Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Dim 5 Fév - 10:13

    Time is now, comme on dit. Ce moment n'avait pas été attendue avec une grande impatience par Narcissa néanmoins elle savait que c'était un grand jour. La jeune femme avait longtemps pensé que les heures la séparant de cet évènement passeraient lentement, très lentement. Elle c'était trompée. En fait, les premières heures de cette journée avait défilé à une vitesse folle si bien que la belle avait l'impression d'avoir à peine eut le temps de cligner des yeux que les minutes et les heures c'étaient évaporées pour l'envoyer directement à ce moment fatidique.

    Cette journée était des plus mauvaises pour Cissy. Inutile de se demander pourquoi n'est ce pas? Autrefois les visites à Krystel Raybrandt lui étaient plutôt agréables, mais désormais elles avaient une saveur amère. Sa conversation aussi brève que sèche avec son ancienne amie avait eut le don de la mettre de mauvaise humeur. Le jour ou elle verrait cette petite peste tomber serait sans doute un jour heureux. Bras droit du Lord ou pas, cela importait peu. Oh, Narcissa le savait bien, elle ne devrait pas accorder tant d'importance à ce genre de personnes... mais c'était plus fort qu'elle, la jolie blonde souffrait de cette amitié brisée.

    La miss Black serait très certainement moins sensible à ce genre d'évènement si elle se sentait entourée. Après tout elle n'avait jamais été seule. Toujours collée à ses deux soeurs par le passé, proche de son cousin et de bien d'autres personnes. Désormais Cissy flirtait dangereusement avec la solitude... et Bellatrix lui manquait terriblement, bien plus qu'elle ne l'aurait voulut. Sa soeur n'avait plus donné signe de vie depuis un long moment et malgré sa rancune, Narcissa adorerait voir sa grande soeur qu'elle avait suivit aveuglement pendant si longtemps. Lucius aussi lui manquait mais la sorcière avait décidé de l'éviter au maximum pour le moment. Elle voulait lui montrer qu'elle n'était pas à sa disposition, fiancée ou non, et qu'il ne pouvait se permettre de jouer avec elle comme il l'avait fait.

    Bien sur, il lui restait Regulus. Son cousin était comme son oxygène dans ce monde oppressant. Et lui aussi lui manquait terriblement malgré les hiboux qu'ils s'envoyeaient régulièrement. C'était d'ailleurs lui qui était la cause de tant d'inquiétude dans le coeur de Cissy. Elle savait qu'il serait à Ste Mangouste cet après midi... et elle ne pouvait pas le conjurer de ne surtout pas y aller, elle ne pouvait pas lui dire ce qui se tramait. Pourtant, par Merlin qu'est ce qu'elle mourait d'envie de le faire! Mais c'était trop risqué alors, la jeune femme c'était fait la promesse de le mettre à l'abri aussi vite que possible. C'était tout ce qu'elle pouvait lui offrir...

    A peine de retour du manoir Raybrandt que la miss Black c'était enfermée dans sa chambre et avait ordonné à son elfe de ne pas la déranger peu importe la raison. Elle avait attaché ses cheveux en un chignon bien serré, avait enfilé une longue robe, une cape à capuche et des gants. Tout ces vêtements étant d'un noir de jais. Finalement elle avait sorti son masque de Mangemort l'avait observé quelques instants avant de l'enfiler, cachant ainsi son visage aux yeux de tous. La belle avait juste eut le temps de jeter un coup d'oeil à son reflet avant de sentir une sensation de brûlure au niveau de l'avant bras. Pinçant légèrement les lèvres la belle transplana pour arriver à Ste Mangouste dans une épaisse fumée noire.

    Alors qu'elle apparaissait, bon nombres de Mangemort firent de même, tous conviés à ce massacre. Certains devaient être des habitués de ce genre de petite " fête", mais pas Narcissa. A peine la Marque l'avait brûlé que la miss Black avait senti son rythme cardiaque augmenter de façon inquiétante. Elle avait toujours été demandé pour des missions d'espionnage, de manipulation. Jamais pour aller au front. C'était sa punition pour avoir échoué à la mission que lui avait confié le maître, elle en était certaine.

    D'ailleurs c'était aujourd'hui que l'on célébrait le mariage de Lily Evans et James Potter. Quoi de plus symbolique pour prouver l'échec cuisant de Cissy? Le Lord lui avait demandé de faire en sorte que cette union n'ait jamais lieu, que le lien unissant Potter à Evans soit rompu. Cette journée prouvait bien son incapacité à servir le Seigneur des Ténèbres comme il le fallait. Narcissa le savait et cela la rendait folle de rage. Derrière son masque son visage était fermé et ses lèvres pincées, pourtant son allure semblait détendue, si bien, qu'aucun Mangemort ne pouvait se douter de tout ce qu'elle pouvait bien ressentir actuellement.

    Alors oui, le Lord avait du juger que Cissy lui serait plus utile au front. Et que si elle faisait preuve de faiblesse, elle moura tout simplement. La jolie blonde ne pouvait se vanter de bien connaître son maître néanmoins c'était l'explication la plus logique qu'elle avait trouvé, elle qui détestait la violence et préferait la subtilité. Malheureusement, et c'était un fait, la belle avait des preuves à faire. Il fallait qu'elle prouve au Lord, aux autres mangemorts et même à cette satanée Raybrandt que non, elle n'était pas faible. C'était maintenant ou jamais...

    Posant son regard sur Amycus, la jeune femme écouta d'une oreille attentive ses ordres. Lui aussi jouait un moment important... si la mission était bien dirigé et était une réussite il en gagnerait des honneurs. Si cela venait à mal tourner... Carrow serait un des premiers à être pointé du doigt. Cissy décida de lui faire confiance, après tout, tout les deux recollaient à peine les morceaux si l'on pouvait dire. Un certain malentendu avait gêné leur relation et enfin les choses reprenaient leur palce, alors oui, Narcissa était bien décidé à lui faire confiance.

    Elle hocha simplement la tête en entendant les ordres à son égard. Faire équipe avec Liam ne la dérangeait pas tout simplement car elle ne le connaissait pas. Du moins uniquement de vu. Mieux valait travailler avec lui sur ce coup là plutôt qu'avec Rogue par exemple. La belle n'aurait pu s'empêcher de le pousser discrètement dans les escaliers pour se débarasser de ce petit idiot trop sur de lui. Et oui être mangemort ne signifiait pas être ami avec ses semblables, la jolie blonde en était le parfait exemple. Ses relations étaient tendues avec bon nombres d'entre eux.

    Une fois tous les ordres donnés chaque Mangemort se dirigea vers son poste. Liam et elle échangèrent une seule parole, ou plutôt Liam lui adressa une seule phrase à laquelle la belle ne répliqua même pas. Si elle n'avait pas été masqué le Mangemort aurait pu voir ses lèvres se pincer de plus belle. La réplique qu'elle venait d'entendre lui avait déplut et n'avait fait qu'accentuer sa mauvaise humeur. Voilà pourquoi elle se dirigea vers le deuxième étage sans piper mot à son partenaire. Ce n'est qu'une fois seule qu'elle se mit à marmonner avec colère.


    " Si tu as un problème tu n'auras qu'à crier... Parce que j'ai peut être l'air d'une demoiselle en détresse..."

    Aussitôt ses pensées allèrent vers Rogue, c'était justement l'image qu'il avait d'elle. A croire qu'elle avait devoir mettre les bouchées doubles pour se faire une place...


    " Foutaise!"

    Marmonna t-elle une fois encore comme pour mettre un terme définitif avec cette histoire. Elle était en train de jouer sa vie et celles d'autres personnes, la belle ne pouvait se permettre d'avoir l'esprit occupé par tant d'idioties. Jettant un oeil sur le petit panneau indiquant " deuxième étage: Service des virus et microbes magique (maladies contagieuses)" la miss Black ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Forcément il fallait que les maladies contagieuses soient pour elle, elle allait sortir d'ici avec une tête de veracrasse qu'elle ne serait pas étonnée...

    Alors qu'elle pénétrait dans le couloir du deuxième étage Narcissa se retrouva bien vite face à un médicomage, qui, une fois l'étonnement passé tenta de se saisir de sa baguette pour venir à bout de la Mangemort.


    " Impero."

    Dit-elle simplement en pointant sa propre baguette sur le sorcier. Elle était seule à cet étage et ce dernier restait quand même peuplé; mieux valait se créer un allié grâce à l'Imperium afin de faire le ménage à sa place. Cela lui permettait toujours de créer une petite diversion dans le couloir pendant qu'elle faisait un tour dans les chambres. La première lui permit de croiser deux sorciers, l'un d'entre eux était plutôt mal en point sur son lit, le deuxième en pleine forme, sans doute en visite. C'est ce dernier qui réagit le plus vite puisqu'il bondit sur ses pieds et mit précipitament la main dans la poche de sa robe de sorcier.

    " Incarcerem."

    Aussitôt des cordes filèrent de la baguette de Narcissa afin d'emprisonner le sorcier. Etant hors d'état de nuir, la jolie blonde se contenta d'un simple Petrificus Totalus à l'égard du sorcier malade pour être sure qu'il ne représente vraiment aucun danger. Certes Cissy aurait pu tuer ces deux sorciers à présent, malheureusement elle n'en était pas capable. Pas comme ça, pas de sang froid alors qu'ils étaient sans défense. La jeune femme avait beaucoup de défauts, mais elle n'était pas une meurtrière. * Pas encore* lui murmura une pettie voix désagréable. Mais une chose était sure, si elle devait lancer le sortilège de mort ça ne serait pas comme ça, dans ce contexte là.

    La Mangemort entra ainsi dans plusieurs chambres et du mettre hors d'état de nuire plusieurs autres personnes. L'adrénaline remplaçait le stress du début même si la jolie blonde n'était toujours pas très à l'aise. Pour preuve, elle sursauta lorsqu'une alarme incendie retentit tout à coup. Tout autour elle pouvait entendre des hurlements, des bruits de lutte, d'explosion... Tous les étages étaient attaqués et bientôt le Seigneur des Ténèbres en personne ferait son apparition. Il fallait faire vite pour que tout soi près...

    Certaines chambres lui étaient impossible d'accès désormais, les sorciers s'y étant sans doute enfermés pour se protéger. Cissy, quant à elle, avait toujours encore dans l'espoir de voir Regulus afin de le mettre à l'abri... si il ne lui était rien arrivé depuis. En attendant, tout ce qu'elle pouvait faire c'était de bloquer les sorties, de veiller à ce que personne ne tente de fuir.

    Seul petit bémol... A l'autre bout du couloir Narcissa pouvait apercevoir plusieurs médicomages avancer ensemble, baguettes en main. Impossible de compter sur l'effet de surprise avec ceux là, ils avaient décidé de protéger l'hôpital et de faire eux aussi le tour de Ste Mangouste pour aider ceux qui en avait besoin. La jeune femme hésita quelques instants avant de juger que de s'attaquer seule à eux était plus stupide qu'autre chose. Elle se dirigea donc vers les escaliers afin de ne pas se faire remarquer pour le moment.

PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Dim 5 Fév - 17:17

ECLAIRCISSEMENT

On ne peut pas lancer de sorts de protection préventif, ils sont instantanés. Ainsi le sort de Severus, et d'Adrian ne peuvent pas être pris en compte. Amycus, tu n'utilises qu'un protego alors que deux sorts sont lancé vers toi. Dans ce cas tu acceptes de te prendre automatiquement le sort de Lux? Dans ce cas tu ne peux pas te servir de ta baguette juste après ! Lux, tu dis que Regulus arrive à faire éviter le sort à Nox. Hors, tu ne sais pas, nous devons jeter les dés avant. En attendant je jette donc les dés quand même, comme stipulé dans les règles et j'enlèverais les bonus utilisés.

LES DES

  • Premier dé : Sort d'expulso, d'Adrian Ivanov contre Angel (+2)
  • Deuxième dé : Défense d'Angel (+1 bonus +1 cadavre perte en cas d'égalité)
  • Troisième dé : Sort d'impero d'Amycus envers Nox (+1)
  • Quatrième dé : "Poussage" de Regulus (en cas d'égalité en faveur d'Amycus)
  • Cinquième dé : Sort d'incarcerem de Regulus contre Amycus (+3)
  • Sixième dé : sort de protego d'Amycus (+5)


    COMPLEMENTS
  • Sorts en attente : Angel envers Adrian [[doloris +5bonus | 02.01]] ;
  • Sorts réussis à coup sur : L'expelliarmus de Lux +2
  • Niveaux magiques : Adrian : 10 /\ Angel : 8 /\ Amycus : 9 /\ Regulus : 7

    LES RESULTATS
  • Adrian-Angel : Adrian a un niveau magique de 10. Il utilise deux bonus et a fait 2 au dé, ce qui fait un total de 10 + 2 + 2 = 14. Angel a un niveau magique de 8. Il utilise un autre procéder pour se défendre, ce qui lui fait gagner un point supplémentaire sur les dés. En cas d’égalité, ce sera cependant en faveur de l’attaquant. Il utilise un bonus, ce qui fait 8 + 1 + 1 + 3 = 13. Adrian 14 > Angel 13. Le subterfuge d’Angel ne fonctionne pas, mais atténue tout de même le sort qui lui était destiné. Le mangemort se retourne expulsé en arrière, et le corps encore chaud du médicomage lui tombe dessus alors qu’il lançait son sort, qui se verra attribué un malus de -1 au dé.
  • Amycus-Nox : Amycus a un niveau magique de 9. Il utilise un bonus et obtient 4 au dé, ce qui donne un total de 9 + 1+4 = 14. Nox ne peut pas se défendre, Regulus l’ayant bousculé avant. Ainsi ce sera son niveau magique, soit 7 + 1 au dé + 1 de défense, ce qui donnera 9. Le sort d’Amycus touche Nox qui se retrouve sous son pouvoir. Par la bousculade de Regulus, le sort qui atteint le jeune homme ne sera pas vu, si bien que Nox se retrouve sous le contrôle du mangemort sans que ses camarades s’en soient aperçus. (AMYCUS, tu devras envoyer un mp à Nox, avec tes instructions ! )
  • Regulus-Amycus : Regulus a un niveau magique de 7. Il utilise trois bonus, et fait 5 au dé. Son sort a donc 15 de puissance. Quand à Amycus, il a 9 de niveau magique, fait 6 au dé, et utilise cinq bonus, ce qui nous donne un totale de 20. L’incarcerem de l’élève de Poudlard n’atteint p as du tout le mangemort, et va se répercuter contre l’hotesse d’accueil qui se retrouve pieds et poings liés sans avoir rien demandé
  • Lux-Amycus : Amycus n’ayant pas utilisé de sort pour se défendre contre Lux, le sort de cette dernière a touché sa cible. La baguette d’Amycus lui échappe des mains et tombe par terre un peu plus loin. Du fait qu’il devra la récupérer, il se verra octroyer un malus de -2 à TOUS ses prochains sorts dans son prochain post.

    BONUS RETIRES
    Cette fois-ci je vous laisse vos bonus qui n’auront pas servi. Faites cependant attention lors de vos prochains postes de bien respecter les règles et la logique Potterienne
  • Lux : - 2 bonus
  • Adrian : - 2 bonus
  • Angel : - 6 bonus
  • Amycus : - 6 bonus
  • Regulus : - 3 bonus


Nouveau↯  Validez moi ! Je veux jouer !!
avatar



Nombre de messages : 103
Age : 26 ans
Groupe : Les gentils ET les méchants !
Caractère : Têtu - Solitaire - Courageux - Violent - Sarcastique - Protecteur - Egoïste
Crédits : : Redex
Date d'inscription : 23/09/2009




Liam Spencer

Nouveau
Validez moi ! Je veux jouer !!


Carte du maraudeur
Niveau magique: 10/15
Libre pour ::
Bonus: + 02
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Dim 5 Fév - 19:08

[Désolée pas top du tout]

Liam se tenait dans le couloir du troisième étage, baguette dressée et les sens en alerte. Il avait déja tué quelques personnes, immobilisé d'autres... Et alors qu'il observait, passif, les patients se ruer vers leurs chambres pour s'y barricader, il souhaita être ailleurs. Il souhaita ne pas être le sale type masqué qui tuait des innocents, ne pas être le Mangemort sans coeur qui s'en prenait à des malades. Ce n'était pourtant pas la première fois qu'il tuait, mais jamais encore il ne s'était senti si coupable de le faire. Il avait l'habitude d'être le grand méchant, mais pas de s'en prendre à des gens qui n'avaient absolument aucun moyen de se défendre. Il entendit les portes claquer alors que les plus vaillants des patients quittaient leurs lits pour s'enfermer, et s'immobilisa. Il ne voulait pas faire ça, vraiment pas. Très souvent, il avait accepté d'obéir aveuglément à son Maître, mais aujourd'hui c'était au dessus de ses forces. Il ne pouvait vraiment pas s'en prendre à des vieillards malades qui usaient de leurs dernières forces pour protéger ceux qui étaient incapable de le faire. Le jeune Irlandais baissa sa baguette, déçu de son propre choix. Parce qu'il savait que s'il ne jouait pas son rôle à la perfection, il y aurait des représailles. Lord Voldemort n'aimait ni les lâches ni les faibles, et Liam avait assez peu de chances de s'en sortir s'il abandonnait simplement ses petits copains en pleine mission.

Heureusement pour lui, les Médicomages semblaient décidés à se battre. Ils s'étaient réunis en une petite escouade, à l'autre bout du couloir, et semblaient tout aussi vindicatifs que terrifiés. Le Mangemort dressa à nouveau sa baguette et fit un pas en arrière. Ces guérisseurs lui donnaient le prétexte pour continuer à se battre sans s'en prendre à des mourants. S'ils l'attaquaient, probablement Liam retrouverait-il toute sa rage et son esprit Mangemoresque. Cependant, ils étaient au moins 5, et notre petit Langue de Plomb était tout seul. Il n'était pas fou : s'ils attaquaient tous en même temps, il n'avait aucune chance de s'en sortir. Il n'était pas un mauvais combattant, mais il n'avait pas reçu de formation spéciale comme les Aurors, et il n'était pas non plus un maître accompli de la Magie Noire. Il était un dueliste lambda, et à 1 contre 5 il n'avait pas l'ombre d'une chance.

Il fit donc plusieurs pas en arrière, jusqu'à ce que son dos heurte le mur derrière lui. Il eut le souffle coupé le temps d'un battement de coeur, puis se mit à chercher une issue. Il devait se sortir de là et aller chercher ses camarades. Si les Médicomages s'organisaient pour riposter, les autres Mangemorts devaient se trouver dans la même situation que lui et ils seraient bien contents de voir arriver du renfort. Un sort ricocha juste à côté de sa tête, et il sursauta. Ces foutus médecins étaient vraiment prêt à défendre leur foutu hôpital ! Le jeune homme avisa alors une porte de secours sur sa gauche... Sa seule sortie possible, les autres issues étant à plusieurs mètres devant lui. Il jeta un "Bombarda Maxima" sur le mur près des Médicomages, dans le but de le faire écrouler et de les empêcher de le suivre, puis se jeta sur la porte de secours, qu'il ouvrit à la volée. Il prit grand soin de la refermer et de la sceller magiquement. Ca n'arrêterait pas quiconque souhaiterait le prendre en chasse, mais au moins ça le ralentirait.

Il se mit à grimper les escaliers quatre à quatre. Il savait que c'était Angel qui se trouvait à l'étage supérieur, et il préférait aller combattre avec le vieil homme plutôt qu'avec cette blonde de Narcissa. Il ne la connaissait pas, ils ne s'étaient même jamais adressé la parole, mais Liam ne la sentait pas du tout. Pour une étrange raison, tous les êtres féminins Mangemorts qu'il avait rencontré lui avaient profondément tapé sur le système, et il était persuadé qu'il en irait de même pour la future Madame Malefoy. D'accord, il avait dit que si elle avait des problèmes, elle n'aurait qu'à crier à l'aide et il viendrait l'épauler, mais il s'en foutait comme de sa première potion. Elle n'aurait qu'à aller retrouver l'autre imbécile de Ciella, elles feraient probablement la paire.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Dim 5 Fév - 20:32

Spoiler:
 

Plus il descendait ces foutus escaliers, plus le jeune homme sentait son cœur tambouriner contre sa poitrine. Oui, il y avait l’effort physique. Bien évidemment et cela l’aida énormément à combattre autre chose. La peur … Celle de tuer. Il ne tua pas encore, mais cette pensée de le faire tôt ou tard lui lacérait ses entrailles. Seule la vue de cet ange devant probablement être en plein mariage actuellement, souriante, riant avec son foutu mari qu’il détestait tant lui laissait croire que tuer … Oui, tuer : il ne pourrait pas faire une telle chose. Certes, d’un autre côté, il lui fallait prouver valoir être un véritable Mangemort. Et il lui fallait tuer … Subitement, des pas se faisaient entendre dans la cage d’escalier de secours. Le silence rôdait un peu plus ici présent et Severus Rogue pointait sa baguette magique sur ses devants. Cette personne rétorquait et venait l’attaquer. Elle allait tâter de sa baguette magique : non mais !

Ce fut sur cette pensée que Severus aperçut l’un de ses compatriotes. Il ne sut comment expliquer ses sentiments suivants. Peut-être un mélange entre la joie que ce soit un autre Mangemort et non une future victime. Certes, il y avait aussi la peur … Celle qui lui faudrait braver s’ils devaient attaquer côte à côte. Pour cela, Severus Rogue détourna rapidement le regard et poussa la porte pour sortir au quatrième étage. Primo, il était protégé par son bouclier magique pour un moment. Secundo, il désirait prendre une avance certaine pour, ainsi, agir à SA manière et non selon celle probable de son compatriote masqué. Il crut que ce fut Liam, mais n’en était pas certain toutefois. Tercio, Severus faisait équipe avec Angel et donc devait maintenant s’occuper du quatrième étage comme ses paroles précédentes le lui rappelèrent. Le vieux fou a fait erreur. Je me suis bien débrouillé au cinquième étage pensa-t-il sans pouvoir empêcher cette réflexion. Malgré tout, une nervosité au ventre se fit sentir. Toujours cette foutue peur.

Heureusement, des bruits de bataille le lui firent oublier. L’adrénaline et cet exercice physique le ramenèrent au moment présent. Severus s’arrêta donc plus subitement qu’autre chose fort surpris d’apercevoir un homme au-devant du Mangemort s’occupant du quatrième étage … Ce dernier était au sol apparemment touché par le sortilège du civil. Une exclamation de surprise suivante, Severus leva le regard pour en relâcher une autre. Adrian Ivanov soit son professeur de Runes à Poudlard. Pendant une, deux voir même trois secondes, notre jeune homme resta là observant son ancien professeur que lui ne pouvait pas reconnaître. Sa baguette le long de son corps, il crut qu’Ivanov le reconnut au premier abord et avait peur des représailles … Certes, il réagit finalement portant sa baguette magique vers son compatriote et lançant un sortilège de répulsion.

- Répulso !

Dit-il de cette voix semblant plus grave sous ce masque. Inconsciemment, Severus avait parlé un peu plus fort face à tout le bruit ambiant. Son mouvement de baguette amena alors le cadavre étendu sur Angel à fondre vers Adrian Ivanov pour le catapulter vers l’arrière. Le cœur du jeune homme cognait dur dans sa poitrine. Il lança un mince regard en la direction de son ancien professeur. Il devait aider son compatriote, remplir sa mission, se rendre fier … Certes, il ne pourrait pas tuer Adrian. Il déglutit difficilement tout en se raclant la gorge. De suite, il alla rejoindre Angel se mettant un peu en biais et derrière ce dernier.

- Impero !

Oui, vous aviez bien entendu. D’une voix gutturale, basse Severus pointa sa baguette magique en direction d’Adrian Ivanov dans le but de contrôler ses désirs, ses envies tout … Que ce fou aille se mettre à l’abri et n’agace plus les Mangemorts dans le travail : voilà le but du jeune homme. Il déglutit à nouveau tâchant d’inspirer une grande bouffée d’air malgré ses poumons occultés pas l’adrénaline. Ces cadavres … Angel les avait tous tuer.


[EDIT: Voilà, j'ai enlevé le protego.]
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Mer 8 Fév - 17:38

    CET ORDRE DE PASSAGE EST A LIRE EN ENTIER ET TRES ATTENTIVEMENT !
    Toute action ne respectant pas les règles ci-dessous ne sera pas prise en compte !


  • Contexte
    30 septembre 1978. Les mangemorts commencent dès leur arrivée à mettre le bazar dans tout l’hopital. Des médicomages et des patiens meurent sous la baguette de certain et des cris se font entendre à chaque niveau de l’édifice. Une alerte incendie a été déclenchée par un visiteur pour prévenir de l’attaque qui a lieu dans le centre hospitalier. La plupart se barricadent dans leurs chambres, qui deviennent impénétrables. Ils ne peuvent pas fuir, mais ils ne seront pas non plus pris sous les feux de l’ennemi. Combien de temps tiendront-ils ? Allez savoir… Certains médicomages se sont regroupés en une sorte de milice, très rapidement. En même temps, leur métier leur impose de prendre des décisions rapidement. Pour sûr, les mangemorts n’auront pas la tâche facile et leur division risque de leur couter chère s’ils ne sont pas assez vigilants…

  • Ordre de passage
    Merci de lire TRES ATTENTIVEMENT les lignes qui suivent. Tout d’abord sachez que nous avons instauré dès lors le système de combat du forum pour cette mission. Vous pouvez utiliser vos bonus en le spécifiant AU DEBUT de votre rp dès que vous le postez. VOUS NE POUVEZ PAS EDITER POUR LES RAJOUTER PAR LA SUITE ! (Si un membre vient à «truquer » on lui enlèvera ses bonus, sans lui faire bénéficier de l’effet de ces derniers). Vous avez une semaine pour poster deux fois au maximum APRES LE RP DE LORD VOLDEMORD ET DE KRYSTEL RAYBRANDT. MERCI D’AVANCE DE VARIER LES SORTS LANCES !!! Je rappelle ici quelques règles concernant les combats :

    .:.
    Vous devez indiquer dans votre rp très CLAIREMENT quel sorcier vous visez et quel(s) sort(s) vous utilisez. Si votre personnage ne connait pas la personne qu’il rencontre, indiquez son nom entre parenthèse. Après tout vous n’êtes pas omniscient

    .:.
    Vos bonus s’ajouteront à votre niveau magique. VOUS NE POUVEZ PAS DEPASSER 15 au total. Si vous avez un niveau magique de 8, vous utilisez MAXIMUM 7 bonus.


    .:.
    On ne peut pas lancer de sort de protection préventif. Vous ne pouvez vous protéger qu’APRES que l’on est jeté un sort. Sachez qu’Un protego ne protège que contre UN sort. Si vous vous faites attaqué par deux fois, vous devez lancer donc DEUX protego, ou vous défendre d’une autre manière –voir plus bas –


    .:.
    Les bonus ne peuvent compter que POUR UN SEUL SORT. Vous devez donc indiquer clairement quel bonus va sur quel sort. A savoir que vous pouvez attribuer au premier sort 3 bonus et au deuxième 2 par exemple.

    .:.
    Vous ne pouvez pas utiliser plus de bonus que vous n’en avez dans votre profil

    .:.
    Vous ne pouvez lancer que DEUX sorts au MAXIMUM, sachant que sur le deuxième sort, vous aurez AUTOMATIQUEMENT un malus de – 1 aux dés

    .:.
    Vous ne pouvez pas dire si votre sort a réussi ou non. Ce sont les dés qui décideront. J’ai mis un exemple plus bas pour que vous compreniez le déroulement

    .:.
    En cas d’égalité, c’est le DEFENSEUR qui l’emporte SYSTEMATIQUEMENT

    .:.
    L’état de santé de votre personnage sera pris en compte. Si vous êtes blessés, vous aurez des malus sur les lancés de vos dés

    .:.
    Selon la différence entre les dés, le sort réussira plus ou moins bien, et l’état de votre personnage peut plus ou moins se dégrader

    .:.
    Le défenseur peut se cacher derrière un objet à proximité, ou courir se cacher plus loin. Cependant, même s’il obtient +1 sur son dé de défense, en cas d’égalité, c’est l’attaquant qui remporte.

    .:.
    L’attaquant ne peut pas attaquer par surprise et annoncer donc que son sort à tout de suite réussi

    .:.
    Il faut que les DEUX ou plusieurs personnes se rencontrent pour se combattre. Si Amycus est dans le couloir, il ne peut pas attaquer Isis qui est dans une chambre par exemple Il est donc important de SPECIFIER clairement votre position.

    .:.
    Lorsqu’on vous lance un sort, vous ne pouvez pas éviter le combat !

    .:.
    Chaque bonus utilisé sera retiré de votre profil par le maitre du jeu

    .:.
    Le maitre du jeu lancera les dés. Il passera très régulièrement donc il n’y a pas besoin d’envoyer des Mps aux administrateurs en leur demandant de lancer les dés Wink

    .:.
    Chaque résultat sera expliqué par le Maitre du jeu. En cas de question, je vous invite à poster dans le sujet de cette mission, coin MISSION, (le sujet dans lequel vous vous êtes inscrit pour la mission). Merci d’éviter les MPS, qui risquent de ne pas être vus sous le compte du MJ. Postez ! Surtout que des membres pourront vous répondre s’ils connaissent la réponse

    .:.
    Vous pouvez bien entendu vous déplacer et changer de lieux. Pour l’étage il vous faudra DEUX rps pour changer de ce dernier et arriver dans un autre !

    .:.
    Il s’agira d’hasard pour le résultat des dés ! Si votre personnage trinque beaucoup, soufflez un bon coup et faite mauvais sort bon cœur. Chaque perso est joué de manière cohérente. Je sais que c’est chiant de se prendre des sorts dans la poire, mais un mangemort ne va pas être gentil avec vous pour vous faire plaisir ! Surtout ne le prenez pas pour vous

    .:.
    Merci de VARIER les sorts et d’éviter de lancer que des stupéfix ou pétrificus qui vont bloquer les autres joueurs. Une fois oui, mais pas systématiquement. Il est important de comprendre que lorsque vous lancez ses sorts là, les personnages atteints ne peuvent plus du tout agir. Oui c’est le but pour certain, mais varier quand même Je ne vous interdis pas de les utiliser, mais à petite dose Wink

    .:.
    Un sort permettant de réhabilité un autre personnage (annuler un stupéfix, ou un pétrificus par exemple) fonctionne systématiquement, et nous ne lançons pas les dés.

    .:.
    Vous pouvez protéger un personnage à proximité. Cependant n’oubliez pas que vous-même ne serez pas protéger en même temps : UN SORT = UN PERSONNAGE

    .:.
    On lance les dés LORSQUE LES DEUX PERSONNAGES concernés par le combat ONT POSTE. Si Angel s’en prend à Adrian, on doit attendre qu’Adrian poste pour lancer les dés. La personne visée à UNE SEMAINE pour poster. Si elle ne le fait pas dans le lapse de temps les sorts atteindront automatiquement la cible.

    .:.
    On peut lancer un sort informulé. Cela ajoute +1 au dé. Si le sort atteint le personnage il sera par contre moins puissant et perdra -1 en intensité. Il faut avoir AU MINIMUM un niveau magique de 7 pour lancer un tel sort. Vous ne pouvez en faire usage qu’UNE SEULE FOIS tous les deux postes (Vous devez donc poster DEUX fois avant de pouvoir de nouveau en utiliser un ! )

    .:.
    les mangemorts sont MASQUES. Vous ne pouvez donc PAS LES RECONNAITRE

    .:.
    Enfin les trois règles d’or : S’amuser, respecter les règles, respecter les joueurs !


    Je rappelle ici l’organisation spatiale de l’hôpital (source : Encyclopédie HP) :
    • Rez-de-chaussée : Accueil, service des accidents matériels (explosion de chaudron, problème de baguette, chutes de balais…) Lux entrainé dans un couloir, avec Jackson // Nox et Regulus dans le Hall d’entrée, avec Nox sous l’emprise d’Amycus qui est désarmé pour l’instant
    • Premier étage : Service des blessures par créatures vivantes Morwena dans le couloir // Ciella dans le couloir <==> Rencontre entre toutes les deux
    • Deuxième étage : Service des virus et microbes magique (maladies contagieuses) // Narcissa dans le couloir
    • Troisième étage : service d’empoisonnement par potions et plantes // Liam dans l’escalier menant au quatrième /Isis dans les escaliers descendant au troisième étage <==> Rencontre entre Isis et Liam
    • Quatrième étage : Service de pathologie des sortilèges (maléfices chronique, ensorcellements, détournements de charmes…) et de longue durée : Adrian acculé par Angel, Severus qui arrive en renfort du mangemort // Dana arrive dans le couloir et se retrouve face à deux mangemort attaquant un professeur de Poudlard
    • Cinquième étage : salon de thé, boutique de l’hôpital, (ajout de TOM) pathologie courant (soins psychiatriques, blessures de types « moldus »…) Isis dans le couloir // Severus dans le couloir


    EXEMPLE 1 DE COMBAT !


    James a décidé de s’attaquer à Severus, qui a fait pleurer Lily quelques minutes plus tôt. Il tourne sa baguette vers lui et lance deux sorts (il ne peut pas en lancer plus de deux par réponse) : Aguamenti et Bloclang pour l’empêcher de parler et donc de lancer un sort. Afin d’être sûr de faire mouche, James utilise 2 bonus sur le deuxième sort et zéro sur le premier parce qu’il n’en a que deux dans son profil et ne peut pas en utiliser plus. Severus répond et décide de lancer deux protego pour se protéger des sorts qui arrivent sur lui, préférant se défendre plutôt que d’attaquer. Il utilise 3 bonus sur le second sort, et croise les doigts pour que cela marche. Le maitre du jeu arrive et lance donc QUATRE dé en spécifiant quel dé correspond à quelle action. Le premier concerne le sort Aguamenti de James. Le deuxième le premier protego de Severus. Le troisième est le bloclang de James. Enfin le quatrième est le deuxième protego de Severus. Les résultats sont les suivants 5 – 3 – 3 – 3. Le maitre du jeu fait le récapitulatif des malus, des bonus, et des niveaux magiques :

    .:.
    James a 9 de niveau magique

    .:.
    Severus a 8 de niveau magique

    .:.
    James n’a pas de bonus pour le sort auguamenti et donc obtient 5 (résultat au dé) + 9 (son niveau magique) = 14

    .:.
    James a un malus d’un pour le bloclang, vu qu’il s’agit de son deuxième sort. Cependant il utilise deux bonus dont on obtient : 3 (résultat au dé) + 9 (son niveau magique) – 1(son malus deuxième sort) + 2 (ses deux bonus) ce qui fait un total de 13

    .:.
    Severus n’a pas de bonus pour le premier sort de protego et dont obtient 3 (résultat au dé) + 8 (son niveau magique) = 11

    .:.
    Severus a un malus d’un pour son deuxième protego, vu qu’il s’agit de son deuxième sort. Cependant il utilise trois bonus. Ainsi nous avons 3 (résultat au dé) + 8 (son niveau magique) – 1 (malus du deuxième sort) + 3 (ses trois bonus), ce qui donne en tout 13

    Le maitre du sort compare ensuite les résultats. Le plus fort l’emporte. Contre l’aguamenti de James puissance 14, Severus a un protego de puissance 11. Ce dernier n’arrête donc pas le sort. Vu qu’il y a 3 de différence, le sort est légèrement atténué, mais fait reculer et trébucher le mangemort. Par contre, face au sort bloclang de James puissance 13, Severus a levé un protego niveau 13. Les deux sorts s’entrechoque et se dissipe, la défense l’emportant en cas d’égalité.

    EXEMPLE 2 DE COMBAT !


    James a décidé de s’attaquer à Severus, qui a fait pleurer Lily quelques minutes plus tôt. Il tourne sa baguette vers lui et lance deux sorts (il ne peut pas en lancer plus de deux par réponse) : Aguamenti et Bloclang pour l’empêcher de parler et donc de lancer un sort. Afin d’être sûr de faire mouche, James utilise 1 bonus sur le deuxième sort et un sur le premier parce qu’il n’en a que deux dans son profil et ne peut pas en utiliser plus. Severus répond et décide que se cacher derrière une armure pour éviter le aguamentis, , mais par contre de lancer un protego pour se protéger du deuxième sort, puis attaque avec un doloris en second sort. Il utilise un bonus pour le premier sort et deux sur le second sort, et croise les doigts pour que cela marche. Le maitre du jeu arrive et lance donc QUATRE dé en spécifiant quel dé correspond à quelle action. Le premier concerne le sort Aguamenti de James. Le deuxième la protection de l’armure derrière laquelle s’est cachée Severus. Le troisième est le bloclang de James. Enfin le quatrième est le protego de Severus. On ne tire pas les dés pour le doloris de Severus, du fait que James n’a pas encore répondu ! S’il ne répond pas dans la semaine, il se prendra automatiquement ce dernier. Les résultats sont les suivants 2 – 6 – 3 – 5. Le maitre du jeu fait le récapitulatif des malus, des bonus, et des niveaux magiques :

    .:.
    James a 9 de niveau magique

    .:.
    Severus a 8 de niveau magique

    .:.
    James a utilisé un bonus pour le sort auguamenti et donc obtient 2 (résultat au dé) + 9 (son niveau magique) + 1 (bonus) = 12

    .:.
    James a un malus d’un pour le bloclang, vu qu’il s’agit de son deuxième sort. Cependant il utilise un bonus dont on obtient : 6 (résultat au dé) + 9 (son niveau magique) – 1(son malus deuxième sort) + 1 (bonus) ce qui fait un total de 15

    .:.
    Severus se cache derrière une armure pour se protéger du premier sort ce qui lui confère +1 au dé. On a donc 8 (niveau magique) + 3 (résultat au dé) + 1 (bonus objet protecteur) = 12

    .:.
    Severus a utilisé un bonus pour son protego. Ainsi nous avons 5 (résultat au dé) + 8 (son niveau magique) +1 (bonus), ce qui donne en tout 14

    Le maitre du sort compare ensuite les résultats. Le plus fort l’emporte. Contre l’aguamenti de James puissance 12, Severus qui s’est caché derrière une armure fait 12. Ici c’est l’attaquant qui remporte ainsi le sort atteint l’armure avec fracas et cette dernière se renverse sur un Severus trempé jusqu’au cou. Si James avait fait 11, Severus n’aurait rien eu. Face au sort bloclang de James puissance 15, Severus a levé un protego niveau 14. Le protego n’arrive donc pas à contrer le sort, et la langue de Severus se retrouve comme paralyser dans sa bouche. Son sort suivant sera donc informulé (soit le doloris) et donc sera accompagné d’un malus et d’un bonus énoncé plus haut. Par contre, il devra attendre deux postes pour pouvoir se délier la langue, laissant l’opportunité à James de l’attaque sans qu’il puisse se défendre (Un informulé ne pouvant être lancé que tous les deux postes)


    <==> Sorts en attente :
    - Angel envers Adrian [[doloris +5bonus | 02.02]]
    - Severus envers Adrian [[Répulson |05.02]]
    - Severus envers Adrian [[Imperium + 3 |05.02]]


Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Jeu 9 Fév - 14:13

    Il était temps. La vieille horloge dans la grande salle à manger se mit à sonner, le petit maillet tapant la cloche un certain nombre de fois, mais je n'écoutais pas le nombre de coups. Il était logique qu'il était l'heure. Je le sentais. Le serpent aussi. Il escalada le fauteuil et vint jusqu'à ma main, frottant son museau tiède contre ma main. Je le caressais négligemment. Je pouvais sentir m'appeler la pierre, dans ma poche. Je me devais de l'utiliser. Aujourd'hui, j'enverrais un message cinglant à mes ennemis. Il était temps. Plus que temps. Cela ferait bientôt trois ans que je m'étais lancé dans cette campagne pour le pouvoir. Trois ans de trépidations, de complots, de plans tous plus retors les uns que les autres. La campagne de la terreur s'était conclue sur une note terrible et plutôt bien convenue ; j'avais fait ce qu'il fallait pour que cela marche, j'en étais convaincu. Le premier message que je devais envoyer à mes prochains sujets était clair et limpide ; quiconque se liguerait contre moi se verrait invariablement brimé, battu et confisqué dans ses statuts et ses biens. Sinon, la mort pour les plus récalcitrants ou ceux qui me poseraient le plus de problème. Pareil chez mes partisans qui seraient tentés de me lâcher. Je bouillonnais encore intérieurement de la défection volontaire et désormais assumée de Badenov. Personne n'avait pu retrouver sa trace, c'était un fait. Ni Krystel, ni Amycus. Personne parmi mes plus fidèles mangemorts. Le moldave s'était carapaté et personne ne semblait être capable de remettre la main dessus. Enfer et damnation, je n'allais jamais pouvoir me venger de cet abruti. Par complaisance et volonté de me divertir, j'avais laissé ce traître en puissance tester la loyauté de Krystel et voir du coin de l'oeil quand il aurait le courage de m'affronter. Pareil événement n'était jamais survenu. La française s'était vue confirmée dans ses tâches et son statut auprès de moi, et lui était parti. Je l'oubliais bien vite, revenant à la réalité. Je devais y aller.


    Je m'habillais de pied en cap. Tout en noir. Chemise noire, pantalon noire de costume, cravate noire égalmet. Une grande et longue cape de velours noir. Purity, toujours dans ma poche. Me brûlant la peau au travers du tissu, j'attendais. J'attendais encore, respirant profondément, goûtant et me délectant de la merveilleuse puissance ténébreuse qui emplissait mes veines, gonflait mes muscles et faisait enfler mes poumons, avant de se dégonfler à nouveau. Mon regard m'était douloureux, je le sentais emprunt d'une certaine noirceur bienvenue. Je me sentais en vie, et plus que tout, je me sentais invincible. Prêt à tout. Capable de tout. J'allais me mettre en route. Je caressais deuxou trois fois le serpent, avant de le laisser se lover dans le canapé au tissu ancien. Je sortais sans refermer la porte derrière moi ; mes sorts de protection s'occupaient de mieux protéger que quiconque ce domaine où j'avais élu résidence. Fermer la porte de rimait à rien, quand l'intrus finirait de toute façon, et au choix, ou carbonisé ou transpercé ou écrasé. La mort pouvait revêtir de multiples visages, et j'en avais tout un rayon en réserve, juste au cas où. Je sortais donc, et transplanais à proximité de Sainte Mangouste. Une jeune beauté brune m'attendait déjà ; Krystel était elle aussi pile à l'heure, le regard froid et d'acier, prêt et aiguisée comme un couteau. Je jetais un regard sur son ventre, commençant doucement à s'arrondir. Comment s'inquiéterait elle de cet impact physique sur sa crédibilité ? Elle ne pourrait plus nier les ressemblances physiques entre Krystel la mannequin et Krystel la mangemorte. Je la saluais d'un signe de tête.



    | Bonjour. Tout est fin prêt? |


    j'attendais son assentiment avant de me présenter à l'entrée de l'hôpital, au bout de quelques instants de marche. Je fermais un instant les yeux. Je sentais la magie à l'intérieur, et son utilisation de plus en plus intense, jusqu'à ce que les défenses de l'édifice ne tombent. J'éclatais d'un petit rire satisfait, avant d'ouvrir les portes à l'aide de ma baguette, entrant d'un pas lent et conquérant à l'intérieur. Je sentais les remucles du chaos et les respiraient à plein poumons. Je me tournais vers Krystel.


    | Dois je prendre leurs âmes à tous, ou leur faire le seul cadeau de la mort ? Quel message passerait le mieux ? J'aime les hurlements... |


    Je sortais Purity, la maintenait de ma main droite. Je me mis à psalmodier l'incantation. Edit Cluedo du forum : « Mourez sang impur, je n’ai rien à vous dire. La plus grande fan du frère de celui qui était jadis ami avec celui qui m’a trahi et qui mange des volatiles l’admire plus que tout au monde et aimerai la voir arriver. Un marron miam !»
Mangemort↯ Moi, future maman ? Mon corps va être déformé !
avatar



Nombre de messages : 1379
Age : En quoi est-ce ça vous regarde? J'ai bientôt 20ans et je suis enceinte de 5 mois
Groupe : Les ténèbres...
Caractère : Lunatique - Maléfique - Impatiente - Manipulatrice - Narcissique - Ambitieuse
Crédits : : Avatar (c) Barda
Date d'inscription : 10/03/2008




Krystel Raybrandt

Mangemort
Moi, future maman ? Mon corps va être déformé !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: +13
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Sam 11 Fév - 22:44



Aujourd’hui est une belle journée n’êtes-vous pas d’accord ? Certes cela dépend de quel côté on se place, je vous l’accorde. Et bien entendu, je faisais partie de ceux qui accompliront beaucoup de choses. J’avais commencé dès le lever du jour, en testant une de nos mangemortes. Narcissa. Je la jugeais inapte pour notre groupe, j’espérais qu’elle le montrerait à notre maitre à Ste mangouste et qu’il me laisserait alors prendre les mesures nécessaires qui s’imposaient dans son cas. Mais nous ne sommes pas pour l’heure à l’hôpital. Quelques autres projets ont requis ma présence dans un petit village sorcier-moldu. Ne dit-on pas que les mariages rendent les gens heureux ? Et bah c’est en tout cas mon cas. Etonnant ? Non pas tant que ça lorsqu’on connait ma passion dévorante pour le désordre et la désolation. Lorsque deux personnes sont sur le point de se dire oui pour la vie, il n’y a pas mieux pour intervenir et semer le chaos. Alors lorsqu’il s’agit de l’union de cette sale de bourbe qui n’aurait jamais dû voir le jour et être dotée de pouvoir et d’un héritier qui se trahit en aimant un tel être inférieur, il n’y a pas à hésiter. J’avais eu l’accord de mon maitre et venait tout juste de le rejoindre après avoir déclenché une première tempête. Aucun doute que la seconde serait tout aussi violente, même si pour l’instant elle patientait sagement, attendant son « heure de gloire ».

J’avais salué mon maitre comme je le devais. J’avais courbé l’échine et lui fit un signe affirmatif lorsqu’il me demanda si tout était prêt. Un geste de la main devant mon visage pour masquer ce dernier, un sort de dissimulation sur ma cape afin qu’elle suive le modèle de celle de mon maitre et ne laisse pas se dessiner la rondeur que je commençais à avoir au ventre et j’étais fin prête pour accomplir ce que j’avais à faire. Je précédais mon seigneur, non pas par signe de supériorité, mais au contraire de soumission. S’il devait se faire attaquer, je serais la première sur la ligne de mire. Il n’y avait pour l’heure aucun risque, mais nous ne pouvions jamais savoir ce qu’il pouvait se passer. Nous arrivâmes très vite devant la boutique vide qui affichait une ouverture prochaine. C’était la façade de l’hôpital Ste Mangouste, la grande porte d’entrée. Hors de question pour nous de passer par une autre issue. Il s’agissait du maitre à tous et de son bras droit. Amycus était chargé de sécuriser les lieux, et au vu de ma montre, il avait eut largement le temps. Amycus… Non ce n’était pas le moment de penser à lui. Pour l’heure il s’agissait de faire ce que je savais faire le mieux : tuer des innocents et guerroyer. Nous entrâmes bien rapidement grâce à la puissance du lord et un sourire s’étira sous mon masque, face au carnage qui s’y trouvait. Je répondais alors à l’interrogation de mon seigneur d’un ton on ne peut plus malicieux

Ce n’est certes pas bien de jouer avec la nourriture… Cependant je pense que nous avons encore un peu de temps avant que l’on ne réalise ce qui se déroule ici. Pour parfaire notre réputation, nous devons faire les choses en grand et prendre soin de laisser une ou deux personnes vivre pour relater nos actions. Et nous nous devons de leur donner de quoi remplir leur récit, afin que ce dernier puisse terrifier les êtres les plus courageux. Parce qu’ils trembleront devant la puissance qui est la vôtre mon Lord

Je n’attendais pas et laissais plusieurs sorts par si par là, achevant plus d’un sorcier. Des voix se firent entendre et ma baguette se pointa vers l’altercation qui se déroulait un peu plus loin. Je remarquais avec stupéfaction qu’Amycus avait été désarmé par une élève de Poudlard. Ce n’était pas très malin de sa part surtout que cela permettait à ces petits rigolos d’étudiants de se tourner contre lui. Je décidais de venir lui porter secours et tourna ma baguette vers le visage le plus familier du lot [REGULUS]

Feudeymon


Quoi de mieux que des flammes vivantes et destructrices dans ce lieux de chaos ? Et avec un peu de chance, elles danseraient encore et encore, dévastant plus d’une personne, et plus d’un objet sur leurs passages. Plus elles se nourriront et plus elles seront puissantes. Je lançais ensuite un accio sur la baguette d’Amycus puis lui renvoya lorsqu’elle fut entre mes mains. Je restais devant mon seigneur, me callant sur ses mouvements. Sion voulez l’atteindre, on devait d’abord me toucher et venir à bout de moi…

[+3 bonus sur feudeymon. Même si protego, il ne peut être contré que par un finite incantatum. Le protego protège, mais les flammes seront toujours présentes et « danseront » plus loin. Sort actif jusqu’à ce qu’on y mette fin. A chaque tour actif, malus de -1 sur tous les sorts de Krystel qui doit se « concentrer » pour maintenir les flammes. Après chaque poste de personnages se trouvant à côté de Regulus, on lancera les dés pour voir si le sort les atteint ou non les personnages. Bonus actif juste au moment de lancer le sort. Ensuite, il faudra alimenter les flammes par de nouveau bonus mais au choix de Krystel]


http://krystel-la-tyran.labrute.com/
Modo↯  Serpentard, fiancé et pas fier de l'être
avatar



Nombre de messages : 5032
Age : Dix sept balais.
Groupe : Serpentard, Préfet-en-chef, Capitaine de l'équipe de Quidditch.
Caractère : Emmerdeur, intelligent, sarcastique, boudeur, austère, dragueur, imprévisible.
Crédits : : (c) Liloo_59 + (c) signature --> love.disaster
Date d'inscription : 14/07/2010




Regulus A. Black

Modo
Serpentard, fiancé et pas fier de l'être


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 48
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Sam 11 Fév - 23:39

C'était la chaos. J'avais du mal à comprendre pourquoi j'étais encore là. C'était difficile à dire, mais une sorte d'énergie maléfique était entrée en moi au moment où cet homme avait cherché à attaquer Nox. On pouvait attaquer n'importe quoi, n'importe qui, mais certainement pas mon meilleur ami. J'étais perdu, je ne comprenais pas pourquoi on s'en prenait à nous. Lux et moi n'avions pas participé à la réunion recrutement ? N'étaient-ils pas au courant de qui nous étions ? C'était du grand n'importe quoi. J'étais déçu, vraiment déçu. Nox, c'était Nox. On ne s'en prenait pas à lui, c'était comme ça. Après m'être jeté sur lui, j'avais tenté de contrattaquer, mais j'avais échoué. J'étais nul. C'était pathétique. Même pas capable de réussir un sort... Il allait franchement falloir que je m'entraîne à viser, ou peut-être alors acheter des lunettes ! Un Black avec des lunettes ! Non mais où allait le monde ? Il était hors de questions que je ressemble à Potter avec ses binocles rondes qui ne ressemblaient à rien. Mon sort toucha une pauvre dame derrière. Nerveusement, je pouffai. La pauvre, elle n'avait rien demandé ! Mais bon, tant pis ! Je n'avais pas le temps de rêvasser ! Je pointai ma baguette de nouveau vers l'homme lorsque Lux le désarma ! Bingo ! Finalement, elle était bien plus douée que moi ! Il fallait que je pense à la complimenter quand tout cela sera terminé. En attendant, cela nous laissait un peu de temps pour aller nous cacher quelque part, où que ce soit, je n'avais pas du tout envie de rester ici. Il fallait l'avouer, j'avais un peu peur. Je ne savais pas ce qu'ils voulaient, ils attaquaient n'importe qui, et c'était cela que je ne comprenais pas. Attaquer des Moldus, des Sang-de-Bourbe, oui, d'accord, mais là, ils visaient au hasard, sans se préoccuper des cibles qu'ils atteignaient ! C'était du grand n'importe quoi ! L'homme encapuchonné se précipita pour ramasser sa baguette, et je le perdis de vue pendant quelques secondes. La foule de gens qui nous entourait me rendait fou, et des sueurs froides m'envahissaient.

Je me précipitais vers Nox qui se relevait. Il n'avait pas l'air de s'être pris le sort ! J'étais soulagé ! Je lui tapotais l'épaule et lui fit signe de me suivre jusqu'à sa jumelle qui parlait avec quelqu'un je ne connaissais pas ! Elle avait l'air paniquée. Cet homme voulait la force à aller je ne savais trop où ! Elle s'éloignait de moi, et cela me paniquait. C'était sans doute un médicomage, étant donné sa tenue, il voulait sans doute l'aider, mais je n'étais pas d'accord. Je l'entendis vaguement dire qu'elle ne voulait pas partir sans ses frères. J'haussai un sourcil. Ses frères ? J'étais son frère maintenant ? C'était nouveau ça ? En tout cas, il semblait que malgré notre récente altercation, je n'arrivais pas à la haïr. On s'était vraiment disputé comme jamais. J'avais ressenti tant de colère que je ne m'étais moi-même pas reconnu. Ce qui était certain, c'était qu'on avait tout les deux dit des choses qu'on ne pensait pas vraiment, et maintenant rien n'avait d'importance, car la seule chose que je souhaitais, que je souhaitais vraiment, c'était que l'on soit tout les trois en sécurité ! C'était tout ce que je voulais ! Je l'entendis parler de son père, et elle ordonnait à l'homme - Jackson - de la lâcher. Je lui attrapais vivement la main :
« Ouais, lâche-la toi ! T'inquiète pas ! On ne va pas être séparé ! Viens ! Nox, grouille ! On va rejoindre votre père, d'accord ? On avisera après ! »
Sans attendre son accord, je l'entrainais avec moi, vers les escaliers du premier étage. Je ne savais même pas où papa Silvestri se trouvait, mais ce n'était pas le plus important. En chemin, je croisais de nouveau celui qui avait attaqué Nox et pointa ma baguette sur lui ! J'étais en colère, et j'avais du mal à la refréner. Mais en même temps, je ne voulais blesser personne. C'était bizarre, j'avais toujours cru que si un événement comme celui là se produirait, je prendrais plaisir à exorciser ma douleur à travers mes sorts. Tuer quelqu'un ? Je ne m'en sentais pas capable. Je n'y arriverais pas. Tout ce que je pouvais faire, c'était que celui qui nous avait attaqué fasse le moins de dégâts possibles. Rapidement, je tournais ma baguette vers lui et m’apprêtais à lui lancer un sort quand soudainement, je m'arrêtais devant un spectacle qui me glaça le sang. C'était la première fois que je le voyais pour de vrai. J'ignorais comment, mais je savais que c'était lui. Voldemort. Il avançait avec un air de conquérant, comme s'il arrivait en terre conquise. Nous étions loin de lui, mais je voulais mettre encore plus de distance entre lui et nous. Nous nous dirigeâmes vers l'escalier. Mais pire encore, quelqu'un précédait le maître et sans quand je puisse comprendre pourquoi, il ou elle pointa sa baguette vers moi, et j'entendis avec horreur le sortilège ! Hors de question ! Mais il était taré celui-là ou quoi ! Il voulait me faire cramer ! Abîmer mon si beau visage ! D'un geste rapide et sec, je criai :
« Protego ! »
Avec ça, j’espérais réussir à limiter les dégâts. Il fallait vraiment être complètement fou pour lancer ce sort vraiment très difficile à commander de surcroit ! J'oubliai tout. Comme que c'était totalement inutile de crier un sort. Ce n'était pas si qui allait faire que je réussirais plus. Je me mis à courir, pour éviter les flammes, j'avais trop peur, je voulais pas mourir carbonisé ! Ils sont fous ces mangemorts ! Je ne voulais plus en être ! C'était le pompon !

Spoiler:
 
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Dim 12 Fév - 20:09


    Narcissa avait atteint les escaliers lui permettant au choix de rejoindre le premier ou le troisième étage assez rapidement. Les gens pourraient la traiter de lache comme ils le souhaitaient la belle appellait plutôt ça " faire preuve d'intelligence". Fidèle au Seigneur des ténèbres oui, mais pas au point de mourir aussi bêtement ou de se faire capturer de la sorte pour lui. Autant dire qu'il y a des moments ou il faut savoir admettre la défaite et... prendre la fuite tout simplement. Face à plusieurs médicomages baguette à la main mieux valait être raisonnable.

    Des bruits de pas venant de l'escaliers un peu plus haut lui firent relever la tête juste à temps pour apercevoir un Mangemort grimper les marches afin d'arriver à l'étage au dessus. Si ses suppositions étaient bonnes il devait s'agir de Liam. Après tout c'était lui qui se situait au troisième étage, ça ne pouvait être logiquement que lui qui cherchait à atteindre le quatrième. Et bien bravo, pour la galanterie on repassera. Non seulement il l'avait vexé en lui conseillant de crier si jamais elle avait besoin d'aide mais en plus il fuyait ni vu ni connu.

    Totalement indignée par ce spectacle la sorcière en avait momentanément oublié la situation délicate dans laquelle elle se trouvait. A moins qu'elle soit stupide au point de penser que le groupe de médicomage n'avait pas vu un être masqué, entièrement de noir vêtu, ce qui jurait plutôt avec les couleurs claires de l'hopital soit dit en passant, tenter de s'éclipser discrètement par les escaliers... Ces êtres se rappellèrent cependant assez vite à son bon souvenir puisqu'un léger bruit d'explosion se fit entendre de l'autre côté de la porte avant que cette dernière ne s'ouvre à la volée.


    " Avada Kedavra!"

    L'incantation était sortie toute seule. A vrai dire, c'était la première chose qui lui était passée par la tête lorsqu'elle c'était soudainement retrouvée face à ce petit groupe d'ennemis. Ils n'étaient peut être pas très nombreux mais suffisament pour inquiéter la jeune femme. Et autant dire que la peur ainsi que la surprise l'avait aidé à voir sa vie défiler devant ses yeux. Ce geste n'avait prit qu'une poignée de secondes. Pourtant ces dernières semblaient s'étirer, encore, et encore. La jolie blonde semblait entendre ses propres paroles raisonner sans cesse à ses oreilles, mais d'une voix qui lui était inconnue. De toute façon cela ne pouvait être que ça, ce n'était pas elle qui avait prononcé ses mots, ce n'était pas possible. Pourtant c'est bien de sa baguette à elle que c'était échappé un jet de lumière verte. Alors qu'il continuait encore à quitter sa baguette magique Cissy pensa furtivement que cette couleur émeraude lui rappellait vaguement les pierres qui comblaient le sablier des Serpentards à Poudlard. Pourquoi avait-elle pensé à une chose si idiote? Allez savoir. C'était toujours dans ce genre de moment que notre cerveau se mettait à remarquer des détails insignifiants. Il devait bien y avoir une raison à cela mais Cissy ignorait laquelle.

    Toujours encore au ralenti, elle vit cet éclair de lumière verte frapper de plein fouet le premier médicomage. Bon sang le vert n'était-il pas sencé représenter l'espoir? Cela ci lui paraissait froid et sombre... Narcissa eut le temps de voir la surprise se dessiner dans le regard de l'homme alors qu'il tombait à la renverse. Deux de ses collègues eurent pour reflexe de le rattraper, parmis eux celui qu'elle avait soumit à l'impérium un peu plus tôt. Apparement il avait été libéré du sortilège. Mais cela n'avait guère d'importance, la plus jeune des soeurs Black gardait son regard glaciaire sur le corps désormais sans vie du médicomage. Elle avait tué un homme. La voilà désormais au même stade que beaucoup de Mangemorts...

    La scène avait été courte, pourtant le temps semblait avoir été figé pendant ce laps de temps. Puis tout à coup tout le monde sembla reprendre conscience de ce qui se passait. Les membres du personnel de Ste Mangouste posèrent à terre le cadavre et Cissy prit conscience qu'il était plus que temps pour elle de quitter cet étage, cette cage d'escalier dans laquelle elle était prise au piège. Une fois encore elle agit par instinct; cela était déjà rare une fois mais alors deux fois de suite. Néanmoins cette fois ci son geste ne la surprit guère. Après tout l'équation était des plus simples; elle était dans l'escalier et ses ennemis de l'autre côté de la porte ouverte, dans le couloir. Il y avait une façon très simple de se débarasser rapidement d'eux...


    " Confringo."


    Aussitôt le mur qu'elle avait visé avec sa baguette explosa littéralement. Au même moment un médicomage avait lancé un sortilège lui aussi. La belle n'avait pas entendu l'incantation néanmoins elle fut touchée par ce dernier qui avait eut le temps de l'atteindre avant que le passage soit réduit à néant. Se retrouvant projeté un peu plus loin, elle chuta sur une volée de marche et resta à terre quelques minutes. Ce fut les hurlements, plus forts qu'auparavant qui la motivèrent à se relever. Après tout ces derniers ne signifiaient qu'une chose, le Lord était arrivé et avec lui cette garce de Raybrandt.

    Se relevant avec lenteur, Narcissa se toucha précautionneusement les côtés pour vérifier qu'elle n'avait rien de casser. Apparament non mais son corps entier lui faisait mal. Grimaçant légèrement derrière son masque, la jolie blonde leva la tête pour s'assurer que le passage menant au deuxième étage était bel et bien fermé désormais. Constatant que c'était le cas, Cissy reprit sa marche, descendant l'escaliers un peu plus lentement que la normale.

    Aussitôt ses pensées allèrent vers ce qui venait de se passer. Elle avait commit un meurtre. Un homme était mort de sa main. La jeune femme ne savait quoi penser. Elle se rassurait en se disant qu'elle avait agit par instinct, guidée par la peur et l'instinct de survie. Mais ce qui l'inquiétait le plus c'était cette petite voix au fond d'elle... cette petite voix qui lui murmurait qu'en fin de compte tuer un homme avait été... facile. Un simple mot à prononcer et c'était finit... Le meurtre faisait-il partie d'elle, était-elle un monstre comme sa soeur pour penser cela?

    Cissy ne savait pas si elle devait se sentir fière d'avoir enfin passé ce cap ou si elle devait en avoir peur. Une chose était sure, ce n'est pas en resassant cet évènement qu'elle en aurait la réponse. Et puis la mission n'était pas finit, il lui fallait continuer... Avec lenteur la jolie blonde tourna la poignée de la porte qui la mènerait au premier étage cette fois ci. Qu'espérait trouver Narcissa? Elle même l'ignorait. Peut être son cousin afin d'être enfin rassurée sur son sort et de pouvoir le mettre à l'abri? Ou peut être une nouvelle victime sur qui elle pourrait vérifier ses craintes?

Professeur↯  Les runes, inutiles ? Mais non !
avatar



Nombre de messages : 1518
Age : 29
Groupe : Neutre ; Professeur ; Sorcier
Caractère : Passionné, Indépendant, Influençable, Perfectionniste, Renfermé, Apeuré
Crédits : : Marelle
Date d'inscription : 20/06/2011




Adrian Ivanov

Professeur
Les runes, inutiles ? Mais non !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 10/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 15
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Dim 12 Fév - 22:01

    Spoiler:
     

    Adrian ne savait plus où donner de la tête. Il lui semblait que les sortilèges jaillissaient de partout, qu’il était cerné par ces silhouettes encapuchonnées. Qu’il aurait aimé transplanner ! Mais il n’osait, sachant pertinemment que risquer de laisser une jambe derrière lui était une bien mauvaise idée. Si le visage d’Adrian était de marbre, ce n’était le cas de son cœur, qui ne savait plus s’il devait danser la salsa ou le tango. En clair : il battait à tout rompre dans sa poitrine, manquant d’en sortir.

    ENDOLORIS ! Repulso ! Impero !

    Adrian sentit son sang se glacer. Quatre syllabes. Deux de moins que le sortilège de mort, mais quatre suffisantes pour le détruire. Quatre syllabes. Le peu de confiance qu’il avait réussi à assembler s’effrita et Adrian vit avec stupeur ses doigts se remettre à trembler. Ils allèrent même jusqu’à presque lâcher sa baguette. On peut dire ce que l’on veut, on peut clamer ce que l’on veut, personne n’est prêt à faire face à la douleur, personne n’est prêt à combattre de sang froid, à tuer peut être, à souffrir. Adrian du moins, n’était pas prêt à tout cela. Le temps semblait s’être ralenti. Adrian était comme une statue, incapable de faire le moindre mouvement. Il n’avait plus conscience de quoi que ce soit. En fait, il s’imaginait si bien sous le sortilège du doloris, qu’il allait réellement le sentir s’il le prenait en pleine face. Adrian était tant tétanisé qu’il ne comprenait même pas qu’il était stupide de rester immobile. Il s’imaginait déjà au sol, en train de subir l’une des plus effroyables tortures que le monde sorcier ait créé. Ce ne fut que des milliers d’années plus tard selon le sorcier, et quelques instants dans la réalité, qu’il se décida à bouger. Le professeur de Poudlard avant eu un moment, infime, de gloire, en puisant dans une réserve de folie pour attaquer. Maintenant, il n’aspirait plus qu’à être dans son lit. Tranquille. Sans risque autre que celui de se faire mal au poignet à force d’écrire. Adrian était fatigué. Les Quatre syllabes l’avaient achevé. Sa jambe lui faisait de plus en plus mal. Il n’était pas vraiment guéri théoriquement. Et pourquoi était il sorti de sa chambre aussi ? Le monde tourna un peu.

    Mais qu'est ce que je fais là moi ?

    Adrian paniquait clairement en même temps. Des sorts de toute part. Il ne comprenait même pas d’où ils venaient. Il n’entendait que des mots. Impero ? Le sortilège… Deux sortilèges impardonnables rien que pour lui, il était gâté. Ou… détesté. Adrian serra son poing sur sa baguette déjà ensanglantée. Il ne fallait plus qu’il réfléchisse. Il devait agir, obligatoirement ! Ignorant la douleur qui pulsait de sa jambe malmenée, Adrian puisa en ce qui faisait de lui un sorcier d’une puissance acceptable et tout en se jetant en avant pour s’enfermer dans sa chambre en ouvrant violemment la porte, il fit une roulade, pivotant ainsi vers le second assaillant et lançant dans son mouvement, un « protego maximum » qui retentit dans le couloir, immédiatement suivi d'un « confrigo ! ». Adrian était pâle. Respirer était devenu difficile. Mais c’était principalement du à la panique. C’était tout de même un comble non ? Un Professeur de Poudlard, hospitalisé à Sainte Mangouste pour désartibulation, qui est pris d’une crise de panique après avoir bêtement lancé un sort de première année sur un Mangemort sanguinaire et assassin.

    Oui, on pouvait légitimement se demander pourquoi Adrian avait privilégié sa défense intellectuelle à celle physique, mais ce n’était très compliqué à comprendre en réalité. Qui pouvait consciemment refuser de souffrir mais accepter de voir son intimité la plus profonde violée par un sortilège ? Adrian ne pouvait souffrir de finir sous le contrôle de quelqu’un d’autre. Il avait toujours été un homme très fier, bien que facilement brisable. Fier, arrogant lorsqu’on se mettait en tête de le mettre en porte-à-faux dans son domaine d’expertise. Oui, Adrian Ivanov, même si ça ne se voyait pas vraiment au quotidien était un fils de Sangs Purs, éduqué comme tel, et même s’il ne partageait pas de naissance les a priori sur les moldus, ses parents étant persuadés que les sorciers avaient bien plus à apprendre des sans-magies que les sans-magies des sorciers, il avait quand même cet orgueil et cette culture de l’excellence que partageaient tous les héritiers de longues lignées. Adrian espérait de tout cœur que son protégo allait tenir. Oui, il le fallait. Absolument.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Mar 14 Fév - 14:30

HJ:
Spoiler:
 

Malgré sa tentative pour se protéger à l'aide du cadavre d'une de ses victimes Angel s'était retrouvé au sol. Malgré tout le sortilège de l'enseignant ne l'avait pas atteint, mais le corps sans vie l'avait emporté dans son élan. Le mangemort s'était relevé malgré la douleur que le choc avait causée, rejoint par un de ses camarades, probablement Severus. Il en eut la confirmation par sa voix lorsque celui-ci attaqua son adversaire de deux maléfices. Un repulso et un impero. Le vieil homme trouvait son compagnon un tantinet gentillet avec Ivanov, bizarre. Mais il n'était pas l'heure d'étudier les bizarreries de l'instant, mais bien de semer le chaos dans l'hôpital de sorciers. Aussi lorsqu'il fut de nouveaux sur pieds, il décida de répliquer à son tour.

Bombarda Maxima !

Alors que les deux mangemorts attaquaient conjointement leur cible, le couloir s'était vidé. L'ensemble de ses occupants étaient soit morts soit barricadés dans leur chambre. En attendant la suite des évènements La Fouine réfléchit une seconde. L'étage semblait plus ou moins sécurisé comme le leur en avait donné l'ordre Amycus. Sur ce coup le sdf ne voulait pas le décevoir. C'était sa première mission en tant que serviteur du Lord et il devait en profiter pour faire ses preuves. C'est pour cela qu'il avait tué tant de civils aujourd'hui. Il ne devait pas non plus oublier qu'il avait un second objectif. Il devait emprunter du matériel afin de remplir la nouvelle infirmerie au sein du manoir des mages noirs. Il devrait donc à un moment réduire à l'aide de la magie différents éléments d'une salle de consultation, ainsi que d'une salle d'opération. Mais pour le moment il devait d'abord régler le cas Ivanov. Aussi se prépara-t-il de nouveaux à attaquer le professeur de runes, mais il attendait avant cela que leur adversaire riposte s'il le pouvait. Ils lui avaient lancé plusieurs maléfices, au moins l'un d'eux avait la chance de le toucher, ou au moins de le déstabiliser. A moins qu'il ne soit assez fort pour les éviter tous. Dans ce cas le médicomage trouverait un autre moyen, par exemple en mettant le feu au couloir. Oui cela pouvait sembler radical mais Angel ne se mettait aucune limite lorsqu'il avait un objectif à accomplir.

EDIT: j'ai modifié le sort Wink
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Mer 15 Fév - 19:29

Spoiler:
 

    A cet endroit Narcissa entendait de façon plus nette les hurlements et le vacarme qui provenait du hall de l'hôpital. Bien évidemment c'était là bas qu'il devait y avoir le plus de mouvement, et le mouvement de panique n'avait du que s'amplifier avec l'arrivée du Lord. Cissy pouvait aisément le comprendre, après tout elle n'aurait pas voulut être à leur place et aurait sans doute tout fait pour faire jouer son statut de sang pur afin de ne pas se faire blesser ou tuer. Elle n'était pas Mangemort par choix bien qu'elle en possédait les convictions. C'était Lucius et Bellatrix qui l'avait un peu poussé là dedans puis elle avait accepté à la demande du seigneur des ténèbres qui lui avait confiée une mission. La belle, bien que n'ayant pas les méthodes et la violence de ses confrères avait donc accepté ce rôle. Elle ne c'était surtout pas vu le courage de refuser.

    Voilà peut être pourquoi elle pouvait assez bien imaginer le ressenti des victimes actuellement. Dommage pour eux elle n'était ni courageuse ni soucieuse du bien être des autres; à part de ses proches. Ainsi ce qui leur arriverait ne l'empêcherait sans doute pas de dormir ce soir. Son premier meurtre peut être. A vrai dire elle n'en savait rien. Il y avait bien trop d'adrénaline, d'action, de danger pour que Cissy puisse avoir un avis clair. Elle saurait sans doute mieux comment elle appréhendait ce meurtre une fois la mission terminée.

    Pour le moment elle devait admettre qu'elle nageait en plein sentiments contradictoires.Elle était en colère vis à vis de sa récente conversation avec Krystel mais aussi de la réputation qu'elle pouvait avoir auprès de certains Mangemorts. Sa fierté en prenait un sacré coup d'autant plus qu'elle savait que la moindre erreur lui serait fatale. La jolie blonde avait aussi peur, peur pour son cousin, peur de se faire capturer ou tuer... Et d'un autre côté Narcissa avait l'impression d'être dans un monde à part derrière son masque, comme dans une bulle. Elle inspirait la peur ainsi et une certaine euphorie l'habitait. Un certain sentiment de puissance l'avait envahit petit à petit, le contrecoup d'avoir enlevé la vie à un homme? Il est vrai que cela représentait un grand pouvoir... Se rendre compte qu'elle le possédait sans que l'on puisse savoir qui elle était lui permettait de se sentir à l'abri. Et intérieurement ce sentiment lui faisait aussi peur qu'il la rassurait. Peut être était-elle en train de devenir un monstre mais cela lui ouvrirait le chemin de la grandeur. Et la plus jeune des soeurs Black avait toujours apprit qu'il fallait faire tous les sacrifices pour atteindre le sommet de ce chemin.

    Pour la première fois son statut de Mangemort la rassurait. Elle se sentait forte sous son masque. Comme si ce dernier lui permettait de jouer un rôle. Ou au contraire, de laisser s'exprimer ses plus noires pulsions, celles qu'elle gardait secrète lorsqu'elle montrait aux yeux du monde le visage de Narcissa Black. Actuellement elle n'était qu'un Mangemort parmis les autres et c'est cela qui faisait toute la différence.

    C'est fou comme un simple évènement, comme de simples minutes pouvait changer un être. Cissy savait qu'elle ne serait plus jamais la même en sortant de cet hôpital, si jamais elle en sortait. Cela lui serait-il bénéfique ou non elle l'ignorait. Et elle n'avait pas le temps pour y réfléchir actuellement. Une seule chose était sure; si la belle avait pénétré le premier étage avant tout ces évènements sa réaction n'aurait pas été la même que celle qu'elle s'apprêtait à avoir.

    Effectivement, lorsque la sorcière quitta les escaliers pour pénétrer dans le premier étage elle put apercevoir plus loin une autre silhouette encapuchonnée; Ciella, si cette dernière avait respecté les indications d'Amycus. Apparement elle était encore occupée à " nettoyer" l'endroit, ce qui n'interessait guère Narcissa. En réalité, ce ou plutôt celle qui avait attiré son attention était une jeune blondinette, apparament figée au milieu du couloir. Figée de peur, d'étonnement ou que sais je. Et d'ailleurs ce n'était pas important. Peut être que Cissy n'aurait pas prêté plus d'égard que cela à cette jeune sorcière si elle ne la connaissait pas.

    Morwena Clove... Une sorcière des plus médiocre pour qui la future madame Malefoy avait prit pitié. Elle l'avait aidé, lui avait payé une glace et même commencé à lui offrir un début d'amitié. Jusqu'à ce que cette dernière ne la contredise à propos de l'idiotie des Moldus et prenne leur défense avant de partir en prenant bien soin de renverser sa glace sur la sublime robe de la jolie blonde. Inutile de vous dire que Narcissa n'avait guère apprécié l'affront, surtout de la part d'une personne si maladroite. Depuis elle avait juré de lui faire payer.

    Et quelle occasion en or... Si la belle ne se sentait pas si euphorique, si puissante, si elle n'avait pas commit l'irréparable il y a peu peut être n'aurait-elle rien tenté d'autre qu'un simple stupéfix par exemple. Mais désormais les choses étaient bien différentes... Et puis elle avait besoin de savoir, savoir si de sang froid elle était capable du pire ou si cela n'avait été que le fruit d'un assemblage d'évènement qui l'avait poussé si loin.

    Ainsi, le coeur battant, la sorcière leva sa baguette et la pointa sur Morwena. Les mots moururent une première fois dans sa gorge et elle se sermonna intérieurement. Ce n'était que des mots après tout, même pas, un seul mot, un enchainement de syllabes, ce n'était pas un poison mortel à boire non plus.


    " Endoloris."
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Jeu 16 Fév - 19:19

    Une petite voix hurlait dans la tête de Morwena de fiche le camp d'ici, de prendre ses jambes à son cou et de dégager au plus vite. Pour une fois, son cerveau ne lui soufflait pas quelque chose de stupide. Hors, elle était bien trop tétanisée pour y prêter attention. Jamais la jeune fille n'avait éprouvée une peur si grande, si paralysante qu'il la clouait au sol mieux qu'une rafale de Stupéfixs. La Poufsouffle avait bien trop peur pour se rendre réellement compte de ce qu'il se passait. Elle avait lut des tas de livres, avait frissonné tant de fois à l'entente de ces êtres immondes, enveloppés dans un drap de ténèbres et les mots de mort à la bouche. Si elle avait toujours crue vraiment savoir toute l'atrocité, l'horrible terreur que l'on ressent en présence d'un Mangemort: elle comprit qu'il était impossible de s'imaginer l'effet que cela faisait si on ne l'avait pas vécu. Son sang courait dans ses veines à une vitesse folle, le peu de lucidité qui lui restait lui intimait de fuir cet endroit de dévastation; où les corps tombaient au sol, ou les cris étaient irrémédiablement succédés d'hurlements de souffrance. Bien sûr, la blondinette se sentait stupide de rester stupéfiée, les bras ballants, alors qu'une marrée humaine tentait de sauver sa peau. Mais tout ce qu'il y avait de plus intelligent en elle, de plus rationnel; s'étouffait dans l'effroi qui l'emplissait de plus en plus secondes après seconde. Pour tout dire, elle n'y comprenait rien. Quelques instants à peine, et elle soupirait, morose, dans un simple couloir d'hôpital. Il avait suffit d'une seule, d'une unique vision; pour instaurer une panique sans pareille à St Mangouste. Comment tout avait pût basculer si vite ? Non, décidement, la blaireaute n'avait rien vue venir. Mais comme un malheur n'arrivait jamais seul, la situation commença à se gâtée. Si un serviteur du Lord dans la même pièce que Morwena lui suffisait amplement; l'entrée d'une deuxième machine à tuer ne la ravît pas vraiment.

    Comme à son habitude - oserait t'on dire - la jeune fille assista, totalement impuissante; au terrifiant spectacle qui se déroulait sous ses yeux. C'était tout de même assez énervant, de ne jamais avoir le choix. En effet, la seule chose à laquelle elle semblait être autorisée était de subir les actions des autres. Elle n'avait jamais son mot à dire sur la question, son avis à donner. Tout le monde avait l'air de s'en foutre éperdument, de ce qu'elle pouvait ressentir. Et c'était assez agaçant. Peut-être était-ce la raison pour laquelle elle restait plantée comme un piquet au devant d'un grand danger. Ou alors peut-être était-elle tout simplement stupide. A voir. Quelque part, la demoiselle avait eût une certaine "chance" jusqu'à là, dans la mesure ou la première silhouette encapuchonnée (Ciella) ne semblait pas trop prêter attention à elle. Mais alors qu'elle se croyait dans la situation la plus désespérée possible; on lui apportait gentiment une double ration d'ennuis. Ainsi, une ombre pénétra bientôt dans le couloir aux en sanglante. Si l'entrée avait été assez silencieuse, elle ne passa pas néanmoins inaperçue. Tout comme Morwena, aux yeux de ce serviteur mortel (Narcissa) qui ... Qui ... Hein ? La fixait ? Non ... Pourquoi elle, sur la foule entière de patients et de Médicomages, pourquoi le Mangemort prêterait attention à elle ? Eh bien; elle n'en avait pas la moindre idée. En tout cas, au lieu de s'occuper du reste du monde, il avait fallut que le regard meurtrier se pose ... Sur elle. Bien sûr, les évènements s'enchaînaient à une vitesse tellement folle que Morwena n'avait pas le temps de se poser une multitude de questions; elle agissait comme elle le pouvait, sans prendre le temps de tout analyser. Par ce qu'elle n'avait pas ce temps si précieux, qui aurait pu lui permettre de sauver sa vie. Une incantation hésitante retentit, et l'effroyable baguette pointée droit sur elle. " Endoloris ", eût-elle simplement le temps d'entendre avant de plonger dans une sorte d'inertie.

    " Il faut que ce mécanisme devienne un automatisme ", disait-ce vieux monsieur dépourvu de maison. " Tentez de retrouver ce catalyseur, ce déclencheur ", se rappela t'elle. Les paroles du SDF résonnaient encore à ses oreilles, lui remémorant cette dure après-midi ou elle l'avait abordée dans le but de lui extorquée une Bierraubeurre puis s'était finalement retrouvée à apprendre la magie sous son enseignement. Le travail avait été long, difficile, mais au cour d'une simple journée: son niveau magique était passé de médiocre à résolument potable. Combien de sorts s'était-elle prise en pleine poire avant d'arriver à se défendre correctement pour enfin lui clouer le bec ? Beaucouuuuup. Mais peut importe tout l'enseignement qui avait pût lui être prodigué; elle n'était vraiment pas de taille face à ce Mangemort qui semblait, dans chacun de ses gestes; lui vouer une haine inéluctable. Il n'y avait plus aucune dernière issue de secours à ce piège démoniaque. La jeune fille ne tenta même pas de lancer un pauvre petit "Protego" qui aurait certainement relevé du pitoyable; elle restait figée dans l'attente, sans pouvoir esquisser le moindre geste. La scène se déroulait, sans qu'elle puisse même se défendre. Elle était faible, désespérément faible.

HJ:
 
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Sam 18 Fév - 15:02

ECLAIRCISSEMENT

Angel, comme indiqué dans les règles, tu n’as pas le droit d’éditer. Ton action ne sera donc pas prise en compte. Avis à tous les autres joueurs, merci de varier les sorts ! Ps : pas besoin d’indiquer vos niveaux magique ni combien cela fait au total. Je ne me sers pas, je refais les calculs donc cela ne vous fera que perdre du temps Adrian, c’est la même chose, tu as édité donc aucun de tes sorts lancés ne sera pris en compte. Morwena, le médaillon ne peut pas fonctionné, sinon c’est la porte à tout artefact magique que les membres vont dire posséder. Comme indiqué dans les règles, tu peux te défendre en te cacher/roulant ect, ou en lançant un sort.
Ps 2 : A partir de ce poste la fonction Edit sera désactivée dans cette partie du forum

LES DES

  • Premier dé : Sort de feydemon de Krystel, en direction de Regulus (+3)
  • Deuxième dé : Protego de Regulus (+7 bonus)
  • Troisième dé : Doloris d’Angel envers Adrian (+5bonus)
  • Quatrième dé : Roulade d’Adrian (+1 défense, avantage attaquant si égalité)
  • Cinquième dé : Répulso de Severus (+0)
  • Sixième dé : Entrée dans chambre d’Adrian (+1 défense, avantage attaquant si égalité)
    RESULTATS



    COMPLEMENTS
  • Sorts en attente : Feydemon (+1) de Krystel vers Nox (voir plus bas)
  • Sorts Réussis automatiquement : Imperium de Severus vers Adrian (+3), Endoloris de Narcissa vers Morwena (+2)
  • Niveaux magiques : Adrian : 10 /\ Angel : 8 /\ Krystel : 9 /\ Regulus : 7 /\ Narcissa : 9 /\ Severus : 8
  • Malus : Amycus -1 prochain post sur tes sorts ; Amycus -1 à tous ses sorts tant que Imperium sur Nox est actif ; Krystel -1 à tous ses sorts tant que Feydemon actif ; Adrian -1 à tous ses prochains sorts car jambe douloureuse voir plus bas ; Severus -1 à tous ses sorts tant que Imperium sur Adrian est actif (voir plus bas) ; Morwena -1 sur ton prochain poste ;

    LES RESULTATS
  • Krystel-Regulus : Krystel a utilisé 3 bonus et à un niveau de 9. Regulus a 7 de niveau et a utilisé 7 bonus (peureux ). Avec les dés, cela fait 14 contre 17. Le feydemon de Krystel n’atteint pas Regulus, mais va vers Nox Silvestri. Les bonus de Krystel ne serviront plus, mais le feydemon gagne une puissante de +1 à chaque tour, ce sort se nourrissant de l’environnement qu’il dévaste.
  • Angel-Adrian : Angel a 8 de niveau magique, et utilise 5 bonus. Cela donne donc avec les dés un total de 14 contre 15 pour Adrian (10 de niveau magique + 4 au dé + 1 de défense). Le sort d’Angel frôle Adrian mais ne t’atteint pas
  • Severus-Adrian : Le répulso fait 6 au dé, plus 8 de niveau magique, ce qui fait un total de 14. Adrian a 10 de niveau magique +1 de défense + 1 au dé, ce qui 12. Le répulso de Severus atteint le professeur qui se retrouve propulsé violement contre un mur. Sa jambe cède et lui octroi un malus de -1 à ses prochains dés. Il se retrouve ensuite sous l’imperium de Severus qui peut faire de lui sa marionnette. (Severus tu envoie tes ordres à Adrian par Mp)
  • Narcissa-Morwena : le sort de Narcissa atteint l’élève qui se met à s’effondrer par terre de douleur

    BONUS RETIRES
    Cette fois-ci je vous laisse vos bonus qui n’auront pas servi. Faites cependant attention lors de vos prochains postes de bien respecter les règles et la logique Potterienne
  • Krystel : - 3 bonus
  • Adrian : - 0 bonus
  • Angel : - 0 bonus
  • Severus : - 3 bonus
  • Regulus : - 7 bonus
  • Narcissa : - 2 bonus

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Sam 18 Fév - 20:23

Avant d’avoir put se retrouver dans cette chambre visée au départ, Adrian Ivanov se fit propulser tout contre le mur droit – selon le point de vue de son attaquant – de ce couloir maintenant plutôt obscur. Un rictus, une exclamation sortie par réflexe derrière le masque provenant du propriétaire du sortilège lancé … Puis, du deuxième. Le sortilège permettant à quiconque de diriger, de contrôler à sa guise. Pourquoi était-il impardonnable au juste ? Cette foutue liberté aussi, mais après tout, celle des uns s’arrêtait où celle des autres commençait. Severus Rogue avait momentanément oublié son compatriote Mangemort. Puis, Angel rata le sortilège destiné à Adrian … Il n’avait pas à songer à ce dernier plus longtemps. Non ? Son esprit se focalisait sur cet ancien professeur. Ce professeur qui fut largement sévère durant ses cours. Ivanov fut le maître. Toutefois, actuellement, c’était Severus tenant le gros bout du bâton. Une pensée frôla son esprit cependant. Une rêverie peut-être. L’homme l’avait complimenté par courrier quant à son excellent travail sur les runes. Ceci avait énormément rendu fier notre jeune homme. Ils ne purent pas se rencontrer, discuter de runes ensemble. Aurait-il voulu pourvoir à cela ? Non ! Là, ils se furent rencontrés en plein combat et Ivanov l’empêchait d’agir à sa guise.

Severus Rogue s’approcha donc, baguette pointée sur ses devants, du corps d’Adrian Ivanov. Il semblait le contrôler totalement. Un ordre de par sa redoutable amie, sa fière et loyale amie, et le jeune homme s’emparerait de toute la détermination, la force de cet ancien professeur. Malheureusement pour ce que Severus désirait en faire, Ivanov ne semblait réellement pas en état de marcher. Sa jambe semblait réellement mal en point. Neutre derrière son masque, un souffle d’air s’échappa de sa bouche … Un soupir. Donc, il était ici à cause de cette jambe. Génial. J’ai l’estropié de service sous mon contrôle. Ça va me servir à quoi pensa alors Severus Rogue incapable d’éviter cette pensée. Il devait trouver un usage et rapidement en Adrian Ivanov. Puis, une petite voix au fond de sa personne lui intimait de sortir cet homme du bâtiment.

- Une désartibulation … Pauvre de vous.

Murmura alors cette voix grave, semblant plus feutrée de part le masque cachant totalement le visage du jeune homme. Une voix grave résonnant du sarcasme sans une once de culpabilité. Pff ! Ce n’était pas à lui de s’enquérir des fautes de ses anciens professeurs. Ses yeux noirs restèrent posés, tout comme le bout de sa baguette magique, en Adrian Ivanov. Ce dernier ne pourrait pas répondre, car il l’en empêchera. Severus lui ordonnera donc de ne pas parler ni faire un geste brusque quelconque … C’était même plus facile qu’il en paressait dans les livres. Severus avait toujours eu cette impression de difficulté extrême en le contrôle d’autrui … Qu’ils tâcheraient de s’enfuir de ce contrôle. En somme, cela faisait penser à une simple Légilimencie tout comme son bon ami Amycus avait vécu au court de l’été : le pauvre, mais ce fut très drôle.

Le regard du Mangemort pointa vers le fond du couloir emplit de portes de chambres : il devait y en avoir une bonne vingtaine sinon plus de part et d’autre. Certes, ce n’était pas cela qui l’intéressait, mais plutôt un mouvement venant vers les Mangemorts tout comme sa victime. Reportant brusquement le regard sur Adrian, il le força d’un coup de baguette magique – semblable à ce que ferait un sortilège de lévitation en somme – à se relever. Puis, Severus Rogue sortit l’un des flacons trouvés dans la boutique du cinquième étage de sa poche. Il détourna sa concentration une voir deux secondes pour ramener le flacon à sa taille normale. Aussitôt, sa baguette revint se mettre au-devant d’Adrian Ivanov. Le mouvement fut presque brusque, mais si habile en même temps. Severus tendait sa main gauche soit celle tenant le flacon vers l’homme sous son contrôle alors que son corps reculait. Quelques pas soit deux ou trois touts au plus et le Mangemort vint se placer derrière le profil de sa victime évitant alors tout contact direct avec la personne au loin dans ce couloir. Il n’avait pas l’intention de rester ici. Maintenant, il possédait un argument de taille : un patient en plus.


Spoiler:
 
Serdaigle↯  Mon intelligence est au service de l'AFT
avatar



Nombre de messages : 1000
Age : 15 ans
Groupe : Elève ; Serdaigle
Caractère : Autoritaire - Perfectionniste - Sérieuse - Méticuleuse - Orgueilleuse - Butée - Insensible - Froide - Mauvaise Perdante - Fiable
Crédits : : avatar (c) Lo ; signature (c) super-charlotteuze ; gif (c) inconnu
Date d'inscription : 12/10/2010




Dana Lundy

Serdaigle
Mon intelligence est au service de l'AFT


Carte du maraudeur
Niveau magique: 6/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 08
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Dim 19 Fév - 20:16

Dans sa tête, tout était clair, tout était évident. Elle devait y aller, elle devait le faire. Pourtant, cela pouvait paraître stupide. Presque suicidaire. Mais devant l’absence de réaction de son frère et de Sasha elle sentait qu’il était de son devoir de se rendre dans le couloir du quatrième étage. Oui, elle devinait que ce n’était pas sans risque, qu’elle pouvait être blessée, être la cible d’un sortilège affreux. Un sortilège impardonnable. Mais il était bien pire de rester confinée, de deviner que quelqu’un avait besoin d’aide à quelques pas de là et de ne rien faire. Absolument rien. De ne pas agiter ne serait ce que le bout de sa baguette. Dana avança de quelques pas, posa sa main sur la poignée de la porte et se tourna vers ses visiteurs.

Je vais voir ce qu’il se passe. Le mieux est que vous restiez ici. Après tout, nul n’est sensé savoir que j’ai de la visite. J’essaierai de revenir aussi vite que possible pour vous dire ce qu’il se passe et ce que nous devrions faire.

Alors que ma main se baissait et que la porte s’entrouvrait, Dana essayait de se rassurer, de trouver des arguments qui lui permettraient de garder la vie sauve. Quand bien même elle ne comprenait pas encore ce qu’il se passait derrière cette porte, son instinct lui indiquait qu’il s’agissait bel et bien de quelque chose de dangereux. Que quitter la pièce était extrêmement risqué. Et stupide. Mais ça, nous l’avons déjà dit et elle avait prise sa décision. Tout son corps était parcouru de frissons et son cœur battait la chamade. La jeune élève pensait deviner ce qu’il se passait. Qui agissait et provoquait ce désordre ambiant. Propageait cette atmosphère de chaos total. Et dans ce cas précis en tant que fille de la ministre de la magie actuelle, elle risquait gros. Mais déjà elle préparait son argumentaire, sa défense.
Oui, elle était une cible facile à abattre et était encore inexpérimentée dans ce genre d’approche de la magie. Oui, sa mère risquait d’être affaiblie si elle venait à mourir. Mais ce ne serait que temporaire, car telle qu’elle connaissait la ministre, sa tristesse se transformerait rapidement en rage. Elle ne mettrait que plus d’acharnement dans son combat. Mieux, elle aurait derrière elle de tous nouveaux partisans qui se sentiraient proches d’elle, qui compatiraient et comprendraient mieux sa détermination et le réformes qui en découlaient. En se battant à ses cotés, en la soutenant chacun chercherait à éviter de subir le même genre de traumatisme. Ce serait égoïste certes. Mais ce serait concret. Une foule de sorciers unis contre la même force. Le genre de soulèvement qui devait être absolument à éviter.
Cela était d’une telle évidence que la Serdaigle se sentit plus sereine. Elle était protégée par son ascendance. Elle ne risquerait pas sa vie. Pas plus que Robert. En revanche, Sasha et cet homme dans le couloir, si. Son plan était très simple. Les aider à quitter l’hôpital sain et sauf. Et pout cela elle devait entrer dans l’arène. Expirant une bonne fois pour toute, elle franchit la porte et arriva dans le couloir.

Chaos, horreur. A peine eût elle fait ses premiers pas dans le couloir que sous ses pieds crissèrent des débits de plâtre. Ses yeux ne savaient où regarder. Des cadavres jonchaient le sol. Des médicomages. Par terre, elle vit l’onguent sensé la débarrasser de ses pustules. Elle n’osa pas laisser ses yeux observer plus longtemps le sol. Il ne faisait nul doute qu’il s’agissait de son propre infirmier qui devait gire à ses pieds. Son estomac se tordit et elle failli vomir le peu de nourriture qu’elle avait ingurgité dans la matinée. Son corps se mit à trembler de plus belle. D’un seul coup, un seul, elle eût une envie profonde de retourner se terrer dans sa chambre avec Sasha et Robert. De se faire câliner par son aîné et de se faire protéger. Pourtant ses jambes continuaient à bouger d’elle-même. Son esprit était ailleurs et la Serdaigle ne voyait pas réellement ce qu’elle avait sous les yeux. Elle n’entendait même plus un son. Comme si son esprit était parti ailleurs. Alors qu’elle tournait à l’angle du couloir, elle dut se prendre la réalité en pleine face. Encore plus violemment que le sort dont elle avait été victime trois journées plus tôt. En voyant la scène, en voyant qu’elle était repérée, elle se plaqua à nouveau contre le mur, ses bras se relâchèrent et elle laissa tomber sa baguette. La peur venait de la tétaniser. Le fait d’entendre parler de ces hommes était une chose. Les voir en était une toute autre. Ils dégageaient une aura malsaine et dangereuse. On sentait qu’il n’avait que peu de principes. A moins que ce ne fut leur tenue sombre qui donnait cette impression. Lentement, elle se baissa pour ramasser sa baguette et la serrer entre ses doigts. Si fort qu’elle en eut mal. Trois fois elle bougea la tête, se convainquit que c’était la bonne chose à faire. Car elle avait maintenant vu la personne qu’elle était venue « secourir ». Le professeur Ivanov. Enfin quand bien même il se serait ait de Potter ou d’Evans, elle aurait pris la même décision. Le décompte terminé, elle surgit à nouveau du couloir tentant de viser la silhouette noire à moitié cachée par le professeur [SEVERUS] des deux mains.

Wingardium Leviosa !

Etait ce une énorme bêtise, probablement. Parce qu’elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle allait faire par la suite. Parce qu’ouvrir le combat de la sort ne servait à rien sinon s’attirer des ennuis. Mais elle ne se voyait pas retourner dans la chambre. Concentrée sur son sort, la fille de la ministre en était venue à oublier la troisième personne présente. Une erreur qu’elle allait certainement payer très rapidement.


Spoiler:
 
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Dim 19 Fév - 22:10

Bon, il semble clair que la seule solution est de prendre ses jambes à son cou et de sortir de là au plus vite. C’était sans compter sur les sortilèges qui fusaient de toute part et qui tentait en particulier de toucher Nox ou Regulus. D’abord, il y eu la silhouette en capuche qui visa Nox. Regulus avait alors poussé Nox au sol et c’est pourquoi Lux avait, elle, décidé de tenter de le désarmer. Ce qui a sa grande surprise fonctionna. Elle avait toujours aimé les sortilèges et la métamorphose. Elle était même plutôt douée dans ces matières mais n’avait rarement eu à les utiliser contre d’autres personnes en plein duel. A dire vrai, pouvait-on vraiment compter son duel avec Lily ? Il n’en était pas moins que Lux fut renforcée par cette réussite assez inattendue. Le sortilège de Regulus qui suivit quant à lui alla s’abattre contre une pauvre dame qui était un peu plus loin… Elle avait attendu que son frère se relève, ne sachant pas vraiment s’il s’était pris le sortilège lancé par le mangemort qui l’avait attaqué.

C’est la pression de Jackson pour l’attirer ailleurs qui paniqua Lux. Elle avait rencontré le jeune homme durant un match de Quidditch. Elle le connaissait peu mais savait qu’elle pouvait lui faire confiance. Seulement, elle ne voulait absolument pas être séparée de son frère, ni même de Regulus malgré leur récente altercation dans le parc. Altercation inexplicable, une colère enragée, une haine inavouée avait franchi leurs lèvres se blessant tour à tour. Et pourtant, si Lux lui en voulait encore, car notre petite Lumière était du genre rancunière, à l’instant même, elle n’avait absolument pas envie de le perdre. Tout le reste devenait alors qu’une simple futilité par rapport à leur vie qui était à présent dans un danger total.

Soudain se fut au tour de Regulus de lui saisir la main. Il envoya alors promener Jackson. Une once de culpabilité envahit Lux alors que ce dernier n’avait cherché qu’à l’aider dans ce chaos. Elle n’écoutait qu’à moitié ce que lui disait Regulus. Elle était complètement perdue. Seul le fait de voir Nox en entier la rassura. Peut-être qu’il n’avait pas été touché par le sortilège de la silhouette encapuchonnée ?
«Jack, vient avec nous !»
Eu-t-elle le temps de prononcer avant qu’elle ne soit entrainé par Regulus en courant. Mais ce fut l’arrivée de deux personnes dans le hall qui sembla tout chambouler. Ils étaient différents. Déjà, leur arrivée après les autres, comme le quart d’heure de politesse… Ces deux silhouettes lui semblaient encore plus effrayantes que les autres. D’ailleurs l’une d’entre elle pointa sans hésitation Regulus. A croire que c’était clairement voulu. Ce mangemort le connaissait-il ? Le geste avait semblé tellement déterminé. Et ce qu’il lança comme sortilège… Une brochette. Voilà, Lux, la Lumière si brillante allait finir en brochette. Si ce n’était pas malheureux. Bon, dans un instant de lucidité très clair, Lux se dit que le mangemort en question était balaise ! Car notre apprentie sorcière avait quand même une sorte de fascination pour les sortilèges et celui là, même s’il risquait de lui cramer la tronche sans difficulté, était hyper balaise ! Sûr que Lux ne sortirait qu’une étincelle en tentant de jeter ce sortilège. Regulus lança alors un protego et s’ils furent épargnés, la chose se dirigea alors vers Nox. Déjà qu’il semblait complètement secoué d’avoir échappé, ou pas, à l’autre sortilège, se prendre un feudeymon dans la patate, ce n’était peut-être pas le bon moment. Ils n’arriveraient jamais à fuir s’ils étaient sans cesse attaqués et obligés de se défendre. Idiot de père d’avoir eu cet accident ! Pas le temps de réfléchir, le seul moyen d’arrêter cette chose, c’était de détourner la concentration de celui qui l’avait lancé. Elle décida alors d’utiliser un sortilège informulé histoire qu'on ne la voit pas venir. Pointant sa baguette vers le mangemort qui avait lancé ce sortilège (Krystel) Lux décida de lancer un ‘Tarantallegra’. Elle espéra simplement que Nox userait d’un protego ou que Regulus le ferait pour lui. Une chose était certaine, elle ne ferait jamais partie de ce clan. Le choix était à présent fait. Enfin, si elle en ressortait vivante...

Spoiler:
 
Professeur↯  Les runes, inutiles ? Mais non !
avatar



Nombre de messages : 1518
Age : 29
Groupe : Neutre ; Professeur ; Sorcier
Caractère : Passionné, Indépendant, Influençable, Perfectionniste, Renfermé, Apeuré
Crédits : : Marelle
Date d'inscription : 20/06/2011




Adrian Ivanov

Professeur
Les runes, inutiles ? Mais non !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 10/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 15
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Lun 20 Fév - 15:09

    Adrian espérait de tout cœur que son protégo allait tenir. Oui, il le fallait. Absolument. Il le fallait pour son intimité, son intégrité, son… le premier sort du Mangemort le frappa de plein fouet et Adrian se trouva propulsé contre le mur. Adrian vs Mur : 0 – 1, Mur vainqueur par K.O. Même si les murs des hôpitaux étaient peints de ce détestable blanc, comme les matelas, ils n’étaient pas aussi moelleux que les matelas… Adrian avait percuté le mur avec une violent qui lui coupa le souffle et qui finit d’achever la faible cicatrisation de sa jambe. Son hurlement se serait entendu sur les cinq étages de Sainte Mangouste s’il avait existé, mais Adrian l’étouffa en se mordant la lèvre jusqu’au sang. Sa jambe avait finalement rendu l’âme après une vingtaine de minutes de bons et loyaux services et Adrian ne sentit presque pas le deuxième sortilège le frapper, tant la douleur avait saturé son système nerveux. Des larmes perlaient de ses yeux chocolat qu’il plissait jusqu’à les fermer.

    Soudain, tout devint coton. Nuage. Les soucis ? Quels soucis ? Adrian voyait flou, entendait tout assourdis, comme s’il était bourré… enfin comme si… l’impérium ? Peut-être… sûrement… mais c’était tout simplement stupide de s’en faire non ? Tout allait bien maintenant ; Pas besoin de réfléchir, pas besoin de se prendre en main. Tout allait bien… Non, rien n’allait bien. Comme étouffée dans de la brume, du coton, de la ouate et de l’eau, tout cela à la fois, une voix lui parvint, sarcastique et détachée, similaire à celle qu’Adrian employait face aux Végétaux qui lui servaient d’élèves.

    - Une désartibulation … Pauvre de vous.

    Adrian voulut répliquer « C’est bon achevez moi au lieu de vous f*utre de ma g*eule » mais toute l’animosité qu’il aurait pu placer dans sa voix s’effaça au moment même où une autre voix, plus insidieuse, plus… angeoleuse, résonna en lui, lui interdisant de prononcer le moindre mot ou de faire le moindre geste brusque. Adrian n’arrivait pas à se concentrer ni à ignorer la voix qui se pressait contre ses pensées, comme un étau compressait un morceau de métal pour n’en faire qu’une petite boule inutile. Inutiles… voilà ce qu’étaient ses pensées… Un coup de baguette de l’homme masqué, et Adrian se sentit soulevé dans les airs, sa jambe blessée n’ayant pas à porter son poids. Le regard vide, dans lequel brillaient cependant la hargne et la haine, le tout mêlé à de la colère et de la vexation, Adrian ne put pas ne pas tendre la main pour saisir le flacon que lui tendait l’autre. La voix lui obligeait d’obéir… Mais le sorcier eut tout de même la satisfaction de voir que son mouvement n’était pas aussi fluide que normalement. Un peu de résistance, trop peu cependant… Le flacon contenait une crème qui apaisa momentanément la douleur, mais le sang s’écoulait à rythme régulier. Peut être allait elle aussi cicatriser un minimum la plaie, peut être… Mais Adrian n’eut pas le temps d’y penser que déjà ses jambes s’activaient d’elles mêmes. Mais quand ce cauchemar allait il cesser ? Pourquoi n’était il pas en train de s’amuser chez les Potter, de rires des souvenirs communs avec Jack’, de féliciter Selena pour son beau et grand garçon (bon d’accord sur la fin ça ne risquait pas de se produire puisqu’Adrian n’était pas du genre à être aussi hypocrite et sociable mais bon, on pouvait toujours rêver… )…. ? Pourquoi était il ici, dans ce cauchemar, pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Adrian avait beau hurler tout cela en son fors intérieur, il reculait toujours dans ce couloir, servant de bouclier humain à cet homme en noir qu’il haissait déjà. Mais… cette haine… elle ne lui ressemblait guère. Etait-elle là du fait de sa récente utilisation de la magie du sang ? Etait elle là du fait de sa récente obsession pour la magie noire ? Ou tout simplement, était-ce nouveau pour lui que quelqu’un le malmène à ce point ? Certes, Adrian avait une bonne excuse puisque dès le départ le combat était inégal (à deux contre un, le un étant blessé, Adrian avait de sérieux doutes sur l’équité du combat et sur l’honneur qu’abritaient les deux sombres fantômes), mais… non. Adrian commença bientôt à descendre les escaliers qui menaient, il le savait, au rez-de-chaussée mais avant cela au troisième étage. Le Professeur de Runes essayait de combattre l’influence de l’impérium, mais il se doutait bien que c’était en vain. Déjà, qu’il puisse la sentir était exceptionnel. Qu’il puisse totalement en annihiler les effets… dans la théorie, c’était faisable, mais Adrian sentait bien que les chances qu’il réussisse, dans son état, étaient infimes. Il fallait que quelqu'un déstabiliser le mangemort. Adrian se promit, la douleur de sa jambe lui permettant un peu de garder un semblant de cohérence mentale et de volonté, que s'il se sortait vivant de tout cela, il tuerait celui qui avait osé le rendre vulnérable. Ou du moins, il le retrouverait.

    Spoiler:
     
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Lun 20 Fév - 15:50

    Un cri. Un cri parmi tant d'autres. Elle souffrait, c'était indubitable. Elle roula immédiatement au sol, terrassée par la douleur sourde qui menaçait de la faire exploser. A ce stade il n'y avait plus de mots, plus rien qui ne soit capable de décrire l'état dans lequel elle était. Même ses glandes lacrymales, nonobstant la souffrance abominable et indescriptible; semblaient - en comparaison - bien trop superflue pour se mettre en marche et déverser un jolie torrent de larmes. Sa tête heurta de plein fouet le sol. Un orage explosa sur le point d'impact, sa bouche s'ouvrit et seul un gémissement grinçant, d'un timbre inhumain qui ne lui appartenait pas en sortit. Ses cheveux furent piétinés, jusqu'à ce que le sang vienne les imbibés. Elle hurla, encore et encore, les yeux plissés, avec l'impression que son corps était une machine brisée; qui menaçait de s'effondrer d'une seconde à l'autre. Elle se tordait au sol, prise de convulsions irrépressibles, la voix féminine résonnant encore et toujours à ses oreilles. Elle voulait mourir, elle voulait que cette souffrance, qui atteignait son paroxysme de secondes en secondes, cesse. Elle voulait que tout s'arrête, elle voulait remonter le temps et changer le cour des choses. Elle aurait voulue ne pas rester plantée comme un piquet et s'enfuir à toutes jambes; comme une personne à peu près censée l'aurait fait. En cet instant, c'était comme si son corps, son âme, se consumait à petit feu et voulait faire prolonger la torture; refusant de la libérer. Elle n'était plus rien d'autre qu'un morceau d'affliction, qu'une déchirure constante. Il n'y avait plus rien d'apparent à Morwena dans cette silhouette tordue qui glapissait de terreur; le cœur perforé par une simple idée: elle allait mourir.
    Jamais elle ne s'était imaginée la façon dont elle pourrait expirée, mais certainement pas dans ces conditions. Elle voulait vivre avant de s'endormir un dernière fois. Elle voulait finir Poudlard, ASPICS dans la poche. Elle voulait une maison, un travail, un mari, des enfants. Elle voulait avoir le temps de vieillir dans la quiétude, en pouvant regarder en arrière et être fière d'elle. Elle voulait dire en revoir à son frère, embrasser une dernière fois tout ceux qui comptaient pour elle. Elle voulait rester en vie.

    Jamais elle n'avait éprouvée, ressentie une chose avec une pareille intensité. L'idée qu'elle pourrait laisser traîner sa dépouille, ici, dans ce pauvre couloir lui semblait tout simplement impensable. Elle ne pouvait tout simplement pas crever, en bonne et due forme, sur ce sol taché de sang. Pas comme ça. Elle avait une vie, une famille, des amis, une école. Elle ne pouvait pas tout abandonner de la sorte. Elle tremblait, son corps soulevé de dizaines de spasmes qui lui donnaient la nausée. Elle souffrait, elle souffrait encore et toujours tout en se raccrochant à l'idée qu'un moment ou un autre cette douleur prendrait fin. Mais le moment ne venait pas, et le désespoir se mélangeait à la brûlure désolante. Elle n'avait pas eût, dans sa vie, beaucoup l'occasion de faire preuve de courage. Jamais ont ne l'avait confrontée à une épreuve de la sorte, un défi qui impliquait une action susceptible d'être mortelle. Un combat commença, prit forme dans l'esprit tourmenté de la jeune fille. Au fur et à mesure que la douleur s'amenuisait lentement, que l'imbuvable mal se faisait un tout petit peu plus supportable; elle resserrait sa prise sur la vie. Elle serrait les dents, et quelques geignements aigus finirent par remplacer les beuglements frénétiques. A mesure que le sort se dissipais, que l'effet terrible s'affaiblissait pour la laisser haletante, rouge de son sang qui battait ses tempes à un rythme intolérable. Il n'y avait plus de logique, plus d'intelligence, à l'intérieur de son crâne. Tout était vide, creux. Seul l'instinct de survie demeurait. Celui qui lui permit de porter une main fébrile à sa poche et d'en tirer sa baguette. Celui qui, d'une voix tremblante au possible; lui fît chuchoter les mots qui pourraient peut-être la sauver: " Protego ". D'un autre filet de voix, légèrement plus faible, elle parvînt cependant à articuler un : " Everte Statim " ayant pour but de repousser le ou la Mangemorte (le timbre féminin de la voix lui intimant plutôt "la") tout en sachant que tenter un sort de plus grande envergure, non seulement compte tenu de son état physique mais de ses capacités magiques serait complètement inutile.

    Hors-jeu:
     
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Mar 21 Fév - 16:01

Spoiler:
 

Alors que son maléfice avait manqué sa cible, Angel vit son collègue prend le contrôle de l'enseignant à l'aide d'un des sortilèges dis impardonnables. N'ayant plus de cible directe le mangemort allait poursuivre son avancée dans le couloir lorsqu'un sort se fit entendre. Sans plus réfléchir le vieil homme se mit devant Severus et lança un sort de protection afin de dévier l'attaque. PROTEGO ! Le geste de La Fouine n'avait pas pour seul objectif de protéger le jeune homme, mais bien que ce dernier lui en soit reconnaissant. Le médicomage visualisa alors l'attaquant. Lui qui s'attendait à combattre un adulte vit en fait d'adversaire une jeune fille. Au vue de son allure il ne faisait aucun doute pour le mangemort qu'il avait en face de lui une élève de Poudlard.

Toutefois le sorcier n'était pas du genre à se laisser aller aux sentiments ou à une quelconque pitié. Si elle avait décidé d'attaquer, elle allait devoir en payer le prix. Ne désirant pas lui laisser le loisirs de réagir, il décida de contre-attaquer immédiatement.
Bombarda Maxima ! J'utilisai ce sortilège afin d'augmenter les chances de toucher cette sorcière. En plus de la toucher et lui infligeant des dommages importants, ce maléfice pouvait lui envoyer des projectiles s'il était dévier sur un mur. Comme il l'avait signifié au Lord et à certains mangemorts, il était prêt à tout pour atteindre ses objectifs. Son but immédiat étant de mettre hors d'état de nuire cette jeune intrigante qui s'était crue capable d'attaquer deux fidèles du seigneur des ténèbres. Une fois mon attaque partit, une question occupa mon esprit l'espace d'un instant.

Si cette élève se trouvait ici, il pourrait y avoir un risque que Morwena se trouve aussi dans les locaux. Si la jeune Poufsouffle prenait part au combat contre un des attaquants de Sainte Mangouste, il ne faisait aucun doute qu'elle ne s'en sortirait pas indemne. Hell ne pensa pas pour autant qu'elle serait tuée, au pire elle subirait une attaque sévère. Le nouvel infirmier des sorciers masqués esquissa même un sourire. Si elle était ici et qu'elle combattait, celui lui ferait un entrainement des plus important. Quand votre vie est en jeu vous apprenez vite de vos erreurs. Cela le mit en joie pour la jeune fille, et c'est donc le sourire aux lèvres qu'il repporta toute son attention sur l'élève qui avait attaqué son camarade d'étage.
avatar



Nombre de messages : 7329
Age : J'ai eu, en Février, 18ans. Sinon je suis enceinte de 7mois à la date du 01 octobre
Groupe : du bien ! Parce qu'on a la classe *sbaff*
Caractère : Patiente - Courageuse - Téméraire - Tigresse - (Lunatique en ce moment, et à fleur de peau)
Crédits : : Ava(c)Kanala || ico(c)Fogliaverde
Date d'inscription : 08/02/2008




Lily Evans Potter

Fondatrice
Tyran et presque enceinte


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 24
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Jeu 23 Fév - 23:07

Maître du Jeu a écrit:
    Vous avez une semaine pour poster deux fois au maximum

    Règle non respectée. Evènement : Ta baguette se retourne contre toi. Protego annulé du coup, automatiquement Severus se prend le sort de Dana. De plus, le bombarda maxima se retourne contre toi et tu te prends violemment un mur sur la tête. Il te faudra être dégagé par un mangemort au prochain ordre, et ce dernier ne pourra lancer de sort, tout comme toi, tant que tu es sous les débris

_________________
Much as you blame yourself, you can't be blamed for the way you feel Had no example of a love, that was even remotely real. How can you understand something that you never had. Ooh baby if you let me, I can help you out with all of that. Let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. Let me love you And all your trouble Don't be afraid, let me help. let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. let me love you A heart of numbness, gets brought to life I'll take you there
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
Mangemort↯ Le pouvoir est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 06/09/2008




Lord Voldemort

Mangemort
Le pouvoir est entre mes mains


Carte du maraudeur
Niveau magique: 15/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Ven 24 Fév - 11:01

    [i]Je percevais l'excitation qui gagnait les sens de Krystel, aussi sûrement que si elle irradiait littéralement de ce besoin sadique et violent de propager le feu et les flammes. Une étincelle habitait son regard, porteuse d'une certaine folie. Une folie à laquelle j'adhérais littéralement, je connaissais bien évidemment l'espèce de ferveur frôlant parfois l'hystérie, que pouvait provoquer la perspective de faire le mal autour de soi. Une joie malsaine, une concentration de tous les instants, un sourire carnassier sur les traits. Je savais que la française allait être plongée dans son élément, et je me montrais assez impatient de voir aussi comment les autres allaient s'en sortir. Narcissa allait elle prouver ses capacités, alors que sa propre sœur avait déjà tant fait pour notre cause ? Amycus surmonterait il ses anciennes faiblesses ? J'en doutais, s'il se trouvait une assez jolie fille dans le secteur, mais je pourrais vite m'en rendre compte. La recrue aussi, ce Hell, allait pouvoir très rapidement montrer ses talents de boucher autant que ceux de médecin, et j'aurais alors la réponse apportée au calcul que j'avais fait à son sujet, entre risques et conséquences. J'espérais que tout le monde se montrerait à la hauteur, et s'il le fallait, que les plus faibles trouvent une mort honorable face à l'ennemi, avant de me causer plus tard des soucis à cause de leur incompétence. Je prendrais donc garde à ce qui se passerait autour de moi, curieux que j'étais des performances des individus que j'avais recruté pour me suppléer dans ma course au pouvoir absolu. Krystel acquiesça à mes propos en m'incitant à rester et à m'amuser un peu. Elle développa mon idée que nous étions des prédateurs et des victimes nos proies, et surtout, elle semblait en phase avec ma politique de la terreur. Chez les mangemorts nous ne fonctionnions pas de manière démocratique, mais cela me satisfaisait de voir mes hommes partager mes aspirations et mes méthodes. Cela me donnait plus de poids encore, et plus de légitimité à les commander. Krystel termina d'ébaucher sa conception de nos actions, et partit lancer un feudeymon. Je partais d'un petit rire en constatant la folie de mes suivants.


    Je me reconcentrais néanmoins sur Purity. L'objet, dérobé au ministère des mois plus tôt, me permettait d'étendre mon pouvoir dans toutes les directions, et plus rien ne pouvait sembler irréalisable. J'aurais pu augmenter la puissance du feudeymon de Krystel jusqu'à provoquer une véritable tempête de feu sur la capitale toute entière, ravageant traîtres à leur sang et moldus, mais je suspectais cet outil ancien et capricieux de puiser dans mon énergie pour fonctionner, et je n'avais pas envie de sombrer dans la folie la plus totale alors que je basculerais dans les limbes, auxquelles je préférais de loin les ténèbres. J'activais Purity pour dresser une carte magique de l'endroit, et je voyais et sentais, comme un sonar moldu, l'ensemble des choses qu'il se passait dans l'hopital. Les sorts fusaient, lumineux, irradiant mes pupilles, tandis que les corps se démenaient, s'enfuyaient ou se contorsionnaient de douleur. Je souris à cette idée. Je discernais l'héritier Black dans la masse, opposé à Krystel. Je me rendais compte qu'il y avait beaucoup de jeunes, mais aussi des vieux. Je repérais Hell dans le tourbillon des combats. Un sourire carnassier se dessina sur mes traits, mais qui se crispa aussitôt que je sentais une autre présence. Comment avait il fait pour se retrouver ici, à l'intérieur ? Je quittais le rituel que j'avais initié pour rebasculer dans ma perception naturelle de la réalité, et avançais d'un pas déterminant devant moi, déviant les sorts perdus qui s'avançaient vers moi avec la rapidité d'une balle de fusil. Je m'avançais derrière Krystel, pourtant en plein combat. D'une poussée de légilimencie, je lui montrais qui j'avais trouvé, là haut dans les niveaux supérieurs, et communiquais à la française l'image inventée de l'homme se tordant de douleur, et succombant à mes coups, couvert de sang. Puis, je prenais l'escalier, soucieux d'abord de régler mes comptes, avant de réduire à néant l'endroit et de tout prendre aux amis des sang de bourbe présents.[i]
Serdaigle↯  Mon intelligence est au service de l'AFT
avatar



Nombre de messages : 1000
Age : 15 ans
Groupe : Elève ; Serdaigle
Caractère : Autoritaire - Perfectionniste - Sérieuse - Méticuleuse - Orgueilleuse - Butée - Insensible - Froide - Mauvaise Perdante - Fiable
Crédits : : avatar (c) Lo ; signature (c) super-charlotteuze ; gif (c) inconnu
Date d'inscription : 12/10/2010




Dana Lundy

Serdaigle
Mon intelligence est au service de l'AFT


Carte du maraudeur
Niveau magique: 6/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 08
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Lun 27 Fév - 10:01

Wingardium Leviosa…. Wingardium Leviosa ! Autant Dana était plus que médiocre quand il s’agissait de faire un philtre ou une potion de quoi que ce soit, autant elle excellait dans les sortilèges et la défense contre les forces du mal. Et pourtant… voilà qu’elle lançait un Wingardium Leviosa. Même un premier année en aurait été capable. Elle, en aurait été capable il y a quatre ans de cela. Derrière ses pustules, la Serdaigle se sentait stupide. Stupide et faible. Elle aurait pu faire un sortilège d’expulsion, de jambes en coton, de désarmement, de…
Etrangement, se remémorer ainsi tous les livres qu’elle avait pu lire et assimiler depuis qu’elle avait débuté sa scolarité à Poudlard la rassérénait. Certains avaient besoin de vérifier par deux fois ce qu’ils faisaient pour gagner de la confiance en eux. Elle, il s’agissait de répéter toutes ses connaissances. Comme s’il s’agissait d’une berceuse.

Concentrée, la fille de la ministre se fit surprendre par l’intervention d’un autre mangemort. Oui, elle l’avait remarqué à son premier coup d’œil. Mais focalisée sur le professeur et son agresseur, elle avait effacé sa silhouette de sa mémoire. C’est à cet instant précis qu’elle crut avoir perdu. Pourtant dans un réflexe purement sorcier, elle ne lâcha pas sa baguette, décidée à se battre. Elle entendit tour à tour la formule de protection et l’attaque. Elle-même s’apprêtait déjà à se défendre. Mais quelque chose la retint. A l’intérieur de ses doigts, elle sentait toujours sa baguette fourmiller de magie. Comme si son sort n’avait pas été stoppé.
Dana entendit un bruit assourdissant. Respiration bloquée, elle attendit la vague de douleur qui devait normalement ne plus tarder à se faire sentir. Mais rien ne vint. Au contraire, elle sentit son sort toucher la cible initialement prévue.
Si la situation avait été un peu moins dramatique et stressante, elle se serait probablement mise à hurler de joie. Elle venait de remporter son premier (plus ou moins) duel. Mais, qualité qui faisait qu’elle méritait sa place chez les Serdaigle, elle resta concentrée, leva sa baguette et tenta d’envoyer aussi loin que possible le mangemort en faisant un ample mouvement de l’épaule. A peine eut elle sentit le flux magique quitter sa baguette qu’elle couru rejoindre le professeur Ivanov. Lorsqu’elle parvint à sa hauteur, elle glissa sa tête en dessous de son bras afin de l’aider à se relever.

- Professeur ! Professeur ! Je suis Dana, Dana Lundy. Je vais vous aider, mais je ne peux pas agir seule. Levez-vous. On essaiera de vous soigner une fois que nous serons à l’abri. Accrochez-vous à moi.

Prenant conscience du temps qui s’écoulait extrêmement vite, y ajoutant l’étendue des blessures de son professeur de runes et sa carrure plutôt faible, la Serdaigle jeta un coup à l’endroit où elle avait amené le mangemort. Dans la panique, et avec le poids du professeur Ivanov qui commençait à lui faire mal, elle ne remarqua pas grand-chose. Par acquis de conscience, elle leva sa baguette en direction du plafond et lança un sort de destruction.

- Deprimo

Quelque chose qui pourrait peut-être occuper leur adversaire. Souffle saccadée, Dana puisait dans ses forces et réfléchissait ardemment. Il devait bien y avoir un sort qui pouvait l’aider dans cette situation ! Lequel, il ne lui revenait pas pour le moment. Elle se demanda amèrement dans quel pétrin elle s’était fourrée.


Spoiler:
 
Modo↯  Serpentard, fiancé et pas fier de l'être
avatar



Nombre de messages : 5032
Age : Dix sept balais.
Groupe : Serpentard, Préfet-en-chef, Capitaine de l'équipe de Quidditch.
Caractère : Emmerdeur, intelligent, sarcastique, boudeur, austère, dragueur, imprévisible.
Crédits : : (c) Liloo_59 + (c) signature --> love.disaster
Date d'inscription : 14/07/2010




Regulus A. Black

Modo
Serpentard, fiancé et pas fier de l'être


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 48
MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Lun 27 Fév - 14:35

Le bruit, le chaos, la peur, la terreur, les cris, je n'avais jamais rien vu, je n'avais jamais rien entendu de tel. L'hôpital Saint Mangouste, d'ordinaire plutôt calme, était plongé dans l'anarchie la plus complète. Je n'avais jamais eu à faire face à une telle situation, et je devais l'avouer, j'ignorais la façon dont je devais réagir. J'avais peur. Horriblement peur. Je n'étais pas vraiment le genre de personne qui, téméraire – ou suicidaire -, osait répondre à l'attaque. Ma tactique à moi ? M'enfuir. Ces gens-là, étaient sans doute aucun d'un niveau magique bien plus supérieur à celui d'un simple étudiant de septième année. Cela n'était pas à la portée de n'importe qui, et il fallait être honnête, certainement pas à ma portée. Mes yeux voulurent tuer Lux quand je la vis pointer sa baguette contre celui qui m'avait attaqué, mais elle était folle ou quoi ? Elle voulait mourir ? Mais le mal était fait. Il fallait qu'on trouve une solution pour éviter de se faire encercler, ou de se prendre des sorts inutilement.

Bref, il fallait qu'on se planque. Mais où ? Je ne connaissais que très vaguement l'endroit. J'y avais déjà mis les pieds, mais c'était il y a très longtemps, j'ignorais tout des sorties de secours, où des endroits sécuritaires. Ma première idée avait été de prendre les escaliers pour aller rejoindre la chambre du père des jumeaux. Très étrangement, voir le Lord se diriger dans cette direction m'en dissuada totalement. Il y avait toujours ce « Jack » dans les parages ? J'avais cru entendre Lux lui dire de nous suivre. Je le cherchais de yeux, et lui dit :
«  Montre-nous les autres sorties et vite ! On va se faire cramer sinon !
J'avais vraiment le chic pour me mettre dans des situations toutes aussi délirantes les unes que les autres. Même si je devais avouer que celle-ci battait tous les records. Je cherchai mes amis des yeux, pour pouvoir s'enfuir au plus vite avec cet homme que Lux semblait connaître. Ma Lumière était tout près de moi.

Le problème, c'était Nox. Il était un peu plus loin, à ne rien faire, j'avais l'impression qu'il attendait quelque chose, et moi, cela m'énervait de le voir comme ça. Il était où le Nox réactif qui faisait tout pour me pourrir la vie à Poudlard ? J'aimais profondément ce Serpentard pour qui je m'étais lié d'affection dès le tout premier jour. Dans le Poudlard Express, nos points communs nous avaient sauté aux yeux, et moi, j'avais tout de suite affectionné ce garçon là. Toujours dans l'action, toujours là à s'impliquer dans mes plans foireux, il avait toujours été là pour moi, même dans les moments difficiles. À croire que c'était désormais à moi de lui rendre l'appareil, car il semblait paralysé. Je ne comprenais pas ce qu'il attendait, mais moi, je n'avais pas envie de le voir cramer. J'avais réussi à protéger le sort, et encore heureusement. Qu'est-ce que j'aurais fait si mon beau visage avait été abîmé ? Je me serais enterré pour toujours, et je ne serais plus sorti de chez moi, cela aurait été la honte assurée. Aussi bien à Poudlard qu'à la maison. J'étais presque certain que mes parents m'auraient disputé, non pas parce que j'avais pris des risques inconsidérés, mais plutôt parce que je n'aurais pas su protéger la réputation des Black en ne sachant pas me battre. Bref, il fallait que j'arrête de m'égarer. Nous étions dans la pagaille la plus complète, et je n'avais pas vraiment le temps pour m'épancher sur des histoires idiotes.

Je vis donc le sort que j'avais repoussé « danser » un peu plus loin pour finalement arriver sur Nox. Je pointai ma baguette sur lui, et lança un Protego. Pauvre chou, il m'en devrait une après celle là ! Quel abruti fini ! Mais qu'est-ce qui m'avait pris de venir dans cet hôpital aussi ? Poppy allait m'entendre ! J'avais failli me faire carboniser en saucisson à cause d'elle ! Je connaissais bien les effets de ce sort, vraiment très difficile à maîtriser, il fallait être totalement fou pour l'utiliser ! Il fallait donc en conclure que la personne qui l'avait lancé été tarée. Explication très plausible.

Spoiler:
 
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   Lun 27 Fév - 14:44

    CET ORDRE DE PASSAGE EST A LIRE EN ENTIER ET TRES ATTENTIVEMENT !
    Toute action ne respectant pas les règles ci-dessous ne sera pas prise en compte !


  • Contexte
    30 septembre 1978. Voldemort, le plus terrifiant mage de l'époque actuelle vient de faire son apparition à Ste Mangouste, accompagnée de sa perfide bras droit. Un peu plus de chaos règle dans le lieu, et ce dernier n'est pas prêt de prendre fin. En attendant le grand seigneur décide de se rendre à un étage supérieur, interpellé par une vision qu'il a eut et fait partager à la future mère. Partout le carnage fait rare et les sorciers tombent un à un sous les baguettes des mangemorts. Des confrontations ont lieux un peu partout dans l'enceinte et beaucoup sont on ne peut plus sanglantes...

  • Ordre de passage
    Vous avez une semaine pour poster deux fois au maximum MERCI D’AVANCE DE VARIER LES SORTS LANCES !!!

    Je rappelle ici l’organisation spatiale de l’hôpital (source : Encyclopédie HP) :
    • Rez-de-chaussée : Accueil, service des accidents matériels (explosion de chaudron, problème de baguette, chutes de balais…) Lux, Jackson, Nox, Regulus, Amycus, Krystel et Voldemort qui se dirigent vers les escaliers
    • Premier étage : Service des blessures par créatures vivantes Morwena, Narcissa, Ciella
    • Deuxième étage : Service des virus et microbes magique (maladies contagieuses)
    • Troisième étage : service d’empoisonnement par potions et plantes // Liam dans l’escalier menant au quatrième /Isis dans les escaliers descendant au troisième étage <==> Rencontre entre Isis et Liam
    • Quatrième étage : Service de pathologie des sortilèges (maléfices chronique, ensorcellements, détournements de charmes…) et de longue durée : Adrian, Severus, Angel, Dana
    • Cinquième étage : salon de thé, boutique de l’hôpital, (ajout de TOM) pathologie courant (soins psychiatriques, blessures de types « moldus »…) //


    EDIT : Regulus, trop tard pour Nox. Voir plus bas

  • <==> Problèmes
    - Morwena, tu t'es déjà pris l'endoloris, donc le protego ne sert à rien ! Affraid

  • <==> Sorts automatiquement réussis (voir malus/bonus plus bas)
    - Feydemon (+1) de Krystel vers Nox [[18/02]] (Feydemon +2 en puissance, vers Lux) ==> Nox n'est plus sous imperium, et brûle.(Feydemon lancé le 18/02. Au bout d'une semaine, le sort atteint automatiquement donc 25/02 Nox se prend le sort)
    - Tarantallegra de Lux vers Krystel [[19/02 (à Enlever 4bonus à Lux) ]]
    - Deprimo De Dana, qui fait s’effondrer sur elle et Adrian des débris.

  • <==> Sorts en attente (l'ordre de passage ayant duré plus longtemps, pour les personnes ayant postées deux fois, vous avez 5 jours supplémentaires)
    - Everte Statim (+3 bonus -1 malus) De Morwena vers Narcissa

  • <==> Sorts annulés
    - Imperium de Amycus vers Nox
    - Imperium de Severus vers Adrian

  • <==> Malus
    - Amycus -1 prochain post sur tes sorts le temps de récup ta baguette
    - Krystel -1 à tous ses sorts tant que Feydemon actif + -1 car sort de Lux atteint
    - Adrian -2 à tous ses prochains sorts car blessure
    - Dana - 1 à tous ses prochains sorts car blessure
    - Nox -3 à tous ses prochains sorts car blessures graves
    - Angel - 2 à tous ses prochains sorts car blessure (Ne peut pas lancer de sort tant qu'il est enseveli)
    - Severus - 1 sur ton prochain poste parce que tu as la tête à l'envers à cause du sort de Danette



    Je rappelle ici quelques règles concernant les combats :

    .:.
    Vous devez indiquer dans votre rp très CLAIREMENT quel sorcier vous visez et quel(s) sort(s) vous utilisez. Si votre personnage ne connait pas la personne qu’il rencontre, indiquez son nom entre parenthèse. Après tout vous n’êtes pas omniscient

    .:.
    Vos bonus s’ajouteront à votre niveau magique. VOUS NE POUVEZ PAS DEPASSER 15 au total. Si vous avez un niveau magique de 8, vous utilisez MAXIMUM 7 bonus.


    .:.
    On ne peut pas lancer de sort de protection préventif. Vous ne pouvez vous protéger qu’APRES que l’on est jeté un sort. Sachez qu’Un protego ne protège que contre UN sort. Si vous vous faites attaqué par deux fois, vous devez lancer donc DEUX protego, ou vous défendre d’une autre manière –voir plus bas –


    .:.
    Les bonus ne peuvent compter que POUR UN SEUL SORT. Vous devez donc indiquer clairement quel bonus va sur quel sort. A savoir que vous pouvez attribuer au premier sort 3 bonus et au deuxième 2 par exemple.

    .:.
    Vous ne pouvez pas utiliser plus de bonus que vous n’en avez dans votre profil

    .:.
    Vous ne pouvez lancer que DEUX sorts au MAXIMUM, sachant que sur le deuxième sort, vous aurez AUTOMATIQUEMENT un malus de – 1 aux dés

    .:.
    Vous ne pouvez pas dire si votre sort a réussi ou non. Ce sont les dés qui décideront. J’ai mis un exemple plus bas pour que vous compreniez le déroulement

    .:.
    En cas d’égalité, c’est le DEFENSEUR qui l’emporte SYSTEMATIQUEMENT

    .:.
    L’état de santé de votre personnage sera pris en compte. Si vous êtes blessés, vous aurez des malus sur les lancés de vos dés

    .:.
    Selon la différence entre les dés, le sort réussira plus ou moins bien, et l’état de votre personnage peut plus ou moins se dégrader

    .:.
    Le défenseur peut se cacher derrière un objet à proximité, ou courir se cacher plus loin. Cependant, même s’il obtient +1 sur son dé de défense, en cas d’égalité, c’est l’attaquant qui remporte.

    .:.
    L’attaquant ne peut pas attaquer par surprise et annoncer donc que son sort à tout de suite réussi

    .:.
    Il faut que les DEUX ou plusieurs personnes se rencontrent pour se combattre. Si Amycus est dans le couloir, il ne peut pas attaquer Isis qui est dans une chambre par exemple Il est donc important de SPECIFIER clairement votre position.

    .:.
    Lorsqu’on vous lance un sort, vous ne pouvez pas éviter le combat !

    .:.
    Chaque bonus utilisé sera retiré de votre profil par le maitre du jeu

    .:.
    Le maitre du jeu lancera les dés. Il passera très régulièrement donc il n’y a pas besoin d’envoyer des Mps aux administrateurs en leur demandant de lancer les dés Wink

    .:.
    Chaque résultat sera expliqué par le Maitre du jeu. En cas de question, je vous invite à poster dans le sujet de cette mission, coin MISSION, (le sujet dans lequel vous vous êtes inscrit pour la mission). Merci d’éviter les MPS, qui risquent de ne pas être vus sous le compte du MJ. Postez ! Surtout que des membres pourront vous répondre s’ils connaissent la réponse

    .:.
    Vous pouvez bien entendu vous déplacer et changer de lieux. Pour l’étage il vous faudra DEUX rps pour changer de ce dernier et arriver dans un autre !

    .:.
    Il s’agira d’hasard pour le résultat des dés ! Si votre personnage trinque beaucoup, soufflez un bon coup et faite mauvais sort bon cœur. Chaque perso est joué de manière cohérente. Je sais que c’est chiant de se prendre des sorts dans la poire, mais un mangemort ne va pas être gentil avec vous pour vous faire plaisir ! Surtout ne le prenez pas pour vous

    .:.
    Merci de VARIER les sorts et d’éviter de lancer que des stupéfix ou pétrificus qui vont bloquer les autres joueurs. Une fois oui, mais pas systématiquement. Il est important de comprendre que lorsque vous lancez ses sorts là, les personnages atteints ne peuvent plus du tout agir. Oui c’est le but pour certain, mais varier quand même Je ne vous interdis pas de les utiliser, mais à petite dose Wink

    .:.
    Un sort permettant de réhabilité un autre personnage (annuler un stupéfix, ou un pétrificus par exemple) fonctionne systématiquement, et nous ne lançons pas les dés.

    .:.
    Vous pouvez protéger un personnage à proximité. Cependant n’oubliez pas que vous-même ne serez pas protéger en même temps : UN SORT = UN PERSONNAGE

    .:.
    On lance les dés LORSQUE LES DEUX PERSONNAGES concernés par le combat ONT POSTE. Si Angel s’en prend à Adrian, on doit attendre qu’Adrian poste pour lancer les dés. La personne visée à UNE SEMAINE pour poster. Si elle ne le fait pas dans le lapse de temps les sorts atteindront automatiquement la cible.

    .:.
    On peut lancer un sort informulé. Cela ajoute +1 au dé. Si le sort atteint le personnage il sera par contre moins puissant et perdra -1 en intensité. Il faut avoir AU MINIMUM un niveau magique de 7 pour lancer un tel sort. Vous ne pouvez en faire usage qu’UNE SEULE FOIS tous les deux postes (Vous devez donc poster DEUX fois avant de pouvoir de nouveau en utiliser un ! )

    .:.
    les mangemorts sont MASQUES. Vous ne pouvez donc PAS LES RECONNAITRE

    .:.
    Enfin les trois règles d’or : S’amuser, respecter les règles, respecter les joueurs !




    EXEMPLE 1 DE COMBAT !


    James a décidé de s’attaquer à Severus, qui a fait pleurer Lily quelques minutes plus tôt. Il tourne sa baguette vers lui et lance deux sorts (il ne peut pas en lancer plus de deux par réponse) : Aguamenti et Bloclang pour l’empêcher de parler et donc de lancer un sort. Afin d’être sûr de faire mouche, James utilise 2 bonus sur le deuxième sort et zéro sur le premier parce qu’il n’en a que deux dans son profil et ne peut pas en utiliser plus. Severus répond et décide de lancer deux protego pour se protéger des sorts qui arrivent sur lui, préférant se défendre plutôt que d’attaquer. Il utilise 3 bonus sur le second sort, et croise les doigts pour que cela marche. Le maitre du jeu arrive et lance donc QUATRE dé en spécifiant quel dé correspond à quelle action. Le premier concerne le sort Aguamenti de James. Le deuxième le premier protego de Severus. Le troisième est le bloclang de James. Enfin le quatrième est le deuxième protego de Severus. Les résultats sont les suivants 5 – 3 – 3 – 3. Le maitre du jeu fait le récapitulatif des malus, des bonus, et des niveaux magiques :

    .:.
    James a 9 de niveau magique

    .:.
    Severus a 8 de niveau magique

    .:.
    James n’a pas de bonus pour le sort auguamenti et donc obtient 5 (résultat au dé) + 9 (son niveau magique) = 14

    .:.
    James a un malus d’un pour le bloclang, vu qu’il s’agit de son deuxième sort. Cependant il utilise deux bonus dont on obtient : 3 (résultat au dé) + 9 (son niveau magique) – 1(son malus deuxième sort) + 2 (ses deux bonus) ce qui fait un total de 13

    .:.
    Severus n’a pas de bonus pour le premier sort de protego et dont obtient 3 (résultat au dé) + 8 (son niveau magique) = 11

    .:.
    Severus a un malus d’un pour son deuxième protego, vu qu’il s’agit de son deuxième sort. Cependant il utilise trois bonus. Ainsi nous avons 3 (résultat au dé) + 8 (son niveau magique) – 1 (malus du deuxième sort) + 3 (ses trois bonus), ce qui donne en tout 13

    Le maitre du sort compare ensuite les résultats. Le plus fort l’emporte. Contre l’aguamenti de James puissance 14, Severus a un protego de puissance 11. Ce dernier n’arrête donc pas le sort. Vu qu’il y a 3 de différence, le sort est légèrement atténué, mais fait reculer et trébucher le mangemort. Par contre, face au sort bloclang de James puissance 13, Severus a levé un protego niveau 13. Les deux sorts s’entrechoque et se dissipe, la défense l’emportant en cas d’égalité.

    EXEMPLE 2 DE COMBAT !


    James a décidé de s’attaquer à Severus, qui a fait pleurer Lily quelques minutes plus tôt. Il tourne sa baguette vers lui et lance deux sorts (il ne peut pas en lancer plus de deux par réponse) : Aguamenti et Bloclang pour l’empêcher de parler et donc de lancer un sort. Afin d’être sûr de faire mouche, James utilise 1 bonus sur le deuxième sort et un sur le premier parce qu’il n’en a que deux dans son profil et ne peut pas en utiliser plus. Severus répond et décide que se cacher derrière une armure pour éviter le aguamentis, , mais par contre de lancer un protego pour se protéger du deuxième sort, puis attaque avec un doloris en second sort. Il utilise un bonus pour le premier sort et deux sur le second sort, et croise les doigts pour que cela marche. Le maitre du jeu arrive et lance donc QUATRE dé en spécifiant quel dé correspond à quelle action. Le premier concerne le sort Aguamenti de James. Le deuxième la protection de l’armure derrière laquelle s’est cachée Severus. Le troisième est le bloclang de James. Enfin le quatrième est le protego de Severus. On ne tire pas les dés pour le doloris de Severus, du fait que James n’a pas encore répondu ! S’il ne répond pas dans la semaine, il se prendra automatiquement ce dernier. Les résultats sont les suivants 2 – 6 – 3 – 5. Le maitre du jeu fait le récapitulatif des malus, des bonus, et des niveaux magiques :

    .:.
    James a 9 de niveau magique

    .:.
    Severus a 8 de niveau magique

    .:.
    James a utilisé un bonus pour le sort auguamenti et donc obtient 2 (résultat au dé) + 9 (son niveau magique) + 1 (bonus) = 12

    .:.
    James a un malus d’un pour le bloclang, vu qu’il s’agit de son deuxième sort. Cependant il utilise un bonus dont on obtient : 6 (résultat au dé) + 9 (son niveau magique) – 1(son malus deuxième sort) + 1 (bonus) ce qui fait un total de 15

    .:.
    Severus se cache derrière une armure pour se protéger du premier sort ce qui lui confère +1 au dé. On a donc 8 (niveau magique) + 3 (résultat au dé) + 1 (bonus objet protecteur) = 12

    .:.
    Severus a utilisé un bonus pour son protego. Ainsi nous avons 5 (résultat au dé) + 8 (son niveau magique) +1 (bonus), ce qui donne en tout 14

    Le maitre du sort compare ensuite les résultats. Le plus fort l’emporte. Contre l’aguamenti de James puissance 12, Severus qui s’est caché derrière une armure fait 12. Ici c’est l’attaquant qui remporte ainsi le sort atteint l’armure avec fracas et cette dernière se renverse sur un Severus trempé jusqu’au cou. Si James avait fait 11, Severus n’aurait rien eu. Face au sort bloclang de James puissance 15, Severus a levé un protego niveau 14. Le protego n’arrive donc pas à contrer le sort, et la langue de Severus se retrouve comme paralyser dans sa bouche. Son sort suivant sera donc informulé (soit le doloris) et donc sera accompagné d’un malus et d’un bonus énoncé plus haut. Par contre, il devra attendre deux postes pour pouvoir se délier la langue, laissant l’opportunité à James de l’attaque sans qu’il puisse se défendre (Un informulé ne pouvant être lancé que tous les deux postes)









Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mission intrigue : « La guerre, seule hygiène du monde. »   



Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum