Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Admin↯  Je veux être publiéééée !!!
avatar



Nombre de messages : 1806
Age : 27 ans
Groupe : Sorcière - Journaliste
Caractère : Solitaire - ambitieuse - intelligente - fouineuse
Date d'inscription : 21/02/2008




Rita Skeeter

Admin
Je veux être publiéééée !!!


Carte du maraudeur
Niveau magique: 8/15
Libre pour ::
Bonus: + 5
MessageSujet: Re: Mission intrigue : les apparences qu'on sauve ne font que masquer la vérité   Sam 29 Déc - 18:29

    Je tentais de reprendre mon souffle, le dos collé au mur. Je fermais les yeux un instant. Quelques seconde, qui me parut une éternité ! Ma tête se vida, un calme intense me remplit. Les cris, les bruits de pas battant le pavés, les premiers sorts qui fusaient. Rien ne m’angoissait, rien ne me fit peur. J’étais calme, incroyablement calme, ce qui était très surprenant pour moi. Ma main se serra sur mon bouquet de fleurs. Je rouvris les yeux, la lueur verte pénétrais dans la ruelle qui me servait de refuge pour le moment. Je retirais ma baguette du bouquet que je lançais à mes côtés. Je retirais ensuite mes chaussures qui me freinerai plus qu’autre chose. J’allais être pieds nus, et cela n’allait pas être des plus confortable mais peu m’importais au final. Je posais mes pieds sur le sol et un frisson me parcouru l’échine. Ce n’était pas du au fait que je me retrouvais pieds nus, non cela provenait de l’intérieur comme un froid magique, venu nous avertir. La soirée n’allait pas être joyeuse, n’allait pas être celle que l’on pensait. Cette soirée allait être placé sous le signe d’halloween, une soirée de l’horreur dans le sens le plus strict du terme.

    Les sorts commençaient à fuser et je pris la décision de sortir de ma cachette à ce moment là. Je me fis bousculer sans ménagement par des sorciers en quête d’une échappatoire, partir loin de ce lieu était la volonté de la majorité des invités. D’autres s’élançaient dans une direction opposée à la foule et d’autres. Une voix s’éleva dans les airs, appelant le mage noir à venir se battre. Je levais les yeux sur un ciel noir. Un frisson me parcouru une nouvelle fois le corps et mes doigts se crispèrent autour de ma baguette. Un sort fusa à mes côtés, je me baissais in extremis avant que celui-ci me percute. Je regardais autour de moi et les combats se mettaient en place. Je m’élançais vers une destination inconnue, l’estrade était trop risquée mais semblait être le lieux où se trouver en cas de combat et peut être que l’idiot qui avait appelé le lord aurait besoin de soutien.

    Mes pieds nus frappèrent le sol, au fur et à mesure où j’avançais vers ce point que je n’avais pas défini. Mais ma course fut interrompue par un petit groupe qui s’était formé devant moi, des éclats de voix. Les sorciers s’écartaient et couraient autour de ce trio [Lyra, Regulus et Strawberry]. Ces personnes étaient plus petites que moi, j’en déduis non sans peine qu’il devait s’agir d’élève de Poudlard. Les baguettes étaient levées et je me précipitais pour hurler de toute mes forces.


    Non les enfants, ne commencez pas ! Allez vous mettre à l’abri au lieu d’essayer de vous battre.

    Mais un sort fut lancé avant que je n’ai eu le temps de finir ma phrase. Je pointais ma baguette, et hurlais à mon tour en même temps que le deuxième jeune sorcier.

    PROTEGO

    Il n’était pas le moment de s’entretuer, mais juste le moment de partir pour les jeunes sorciers. Il ne fallait pas qu’ils s’exposent inutilement au danger, sous aucun prétexte et j’espérais pouvoir leur faire entendre raison.



_________________



Et si toute la Vérité était Ici


I'm the escargot of the RP

Oubliez la Rita Skeeter des livres, je ne suis pas comme elle !!
Nouveau↯  Validez moi ! Je veux jouer !!
avatar



Nombre de messages : 160
Age : 17 ans
Groupe : Serpentard
Caractère : Arrogant, Imbu de lui même, Pervers, Mesquin, Immature, Égoïste
Crédits : : Lundi'Lullas
Date d'inscription : 27/02/2012




Tyson D. Falkenbach

Nouveau
Validez moi ! Je veux jouer !!


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour ::
Bonus: + 01
MessageSujet: Re: Mission intrigue : les apparences qu'on sauve ne font que masquer la vérité   Mer 9 Jan - 2:45

Autant le dire, j’ai les idées aussi embrouillées que si on m’avait balancé un confundo en pleine poire. Je m’en suis peut-être pris un sans le savoir. Qui sait ? Ouais, ça doit être ça, parce qu’il est impossible qu’une simple bouteille de whisky-pur-feu ait fait autant de ravage. Bon certes, je n’ai pas bu autant depuis plus de deux mois. Mais tout de même. A moins que… est-ce que j’ai avalé autre chose ? Je ne sais pas pourquoi je me mets à visualiser une bouteille de champagne devant mes yeux. Pourquoi… J’en ai bu avant de venir ? Non ce n’est pas ça je ne sais plus. Argh ! C’est pas possible ! Par réflexe je passe mes mains dans mes cheveux, remarquant enfin que j’ai toujours ma baguette dans la main. Pour quoi faire déjà ? Ah oui. Les petits blaireaux devant. J’avoue que j’aimerai bien qu’ils se taisent un peu. Ils me donnent un de ces maux de crâne ! Un petit silencio n’a jamais fait de mal à personne si ? Etrangement, je sens ma baguette vibrer dans ma main, comme si elle souhaitait m’imposer quelque chose de plus puissant. Puis ça me revient, mes inquiétudes. Combien de temps s’est écoulé depuis ? Des secondes, des minutes ? J’ai comme un trou. Nom d’un troll poilu. Je suis vraiment mal. Je m’adosse contre le mur, poing sur le visage, tentant de retrouver ma respiration et de ne pas penser à l’envie de dégurgiter qui m’assaille depuis quelques temps. Allez Falkenbach. Tu vaux mieux que ça. C’est alors que l’a porte s’ouvre dans un grand fracas.

Premier réflexe stupide, je redresse la tête, me reprenant rapidement devinant que ça n’aidera pas ma nausée à passer. Loin de là. Et rapidement cette odeur m’assaille les narines, celle du sang. Je ne peux les apercevoir que du coin de l’œil mais je devine qu’une de des arrivantes est franchement mal-en-point. A côté, je suis aussi frais qu’une chocogrenouille. Un petit ricanement s’échappe de ma gorge à l’idée qu’il s’agit peut-être d’une sang-de-bourbe qui s’est faite justement amocher. Au moins je n’aurais pas perdu ma nuit dans ce cas-là. J’écoute distraitement ce qu’il se passe. Songe à face de boutons. Je me demande quand même ce qu’elle devient, elle était bien sympathique. Un peu psychotique sur les bords mais sympa. Ouais, je la regretterais celle-là. Je souris au souvenir de ce début de soirée qui n’était pas si mal que cela. Oubliant presque qu’un carnage a lieu en dehors de ma bulle embrumée jusqu’à qu’une voix reconnaissable entre toute s’élève. Cet accent, ce timbre. Par Merlin. Elle est là. Ciella est là. Oui ça lui ressemble bien ce genre d’entrer en fanfare. Ah mince ! Ce qui veut dire que l’abimée est probablement une amie à elle. Exclus les sang-de-bourbe. Il faut que je me lève. Il faut que je l’aide. Il faut que… Ma tête est vraiment super lourde. En fait ce serait peut-être mieux qu’elle ne me voit pas dans cet état. Je tomberai bien dans son estime. Ouais je vais rester contre ce mur. Je ne suis pas si mal loti là.

Etrangement, le silence s’est fait dans la boutique, tous les sorciers observent la scène comme s’ils craignaient que la baguette qui avait menacée le vendeur ne se tourne vers eux. C’est vrai qu’elle n’avait pas l’air d’humeur géniale mon italienne préférée. Se dresser devant elle en ce moment ça aurait été comme affronter un magyar à pointe. Du suicide. Allez savoir ce qui me passe par la tête, je me retrouve soudainement debout et commence à faire des pas vers l’arrière-boutique. Que ? Ah oui, voir ce que fait ce vendeur avec la glace. Et les pansements. Je vois son regard bleuté qui me transperce, et lui montre ma besace. Plonge la main dedans, et ressort une coupe ensanglantée. Celles qu’elle m’avait offertes pour ce soir. Ah ! C’était ça l’histoire du champagne ! Ensanglantée ? Nom d’un veracrasse qu’est-ce-que… j’entrouvre mon sac et aperçois que l’autre verre est complètement détruit. Ah et tiens ! Il manque le pied à celui que j’ai sorti. Je voudrais bien m’excuser, mais ma voix est toujours aux abonnés absents. Je relève un pan de mon vêtement et efface mon maquillage grossièrement et remarque le bracelet à son poignet. Mince alors ! J’ai fait ma langue de gryffondor. Elle l’avait bien mit. J’agite la main comme un demeuré et me rend en titubant derrière le comptoir. Fait peur au vendeur ce qui m’amuse follement et pointe ma baguette à son visage. Je suis aphone et nul en sortilèges informulés, certes, mais ça il l’ignore. Il accélère la cadence et nous revenons ensemble près de Ciella.
Malgré l’odeur du sang, les cris et les bruits inquiétants au dehors, je ne peux m’empêcher d’être euphorique lorsque je me mets à genoux à côté d’elle et me mets à siffloter un air gai en lui tendant les pansements et la glace. Prêt à recevoir ses ordres. Oui il n’y a pas à dire. J’ai vraiment forcé sur la bouteille ce soir.
avatar



Nombre de messages : 7329
Age : J'ai eu, en Février, 18ans. Sinon je suis enceinte de 7mois à la date du 01 octobre
Groupe : du bien ! Parce qu'on a la classe *sbaff*
Caractère : Patiente - Courageuse - Téméraire - Tigresse - (Lunatique en ce moment, et à fleur de peau)
Crédits : : Ava(c)Kanala || ico(c)Fogliaverde
Date d'inscription : 08/02/2008




Lily Evans Potter

Fondatrice
Tyran et presque enceinte


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 24
MessageSujet: Re: Mission intrigue : les apparences qu'on sauve ne font que masquer la vérité   Mer 9 Jan - 22:05