Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



avatar







Invité

Invité

MessageSujet: | Un retour aux sources...| Terminé |   Ven 5 Nov - 12:55

Les doux rayons de soleil commençaient enfin à percer à travers les nuages. Le temps était sec, frais mais tout à fait agréable pour se promener dans le grand parc aux mille et une couleurs qu'était celui de Poudlard.

C'est vêtue de l'uniforme classique de Poudlard, que Lux avait décidé d'aller se promener. Emmitoufler dans sa cape et une écharpe aux couleurs de Serpentard autour du cou, la jeune élève marchait d'un pas léger sans vraiment avoir de direction précise. Les bruits de ses pas feutrés restaient discrets, étouffés par l'herbe mais aussi par quelques éclats de rire d'autres élèves profitant eux aussi du retour de ces quelques rayons. Pourtant malgré cette image joyeuse, tout le monde n'avait en tête que les évènements récents. Lux s'énervait intérieurement que certains fassent comme si tout allait bien. Elle donna alors un petit coup de pied à un pauvre cailloux qui n'avait rien demandé.

Le regard de Lux se tourna alors vers la forêt interdite. Elle s'était toujours demandé où elle pouvait bien mener, si ce n'était à la mort. Elle plissa les yeux un instant s'étant arrêtée de marcher. A dire vrai l'idée folle de la traverser ne serait jamais venue à notre Serpentard en herbe. Courageux, mais pas téméraire comme l'expression nous permet de le dire. Elle reprit tranquillement sa marche s'enfonçant à chaque pas un peu plus loin dans le parc.

Puis, alors qu'elle ne faisait pas bien attention où elle marchait, elle s'arrêta nette lorsqu'elle failli écraser une fleur. Une pâquerette tout ce qu'il y a de plus simple qui avait bientôt le bout de son nez. Il fallait avouer que malgré les circonstances, la nature reprenait toujours ses droits. Histoire de sorciers gentils ou méchants...

Lux s'assit alors dans l'herbe juste à côté d'elle. La brune avait toujours été sensible aux charmes de la nature, ce qui n'allait pas grandement avec son image de Serpentard hautaine et froide. Mais après tout... De toute façon, les gens étaient bien trop occupés avec leur pensé pour lui prêter attention. Elle caressa délicatement les pétales de la fleur profitant de ces instants de calme.

Entre ouvrant sa cape légèrement, Lux sortit sa baguette. Elle en profita pour remettre en place son écharpe, car malgré les quelques rayons de soleil, l'air était assez frais. Elle pointa alors sa baguette en direction de la fleur et murmura un petit sortilège. Cette dernière changea alors de couleurs et devint rouge. Lux recommença ainsi plusieurs fois. Les sortilèges de couleur, il fallait avouer que Lux les connaissait bien. Il n'y avait qu'à regarder sa tignasse noir de jais, alors qu'elle était une blonde d'origine...

Laissant la pâquerette de couleur verte, elle commença à faire tournoyer doucement sa baguette entre ses doigts. Elle s'arrêta un instant entendant quelques bruits discrets. Ce fut une ombre venant se placer vers elle qui lui fit lever la tête. Son regard se posa alors sur la personne qui venait de croiser son chemin avec le sien.
Poufsouffle↯  La loyauté, ça me connait !
avatar



Nombre de messages : 599
Age : 17 ans
Groupe : Poufsouffle
Caractère : Séductrice - sociable - secrète - fiable - attachée - malheureuse - observatrice - douce - compréhensive - battante
Date d'inscription : 01/11/2010




Sasha Tetlan

Poufsouffle
La loyauté, ça me connait !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: | Un retour aux sources...| Terminé |   Ven 12 Nov - 21:36

    J’étais affalée sur le fauteuil qui faisait face à la fenêtre. J’avais les paupières closes laissant les rayons du soleil lécher mon visage d’ange. Ma tête reposait sur le dossier du fauteuil et mes jambes se balançaient lentement dans les airs. Je ne pensais à rien, ne faisait rien profitant de ce moment de solitude exquis dont je profitais. Mes doigts entremêlant négligemment mes cheveux, j’attendais patiemment la missive. Les cours allaient s’achever, pour ma part je n’avais plus cours depuis deux bonnes heures et tout cela sans Rob’. Un petit bruit contre la vitre me tira de ma rêverie, j’ouvrais lentement les paupières pour m’apercevoir qu’un hibou se trouvait là devant moi. Ha enfin, je pensais qu’il m’avait oublié, mais je constatais avec plaisir qu’il avait pris son temps. J’ouvris la fenêtre, constatant qu’il faisait légèrement plus froid dehors, je défis le parchemin que l’animal me présentait et pour le récompenser, je lui offris un peu de Miamhiboux. Satisfait d’avoir rempli sa mission il repartit aussitôt vers son propriétaire.

    Je déroulai le parchemin et mes prunelles bleutées parcoururent les mots qui étaient peu nombreux. Un sourire s’étala sur mon visage et mes yeux pétillèrent de bonheur. Je chiffonnai la pièce à conviction que le lançais dans l’âtre de la pièce. Aussitôt fait, je me précipitai dans ma chambre, je voulus garder mon uniforme mais je désirais agrémenter mon visage de quelques artifices. J’attrapais mon nécessaire de maquillage et me positionnai face au miroir que j’avais mis prés de mon lit. Je me concentrais afin d’appliquer au mieux mon mascara, un bruit dans mon dos ne me fit pas sursauter, j’étais comme qui dirais passé reine en la matière. Un bref salut de ma colocataire de chambre, elle savait que lorsque je m’appliquais ainsi c’était pour un rendez vous important. Je posais le pinceau de fard à paupière sur mes paupières, un peu de poudre irisé relevant la couleur bleuté de mes prunelles. Un coup de blush rosé et un petit peu de rouge à lèvre d’une couleur discrète. Un coup de main dans mes cheveux blonds afin de les décoiffer légèrement, je m’admirais ainsi dans le miroir un large sourire s’épanouissant sur mes lèvres. Je m’aimais ainsi !

    Je pris mon manteau, une écharpe et je sortis sur le lieu de rendez vous. Pourtant j’eu un mouvement d’arrêt quelques instants, je saisis la baguette que je gardais tout le temps dans mes bottes, je pris un bout de parchemin sur lequel j’avais écrit un petit mot à l’intention de Rob’ d’un sortilège je l’envoyais dans son dortoir. Puis le cœur léger, je me rendis enfin sur le lieu de mon rendez vous galant. Je passais dans la salle commune qui commençait à se remplir, je n’avais pas rencontré mon petit ami sur le chemin et je m’en réjouissais. Non pas que je ne voulais pas le voir, mais cela m’aurait fait mal au cœur de le savoir dans la salle commune, pensant à moi apprêté ainsi et que ce n’était pas pour lui. Tout l’élève de Poudlard me considère comme une fille sans cœur, qui trompe effrontément l’homme qu’elle affirme aimer plus que tout. Je courais dans les couloirs, je n’avais pas non plus l’envie de croiser Dana, la sœur de mon cher et tendre. Son regard foudroyant lorsqu’elle me voyait partir comme ça, elle savait que c’était le moment pour moi, l’instant T ou j’allais une nouvelle fois prouver ma faiblesse face au sexe opposé.

    J’arrivais sur le parvis de l’école, le vent frais me fouettait le visage. Je poussais un léger soupir et tentais de chercher du regard mon amant d’un jour. Il faisait partit de la maison des aigles, un septième année qui tentait de me séduire depuis quelques temps déjà. Je ne le trouvais pas excessivement beau, mais il s’est révélé il n’y a pas si longtemps que ça. C’était comme le vilain petit canard qui devenait un majestueux cygne. Un petit brun malingre avait laissé place durant les vacances à un beau brun ténébreux. Hum j’en frissonnais de plaisir, il m’avait presque oublié lorsqu’il s’était transformé en sex symbol, mais je me suis rappelé à son bon souvenir et aujourd’hui les choses allaient se conclure comme je l’entendais. Je n’arrivais à le trouver, pourtant c’était l’heure précise de notre rencontre programmée, alors que je songeais à retourner dans ma salle commune penaude, je sentis une main entrelacer la mienne. Mon cœur s’emballa lorsque je sentis la chaleur de son corps prés du mien. Un salut rapide, puis il m’entraina dans le parc.

    J’ignorais ces regards indignés qui se posaient sur nous et surtout sur moi. Lui faisait semblant de ne pas les voir, c’était tout à son honneur, malgré le fait qu’il allait avoir quelques réflexions. En effet, j’étais la s****e de Poudlard et Rob’ le cocu malheureux. Mais je chassais cette image très vite. Nous nous baladions, tout en nous éloignant du regard des autres, nous discutions de choses et d’autres, évoquant notre journée, des banalités en somme. Lorsque l’on pensait se retrouver à l’abris des moindre regards indiscrets des petits élèves poudlariens je me retrouvais collé contre le corps de mon futur amant. J’enfouis ma tête dans le creux de son épaule, respirant son odeur, je sentis ses mains se perdre dans le blond de mes cheveux. Un bisous dans le cou, puis un autre sur la joue et enfin mes lèvres rencontrèrent les siennes. Mes mains se glissant sous sa cape, puis sous son pull. Les siennes toujours dans ma chevelure. Sans nous en apercevoir nous reculions petit à petit jusqu’à nous retrouver vers une personne que je ne souhaitait pas rencontrer. Avant que nous ne puissions négocier le terrain, mon futur amant se pris les pieds dans une branche d’arbre m’entrainant dans sa chute.

    Un gloussement totalement ridicule franchi mes lèvres, alors que nous nous retrouvions à terre. Cela n’aurait pas calmer mes ardeurs en temps normal, mais lorsque je relevais la tête, j’aperçus celle de cette serpent, Lux. Mon expression se décomposa légèrement, lorsque je constatais que non ce n’étais pas vraiment le bon moment. Je me relevais attendant que mon partenaire en fasse de même, je lui adressais un pâle sourire, ma déception n’avait d’égal que son visage soudain si pâle … Finalement il n’était pas si courageux que ça, il balbutia quelques mots d’excuse et parti très vite en direction du château, super. Je regardais à peine la jeune fille qui avait été spectatrice de mes pathétiques futurs ébats pour lui prononcé que quelques mots
    .

    Désolé de rompre ta tranquillité …
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: | Un retour aux sources...| Terminé |   Mer 17 Nov - 1:54

L'ombre qui en faite était celle de deux personnes venait de se dissiper sous les yeux clairs de Lux. C'est aussi rapidement qu'elle vit deux corps tomber au sol. Elle ne pu que constater les faits sans savoir vraiment de qui il s'agissait. Seule une tignasse blonde lui rappelant trop la sienne d'origine se distingua de la masse. Elle entendit des rires. Plus précisément un rire. Celui de la propriétaire des cheveux blonds qui avait redressé la tête pour croiser le regard froid de Lux. Un petit sourire narquois se dessina sur les lèvres de la Serpentard. Elle regretta un instant de ne pas avoir fait le lien entre la blonde et sa réputation sulfureuse... Car si les deux jeunes femmes ne s'étaient jamais adressé la parole, Lux connaissait la réputation de Sasha.

A vrai dire la jeune femme s'en fichait comme de sa première culotte... Elle même aimait séduire mais n'avait aucune attache. Elle n'en voulait pas de toute façon. Elle fuyait les relations amoureuses, mais avait cette phrase bien à elle pour résumer sa philosophie : ' Un à la fois ! Après on verra...' Les relations de Lux sont éphémères car elle s'ennuie. La demoiselle aime les jeux de séduction avant la relation. Se mettre en couple ? Quelques jours, semaines tout au plus. La routine l'ennuyait, les garçons ne la distrayaient pas assez une fois la phase séduction passée...

Mais l'heure n'est pas à raconter les ébats amoureux de Lux, mais plutôt à constater ce qui se trouvait devant elle... Restant assise, elle la brune les regarda se redresser. Mais son regard se concentra d'avantage sur le jeune homme qui accompagnait Sasha qui avait le visage pale et fermé. Lux, quant à elle était restée impassible à regarder ce Serdaigle de septième année. La brune ne put toutefois s'empêcher de lâcher un petit rire tout en le reconnaissant. Elle entendit à peine les mots qu'il prononça. Comme tout, elle s'en fichait car ce jeune sorcier faisait parti de son passé... Sasha lui dit alors qu'elle était désolée, ce dont doutait sérieusement la brune aux vues de l'attitude de la Poufsouffle qui suivait du regard le Serdaigle.

' Tu rates rien tu sais, son cerveau de Serdaigle compense ce qu'il n'a pas dans le caleçon.'

La voix de Lux était malicieuse, mais la remarque devait sûrement être désagréable vis à vis de la Poufsouffles. Phrase à double sens traduisant son manque de courage, mais trahissant que Lux connaissait les parties intimes du jeune homme... Et voilà d'où venait le manque de courage du Serdaigle. Lui et la Serpentard avaient déjà fricotté ensemble l'année dernière et la brune au moment de passer à l'acte lui avait tout simplement rit au nez. C'était tout juste après sa relation avec Regulus qu'elle l'avait rencontré. D'ailleurs, déjà charmeuse avant ce beau serpent, elle était devenue pire après lui...

Elle sentit bien évidement le regard que lui portait sa camarade. Enfin, camarade, un bien grand mot. Les Poufsouffles insupportaient les Serpentard et Lux faisait partit du lot.

Ses doigts fin vinrent toucher son collier en forme de journal en métal. Collier un peu spécial puisqu'il s'agissait du journal intime de Lux protégé par un sortilège particulier créé pour cette objet. Instinctivement elle le baladait sur sa chaine et puis au bout de quelques minutes, c'est assez sérieusement qu'elle dit à voix haute :

' C'est assez vexant qu'il passe sur toi après moi quand on y pense. Enfin, heureusement, je n'y suis pas passée tu me diras... '

Naturellement sans tact. Lux disait ce qu'elle pensait sans pourtant macher ses mots, sans se dire qu'elle blessait en disant la vérité, ou du moins, sa vérité. Elle se releva tout en rangeant sa baguette dans sa cape. Son regard clair se porta sur Sasha.

' Déjà tu es une Poufsouffle... '

Puis tournant autour comme pour l'évaluer Lux continua faisant ainsi une sorte de bilan physique de la jeune femme qui n'avait rien demandé.

' Bon, c'est vrai... Tes fesses sont pas mal, t'es mince, mais niveau poitrine c'est pas ça. Et puis ce blond... Si j'avais le temps et de la sympathie pour toi je t'apprendrais un ou deux sortilèges de couleurs. Mais surtout évite le brun, tu as le teint trop doré pour ça, tu ressemblerai vraiment à rien pour le coup. '

Le pire dans tout cela c'est qu'elle parlait sur le ton de la conversation. Comme si de rien n'était. Elle s'était tout de même arrêter de reluquer la jeune femme et s'était mise face à elle pour continuer la conversation. Certes, elle savait que ses propos pouvaient vexer la jeune femme ou du moins l'énerver qu'une brunette colorée vienne lui faire des critiques ainsi. Elle replaça son pendentif sous sa masse d'écharpe et resserra sa cape. Lux dans son monde regarda Sasha un instant puis lâcha le plus sérieusement du monde :

' Tu voulais vraiment te faire ce mec ? J'ai pourtant fait le nécessaire pour que les filles soient au courant. T'es en manque à ce point là Tetlan ? '


Mais le regard de Lux se fit malicieux, puis c'est en la regardant droit les yeux qu'elle lui sorti cette phrase loin d'être anodine :

'Ou alors tu tentes de te faire mes restes ?'
Poufsouffle↯  La loyauté, ça me connait !
avatar



Nombre de messages : 599
Age : 17 ans
Groupe : Poufsouffle
Caractère : Séductrice - sociable - secrète - fiable - attachée - malheureuse - observatrice - douce - compréhensive - battante
Date d'inscription : 01/11/2010




Sasha Tetlan

Poufsouffle
La loyauté, ça me connait !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: | Un retour aux sources...| Terminé |   Dim 9 Jan - 10:55

    Cela aurait put être un excellent moment en sa compagnie. J’aurais passer un instant magique dans ses bras, avant de reprendre pied dans la réalité et de me retrouver face à ce miroir que je redoute tant, celui qui revois mon reflet, celui d’une fille sans scrupules ou presque. Oui ma conscience s’était éloignée dés l’instant où mon futur ex-amant m’avait attrapé la main pour la blottir dans la sienne. Comment pouvait-elle faire ça à Rob’ ? C’est la question que toutes les personnes nous connaissant et surtout connaissant ma réputation pouvait se demander. J’avouerais que je me la posais souvent également, je ressentais ce besoin sans faille de sentir un homme contre moi, le plaisir physique était un moyen pour moi d’exister aux yeux des monde. Et Robert dans tout cela refusait de franchir le cap, je ne voulais pas le presser, par respect pour lui. Oui c’est étrange que je parles de respect en ces circonstances, n’est-ce pas ?

    Mais la question de tromper Rob’ ne se posait plus à l’instant où je m’étais aperçue de la présence de la serpentard. Je ne la connaissais presque pas, en réalité comme je fréquentais jamais les serpentard, je ne les voyait que dans les couloirs et les évitais au maximum. Et puis je dirais que j’en déteste certains comme cette Sanders …. Brrrr rien que d’évoquer son nom, j’ai des envies de hurler, elle qui a osé jeter son dévolue sur un gryffondor et Black qui plus est. Mais rien n’est joué d’avance, je prépares ma vengeance et malheureusement Rob’ allait devoir encore en pâtir. Était-ce vraiment la copine idéale pour lui ? Je me demandais pourquoi il restait encore avec moi après toutes ses épreuves ? Pourquoi ne succombait-il pas à la pression exercer sur notre relation de la part de sa sœur et de sa mère ? Ca serait largement légitime et même si cela me ferait extrêmement mal de vivre sans lui, je le laisserais car il mériterait d’être heureux, sans moi.

    J’allais retourner dans ma salle commune dans l’espoir de pouvoir me blottir dans les bras de Rob’ et tenter d’oublier toutes ses mauvaises pensées qui me traversaient l’esprit. Je tournais les talons pensant que la brune qui se trouvait encore par terre ne daigne pas m’adresser la parole. Mais c’était tout le contraire qui se passa. Une petite pique dans ma direction, je me retournais et fronçais les sourcils. Mais pour qui se prenait elle ? Et les phrases assassines continuèrent, risibles … Un rire qui aurait du rester au fond de moi mais qui sournoisement s’échappa de ma bouche. Comme si je me souciais de savoir avec qui il avait couché …? Le rire se prolongea, je pointais mon doigt dans sa direction.


    Toi avec un Serdaigle ! C’est une blague ! Hahaha … Je vois pourquoi je ne le savais, tu n’as pas du trop t’en vanter, les serpent sont censés détester tout le monde et toi tu oses te fourvoyer avec des mecs d’autres maisons, tu ressemblerais presque à Sanders !! Hahaha ..

    Silvestri se leva et commença à me détailler. Hum je me sentais comme une bonne bête que l’on est sur le point d’acheter. Je la sentais tourner autour de moi comme une mouche autour d’un pot à vinaigre. Je grimaçais un instant. Elle énumérait mes qualités physiques et mes défauts … Pathétique. Elle voulait quoi ? Que je me sentes faible ? Elle me connaissait vraiment mal.

    Tu peux arrêter de me tourner autour s’il te plait ! Et puis j’en ai rien à faire de tes conseils, j’ai vraiment pas du tout envie de te ressembler ! Je suis très bien comme je suis et je plait aux garçons et pour moi c’est le principal ! Si j’ai envie de plaire à une serpent comme toi, il faudrait plutôt que je disparaisses, mais manque de bol pour toi, ça risquera pas de si tôt.

    Une nouvelle fois le sujet de l’autre revint sur le tapis. Tiens je l’avais zappé un instant lui, il s’était enfuis comme un voleur, il ne valait pas le peine que je lui accorde la moindre attention désormais. Et peut être que le destin ne voulait pas que l’on soit amant, peut être que Lux était bien tombé et était ma planche salvatrice … Non je délirais sur le moment. Oui j’avais l’intention de passer quelques instants exquis en la présence du Serdaigle, mais bon si ça n’est pas arrivé tant pis, j’en avais encore en stock, il ne suffit que d’un claquement de doigt et ils accourent tous pour moi. Oui j’avais une réputation de fille facile et les garçons en profitaient, les célibataires, les garçons casés …

    Comme je ne savais pas que tu étais sortis avec lui, je ne tente pas de me faire tes restes. Et quand bien même, tu n’es pas le nombril de monde j’en ai rien à carrer de ta petite personne futile et sans intérêt ! Par contre je suis presque sûre que tu as du passer derrière moi quelques fois … Ca te dérange pas trop ? De se faire doubler par une petite blaireau !! Aller c’est pas grave tu t’en remettras !

    Ma main se posa sur son épaule et un sourire narquois s’étira mon visage sublime.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: | Un retour aux sources...| Terminé |   Lun 17 Jan - 17:16

La Serpentard aurait-elle réussi à titiller cette Poufsouffle à qui elle n'avait jamais vraiment adressé la parole depuis qu'elles étaient à Poudlard ? Sûrement le minimum qu'il fallait vu que cette dernière semblait réagir assez fortement aux propos de la Serpentard. Certes pour rétorquer, se défendre, avoir le dernier mot... mais finalement quand on fait cela pour toutes ces raisons, c'est que dans le fond, nous sommes touchés non ?

A sa première remarque, Lux haussa légèrement les sourcils. Tout le monde savait pertinement que les Serpentard étaient très élitiste dans leur relation. Par défaut, les Gryffondor étaient rayé de la liste. Souvent, sur cette liste, on y ajoutait les Poufsouffles, blaireau comme leur blason. Il restait alors les Serdaigle qui avait le mérite de se distinguer et ils n'étaient pas si rare que cela de les voir en compagnie de quelques Serpentard. A dire vrai, Lux se fichait un peu de tout cela, mais il fallait avouer que la plupart du temps elle avait en horreur les Gryffondor de par leur caractère et il est vrai qu'elle trouvait bien souvent les Poufsouffle insipident. Seule Ophélia était devenue son amie bien que cela fut dans d'étranges conditions et que les deux jeunes femmes ne le montrent pas.

' Les règles de bases voyons Tetlan ! Les Gryffondor et les Poufsouffle à la poubelle, quant aux Serdaigle ils ont tout de même une certaine classe que vous n'avez pas. Quant à Sanders, me comparer à elle, et bien c'est me flatter au plus haut point. Ah oui, les Serpentard ont des amis, et Anna est l'une des miennes. '

Aussi étrange qu'était Anna, les deux jeunes femmes se complétaient dans une amitié parfaite bien que notre Lux eu trouvé étrange qu'elle sorte avec un Gryffondor. Siriux, le frère de Reg'... Elle ne savait que penser de lui entre Regulus avec qui elle s'était prit la tête mais à qui elle tenait et qui ne parlait plus à son frère et Anna qui elle sortait avec lui... Rien qu'à ce premier échange Lux rangea Sasha dans la catégorie des inutiles. La Serpentard se leva pour évaluer un peu les dégats. Ce qui sembla agacer profondément notre Poufsouffle.

' Disparaitre ? Oh non... Je m'ennuierai tellement après... '

Petit sourire en coin malicieux. Bien oui, quoi, qui est-ce qu'elle irait emmerder si elle devait venir à disparaître ? Ce n'était pas du tout dans les projets de la brune. Elle trouvait cela bien plus amusant ! A moins de la faire disparaître elle même ? Lux était douée en métamorphose. Mauvaise idée... ne pas finir à Azkaban pour une inutile tout de même...

Lux quant à elle n'était pas le genre de fille facile. Cela était plus complexe. Elle ne restait jamais très longtemps avec un garçon car elle s'ennuyait assez rapidement. La seule chose, c'est que tant qu'elle était avec un garçon, elle restait avec le même. Elle n'avait jamais trompé un de ses ex. La nuance étant souvent dans le fait qu'elle paraissait tellement distante, qu'elle était le genre de fille qu'on appelle inaccessible...

Maintenant qu'elle était debout, Lux haussa de nouveau les sourcils face à la dernière remarque de la membre de la maison des Blaireaux. La brune passa négligemment dans ses cheveux, tandis que la blonde vint poser sa main sur son épaule. Lux fronça alors les sourcils et repoussa dédaigneusement la main de la jeune femme.

' A dire vrai, cela ne me fait pas grand chose. Et toi tu en penses quoi d'être aussi vite oublié parce qu'ils découvrent avec moi ce qu'est qu'une vraie relation ? '

Elle lui rendit son sourire narquois et épousta légèrement son épaule, là où s'était posé la main de Tetlan.

' Et évite de me toucher, je n'ai pas envie d'être souillée... '
Poufsouffle↯  La loyauté, ça me connait !
avatar



Nombre de messages : 599
Age : 17 ans
Groupe : Poufsouffle
Caractère : Séductrice - sociable - secrète - fiable - attachée - malheureuse - observatrice - douce - compréhensive - battante
Date d'inscription : 01/11/2010




Sasha Tetlan

Poufsouffle
La loyauté, ça me connait !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: | Un retour aux sources...| Terminé |   Mer 2 Mar - 19:28

    Bon je vais vous confier un secret, je m’ennuyais ferme là, à ce moment précis. Et en plus cette serpent qui se prenait pour quelqu’un d’important, d’habitude ils prenaient soin de m’éviter et si j’en rencontrais un je passais mon chemin. Et oui les verts et argents sont loin d’être des personnes qui attisent mon intérêt, bien au contraire et visiblement celle qui se trouvait devant moi ne faisait pas exception à la règle. J’avais le choix entre la laisser déblatérer ses âneries ou bien lui balancer un petit sort dans la tête histoire qu’elle se taise. J’étais prête à prendre ma baguette mais finalement la violence n’était pas la meilleure des solutions.

    Bien alors si on suit tes règles, on ne devrait pas parler ensemble non ? Et je ne te flattais pas du tout lorsque j’évoquais cette garce de Sanders, c’était plutôt du mépris, mais si tu es comme elle, je vois le genre …

    C’est à moi de tourner autour d’elle en la détaillant des pieds à la tête. Ouais elle était peut être jolie, peut être que les garçons s’intéressaient à elle, mais après. On avait pas la même vision des choses c’était certains et on était radicalement différentes. Je me posais la question, à savoir pourquoi elle m’avait parlé c’était tout bonnement bizarre, vraiment … Peut être souhaitait-elle s’amuser ? Moi je n’étais plus réellement d’humeur, là j’avais vraiment envie de retrouver les bras de Rob’, cruellement envie, sentir son odeur.

    Et bien je crains que tu vas devoir retourner dans ton état d’ennuis, vu que je n’ai pas forcément envie de rester là, avec toi …

    Oui partir, rejoindre les personnes que j’appréciais. Mes rares amis de Poufsouffle, les personnes qui ne cherchaient pas à me juger. Et ça, c’était rare dans le château, celle qui trompait Robert Lundy, fils de la ministre de la magie. Quelques filles n’attendais que cela, qu’ils rompent afin qu’elles puissent lui montrer qu’il existe des filles biens, qui s’occuperait bien de lui. Ca me donnait envie de vomir de les voir tourner autour de lui, sous mon nez et le tout en me jetant des regards narquois. Dieux que j’avais envie de leur coller mon poing dans la figure, mais il n’y a qu’une chose qui m’empêchait de le faire, lui. Rob’ me rassurait en me disant que j’étais la seule … Tout du moins pour le moment.

    Et cette garce me parlait de vraie relation ? Rire, voilà la seule chose que je faisais. Comme si elle pensait que je souhaitais une réelle relation avec un de ces piètres garçons ? Ils n’arrivent pas à la cheville de Rob’, ils n’étaient pas intéressant, pas le moins du monde. Ils n’avaient aucune passion et ils n’étaient même pas beau, juste potable. Je m’en fichais carrément de penser à un avenir avec eux, vu que mon avenir je ne le voyais qu’avec Lundy fils.


    Tu veux la vérité ? S’ils m’oublient vite, c’est le cadet de mes soucis et puis une vraie relation ? Comme je ne souhaite pas en avoir une avec eux, tu peux leur donner … Pas de soucis pour moi, si ça te plait de croire que tu es bien meilleure sur tout par rapport à moi !

    Si elle avait besoin de ça, de se penser bien mieux que d’autre, c’était bien pour elle. La confiance en soi et le manque surtout ça pouvait amener n’importe qui à dire et faire n’importe quoi. Enfin là elle m’exaspérait avec tout ce qu’elle pouvait bien dire. Ca en devenait carrément risible d’ailleurs avec tout ses enfantillages. Je resserrait ma cape autour de moi, un vent frais balayait mes cheveux, je frissonnais légèrement. Je ne devais plus la toucher et lui parler ou la voir ça faisait partie du lot ?

    Te souiller ? Ca ne serait que trop d’honneur pour toi que je pose encore ma main sur toi … Enfin bien que ta présence me sois désagréable, je ne vois pas de raison à rester ici, à moins que tu m’en donne une valable, ce que je doute vu qui … tu es …

    C’était sûr je ne venais pas de me faire une amie, mais je m’en fichais comme de l’an 40. Je tournais les talons et commençais à m’éloigner.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: | Un retour aux sources...| Terminé |   Sam 5 Mar - 16:19

Lux écoutait la moindre réplique de la jeune femme, épiait la moindre de ses réactions. Il fallait avouer que cela l'amusait beaucoup... Ses réponses n'avaient pour la Serpentard aucune utilité. Elles sifflaient dans l'air et s'y évanouissaient. Elle avait l'impression que cette blondinette coureuse de jupon voulait se défendre, se donner de grands airs, mais ses répliques étaient aussi insipide que la réflexion d'un troll. Et puis depuis quand les Poufsouffle tentaient-ils d'avoir du caractère ? Lux aimait d'autant plus lui parler sur un léger, badin à la limite de l'ironie tandis que cette dernière semblait frôlé l'énervement en douceur.

Bien alors si on suit tes règles, on ne devrait pas parler ensemble non ? Et je ne te flattais pas du tout lorsque j’évoquais cette garce de Sanders, c’était plutôt du mépris, mais si tu es comme elle, je vois le genre …
« La nuance Tetlan, la nuance... On peut parler pour s'insulter aussi, je n'y aucun inconvénient ! Et tu sais, pas besoin de me préciser que c'était du mépris au sujet d'Anna... Contrairement à toi, on est pas obligé de tout me détailler. Mais je me demandais, qu'est-ce que tu n'aimes pas chez elle ? Oh je sais ! Black peut-être ? »

Elle avait dit le tout assez sournoisement. A dire vrai, elle n'appréciait pas du tout le fait qu'elle critique ouvertement Anna qui était l'une de ses meilleures amies depuis son arrivée à Poudlard. Même année, même maison, cela nous créait forcément des liens... Même si Lux n'était pas aussi posée que sa camarade, elle lui trouvait bien plus de valeur morale qu'à cette Sasha qui trainait dans le lit de la majeur partie des garçons de l'école... Alors que cette dernière, la critique, elle trouvait que c'était le troll qui se foutait du strangulos ! Voilà qu'à présent, elle lui tournait autour. Lux la regarda avec un léger sourire narquois.

«Original, Tetlan...»
Et bien je crains que tu vas devoir retourner dans ton état d’ennuis, vu que je n’ai pas forcément envie de rester là, avec toi …
«Tu m'en vois navrée...»

Si Lux n'avait pas été aussi froide et impassible qu'un Serpent, il aurait été possible qu'elle s'arrache les cheveux à la réponse de la blonde. Cette dernière, semblait complètement à la masse. Fallait-il vraiment lui mâcher tous les mots que l'on prononçait et éviter le moindre sous-entendu pour qu'elle puisse entretenir une quelconque conversation ?

Tu veux la vérité ? S’ils m’oublient vite, c’est le cadet de mes soucis et puis une vraie relation ? Comme je ne souhaite pas en avoir une avec eux, tu peux leur donner … Pas de soucis pour moi, si ça te plait de croire que tu es bien meilleure sur tout par rapport à moi !
« Par Merlin faut tout t'expliquer ou quoi ? Mais s'il faut te parler plus grossièrement... Par une vraie relation, je sous-entendais, partie de jambe en l'air. »

Lux leva les yeux au ciel. Non finalement, elle n'était pas si amusante que cela la coureuse de tout Poudlard. Celle qui avait l'honneur de tromper le fils de la ministre de la magie n'était pas une flèche. Agressive, répondant du tac au tac sans voir plus loin que le bout de son nez. Voilà le résumé que la brune faisait de cette blonde... Lux n'était pas non plus la reine des relations longues. A dire vrai, elle n'était pas relation du tout. Elle, ce qu'elle aimait, c'était jouer. Séduction faite, elle s'ennuyait... Après cela, aucun ne savait entretenir la flamme et puis si cela était le cas, Lux avait tendance à fuir, ayant trop peur de perdre sa liberté, de souffrir. Et alors qu'elle avait repoussé la main de la Poufsouffle cette dernière ce permis une remarque qui contrairement aux autres l'énerva. Peut-être la façon dont elle l'avait dénigré à la fin ?

Te souiller ? Ca ne serait que trop d’honneur pour toi que je pose encore ma main sur toi … Enfin bien que ta présence me sois désagréable, je ne vois pas de raison à rester ici, à moins que tu m’en donne une valable, ce que je doute vu qui … tu es …
« Ce que je suis ? Tu oublies qui tu es Tetlan. Tes mains seront à jamais sales de par tes origines. »

Elle lui avait tourné le dos bien avant que la vert et argent ne réponde. Mais n'était-ce pas le propre des Serpents que d'attaquer par derrière. Lux n'était pas vraiment accrochée à ses jugements de valeur de sang, mais il ne fallait pas non plus trop la titiller... Elle était bien amie avec Astarté ! Mais Sasha méritait bien de se le prendre dans la figure après tout... Et pourtant, ces derniers temps la brune jugeait les préjugés de sa famille déplacés. Toutefois, au fond d'elle, elle aimait pouvoir se venter d'être issue d'une vraie famille de sorciers... Elle même tourna le dos à la jeune femme et partie dans une direction opposée. Autant retourner à sa salle commune, là où les gens étaient fréquentables...


|J'ai clôturé, vu que tu disais partir ^^|







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: | Un retour aux sources...| Terminé |   



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum