h, dans la salle sur demande, tout ceux qui auraient un rôle clef pour l'ordre. À savoir, Lily et James, Sirius, Remus, Alice Mac Pherson et une certaine Emmeline Vance.
Hermione se devait d'être présente devant tout ce joli monde car elle avait une fonction auprès d'eux, une fonction très importante. Quel dommage que Harry ne puisse pas le faire lui même! Si cela traitait de l'entraînement, il était sans conteste bien meilleur qu'elle. Mais puisque ses propres parents faisaient partis du groupuscule, et qu'ils ne devaient en aucun cas soupçonner son existence, c'était à elle, dont aucun lien de parenté ne la reliait avec qui que ce soit de l'école, qui devrait les éclairer, voir, les entrainer.

20h02. Elle faisait des aller-retours à grand pas devant un grand mur blanc, pour calmer le trac qui continuait à la titiller. Qu'est-ce-qu'elle pouvait bien dire à tout ce monde? Cela faisait bien une demie heure qu'elle était plantée dans ce couloir, à surveiller les allées et venues des élèves et s'assurer qu'aucun intru n'était dans les environs pour espionner ou quoique-ce-soit d'autre.
Puis elle avait vu respectivement Emmeline, James, Sirius, Alice puis Lily arriver et pénétrer dans la salle sur demande. Il ne manquait plus que Rémus, puis Dumbledore, si ce dernier allait se déplacer.
Donc, que faisait-elle? Attendait-elle encore le jeune homme ou prenait-elle le risque de se faire interrompre?
20h05... Bon là Rémus était en retard, et les gens attendaient. Tant pis. On rentre.
Cette fois-ci, ses allés-retours frénétiques devant le grand mur, étaient plus posés, plus réfléchis. Elle pensa très fort à cette réunion qui devait avoir lieu, puis, au bout de trois passages, une grande porte en chêne apparut au milieu du mur.

Elle se riva devant la porte, posa la main sur la poignée, pris une profonde inspiration puis, finalement, entra.


- Euh..Hummmm.... Bonsoir!

Hermione prenait l'air le plus solennel qu'elle pouvait. C'était quand même la première fois que les membres de l'Ordre du Phénix se réunissaient, et ils ne savaient même pas pourquoi encore.
La jeune fille fit un rapide tour d'horizon de la pièce:
Emmeline, suivie de James avec Lily sur ses genoux, Sirius, Alice. À la vue de Lily et James, Hermione ne pu s'empêcher d'esquisser un petit sourire, un sourire de soulagement, et cela la ravigora, lui donnant plus de courage pour s'adresser à la petite assemblée:


- Alors, comme vous vous en doutez, le professeur Dumbledore vous a convoqué ici pour une raison très précise. Mais je pense qu'il sera à même de vous informer plus précisement quant à le pourquoi de cette réunion.
Cependant, Il m'a chargé de vous faire patienter avant son arrivée et de vous expliquer, en gros, la raison de votre venue ici.


Hermione se tut un instant, réfléchissant à comment elle allait leur expliquer qui était celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, et tout le reste qui allait en découler.
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Lun 15 Sep - 17:19

Nickel!


ordre:
- James
- Sirius
- Remus
- Lily
- Emmeline
- Alice
- Hermione
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Jeu 18 Sep - 16:49

James était excité comme une puce, un peu comme avant un match de Quidditch. Il se demandait ce qui l'attendait, et tout ce mystère l'enthousiasmait profondément. Il trépignait d'impatience à l'idée que Dumbledore avait quelque chose d'important à leur dire. Car il n'avait jamais entendu dire que le directeur convoquait des élèves en groupe dans la Salle sur Demande. C'était donc une réunion exceptionnelle, et ça promettait d'être très intéressant. Il était arrivé dans les premiers, et n'attendait plus que l'arrivée des autres et du directeur. Il fut surpris et ravi à la fois de voir entrer Sirius Black, son meilleur ami et frère.

Mais il fut encore plus ravi de voir entrer la plus belle fille de Poudlard et probablement de la Grande-Bretagne, j'ai nommé Lily Evans. Et notre Maraudeur avait la chance de sortir avec la jolie demoiselle. Ce qui lui valu le droit à un baiser. Il en profita pleinement, même si ce fut bien trop court à son goût. Il avait l'impression d'aimer encore plus Lily depuis ce qui s'était passé entre eux la semaine passée. Cependant, ça n'avait pas apaisé sa passion pour la jeune fille. Il l'accueillie avec plaisir sur ses genoux, passa son bras autour de sa taille pour venir poser sa main sur la cuisse de la préfète. Il haussa les épaules en réponse aux questions de Sirius et de Lily. Il n'avait pas la moindre idée de pourquoi ils étaient là.

Une autre personne fit alors son apparition. Hermione Granger. James ne la connaissait pas vraiment, mais du peu qu'il l'avait vue, elle ne lui plaisait pas. Pas au sens physique, il s'en fichait maintenant qu'il avait Lily. Mais lors de l'épisode du Saule, elle avait passé son temps à lui hurler dessus sans chercher plus loin. Il ne gardait donc pas un très bon souvenir de la jeune fille. Mais peut-être cela changerait-il ce soir. Le Maraudeur se demanda pourquoi elle avait été convoquée, alors qu'elle venait tout juste d'arriver dans l'école. Hermione ne s'assit pas comme tout le monde, mais les dévisagea les uns après les autres. James vit un sourire étirer ses lèvres lorsqu'elle posa les yeux sur Lily et lui.

Elle prit alors la parole pour leur expliquer qu'elle était là dans le but de les faire patienter jusqu'à l'arrivée de Dumbledore. Elle était donc dans ses petits papiers. James ne pu s'empêcher de ressentir une pointe d'agacement, voir de jalousie. C'était à elle, la nouvelle fraîchement débarquée de France qu'on confiait les trucs important, alors que lui, la star de l'école, n'était au courant de rien ? Il était loin de trouver ça juste, et il se serait bien vu à la place de la jeune fille, dans un rôle un peu plus important que celui qu'il avait. Elle leur annonça également qu'elle allait leur expliquer la raison de leur convocation. James haussa un sourcile, curieux au plus haut point.


-Alors, pourquoi on est là ?
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Sam 20 Sep - 9:23

Sirius se demandait ce que tout le monde faisait ici. Enfin, pas tout le monde. Mais qu'elle pouvait être le rapport entre Lilly Evans, Emmeline Vance, Alice Mc Pherson, et la moitié des Maraudeurs, Maraudeurs dont Sirius s'attendait à voir arriver l'autre moitié d'ici peut. Certaine personne était lié, comme Lilly et James, ou James et Sirius, mais les autres??? Pourquoi les avoir tous convoquer dans un rendez-vous secret??? Qu'est-ce que Dumbledore mijoter encore??? Qu'importe, Sirius aurait bientôt les réponses à ses questions, du moins il l'espérait...

Sirius vit s'ouvrir la porte, et se demanda qui avait encore pu être convié à la réunion secrète. Servilus peut-être??? Il ne valait mieux pas, sinon Sirius serait parti en râlant après Dumby qui lui aurait fait perdre un temps non négligeable. Mais il se demanda si en fait, il n'aurait pas préféré voir arriver Servilus. Qu'est ce qu'elle foutait là elle aussi??? D'accord, Sirius n'était pas très heureux de la voir, mais il fallait admettre que l'épisode du Saule lui rester un peu en travers de la gorge. Il s'agissait d'Hermione Granger. Et pourquoi Dumby invite une nouvelle à une réunion secrète??? Décidément, c'est un rendez-vous qui laisse pour l'instant beaucoup de questions sans réponse. Et un rendez-vous plutôt étrange...

Sirius faillit s'étrangler lorsqu'il comprit qu'elle représenterait Dumby lors de cette réunion, et qu'elle allait tout leur expliquer. Quoi!!!! Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel??? Ca ne devrait pas être à elle de représenter Dumbledore, mais à Lilly, voir aux Maraudeurs, tout du moins James et Sirius, puisque les deux autres Maraudeurs n'avaient visiblement pas était jugé digne de participer à cette petite réunion. Ce qui était d'ailleurs plutôt étrange.


Toi??? C'est toi que Dumbledore a choisi pour le représenté??? Je t'avouerai que j'ai un peu de mal à croire qu'il aurait demander à toi, une nouvelle qui vient de je ne sais pas ou, plutôt qu'à Lilly, ou même aux Maraudeurs.

Sirius ne s'était pas particulièrement montré agressif dans ses paroles, mais son timbre de voix laisser clairement comprendre qu'il avait un certain mal à croire la Gryffondor...
avatar



Nombre de messages : 7329
Age : J'ai eu, en Février, 18ans. Sinon je suis enceinte de 7mois à la date du 01 octobre
Groupe : du bien ! Parce qu'on a la classe *sbaff*
Caractère : Patiente - Courageuse - Téméraire - Tigresse - (Lunatique en ce moment, et à fleur de peau)
Crédits : : Ava(c)Kanala || ico(c)Fogliaverde
Date d'inscription : 08/02/2008




Lily Evans Potter

Fondatrice
Tyran et presque enceinte


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 24
MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Mer 24 Sep - 20:55

Lily n’arrêtait pas de se demander quel était le rapport entre toutes les personnes présentes dans la pièce, mais n’arrivait pas à trouver. Pourquoi Dumbledore l’aurait interrompu dans ses révisions, et les faisait patienté ? Cela ne ressemblait pas trop au directeur. Et pourtant, la préfète était sure que ce soit lui qui leur ai demandé de venir. Son écriture était trop caractéristique et unique pour que quelqu’un arrive à le reproduire sans qu’on y voie que du feu.

Se dirigeant bien entendu vers celui qui faisait battre son cœur, elle s’assit sur ses jambes le plus naturellement du monde, après avoir déposé un léger baiser sur ses lèvres. La rouquine passa ses bras autour de son cou, tandis que lui, lui enlaça la taille, et posa une de ses mains sur sa cuisse. Lui souriant tendrement, elle ne pu s’empêcher de se sentir bien.

Il suffisait qu’elle soit en sa présence pour que la sorcière soit heureuse. C’était simple, plus elle le côtoyait, plus elle tombait amoureuse de lui. D’ailleurs elle lui avait dit de cela une semaine, quand ils s’étaient rapprochés à un point fou. Jamais elle n’aurait pu croire quelques années plus tôt qu’elle se donnerait au maraudeur, ou qu’elle sortirait tout court avec lui. Comme quoi les choses changent.

Lily demanda ensuite aux deux lions s’ils savaient pourquoi ils étaient là. Mais ces derniers se posaient exactement la même question. Ils attendirent donc un peu, ne pouvant que faire cela. C’est alors que leur patience ‘paya’. La porte s’ouvrit, mais contrairement à ce qu’il aurait pu penser, il ne s’agissait pas du grand manitou, mais d’une nouvelle Hermione Granger. Hien ? Là, la préfète était complètement perdue, et ne comprenait plus rien.

Préférant se taire tout de même, elle attendit d’écouter ce que l’étrangère, qui venait de beauxbaton à ce qu’elle avait entendu, avait à dire. D’ailleurs, elle ne put s’empêcher de repenser à tous ceux qui étaient arrivés à Poudlard, et plus particulièrement un. Il s’agissait de Harry Over. C’était fou ce que ce dernier ressemblait à son petit ami, un truc de dingue. Une fois, elle l’avait même confondu avec le poursuiveur. Ils n’avaient qu’une différence flagrante, c’était les yeux du nouveau. Vert émeraude, tout comme les siens.

Cela l’avait beaucoup intriguée un moment. C’était le premier être vivant qu’elle voyait qui avait la même intensité que ses prunelles. Les autres ‘verts’ étaient un peu moins vifs que les siens. Elle les avait hérité de sa mère, qui les tenait de sa mère également, et ainsi de suite. Le plus troublant pour elle était vraiment sa ressemblance avec le célèbre gryffondor. Si elle ne savait pas que James était fils unique, elle les aurait cru frère. Pourtant ces deux derniers ne se connaissaient pas à ce qu’elle avait constaté.

Enfin bref, elle sortait de ses pensés quand la jeune demoiselle prit la parole pour leur expliquer enfin le pourquoi du comment. Enfin expliquer, c’était un grand mot en fait… Elle se contenta de les saluer, et de leur dire une chose qu’ils savaient déjà : Dumbledore les avait convoqué pour une raison spéciale. Elle se contenta de rajouter qu’elle était là pour les faire patienter, et leur en dire un peu plus. Puis plus rien. La française s’arrêta comme cela, sans dire un mot de plus.

La première personne qui brisa le silence fut, sans aucune surprise James. Lui demandant ce qui nous brûler à tous la langue, il fut suivit de très prêt par Sirius. Ce dernier ne semblait pas apprécier que ce soit la demoiselle qui soit au courant de certaines choses, et non un des maraudeurs, ou même Lily. Se sentant un instant gênée que le frère de son petit ami l’ai cité de façon plutôt ‘glorieuse’, elle n’en montra rien paraître tout de même.

Détournant son regard, elle regarda à présent les deux jeunes gens qui venaient de prendre la parole. Leur faisant un léger sourire, elle se leva ensuite des jambes du poursuiveur. Non pas qu’elle était mal installée, mais disons qu’ainsi, elle n’avait plus aucun mal à les avoir tous les deux dans son champ de vision. Doucement, sans aucune marque d’ordre ou quoi que ce soit, elle leur dit alors :


- Merci Sirius, c’est gentil… Mais on devrait attendre qu’elle ait fini… Si Dumbledore a confiance en elle, alors cela me suffit pour en faire de même, vous n’êtes pas d’accord ?


Et oui, la jeune Evans était une admiratrice du vieil homme. Il savait très bien ce qu’il faisait, et l’avait toujours montré. Alors s’il avait décidé de mettre dans sa confidence Hermione, et de lui faire confiance, elle en ferait de même également. Se retournant vers cette dernière, elle lui fit un sourire sincère, comme pour que cette dernière sache qu’elle avait été sincère. Elle lui dit alors :


- Pourriez-vous nous en dire un peu plus s’il vous plait ?


Elle l’avait vouvoyé, sans même sans rendre compte. En fait, c’était un peu un réflexe chez elle. Les gens qu’elle ne connaissait pas, elle leur montrait toujours une certaine marque de politesse. Et plus particulièrement quand ces derniers avaient l’air très important, comme cette dernière. Car après toi, elle ne devait pas être une simple étrangère pour que leur directeur lui confit cette mission. Se réinstallant sur les jambes de James, elle passa un instant sur sa joue, avant de reporter toute son attention sur miss Granger.

_________________
Much as you blame yourself, you can't be blamed for the way you feel Had no example of a love, that was even remotely real. How can you understand something that you never had. Ooh baby if you let me, I can help you out with all of that. Let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. Let me love you And all your trouble Don't be afraid, let me help. let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. let me love you A heart of numbness, gets brought to life I'll take you there
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Dim 28 Sep - 13:02

[Désolée pour le retard j'avais pas vu que c'était à moi... Embarassed ]


    Alors qu’elle venait tout juste de s’installer dans un des fauteuils disposé au centre de la pièce Emmeline reporta son attention lorsque cette dernière s’ouvrit ! Elle fut surprise de voir James Potter arriver et l’étonnement était apparemment partagé… Ce dernier la salua d’un sourire auquel elle répondit et s’installa également. Ce fut ensuite au tour d’Alice d’arriver et de les saluer… La blonde remarqua que sa camarade semblait légèrement nerveuse mais y’avait de quoi ! Il était tout de même assez surprenant que le Directeur les convie et assez bizarre que ça ait lieu dans cette pièce…

    Les arrivées continuèrent et Emmeline, après un léger regard aux couleurs de son uniforme, se demanda si l’invitation ne lui avait pas été envoyée par erreur ! En effet, elle n’était qu’en présence de Gryffondor car Sirius venait de débarqué et avait demandé pourquoi ils étaient tous réunis ici… Personne n’eut le temps de répondre car Lily venait d’entrer à son tour…
    Après s’être installé sur les jambes de son petit ami elle avait elle aussi demandé ce qu’il s faisaient ici ! James, en guise de réponse, haussa les épaules et elle fit de même… Apparemment Emmeline n’était pas la seule à être dans le flou et cela la rassurait…

    Au même moment, la porte s’ouvrit de nouveau et une… ‘‘Roulement de tambours’’… Gryffondor fit son apparition… Emmeline ne la connaissait pas vraiment car elle était nouvelle. Elle se rappela cependant l’avoir vu lors de l’épisode du Saule Cogneur !
    Mais, contrairement à tous les autres élèves, la brune ne s’assit pas et prit la parole. Elle leur expliqua que Dumbledore les avait convoqués ici dans une raison bien précise et qu’elle devait les faire patienter en attendant son arrivée…

    Ah… Enfin ils allaient savoir pourquoi ils avaient été réunis ! Impatient, James en demanda les raisons ; Sirius fut quant à lui intrigué par tout autre chose… Il demanda à la brune pourquoi le Directeur l’avait choisi elle et non pas Lily ou un des maraudeurs ! Emmeline n’avait pas relevé ce détail mais après la remarque de Black elle devait reconnaître que c’était effectivement étrange…

    Cependant, Lily se leva et prit la parole en avoua que si Dumbledore faisait confiance à la jeune fille cela lui était suffisant. Elle leur demanda ensuite s’ils n’étaient pas d’accord ! Emmeline acquiesça de la tête, le Directeur de l’école était une personne digne de confiance qui savait ce qu’il faisait. S’il avait choisi la nouvelle rouge et or pour le représenter, il devait avoir de bonnes raisons… c’était évident.

    La rousse continua en demandant à sa camarade de maison de leur apporter quelques précisions concernant leur présence ici… Etant aussi impatiente que les Gryffondors, Emmeline reporta son attention sur la brune alors que la préfète des rouge et or s’installait de nouveau sur les jambes de James…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Dim 28 Sep - 13:52

Alice triturait nerveusement un morceau du tissu du fauteuil qui commençait à craquer sous ses gestes répétés. La jeune fille ne se souvenait pas avoir été un jour aussi stressée -sauf le jour de sa Répartition ou la première fois qu'elle s'était retrouvée dans le bureau de Dumbledore pour être sortie de nuit (la première et unique fois où elle s'était fait prendre). Cela remontait maintenant à sa première année -c'est à dire cinq ans plus tôt- et pourtant Alice était tout autant angoissée. Troublée surtout ! Elle n'avait jamais été une élève particulièrement populaire que tout le monde connaissait, ni le souffre douleur de toute l'école. Elle ne s'était jamais fait vraiment remarqué. Elle était un peu un visage au milieu d'une centaine de visages. Et pourtant, aujurd'hui, Alibus Dumbledore -l'un des plus grands sorciers de tous les temps- faisait appel à elle.

A eux ... Si elle avait été étonnée de voir James Potter et Emmeline Vance en entrant, elle ne l'avait pas été en voyant Sirius. Elle commençait à se douter des personnes qui allaient faire leur apparition et c'est pour cela qu'elle ne fut pas du tout surprise quand Lily Evans pénétra dans la Salle Sur Demande pour aller s'asseoir sur les genoux de James Potter. Alice leur jeta un regard. Elle avait été étonnée de les savoir ensemble mais heureuse -les oreilles des Gryffondor et des élèves allaient pouvoir se reposer. C'était juste surprenant. Les deux jeunes gens étaient si opposés l'un à l'autre par leur caractère que pas mal de gens avaient qu'ils étaient trop incompatibles pour qu'ils finissent ensemble. En voyant le couple, la Gryffondor se dit que beaucoup de personnes se trompaient et que Lily Evans et James Potter étaient faits pour être ensemble.

Ce fut Lily et Sirius qui posèrent LA question que tout le monde se posait. Pourquoi tout le monde était là ? Alice ne se risqua pas à faire une supposition absurde. Elle n'avait définitivement aucune idée du pourquoi de leur présence un soir en semaine, à l'heure où tout le monde dinait, dans la Salle Sur Demande, dans le secret le plus absolu. La Gryffondor regarda à sa montre et puis jeta un regard circulaire. Un détail lui sauta aux yeux. Un détail qui lui avait jusqu'alors échappé : mis à part Emmeline Vance, il n'y avait que des Gryffondor. C'était assez étrange en fait...
La porte s'ouvrit assez brusquement et tira Alice de ses pensées. Elle reconnut immédiatement Hermione Granger, l'amiede Ron Wasly. Elle ne lui avait jamais vraiment adressé la parole et sincèrement, n'en avait jamais pris le temps. La nouvelle était un peu trop sérieuse pour elle. Ok, Alice était assez mal placée pour dire cela mais elle n'avait jamais ressenti le besoin de taper la discute à la jeune lionne.

Cependant, son intérêt pour la jeune fille fut éveiller par ses paroles. Elle se redressa dans son siège quand elle comprit que la jeune fille allait tout leur expliquer et qu'ils allaient peut-être connaître une partie de son secret. Elle semblait avoir la confiance de Dumbledore puisqu'il lui laissait la responsabilité de les tenir au courant du sujet de la réunion. Les autres en arrivèrent à la même conclusion et en voyant la tête de James Potter et de Sirius Black, cela ne semblait guère leur plaire. Tandis que Potter restait mesuré dans ses propos, Sirius fut un peu plus agressif. La Gryffondor pinça les lèvres. Le jeune homme était loin d'être un modèle de subtilité et elle aurait préféré qu'il se taise. Au moment où elle allait lui faire savoir, Lily Evans la devança. Le vouvoiement de la Préfète décontenança quelque peu l'Ecossaise.

Alice jeta un regard à Hermione, impatiente de savoir enfin ce que leur voulait Dumbledore. Elle sentait son coeur battre plus vite. Surexcitée, elle attendait avec curiosité qu'Hermione reprenne la parole pour les mettre au courant. C'était surement très important et c'est pourquoi la jeune fille se sentait d'autant plus intéressée.
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Mer 1 Oct - 17:15

Et c'est parti pour un nouveau tour...

Alors que les élèves trépignent d'impatience, et demandent un peu plus d'information, Hermione n'a cependant pas le temps de répondre. En effet, la porte s'ouvre de nouveau et là, c'est celui que tous attendaient qui fait son entrée : Albus Dumbledore. Sans attendre outre mesure, ce dernier prend alors la parole et explique enfin le fond des choses à ses élèves

- Dumbledore
- Hermione
- Sirius
- James
- Emmeline
- Lily
- Alice
- Remus

[Vous avez tous 2 jours pour poster votre rp. Passé ce délais, ce sera au suivant de le faire ! ]
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Mer 1 Oct - 19:18

-Je sais sans aucun doute que tu as vu et fait beaucoup de choses depuis que tu nous as quittés. Les rumeurs de tes exploits sont parvenues jusqu’à ton ancienne école, Tom. Je serais navré si je devais crois ne serait-ce que la moitié d’entre elles.

Cette phrase, Dumbledore l’avait prononcé à mi-voix, fixant son regard azur, par-delà ses lunettes en demi-lune. Jedusor avait bien changé depuis qu’il avait quitté l’école. Il n’avait plus rien de ce garçon brillant et séduisant que chacun avait connu en ces murs ! Certes, durant ses études, il était bien loin d’être irréprochable ! Mais à cette époque, certains – dont Albus avait très vite quitté les rangs – croyaient encore pouvoir un jour apercevoir une lueur d’innoncence dans son regard vif, intelligent et désireux ! Un regard à présent injecté de sang, comme si le mal était venu s’incruster jusque dans la pupille de ses yeux.

-La grandeur inspire l’envie, l’envie engendre le dépit, le dépit répand le mensonge. Vous devez savoir cela, Dumbledore.
-Tu appelles grandeur ce que tu as fait, n’est-ce pas ? demanda le vieil homme avec une délicatesse feinte.
-Certainement ! J’ai entrepris diverses expériences, j’ai repoussé les limites de la magie plus loin peut-être que personne avant moi…
-D’une certaine magie… Des autres formes de magies tu restes… pardonne-moi… tristement ignorant…

La colère de Tom Elvis Jedusor était palpable. Face à lui, Dumbledore restait impassible, calme, faisant preuve encore une fois de sa légendaire sagesse. Son ancien élève faisait erreur, cela ne faisait aucun doute et il semblait qu’il était allé bien trop loin dans ce processus de destruction pour quiconque puisse l’en sortir… Plus rien à voir avec ce petit garçon chétif qu’il était parvenu à effrayer en mettant le feu à une armoire…

~*~

Le décor changea subitement, les couleurs se mélengeant les unes aux autres, le vieil Albus sentant ses pieds se décoller du sol pour se reposer délicatement sur le sol du même bureau mais quelques vingt ans plus tard. Rejetant sa longue barbe argentée par-dessus son épaule, le directeur prit place derrière son bureau, posant sur regard azur sur la pensine qu’il venait de quitter, pensif. Ce n’était pas la première fois que le vieil homme replongeait dans ses souvenirs – et plus particulièrement dans celui-ci – mais jamais cela ne lui avait causé autant de tracat. A l’époque où Tom Jedusor était venu lui réclamer le poste de professeur de Défense Contre les Forces du Mal, il ne faisait que se douter de la puissance magique que ce dernier avait acquise ! Il ne savait pas réellement d’où son ancien élève avait tiré ces pouvoirs – quoiqu’il avait quelques idées qui ne dépassaient pas le stade de simples hypothèses – et l’ignorait encore aujourd’hui, par ailleurs ! Mais surtout, il ne se doutait pas de l’ampleur que prendre le problème ni de l’influence que le futur mage noir aller chercher à obtenir sur le monde des sorciers ! A présent, avec le recul qu’il avait sur les choses, Dumbledore pouvait affirmer que le but ultime de Lord Voldemort était d’exercer sa domination sur l’ensemble des sorciers et des moldus et que, si son ascension se faisait pour l’instant dans l’ombre, à l’envers du décord, il ne tarderait pas à se dévoiler au grand jour, lorsqu’il se jugerait prêt, suffisament puissant.

Connaissant toutes les ressources intellectuelles de Tom pour avoir été son professeur, Albus songeait qu’il avait des raisons de s’attendre au pire et que si ses avertissements revenaient à des prédications en plein désert, il ne fallait pas pour autant qu’il reste passif face aux évènements ! Le monde avait suffisament été déchiré par la quête de Grindelwald, les sorciers n’avaient pas besoin des persécutions d’un nouveau mage noir ! Dans cette optique, le vieil homme s’évertuait à rassembler autour de lui de jeunes magiciens talentueux désireux d’agir contre Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ! Hélas, la liste de leur nom était loin d’être à la hauteur de ses espérances ! C’est la raison pour laquelle il avait récemment eut la brillante idée de contacter les meilleurs éléments parmi les 7ème années de Poudlard et de les réunir le soir-même dans la salle sur demande, chargeant Hermione Granger – l’une des adolescents ayant bravé les contraintes du temps pour parer le destin – de leur expliquer brièvement les raisons de leur convocation, le temps pour le directeur de s’accorder quelques minutes de répit et de réflexion – chose qui devenait de plus en plus difficile dans cette école ou chacun trouvait toujours quelque chose pour s’entretenir avec le directeur !

Soucieux de ne pas trop faire attendre ceux qui pouvaient s’avérer être des nouvelles recrues essentielles à la constitution de ce que tout le monde connaîtrait bientôt – il n’en doutait pas – sous le nom d « Ordre du Phénix », Albus quitta son bureau, descendit les marches de pierre, franchit le passage bien gardé par la fidèle gargouille et se dirigea vers cette salle spéciale dont il avait fait la découverte en pleine nuit alors qu’il avait été réveillé par une envie pressante. Alors qu’il arriva sur le lieu du rendez-vous, il agita sa baguette, la porte s’ouvrant silencieusement, laissant parvenir à ses oreilles les derniers mots d’une conversation animée.


-Remarque on ne peut plus judicieuse, Miss Evans, je vous remercie ! s’exclama-t-il d’une voix amusée, son regard bleu pétillant. Mr Black, me croyiez-vous donc si vieux et sénile pour faire de Miss Granger ma porte-parole sans m’être assuré auparavant qu’elle était digne de ma confiance ?

Allant prendre place à son tour dans l’un des fauteuils, rejetant sa barbe argentée par-dessus son épaule, il adressa un léger clin d’œil à l’attention d’Hermione, lui signifiant ainsi qu’il ne fallait ne pas tenir compte des remarques de Sirius et que cela n’avait finalement pas d’incidence. De plus, cela ne faisait que les détourner du sujet qui les préocupait.
Mais avant de parler de choses sérieuses, le directeur agita de nouveau sa baguette magique. La théière posée sur la table basse s’anima toute seule, versant du thé fumant dans chacune des tasses qui se répartirent dans les mains de chacun des élèves.


-Nous risquons de rester ensemble une bonne partie de la soirée, autant nous mettre à notre aise ! s’exclama Dumbledore avec un sourire amusé avant de reprendre son sérieux. Bien ! Si je vous ai convoqué ici ce soir, c’est parce que vous êtes à mes yeux parmi les élèves les plus brillants de Poudlard ce qui vous rend digne de toute ma confiance ! J’espère mériter la vôtre et tisser ainsi des liens solides entre nous afin que nous puissions procéder de façon méthodique et efficace car autant ne rien vous cacher, ce que je m’apprête à vous proposer s’apparente à une tâche particulièrement ardue qui appellera tout votre courage.

Marquant une légère pause, Albus observa un à un les élèves par-dessus ses lunettes en-demi lune avant de poursuivre :

-Le monde des sorciers est menacé et par conséquent, il a besoin de toute votre jeunesse et de tout votre talent ! Un sorcier s’affaire dans l’ombre, seules quelques rumeurs l’évoquent pour l’instant mais tout porte à croire qu’il frappera lorsqu’il jugera que c’est judicieux ! Je pense pouvoir le contrer et si vous l’acceptez, vous aurez un rôle à jouer dans cette lutte. Mais cela représentera quelques dangers ! Aussi, si vous ne vous jugez pas à la hauteur, je ne vous empêcherai pas de quitter cette salle et de feindre n’avoir jamais évoqué ce sujet avec moi. Dans le cas contraire… Soyez les bienvenues dans l’Ordre du Phénix !

Dumbledore s’interrompit, balayant la petite troupe du regard, s’attendant à des questions auxquelles il était prêt à répondre.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Ven 3 Oct - 18:24

Hermione ne s'était jamais sentie aussi mal à l'aise. Non seulement elle devait annoncer à tout ce groupe qui ne la connaissait que trop peu, qu'elle allait leur donner des nouvelles concernant le monde magique et son évolution mais en plus elle allait être celle, nommé par le directeur de l'école, qui allait les entraîner sur leur nouvelles fonctions en tant que futur membres de l'ordre du phénix. Et tout ceci, toute seule, comme une grande fifille....

Aaaaaaaargh!!! Pourquoi Harry n'était pas là!!! Pourquoi RON la laissait toute seule...

Oh bien sûr, elle avait été littéralement touchée et honorée d'avoir été nommée par Albus Dumbledore pour être celle qui allait justement former l'Ordre... Mais il en savait bien plus qu'elle, alors pourquoi, pourquoi lui confier une telle tâche?
Elle était officiellement nouvelle dans cette école, nouvelle même dans ce pays, s'étant faite passée pour une ancienne élève de Beauxbâton. Ralala. Pourquoi avait-elle inventé un tel bobard! Cela n'allait pas lui faciliter la tâche. Crédibilité zéro!
En effet, comment pouvait-elle justifier qu'elle en savait bien plus qu'eux sur la situation qui était en train de se tramer au sein même de l'école, si elle avait fraîchement débarqué en Angleterre?
En outre, il fallait respecter le cours des choses, pour ne pas avoir un futur complètement chamboulé par ses erreurs.
Cette situation mettait décidement sa couverture à bien rude épreuve!

D'ailleurs, le regard incrédule et même la remarque de Sirius confirmait ce qu'elle pensait de toute cette histoire.

Mais de toute façon elle n'avait plus trop le choix maintenant. Elle était là, devant la petite assemblée , qui n'attendaient que des explications. Mais leur tête interrogatrices n'allaient pas lui faciliter la tâche.
Cependant, Lily Evans avait une attitude bien plus encourageante et lui laissait sa chance.
Ainsi revigorée elle s'apprêta à ouvrir la bouche, tout en ne sachant pas exactement par quoi elle allait commencer, quand soudain la porte derrière elle s'ouvrit, et, ô miracle, le Professeur Dumbledore apparut.

Là, elle fut complètement rassurée. Non elle ne serait pas seule à tenter de convaincre les élèves présents de l'urgence de la situation. En plus du fait que Dumbledore avait remit Sirius à sa place, il lui fit un petit clin d'oeil complice, ce qui lui redonna sa confiance habituel.

Mais quel goujat ce Sirius décidemment! Elle n'aurait jamais cru cela de sa part à son époque à elle. Lui si protecteur, si digne de confiance et surtout tellement.... mort!
Un pincement au coeur lui rapella la disparition brutale et tragique du parrain de Harry et cela calma la rancoeur qu'elle pouvait ressentir vis-à-vis du râleur de service.

Comme à son habitude, le Directeur de la plus prestigieuse école d'Angleterre était à l'aise, presque amusé par la situation. Il s'installa dans un des canapés. Elle l'imita. La théïère remplit magiquement les quelques tasses breuvage chaud à l'odeur apaisante.

La jeune fille pu enfin se détendre et être là au même titre que les autres, à écouter les directives du Professeur, ainsi que les commentaires qui allaient suivre, et se prépara à y répondre.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Sam 4 Oct - 22:41

Sirius sentit que son intervention fut considéré comme déplacé par plusieurs personnes dans la salle, Lily et Alice entre autre. Mais pourquoi??? C'est vrai, pourquoi aurait-il était choisir une nouvelle, au lieu de Lilly ou des Maraudeurs, qui étaient bien plus connus dans Poudlard qu'elle??? D'accord, c'est vrai que le fait que ce soit Dumbledore qui l'ait envoyé aurait dû être suffisant à Sirius, mais quand même, c'était étrange. Sirius s'apprêtait à répondre à Lily, sur le fait que même s'il fallait avoir confiance en Hermione si elle avait la confiance de Dumbledore, ne pouvait-on pas se poser des questions sur le fait que ce soit elle qui ait été choisie, lorsque la porte s'ouvrit, et que la voix de Dumbledore résonna, approuvant la remarque de Lily, et demandant à Sirius si ce dernier le croyait assez vieux et sénile pour faire d'Hermione sa porte parole sans qu'elle ne soit digne de confiance??? Bon bah voilà, au moins, Sirius n'aura plus besoin de se poser de tel questions.

Pardonnez moi Monsieur le Directeur, je faisais juste part de mes doutes, car je trouvais plutôt étrange que ce soit elle qui vous représente, ne croyez pas que je met en doute votre jugement, mais de toute façon, je pense que nous allons avoir les réponses à nos questions en temps voulu...

Et oui, Sirius sait être diplomate, surtout lorsqu'il est face au plus puissant sorcier que la terre ait jamais connu (dans ces cas-là, on fait pas le malin, sauf quand on est suicidaire^^). Sirius se cala donc dans son siège, et écouta le professeur. Sirius ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il apprit qu'ils étaient selon Dumbledore les élèves les plus prometteur de Poudlard. Voilà quelque chose que Sirius aime entendre. Il aime que l'on flatte son égo, comme en ce moment. Il écouta ensuite Dumbledore leurs annonçait que le monde des sorciers était menacé, et qu'il avait besoin d'eux pour lutter contre un puissant sorcier. Sirius pensa immédiatement à un mage noir. Il l'écouta ensuite leur dire que s'ils ne désiraient pas partir, ils faisaient désormais partie de l'Ordre du Phénix.

Sirius fut intrigué, et ouvrit alors l'inévitable balai de question qui n'allait pas tarder à démarré...


Si je comprends bien, vous êtes en train de nous dires qu'un mage noir s'affaire dehors, et que vous nous avez choisi pour vous aidez à le combattre??? Voilà qui est intéressant, dit Sirius dans un sourire...



:honte:
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Mer 8 Oct - 8:24

La curiosité de James était à son comble lorsque Hermione Granger fit son entrée. Aussitôt, le Maraudeur ne pu s'empêcher de penser qu'il était étrange que cette nouvelle soit convoquée, comme eux. Quel pouvait donc bien être le sujet de cette « réunion » aussi mystérieuse que secrète ? Le Gryffondor ne fit pas de remarques, se contentant de demander quelques explications lorsque la sorcière leur annonça que Dumbledore lui avait demandé de parler en son absence. Mais Sirius, lui, déclara tout haut ce que son ami pensait tout bas. Il était encore plus bizarre que cette Hermione soit si proche du directeur alors qu'elle venait d'arriver. Cela ne sembla pourtant pas déranger Lily, qui se leva pour parler à l'assemblée en faveur de Granger.

James ne fit aucun commentaire, mais la tirade de sa petite amie ne l'avait pas convaincu. Soit, Hermione était proche de Dumbledore... Mais pourquoi ? Elle n'était là que depuis trois mois à peine, c'était un peu louche tout de même, non ? A moins que ses excellentes notes suffisent à la faire bien voir de l'administration. L'entrée du directeur mit fin à leurs conversations, Lily reprenant sa position sur ses genoux. Le vieil homme remit proprement Sirius à sa place, mais toujours avec les yeux pétillants de malice. Sa simple présence imposa le respect au Maraudeur, qui ne détâcha son regard de lui que pour le poser sur Hermione. Qu'est-ce qu'ils avaient préparé ? Pourquoi les avaient-ils fait venir ? Le jeune homme n'avait jamais porté Granger dans son coeur, depuis cette matinée où elle n'avait fait que lui hurler dessus alors qu'il tentait d'escalader le Saule Cogneur, mais elle venait d'acquérir un tout nouveau statut.

Si elle était dans les petits papiers du directeur, c'était qu'elle avait quelque chose de spécial. Et rien que pour cela, elle intéressait le Maraudeur. Peut-être qu'il gagnerait à tenter de la connaître un peu ? Au moins pour comprendre pourquoi Dumbledore lui faisait ainsi confiance. Oui, c'était décidé, James allait discuter un peu avec cette fille. Mais en attendant, ce n'était pas le sujet. Le directeur prit à nouveau la parole, après s'être installé dans le fauteuil restant. Un sourire vint étirer les lèvres du Gryffondor tandis qu'il ouvrait la main pour accueillir sa tasse de thé fumant. Mais son attention se reporta bien vite sur le vieil homme.

Ses paroles intriguèrent encore plus James, autant qu'elles lui firent plaisir. Ouais, il était parmi les élèves les plus brillants de Poudlard. La classe. Et en plus, il était digne de toute la confiance de Dumbledore. Ca fait quand même quelque chose, venant du sorcier le plus puissant du monde, et de l'homme que James admire le plus. Le Gryffondor était prêt à accepter tout ce que le directeur lui proposerait, surtout après qu'il ait annoncé que ce serait une tâche particulièrement ardue qui appellerait tout leur courage. Ca, c'était un truc pour lui. Les défis, il aimait bien les relever, et tout ce qui était dangereux, ça l'intéressait fortement. Dumbledore pouvait donc compter sur lui à 200%.

Le Gryffondor soutint son regard lorsque l'homme les fixa à tour de rôle par dessus ses lunettes en demi-lune. Peu importe en quoi consisterait la mission ou ce qu'il allait leur proposer, rien que le fait qu'il les ai choisi eux pour cela donnait à James l'envie de le faire. Pour ne pas le décevoir, puisqu'il était digne de toute sa confiance. Il écouta la fin des explications, mais elles ne lui apprirent pas grand chose de nouveau. Ses parents lui en avaient déjà quelque peu parlé, puisqu'ils étaient tous deux aurors et au courant. En revanche, il ne savait rien de l'Ordre du Phenix. Mais le nom était très cool, et il se sentait déjà fier d'en faire partie. Son regard se tourna vers les autres élèves présents, cherchant à savoir si l'un d'eux allait se défiler.


-L'Ordre du Phenix ? Vous pouvez compter sur moi, Professeur.

Et soudain, il réalisa que Lily allait elle aussi en faire partie. Peut-être que c'était dangereux, peut-être qu'ils risquaient de se faire blesser ou pire. C'était même certain, ils auraient de véritables adversaires en face d'eux, et ce ne serait pas pour jouer. Comment pourrait-il dormir la nuit en sachant que sa petite amie courrait un tel danger ? Il posa son regard sur elle, et alla chercher sa main. Que pouvait-il faire, de toutes façons ? Il était hors de question de lui interdire quoi que ce soit. Et puis, si lui voulait se battre pour que ce se sorcier malfaisant ne fasse plus de mal, il n'avait pas le droit de demander à Lily de ne pas le faire. Surtout après ce qui était arrivé à sa soeur. Si elle voulait elle aussi entrer dans l'Ordre du Phénix, il ne pourrait que faire en sorte de la protéger le mieux possible. Le jeune homme reporta son attention sur le directeur.

-Et qu'est-ce qu'on devra faire ?
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Mer 8 Oct - 10:35

    Emmeline constata que la réplique qu'avait le râleur Black n'avait pas dérangée Lily seulement... En effet, le regard qu'Alice lui lança prouva qu'elle non plus n'avait pas aimé l'intervention du maraudeur mais il fallait reconnaître qu'il n'y avait rien de surprenant à cela. Toute l'école savait que le brun était quelqu'un de spontané qui ne faisait pas toujours preuve de diplomatie dans les propos qu'il tenait... Mais ce n'était pas quelqu'un de méchant pour autant... loin de là !

    Après ces quelques échanges "mouvementés", la blonde avait reporté son attention sur la Gryffondor du nom de Granger afin d'avoir une explication quant aux raisons de leur présence ici... Cependant, à leur grande surprise, la réponse ne vint pas d'elle mais du Directeur de l'école ! En effet, Albus Dumbledore venait d'arriver !
    Il avait commencé à féliciter Lily pour sa remarque et demandé ensuite à Sirius si ce dernier le prenait pour un vieux fou sénile... Cette question fit légèrement sourire Emmeline !

    Sirius s'excusa auprès du Directeur au moment où ce dernier prenait place dans un des fauteuils et faisaient en sorte que la théière se trouvant sur la table serve un thé à chaque élève présent. Emmeline saisit celle qui lévitait jusqu'à elle et se détendit un peu...
    Au même moment, le professeur Dumbledore reprit la parole pour cette fois leur donner les informations et explications qu'ils attendaient tous...

    Il leur déclara qu'ils les considéraient comme les meilleurs élèves de l'école et qu'il leur accordait toute sa confiance... Il avoua par la suite avoir une mission à leur confier ; une tâche où ils devraient faire preuve de courage...
    Après une légère pause, le Directeur reprit en disant sans détour que le monde des sorciers était menacé ; qu'un sorcier, ou plutôt mage noir, préparait une attaque... Il avoua ensuite qu'il pensait pour le contrer mais avec leur aide. Il ajouta que cela ne serait pas sans danger et qu’eux seuls pouvaient savoir s’ils étaient à la hauteur de ce devoir... Ils se sentaient prêts, ils feraient alors partis de l'Ordre du Phénix ! Dans le cas contraire, ils pourraient partir.

    Emmeline réfléchit à ce qu'elle venait d'entendre... et une terrible pensée lui traversa l'esprit ! Si le monde des sorciers était réellement menacé, si une guerre venait à éclater ; il y aurait sûrement des répercussions dans le monde moldus... Instinctivement, sont regard se posa sur la bague qu'elle portait à l'annulaire gauche et pensa à son petit ami...
    Protéger le monde magique mettrait également celui des moldus en "sécurité"... Sirius posa une question sans qu'elle n'y prête vraiment attention... Puis James déclara qu'il était tout à fait partant pour intégrer l'Ordre du Phénix et demanda ce qu'ils devraient faire. Lorsqu'il se fut tut, la blonde demanda de voix sa voix cristalline.


    - Professeur Dumbledore ! commença-t-elle. Vous nous parlez d'une menace planant sur le monde magique... et ce dernier est étroitement lié à celui des moldus. Est-ce qu'il nous faut comprendre que leur monde pourrait également être en danger ?

    De par le fait que personne ne savait qu'elle avait un petit ami moldu, la question pourrait apparaître aux yeux de ses camarades comme étrange... mais elle s'en fichait ! Ses amis d'enfance étaient tous des moldus et elle voulait savoir si eux aussi était en danger...
    Car dans un tel cas, elle expliquerait à Jérémy ce qui se passait dans le monde magique pour qu'il se montre vigilent à tous signes étranges qui pourraient survenir...

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Sam 11 Oct - 12:49

Alice brûlait d'impatience. L'intervention de Sirius l'avait génée car: d'une, c'était irrespectueux de sa part de s'adresser ainsi à Hermione -même si la Gryffondor savait que le jeune homme disait toujours ce qu'il pensait et qu'il n'allait pas s'en priver maintenant- et de deux, parce qu'ils n'avaient pu savoir ce que la nouvelle élève allait leur dire. Personnellement, l'Ecossaise appréhendait quelque peu ce qu'allait leur dire. Cela semblait grave et très important. La jeune fille glissa ses mains sous ses cuisses, pour ne pas laisser voir aux autres qu'elles tremblaient littéralement, et pas qu'un peu.

La Gryffondor crut suffoquer quand elle vit le directeur rentrer dans la pièce. Il était rare de se retrouver ainsi en présence de Dumbledore qui, soit dit en passant, était l'un des plus grands sorciers de tous les temps. Son coeur s'emballa, sa respiration se bloqua mais elle se refusa de le regarder avec cet air avide qui ornait certains visages alors qu'elle avait parfaitement conscience d'être dans le même état d'esprit. Elle frissona de la tête au pied et jeta un nouveau regard au Professeur, grand et mince qui imposait son respect par sa seule présence. Il était rare de rencontrer un homme aussi charismatique que lui.

Alice eut un léger sourire quand, le directeur remit son camarade à sa place. Mais son sourire n'était pas moqueur mais sincère. Il était étrange de voir Sirius s'excuser de cette manière. La Gryffondor jeta un regard à Hermione qui s'était mise un peu en retrait des autres. Puis elle reporta son attention sur Dumbledore. Malgré son sourire malicieux et ses yeux pétillant, tout le monde savait qu'il allait aborder un sujet épineux et qui influencerait certainement sur l'avenir de chacun, ou pas ...
La jeune fille retira ses mains de sous ses cuisses juste à temps pour attraper la tasse sans la faire valdinguer n'importe où, un exploit quand on connaissait sa maladresse et que l'on prenait conscience des tremblements de ses doigts et de ses doigts. Elle but le liquide et il coula dans son oesophage, le lui brulant par la même occasion. Alice se redressa dans son sièce et s'assit plus confortablement, le dos souple -enfin, moins tendu qu'auparavant-, une jambe repliée sous elle et une autre pendant dans le vide -car elle ne touchait pas le sol.

L'Ecossaise se sentit rougir quand Dumbledore les qualifia de meilleurs élèves de l'école. Elle ne prit pas la peine de regarder ses camarades, trop occupée à fixer le Directeur. Il fit une pause qui sembla interminable à la Gryffondor puis reprit la parole, leur annonçant d'un coup que le monde sorcier allait faire face dans très peu de temps à un Mage Noir et que les sorcier étaient menacés. Il continua en leur apprennant que qu'il avait besoin d'eux pour s'opposer à lui. Il leur proposa de quitter la pièce s'ils ne se sentaient pas de taille à remplir la mission qu'il leur proposait. Dans le cas contraire, ils entraient dans l'Ordre du Phénix.
Le souffle court, Alice mit un certain temps à tout assimiler. La fierté reprit le dessus et la jeune fille se dit qu'elle était prête à tout aux cotés du Directeur pour préserver le monde sorcier. Elle n'avait pas vraiment conscience de ce à quoi elle pouvait faire face mais par contre, elle savait que ce ne serait pas sans danger. Loin de là même ! Mais si cela pouvait aider, elle était prête à prendre des risques.

James Potter, Sirius et Emmeline Vance furent les plus promptes à réagir. Sirius semblait trouver cela intéressant, son assurance arracha un sourire à la Gryffondor. Potter assura qu'il suivait le professeur et qu'il voulait savoir ce qu'ils devaient faire. Une question que se posait la jeune fille et c'était loin d'être la seule. En effet, Emmeline en posa une autre qui taraudait Alice : les Moldus se verraient ils impliqués dans tout cela ou seraient ils plus ou moins tenus à l'écart comme avec Grindelwald ?
Finalement, Alice prit la parole à son tour.


-'J'en suis également ! Mais... ' elle hésita un instant. ' Le Ministère n'est au courant de rien ? Enfin, de tout ce qui touche à l'Ordre, je veux dire.'

Les sourcils froncés, Alice scrutait le visage du viel homme. Elle avait juste besoin d'une confirmation.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Lun 13 Oct - 18:23

Trônant sur l’un des confortables fauteuils que la Salle sur Demande avait fait apparaître pour l’occasion, Albus laissait son regard azur balayer la petite assemblée, regardant tour à tour chacun des adolescents, tentant de se faire un avis de par l’expression de leur visage.

La plus détendue de tous était sans aucun doute Hermione Granger que le clin d’œil du directeur avait rassuré. Quelques minutes plus tôt, la pauvre s’était trouvée être l’innoncente victime des foudres de Sirius Black qui semblait penser que tout le monde ne pouvait pas mériter sa confiance ! On pouvait dire de lui qu’il avait le défaut de ses qualités ! D’un certain côté, la méfiance était une bonne amie en cette sombre période ! Personne n’était en mesure de dire quand et où Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom allait frapper en premier ! En revanche, rester constamment entouré des mêmes personnes par simple soupçon d’un hypothétique complot engendrait un esprit obtus et perturbé. De plus, se concentrer sur les possibles dangers de l’extérieur pouvait endormir toute forme de vigilance. Etait-il réellement improbable que le mal de ne surgisse de l’intérieur ? Réellement, le jeune Sirius Black avait encore beaucoup à apprendre ! Mais il avait le mérite de penser par lui-même et d’avoir osé se détourner de l’opinion générale de sa famille ce qui s’avérait particulièrement courageux de sa part. Pour le reste, le temps lui ferait gagner en maturité et la vie lui apprendrait probablement beaucoup !

Néanmoins, la réaction du jeune Gryffondor était partiellement justifiable. Après tout, Albus n’avait peut-être pas fait le bon choix en désignant Hermione Granger comme sa porte-parole. Après tout, le mystère qui planait autour d’elle était déjà suffisament grand ! Les élèves avaient forcément émis de nombreux doutes à son sujet ce qui était plus que compréhensible ! Et il était évident que de par le fait, la crédibilité de la jeune fille en avait prit un coup ! Mais à présent, Dumbledore venait de prendre le relais et le poids qu’il n’aurait peut-être pas dû mettre sur l’épaule de la voyageuse du temps venait de lui être retiré. Tout allait bien…


-Ne vous excusez pas, Mr Black ! Je suis tout à fait en mesure de comprendre votre réaction ! s’exclama-t-il d’un ton calme avant de boire une gorgée de thé brulant. Pour répondre à votre question, oui, c’est à peu près ça… A la différence près que vous ne serez pas les seuls membres de l’Ordre du Phénix ! J’ai pris contact avec quelques sorciers adultes dont l’expérience ne pourra que vous être bénéfique !

Adressant un sourire entendu à Sirius, Albus se détourna de lui pour porter son regard azur vers le jeune Potter qui posait à son tour une question assez judicieuse et que le directeur s’étonnait de ne pas avoir entendue plus tôt ! Observant longuement James, Dumbledore resta un moment interdit, repensant à la conversation qu’il avait eu avec les voyageurs du temps. Si le dénommé Harry Potter disait vrai – et il n’avait presque plus de raison d’en douter – le sort que la vie réservait à James Potter et à Lily Evans était plus que tragique. Et le plus difficile à admettre était sans doute que celui que tout le monde qualifiait de plus grand sorcier du monde n’était pas en mesure d’empêcher cela. Pis encore, il avança dans ce sens en incitant le jeune couple à se ranger à ses côtés… Agissait-il de nouveau « pour le plus grand bien » ?

-Question tout à fait judicieuse, Mr Potter…, finit par déclarer le directeur, un sourire aux lèvres. Dans un premier temps, vous serez dans une sorte de… période de formation, dirons-nous… Il est évident que l’on ne s’improvise pas résistant aux forces du mal ! Vos cours de Défense Contre les Forces du Mal vous seront bien entendu utile mais de là à dire qu’ils seront suffisant… Je dispenserai donc moi-même des cours pour vous inculquer quelques bases. S’il s’avère que le temps dont je dispose est trop réduit, je désignerais un adulte de confiance pour vous apprendre les bases…
Etant élèves du château, vous êtes au cœur d’un réseau que l’on pourrait qualifier de juvénile… Certains élèves de Poudlard sont issus de grandes familles de sorciers particulièrement sensibles au discours des mages noirs… En prêtant attention à ce qui se dit au détour des couloirs, vous pourrez peut-être récolter des informations importantes…


Fixant encore un instant le jeune Potter pour savoir s’il avait répondu à sa question, Albus fut alors interpellé par Emmeline Vance dont la question était tout aussi intéressante.

-Je ne suis pas sûr de pouvoir vous répondre le plus justement du monde, Miss Vance… Tout ce que je sais est de l’ordre de simples suppositions… Les idéaux de ce mage noir se basent sur un monde des sorciers lavé de toute impureté sanguine… De par le fait, les premiers touchés seront probablement les sorciers nés de parents moldus… et par conséquent… il est possible, voir même probable, que le monde des moldus vibre en même temps le notre au rythme de cette guerre… Mais croyez-moi, l’Ordre du Phénix fera tout pour épargner la vie de tout ces innocents !

A peine eut-il finit de répondre que le directeur se trouva confronter à une autre question qui le laissa penser que son recrutement touchait les bonnes personnes. Pour des adolescents de seize ans à peine, ils semblaient tous avoir conscience de la gravité de la situation, leurs questions allaient à l’essentiel et trahissant un désir d’en savoir plus pour mieux s’investir.

-Eh bien, Miss McPherson… Comment vous dire ? Le ministère refuse d’admettre l’évidence ! Sa politique actuelle est stable, il ne s’agit pas de susciter la panique… Alors le Ministre préfère fermer les yeux… Je m’efforce cependant de diffuser le message, mes allocutions sont nombreuses mais vaines, le plus souvent ! Cependant, je ne m’avoue pas encore vaincu ! Je persévère ! Et je continuerai jusqu’à ce que les bonnes mesures aient été prises !
avatar



Nombre de messages : 7329
Age : J'ai eu, en Février, 18ans. Sinon je suis enceinte de 7mois à la date du 01 octobre
Groupe : du bien ! Parce qu'on a la classe *sbaff*
Caractère : Patiente - Courageuse - Téméraire - Tigresse - (Lunatique en ce moment, et à fleur de peau)
Crédits : : Ava(c)Kanala || ico(c)Fogliaverde
Date d'inscription : 08/02/2008




Lily Evans Potter

Fondatrice
Tyran et presque enceinte


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 24
MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Lun 13 Oct - 19:51

Alors qu’elle venait tout juste de parler et de prendre la défense de Hermione, la grand porte de la salle sur demande s’ouvrit et laissa entrevoir la silhouette de leur directeur. En parlant du loup comme on dit, on y voit passer le bout du nez. Reprenant place sur les jambes de James, elle écouta avec grande attention les paroles du veille homme, ne loupant pas un seul mot, ni n’en laissant au hasard. Non, cela était trop important pour que quelque chose lui échappe. Et puis, on parle de Lily Evans quand même. Adressant un maigre sourire à Dumbledore quand il la remercia, elle prit la tasse dans ses mains, sans pour autant boire cette dernière. Elle était trop concentrée sur la bouche de ce dernier pour pouvoir apprécier le bon thé chaud qui n’attendait que de les réchauffer.

Leur disant qu’ils risqueraient de rester ensemble longtemps, il voulait qu’ils se mettent à l’aise. Comment cela aurait-il été possible dans une telle situation ? En tout cas pour la préfète, c’était mission impossible. Son cœur battait très fort, et elle savait très bien qu’ils étaient tous là pour une bonne raison et elle voulait avoir le fin mot de l’histoire, même si elle ne montrait en rien son impatience. Telle une statue, elle restait de marbre tandis que les autres laissaient voir leur envie de savoir un peu plus. Bien entendu, leurs réponses arrivèrent bien vite de la bouche du directeur, qui mit les pieds très vite dans le plat, sans faire de détour.

Commençant par leur dire que s’ils étaient là c’était parce qu’ils étaient les élèves les plus forts de l’école, et qu’il leur accordait sa confiance, il tourna un peu autour du pot, telle un animateur qui essaye de faire un peu plus d’audimat. Enfin bref nous ne sommes pas là pour parler Tv, mais bel et bien de quelque chose de très important. Marquant une pause, il reprit après avoir regardé un à un ses élèves. Et c’est enfin qu’il se jeta à l’eau. En gros Il leur expliqua que la menace du mage noire n’était pas qu’une simple rumeur, mais bel et bien un fait. Contre ce dernier avait été fondé un groupe appelé l’Ordre du Phénix, qui était là dans le but de lutter contre la menace qui grandissait.

Quel était le rapport avec eux ? La réponse tomba bien vite. Dumbledore avait une idée derrière la tête en leur disant cela. Il ne voulait pas seulement les mettre en garde mais bel et bien les recruter à sa cause, car il fallait dire les choses telles qu’elle était. Gardant le silence, la préfète se mit à réfléchir tandis que les autres élèves s’emballèrent tout de suite. D’ailleurs, contrairement à ses camarades, elle resta très calme, trop calme et muette peut-être. Son esprit tournait très très vite, analysant la moindre chose, la moindre parole, le moindre mot prononcé. Elle ne pouvait pas y croire et pourtant.

Tous commencèrent à se montrer affirmatif par rapport à ce groupe, tous sauf Lily. Elle resta toujours de marbre, ne prononçant pas un seul mot. En fait, elle essayait surtout de calmer sa colère, une colère dirigeait nul autre que vers l’ancien professeur de métamorphose. Comment cela se faisait-il que personne ne comprenne ce qui se passait dans la tête de la jeune femme ? C’était pourtant si flagrant ! Quand une nouvelle fois le dirigeant de Poudlard eut finit de parler, elle se leva, ne supportant plus taire ce qui la rongeait. Lâchant sa tasse sans s’en apercevoir, cette dernière se brisa dans un grand bruit par terre. Mais qu’importe, elle s’en fichait totalement. Elle se mit alors à prendre la parole, sur un ton quelque peu en colère et très dérangé.



- Comment osez-vous monsieur le directeur ? Nous avons confiance en vous, et vous vous essayez de nous manipuler à votre guise. Je vous rappelle au cas où, que nous avons tous en moyenne d'à peine 16 ans, et vous osez nous demander une telle chose ? Vous qui êtes le premier à nous dire que nous devons profiter de notre jeunesse… Des enfants comme nous n’avons pas notre place dans votre groupe. Oui, cela nous touche, et j’en suis la première concernée, étant ce que l’on appelle une sang de bourbe… D’ailleurs ma soeur en est morte.


Marquant une légère pause, elle s’écarta du poursuiveur. Non pire, elle se dirigeât vers la porte d’entrée. La préfète n’avait pas envie d’être mêlée à cela. Elle avait déjà perdu sa soeur Pétunia en devenant une sorcière. C’est pour cela qu’elle avait rejeté la magie quand elle avait apprit la mort de cette dernière. Pour elle, tout cela c’était fini. La rouquine en avait assez de faire mumuse avec des tours de passe passe qui ne servent à rien en fait. Elle était moldue, et c’était rendu compte que ce qu’on lui avait enseigné, bah les siens savaient très bien le faire également de manière différente. Oui, c’était bel et bien Lily Evans qui pensait cela. Nous allons dire que la perdre de sa cadette lui avait brisé le cœur, et l’avait quelque changé, pour ne pas dire totalement. Au bout de quelques minutes, elle reprit sur le même ton, regardant d’abord ses camarades, puis le directeur :


- Seulement la violence n'entraine que la violence et cela je m'y refuse. J'ai déjà assez donné pour ma part. En tout cas
je ne comprends pas votre engouement à mêler des enfants à ses histoires. Car je suis désolée, mais c’est ce que nous sommes. Je refuse d’être un objet dans les mains de quiconque. De toute façon, je n’ai plus ma place dans votre monde, et je ne reste à Poudlard que par obligation comme vous le savez très bien d’ailleurs… Je suis peut-être trop franche, mais je ne veux pas me taire. Cela se fera sans moi, malgré tout le respect que j’ai pour vous monsieur Dumbledore.


Encore une fois, elle avait laissé ses paroles sortirent toutes seules de sa bouche. Et puis zut à la fin, elle ne voulait pas cacher le fond de sa pensée. Ses dires avaient été quelque peu ‘sévères’ avec l’adulte, mais cela serait dès plus improbables qu’il en tienne rigueur à la jeune femme après ce qu’elle venait de traverser. En fait, au fond d’elle, Lily avait peur, peur de perdre de nouveau quelqu’un à qui elle tenait, peur de revoir de nouveau être confronté à cette douleur qui lui martelait son propre petit cœur. Surtout que James s’était engagé à entrer dans le groupe. Elle ne voulait plus être sorcière et était désormais plus un poids pour les autres, pour lui qu’autre chose. C’était ce qu’elle ressentait.

La belle rouquine avait voulu partir de Poudlard, mais comme elle l’avait dit, on l’avait quelque peu obligé à reste ici. Ses parents et Albus avait tout fait pour essayer de lui faire comprendre que ce n’était pas sa faute à elle, et qu’elle ne devait pas tout laisser tomber à cause de la morte de Pétunia, bien au contraire. Seulement, c’était trop dure de ce dire qu’on avait des pouvoirs et qu’on ne pouvait pas faire revenir à la vie quelqu’un qui nous est chère. Ils avaient finis par se mettre d’accord sur un point : la préfète finirait sa scolarité et si au bout de cette dernière elle ne voulait plus être sorcière, elle ne reviendrait pas dans l’école.

Elle ne s’en apercevait pas mais c’était quelque égoïste de sa part. La gryffondor ne pensait pas aux personnes qu’elle laisserait derrière elle. Elle ne voyait qu’elle dans son malheur, et ne comprenait pas que même si elle ne pourrait pas oublier la perdre de Pétunia, il lui restait des amis, des gens qui l’aimaient pour veiller sur elle, pour atténuer sa douleur. Et pourtant, c’était déjà le cas. Cette dernière diminuait à chaque fois qu’elle se trouvait en la présence de James par exemple. Mais encore une fois, la préfète ne s’en rendait pas compte, trop trouchée pour l’instant. Son regard se posa un instant sur James, un regard déçu par sa décision d’accepter de s’enrôler dans un groupe où il risquerait sa vie. Ses prunelles émeraude se posèrent ensuite vers le directeur, attendant son accord pour quitter la salle.

_________________
Much as you blame yourself, you can't be blamed for the way you feel Had no example of a love, that was even remotely real. How can you understand something that you never had. Ooh baby if you let me, I can help you out with all of that. Let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. Let me love you And all your trouble Don't be afraid, let me help. let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. let me love you A heart of numbness, gets brought to life I'll take you there
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Lun 13 Oct - 21:39

Après l'arrivée de Dumbledore, les choses prennent une autre tournure. Ales élèves ont le choix à présent : rentrer dans l'OP, ou ne pas y rentrer... Telle est la question *baf* Enfin bref, vous l'avez compris. Cela cogite beaucoup dans la tête de certain, qui ne peuvent s'empêcher de poser des questions, même si leur engouement laisse déjà à penser leur décision... Seulement voilà... Une oppinion diverge en la personne de Lily qui le fait bien ressentir. Son point de vue est totalement différent de ce des autres, mais tout de même très réfléchis. Ses camarades vont-ils rester sur leur position et essayer de la convaincre? Vont-ils la laisser de côté et ne pas s'occuper de son avis? Ou au contraire vont-il en tenir compte? Vous le saurez dans le prochain épisode de T.O.M Le conclave des lumières... * Triple baf*

Ordre de passage :

Like a Star @ heaven James Potter
Like a Star @ heaven Hermione Granger
Like a Star @ heaven Sirius Black
Like a Star @ heaven Emmeline Vance
Like a Star @ heaven Alice McPherson
Like a Star @ heaven Remus Lupin
Like a Star @ heaven Albus Dumbledore
Like a Star @ heaven Lily Evans

Pariel, Deux jours pour poster... A savoir que la mission doit vite se finir pour lancer l'intrigue. De ce fait, je vais vous demander dans vos rp de faire un choix quand à votre intrégration ou non à l'OP
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Lun 13 Oct - 22:31

James avait rarement été aussi excité de sa vie. Pire qu'avant un match de Quidditch. Il se sentait tellement... exceptionnel, assis là en face de Dumbledore, entouré des certaines personnes à qui il tenait plus que tout, et d'autres qu'il ne connaissait que de vue. Réunis pour une bonne cause, réunis pour sauver le monde des Sorciers. Bon, c'était un peu exagéré certainement, mais James se plaisait à voir les choses ainsi. Dumbledore avait besoin d'eux et de leurs talents magiques pour faire progresser la lutte contre le mage noir qui commençait à sévire un peu partout. Et c'était pour cette raison qu'il les avaient tous convoqué ici ce soir, dans le plus grand mystère. Mystère qui en soulevait bien d'autres, mais que James s'occuperait d'éclaircir en un autre temps, en un autre lieu. Une seule chose à la fois.

Le jeune Potter avait entendu la question de son frère de coeur, et avait remarqué qu'il ne disait rien quant à son éventuelle intégration à l'Ordre du Phénix. Pourtant, James était persuadé que Sirius ne refuserait jamais une telle offre. L'aîné des Black n'était pas du genre à refuser une mission lorsqu'on lui en donnait une. Et c'était bel et bien une mission que le directeur leur donnait là. James le considérait comme tel, et ne se défilait jamais. C'était pourquoi, avant même d'avoir reçu une quelconque précision, avant même de poser l'une des mille questions qui lui brûlaient la langue, il avait accepté. De toutes façons, il aurait accepté de suivre Dumbledore jusque dans la plus folle de ses entreprises. Il éprouvait en grand respect pour le vieil homme, ainsi qu'une confiance à toute épreuve.

Alors il avait dit oui. Puis il avait demandé ce qu'ils seraient sensés faire. Dumbledore lui répondit rapidement, l'observant par dessus ses lunettes en forme de demi-lune. James soutint son regard, sa main toujours posée sur celle de Lily. Il savait que sa petite amie allait accepter, comme lui et comme toutes les autres personnes présentes dans cette pièce. Et il avait peur du danger qu'elle risquait de courrir. Si lui y jouait sa vie, ce n'était pas un problème ; c'était drôle, c'était excitant. Mais si les personnes qu'il aimait étaient également en danger, ça n'allait plus du tout. Il n'aimait pas l'idée que Lily court un risque à toute heure de la journée. Pourtant, elle en courait déja un, sans même faire partie de l'Ordre. Elle était une enfant de moldu. Sa soeur en avait déja payé le prix, et le Gryffondor ne pouvait que louer Merlin que ça ai été Pétunia plutôt que Lily.

Dumbledore leur annonça qu'il les entraînerait, parce qu'il avait peur que leurs cours de Défense contre les Forces du Mal ne soient pas suffisants pour ce qu'ils auraient à accomplir. Cela n'effrayait pas le Maraudeur, bien au contraire. Il n'avait jamais rien imaginé de plus cool que des séances avec le vieil homme. Ils deviendraient vite plus que qualifiés, il n'en doutait pas. Il hocha la tête pour montrer que sa question avait trouvé une réponse, et entendit d'autres personnes s'engager après lui. Il n'avait pas douté une seule seconde du courage des autres "invités". Dumbledore les avait déja bien sélectionnés, avant de les faire venir ici. Il jeta un coup d'oeil à son meilleur ami, pour guetter sa réaction. Il ne se voyait pas entrer là-dedans sans lui. Ils faisaient toujours tout à deux, et ça valait pour cela aussi. Cependant, si Sirius refusait, James ne se défilerait tout de même pas. Il y avait des causes pour lesquelles il valait la peine de se battre, même seul.

Et soudain, il sentit le poids et la chaleur du corps de Lily quitter le sien. Son attention se porta immédiatement sur sa petite amie, qui s'était levée. Le poursuiveur laissa retomber sa main sur sa cuisse, main dont celle de la préfète s'était dégagée. Le jeune homme fut plus que surpris du ton de la jeune fille, et de ses paroles. Comment osait-elle s'adresser ainsi à Dumbledore ? Lui, le plus grand sorcier du monde, lui qui avait toujours tant fait pour la société magique et pour Poudlard ? James ne la reconnaissait plus. Depuis quelques temps déja, elle n'était plus la même. Pourtant, il avait essayé de faire tout comme. De faire comme si rien n'avait changé, comme si elle était toujours la même. Mais ça ne marchait plus, ça n'avait jamais marché. La mort de Pétunia avait profondément affecté son aînée, et James ne pouvait rien faire. Lily ne le laissait plus approcher.

Le poursuiveur resta interdit, comme pétrifié sur sa chaise. Pourquoi réagissait-elle ainsi ? Il ne la comprenait pas. Ce n'était pas ce qu'ils voulaient, un monde où il n'y aurait plus de distinctions entre les sang pur et les enfants de moldus ? Ce n'était pas ce qu'elle voulait, être jugée sur ce qu'elle était et non sur la valeur de son sang ? Les yeux émeraude de la préfète croisèrent les siens, et James eut la surprise d'y lire de la déception. Dans les siens, Lily pouvait voir l'incompréhension. Pourquoi était-elle déçue ? Parce qu'il avait accepté de faire partie de cette association qu'elle venait de rejeter ? Elle ne le ferait pas changer d'avis. Rien ne le ferait revenir sur sa décision, maintenant qu'elle était prise. Ses propres parents prenaient des risques tous les jours, à se battre pour ce qu'ils croyaient justes. Et il allait suivre leurs traces. Pour qu'il n'y ai plus d'autres malheurs comme celui qui était arrivé à Lily.

Voldemort n'était peut-être pas encore très puissant, mais trop de larmes avaient déja coulé. Lily avait déja bien trop pleuré. Et James ne voulait plus lire les drames et les catastrophes dans les journaux. Il ne voulait plus attendre avec anxiété une lettre de ses parents pour lui annoncer qu'ils allaient bien, qu'il ne devait pas s'en faire. Alors oui, il voulait faire quelque chose. Et c'était justement la chance que leur offrait Dumbledore. Allait-elle cracher dessus ? Elle était déja plus engagée que quiconque. Plus concernée que quiconque. Sa soeur était morte, mais elle ne devait pas se laisser dépérir à sa suite. Elle devait se battre, pour que d'autres personnes ne se trouvent pas dans le même cas qu'elle. James aurait voulu lui dire tout cela, mais le pouvait-il seulement ? Encore auraient-ils été seuls que ça n'aurait pas été la même chose, seulement ils étaient entourés d'élèves, et en présence du directeur. Que pouvait-il bien dire ?

Oh et puis tant pis. Tant pis pour ce que penseraient les autres, tant pis pour ce que penserait Dimbledore. Lily était sa petite amie, et c'était à lui de trouver les mots justes. D'essayer de la faire aller mieux, encore une fois. Il ne cesserait jamais d'essayer, tant qu'elle ne lui sourirait pas à nouveau. Tant qu'il ne lirait pas la même joie qu'il lisait auparavant dans ses yeux. Elle ne le laissait pas approcher. Elle ne le laissait plus la toucher comme il le faisait auparavant. Elle avait su laisser tomber toutes les barrières, mais elle en avait érigé de nouvelles depuis la mort de Pétunia. Et James en venait à se demander si elles n'étaient pas encore plus résistantes que les précédentes. Mais ça valait le coup qu'il essaye, encore.

Passant de la pensée aux actes, il se leva. Il prit alors conscience que la bas de sa robe de sorcier était trempée de thé, mais il s'en fichait. Il marcha sur les débris de la tasse brisée de Lily, posant la sienne sur la table avant de s'approcher de la jeune fille qui se tenait près de la porte, prête à sortir. James savait que le directeur ne la retiendrait pas si elle voulait s'en aller. Mais lui, si. La préfète risquait de le rembarer. Elle risquait de l'envoyer balader, alors que les regards étaient posés sur eux. Mais pour une étrange raison, et probablement pour la première fois de sa vie, James n'en avait rien à faire du regard des autres. C'était Lily qui comptait, et rien que Lily. Rien que le fait qu'il ai envie de l'avoir à ses côtés quand il se battrait. Rien que le fait qu'il ai envie qu'elle reprenne goût à la vie. Doucement, il lui prit la main. C'était une façon comme une autre de lui demander de rester, et il était sûr qu'elle comprendrait. Il garda le silence un instant de plus, cherchant les yeux de la jeune fille.


-Lily, ça n'a rien à voir avec toi si Pétunia est morte. Ils ne l'ont pas tué pour son lien avec toi, mais parce qu'elle était un obstacle sur leur passage, comme les autres moldus. Crois-tu qu'ils hésiterons à entrer chez moi, s'ils passent devant la porte ? Mes parents sont également un obstacle. Comme beaucoup d'autres personnes, beaucoup d'autres sorciers. Alors arrête de croire que c'est de ta faute. Et arrête de croire que tu ne peux rien faire. Pour Pétunia, c'est vrai, c'est trop tard. Mais il y a des tas d'autres personnes qui ont des petites soeurs qui sont en danger... Il y a des tas d'autres personnes qui ont peur qu'il arrive malheur aux gens qu'ils aiment. Et toi, tu peux les aider.

Il ne lâchait pas ses yeux. Il savait qu'il y avait toujours eu un lien entre eux, même avant qu'ils ne sortent ensemble. Et il savait également qu'il y avait quelque chose qui se passait lorsqu'ils se plongeaient dans les yeux l'un de l'autre. C'était un autre moyen de communication, qui n'appartenait qu'à eux. Et il voulait également convaincre Lily par ce biais. Il prit un instant pour chercher ses mots. Il parlait calmement, doucement. Ca lui arrivait rarement, et pour tout dire, personne dans cette pièce en dehors de Sirius et Lily ne l'avait jamais vu ainsi. C'était une grande première pour tout le monde, et l'image du joueur de Quidditch arrogant et débile allait probablement en prendre un coup. Tant mieux. James resserra légèrement son étreinte sur la main de la jeune fille.

-Tu es la meilleure élève de l'école. La plus brillante, en théorie comme en pratique. Tu peux peser dans la balance, Lily. Peut-être qu'on est des enfants, peut-être que ce n'est pas notre rôle de se battre quand il y a des adultes sensés le faire. Mais qu'on soit des enfants ou pas, ça ne fait aucune différence pour eux. Ils n'ont pas hésité, avec Pétunia. Et pourtant, elle aussi était une enfant. Alors on sera peut-être des enfants, mais des enfants qui savent se défendre. Des enfants qui se laissent pas mourrir sous prétexte qu'ils étaient trop jeune pour se battre. Tu es une sorcière Lily. Tu peux faire tout ce que tu veux, ça fait partie de toi. Et grâce à ça, tu peux défendre ceux que tu aimes, et tous les autres aussi. Je sais que tu n'est pas le genre de personne qui laisse faire les autres lorsqu'elle a la possibilité d'agir. Je me trompe ?

James était parvenu à faire totalement abstraction du monde qui les entourait. Il parlait pour Lily, et seulement pour elle. Comme s'ils avaient été seuls dans la pièce, comme si personne ne les avait écouté. Et il regardait toujours sa petite amie, dans l'attente d'une réponse. Il espérait être parvenu à la toucher, cette fois. Etre parvenu à ouvrir un nouveau chemin dans sa carapace de tristesse.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   Jeu 16 Oct - 19:06

- QU...QUOI!?

Cela lui avait échappé, sortit tout seul de sa gorge à la nouvelle de la mort de Pétunia Evans. La main sur la bouche d'abord, comme pour se forcer à se taire, Hermione reprit sa contenance afin de ne pas éveiller les soupçons. Cependant le regard qu'elle posa à ce moment là vers Dumbledore fut comme une alerte, un appel au secour, même s'il fut bref.

- Je.. je suis désolée pour ta soeur Lily, je ne savais pas.

Pétunia morte. Non. Pas ça. Voldemort avait donc déjà commencé à modifier le futur.

Hermione pensa alors à Harry. Cela changeait considérablement la donne! Comment allait-il faire lorsque ses parents allaient être tués? Ou pourra-t-il être caché?
Car même si les Dursley avaient été des monstres à leur manière et que, ma foie, la mort de Pétunia n'était pas forcément une perte considérable vu la méchanceté dont elle avait fait preuve en rendant l'enfance d'Harry d'un moment doux et heureux en un véritable cauchemard, ils étaient terriblement nécessaire, ne serait-ce qu'à cause de la protection magique qui entourait la famille et la maison des Dursley, offrant ainsi à Harry une protection durant toute son enfance et son adolescence, le préservant de la mort.


Mais il était trop tard. Le futur serait totalement différent à présent, et ça, ils n'y pouvaient plus rien. Donc, quitte à modifier ce dernier pour le plus grand bien, autant le faire!

Hermione s'approcha de Lily qui s'était levée et prête à quitter la salle. Mais James fut plus rapide et, tout en consolant sa bien-aimée, il tenta de la convaincre de rester. Pour une fois ses paroles étaient pleines de bons sens. Finalement, il n'était pas si idiot que ça ce James!
Lorsqu'il eut terminé, la jeune fille reprit immédiatement:


- James a raison. Nous sommes tous en danger, et il est déjà trop tard pour ne pas s'engager. Nous n'avons pas vraiment le choix en fait. Ce mage noir est très dangereux et je suspecte qu'il ait déjà commencé à recruter au sein même de l'école.
Lily, s'il-te-plait, reste, rejoins nous! Tu es l'une des plus fortes de l'école. Et comprend une chose, je suis moi aussi une née moldue, moi aussi je suis en danger et j'ai très peur pour mes parents et mes amis. Et je ne peux plus me payer le luxe d'être une simple ado. Je ne veux pas à avoir à le regretter plus tard en ayant des morts sur la conscience tout ça parce que je me considérais trop jeune pour me battre.


Elle se tut, le regard suppliant vers la préfète, visiblement bouleversée par le souvenir de sa défunte soeur.
Ses paroles étaient dures. Hermione le savait. Elle prenait le risque de voir Lily littéralement explosée par son manque de compassion.

Elle l'observa, attendant sa réaction. Peut-être en avait-elle trop dit mais cela lui était bien égale à présent. Les autres allaient certainement se demander d'où est-ce-que cette nouvelle de beaux-bâton pouvait bien sortir, mais là à l'instant, Hermione se fichait éperdumment de sa couverture.
Au pire, Dumbledore irait lui tirer les oreilles plus tard. Mais Lily devait rester.







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Conclave des Lumières [PV Lily/Hermy/James/Sirius/Alice/Remus/E.Vance]   



Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum