Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Sam 24 Sep - 2:21


Copyright Hollow Art
L'Ange & Le Prince de Sang-Mêlé

- Lily !

Il se réveilla en sursaut sortant brusquement du sommeil. Un cauchemar semblant que trop réel l’avait emporté toute la nuit durant. Il vit Lily se faire tuer par son Maître … Vous connaissez ces rêves où vos pieds restaient scotchés au sol, vous ne pouviez pas avancer ni rien faire d’autre ni pouvoir venir en aide à une personne. Voilà le cauchemar de Severus Rogue cette nuit. Son cœur battait à tout rompre revenant à la réalité. Il était dans sa chambre. Oui, celle à Manchester cette ville pauvre, industrielle sur la rue l’Impasse du Tisseur. Pourquoi ? Ses sept années de scolarité se furent terminées. Las, Severus se laissa à nouveau tomber sur son lit. Un bureau près de la fenêtre, un garde-robe cachant sa commode, ses vêtements et quelques étagères formaient son petit endroit personnel. Un rêve … Un simple rêve pensa-t-il s’asseyant sur le bord du lit se prenant le visage dans les mains. Cela semblait si réel … Il avait affreusement peur que son Maître s’empare réellement cette fois de la vie de Lily Evans. Ceci terrorisait le jeune homme sur place. Cela laissait un amer goût dans sa bouche. Lentement, il se leva et s’habilla soit un pantalon jeans, une chemise boutonnée à son maximum et des chaussures tout cela noir.

- Severus, cela va bien ? Je t’ai entendu …

Il hocha lentement et calmement de la tête à sa mère Eileen Prince l’ayant probablement entendu crier durant son cauchemar. La femme avait les cheveux aussi noirs que ceux de son fils. Elle était plutôt grande et élancée. Une très belle femme si elle aurait prit soin de son corps, si elle ne se laissait pas faire par son mari. Hé oui ! Hier, pour fêter le retour de Severus au bercail, Tobias avait décidé d’arroser cela. Évidemment, avec lui les proportions devinrent démesurées et … Il s’en prit rapidement à sa femme. Severus s’était une fois de plus interposé entre ses parents. Il réussit à stupéfixer son père, mais ce fut après le coup de poing reçu au visage. En ce moment, Tobias devait être encore en train de cuver son vin. Sa mère l’observait : cet œil blessé tout comme la fierté ressentie devant son fils. Il s’était levé laissant alors toute la place au petit chaton. Ce dernier semblait curieux de ces deux personnages, de son propriétaire. Eileen vint enlacer le jeune homme tendrement ce qui fit énormément de bien à ce dernier.

- Je suis si fière de toi. Tous ces Optimals. Vraiment félicitations Severus. Tu vas avoir un bel avenir … Et avec Lily ?

Severus ne réagit aucunement se laissant observer par sa mère sous toutes les coutures. Il avait une tête de plus qu’elle malgré déjà la grande taille de cette dernière. Un minuscule mouvement négatif de la tête s’observa alors qu’Eileen mentionnait Lily. Un poing se fit à son ventre tout comme une mélancolie l’embrassa. Il soupira légèrement. Le cauchemar lui revint subitement, mais il n’en ferait pas mention.

- Ne t’inquiète pas Severus. Lily et toi … C’est comme des âmes sœurs. Je n’ai jamais vu deux personnes aussi proches et amicales l’une de l’autre. Elle va finir par te reparler. Laisse-lui juste le temps.

Severus soupira n’écoutant qu’à moitié les dires de sa mère quant au petit-déjeuner. Faisant apparaître de la nourriture pour le chaton, le jeune homme alla sur un air las se laver, faire sa toilette songeant toujours à Lily Evans. Il ne pouvait pas se passer un jour sans que son esprit songe à elle. Sa mère était très gentille, mais naïve. Certes, elle ne savait rien quant aux fréquentations de son fils. Lily le détestait … Mangeant en compagnie de sa mère, il fut heureux d’entendre qu’elle prit l’initiative de lui donner un emploi : oui, au «Fast Food» non loin où les deux meilleurs amis allaient souvent avant. Dans ce passé de rêve et révolu. Peu importe, le propriétaire était un ami, une connaissance.

Certes, il devait aller sur le Chemin de Traverse pour le chaton. Il s'acharna de sa longue cape noire pouvant entourer totalement son corps, Severus s’empara de ce mignon petit chaton et transplana … Toujours aussi stoïque, le jeune homme entra à la Ménagerie Magique calme à cette heure de la matinée. Après maints compliments pour avoir sauvé ce chat, ce qui le rendit à moitié fier et timide, il sut enfin - ce n'était pas trop tôt - que c’était une femelle. Un seul prénom sonnait à ses oreilles : Lily-Eileen. Oui, les deux femmes les plus importantes dans sa vie. Le nom fut appelé sans effort à sa mémoire : comme si la petite boule de poil le désirait aussi. Ramenant sa cape autour de lui, Severus sortit de la Ménagerie magique sans plus un mot, le cœur encore étrange quant à son cauchemar, les compliments des employés de la Ménagerie Magique. Lily-Eileen du rester pour cause de traitements à recevoir.

Le jeune homme marcha, marcha et marcha sans connaître la direction à prendre. Il ne savait plus où aller. Il était perdu. À la mi-juillet, peut-être son recrutement porterait fruit. Ceci le rendait fier un moment, mais … Baissant la tête à nouveau vers le sol, Severus Rogue recommença bien vite à broyer du noir ne sachant nullement ce qu’il devrait faire. Rester chez lui et protéger sa mère ou prendre un appartement pour Septembre ? Lily … Lui parler ?

- Jeune homme ! Vous devez me goûter cela ! C’est la toute nouvelle saveur du mois …

- Non merci …

Marmonna Severus à l’employé de Florian Fortarôme. Certes, ce dernier se posta devant notre jeune homme ne le laissant point passer déblatérant quelques mots quant à sa mine renfrognée et qu’une bonne glace agirait sur un sourire. Severus tentait de passer sans trop lever la tête et dire quelque chose … Il devenait agacé évidemment. Toutefois, il ne s’apercevait nullement être observé de si près.

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Jeu 13 Oct - 13:16

Aujourd’hui Angel était passablement fatigué. Il avait travaillé une bonne partie de la nuit sur ses recherches. Il tentait de traduire des textes runiques avec l’aide d’un professeur peu aimable mais au savoir conséquent. Et à partir de ces ouvrages, il devait en tirer des éléments concrets qu’il pourrait appliquer dans ses expériences. Expériences qui pour le moment n’avançaient pas aussi vite qu’il le souhaitait. Une des difficultés premières était la complexité à trouver de nouveaux cobayes. En effet il avait beau y prêter le plus grand soin, le corps humain s’altère rapidement, et pour ne pas que les odeurs de cadavre ne se fassent sentir à l’extérieur, il devait continuellement trouver d’autres victimes. Et pour cela il devait s’éloigner de plus en plus loin. Mais étant prudent, il avait une méthode qui avait fait ses preuves jusqu’à présent. Il s’enfuyait toujours du lieu de son kidnapping en transplanant dans un endroit, puis retournait chez lui par le biais de portauloin transportable. Ainsi en cas d’enquête, personne ne pourrait remonter jusqu’à sa demeure. Mais malgré tout, il devait faire attention à ne pas enlever trop de personne en un laps de temps trop court ou dans des localités trop proches. De plus le choix de ses victimes avait aussi son importance. Il se contentait d’enlever de pauvres hères ou autres loqueteux. Aussi en ces temps sinistres, leur disparition passait sensiblement inaperçu pour la plupart.

Mais revenons en au vieil homme. Malgré la fatigue, il ne s’accordait aucun repos. Toutefois en jouant son rôle de nécessiteux, il pouvait prendre un peu de repos. Alors que le médicomage somnolait, il fut tiré de son semi sommeil par des voix. En ouvrant les yeux il vit un employé du glacier Fortarôme réciter son blabla habituel dans le but de trouver des clients. Apparemment ce client n’appréciait pas d’être abordé de la sorte. Sa mine renfrognée ne laissait pas paraître son envie de glace s’il en voulait une. En l’observant discrètement, de toute manière personne ne faisait attention à un sdf, Angel crut reconnaître ce fameux client. Si ses informations étaient exactes, il avait devant lui Severus Rogue. Le vieil homme dût faire un effort pour ne pas afficher sa surprise. Dans les bas-fonds bon nombre de bruits courraient à son égard, certains murmuraient même qu’il faisait parti de Son armée. Cela pourrait aider Angel s’il arrivait à s’attirer ses bonnes grâces. Ainsi, s’il avait réussit à faire bonne impression au mangemort qui lui avait fait passé son "examen", il y aurait une deuxième personne qui pourrait parler de lui à l’ennemi public numéro 1. Mais pour le moment le médicomage se contentait de l’observer. Au bout d’un moment Severus parvint à se défaire de l’employé indésirable et continua son chemin. Angel le suivit plus ou moins discrètement à bonne distance, se fondant dans la foule. Il voulait attendre qu’ils se retrouvent seuls dans un coin isolé pour prendre contact avec lui.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Ven 14 Oct - 0:54

Les commerçants pouvaient devenir fichtrement agaçants. Puis, Severus Rogue n’était pas connu pour sa patience et encore moins en ce qui concernait une neutralité d’esprit en tout temps. Au départ, il pensa pouvoir passer ce bougre assez facilement. Certes, après s’être fait dupé trois ou quatre fois, le jeune homme dut se rendre à l’évidence devoir écouter un peu les paroles de marchandage et de publicités – probablement mensongère – de ce personnage. Justement, ce dernier sciait assez bien avec la journée moyenne qui semblait s’annoncer ; un ciel gris, mais dont les nuages voulaient quitter le ciel pour laisser passer un soleil éclatant de joie. Trop de joie pouvait rendre contagieux, mais pouvait aussi frustrer la victime. Oh ! Pauvre Severus qui commençait même à avoir peur. Oui, il était nerveux de rester coincé ici incapable d’avancer et devoir acheter … Voir être forcé à acheter, à prendre par des moyens détournés et non légaux. Ok, mais il fallait savoir que notre cher jeune homme avait vu passer trop de gens brutaux dans sa vie pour songer en l’innocence fleurie et coquette de toute personne passant près de lui.

Bon passons, car après tout, le jeune homme réussit à couper les ponts avec ce commerçant trop rusé ou peut-être même trop naïf suivant à la lettre les recommandations de son patron. Mais des idiots, il y en avait partout voyons ! Jouant du coude avec une autre personne allant en sens inverse, Severus Rogue réussit à fuir sur de grandes enjambées, à la course, cet horrible personnage têtu à souhait. Je déteste ce genre de gens pensa-t-il alors soupirant de confort pour se rendre compte être maintenant assez loin. Le Chemin de Traverse se trouvait être incroyablement petit. Ainsi, en ce retournant, Severus eut une difficulté monstre à apercevoir son ancien interlocuteur. Toutefois, il semblait découvrir un autre bougre. Quelqu’un l’observait … Severus retourna le regard rapidement vers l’arrière à nouveau pour le ramener encore vers l’avant. Il avançait, mais plus lentement dans tout ce monde pour une si étroite rue. Le jeune homme détestait qu’on l’observe ; cela le rendait mal à l’aise. En plus, la personne ne semblait pas porter des vêtements haut de gamme.

Le jeune homme se retourna une fois de plus alors qu’il touchait un mur de sa main droite. Son regard noir avait aperçu rapidement la même personne sans, pourtant, avoir eu la probabilité de la détailler énormément. Pas une des ces gens qui vie dans la rue ! pensa-t-il marchant à nouveau vers l’avant. Oui, il avait peur … Une fois de plus. Il avait honte aussi de ne pas pouvoir rester là et, si possible, affronter en véritable homme la personne. Certes, il avait peur et cette émotion lui faisait fuir … Agir trop vite sans considération aucune pour une certaine logique. Son cœur semblait s’être mit à cogner dur dans sa poitrine. Severus Rogue avait l’impression que l’homme désirait le coincer dans un coin moins bondé et lui sauter dessus pour piller vêtements, gallions, livres sterlings et sa baguette magique.

Justement, sa main droite arriva à sa ceinture et toucha le manche de sa plus fidèle et puissante amie. Un réflexe de Severus Rogue dès qu’il se sentait en danger. L’homme arrêterait peut-être de le suivre s’il lui-même faisait de même. Parfois aussi, ces pauvres ères ne savaient jamais quoi faire de leurs journées. Donc, ils suivaient des gens. Certes, ils n’avaient aucunement l’intention de les attaquer. Quoi ! Vous croyez que Severus prit cela d’une encyclopédie ! Pas du tout ! Il venait d’inventer ce raisonnement pour se rassurer ! Peu importe, entre deux immeubles tous sorciers, le jeune homme se cacha dans la ruelle se trouvant là. Un rat en sortit alors, mais cela n’arrêta pas notre homme qui si faufila encore plus vite. Assez vite, il l’espérait pour avoir fait perdre la trace de cet homme le suivant partout. Son cœur battait fort, ses sens étaient en alertes. Il semblait que le moindre bruit pourrait le faire sauter de deux mètres dans les airs.

- Pff …

Soupira-t-il sur un air las aimant reprendre son souffle. Le jeune homme s’adossa au mur de pierre. Il ferma les yeux sans pour autant lâcher de sa main droite la baguette magique. Au moins, ce curieux l’avait lâché … Enfin, il le pensait.

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Ven 14 Oct - 12:47

Angel suivait Severus en fendant la foule. Il restait discret mais se montrait assez pour que le mangemort le repère. Toutefois il ne voulait pas l’effrayer aussi modifia-t-il légèrement sa façon de faire. Il voulait rentrer en contact avec lui, pas l’effrayer, et encore moins l’affronter. Cependant il devait tout de même rester prudent car si ses propres intentions étaient louables, il ne pouvait s’en assurer quant à celles du mangemort supposé. Il fut satisfait lorsqu’il comprit que ce dernier l’avait repéré, mais il y avait encore trop de monde pour l’aborder. Car en plus de l’éventualité de se faire attaquer, le vieil homme voulait surtout que personne ne le voit en sa compagnie. En effet, être vu avec quelqu’un comme ce Severus n’était pas pour aider à la discrétion. Après un petit moment de filature, il vit l’ancien élève de Poudlard montrer des signes de nervosités, il décida donc par conséquence de ralentir un peu, « lâcher du mou » comme l’on dit dans le domaine. Lorsqu’il le vit tourner au coin d’une ruelle, Angel s’arrêta dans la ruelle parallèle et déserte, malgré le monde qui se trouvait dans les artères principales du chemin de traverse.

Il sortit alors son animal de compagnie, une fouine noir aux yeux rouges, de ses poches, ce dernier ne le quittant que rarement. L’ayant habitué dès son plus jeune âge, la bestiole s’y sentait à l’aise et passait inaperçus aux yeux de tous. Il la déposa sur le sol, la fixa du regard et lança un sortilège afin de voir à travers ses yeux. Ils s’étaient longuement entraînés à cet exercice car le médicomage s’en servait souvent pour voir sans être vu. Une fois cela fait, l’animal partit et tourna prudemment au coin de la ruelle où avait tourné Severus. Angel vit donc, à travers les yeux de sa fouine, que le jeune homme s’était arrêté un peu plus loin dans la rue, adossé à un mur comme pour reprendre son calme. Le vieil homme décida donc de choisir une arrivé calme afin de ne pas l’apeurer d’avantage. Il rompit alors le contact avec son animal, signe entre eux deux qu’elle devait lui revenir, chose que fit docilement le petit mammifère. Après quoi le médicomage poursuivit son chemin et s’avança dans la ruelle où se trouvait le mangemort présumé.

Tout en entrant dans la rue déserte, il vérifia tout d’abord qu’il ne s’agissait pas d’un piège en vérifiant rapidement qu’il n’y avait pas de sortilège en attente ou d’autres sorciers à l’affût. Puis il décida de s’annoncer afin de calmer son futur interlocuteur.


Ne soyez pas effrayé par ma filature contre vous jeune homme. Je ne vous veux aucun mal. Si je viens à vous c’est uniquement dans le but de converser avec vous.

Voyant que le jeune homme ne se mit pas à fuir, Angel poursuivit en essayant de le rassurer au maximum.

Je vous ai reconnu lorsque cet employé indésirable vous a interpellé tout à l’heure. Vous êtes Severus Rogue, élève de Poudlard jusqu’à il y a peu, et soupçonné de faire parti de Son armée. Ne vous inquiétez pas, mes intentions ne sont nullement belliqueuses. Si vous êtes un de Ses hommes, alors vous êtes la personne qu’il me faut. J’aurais un service à vous demander si vous le voulez bien. En échange de quoi je pourrais vous aider, à un moment ou un autre. Je veux rejoindre Ses rangs et pour cela j’ai besoin de vous comme "parrain" pourrait-on dire.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Sam 15 Oct - 1:29

Étrangement, adossé au mur de pierre, Severus Rogue repensa. Oui, à ses pensées matinales. Le bougre semblait l’avoir oublié. Il ne l’avait, apparemment, pas vu entrer dans cette ruelle. Probablement, il était reparti fouiller les poubelles à la recherche d’un bon déjeuner à se mettre sous la dent. Un sourire en coin s’offrit au visage du jeune homme. Peut-être cette émotion fut nerveuse, car il avait cette envie de rire. Cette nervosité qui disparaissait enfin, peu à peu, ramenant le calme dans les mouvements de Severus. Assez vite, on put revoir l’homme stoïque et mystérieux qu’il était en temps normal.

Puis, ses pensées piteuses et obsessives du matin reprenaient. Ceci, malheureusement ou heureusement, – ici ce n’est pas d’une importance capitale – s’alimentait du vécu des dernières secondes. Le refus du bureau des Aurors pesait en Severus Rogue. Par son casier judiciaire, pour une attaque émotive de surcroît, il ne pouvait pas embarquer en la justice magique. Oui, cela ferait certainement bizarre de voir un jeune homme faisant parti du «clan» rebelle de l’heure désirer se rallier à l’ordre militaire du Ministère de la Magie. Severus Rogue ne savait plus réellement qui il se trouvait actuellement … Il désirait monter en puissance et pourvoir à de grandes choses. Il savait parfaitement, qu’étant Auror, ceci allait pouvoir se révéler à lui. Puis, Lily serait mieux protégée si lui apprenait ce boulot … Il voulait être là pour la jeune femme. Dès que son cœur reprit une embardée de mélancolie pensant à la jeune rousse, il sursauta aussi de frayeur face à la voix entendue près de lui.

Le jeune homme ouvrit aussitôt les yeux et poussa, à l’aide de ses bras, le mur dans un réflexe. Ainsi, il se trouvait au-devant de l’inconnu … Pas si inconnu que cela. Certes, là si ce pauvre ère voulait s’en prendre à son intégrité physique, il n’allait pas réussir comme cela. Severus était prêt à l’envoyer choir au sol et rapidement de surcroît. Non, il ne le tuerait pas. Le jeune homme n’avait jamais tué personne et ce ne serait certainement pas aujourd’hui qu’il commencerait. Puis, cela laisserait des traces de son passage par ici. Mieux valait ne rien laisser traîner derrière. Quoiqu’il n’avait plus peur. Non. L’homme, semblant être d’un certain âge, semblait désirer le voir. Severus haussa des sourcils intrigué par les dires de cet homme habillé de loques. Ok. Maintenant, les hommes de la rue le connaissaient et voulaient le voir : première nouvelle.

- Euh … Je crois que vous faites erreur sur la personne.

Oui, ce fut très exactement les mots du jeune homme sortant en une voix grave, lente mais étouffée. Il se fut reculé d’un puis, deux pas à la suite des paroles entières de cet homme très étrange. Une peur sans nom avait alors remontée l’échine de Severus le faisant frissonner et trembler un peu. Il le connaissait … Mais lui-même n’avait même pas idée de l’existence de cette personne. De plus, il avait deviné qu’il était un Mangemort : ou plutôt, le savait-il depuis le début ? Les mains devant lui signifiant qu’il ne voulait aucun mal et alimentant son innocence, Severus Rogue recula encore d’un pas. Un membre du Ministère pensa-t-il alors. Automatiquement, il baissa le regard pour – reprenant un peu plus contenance – observant machinalement un peu de côté. Les Occlumens contraient les Légilimens en ne portant pas leur regard sur ses derniers entre autres. Certes, grâce au calme de l’homme, Severus réussit à prendre une respiration agréable tout en soupirant désespérément. Il tentait de faire comprendre la mésentente régnant entre eux deux. Qu’il n’était pas un Mangemort et que ce «Membre du Ministère» faisait fausse route. En même temps, le jeune homme vidait son esprit de toute pensée un peu trop privée et se focalisait sur le présent … Sur cette rencontre. Et quel meilleur moyen de ne pas penser que de parler. Oui, Severus Rogue n’était pas encore un Occlumens confirmé, mais cela viendrait avec le temps ne vous en faites pas.

- Je ne comprends pas vraiment ce que vous me dites. Je viens du Wiltshire et je viens acheter pour refaire mon … Mes ressources pour la fabrication de potions. Qui êtes-vous ?

Oh, mais quelle magnifique histoire qu’il venait de raconter ici présent. Ce fut les premières idées qui lui vinrent à l’esprit : il les jeta pêle-mêle de manière légèrement nerveuse à son interlocuteur. Certainement un membre du Ministère qui enquêtait sur eux : le premier qui semblait s'être rendu aussi loin et cela mit le jeune homme sur le qui-vive. Ils devenaient un peu trop doués là. Maintenant, le jeune homme espérait que cette personne le croirait, remarquerait sa propre erreur et partirait chercher son Severus Rogue ailleurs. Pour laisser plus croire en son innocence, le jeune homme mit machinalement et de manière paresseuse ses mains sur ses hanches séparant les pans de sa cape laissant paraître sa chemise de jais.

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Lun 17 Oct - 12:09

La méfiance. Angel avait peut-être attaqué trop vite, énonçant clairement ses souhaits. Le jeune homme ne se dévoila pas, se renfermant même dans une couverture agaçante. Le vieil homme allait devoir l’amadouer doucement, tel un animal sauvage. Mais il n’avait pas l’habitude de tourner autour du pot, aussi allait-il progresser en terre inconnue. Devant la prudence du mangemort supposé, il fallait la jouer fine. Bien qu’agacé par le comportement de l’ancien Serpentard, le médicomage ne pouvait lui reprocher de se montrer prudent. En repensant à son approche, il comprit qu’il devait sûrement passer pour un agent ministériel peu futé et pataud. Comment faire pour lui faire baisser ses défenses ? Angel y réfléchissait tout en écoutant le jeune homme répondre, il avait naïvement pensé qu’en le mettant face à face avec ce qu’il savait l’homme commettrait une bourde qui l’obligerait à parler. Au lieu de ça, il avait fait preuve d’intelligence en feignant l’étonnement. Bon…

Vous pouvez continuer à porter ce masque qui doit marcher avec les sorciers normaux, mais pas avec moi. Je ne suis pas un Troll des cavernes, et je sais ouvrir l’oreille. Votre nom se murmure en ces rues une fois la foule partie. Des voix vous citent, d’autres vous admirent, mais c’est un fait, elles parlent de vous. Alors cessez cet étonnement feint s’il vous plait. Je ne peux vous prouver ma bonne foi, toutefois je peux vous assurer que je ne suis pas un agent du ministère. Je vous l’ai dit, si je viens à vous ce n’est pas pour vous importuner ou vous nuire, si je me suis permis de m’adresser à vous c’est pour suivre votre voie.

Angel essayait de convaincre son interlocuteur de la véracité de ses paroles. Il voulait à tout prix s’en faire un allié afin d’avoir un appui au sein de Son armée. C’est à cet instant qu’il repensa à Son agent qui avait accepté de le rencontrer tantôt.

Si vous voulez être rassuré, vous pourriez contacter un des vôtres. Il y a peu j’ai réussi à attirer l’attention d’un de vos comparses, à force de messages discrets mais forts. Il ne m’a pas donné son nom mais j’ai pu identifier son accent, comme venu d’Europe de l’est. Peut-être ceci vous aidera à voir de qui je parle. Il m’a donné un test à réussir, et après quelques difficultés je pense l’avoir réussi. Toutefois je n’ai pas encore eu l’occasion de le contacter à nouveau, ce qui ne saurait tarder. Quoi qu’il en soit, vous pourriez converser avec lui, il saura vous certifier ma bonne foi.

Le vieil homme espérait que ces arguments feraient mouche, ou au moins le feraient s’interroger. Car il voulait engager le dialogue avec Severus Rogue, et que ce dernier parle de lui à Son maître. Mais allait-il encore feindre de ne pas être la bonne personne ?
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Lun 17 Oct - 23:26

Voilà ! Maintenant, après avoir fait l’éloge de sa propre personne il complimentait notre cher jeune homme. Ces mots ? Étaient-ils véridiques ? Dur à dire au final. Severus Rogue n’avait jamais entendu des compliments qu’on lui faisait provenant eux-mêmes de la population – la Plèbe – du monde magique. Selon lui, tous le détestaient pour avoir attaqué un élève l’année précédente. Ok, il ne s’était jamais vraiment promené le soir sur cette rue populaire. Et puis quoi ? Il y aurait appris quelque chose d’intéressant ? À son sens, la réponse lui arrivait que trop facilement : non évidemment. Personne ne l’observa aujourd’hui. Personne ne pointa un sourire en sa direction. Et pourquoi diantre serait-il aimé ? Qu’avait-il fait pour pouvoir mériter la reconnaissance de la population ? Severus Rogue avait, une fois de plus, reculé d’un pas pris d’un sentiment étrange. La peur d’être harcelé par cet homme pouvant certainement le mettre à bat et une certaine fierté. Oui, le jeune homme se sentit bien à l’écoute de ses paroles … Il se sentit puissant, fort comme il ne l’avait jamais été à Poudlard au-devant de ces crétins de Gryffondor.

Il baissa le regard tentant de ne rien laisser paraître de son trouble. Severus devait rester neutre pour pouvoir sortir vainqueur de cette petite intercalation. Fronçant les sourcils, il tentait de chercher le pourquoi les gens l’aimeraient ? Pour être un Mangemort ? En avaient-ils autant assez de ce Ministère ? Ils aimaient les rebelles, mais étant trop faibles pour le dire tout haut, chuchotaient ces mots à la nuit tombée. Certainement, Severus Rogue ne devait pas être l’unique fidèle du Seigneur des Ténèbres ayant autant d’éloges de la population. Argh ! Mais pourquoi tombait-il dans cette arrogance ? Parce que c’était génial de se sentir respecté ? Peut-être. Y avait-il au juste une toute petite lueur de vérité dans ces compliments ? Le jeune homme aurait fichtrement aimé avoir une potion de Veritaserum sous la main : fabrication étant sa spécialité après tout.

- Qui êtes …

Murmura-t-il à nouveau, car le prénom et nom de cet homme n’avaient nullement encore surgis faisant écho en la petit ruelle sombre. Severus avait un peu remonté le regard tentant de se calmer malgré le fait qu’il soit nerveux et intrigué à souhait. Il tenta tout de même de percevoir les pensées flottantes à la cime de l’esprit de cet homme … Malheureusement, Severus n’eut pas un entraînement considérable en Légilimencie. Il devrait vite contacter Amycus pour ce faire … Alors que son très cher interlocuteur fit la mention d’un autre de ses compagnons soit venant d’Europe de l’Est apparemment et que, lui, faisait confiance. Badenov pensa alors Severus automatiquement. Non, il ne connaissait pas son prénom, mais Badenov était le seul Mangemort provenant de l’Europe de l’Est : de l’autre côté du mur. Là, ce fut plus intéressant et Severus prit plus au sérieux la demande de l’homme semblant trois fois plus vieux que lui. Il était paradoxal en effet qu’un jeune homme à peine sortit de Poudlard fusse le maître ici. Comment se sentait-il ? Oui, respecté, mais affreusement nerveux ayant peur de commettre une bourde.

- Bon d’accord. Dans ce cas, suivez-moi. Cet endroit est trop à découvert.

Lançant le jeune homme dans un souffle un regard neutre, mais lançant une certaine interrogation à son nouvel interlocuteur, Severus passa devant. Son pas fut machinal, peu sûr, au départ. Certes, il prit de l’ampleur. Comme si la fierté, le respect prenait un certain accent sur la peur chez le jeune homme. Il ramena les mains dans ses poches et retourna vers FlorianFortarôme espérant énormément ne plus avoir à faire au vendeur totalement fou. Puis, cette fois, il entrerait dans l’établissement : ce n’était point pareil. Certes, le long du trajet qui se fit plus calme qu’à l’allée, Severus Rogue pensait à nombre d’autres choses. Non ! Ses pensées mélancoliques et surtout privées l’avaient quitté. Cette fois, il songeait en comment aborder cette personne désirant agir pour changer le monde pour le bien. Valeur que Severus commençait à mettre en doute chez son Maître. Toutefois, cet homme n’avait pas à le savoir.

- Alors. Vous désirez quelque chose avant que l’on commence ?

Murmura-t-il à nouveau arrivé en l’intérieur du petit commerce. Le vendeur intransigeant semblait avoir, soudainement, un air sadique et fier au visage : il avait attrapé un nouveau poisson. Certes, Severus n’y fit point attention trop porté sur cet homme énigmatique qu’il savait parfaitement l’avoir suivit jusqu’ici. Sans un mot de plus, il s’avança vers le comptoir apposant quelques noises et mornilles dessus pour ensuite déclarer sa volonté de la matinée.

- À la bierreaubeure s’il vous plaît.

Alors que son ton las fusa à l'employé qui s'exécuta automatiquement, ceci lui rappela le bon temps en compagnie de Lily. Severus prenait alors toujours cette même saveur : sa préférée. Les deux amis discutaient tranquillement de tout et de rien. Un voile de tristesse passa fort rapidement en ses yeux noirs. La situation était bien différente aujourd’hui tout comme … La compagnie.

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Mer 23 Nov - 1:37

Alors que le jeune homme continuait à feindre d’être Severus Rogue, il changea de position comme résigné et indiqua au vieil homme de le suivre. Suivant ses pas Angel observa son interlocuteur qui marchait quelques pas devant lui. Sa frêle silhouette ne respirait pas la puissance, mais Angel plus que quiconque savait que les apparences sont bien souvent trompeuses. Aussi ne le jugea-t-il pas pour autant comme étant faible. Tout en progressant sur ses traces dans la ruelle, l’ancien médicomage réfléchissait quant à la suite de leur rencontre. Comment allait-il pouvoir le convaincre de parler de lui auprès de son maître ? Il allait devoir comprendre comment l’ancien élève de Poudlard voyait les plans de son mentor. Et quelles étaient ses attentes. Afin de pouvoir, par la suite, adapter son discours et son comportement pour qu’il l’accepte dans son entourage.

Malgré sa réflexion, il entra à la suite du jeune sorcier dans la boutique du glacier Fortarôme, et vit l’employé indélicat aperçu précédemment. Il répondit par la négative à la demande de Severus, n’ayant pas d’appétit pour une glace quelque soit le parfum. Ce dernier en prit une à la bièraubeurre, et afficha l’espace d‘un instant comme une expression de tristesse, voire de nostalgie. Angel nota cette brève apparition sur le visage du sorcier, était-ce la glace ou autre chose qui lui faisait cela ?


Non merci, je n’ai pas suffisamment faim pour déguster une glace. De plus je souhaite que nous puissions converser à propos de la demande que je vous ai faite tantôt. Comme vous l’avez sûrement comprit, je souhaite rejoindre votre « association ». A cette fin, j’ai déjà contacté un de vos semblables, ce sorcier étranger. Mais je veux augmenter mes chances, c’est pourquoi en vous apercevant je me suis permis de vous contacter. J’aimerai pouvoir vous prouver ma motivation, après l’examen de votre choix. Que dois-je faire pour vous plaire, et vous paraître apte à vous rejoindre ? Sachez que je ne recule devant rien, après les calculs de rigueurs.

Si le vieil homme conclu par ces paroles, c'est bien évidemment dans le but de se vendre, et donc pour cela de placer en position de force, tout du moins en apparence, son interlocuteur. Angel se demanda combien de temps cela allait-lui prendre de réussir à convaincre le jeune sorcier. Quoi qu'il en soit même s'il avait pour lui une grande estime de par son rang de mangemort, le fait que Severus soit plus jeune encore que le mangemort d'Europe de l'Est faisait qu'il n'y avait pas entre la même "ambiance". Il y avait moins d'électricité dans l'air, au moins pour le moment. Cela dépendrait de l'épreuve qu'il voudrait bien lui imposer, s'il le voulait...

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Mer 23 Nov - 2:24


Sa mélancolie disparut finalement. Non, il n’était point question de revenir sur ce dilemne. Apparemment, Severus Rogue ne l’avait pas compris au départ … Il travaillerait ce matin même. Lui qui croyait que ceci viendrait uniquement le 12 juillet. Tout le monde pouvait faire erreur après tout. Certes, toujours il se sentait bien dans ces circonstances. Severus avait obtenu un pouvoir et un but. Il savait que, un jour, tous les Sorciers remercieraient Lord Voldemort et ses fidèles Mangemorts de leur avoir changé la vie. Malgré tout, il ressentait aussi et à chaque fois une incapacité à respirer correctement. Une nervosité qui le bloquait en quelques sortes et lui indiquant que tout ceci était mauvais, mal. Son amour pour Lily … Cette propension qu’il avait à croire en elle, à croire en les gestes de la jeune femme l’intimait à ne jamais aller trop loin en tant que Mangemort. À rester dans l’ombre, à ne pas s’aventurer trop loin. Que se passerait-il si son Maître lui demanderait de tuer bientôt ? Mieux valait ne pas y songer.

De toute manière, coupe de glace à la main, Severus Rogue se félicita d’en avoir demandé une. Il ressentait une fraîcheur agréable longer tout son corps, son cœur apaisant ses membres. Sa peur diminuait … Oui cette peur toujours présente malgré sa fierté d’être rebellé contre un pouvoir politique oppressant, lent, incapable d’agissements. Il avançait tranquillement, comme s’il savait parfaitement que la table du coin sans fenêtres proches serait la meilleure pour procéder à ce genre de conversation. Oui, l’homme discutait déjà avec lui. Toutefois, Severus aurait tant voulu qu’il attende .... Bon, il n’avait rien révélé de bien dangereux sur lui-même ou les Mangemorts les désignant comme association. Groupe, rebelles : le jeune homme préférait ses termes, mais une fois encore, il n’en dirait rien. Le silence est d’or et permettra d’en apprendre davantage sur une potentielle recrue nullement observée avant aujourd’hui. Severus Rogue s’assit finalement à la table et intima à son interlocuteur d’en faire de même.

- Asseyez-vous je vous pris.

Toujours avec des gestes lents, mais presque gracieux – malgré qu’on ne le penserait nullement au départ – Severus prit une autre part de sa glace. Il réfléchissait tout en savourant son dessert de la matinée. Les yeux plantés dessus sans voir cette table, le jeune homme se rendit compte de la détermination de cet homme. Il n’avait même pas désiré de glace, rien. Il se vendait mieux qu’un commerçant Moldu vendant ses voitures. Gardant la cuillère dans sa main droite, pour s’occuper, Severus Rogue releva la tête : certes, il y avait nombre de choses inconnues de cet homme. Lyra était la sœur de Badenov, mais ils ne parlaient jamais de lui ni, encore moins, de ses missions. Rare, en fait, avait lieu une discussion de Mangemorts sur leur propre mission sauf en groupe avec leur Maître à tous. Severus Rogue se demandait si Badenov avait déjà mit cet homme à l’épreuve. Malheureusement, il n’avait aucun Veritaserum sur sa personne … Moyen parfait, sans danger, sans trop de visibilité pour tout savoir de quelqu’un.

- C’est plutôt admirable cette détermination que je vois en vous monsieur. Donc, j’aimerais commencer par votre nom et prénom. Puis, ce serait préférable d’éviter de me mentir. Je pourrais venir à le savoir si vous le faites. Et malheureusement là, vous aurez des problèmes ...

Ses paroles furent sorties dans un murmure déjà très bas. Toutefois, la dernière partie l’était encore pire. Severus s’était même penché au-dessus de la table pour mieux se faire comprendre et non entendre. Aucun sourire ne paraissait et il se sentait plutôt bien. Cela lui faisait simplement bizarre : les seuls recrues jusqu’à maintenant avaient été des jeunes de son âge. Pourquoi cet homme le désirait aussi ? Par ennui peut-être ? Mystérieux, énigmatique : Severus Rogue ne laisserait aucune hypothèse derrière. Puis, il ne se laisserait pas non plus avoir. Cet homme semblait aussi intelligent et rusé que lui sinon plus ... Plus ! Évidemment, il avait des années d'expérience non acquises par le jeune homme.

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Mer 7 Déc - 10:14

Bien que mon identité importe peu je vais vous la décliner. Je suis Angel Hell, dit la Fouine, médicomage à la retraite. Vous pouvez fouiller mon passé mais l’essentiel tient en quelques phrases. J’ai été révoqué de mon poste médicomagique à Sainte Mangouste car mon champ d’étude dérangeait, et de fil en aiguille je me suis retrouvé à la rue, honni de tous et vite oublié de la société. De plus je pense qu’il n'y ait encore quelqu’un de mon entourage de l’époque qui soit encore en vie. Sans prétention aucune, je suis à peu près certain qu’Il sera intéressé par le fruit de mon travail.

Le vieil homme fit une courte pause, observa les alentours afin de s’assurer que personne ne les épie puis poursuivit en veillant à ce que le son de sa voix ne soit pas audible au-delà de leur table.

Etant motivé par les mêmes buts que votre communauté, je souhaite rejoindre Sa cause afin de mettre mes compétences à Son service. Quant à la véracité de mes paroles, ne vous inquiétez pas. D’une part il n’est pas dans mon intérêt de vous mentir, d’autre part je sais très bien qu’il est inutile sinon dangereux de tenter de tromper quelqu’un comme Vous, aussi jeunes que soient vos recrues.

Angel espérait grandement que son interlocuteur le croirait et allait le mettre à son tour à l’épreuve ou lui confier une mission. Le médicomage savait de par son expérience dans les milieux parallèles que certains mangemorts utilisaient des sympathisants pour arriver à leur fin. Encore fallait-il que Severus croie en sa sincérité, et que le vieil homme représente un intérêt pour lui.

Maintenant que je me suis présenté à vous, accepteriez-vous de m'en dire un peu plus sur vous à votre tour? Et par la suite j'aimerai vous être utile. Je suppose que vous venez de terminer vos études au château, et vous devez être à la recherche d'un emploi. Je pourrai m'employer à contacter certaines personnes pour tenter de vous trouver un poste. Quel domaine vous intéresserai le plus? Toutefois je ne peux vous assurer de la réussite de cette entreprise, aussi si vous avez un autre souhait je suis à votre disposition.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Jeu 8 Déc - 1:56

Severus écoutait cet homme déblatérer sa vie véritable sans laisser trop paraître d’émotions le trahissant. Nous disons que «trop» est un terme utile ici présent. Il n’avait pas terminé d’avaler sa glace que la cuillère se déposa à nouveau dans le plat. Fronçant les sourcils, Severus devint alors plus intrigué par Angel Hell. Probablement une famille de Sorciers nullement connue. Les Hell ? Bon, si les Black existaient on pouvait tout obtenir non ? Quoique désirer devenir Mangemort et porter le nom du diable … Et de l’Ange de surcroît : il ne fallait pas l’oublier. Cela ne faisait pas un peu trop non ? Peu importe, le jeune homme prenait plus intérêt en ce qui aurait put faire mettre à la porte de Sainte-Mangouste cet homme ? Un champ d’étude qui dérangeait. Il ne tuait tout de même pas ses patients pensa-t-il un minuscule trait sarcastique au visage.

* Fouine … Il fait quoi ? *

Continua toujours Severus Rogue dans ses pensées alors qu’Angel continuait de parler. Fort heureusement, le jeune homme détestait prendre la parole. Il écoutait donc énormément et, avec expérience, devint une personne ayant une bonne écoute pouvant relever les mots importants quant à ce que Le Seigneur des Ténèbres désire chez un Mangemort. Son Maître savait-il pour ses aptitudes ? Il devait connaître la Légilimancie et pour cela notre cher jeune homme l’a toujours sut instinctivement. Apposant le coude droit sur la table tout en ramenant sa main au visage, se frottant la tempe légèrement agacé. Mais quelles étaient ses compétences ? Que pouvait-il amené à leur cause ? Était-il encore recherché … Qu’a-t-il commis de si grave pour être renié de sa profession, de la société comme cela ? Les Mangemorts n’étaient pas un groupe de bienfaisance allant chercher toutes les personnes un peu perdues dans la société – hrm, Severus regardes-toi. – Avec si peu d’informations quant à ce qu’il pouvait faire au sein de leur groupe, Angel désirait maintenant en connaître plus sur … Lui ? Et lui proposait même son aide en ce qui concerne un futur emploi. Severus soupira remarquant cette détermination toujours présente chez l’homme, cette attitude ne trompait pas chez autrui lorsque désirant absolument obtenir quelque chose. Certes, il lui fallait plus d’informations ou … Oui, ou un gage de loyauté. Quelque chose qu’Angel ferait pour lui. Oui, il pourrait utiliser l’emploi … À moins que ce doive être le but de cet homme. Severus ramena son bras à ras de la table et reporta son attention sur sa glace pour en avaler une autre partie. Oh ! On l’avait coincé.

- J’ai cherché à devenir Auror, mais malheureusement on me l’a refusé pour cause de problèmes avec la justice magique … J’imagine un peu comme vous. Enfin, je crois.

Termina-t-il presque dans un murmure et releva sur un air entendu son regard sombre sur l’homme tentant de lui faire avouer ses propres problèmes avec la justice. Severus tenta de prendre une respiration agréable et le plus silencieusement possible. Il espérait fouiller les pensées en lesquelles songeaient M. Hell et, ainsi, peut-être y déceler un trace de mensonge, de profiteur … Rien ou presque. Ses seuls ressentiments furent en une faible émotion d’excitation. Pas énorme, mais c’était tout de même cela. Le jeune homme baissa les yeux et repartit s’enquêtant de sa glace … Il était important de s’occuper les mains, l’esprit lorsque une certaine nervosité vous assiégeait.

- En général, je ne parle pas de moi à autrui Angel. Certes, si vous désirez intégrer réellement notre groupe, il va vous falloir m’en dire plus sur vous. Généralement, on discute entre amis lorsque l’on connaît bien la personne et ce n’est pas mon cas face à vous. De plus, vous semblez beaucoup plus vieux que moi. Donc je n’étais probablement pas de ce monde lors de votre bannissement de Sainte-Mangouste ? Ainsi, j’aimerais connaître ce que vous avez fait et quelles sont vos compétences pour nous ? Je ne vous jugerais pas, promis. Êtes-vous espion ?

Il avait parlé avec un peu plus de force, un peu plus de volonté alors que ses pensées se mirent en place. Son ton était posé, lent se laissant comprendre uniquement par son interlocuteur. Severus n’oublia nullement le nom de «fouine» que se donnait Angel. Pensée qui inclut une petite instance sur ses derniers mots. Son regard était fuyant, mais volontairement surtout.

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Jeu 8 Déc - 17:20

Bien, Angel était content de l’allure de la conversation. Il était parvenu à susciter l’intérêt auprès de son jeune interlocuteur, ce dernier ne manquant pas de lui en demander plus quant à son passé. Quoi de mieux pour satisfaire sa curiosité ? Aussi Angel baissa encore la voix pour être certain qu’elle ne porte pas plus loin que les oreilles du jeune homme.

Ne vous souciez pas de ce qu’un jugement de votre part à mon égard pourrait me faire, il y a bien longtemps que je ne suis plus soucieux du regard des gens. N’y voyez rien d’impoli ou d’arrogant dans mes paroles, c’est juste que lorsque l’on vit dans la rue on apprend vite à se forger une carapace ainsi qu’un masque, tout deux nécessaires à la survie de tout paria. Pour répondre à votre souhait, je vais vous narrer mon histoire en essayant de ne pas être rasoir.

Angel fit une pause afin de refouler la douleur provoquée par le fait de repenser à ces souvenirs très durs qu’étaient la maladie et la mort de son épouse.

A l’époque j’officiais à Sainte Mangouste en m’investissant comme il se doit dans mon travail. Tout allait bien jusqu’au jour où mon épouse tomba gravement malade. Personne ne parvint à la soigner. Le vieil homme se tut quelques secondes, la bouche pincée un bref instant par la douleur avant de poursuivre. Malgré le désespoir qui m’a alors submergé, je me lançais dans des recherches afin de la sauver. Pour cela je passai outre les limites de la déontologie de la médicomagie afin de tout tenter. Et cela m’a amené à me servir de cobayes, sans me soucier de leur demander leur consentement. Et c’est ce qui m’a coûté ma place. Je fus donc radié de l’ordre des médicomages. Entre temps ma femme mourut. Fou de chagrin je me lançai alors sur un autre projet, non abouti encore aujourd’hui. N’ayant plus d’emploi, et banni par mon entourage, je disparu et c’est ainsi que je me suis retrouvé à vivre dans la rue.

L’ancien médicomage fit à nouveau une pause, refoula ses sentiments au plus profond de lui-même, affichant de nouveau son masque neutre puis reprit.

Ces années m’ont apprit bon nombre de compétences dans l’art de passer inaperçu au sein de la société, à capter les rumeurs et les informations qui circulent dehors, d’où mon nom de Fouine. Donc non je ne suis pas un espion, mais je pourrais tout autant collecter des informations pour votre groupe. Mais ce que je souhaite Lui proposer c’est surtout mes recherches. Je désire garder le contenu des ce travail secret et ne le dévoiler qu’à Lui seul, s’Il me le permet. De plus je pense qu’avoir un médicomage dans vos rangs pourrait s’avérer utile suite à un combat afin de soigner vos éventuels blessés discrètement. Car vous n’êtes pas sans savoir que toute personne soignée à Sainte Mangouste est listée et répertoriée puis ces informations sont transmises au ministère. Et je ne doute pas qu’après une action, si le ministère peut ne pas avoir ces informations entre les mains ce ne peut être que bénéfique pour votre communauté.

En résumé, je souhaite donc mettre mes compétences de médicomages et de fouine à Son service. Pourriez-vous m’aider et Lui parler de moi s’il vous plait ?
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Sam 10 Déc - 4:05

Il avait peut-être légèrement déposé la cuillère plus brusquement que prévu. Un paria, une personne ne se souciant pas du regard des autres. Severus Rogue savait parfaitement, quant à lui, que personne n’était dans l’obligation de vivre dans la rue pour être ciblé comme tel. Il avait déglutit difficilement tentant de reprendre contenance. Cela lui fit un petit choc d’entendre ces mots de la part d’un autre … Selon lui, personne d’autre en ce monde ne vivait une vie autant sans bonheur que lui. Que tous tâchaient de le lui faire détruire d’une manière ou d’une autre. Fier de trouver une autre personne de cette trempe ? Non. Seule un poing en son cœur le fit souffrir un peu. Severus avait baissé le regard ne le relevant plus ensuite. Il ferma les yeux quelques secondes pour les ouvrir à nouveau tentant de mémoriser toute information capitale pour son Maître par rapport à cet homme.

- Quelle triste vie …

Murmura-t-il relevant le regard suite aux dires d’Angel quant à sa femme malade et le désire fou de ce dernier pour la sauver. La passion … L’amour pouvait être si puissant. Alors que son cœur lui fit mal à nouveau pensant lui-même à Lily, au risque qu’elle puisse tomber gravement malade, meure … Severus murmura ces mots. Son ton était neutre. Il avait décidé volontairement de taire toute émotion mieux que l’homme de surcroît. Effectivement, cela ne prenait pas un Légilimens pour comprendre la tristesse d’Angel Hell de parler de cette histoire. Severus Rogue, le bras gauche le long de la table, acquiesça donc à l’histoire et encourageait sa continuation. Il avait froncé les sourcils face aux «cobayes» utilisés. Certainement, le jeune homme ne s’attendait pas à l’exercice de la mort pour sauver une vie … Quoique parfois une vie puisse valoir 100 autres. Tout dépendait desquelles vous choisissez. Il n’eut pas exactement ce qu’Angel faisait aujourd’hui hormis sa nature fouineuse qui … Oui, il mit le doigt dessus : les yeux du jeune homme devinrent un peu plus intrigués et intéressés encore.

- Bien. Je vois que vous êtes plutôt compétent. Malheureusement, vous ne désirez pas m’en dire plus quant à votre «but» surtout si celle que vous désiriez sauver est morte aujourd’hui …

Le jeune homme avait murmuré ces paroles insistant un peu plus sur le mot but. Parfois, les gens pouvaient alimenter quelques définitions seulement par votre propre volonté. Certes, il ne fallait pas l’être trop ou … Stupide surtout. Il se replaça sur le banc de manière plus confortable et termina, lentement pour tester la patience d’Angel, sa glace. Toujours sur des gestes presque gracieux, Severus mangea sans plus observer son interlocuteur. Toutefois, il pensait. Médicomage, c’était bien beau. Pourtant, lui-même était un expert en la fabrication de potions. Évidemment, il se trouvait bien jeune et n’ayant que peu de missions à son actif … Relevant la tête en direction d’Angel, le jeune homme prit machinalement sa baguette magique d’un noir ébène total : élégante tout comme lui au final.

- En tout cas, effectivement vous pourrez être d’un grand secours pour le groupe. Des endroits publics comme Pré-Au-Lard voir même Poudlard ne vous feraient pas peur j’espère … Mais je suis septique quant à ce que vous pourriez faire pour nous étant Médicomage. En fait, je suis plutôt excellent dans la fabrication de potions donc je tiens très bien le rôle déjà. En sommes, seriez-vous capable d’aller plus loin que moi, de connaître des potions de guérison inédites voir même de me secondez ? Seriez-vous-même capable de travailler en équipe ?

Tant de questions alors que son torse s’était un peu avancé vers son interlocuteur terminant les derniers mots. Équipe … Avec lui ? Évidemment qu’il discutait de cela. Severus n’était pas arrogant loin de là. Certes, il était plutôt fier de ses aptitudes et ne désirait évidemment pas qu’une personne vienne voler sa place face à son Maître. Puis, il ressentait cette fierté ... D'éviter de laisser cet homme fabriquer n'importe quoi sans observation soit le travail d'équipe. Severus se sentait en pouvoir actuellement … Il sentait être, une fois de plus dans ces rares moments, être fort et en position de force. Ceci fit apercevoir un mince sourire en coin ne durant qu’une fraction de seconde. Il s’adossa au dos de sa chaise et croisa les bras la baguette magique toujours à la main. Il l’avait mit à l’épreuve … Est-ce qu’Angel pourrait mieux faire que lui ?

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Sam 10 Déc - 14:24

De nouveau paré de son masque neutre, Angel écouta attentivement son interlocuteur. Le dialogue s'était bien engagé et une fois les mesures de présentation passées, la discussion s'avérait très intéressante. Malgré la douleur causée par les souvenirs douloureux de sa défunte épouse, le vieil homme avait donc reprit possession de ses sentiments et allait donc répondre aux paroles du jeune homme.

Ma femme est décédée peut de temps après être tombé malade. Ce qui m'a poussé à me lancer à corps perdu dans mes recherches. Et je pense que cela peut être un avantage s'Il accepte que je vous rejoigne. N'ayant ni famille ni ami, je suis libre de toute contrainte. Personne ne pourrai me contraindre à renier mes principes ou à agir contre mon gré en prenant un de mes proches en otage par exemple, puisque je n'ai pas de proche. Juste de simples connaissances, rien de plus. De plus la mort ne m'effraie pas.

A la côtoyer depuis tant d'années, je m'y suis habitué et elle est pour moi comme une amie. La vie d'un individu est fragile, et tient à peu de chose. Il est aisé de briser ce qui tient quelqu'un en vie, aussi bien physiquement que psychiquement. Car pour moi et mon esprit de médicomage pragmatique, nous ne sommes que des animaux, et au même titre que j’expérimente bien des choses sur des animaux, tout individu peut être un aussi bon cobaye, cela dépend simplement du champ d'expérimentation.


Après écouta le jeune homme lorsque ce dernier prit sa baguette en main. Il crut sentir une certaine assurance dans les paroles de Severus, mais aussi une légère crainte comme s'il craignait de perdre quelque chose. Le vieil homme fier de son expérience de la vie pensa comprendre de quoi il s'agissait et voulut apaiser cette peur.

En effet les lieux publiques me sont familiés, et mon terrain de jeux et de vie. Quant au travail en équipe, la vie m'a apprit à m'adapter à toute situation. Et rassurez-vous jeune homme, bien qu'étant qualifié en potion comme le demande ma discipline, ce n'est pas ma spécialité. Les enchantements sont mon domaine de prédilection et c'est en ça que je suis le plus qualifié. De plus travailler pour vous, ou avec vous, ou encore sous votre tutelle ne me dérange pas. Cela ne pourrait qu'être bénéfique, car nos compétences pourraient éventuellement se compléter. Et qui sait, je pourrais peut-être vous apprendre quelques notions sur la magie du sans. dit-il en affichant un sourire discret.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Lun 12 Déc - 1:36

* Il peut servir. *

Pensa alors notre jeune homme. Là, ici et maintenant, son cœur se bombait de fierté. Son Maître serait fier d’apprendre l’initiative prise par son recruteur préféré. Le deux juillet, Severus Rogue s’emparait d’Angel Hell … Le douze juillet, il irait au Chaudron Baveur faire de même avec quelques uns de ses paires. Cela ne pouvait pas aller mieux pour lui, pour eux … Oui, en fait, cela allait parfaitement bien pour le Seigneur des Ténèbres. Quatre nouvelles recrues en moins d’un mois. Ok, Severus calme toi songea-t-il à nouveau tentant d’éliminer le pouvoir et la confiance soudaine qui lui déchirait dans l’échine. Mais Angel Hell n’avait aucune famille … Il semblait un robot prêt à agir pour les ordres du Maître.

Mais il connaissait des choses sur la nature humaine. Des choses qui tracassaient Severus Rogue qui lui firent dévier un peu des arguments de son interlocuteur quant à son aide en enchantements et non voleur de rôle au sein des Mangemorts. Il était parfait … Pourtant, Severus ressentait une peur : « la vie d’un individu est fragile, et tient à peu de choses.» Souvent, sa propre vie faillit s’éteindre, basculer dans le néant sans pouvoir remonter. Dès sa propre naissance, Severus pensa mourir. Il se disait n’avoir pas peur de la mort, mais … Non, le jeune homme ne désirait pas être tué ou mourir. Il ne pourrait plus vivre … Pourquoi vivre ? Pour l’espoir, pour elle.

- La magie du sang ?

Longuement depuis la dernière minute, le jeune homme ne visait plus le regard d’Angel. Il l’avait baissé scrutant plutôt ses mains machinalement, la table ayant repoussé encore avec cette manière lasse sa glace. Il n’avait plus faim. Cette dernière conversation écourta cette envie. Il avait faillit mourir … Enfin, lors de son audience devant le Magenmagot lui-même. Si passé à Azkaban, Severus Rogue n’aurait jamais résisté longtemps contre les Détraqueurs : ces viles créatures se nourrissant des pensées positives des Sorciers. Il savait ne pas en avoir beaucoup … Mais bon, ce fut un léger sursaut qui le ramena à la réalité lors de la nomination de magie du sang par son interlocuteur. Un murmure une fois de plus déstabilisa encore Severus, mais dans un tout autre sens. Il soupira longuement s’étonna soudainement d’avoir appris autant en si peu de temps. Passant sa main dans ses cheveux, le jeune homme l’y laissa réfléchissant à chaque petit détail déblatéré par Angel : paria, médicomage, fouine, seul et n’ayant rien à perdre. Il était la parfaite recrue pour enfiler le sale boulot. Cela le répugnait de devoir tuer … Le jeune homme ne l’avait jamais fait. Toutefois, cet homme le ferait sans problème étant capable de traiter l’humain comme une simple chose. Severus fit une grimace trouvant, d’une certaine manière, cette manière de pensée horrible. Mais n’en fit ni dit pas plus.

- Vous êtes vraiment un homme incroyable M. Hell. Vous êtes très expérimenté et avez fait face à nombre de problèmes chacun avec sa solution. Je crois pouvoir écrire au Seigneur des Ténèbres à votre propos.

Reprenant son regard sombre sans peur ni affliction de toute sorte, Severus Rogue le darda sur Angel. Il se fit aussi un point d’honneur avant d’écrire au Maître de le faire à Badenov son compatriote. Peut-être avec ce dernier, réussirait-il à avoir moult détails non dit ce matin. N’en faisant nullement mention à la peut-être nouvelle recrue des Mangemorts, il s’enquêta plutôt de cette magie. Cela éloignera l’intérêt qu’aurait put avoir Hell sur son silence.

- Je suis justement curieux. Qu’est-ce cette magie du sang ?

Dit-il sur un ton laissant paraître une innocence.

avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Lun 12 Déc - 13:40

Bien que ravi par les paroles du jeune homme, Angel masqua son contentement, n’affichant qu’un sourire discret. Si Severus disait vrai, il allait parler de lui à son Maître. Parfait, le médicomage progressait vers son objectif. Toutefois il ne doutait pas que la route vers le statut de Mangemort était encore longue même s’il progressait pas à pas. Bien que toujours plaisant, les compliments n’étaient pas pour plaire au vieil homme, sans doute n’ayant pas l’habitude qu’on lui en fasse, aussi ne réagit-il que poliment aux paroles de Severus.

Je vous remercie grandement de Lui parler de moi. Vous n’aurez pas à faire à un ingrat, je saurais vous revaloir ce geste, d’une manière ou d’une autre.

Puis après que le jeune mangemort ait manifesté son intérêt pour la magie du sang, le médicomage réfléchit un instant avant de lui en dire davantage. Car il ne voulait pas trop en dévoiler sur son projet. Cependant il lui fallait en dire un minimum afin que son interlocuteur n’ait pas le sentiment de voir sa requête ignorée. Aussi Angel après avoir réfléchit à ses paroles, baissa la voix et répondit à son attente.

Tout d’abord sachez que cette magie a été interdite par le décret de 1765 et ne doit donc pas être utilisée sans un minimum de précaution que ce soit de discrétion ou de sécurité. La magie du sang comme son nom l’indique nécessite un prix, le sang. Soit le sien pour ceux qui ont des scrupules bien que lorsque l’on étudie cette magie on ne devrait déjà plus en avoir, soit celui de quelqu’un d’autre. Bien évidemment étant donné le nombre très grand d’essais et de tentatives qu’il faut ne serait-ce que pour l’étudier, il serait très dangereux d’utiliser son propre sang, les réserves du corps humain étant très faible. C’est pourquoi cette magie nécessite bon nombre de « volontaires » plus ou moins consentant pour pouvoir la pratiquer. Je ne vous cache pas que mon projet porte en partie sur l’utilisation de cette magie. Si d’aventure nous sommes amenés à travailler ensemble, je pourrais vous en apprendre quelques éléments si vous le désirez. Mais pour l’heure, n’en soyez pas offensé, nous ne nous connaissons pas assez pour pouvoir y travailler conjointement, mais cela ne saurait tarder. Cela dépendra de ce qu’Il décidera.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Lun 19 Déc - 21:32

Sans compter qu’Angel Hell était un home modeste … Ou bien un homme qui ne reçu jamais de compliments. Ce genre de sentiments lui était donc totalement incongru, étrange et mal placé en tout temps. Étrangement, Severus Rogue pencha pour cette deuxième hypothèse. Sa femme était morte, il vivait seul, il n’avait aucun scrupule ni aucune pitié. Le jeune homme avait lentement hoché la tête affirmant les dire de la nouvelle future recrue. Toutefois, il ne pouvait pas s’empêcher de croire que cet homme devait avoir vécu une bien triste vie pour en arriver là. Subitement, il se sentait chanceux. Personne, ou presque, n’était mort ou disparut dans son entourage. Les gens le haïssaient ouvertement, mais c’était mieux encore. Quoique songer à sa vie, ramenait sa monotonie et mélancolie du cauchemar débutant cette journée, le commencement de sa vie responsable et adulte.

Responsable, car il allait prendre soins du chaton de Lily lui donnant même un nom, comme s’il était sien. Adulte, il n’allait plus fuir et ferait face à son destin, à son futur. Severus Rogue n’allait plus revenir en arrière. Une main se mit près de son front. Il semblait las, mais écoutait néanmoins les dires d’Angel sur la magie du sang … Une très vieille magie donc et illégale depuis longtemps. Il savait. Oui, le jeune homme savait que cette magie avait un prix soit la vie. Il fronça que légèrement les sourcils trouvant, tout de même, l’entreprise de l’homme intéressante. Le Seigneur des Ténèbres pourrait vraiment l’aider à se mettre à l’abri. Un sourire en coin – qui passerait pour une volonté profonde d’apprendre cette magie – régit du côté du jeune homme. Étrangement, il sentait une ressemblance anormale entre le Maître et Angel. Quelque chose qui, au fond de lui-même, Severus Rogue n’aimait pas chez le Seigneur des Ténèbres. Quelque chose qui l’amenait à désirer fuir les Mangemorts et retourner vers … Elle.

Baissant les yeux, il ne pouvait pas cependant opter pour cette avenue. Prenant une bonne respiration se remettant dans le contexte et évitant tout sentiment stupide, Severus poussa un peu plus sa glace presque vide. Il repoussa finalement sa chaise et dit tout en serrant la main d’Angel Hell de manière très cordiale.

- Merci M. Hell. Je vous recontacterai dès que possible lorsque j’aurai les informations nécessaires par rapport à votre cas.

De ses mains, Severus Rogue se leva et n’était pas mécontent de quitter cet homme. Brr, il lui donnait froid dans le dos. Oui, lorsqu’une personne équivalait en ce résultat pour Severus Rogue c’était qu’elle se trouvait nettement étrange … Un homme tout à fait spécial, le genre que l’on ne voyait pas dans les rues de jour sauf s’il vous cherchait comme aujourd’hui même. Resserrant sa cape noire autour de ses épaules, il ramena les battants à l’aide de ses bras pour la refermer. Un sourire poli trônait sur ses lèvres.

- Je suis heureux de vous avoir rencontré vraiment. Merci de vous être montré à moi et oubliez ma surprise au départ … C’est oublié.

Sans plus un mot, le jeune homme sortit de FlorianFortarôme et tourna en direction de la Ménagerie Magie où il alla récupérer Lily-Eileen comme il l’appela lui-même. Les paroles d’Angel étaient ancrées en lui. Il lui faisait peur tout en l’attirant.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   Mer 21 Déc - 0:29

Merci M. Hell. Je vous recontacterai dès que possible lorsque j’aurai les informations nécessaires par rapport à votre cas. [...] Je suis heureux de vous avoir rencontré vraiment. Merci de vous être montré à moi et oubliez ma surprise au départ … C’est oublié.

A ces mots Angel esquissa un sourire discret et salua le jeune mangemort d'un signe de la tête avant qu'ils se serrent la main et que son interlocuteur s'en aille. Le vieil homme était ravit, son contentement à son comble. Il n'en montra pas pour autant les signes, restant discret autant que possible. Il désirait marcher pour profiter de son humeur joyeuse. Aussi quitta-t-il la boutique en inspectant la rue du regard du perron, avant de s'éloigner doucement à allure modérée.

Il voulait fêter cet évènement. Car cette entrevue était la seconde, après celle avec ce mangemort anonyme à l'accent étranger. Si le jeune Severus parlait aussi de lui à Son maître, cela ne pourrait qu'être bon pour le médicomage. Mais il devait continuer à mettre toutes les chances de son côté, aussi se mit-il à errer de-ci de-là dans les ruelles afin de capter des bribes de rumeurs. En effet il s'en servait de base pour récolter certaines informations, et notamment pour savoir si des mangemorts traînaient dans les environs. Tout en marchant il se mit à penser à son objectif et au chemin parcourut.

Il comptait rejoindre le Lord pour pouvoir mettre à Son service ses compétences. Pour cela il avait dut tout d'abord attirer l'attention des mangemorts sur lui, et concrètement il avait tué deux sang-de-bourbe en gravant sur le torse des cadavres un même message. Il y eut ensuite la rencontre avec le mangemort étranger puis Severus. Tout cela était très bien, il allait pouvoir se remettre tranquillement à travailler sur son projet. D'ailleurs son chemin était en bonne voie. Car plus le temps avançait et plus il progressait dans ses recherches. Il était en train d'étudier certaines runes, certaines magies, interdites, dangereuses, mais extrêmement passionnantes. Toutefois il devait en contrepartie se montrer des plus prudent. Si le ministère avait vent de son travail clandestin, il s'attirerait de gros ennuis.

Alors qu'il évoluait dans une rue, il crut entendre quelques mots intéressant. Un jeune homme attirait tout les regards. A ce qu'il se disait et grâce aux exclamations de jeunes adolescentes, Angel comprit que le fameux Amycus Carrow était dans les parages. Ce jeune homme avait une certaine célébrité dans le monde du quidditch, et c'est pour cette raison qu'un groupe de fan lui demanda des autographes. Se contentant de l'observer sans mot dire, le médicomage repensa à ce qui se disait au sein des miséreux, d'aucun disait l'avoir vu avec d'étranges sorciers, tout de noir vêtus, tard dans la nuit comme une ombre. Serait-il mangemort? Cela ferait l'affaire du sdf, aussi se mit-il à le suivre discrètement en réfléchissant à une approche.







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Libre ... ? Ou non ... ? [PV Angel Hell]   



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum