Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



avatar







Invité

Invité

MessageSujet: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Dim 9 Oct - 20:52


Le 12 juillet … Il était près de 14 h : 00 … Le jour J

Depuis 10 h : 00, le jeune homme attendait assit dans cette chaise se reposant, dormant parfois comme il le pouvait. Il se trouvait dans un coin retiré de l’auberge si connue ayant pignon sur rue en le Chemin de Traverse. Il commanda un frugal repas à l’heure du midi. Certes, Severus Rogue n’avait pas réellement faim ni même fatigué … Pourtant, il ne dormait pas très bien depuis quelques jours. Tout le contraire de Lily-Eileen ce petit chaton tigré gris et blanc trouvé avant de quitter l’École de Sorcellerie de Poudlard. Le petit animal dormait sur la table, en boule et le bout de sa queue bougeait légèrement. Severus observait machinalement sa nouvelle amie repensant une fois de plus à Lily Evans. De plus en plus, la sachant enceinte, il désirait la protéger et le ferait parfaitement. Jouer double jeu ? Cela ne lui serait jamais venu à l’esprit un an auparavant.

Le jeune homme se laissa aller sur la chaise allongeant largement ses jambes tout comme ses bras dont les mains touchèrent le mur en bois derrière lui. Il ferma les yeux tentant de se reposer le plus possible. C’était le jour J. Et si personne ne venait ? Cela serait fort possible, mais Severus Rogue connaissait très bien ses compatriotes Serpentard. Puis, il ne devait pas faillir. Si ce serait le cas, le jeune homme en mourrait. Qu’était-ce le pire ? Mourir pour avoir échoué à sa mission ou bien mourir protégeant Lily ? Son cœur trouva rapidement la réponse et malheureusement. Sa vie n’était qu’enfer … Elle ne fut bonheur uniquement un court moment, mais quel bonheur. Les yeux fermés, Severus Rogue se laissa aller à la rêverie. Il ne souriait pas toutefois. Une personne qui l’observerait aurait put songer en sa mort.

Soudainement, un coup de tonnerre gronda ce qui fit sursauter notre homme habillé tout de noir une cape l'entourant presque totalement. Il se réveilla aussitôt. Il soupira se trouvant alors stupide. Quelques Sorciers portèrent un regard sur lui pour le ramener vers leurs conversations sans aucune importance, trop innocentes pour la vie de Severus Rogue. Un homme plu âgé sourie, certes, au jeune homme et sembla alors s’exclamer de manière gentille face à cet «enfant». Oui, il se devait de l’être face à ce vieillard qui semblait un peu trop vouloir son bien.

Severus détourna le regard passant ses yeux noirs pour observer au travers la fenêtre. Il pleuvait … Pleuvait … Pleuvait … Comme si la nature savait pour la fin de Severus Rogue depuis le 1er Juillet. Non, elle rirait plutôt. Rigolerait que ce lâche, cet idiot ne serait bientôt plus de ce monde. Parfois, Severus avait voulu en finir au plus vite. Mais, il ne pouvait pas. Il voulait devenir fort, puissant. Il désirait être là pour son ange malgré le refus catégorique de cette dernière. Non ! Il ne se laisserait pas avoir par les caprices des dieux comme ça. Il démontrerait être le plus fort.

- Pour l’instant, il me faut recruter mes anciens …

Marmonna-t-il sans grande conviction. Oui, il lui fallait recruter Regulus, Lux et Mélanie. Il ne pensait pas que ce serait un gros problème. Le jeune homme ne voyait pas en quoi devenir un Mangemort serait problématique à ces Serpentard. Pourquoi pas ? On désirait tous se rebeller étant jeune. Ce pourquoi, Severus crut que ce serait facile. Puis, cela lui ferait un peu de compagnie. Ok, il fallait avouer que ceci, le jeune homme tentait de ne pas le laisser dépasser sa force en Occlumencie ni même les portes de son inconscient : cela le faisait penser pour faible malgré qu’il était puissant étant Mangemort. Certes, n’avoua-t-il pas désirer jouer double jeu ? Argh ! Severus Rogue ne savait réellement plus ce qu’il désirait, ce qu’il valait. Toujours dans la même position, il ferma les yeux une fois de plus avec l’étrange volonté que personne ne vienne. Il ramena sa capuche par-dessus sa tête. Effectivement, c'était plus prudent si personne ne le reconnaissait. Puis, la tempête qui faisait rage allait rendre cette action tout à fait normal aujourd'hui.

Modo↯  Serpentard, fiancé et pas fier de l'être
avatar



Nombre de messages : 5032
Age : Dix sept balais.
Groupe : Serpentard, Préfet-en-chef, Capitaine de l'équipe de Quidditch.
Caractère : Emmerdeur, intelligent, sarcastique, boudeur, austère, dragueur, imprévisible.
Crédits : : (c) Liloo_59 + (c) signature --> love.disaster
Date d'inscription : 14/07/2010




Regulus A. Black

Modo
Serpentard, fiancé et pas fier de l'être


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 48
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Mer 12 Oct - 15:01

Regulus se redressa, et s'assit sur son lit. Se frottant les yeux, il tenta de se réveiller malgré la fatigue qui l'incitait à se recoucher. Ses muscles étaient ankylosés alors le jeune homme s'étira et repoussa lentement les couvertures qui le recouvraient. Brrrr... Il faisait un froid de canard dans sa chambre, malgré le feu allumé dans l'âtre de sa cheminée. Pourtant, l'été avait bien commencé, mais d'horribles pluies s'étaient abattues sur Londres et d'après la Gazette du Sorcier, de violents orages s'annonçaient. D'ailleurs, il tonnait déjà. Cela n'étonnait pas vraiment le Serpentard. A vrai dire,on aurait dit que la météo se calquait sur son humeur. Sombre et exécrable. La fin de l'année avait été difficile pour tout le monde et en particulier pour le jeune sorcier. Mais aujourd'hui était un jour particulier. Cela faisait plus d'un mois désormais qu'il avait reçu une lettre d'un certain PSM, lui intimant de le rejoindre au Chaudron Baveur, dans les alentours de quatorze heures,, ce 12 juillet. Regulus avait longuement hésité avant de venir, mais finalement, ils avaient décidé d'y aller, Lux et lui. Ils ne savaient pas ce que cela donnerait, mais de toute manière, ce n'était qu'une réunion d'informations, non ? Ils n'étaient pas obligés de prendre une décision sur l'heure, n'est-ce pas ? Enfin, c'était ce qu'il espérait. D'abord, il avait désobéi à ses parents en venant aujourd'hui. Un effet, le premier jour des vacances, une violente dispute éclata entre Walburga et Orion Black, et leur fils de seize ans. Eux qui lui avaient toujours tout dicté, eux qui avaient toujours tout prévu pour lui, et bien une fois n'était pas coutume, il en avait assez. L'emprise qu'ils avaient sur lui n'avait que trop durée, et Regulus était fatigué de n'être qu'un pantin qui se devait de leur obéir sans contester. Il serait majeur dans un petit mois. Il n'était plus question d'être sous la dépendance et le commandement de ses géniteurs. C'était fini le temps où il se taisait dans son coin, le moment était venu de passer à l'action.

Descendant dans la cuisine, les cheveux en pétard, Regulus prit une tasse de café, tout en continuant de bailler. Il était si fatigué... fatigué... fatigué... Ses parents pénètrent dans la pièce et lui lancèrent des regards sous entendus, mais il ne fit que des les ignorer. Non, mais qu'est-ce qu'ils espéraient ? Qu'il leur fasse un grand sourire peut-être ? Il ne fallait pas rêver. Il n'était certainement pas près à leur pardonner. D'ailleurs, ils attendaient bêtement que Kreattur leur serve leur petit déjeuner. Même pas capable de le faire eux-même... Pauvre elfe, qui se voyait contraint de leur obéir au doigt et à l’œil. A toujours compter sur les autres, ils ne faisaient plus rien d'eux-même. Ils avaient compté sur Regulus pour effacer la honte que Sirius avait causé à la famille, ils avaient compté sur Regulus pour exprimer leurs opinions politiques au monde, ils avaient compté sur Regulus pour honorer leur contrat avec la famille Carrow. Ainsi, on pouvait dire qu'ils comptaient même toujours sur le Serpentard sur tout. Rien que pour rire, il aimerait bien leur dit qu'il les quittait, à la manière dont l'avait fait Sirius, mais au fond, il ne savait pas si l'en était capable. Après tout, c'était sa seule famille. Même si ils lui faisaient beaucoup de mal en le fiançant avec Alecto, il ignorait si il aurait le courage de se détacher d'eux, car malgré tout, il les aimaient.

Utilisant le système de réseau des cheminées, Regulus arriva directement dans une pièce réservée à cet effet, non loin du Bar où il avait rendez-vous. Il ignorait même avec qui il avait à faire. Il entra au Chaudron Baveur, et ne prit même pas la peine de regarder qui était présent dans la pièce. Il était légèrement en avance. Et puis, c'était à l'auteur de la lettre de le chercher, et non l'inverse. Le tenancier, un homme petit et trapu du nom de Tom, se présenta à lui.
« Un whiskey pur feu s'il vous plait. » et alors qu'il le servait, il demanda : « Y a le droit de fumer ici ? »
Tom haussa les épaules. Regulus prit ça comme un oui, et sortit une cigarette, l'avant dernière de son paquet et la posa sur le comptoir. D'ordinaire, c'était Ciella qui le fournissait, mais en ce moment... c'était plutôt ... tendu entre eux. Le jeune homme porta le verre à ses lèvres, et le goût alcoolisé de la boisson lui détendit les muscles. Tiens, d'ailleurs, on le lui avait servi alors qu'il n'avait même pas l'âge requis. Mais qui se préoccupait de cela d'ailleurs ? A l'aide de sa baguette, il alluma sa cigarette et inhala une première bouffée. Qu'il était bon de ne plus penser à rien lorsque l'alcool et les clopes commençaient à agir sur votre cerveau !
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Jeu 13 Oct - 19:52


Les vacances avaient commencé, l'heure était donc à la frivolité pour la plupart des étudiants de Poudlard qui pouvaient profiter de l'été. Été peu prononcé d'ailleurs en Écosse la où Mélanie habitait pendant les vacances avec ses parents moldus. Pour elle de tout façon pas de place à l'amusement ce jour-là. Elle avait mieux à faire, quelque chose de très important et dont elle était assez fier. Plus d'un mois plus tôt elle avait reçu une lettre bien mystérieuse. Mais peu importait l'auteur anonyme de la lettre étant donné le contenu de celle-ci qui était très intéressant. Apparemment elle ne s'était pas trompé, elle s'était pas sur-estimée elle avait ce qu'il fallait pour intéresser le Lord. Enfin c'était ainsi qu'elle le prenait vu qu'elle avait reçu une missive de recrutement contrairement à d'autre. Et autant dire qu'elle n'avait pas eu la moindre hésitation quant à ce qu'elle ferait le 12 juillet à 14h00. Il était parfaitement évident qu'elle se rendrait au rendez-vous, elle qui était intéresser par le mouvement du mage noir depuis longtemps et ce, bien qu'elle fut une née-moldue. Bien heureusement pour elle, personne – à part une certaine Serdaigle – ne savait la vérité sur ses origines et chacun croyait ce qu'elle disait. Après tout pourquoi donc remettre sa parole en cause ?

Le 12 juillet donc, elle s'était levée en avance et se trouvait d'humeur anxieuse. Elle était pressée d'y être d'entendre ce qu'on devait lui dire, d'accepter ce qu'il fallait accepter. Avec de la chance ce soir-là en rentrant chez elle, elle serait déjà différente. Ses parents ne savait rien de l'endroit où elle devait se rendre, ils la regardaient donc se préparer avec un certain étonnement, une certaine curiosité, mais ils ne posèrent pas la moindre question. Elle de son côté n'avait pris la peine de rien leur dire et elle se prépara en les ignorant proprement. Elle prit son temps se coiffa avec soin et choisit ses vêtements avec précaution. Elle se décida pour quelque chose de sombre qui allait bien avec les Mangemorts de toute façon et qui la ferait plus aisément passer inaperçu pour le rendez-vous secret qui se déroulait dans un lieu très fréquenté. À treize heure cinquante elle était fin prête et elle entra dans le salon. Dès sa deuxième année elle avait convaincu ses parents de faire installer une cheminée dans leur salle de séjour pour faciliter ses aller vers Londres pour les courses ou pour prendre son train à la rentrée. Habitué aux caprices de leur unique enfant et trouvant celui-ci plutôt raisonnable et fondé ils avaient cédé. La jeune Française pu donc de sa maison en Écosse se rendre directement au Chemin de Traverse de Londres grâce à un peu de poudre de Cheminette. Et c'est d'ailleurs sans plus d'explication qu'elle quitta sa maison. Elle se rendait compte de la contradiction entre ses idéaux et ses origines, mais se considérant comme différente des autres né-moldus pour elle ça avait du sens. Son seul soucis était sa crainte qu'un jour un Mangemort se rende compte de son ascendance.

La jeune fille, future sixième année à Serpentard, future préfète de sa maison, comme elle l'avait apprit avec une grande joie dix jours plus tôt, fut surprise de la quantité de personne se trouvant sur la fameuse allée londonienne. Quantité moindre que toutes les autres fois où elle y était allée. Les évènements récents, causés par le groupe qu'elle s'apprêtait à rejoindre à vrais dire, devaient certainement y être pour quelque chose. Elle marcha lentement essayant de se calmer avant d'arriver au Chaudron Baveur lieu du rendez-vous. Elle n'y avait que rarement mis les pieds, ne voyant pas l'intérêt de s'y rendre seule, refusant d'y aller avec ses parents et préférant faire autre chose que boire avec les rares amis qu'elle avait. L'atmosphère n'était pas très plaisante et une fois arrivée elle se félicita de ne pas être une habitué de l'endroit. Elle prit une grande inspiration pour se donner du courage avant de faire un premier pas dans la salle, elle hésita une seconde sur la chose à faire, chercher la personne ou attendre que celle-ci se présente à elle et préférant la seconde option elle se dirigea vers le comptoir, un endroit où elle serait de toute évidence plus facilement repérable. Ce faisant, elle ne regarda strictement personne et s'assit d'un air sur d'elle. Elle jeta un coup d'œil à sa montre, elle était pile à l'heure, il n'y aurait donc normalement pas vraiment à attendre. Le barman s'approcha d'elle. Elle n'avait eut aucune envie particulière de commander, mais elle se rendit compte qu'elle ne pouvait être assise au bar sans consommer, aussi commanda t-elle d'une distraite une Bieraubeurre. C'était la première chose qui lui était passé par la tête, en y repensant, elle aurait pu demander quelque chose de plus fort, mais elle préférait garder les idées claires pour le rendez-vous. Le barman la servit et elle en but une gorgée, aussitôt elle qu'elle sentait le liquide chaud couler dans sa gorge une odeur désagréable la saisit. Une odeur qu'elle connaissait et n'appréciait pas. L'odeur de la fumée de cigarette. Un regard lui fit comprendre qu'un jeune homme non loin d'elle venait d'allumer la sienne. En l'observant avec plus d'attention, elle reconnu Regulus Black. Et si c'était lui qu'elle devait rencontrer ? Non, ça n'avait pas de sens, il n'avait pas l'air de faire très attention à ce qu'il se passait autour de lui. Elle aurait pu s'approcher de lui et l'aborder, tenter de flirter avec, chose qu'elle faisait souvent à Poudlard depuis une certaine nuit de l'année précédente, mais elle se disait qu'il valait mieux que personne ne sache qu'elle se trouvait là et puis si jamais la personne avec qui elle avait rendez-vous venait la chercher alors qu'elle était avec Regulus elle aurait l'air stupide. Elle détourna donc la tête plaça même ses cheveux de manière à masquer son profil des yeux de son camarade et se re-concentra sur sa boisson.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Mar 18 Oct - 17:21

Le début des vacances de Lux avait été plus qu’agité. La Lumière avait décidé de découvrir le monde adulte, le vrai. Elle voulait savoir si elle était faite pour devenir journaliste ou non. Agréablement surprise par ce milieu où tout semblait s’agiter tout le temps, Lux adorait courir à droite à gauche. Elle suivait à la trace Rita Skeeter, cette journaliste à la plume aiguisée, et elle en était très fière. Elle avait toujours adoré les articles pointilleux et mordant de la jeune journaliste. Certes, elle avait un caractère bien trempé, mais ce n’était ce qui démontait notre Serpentard. Toutefois aujourd’hui, la Lumière avait eu les idées ailleurs. Elle avait réussi à obtenir son après-midi pour une raison bien étrange. Elle avait reçu une lettre d’un fameux « PSM » l’invitant à rejoindre Lord Voldemort. Tout Serpentard qui se respecte sauterai au plafond de recevoir une telle lettre. Pour notre Lumière, il s’agissait d’un pas de plus dans le noir. Elle qui hésitait déjà beaucoup quant à son propre avis, imaginez de devoir rejoindre un clan. Et pourtant, elle s’était décidée à y aller. Après tout, ce n’était pas un engagement. Seulement une réunion d’informations. Enfin, si nous pouvions dire les choses ainsi pour rendre la chose moins officielle…

Regulus et elle s’étaient échangés quelques lettres suite à cette nouvelle. Le Petit Roi avait eu le nez fin en demandant conseil à Lux puisqu’elle-même avait été conviée à cette réunion particulière. Ils avaient décidé de se retrouver là bas et d’y être ensemble. L’avantage pour Lux étant qu’elle était déjà à Londres pour son stage. Elle n’avait pas eu beaucoup de chemin à faire. La Lumière avait mangé rapidement et n’avait pas pris le temps de se changer. Elle avait gardé le tailleur jupe qu’elle portait, ainsi que le chignon lâche qui retenait ses cheveux, lorsqu’elle était à la Gazette. Elle voulait absolument se faire bien voir et espérait sincèrement obtenir un job à la fin de sa septième année même si elle n’était que l’assistant de quelqu’un. C’est donc la boule au ventre qu’elle parcouru les rues de Londre fendant la foule. Elle tentait de se remémorer pourquoi elle était tentée de rejoindre les rangs d’un être qui exterminait sans parcimonie. L’image d’Evans, à présent ancienne Gryffondor lui vint en tête. Caïn ? Quant à sa conversation avec Lovelace ?

Les talons de Lux claquaient sur le sol tandis qu’elle était perdue dans ses pensées. Elle espérait que Regulus soit déjà arrivé et qu’elle n’est pas à attendre seule. La Vipère n’était pas d’une nature stressée en temps normal. Mais aujourd’hui, elle sentait le sang dans ses veines ne faire qu’un tour. Elle n’arrêtait pas de se répéter que ce n’était rien, qu’elle n’allait pas s’engager durant les heures qui suivaient, mais rien n’y faisait.

Enfin elle arriva devant le Chaudron Baveur. Amusant comme endroit pour des gens d’un tel rang non ? Qui allait les recevoir ? Les initiales PSM ne lui disait absolument rien. Une chose était sûre, il ne s’agissait pas de Lord Voldemort lui-même. Après tout, il était bien trop occupé pour rechercher lui-même ses partisans, non ? C’est qu’elle espérait du moins… La Lumière pourra alors la porte grinçante du lieu.

Ses yeux balayèrent la salle à la recherche d’un visage connu, celui de Regulus. Elle n’eut pas l’occasion de reconnaitre Mélanie. Elle remarqua bien une jeune femme qui tentait de camoufler au mieux son visage au fond de la pièce mais ne mit pas de nom sur cette dernière. Mélanie avait un an de moins que Lux et pourtant, elle ne passait pas inaperçu. Elle faisait tout pour grimper dans l’élite et elle se débrouillait plutôt pas mal. D’ailleurs, d’après la rumeur, elle était devenue préfète.

Lux fit alors quelques pas à l’intérieur du bar et se détendit à la vue du Petit Roi. Ce dernier semblait quant à lui dans un état second. Il ne faisait pas vraiment attention aux alentours et fumait nonchalament une de ces choses moldues à l’odeur désagréable. Devant lui se trouvait un whisky pur feu. Tiens, le whisky, par contre, ce n’était pas une mauvaise idée. Il semblait aussi fier que la Lumière pour le coup. Elle n’avait pas eu beaucoup de nouvelles depuis le début des vacances. Quelques parchemins échangés. Une bourasque de vent vint faire claquer la porte du Chaudron Baveur tandis que quelques personnes rentraient à la suite de Lux. Il fallait avouer que le temps était exécrable et la Lumière n’était pas déçu de travailler finalement. Elle ne perdait rien au change.

Elle finit tout de même par rejoindre la table de Regulus. Elle tira une chaise pour s’installer à côté de lui. Sa première réaction fut d’éternuer à cause de l’odeur de cigarette.
« Si tu pouvais éteindre ta ‘clopette’, ça serait super agréable mon Petit Roi »
Les bonjours de Lux étaient toujours originaux et commençaient rarement par : Salut, ca va ? Toutefois, lorsque le vieux serveur vint demander à Lux ce qu’elle voulait, elle ne put s’empêcher de répondre « Comme le jeune homme s’il vous plait ». Elle chercha alors du regard son compatriote pour sonder son état.
Modo↯  Serpentard, fiancé et pas fier de l'être
avatar



Nombre de messages : 5032
Age : Dix sept balais.
Groupe : Serpentard, Préfet-en-chef, Capitaine de l'équipe de Quidditch.
Caractère : Emmerdeur, intelligent, sarcastique, boudeur, austère, dragueur, imprévisible.
Crédits : : (c) Liloo_59 + (c) signature --> love.disaster
Date d'inscription : 14/07/2010




Regulus A. Black

Modo
Serpentard, fiancé et pas fier de l'être


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 48
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Mer 19 Oct - 13:10



Regulus attendait seul comme il l'était depuis le début des vacances. Il n'avait pour le moment revu aucun de ses amis, et cela lui manquait, car même si il s'était enfermé dans sa bulle de solitude, les voir lui aurait certainement fait beaucoup de bien. Aujourd'hui serait peut-être le moment de rattraper un peu le temps perdu car Lux serait présente. Cela le rassurait de savoir que quelqu'un de familier le soutiendrait et l'épaulerait. En de telles circonstances, il valait mieux avoir un allié près de soi. Les Silvestri était de loin la famille de sorciers qu'il appréciait le plus à Poudlard, mais pourtant, elle était bien différente de la sienne. Bien entendu, comme les Black, ils perpétuaient une longue, très longue tradition de Sang-Pur, et transmettait leurs croyances et leurs idéaux à leurs enfants mais jamais, au non, jamais, Nox ne lui avait parlé de mariage arrangé, et encore moins d'union forcé. Ni Lux. Peut-être étaient-ils plus souples sur cela ? D'ailleurs, le Serpentard n'imaginait pas la tête des parents Silvestri si ils apprenaient que leur fille fricotait plus ou moins avec un sang-mêlé... Caïn était quelqu'un de très bien, et Regulus l'aimait beaucoup, mais c'était un fait : il avait beaucoup de mal à concevoir que Lux puisse sortir avec d'autres hommes que lui. Il était très jaloux en ce qui la concernait, et ce, depuis toujours. Mais que pouvait-il y faire, c'était sa nature.

Cela faisait déjà quelques minutes que Regulus attendait. Il avait déjà terminé une cigarette, et bu la moitié de son verre, lorsqu'il crut reconnaître, très furtivement, la silhouette svelte de Mélanie Brunet qui tentait de se cacher de lui, il eut presque envie de lui crier « C'est ratéééééé ! » , rien que pour l'embêter, mais refoula cette envie passagère. Voilà, elle, c'était le genre de personne sans aucun intérêt et qui n’intéresserait jamais Regulus. Contrairement à Lux, leur relation "amoureuse" n'avait jamais été plus loin que la soirée arrosée où ils avaient fini dans le même lit. A part ça, rien ne les liait. Mais la jeune femme tentait toujours de le séduire d'une manière ou d'une autre, de flirter avec lui, et parfois même Regulus rentrait dans son jeu, histoire de bien la rembarrer par la suite. Le Serpentard ne l'appréciait guère, mais il avait aussi appris de source sûre qu'elle serait sa subordonnée. Apparemment, McGonnagal l'avait nommé préfète alors que lui avait été promu au rang de préfet-en-chef. Malheureusement, cela ferait une raison de plus pour revoir cette idiote.

Regulus venait d'entamer sa deuxième cigarette lorsqu'une présence féminine vint le sortir de ses pensées. Lux s'assit à sa table et sa première réaction fut d'éternuer. Le Serpent ne put s'empêcher de sourire à la vue de ce petit brin de femme qui s'évertuait à employer un ton autoritaire pour lui demander d'éteindre ce qu'il avait dans la bouche. D'humeur joueuse depuis son arrivée, il ne put s'empêcher d'inhaler une dernière bouffée et de la recracher au visage de son amie. La mine boudeuse de Lux eut raison de lui. Décidément, elle avait réellement une grande influence sur lui. La regardant dans les yeux, il vit venir à lui un cendrier et l'éteignit aussitôt.
« Quel chaleureux accueil ! Quand on est poli, on dit bonjour avant de formuler des reproches à quelqu'un. Mais peut-être que Mâdâme Silvestri est meilleure que tout le monde, donc a le droit à un traitement de faveur ? »
Regulus souriait. La voir lui faisait du bien. Ils n'avaient que bien peu communiqué ces derniers temps, et le garçon s'en voulait. Il s'en voulait de cacher à une de ses meilleures amies un lourd secret qui n'en serait d'ailleurs bientôt plus un... Mais voilà, peu de personnes avaient été mises dans la confidence, et c'était peut-être mieux comme ça d'ailleurs. Lux comprendrait sans doute très bientôt qu'il ne lui disait pas tout, car elle le connaissait bien. Mais, c'était un fait.

Stressé de ne plus n'avoir rien à fumer, il s'attaqua d'emblée à son verre, et c'est étonné qu'il entendit Lux commander la même chose. En attendant qu'on lui apporte sa commande, Lux fixait son ami comme elle faisait tout le temps. Regulus avait fini par ne plus vraiment y faire attention, mais aujourd'hui, c'était important. Il ne fallait surtout pas qu'elle se rende compte dans quel état de nervosité il était. Tout d'abord bien entendu, cette histoire de mariage forcé le paniquait au plus haut point, et il ignorait comment sortir de cette impasse. Et puis aujourd'hui... Ce "recrutement, il ne s'y était pas vraiment attendu, et cela le perturbait. Devait-il suivre la voie qu'on avait tracé pour lui ? Ou emprunter un tout autre chemin ? Ce n'était guère facile, et cela se voyait certainement dans ses yeux.

« Rahh, mais arrête donc de faire ça ! Si tu savais comme c'est stressant ! Je te l'ordonne. Sinon, le nouveau préfet-en-chef que je suis t'en fera baver à la rentrée. »
Des menaces, une excellente façon de lui annoncer la nouvelle.
Modo↯ Aigle en quête de sa prochaine proie !
avatar



Nombre de messages : 4217
Age : 17 ans
Groupe : Basilic - Serdaigle
Caractère : Douce - Mystérieuse - Méfiante
Crédits : : Gifs ; Octobre + RegyChou, Avatar ; Izzie
Date d'inscription : 30/04/2008




Lyra Badenov

Modo
Aigle en quête de sa prochaine proie !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 03
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Ven 21 Oct - 22:15


When the rain begins to fall, it reminds me when I was young and so innocent
bans @blue bird


Si j’avais souhaité avoir des vacances calmes, avec un job d’été, enfin plus exactement un stage, potentiellement prendre du temps avec mon petit-ami, profiter de ma sœur aussi, et voir mes amis, c’était juste loupé, j’avais déjà juste passé deux jours à tenter de régler cette histoire de parc d’attraction, en plus, Harry ne répondait toujours pas à ma lettre, je commençais doucement à prendre peur et me dire qu’il m’en voulait d’avoir accepté d’aller avec Sirius à ce fichu parc d’attraction. De toute manière, il n’avait qu’un mot à dire, je lui envoyais mon billet, certes un peu énervée, mais je préférais peut être ça que de le perdre pour une histoire aussi bête. Et en plus, pour combler le tout, cette histoire de recrutement pour le Maitre. Bonne idée, rien de tel pour me rajouter une tache, sans compter le fait que je devais être épiée maintes et maintes fois, bref, juste à revendre du rêve ma semaine ? Quelqu’un veut ? Je lui offre, je lui donne ma place et moi je m’allonge et je dors jusqu’à me réveiller, je ne sais pas aux Pays des Merveilles pour voir tiens. Oh et puis en ouvrant mes volets ce matin, j’avais juste remarqué qu’il pleuvait. D’autres bonnes nouvelles pour voir ?

Je n’avais mis peut être qu’un quart d’heure tout au plus pour me préparer juste avant de rejoindre notre lieu de rendez vous. Cette réunion était importante et même si je n’étais plus sure de mes convictions maintenant que j’étais dans le système, je n’avais juste plus le droit de faillir à ma tâche, et je savais que Severus ne m’en laisserait pas l’occasion. Un coup de trait noir sous mes yeux noisette, je regardais rapidement, du blush et j’étais partie, mon chignon défait et mes cheveux ondulés reposaient déjà sur mes épaules avec deux petites mèches brunes sous mes yeux. Je remontais alors la capuche de ma cape noire, je n’étais vêtue que de noire aujourd’hui, jusqu’à ma robe était noire. Jour de deuil ? Non, juste aucune envie de mettre de la couleur au mois de juillet que de mauvais souvenirs ne me prenait. Je lançais en dialecte à ma sœur que je sortais, prise dans son livre Orgueil et Préjudice, elle ne fit pas même attention à mon départ. Et quand je pensais être la bouquineuse de service depuis quelques temps, j’avais l’impression qu’elle s’était adonnée à ce loisir bien plus souvent que moi depuis le début de cet été. J’avais eu l’ensemble de mes consignes et en claquant la porte de l’appartement je savais parfaitement ce que je devais faire. J’avançais ma capuche au dessus de mes yeux et je me dirigeais vers la sortie de notre immeuble.

La pluie tombait je longeais les murs pour ne pas trop me faire mouiller, et j’y étais presque arrivée quand je me rendis compte qu’il fallait que je traverse la rue, mes chaussures vernis étaient déjà ruisselantes d’eau, merci encore monsieur météo comme dise les moldus. Je rentrais dans le chaudron baveur, je sentais des regards puis du désintérêt à mon égard, je m’approchais alors vers les trois personnes qui étaient susceptibles d’être les appelés en quelques sortes, leur murmurant aux trois à l’oreille
« Je connais le Prince de Sang Mêlé, suivez moi. » J’avais cherché à dissimuler mon identité, peine perdue quand j’avais vu Lux et Regulus, eux deux connaissaient parfaitement ma voix, mon accent russe qui ne me quittaient pas du tout depuis que j’étais arrivée à Poudlard. Me dirigeant vers Severus, je ne dis pas un mot, ô combien ma surprise était grande que de voir Lux et Regulus ici, je pris place aux côtés de Severus toujours silencieuse sans me décapuchonnée. Mon nom, mon visage, étaient rapidement reconnaissable, et je ne voulais pas, de plus, j’attendais les instructions de Severus comme on avait dit. Ca ne durerait pas longtemps, j’espérais du moins.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Sam 22 Oct - 1:09

La pluie, les bavardages sans importance. Non. Maintenant surgissait une voix connue à notre jeune homme. Regulus Black parlait et, parfois, un peu fort. Ainsi, il fut aisé à Severus Rogue d’entendre le Serpentard rouspéter contre … Mais oui, Lux. Il soupira désespérément pour ensuite se ramener en position assise, les mains sur la table. Il caressa un peu Lily-Eileen qui eu peine à se réveiller. Un mince sourire fendit les traits de Severus. Une petite joie en compagnie de cette petite boule de poil ou était-ce plutôt l’écoute de la voix de son ami ? Non, ils n’étaient pas amis. Bonne connaissance serait plus le terme. Après tout, personne n’aimait assez Severus Rogue pour s’en faire un ami. Puis … Non ! Il n’avait pas besoin d’ami ! Pourquoi le jour J du recrutement, Severus songeait en l’amitié ? Il devrait, plutôt, se concentrer sur sa tâche non ? Et oui, Lily se ramena à l’esprit de notre jeune homme. Un soupir moins puissant laissant ressortir toute la douleur enfouie en lui, passa d’entres ses lèvres.

Déjà, Severus Rogue savait ne pas devoir se dévoiler à ses paires. En tout cas, pas avant qu’ils soient de confiance. Si l’un d’eux ne l’était pas, le jeune homme éliminerait cet événement de leur mémoire. Plus de problème pour son Maître et aussi … Oui, cette personne serait en sécurité. Argh ! Baissant la tête, Severus Rogue ramena ses mains ensemble inspirant, expirant de nombreuses fois à fond. Il devait se reprendre et ne pas laisser des faiblesses de la sorte conduire sa vie. Le Maître ne le lui pardonnerait jamais. Puis, quand le Maître était un être généreux ? Severus était certain, s’il échouait, sa vie ne vaudrait pas beaucoup.

Des pas venaient dans sa direction. Plusieurs personnes à en croire le bruit qui s’en dégageait. Enfin, Lyra – il savait que ce fut elle – s’assit en face de sa personne alors que … Oui, les trois Serpentard devaient se tenir au-devant de lui. Il releva la tête, le torse. Soudainement, il se sentit important, Il ressentit avoir du pouvoir et le contrôle sur ces gens. Pour une fois, il ne se ferait pas jeter dans la boue. Non, car c’était lui qui tirait les ficelles. Certes, vous ne le verrez pas sourire ni apercevoir un petit air sadique. La neutralité, mais surtout le pouvoir contre la force de caractère battait son plein en Severus. Puis, son habillement cachait tout aux yeux d’autrui.

- Je remercie ma compagne de vous avoir guidé jusqu’à moi et qui a agi avec professionnalisme. Montons, une chambre nous attend.

Severus avait tenté de changer sa voix, de parler de manière plus douce comme il le faisait uniquement avec Lily. Rare furent les gens l’ayant entendu discuter avec ce ton de voix. Peut-être cela le rendrait moins crédible, mais au moins, il garderait sa couverture. Il n’avait pas perdu de temps, car marchant déjà vers les escaliers, Lily-Eileen dans les bras, évitant de la laisser seule au regard et vil cœur de tous, Severus ne jeta guère un regard sur ses peut-être futurs compagnons. Quoique au moment où il sortit la clé pour la mettre dans la serrure – oui, ils étaient bien et déjà rendus au deuxième étage – le jeune homme arrêta son geste un instant. Il observa le chaton plutôt calme en cette journée pluvieuse. Regulus l’a vu dans mes bras à Poudlard pensa-t-il un peu sur le qui-vive. Il venait, apparemment, de commettre une belle bourde. En effet, le jeune homme pourrait faire le lien entre le chaton et ce PSM et en déduirait ... Déglutissant, tentant de reprendre contrôle de sa personne, Severus espéra alors que le nouveau Préfet-en-Chef de Poudlard ne remarqua rien du tout. Il entra finalement dans la pièce.

C’était une chambre simple : deux lits, une table avec quatre chaises en face et une fenêtre donnant sur le magnifique paysage humide de la journée. Lentement, mais sûrement il referma la porte après avoir laissé passer tout le monde et lança un sortilège Muffliato sur l’ensemble de la chambre sans que fut entendu le moindre mouvement de lèvres. Ce sort permettrait une conversation privée sans que les murs aient des oreilles.

- Je suis PSM soit celui qui vous a envoyé cette lettre anonyme. Vous connaissez sans doute celui qu’on appelle Lord Voldemort. Il a un grand but : celui de protéger, d'aider les Sorciers en changeant ce monde, en changeant le pouvoir politique … Je vous dis, si vous ne désirez pas faire parti de ce groupe, si vous êtes un lâche, partez maintenant je ne vous retiendrai pas, mais sans le souvenir que vous m’aurez vu.

Severus déposa sa baguette magique tout comme Lily-Eileen sur le premier lit. Le chaton alla se promener, la petite queue dressée, innocente à tout ce que sa «maman» énonçait. Le jeune homme reprit une inspiration et expira à nouveau profondément observant, comme un chef, nos trois invités. Son regard passa sur Lyra qui avait fait un excellent travail. Certes, les mots sortant de la bouche de notre cher Severus précédemment … Avant sa menace évidemment … Oui, ces mots lui firent peur, mal. Il sentit une nervosité à son ventre. Toutefois, il tenait encore droit sur ses jambes. Le plus possible en tout cas sans trembler.


Spoiler:
 
Modo↯  Serpentard, fiancé et pas fier de l'être
avatar



Nombre de messages : 5032
Age : Dix sept balais.
Groupe : Serpentard, Préfet-en-chef, Capitaine de l'équipe de Quidditch.
Caractère : Emmerdeur, intelligent, sarcastique, boudeur, austère, dragueur, imprévisible.
Crédits : : (c) Liloo_59 + (c) signature --> love.disaster
Date d'inscription : 14/07/2010




Regulus A. Black

Modo
Serpentard, fiancé et pas fier de l'être


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 48
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Sam 22 Oct - 13:00


Le sourire aux lèvres, Regulus en avait presque oublié la raison pour laquelle il était là. A vrai dire, la présence de Lux près de lui, lui faisait beaucoup de bien, et il était ravi qu'elle soit là. Le soucis, c'est qu'il n'aurait jamais cru qu'elle embrasserait la cause du Seigneur des Ténèbres. Nox, lui, cela aurait été plus logique, il était comme le Serpentard, même si Regulus n'était plus vraiment sur de lui maintenant qu'il était là, face à sa destiné. Il ne savait plus ce qu'il voulait. Enfin, si, la chose qu'il voulait le plus en ce moment, c'était de réussir à sortir de l'emprise de ses parents, et il y arriverait, c'était certain. Son désir deviendrait bientôt certitude. Regulus allait quémander quelques nouvelles à Lux lorsqu'une voix familière leur parla à tous les deux. Une voix douce, ponctuée d'un accent moldave que le jeune homme aurait reconnu entre mille. Son coeur fit un bond. Lyra ? Une Mangemorte ? Non, c'était impossible ! Lyra ne pouvait pas en être ! C'était une personne pure, et puis, elle fricotait plus ou moins avec Harry Over ? C'était impossible ! Pourtant, elle était là, devant lui, l'informant qu'elle connaissait l'auteur de la lettre anonyme, et qu'il les attendait. Plus surpris qu'il ne l'avait jamais été dans sa vie, il jeta un coup d’œil à Lux qui paraissait aussi désemparé quee lui. Apparemment, tous les deux, s'attendaient à tout, sauf à cela.

Mélanie était aussi invitée. Regulus se demandait pourquoi il n'y avait pas pensé plus tôt, c'est vrai qu'elle haïssait les Moldus... Ils se levèrent et suivirent tous les trois la Serdaigle. Le Serpentard avait peur, mais en même temps, réfléchissait. Si Lyra, qu'il adorait, faisait partie de ce "clan", peut-être qu'il y avait une chance pour que ce qui s'y passe à l'intérieur ne soit pas aussi affreux que ce que la propagande ministériel le laissait entendre. Inconsciemment, il attrapa la main de Lux et la serra fort, très fort. Il était mort de trouille, mais ne laissait rien paraître. Et ils se retrouvèrent aussi vite qu'il ne le fallait pour le dire dans une chambre, sans doute pour pouvoir discuter à l'abri des oreilles indiscrètes. Ils y découvrirent l'identité secrète de l'expéditeur de la lettre de recrutement. PSM signifiait Prince de Sang-Mêlé, et c'était tout bonnement Severus, oui, Severus Rogue. Cela l'étonnait moins que Lyra. Il était l'un des leurs, tout le monde le savait.

Regulus s'installa, et ne pût s'empêcher de tenter de sonder l'esprit de Lyra. Pourquoi, pourquoi, et pourquoi ? Cette question demeurait au fond de lui sans qu'il ne puisse lui donner une réponse. Il croisa alors son regard, et plongea ses yeux gris argentés dans les prunelles sombres de la moldave, demandant des explications. Alors là, elle pouvait être certaine qu'elle allait avoir le droit de recevoir Morgane, la chouette de Regulus, dès le soir même. Pourtant, il lui avait souhaité son anniversaire quelques jours plus tôt, mais apparemment, elle n'avait pas cru bon de l'informer qu'elle ferait partie de ceux qui viendraient à ce "rendez-vous"... Le recruteur parla, et Regulus reconnut aussitôt son ex-camarade Serpentard. Sa voix était volontairement altérée, douce et calme, mais c'était lui. Severus parla ensuite, et il sentit Lux se crisper sur sa chaise, lui-même était très tendu. A vrai, dire, il n'était pas réellement d'accord avec son camarade, et comptait bien le lui dire. Regulus était quelqu'un de très franc, et le fils Rogue le savait. Il se leva aussitôt, et fit le tour de la pièce pour se positionner devant la fenêtre. Téméraire le jeune Black ? Non, certainement pas. Il souhaitait juste que les choses soient claires. Il était là de son plein gré, mais n'avait pas encore pris sa décision.
« Je suis désolé de te décevoir, mais je crains que ce ne soit pas possible. Je croyais que ce n'était qu'une simple réunion d'information, et que nous n'étions pas obligés de prendre une décision aujourd'hui. Je ne dis pas que je ne suis pas intéressé par l'idéal de vie que tu nous dictes, mais rejoindre ce groupe, c'est un choix avec de lourdes conséquences... En tout cas, sache tout de suite que je ne suis pas sur de moi, je ne sais pas encore très bien ce que je veux, et que si tu souhaites que je te rejoigne dès maintenant, autant que j'oublie tout dans la seconde et que je m'en aille d'ici. Mais tu regretteras sans doute de faire ça, alors réfléchis bien. Et puis, je sais qui tu es. On ne la fait pas à moi. »
Regulus jetterait sans doute un froid sur la conversation, mais il ne voulait pas prendre ce genre de décision à la légère, car il devrait ensuite assumer toute sa vie. Il souhaitait juste être sûr. C'était compréhensible, non ? Le temps dehors s'assombrissait encore plus, l'orage était proche. La pluie déferlait sur les toits, le vent retournait les parapluies, les éclairs et le tonnerre montraient leur colère aux sorciers, phénomène incroyable et inexpliqué. On aurait dit le prélude d'un grand, très grand danger.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Dim 23 Oct - 16:55


Lux venait donc de rejoindre son camarade avec toute l’amabilité dont elle était capable pour ce genre de moment. Sourire aux lèvres, elle s’amusa de réaction sauf lorsqu’il lui souffla sa fumée de cigarette au visage. La Lumière ferma les yeux et se mit à tousser. Quel crétin… Il sembla tout de même avoir pitié d’elle puisqu’il se décida tout de même à éteindre la chose en question. Il ironisa tout de même sur sa façon de lui dire bonjour.

«Madame Silvestri informe Monsieur Black que si elle disait bonjour comme n’inporte qui, elle ne serait plus elle. C’est tout !»
Elle avait répondu avec un petit sourire en coin moqueur. C’était l’art d’entrer en scène, non ? A dire vrai cela lui changeait surtout les idées… L’heure fatidique approchait. L’insidieuse boule au ventre de Lux ne la quittait pas et venait sournoisement lui tordre les boyaux alors qu’elle tentait de penser à autre chose. Comme si elle était là comme un rapeltout. Ce dernier commença alors à s’attaquer à son verre. Le Petit Roi serait-il stressé lui aussi ? Tandis qu’elle attendait son verre Lux s’était plongée dans l’une de ses activités favorites, sonder le regard de Regulus. C’était devenu une habitude chez Lux, surtout lorsqu’elle assistait Rita Skeeter durant les interviews. Elle adorait scruter les célébrités soumis aux questions de la journaliste. Son verre finit par arriver et au même instant Regulus lui annonça de manière détournée qu’il était préfet en chef. Lux lui adressa un grand sourire et cessa de le scruter sentant que cela le stressait bien trop. Elle prit une gorgée de son verre. Elle sentit le liquide lui bruler doucement la gorgée. Peut-être que cela la decoincerait.
«Mais c’est une super nouvelle ça ! Surtout pour moi ! Je vais pouvoir trainer plus tard dans les couloirs. Tu me diras quand ce sera toi de ronde surtout !»
Ils eurent à peine quelques minutes à parler qu’une silhouette encapuchonnée vint les rejoindre. Cette image la marqua bien plus qu’elle ne l’aurait voulu, se souvenant qu’elle avait vu cette vision dans une boule de cristal tandis qu’elle était en compagnie d’Amycus dans une boutique étrange de Pré-au-Lard. Une jeune femme se mit à parler. Par Merlin, cet accent ! Cette voix ! Elle jeta un regard inquiet à Regulus. Ce dernier avait lui-même tourné la tête vers elle au même instant. Ils l’avaient bien évidement reconnu… Le Prince de Sang Mêlé ? Etrange pour un mangemort, non ? Son cœur se mit à battre tellement vite qu’elle crut qu’il allait exploser. Puis, elle réalisa soudainement que Mélanie se tenait à leur côté. Contrairement à Regulus, Lux fut plus que surprise de sa présence. Elles ne se connaissaient pas vraiment après tout. Il est vrai que le Petit Roi avait eu une aventure avec la jolie blonde. Lyra les emmena alors à une autre table où une autre personne encapuchonnée de la même façon les attendait. Ce dernier prit la parole. Cette voix aussi lui disait quelque chose, mais elle n’était pas capable de dire de qui il s’agissait. La voix était douce et calme. Presque surnaturelle par rapport à l’ampleur de la chose. Il leur annonça qu’il était le fameux PSM qui leur avait écrit et les convia à changer d’endroit.

Une marche qui sembla très longue à Lux et pourtant si rapide s’entreprit en direction d’une chambre. Elle sentit la main de Regulus se glisser dans la sienne. Autant dire que Lux ne lâcha pas celle de son ami et lui rendait de temps à autre les pressions qu’il exerçait. La Lumière jetait de temps en temps des regards vers Mélanie pour voir comment cette dernière vivait ces évènements… Ils se retrouvèrent alors tous ensemble dans une petite chambre. Le Prince de Sang mêlé déclara alors soudainement que celui qui ne voulait pas faire partie du clan des Mangemorts devait se désister dès maintenant. Lux plissa les yeux et serra d’autant la main de Regulus. Il n’avait jamais été question de s’engager dès maintenant, non ? Ou alors, elle avait vraiment lu de travers cette lettre et Regulus aussi… Mais ce dernier prit la parole pour mettre les choses au clair. Par contre, ce qui l’étonna ce qu’il avait reconnu qui était ce fameux PSM. Elle lui demanderait alors plus tard…
«Je suis comme Regulus pour ma part. Si je suis là, c’est évidemment que je suis intéressée mais nous demander de prendre une décision sur le champ, c’est impossible. Le but de cette réunion n’est-elle pas de nous expliquer vos actions ? Nous dire ce qui nous attend ? Je veux des informations concrètes.»
La Lumière avait tenté de parler le calmement possible. Seul quelqu’un qui la connaissait bien aurait remarqué son stress et ce par le biais d’un petit geste : Tripoter ses cheveux et les remettre derrière ses oreilles…
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Dim 23 Oct - 17:47



« Je connais le Prince de Sang Mêlé, suivez moi. » Mélanie sursauta. Ses sourcils se froncèrent, cette voix...elle lui disait quelque chose et ça ne lui rappelait pas de bons souvenirs. Cependant elle se leva de son tabouret sans prononcer le moindre mot et suivit la personne encapuchonnée. Elle se rendit alors compte que Regulus et même Lux qu'elle n'avait pas vu arriver en faisait de même, sa surprise fut passagère, après tout elle aurait dû se douter qu'elle n'était pas la seule ça aurait été trop beau et puis Lux et Regulus, ce n'était pas si surprenant lorsque l'on y réfléchissait vraiment. Mais il fallait avouer que si elle se retrouvait avec des gens qu'elle connaissait, c'était loin d'être des gens qui l'appréciaient et vice-versa, résultat elle aurait presque préféré être seule pour une occasion pareille. On les amena jusqu'à une table. Mélanie sentait son cœur qui menaçait de faire exploser sa poitrine, est-ce que c'était pas un peu dangereux ? Elle ne savait pas à qui elle allait avoir à faire, mais elle craignait qu'on puisse l'attaquer. Il faudrait qu'elle soit prudente qu'elle n'exprime aucun doute sur sa loyauté et peut-être qu'elle se fasse discrète. Elle ne voulait pas que ce jour marque une fin, mais plutôt le début de quelque, de quelque chose de grand. Qu'avait dit la personne qui les avait emmené ? « le prince de sang-mêlé », la jeune fille ignorait entièrement qui cela pouvait être mais eut la vague impression que les autres avaient compris, mais peut-être se trompait elle. La personne qui les attendait prononça quelque mot annonçant qu'une chambre les attendait. C'était assez peu rassurant et le battement de l'organe vital de la jeune fille s'accéléra encore un peu. C'était la plus jeune des trois, peut-être avait elle eut les yeux plus gros que le ventre, peut-être était elle un peu jeune pour faire un choix si important ? Elle balaya néanmoins ses craintes et la tête haute suivit le petit groupe jusqu'au deuxième étage. La chambre contenait deux lits et quatre chaise, Mélanie en attira une vers elle et s'assit pas trop près de l'inconnu. Celui-ci entama son discours, présentant la cause du Lord sous un beau, très beau jour. La jeune fille l'écouta attentivement. Elle avait le choix, elle pouvait encore partir, c'était dit de manière directe et apparemment si elle partait maintenant elle ne courrait aucun danger particulier. Elle s'étonnait pourtant qu'après s'être expliqué si peu on leur demande déjà de se décider. Si ce n'était que ça elle aurait tout aussi bien pu le faire avant en utilisant simplement ce qu'elle savait déjà des mangemorts, pas besoin qu'on lui fasse leur éloge en deux lignes. Elle aurait aimé qu'on lui explique en quoi ça consistait et apparemment elle n'était pas la seule à se poser des questions.

« Je suis désolé de te décevoir, mais je crains que ce ne soit pas possible. Je croyais que ce n'était qu'une simple réunion d'information, et que nous n'étions pas obligés de prendre une décision aujourd'hui. Je ne dis pas que je ne suis pas intéressé par l'idéal de vie que tu nous dictes, mais rejoindre ce groupe, c'est un choix avec de lourdes conséquences... En tout cas, sache tout de suite que je ne suis pas sur de moi, je ne sais pas encore très bien ce que je veux, et que si tu souhaites que je te rejoigne dès maintenant, autant que j'oublie tout dans la seconde et que je m'en aille d'ici. Mais tu regretteras sans doute de faire ça, alors réfléchis bien. Et puis, je sais qui tu es. On ne la fait pas à moi. »

La première réaction de Mélanie aux paroles de Regulus furent la surprise, pas par rapport à ce qu'il disait mais plutôt par rapport à la manière dont il le disait. Comme s'il connaissait son interlocuteur. En effet ne l'avait-il pas « tutoyé » chose assez inhabituelle ? La jeune fille remarqua ensuite le chaton qui se trouvait près du recruteur, ça aussi c'était étrange, on imaginait rarement les mangemorts comme des êtres doués de compassions pour des animaux, pas qu'elle n'aimait pas ça, mais disons que ça lui paraissait bizarre. D'autant qu'elle ne s'imaginait pas qu'amener son chaton à un tel rendez-vous fut quelque chose de très ordinaire. Elle laissa cependant ses interrogations de côté pour se raccrocher à ce que le jeune disait. Dans le fond elle était d'accord, elle voulait plus d'information, même si pour elle le choix était tout fait, elle avait osé espéré plus de cette réunion. Elle aurait d'abord aimé savoir ce que concrètement accepter impliquait. Les derniers mots de Regulus cependant la ramenèrent à ses questions premières, ainsi il savait vraiment à qui il avait à faire. La jeune française fit la moue, elle devait sûrement aussi le connaître, il suffisait qu'elle réfléchisse...et puis qui était la personne qui était venue les chercher ? Celle-là elle la connaissait elle en était plus que certaine...un léger accent, une voix désagréable, celle de quelqu'un qu'elle n'aimait pas....Lyra ! Les sourcils de la blonde se froncèrent...tiens elle n'aurait pas pensé à Lyra comme Mangemort, pour le coup c'était un choc. Elle avait peut-être pas si mauvais fond finalement la Badenov. Cela dit Mélanie ne put s'empêcher de trouver vexant qu'elle le soit déjà tandis, qu'elle avait du attendre le mois précédent pour être conviée. Ce n'était cependant pas important et il valait mieux qu'elle s'intéresse plus à la situation présente qu'à de futiles rivalités. Elle voulut renchérir sur ce qu'avait dit Regulus, mais avant d'en avoir eut l'occasion, Lux avait parlé. Sa propre intervention serait alors peut-être inutile, mais elle ne se tairait pas pour autant. « Je suis d'accord avec Black et Silvestri, j'aurais aimé en savoir un peu plus. Pas que je ne sois pas déjà décidée, simplement c'est un engagement important et j'aimerais le faire en connaissance de cause, ce serait stupide autrement. » Elle se serait certainement sentie stressée d'avoir dit quelque chose qui allait à l'encontre de ce qu'on attendait d'elle dans un cas pareil si ils n'avaient pas été deux à le faire avant elle. De plus elle avait tout de même fait comprendre qu'elle avait tout à fait l'intention d'accepter ce qu'on lui demandait, elle voulait simplement qu'on la renseigne un peu plus.
Modo↯ Aigle en quête de sa prochaine proie !
avatar



Nombre de messages : 4217
Age : 17 ans
Groupe : Basilic - Serdaigle
Caractère : Douce - Mystérieuse - Méfiante
Crédits : : Gifs ; Octobre + RegyChou, Avatar ; Izzie
Date d'inscription : 30/04/2008




Lyra Badenov

Modo
Aigle en quête de sa prochaine proie !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 03
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Dim 23 Oct - 19:33


Your choice is going to change your life.
bans @blue bird
Comment convaincre des gens de rejoindre le mal quand vous-même vous savez parfaitement que c’est mal le choix que vous venez de faire. Et bah, je pense que j’allais réussir la chose que personne ne pouvait penser que je ne pouvais réussir. Juste un discours bien ficelé, Voldemort était quelqu’un qui devait paraitre, je ne sais pas quelque chose d’agréable, qui devait attirer la confiance, après tout y avait bien des tarés qui étaient totalement sous son charme, je vous citerai bien évidemment pas de nom. C’était un choix familial si j’avais rejoint ce groupe, c’était pour le bien de ma famille, le Seigneur des Ténèbres avait toujours agi dans notre intérêt, et non pas dans notre mal. Bon d’accord, les attentats qui se perpétuaient autour de nous n’étaient peut être pas le meilleur exemple à prendre, mais c’était toujours, il y avait une raison. Le massacre de ma famille avait été une raison pour laquelle j’avais rejoint ce groupe, le monde on y mourrait, Voldemort m’apporterait alors la protection qu’il pouvait me donner. Je ne sais même pas si je m’étais persuadée moi-même de mes paroles.

J’avais suivi le groupe, j’étais derrière eux, moi aussi j’aurai aimé que Lux ou Regulus soient à mes côtés que quelqu’un me rassure, que quelqu’un me donne la main, la voie était dure avec des dizaines d’obstacle. La vie était un terrain de jeu miné, mon Dieu, mais dans quelle voie je m’embarquais dans quelle voie m’étais-je donc emportée ? Etais-je folle d’avoir accepté ce jour de décembre ou janvier je ne sais plus, auprès d’un Jessi Tumodel, désormais qu’on appelait Voldemort de m’engager là dedans, oui pour le bien de ma famille, j’avais dit, je pouvais les protéger, et finalement ce n’était pas trop mal, mon frère était désormais en sécurité chez Krystel. Je le savais maintenant que j’en avais la preuve, je l’avais vu de mes propres yeux, j’aurai pu avoir une dizaine d’indices, ma sœur était bien à l’abri de tout ça, tout, tout allait parfaitement. Non en fait ma vie partait en cacahuète, je sortais avec Harry, il était complètement à l’opposé de mon camp, et je ne savais même pas, oh mon dieu, mais dans quelle voie avais-je foutu les pieds.

Je pris place sur une des chaises, face à Regulus, mauvais choix, ses yeux vinrent se placer sur les miens, j’enlevais ma capuche en dévoilant ma chevelure brune qui étaient légèrement ondulée sur un côté de mes épaules, je détournais alors le regard de Regulus, je ne supportais pas, je ne pouvais pas subir cela, je savais parfaitement que c’était en dehors de mes capacités, tout le monde avait le droit de me regarder dans les yeux sauf là, avec toutes les questions qu’il supposait rien que par son regard. C’était une horreur de vouloir, de tenter, de même essayer de contrôler tout ça, il était encore pire que tout. Severus prit alors la parole, mettant en garde immédiatement, ainsi les objections jaillirent immédiatement, Regulus, Lux et même Mélanie commencèrent à dire leur point de vue, je les laissais parler, puis une fois que c’était terminé, je soutenais mon compatriote :


« La majorité me connait ici je pense. Et sait également pourquoi je suis en Angleterre. Je n’ai plus de parents, et les seules personnes qui me restent c’est mon frère et ma sœur qui sont qu’avides de vengeance envers les créatures qui ont tué mes parents, le petit ami de ma sœur et l’ensemble de nos amis à tous les trois. Je n’ai qu’une volonté c’est de les protéger, de préserver ma famille, le Seigneur des Ténèbres m’a donné cette possibilité. J’ai rejoint son camp, en me promettant que j’aurai l’occasion de préserver mon frère et ma sœur de tout mal. Notre maitre a su me convaincre, et aujourd’hui il protège mon frère, Torben, je le sais en sécurité. Ma sœur également est en sécurité. Oui, ce n’est pas une voie facile, et je comprends parfaitement que vous puissiez douter, j’ai douté aussi, j’ai cru que je n’étais pas assez courageuse, trop lâche pour faire partir d’un tel groupe. Mais non, ils sont là pour nous protéger, et nous ouvrir le chemin. Il a un énorme pouvoir, et il est assez grand pour nous protéger, contre le mal qui règne à l’extérieur. Nous pouvons discuter bien évidemment, ne donnez pas de réponses tout de suite, mais sachez juste qu’on ne vous laissera pas sortir d’ici, en ayant tout en tête sur ce que nous vous avons dit, en sachant que dehors des gens sont près à tout pour nous retrouver, mais faisons place au dialogue. »

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Dim 23 Oct - 20:47

Il se crispa … Tout n’allait pas comme son esprit l’avait imaginé au départ. Son regard partit machinalement en direction du sol alors qu’à tour de rôle Regulus, Lux et Mélanie s’objectèrent de faire partit de ce groupe nouvellement formé depuis quelques années déjà sans avoir les informations nécessaires quant à celui-ci. Severus Rogue ne bougea pas, resta caché sous sa cape, malgré que Regulus Black l’ait apparemment reconnu. Qu’il fut bête aussi. Il aurait dut laisser Lily-Eileen aux bons soins de sa mère pour commencer. En fait, la peur que son idiot de père tue la pauvre bête dans un élan d’ivresse fut trop pour le jeune homme. Il perdait tout ce qui l’aimait un temps soit peu après tout … Pourquoi pas tenter de garder ces choses, ces individus tenant à lui ? Il se sentit nul et totalement stupide. Il aurait dut penser que ses pairs reconnaîtraient l’accent de Lyra Badenov. Puis, il aurait dut penser Regulus capable de le reconnaître lui … Après tout, n’avait-il pas traîné avec lui depuis ces cinq dernières années ? Certes, apparemment, son pair faisait plus attention à lui que ce qu'il croyait.

Severus ressemblait alors à un poteau de bois planté là. Certes, ce poteau n’était réellement pas d’une solidité à toute épreuve. Son cœur battait tellement la chamade à la peur d’échouer que son corps semblait trembler à force de vibrations. Il ne réagit pas face à la témérité de Lyra de se dévoiler aux autres … À quoi bon ? Il n’était qu’un idiot, un imbécile. Il allait être fichtrement sermonné par le Maître pour avoir agi avec autant de stupidité. Quel serait sa lettre de réponse alors trois mois plus tard ? «Désolé, j’ai eu un petit problème. Vous n’allez pas recevoir de nouvelles recrues finalement.» Non ! Severus ne pouvait pas écrire cela et cette avenue sembla lui redonner une certaine détermination. Il était un Mangemort, il était puissant et prêt à changer le monde. Le jeune homme savait parfaitement valoir mieux que ça.

Il releva la tête toisant Lyra qui expliqua sa propre entrée dans le groupe. Sans qu’on en sache quoi que ce soit, Severus fronça les sourcils intrigué. Il n’avait, évidemment, jamais été mis au courant du pourquoi la jeune femme rejoint le groupe de dissidents et de rebelles. Certes, il était en accord avec ses paroles. Que par le pouvoir du Maître et le leur, ils étaient plus puissants que d’autres … Que le Ministère. Enfin, elle avait un certain courage que lui … Oui, il l’avait aussi. Il soupira pour s’avancer et, sembla-t-il, se laisser carrément tomber sur le lit près de son petit chaton. Lily-Eileen vint alors le voir, la petite queue en l’air, ce regard innocent et si agréable qui ne put empêcher Severus de la câliner à nouveau. Lentement, mais sûrement il se dévoila aussi. Cela ne servait plus à rien maintenant de se cacher … Il aurait plus de contrôle sur ses paires avec sa véritable personne.

- Lyra a raison. Puis, la voie du changement commence toujours par une certaine dissidence envers la société. Un jour, ils comprendront …

Le jeune homme avait murmuré ces mots la peur au ventre de voir, cette fois, Regulus lui sauter dessus tant ses pensées semblaient chaotiques et colériques tout comme celles de Lux après tout. Certes, chez cette dernière se mêle plus la peur. Pour Mélanie, c’était sensiblement différent. Apparemment, il y eu un choix de Severus qui fut le bon. Cela l’aida un peu à ne point frémir lors de sa seconde intervention. Certes, la Légilimencie restait difficile à utiliser et seules un chaos de pensées lui venait. Il avait lâché le chaton qui fut allé jouer avec … Peu importe, avec la couverture. Ces petites bêtes s’inventaient que trop de choses que cela en devenait mignon. Reprenant sa baguette magique, il tourna plus spécialement ses yeux vers Regulus puisque, peut-être, ce fut le premier qui prit la parole.

- En effet, je n’ai pas exposé ce que serait la tenue de vos tâches dans cette affaire. Comme vous le savez, j’ai quitté Poudlard. Ainsi, vous serez la relève du groupe des Mangemorts à l’école sous les ordres de Lyra. Vous n’aurez, ainsi, aucun besoin de rendre des comptes au Maître sauf s’il vous le demande personnellement. Nous sommes tous unis chez les Mangemorts. Il est donc possible que vous devrez le voir une première fois au moins.

Il avait lâché son ton de voix agréable et reprit celui habituel, grave et neutre. Sa marque des ténèbres sur son avant-bras gauche lui revint soudainement à l’esprit suite à ses derniers mots. Malheureusement, elle ne devrait pas paraître actuellement. Effectivement, Lord Voldemort n’avait rien dit, rien fait encore qui pourrait rendre attentifs ses fidèles Mangemorts. La peur tiraillait les entrailles de Severus Rogue. D’un côté, il était fier de sa puissance, de son rôle. D’un autre côté, il se sentait coupable d’embarquer ses pairs Serpentard dans ce groupe de rebelles. Son regard de jais passa sur Lux et Mélanie pour revenir vers le lit, sa baguette magique.

- Vous n’êtes pas obligé de dire oui maintenant. Vous pourriez me l’annoncer par voie de hibou.

Dit-il de retour au murmure réellement pas sûr de lui cette fois tentant de ne point en laisser paraître.

Modo↯  Serpentard, fiancé et pas fier de l'être
avatar



Nombre de messages : 5032
Age : Dix sept balais.
Groupe : Serpentard, Préfet-en-chef, Capitaine de l'équipe de Quidditch.
Caractère : Emmerdeur, intelligent, sarcastique, boudeur, austère, dragueur, imprévisible.
Crédits : : (c) Liloo_59 + (c) signature --> love.disaster
Date d'inscription : 14/07/2010




Regulus A. Black

Modo
Serpentard, fiancé et pas fier de l'être


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 48
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Lun 31 Oct - 19:09

    « Je ne sais, ne sais,
    Ne sais pas pourquoi,
    Mais, c'est comme ça... »


Regulus sourit. Quelle était stupide cette fille ! Mais qu'est-ce qu'il l'adorait ! Elle était très exceptionnelle, et se croyait vraiment indispensable. Après avoir appris son nouveau statut, celui de préfet-en-chef, Lux lui montra à quel point elle était ravie, et cela n'étonna pas Regulus lorsqu'elle expliqua qu'elle tenterait d'en tirer profit. Enfin, après tout, lui-même aurait fait la même chose dans le cas contraire. Le Serpentard ouvrit la bouche pour lui répondre qu'il n'y avait aucuns problèmes, lorsque Lyra les interrompit. Il était très surpris, autant que la jeune fille Silvestri. Il lui était très reconnaissant d'avoir bien voulu l'accompagner à ce « rendez-vous ». Il avait beaucoup réfléchi avant de venir, énormément même, et il avait pesé le pour et le contre, et pour finir, il avait décidé de s'y rendre. Heureusement pour lui, Lux avait bien voulu le gratifier de sa présence, et c'était ensemble qu'ils gravirent les escaliers qui les menèrent à Severus. La main qu'il avait glissé dans celle de son amie sentit une légère pression. Apparemment, Lux était aussi surprise et craintive que lui-même. Le discours de Severus révéla en Regulus... hum... quelque chose... Il ne savait pas quoi, mais quelque chose était bien là. Il parla, et son amie continua dans son sens. Toujours debout près de la fenêtre, le jeune homme l'écouta dire qu'elle souhaitait avoir des informations concrètes tout comme lui. Mélanie les imita. Comme quoi, tous les trois, ils étaient tous d'accord sur le fait qu'ils devaient réfléchir, que c'était une décision qui les suivraient toute leur vie. Pas question de la prendre à la légère ! Finalement, Regulus décida de reprendre sa place, près de Lux. Il avait besoin d'elle, et il avait besoin de comprendre pourquoi Lyra le fuyait du regard. Elle s'était assise juste en face de lui et pourtant, elle s'obstinait à ne pas vouloir croiser ses prunelles bleues-argentées. Elle était là, mais pourtant, le jeune garçon avait du mal à croire qu'elle était vraiment là, il avait du mal à croire que c'était vraiment elle. Pourquoi ? C'était tout ce qu'il se posait comme questions, la concernant. Il ne voulait pas l'admettre. Cependant, elle parla, et c'était bien elle, avec sa voix qu'il avait tant de fois entendu. Il l'écouta. Elle dit alors qu'elle n'avait plus de parents, car ils avaient été tué et qu'elle ne souhaitait qu'une chose : protéger ceux qui lui restaient.

Regulus soupira. Au moins, Lyra, elle, avait un but à sa vie. Lui, n'avait que faire de sa famille, car celle qui lui restait ne lui convenait pas, ce qu'ils étaient devenus lui faisait peur et désormais, Ciella, et les jumeaux Silvestri étaient sa véritable famille. C'était tout, fin de l'histoire, il n'y avait rien d'autres à ajouter. Il était déçu de la vie, déçu de ses parents, déçu du monde. Il fallait que cela change. Il fallait que tout cela change. Mais comment ? Était-ce LA bonne solution ? Lyra semblait croire que oui. Pourrait-il protéger ses proches grâce à la puissance de celui qu'on appelait le Seigneur des Ténèbres ? Lyra voulait dialoguer. Et bien, qu'à cela ne tienne ! Regulus ouvrit la bouche, mais Severus le coupa.

Le fils Rogue souhaitait que quelqu'un prenne la relève à Poudlard. Severus avait échangé sa voix douce et mielleuse contre sa voix habituelle, neutre, et grave. Regulus réfléchissait à toute vitesse. Il voulait en savoir plus.
« D'accord, notre rôle à nous sera donc, si l'on accepte, de chercher les personnes susceptibles de vouloir rejoindre vos rangs. Seulement, j'aimerais savoir ce que font les autres, ceux qui sont plus âgés. Quel est le rôle exact ? » Regulus croisa le regard de son ami, Severus, et dit : « Quel sera ton rôle ? »
A vrai dire, Regulus craignait la réponse. Il savait tout ce que les mangemorts avaient fait, et cherchait à comprendre comment on pouvait justifier de tels agissements. Parfois, ils avaient tué, pour ce nouveau monde, cet idéal de société. Le Serpentard ignorait s'il serait capable d'endurer cela. Lorsque Ciella lui avait avoué qu'elle les avait rejoint, la seule chose qu'il avait été capable de faire, c'était de se la fermer. Elle l'avait fait pour échapper à son frère, Lorenzo, ce taré. C'était excessif, il le savait, mais elle n'avait pas eu le choix. Elle ne voulait pas retourner en Italie. Lui, s'il le ferait, c'était pour échapper à ses parents. Il en avait assez d'être sous leur coupe. Severus leur annonça qu'ils pourraient lui communiquer la réponse par hibou. D'un ton lâche et sarcastique, Regulus murmura :
« Je préfère ça. »

HJ : Désolé du retard.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Dim 13 Nov - 14:06

Apparemment, qu’il s’agisse de Regulus, Mélanie ou Lux, les trois semblaient trouver cette réunion aussi étrange qu’imprécise. Leur envoyer une lettre anonyme pour les convier à une sorte d’après-midi découverte et leur demander de choisir directement s’ils souhaitaient intégrer ce groupe n’était pas vraiment à leur gout. Lux ne savait même pas si elle avait envie de rentrer chez les Mangemort. Aux vues de ces dernières aventures, elle était plus que d’accord pour adhérer aux idées de ce parti extrémiste. Seulement, et c’était bien cela le hic, il était extrémiste… Si un jour on lui demandait de tuer ou de torturer une famille de moldu tout simplement à cause de leurs origines, elle était certaine d’en être complètement incapable. Qui le pouvait ? Ne serait-ce qu’avec un brin de conscience lucide ? Elle ne connaissait pas bien Mélanie, mais Regulus, c’était quasiment un deuxième frère à présent. S’il pouvait être violent par excès de colère envers certains, elle ne le voyait pas non plus en tuer. Et Lyra ? Son insouciante Lyra, avec qui elle aimait tant rire ?

Tous assis autour de cette table, dans cette chambre lugubre donnait à l’instant un côté dramatique dont Lux se serait bien passé, la discussion suivait son cours. Soudain, alors que Mélanie terminait de parler, soutenant le point de vue de Lux et Regulus, Lyra prit la parole. A dire vrai, elle retira même sa capuche laissant ses cheveux tomber en liberté dans son dos. Elle avait un air grave que la Serpentard ne lui connaissait que rarement. Lux écouta attentivement les propos de Lyra. Il était certain qu’elle avait eu de bonnes raisons de rentrer dans ce groupe retranché… Lux tentait de faire une sorte de bilan dans sa tête. Après tout, les gens comme Evans était tout ce qu’il y avait d’agaçant. Et puis, comment se faisait-il qu’une fille moldue puisse avoir des pouvoirs magiques ? Les moldus étaient des ratés… C’était certain. La preuve, ils n’avaient aucun don pour la magie. Mais les Sang de Bourbe ? Comment avaient-ils réussi ? Ils étaient d’autant plus étranges que les moldus ou les cracmols. Et puis ce qui avait quelque part marqué Lux, c’était l’histoire que son père lui avait raconté quand elle était petite. De toujours se méfier des moldus car lorsqu’il y a fort longtemps, les sorciers avaient tenté de se révéler, ces fous s’étaient mis à les bruler ! Des fois, se trompant tuant ceux qui étaient des leurs. Alors pourquoi vouloir du bien à ces gens, qui auraient peur d’eux ? Qui, Lux en était certaine, les auraient chassé rien qu’en connaissant leur existence ? Les moldus et les né-moldus, c’étaient la même chose. Tous dans le même panier. Et les Sang-Mêlés alors ? Pourquoi le prénom de Caïn lui venait en tête ?

Lux avait sûrement un moment d’absence tandis que son regard croisait alors Severus. Lux le regarda un instant, n’ayant pas réalisé le moment où il s’était révélé lui aussi. Elle était déjà bien moins étonnée de retrouver Severus ici. Il avait un passé un peu plus houleux. Regulus prit à son tour la parole, disant que leurs rôles étaient donc de recruter à Poudlard. Tiens, elle avait dû rater ce passage tandis qu’elle pensait totalement à autre chose quelques minutes auparavant. Cela ne semblait pas bien méchant comme mission après tout. S’il suffisait de trouver une cape à capuche… Mais Regulus posa la question qui tiraillait Lux depuis le début. Les morts, les tortures… C’était exactement cela qui rebutait notre Lumière. Les choses dont elle se sentait totalement incapable… Le regard de Lux se posa sur Lyra un instant et elle lui adressa un demi-sourire. Oh, ça non, elle ne s’était pas du tout attendu à la rencontrer ici… Elle détourna alors son regard vers Severus tandis qu’il répondait à la question de Regulus.

Lux continuait de le fixer avec attention tandis qu’il disait que finalement, ils pourraient lui renvoyer une réponse par hiboux.
« Et que feras-tu si on te répond qu’on ne désire pas intégrer les Mangemorts ? D’ailleurs, les intègre-t-on vraiment si on te dit oui ? »
Elle le regardait droit dans les yeux. Elle n’avait remarqué à quel point ses yeux étaient sombres et… tristes. Quelque part, le cœur de Lux se serra légèrement. Son regard se détourna vers la petite boule de poils à laquelle il semblait tant tenir. Cela lui semblait étrange qu’un jeune homme tel que Severus s’attache à ce chat et pourtant, à bien y songer, il n’avait jamais eu d’affinités particulières avec qui que ce soit et avait toujours été solitaire. Peut-être que ce petit animal comblait le vide laissé par cette furie rousse ?

HJ: Désolée ma réponse est pathétique...
Modo↯ Aigle en quête de sa prochaine proie !
avatar



Nombre de messages : 4217
Age : 17 ans
Groupe : Basilic - Serdaigle
Caractère : Douce - Mystérieuse - Méfiante
Crédits : : Gifs ; Octobre + RegyChou, Avatar ; Izzie
Date d'inscription : 30/04/2008




Lyra Badenov

Modo
Aigle en quête de sa prochaine proie !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 03
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Sam 10 Déc - 22:39

J’avais l’impression de pédaler dans du jus de citrouille, déjà que je fuyais le regard des deux qui me connaissaient, ensuite, je cherchais du réconfort et je me fixais alors sur le chat, pour ne pas prendre l’air d’une abrutie qui ne savait pas dans quoi elle s’engageait. Dieu m’en préserve, il n’y avait aucun télépathe, parce que derrière mes paroles sures et certaines, la petite que j’étais comme Torben me l’avait tant de fois fait remarquer, non, je devais être forte, et première des choses étaient de ne pas fuir le regard de mes futurs camarades (à mon plus grand malheur, mais c’était une autre histoire.) J’allais les avoir sous mes ordres, bordel, je n’avais rien demandé, le maitre voulait-il ainsi ? Pour me tester peut être, les doutes étaient bien trop là, et je ne pouvais pas vraiment continuer à lutter contre ça. Bien qu’il le fût. Je devais être celle qu’on me demandait d’être pas une autre, pas celle que je voulais être, sinon je ne serai en aucun cas à cette réunion, je serai certainement avec Harry ou bien à flâner avec Hannah, quoique ce n’était pas encore dit. Tout était si tendu dans ma vie en ce moment, l’impression d’avoir une épée de Damoclès qui ne tenait qu’à un simple fil, nom d’un Chaudron, mais qui avait permis de telle chose à notre famille.

Les questions arrivèrent alors sur les rôles que l’on allait tenir, je relevais alors mes manches, montrant bien que je n’avais en aucun cas la marque des ténèbres qui était imposé en chaque Mangemort normalement. Heureusement ça me permettait encore de pouvoir vivre sous sa joug mais en étant tout à fait discrète. Personne ne pouvait se douter que j’étais une petite serpent comme tant d’autres. Je n’en étais pas encore une, j’étais contrainte, je ne pouvais plus retourner ma veste, mais en tout cas pour le moment, personne ne le savait, tout le monde me croyait en tant que la petite malheureuse. Celle qui n’a plus de parents, celle qui a un traitre en tant que frère, celle qui est seule ici, et qui en plus sort avec un fou qui a tenté de tuer la Ministre. Vraiment, vous me voyez mangemorte ? Je crois que ça fait des semaines qu’avec l’accumulation autour de moi de signes, et de prédictions, je n’aurai plus de doute, et pourtant les gens n’en savaient rien, ou du moins sauf les personnes qui étaient parmi nous ce soir, et ceux qui m’avaient déjà vu au moment des réunions pour que l’on reçoive des ordres.

« Pas exactement Lux, on ne devient pas Mangemort, juste en disant oui, à une réunion d’étudiants. Mais sachez juste, qu’en prêtant allégeance à notre maitre, vous vous préserverez de nombreux faits. Le ministère n’est pas le bien, au contraire. Mon frère en est un de Mangemort, et pourtant il n’a en aucun cas changé, au contraire, il défend les bonnes causes, dans ce pays, où nous n’avons jamais été accepté. Lui, ma sœur et moi. Lui particulièrement je te l’accorde. Alors que le Seigneur des Ténèbres, m’a juré protection. Une chose que je ne croyais plus possible dans ce monde. J’ai vu des horreurs, Lux, Regulus, et je ne le souhaite à personne. Peut être qu’il y a des meurtres qui sont commis, mais après tout n’est ce pas pour notre bien. Nous ne devons pas mangemort, mais à notre sortie de Poudlard l’an prochain nous pourrons rejoindre le groupe, et ainsi agir comme eux, faire des actions semblables. Peut être que ça te semble insignifiant Reg’, de n’être qu’un élève de Poudlard, mais le recrutement nous est indispensable pour assurer la relève et choisir les personnes est une dure épreuve, il faut être sure de ses choix. Etes-vous sur de vouloir participer, à cette nouvelle famille ? »

||hj ;; Lux, nous avons des gâteaux ! et sinon, bonjour fanatique Lyra Wink
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Dim 11 Déc - 3:06

Ils souhaitaient encore des informations. En fait, Severus s’y attendait un peu à cette avenue. Lui-même réfléchit longuement avant de donner sa réponse à Amycus. Les Mangemorts furent tout un changement dans sa misérable vie. Le groupe du Seigneur des Ténèbre lui donna protection, pouvoir, confiance … Il avait son but, ce but recherché par tous ses compatriotes. Celui de mettre à bas le Ministère de la Magie. Ces gens incapable d’agir correctement pour la population magique. Ces gens empâtés dans une bureaucratie houleuse. Cela en était presque drôle à y penser. Puis, dire qu’il avait désiré devenir Auror de son plein gré et non seulement pour être «dans le milieu». Il n’aurait jamais cru Regulus aussi lâche … Lui qui se démontrait si autoritaire à Poudlard. Oui, Severus fit une erreur ici. Comme Lyra le mentionnait, c’était si difficile de recruter. Il ne fallait pas faire erreur sur la personne. Et il le fit, se trompa sur le compte de son … Ami. Pff ! Un bon à rien au final pensa-t-il. Quoique son cœur se tordait aussi de douleur. Seule la vue de Lily-Eileen qu’il caressait encore, les petites pattes se portant autour des longs doigts du jeune homme, elle lui rappelait Lily … Son tout. Celle ne désirant pas sa vie. Certes, elle ne le comprenait pas dans un sens. Quoique …

* J’arrête de songer à elle. *

Pensa-t-il fortement serrant violement les lèvres ensemble. Il se trouvait minable incapable de faire face à sa souffrance. Elle le détestait soit ! Maintenant, passons à autre chose voulez-vous ! Heureusement, Lux prit la parole à cet exact moment à la suite de Regulus. Son rôle ? Si on intégrait vraiment les Mangemorts ? En fait, il leur fallait la Marque des Ténèbres reliant tout le groupe en un, les unissant plus que jamais ils pourraient le penser auparavant. Cette appartenance, Severus Rogue l’adorait. Ce pouvoir d’être plus fort avec ses compatriotes. Son amitié avec Amycus puis, peut-être avec Regulus. Ils allaient réussir et, enfin, les autres verraient l’accomplissement des Mangemorts ce groupe si craint, mais en même temps admiré de toute part.

Lyra prit la parole avant lui une fois de plus et déblatéra les faits. Ce n’était que des faits. Il ne connaissait guère Torben à son grand dam. Il se trouvait toujours en Mission quelque part. Puis, Lyra ne discutait jamais de sa famille : enfin, de son passé. Severus arrêta de câliner Lily-Eileen. Il arrêta de songer à cette partie de sa vie pour se pencher sur l’autre … Le centre penche d’un côté ou de l’autre, mais jamais des deux à la fois. Assis, il avait prit machinalement sa baguette magique et la bougeait comme ça. Son regard sombre monta en direction de Lyra puis, passa sur les visages de Lux, Regulus et Mélanie … Une qui ne disait rien. Le jeune homme posa plus longuement ses yeux de jais sur la jeune fille. Était-elle avec lui ? Désirait-elle enlacer la cause difficile du Seigneur des Ténèbres ? Peut-être … Il est possible que son meilleur choix ne soit pas celui qu’il crut être au départ. En Mélanie se trouvait probablement une détermination, une ingéniosité qu’il ne connaissait pas encore.

- C’est certain qu’il y aura des morts et qu'il y en a eu. Personne ne veut cela, mais c’est la vie. Il faut passer outre si on veut continuer à vivre. Lorsque quelques personnes s’opposent à un pouvoir établi, ce dernier résiste et se voit dans l’obligation de les éliminer … Mais nous devons nous élever plus alors pour voir apparaître le changement tant attendu. Pour voir les Sorciers triompher. Lyra a raison. Nous sommes comme une famille soit celle que … Plusieurs de nos membres n’auraient jamais eue.

Il avait parlé sur une voix toujours grave, mais baissant de ton à chaque nouvelle phrase. Parlant de la famille, la voix n’était plus qu’un petit murmure si minuscule que Severus sembla manquer de souffle … À moins qu’il le fût vraiment. Sa propre famille. Son regard se baissa tentant de laisser sa misérable existence derrière. Maintenant, il se trouvait être une véritable personne avec un but. Certes, cela lui faisait mal, mal au cœur. Il se leva ne faisant pas attention au chaton faisant de même le suivant jusqu’à la fenêtre où se trouvait Regulus. La petite queue de Lily-Eileen se baladait droite pour venir finalement caresser les jambes du plus jeune des deux Serpentard … Marquer son territoire.

- Je te croyais moins lâche. Est-ce que j’ai fait erreur sur ton compte ? Où est le Petit Roi aujourd’hui lorsque la vraie vie l’attend ? Alors qu’il pourrait devenir un véritable Roi. N'était-ce que tu bluff tes attitudes dans la Salle commune et partout à Poudlard ? Je croyais faire un bon choix et tu as … Peur de t’élever contre cette société magique stagnante ? Je réponds à ta question Regulus : mon rôle est celui des Mangemorts soit celui du changement attendu par le Seigneur des Ténèbres et nous tous. On a tous un rôle plus spécialisé évidemment, mais en général, nous ne sommes qu’un.

Severus Rogue avait parlé encore dans un murmure. Lux, Lyra et Mélanie pouvaient entendre évidemment. Certes, ses phrases posées, lentes, laissant entendre un soupir entre chacune d’elles, concernaient en premier lieu Regulus Black. Des soupires contre la lâcheté de son compatriote Serpentard. Sa propre naïveté d'avoir cru en lui comme un véritable ami. Son regard c’était parfois posé sur cet «ami» durant sa tirade, parfois se laissant emporter par la vue du chaton l’observant son petit air curieux, gentil. Toutefois, il se reprenait bien vite. Accoudé au cadre de la fenêtre, Severus soupira observant machinalement à l’extérieur … L’orage y faisant rage avait légèrement perdu de sa force. Que croyait-il ? Que voulut-il en cette journée ? Un deuxième ami après Amycus ou un véritable ami que ce dernier ne fut jamais ?

Modo↯  Serpentard, fiancé et pas fier de l'être
avatar



Nombre de messages : 5032
Age : Dix sept balais.
Groupe : Serpentard, Préfet-en-chef, Capitaine de l'équipe de Quidditch.
Caractère : Emmerdeur, intelligent, sarcastique, boudeur, austère, dragueur, imprévisible.
Crédits : : (c) Liloo_59 + (c) signature --> love.disaster
Date d'inscription : 14/07/2010




Regulus A. Black

Modo
Serpentard, fiancé et pas fier de l'être


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 48
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Dim 11 Déc - 16:48


« Écoute-moi, ou ça te tuera... »

Lux allait dans son sens. Quoi de plus normal. Regulus et elle avaient le même point de vue sur la question, et même Mélanie était contre l'idée d'intégrer ce "club' sans en connaître toutes les clauses exactes. Pourtant, l'attitude de Lyra faisait pencher la balance. En écoutant ses dires, il avait bien envie de dire oui, il avait bien envie de protéger ceux qu'il aimait, il avait bien envie de mettre à pied cette idiote de Lundy, et qu'elle abdique, admettant ses erreurs, ses fautes, qu'elle souffre. Lyra était objective, et rien qu'en l'entendant, Regulus se sentait soulever par une force incontrôlable, l'idée était alléchante, et il avait envie d'accepter. Selon elle, Torben défendait et défend toujours les même causes. Le Seigneur des Ténèbres les protégerait. C'est ce qu'elle disait. Mais les protéger de quoi exactement ? Des mesures idiotes prises par la première dame du pays ? Lui aussi, avait vu des horreurs, il ne fallait pas croire. Il était né dans la famille Black tout de même ! Avec Bellatrix en nourrice du mercredi soir. Fallait pas rêver. Il en savait des choses sur la magie noire, et il en avait vu certaines autres, qui pourraient bien changer une vie. Il répondit à Lyra :
« Ne t'en fais pas pour ça, ma condition me convient pour le moment. Je sais ce que je veux, et cela ne changera pas. »
Regulus allait dire qu'il acceptait lorsque Severus parla. Il lu dans ses yeux que l'ex-Serpentard était déçu. Mais de quoi exactement ? Il n'avait rien dit, il n'avait rien fait, il avait juste souhaité avoir de plus amples informations. Quoi de plus normal ! Il était en rogne après les paroles de son "ami" qui le traitait de lâche devant deux de ses plus grandes amies, lui qui n'était rien d'autre qu'un vulgaire sang-mêlé, dont le sang n'était pas aussi pur que le sien. Il était en colère, et il se leva brusquement pour faire face à Rogue, le regardant dans les yeux en lui disant :
« Moi, comment ose-tu me traiter de lâche, Rogue ?» lâcha-t-il abruptement. « Comment le Seigneur des Ténèbres a-t-il osé te recruter toi ? Toi dont la valeur du Sang est plus que douteuse, toi qui n'a jamais rien fait de ta misérable vie ? Toi, l'ex-Serpentard qui prône un idéal de société sans moldus et sang-de-bourbe, et pourtant, qui en aime une au sang impur ? Ne me traite pas de lâche Rogue. Tu ne sais pas ce que tu dis, et tu ne sais rien de ma vie, juste ce que j'ai bien voulu que tu entendes. Ne crois-pas que je ne savais pas ce que je faisais durant toutes ses longues années à tes côtés. Je ne t'ai côtoyé que pour une seule raison, pour qu'un jour, je me retrouve dans cette pièce avec toi, afin de pouvoir réaliser mes rêves. Ne cherche pas à me doubler, si je suis là, ce n'est pas grâce à toi, mais parce que j'ai tout fait pour. »
Regulus était énervé, et il n'était pas loin de frapper. Rogue était fort, mais il pensait qu'il pouvait l'égaler. lui aussi avait appris de chose de sa merveilleuse cousine, parfois à ses dépends, mais il savait se défendre, et il en connaissait assez pour faire souffrir celui qu'il avait cru être son ami. Mais Severus avait jeté la première pierre, et Regulus n'avait fait que de la relancer. Il était hors de question qu'il se laisse faire. C'était fini le temps où le jeune homme se faisait discret, maintenant, il pouvait enfin dire ce qu'il avait envie de dire sans craindre ni représailles, ni batailles. Il était presque certain que si cela dégénérait, Lux serait de son côté, Lyra aussi, et peut-être même Mélanie. Il savait qu'elle avait toujours un faible pour lui alors... Et Severus lui ? Qui l'aiderait ? Son chat peut-être ?

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Mer 21 Déc - 20:22

Tous les trois étaient dans une phrase de doutes, il ne fallait pas être Merlin pour le deviner ou être douer de légimencie. Cela se sentait, se voyait. C’était normal après tout. Ce n’était pas un engagement anodin. Une fois rentrée chez les Mangemort, c’était un engagement à vie. Il n’y avait sûrement aucun retour en arrière. Les idées, il n’y avait pas de problèmes. Des actions pour faire de la propagande ? Certes. Tuer… Elle n’en était pas capable. Torturer ? Car oui, les échos dans la gazette n’était absolument pas tendre par rapport aux actions des hommes de Voldemort… Et pourtant, tandis qu’elle écoutait Lyra, elle était à deux doigts de dire oui. Elle avait eu des aperçus de magie noire au sein de sa famille, elle savait ce dont elle était capable. Elle qui aimait les sortilèges, ce côté de la magie l’attirait énormément. Mais était-ce vraiment une raison pour se joindre à eux ? Lyra posait alors la question fatidique : Etait-elle sûre de ses choix ? Pour être honnête ? Oui ! Non ? Pas tout à fait en réalité, il fallait bien l’admettre. La réponse de Regulus quant à lui était ferme. Il savait ce qu’il voulait. Lui au moins était fixé. Elle lui en parlerait. Plus tard. Peut-être qu’il saurait comment la décider puisqu’il avait l’air si sûr de lui.

Pourtant, Severus, lui, ne semblait pas de cet avis. La Lumière ne comprit d’où sortait soudainement cette rage. Que lui prenait-il ? Ils étaient tous là dans le but de s’informer, non ? Depuis quand poser des questions était-il un crime ? Préférait-il des gens qui s’engagent à la légère, sans se soucier de quoi que ce soit ? Cela aurait été d’autant plus inquiétant… Cela était sans compté sur l’impulsivité de Regulus qui n’avait pas vraiment apprécié les paroles de Severus. On récolte ce que l’on sème… Il fit sursauter Lux en se levant brusquement. Par instinct, la Vipère se leva à son tour. Qu’allait-elle faire ? S’interposer ? Elle posa sa main sur le bras de Regulus pour l’apaiser et tenter de le contenir si besoin. Elle sentit qu’il était tendu, qu’il tremblait légèrement. Si leur recruteur en rajoutait une couche, il allait s’en prendre une en pleine figure.
« Du calme, Reg’. Severus, si tu étais un modèle de courage, tu ne serais pas de notre maison. Il est normal de poser des questions. A moins d’être totalement idiot et de foncer tête baisser, ce n’est pas comme si on rejoignait le club de lecture. Alors considère moi comme une lâche moi aussi, mais je ne prendrais pas ma décision maintenant. »
Elle regarda les deux jeunes hommes. Franchement, que faisait-elle ici ? Elle, la Serpentard à l’image superficielle ? Severus avait-il vu en elle plus que cela ? Que ce qu’elle laissait entrevoir aux gens qu’elle connaissait à peine ? Son regard se tourna alors vers Lyra.
« Lyra, je crois que ton témoignage est peut-être le plus utile, car on comprend le sens de ta démarche. »
Car oui, l’Aigle, elle avait une vraie raison d’être là, de faire partie des Mangemort. Peut-être ne tuait-elle personne, peut-être n’avait-elle jamais torturé, mais son engagement provenait de quelque chose de parfaitement censé qui parlait au sentiment de la Serpentard. Bien plus que les avertissements ténébreux et pompeux de Severus dont elle avait l’impression d’être prise de haut. Son regard se tourna vers Regulus cette fois-ci pour tenter de tâter le terrain. Elle n’avait pas envie qu’il l’envoi promener…
« On s’en va ?»
Ses pensées criaient au Petit Roi de dire oui. Elle n’aimait pas cette atmosphère. Elle avait envie d’être chez elle pour penser à tout cela tranquillement. Faire le point. Se vider la tête dans l’eau brulante d’un bon bain. Un moment de solitude complet entre elle et sa conscience afin de se choisir une destinée.
Modo↯ Aigle en quête de sa prochaine proie !
avatar



Nombre de messages : 4217
Age : 17 ans
Groupe : Basilic - Serdaigle
Caractère : Douce - Mystérieuse - Méfiante
Crédits : : Gifs ; Octobre + RegyChou, Avatar ; Izzie
Date d'inscription : 30/04/2008




Lyra Badenov

Modo
Aigle en quête de sa prochaine proie !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 03
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Jeu 22 Déc - 21:24

J’avais tenté de faire passer le message, nous n’étions pas tous des tueurs à gage, je n’avais jamais tué personne, et je ne m’en sentais même pas capable pour être honnête. Mais voilà, nous n’étions pas loin de les recruter, ou du moins je savais que Regulus allait devenir un des notres, quand la dispute éclata, je ne compris pas tout de suite le comportement de Severus et j’eus envie de le tuer. D’ailleurs, je le maudissais à voix basse en russe, pour que seul le minou comprenne en fait. En lui lançant un regard de feu, non mais comment osait-il, d’une fureur rare je tapais du poing sur la table, non j’étais rarement aussi énervée, et ce n’était pas comme ça que ça allait tourner à notre avantage en plus. Je faisais ça dans le but de le faire taire, peine perdue vu qu’il renchaina, et je lançais des regards désespérés, règlement de compte entre les deux Serpentards, non vraiment ce n’était pas assez là, j’eus une terrible envie de prendre Severus pour taper sur l’autre. Je me levais pour les faire taire, un peu aidé par mon amie de Serpentard :

« Ca suffit, vous avez peut être des histoires, ce n’est ni l’endroit, ni le moment pour les régler, vous ferez ça par hibou ou ailleurs. Pas maintenant, et Severus, Regulus est loin d’être un lâche, je t’interdis de dire ça sur un de mes amis. Tu crois que le Seigneur des Ténèbres t’a envoyé pour faire ça ? Laisse les donc respirer, on leur demande pas de signer pour ce pacte à vie, on peut avoir confiance en eux, je le sais. »

J’avais été clair, autant je pouvais avoir un ton dans l’apparence calme, mais dans l’idée je ne l’étais pas, j’étais furieuse contre celui qui était à l’origine de cette organisation. Celui qui était censé tout gérer, déjà que je n’étais pas partante pour recruter des gens si en plus, il faisait tout capoter, alors là j’allais le détester deux fois plus. Je remerciais Lux du regard, au moins une qui était calme et qui comme moi, je pense ne savait plus trop que faire, elle suggéra même l’idée de quitter la pièce. De partir, je les comprenais de toute manière, la réunion tombait à sa fin, et je devais vite passer au Ministère sans tarder.

« Informez moi par hibou ou à Poudlard, du moment que ça reste dans la discrétion, vous saurez où me trouver n’est ce pas ? »

J’avais essayé d’être sympathique, et c’était un peu difficile, pour autant, je leur adressais un sourire du mieux que je pouvais. Sincérité, sincérité mes amis et calme.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Jeu 22 Déc - 22:24

En seulement quelques secondes, Severus Rogue savait avoir échoué. Non ! Il pourrait rattraper la situation au vol. Il ne pouvait pas laisser tomber comme ça. Pas après tant d’heures à traiter du recrutement. Il tremblait … Il avait l’impression que son corps allait se désagréger sous les insultes incessantes de Regulus. Puis, qu’est-ce qu’il avait de faux là-dedans ? Il était lâche, il était ami avec elle, il … Un poing le toqua au ventre ne désirant plus bouger. Regulus avait totalement menti au sujet de leur relation. Alors soit. Personne ne l’admirait, personne ne regretterait son départ, sa mort. Severus Rogue se fichait éperdument ne pas avoir d’amis. Sa paume de main gauche touche fortement le bas du cadre de la fenêtre. Alors que l’orage extérieur s’éloignait, en l’intérieur il prenait une importance démesurée. Tellement que le jeune homme ressentit des sueurs froides. Il fallait s’accrocher et littéralement de surcroît. Baissant la tête, il se fit malmener comme à son habitude ne rétorquant absolument rien pendant les insultes transmises à son égard. Il ne pouvait que les approuver.

Il avait simplement voulu brasser un peu son … ami ? Pour lui démontrer quoi encore ? Qu’il valait mieux que ça ? Actuellement, Severus Rogue s’en fichait. Qu’il se fâche, qu’il l’insulte cela n’avait plus aucune importance. Il était aussi en colère … En colère d’avoir traîné avec le mauvais ami durant toutes ces années. Pff ! Pathétique. Il l’avait toujours été de toute manière. Seul son éphémère bonheur lui avait échappé d’être su stupide un moment. Lux vint au secours séparant les deux jeunes hommes. Elle rajouta la réflexion tout à fait logique en fin de compte … Ce qu’il avait fait lui-même. Il allait retomber dans une espèce de léthargie alors que Lyra appuya fermement sur la table faisant sursauter probablement tout le monde présent, mais plus encore notre cher jeune homme. Il lança un regard sombre, presque agressif, mais ressentant aussi une touche de mélancolie profonde sur sa compatriote. Elle l’avait aidé … Et lui venait de tout gâcher comme un abruti. Était-il jaloux de Regulus pour avoir agi de la sorte ?

- Je sais …

Murmura-t-il seulement ces deux petits mots d’une voix rauque quant au courage de Regulus, mais encore assez sûre d’elle. Elle fut, néanmoins, incapable d’en dire plus. Le chaton alla se plaquer derrière le jeune homme. Ce dernier aurait voulu ramasser l’animal, avoir quelque peu un réconfort. Certes, ses muscles refusaient de bouger. Pour cause de culpabilité probablement, pour cause d’avoir échouer sa mission. D’avoir perdu des … gens.

Lâchant finalement le rebord de la fenêtre sa paume de main gauche se retrouva toute endolorie une marque de bois visible dessus. Il fit dos aux quatre autres personnes. Il déglutit difficilement. Ses yeux ne voyaient rien malgré que juchés sur le bâtiment en face. Il ressentait ces picotements. Il était temps de laisser reposer cette réunion donc. Avant que Severus Rogue se retrouve encore plus nul que maintenant. Remontant volontairement le torse, fier, il ne se retourna pas vers la chambre. D’un coup de baguette rapide et discret, il élimina son sortilège de mutisme sur la chambre.

- Partez tous les trois … Détestez-moi si vous le désirez, mais au moins réfléchissez à tout ce que vous avez apprit. Réfléchissez à ce que Lyra a dit surtout …

Sa voix devenait plus rauque que le ton neutre, ce murmure, désiré. Il dut s’éclaircir la gorge avant de continuer. Il ne bougea pas plus trouvant la stabilité plus facile à pourvoir. Ses membres ne lui répondaient plus. La baguette magique était en position verticale tenue dans sa main droite. La main libre se mit délicatement sur le cadre de la fenêtre alors que la voix neutre, trop pour un jeune homme apparemment déboussolé, reprit la parole.

- … Envoyez-moi un hibou pour me dire votre réponse et cela même si elle est négative. J’en ferai part au Maître dans le cas contraire.

Il ferma alors les yeux entendant un mouvement de vêtement dans la pièce. C’était Mélanie Brunet qui partit en courant se libérant rapidement de la tension engendrée. Severus n’avait plus dans l’idée de lui faire oublier la mémoire ni même aux autres s’ils ne désiraient pas être Mangemorts. À quoi bon ? Faible … Il s’haïssait pour cela, mais c’était comme cela. Il n’y pouvait rien.

Enfin, lorsque les deux autres recrues semblèrent être parties, enfin il le crut, le jeune homme donna un fort coup brusque dans la fenêtre. Cette dernière ne se brisa pas. Seul un bris intérieur fut visible. Cela fit un grand bien à Severus. Il n’observa pas le sang couler le long de son poing gauche fermé, tremblant faute de douleur. C’était son destin alors.

La douleur …
Modo↯  Serpentard, fiancé et pas fier de l'être
avatar



Nombre de messages : 5032
Age : Dix sept balais.
Groupe : Serpentard, Préfet-en-chef, Capitaine de l'équipe de Quidditch.
Caractère : Emmerdeur, intelligent, sarcastique, boudeur, austère, dragueur, imprévisible.
Crédits : : (c) Liloo_59 + (c) signature --> love.disaster
Date d'inscription : 14/07/2010




Regulus A. Black

Modo
Serpentard, fiancé et pas fier de l'être


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 48
MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   Ven 23 Déc - 17:13


« Écoute-moi, ou ça te tuera... »

La rage et la colère l'animaient. C'était fatiguant de se faire traiter ainsi de lâche alors que durant toute sa vie, il n'avait cherché qu'une seule chose. Et là, son seul crime avait été de connaître. Il avait voulu savoir ce à quoi il s'engageait après tout, il ne voyait pas ce qu'il y avait de mal là-dedans. C'était lui l'idiot, Severus, à croire qu'il allait lui donner une réponse maintenant, sans aucun délai, alors que ce n'était certainement pas une décision à prendre à la légère. Il avait peut-être été un peu loin dans ses paroles et dans ses gestes, mais il s'en fichait comme de son premier chaudron. Il avait prit sa décision, et ce n'était pas à cause de son "ex-ami" qui l'avait trahi. Ils avaient passé tant de temps ensemble, à Poudlard, et pourtant, il fallait l'avouer, Regulus ne le supportait qu'à petite dose. Il se croyait meilleur que tout le monde, monsieur le Mangemort, pourtant, il l'avait déçu, plus que quiconque. Ils étaient l'un face à l'autre, et Lux les rejoignit. Sans doute était-elle inquiète. Regulus sentit la main douce de son amie s'agripper à lui. Il était certain qu'elle avait peur au fond d'elle qu'il passe à l'action. Au fond, elle le connaissait mieux que personne, et c'était elle qui ici, le comprenait le plus et pourrait, si besoin était, le calmer. Regulus acquiesça lorsque sa douce Lumière dit que Lyra avait bien fait son travail, et que ses arguments étaient les meilleurs. Elle avait totalement raison. Et puis, le Serpentard avait bien plus confiance en Lyra qu'en Severus, surtout après le coup qu'il venait de lui faire.

Bien entendu, Lyra avait des circonstances atténuantes, mais sa présence ici l'avait convaincu. S'il y avait des gens comme elle, que Regulus considérait comme bonne de nature, dans une organisation telle que celle que dirigeait Lord Voldemort, il y avait peut-être autre chose derrière cela. Et puis, il ne serait pas seul. Autrefois, il n'aurait jamais pensé que Lux prendrait cette direction. Mais il savait qu'elle doutait beaucoup, surtout en ce moment. En fait, c'était depuis la "dispute" qu'elle avait eu avec Evans, la chère et tendre de ce bon vieux Severus. Tout avait changé depuis ce temps là. C'était fatiguant. Il avait l'impression que l'ex-Serpentard se prenait pour ce qu'il n'était pas, et Lyra, elle, racontait son propre vécu, sa propre expérience. Bien plus intéressant. De plus, la Serdaigle ajouta que ce n'était ni l'endroit, ni le moment pour régler leurs problèmes.
« Oui, tu as raison, Lyra. J'ai confiance en toi également, et c'est la raison pour laquelle j'adresserais ma réponse à toi, et à toi seule. » Il se tourna vers Severus et ajouta :« Je ne veux plus avoir à faire à toi Severus. »
Soudainement, Lux lui parla doucement, comme si elle craignait qu'il s'énerve de nouveau. Mais il n'y avait pas de raison. Jamais il ne pourrait s'énerver contre sa Lumière, depuis qu'ils s'étaient réconciliés, elle était un peu comme sa petite sœur, sa meilleure amie. Elle était si différente d'Anna, et pourtant, il l'aimait tout autant voire plus. Il avait l'impression que cette réunion allait encore plus les rapprocher.
« Ouais, on se casse. Je te recontacte bientôt Lyra. On se verra à la rentrée, toi aussi Mélanie. »
Sans aucun regard pour Severus, il plaça son bras sur l'épaule de son amie, comme lorsqu'il était encore ensemble. Sa présence le rassurait. Ils quittèrent ensemble le chaudron baveur avec des idées plein la tête et surtout des énigmes non résolues.

Spoiler:
 







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'Orage est partout [PV Regulus, Lux, Mélanie, Lyra]   



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum