Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Modo↯  Les filles et le quidditch ça me connait
avatar



Nombre de messages : 3250
Age : 18 ans.
Groupe : Les Maraudeurs, la Lumière, les ex-Lions et les beaux Joueurs de Quidditch.
Caractère : Drôle, dragueur, téméraire, courageux, fidèle, têtu, impulsif.
Crédits : : ava (c) What Else ; icon (c) Criminal Love
Date d'inscription : 28/08/2010




Sirius Black

Modo
Les filles et le quidditch ça me connait


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 33
MessageSujet: Visite à Pré-au-Lard   Mer 1 Sep - 21:13

    Le grand Patmol avait rencart.

    Avec mon herbivore préféré. C'était la raison pour laquelle j'avais mis mon réveil à sonner un dimanche. A 9h30, vous rendez-vous compte ? Mais mon Cornedrue était plus important qu'une grasse matinée. J'avais d'ailleurs été plutôt étonné de découvrir que le cerf n'était pas dans son lit à mon réveil. Sûrement que le Préfet-en-Chef était allé rejoindre sa belle pour la nuit, dans la Salle sur Demande. Héhé. Malin le Potter. J'aurais bien fait de même avec Anna, mais après le rendez-vous que je lui avais fixé le jour d'avant, on avait filé dans la Grande Salle pour le repas et on ne s'était pas revus depuis. Le désavantage d'avoir une fiancée qui n'est pas dans la même que moi, quoi.

    Réveillé en sursaut par ce fichu réveil magique - j'avais placé un sort de silence autour de mon lit pour que les autres Maraudeurs de l'entende pas - ça n'avait pourtant pas empiété sur ma bonne humeur. Mon frère et moi avions donc rendez-vous, et nous n'allions pas n'importe où... On avait pour but d'aller boire un coup à la Tête de Sanglier... Et je devais acheter un cadeau à Anna pour son anniversaire. J'avais une idée précise en tête, et j'espérais pouvoir le trouver à Pré-au-Lard. Autrement, on transplanerai au Chemin de Traverse.

    En attendant, j'étais censé me préparer. Je pris une rapide douche froide pour finir de me réveiller, et j'enfilais un jean, une chemise blanche et mon beau blouson en jean moldu. Il faisait plutôt frais, ces temps-ci, même dans le château, mais ce blouson était tout de même plus classe que nos vieilles capes de sorcier ! Une fois propre, beau et habillé, je filais à la grande salle. Je n'y vis pas mon cerf adoré, ni Lily, d'ailleurs. Anna n'était pas présente non plus. Je bus donc mon café en silence, et j'engloutis deux ou trois tartines de confiture, ainsi qu'une tranche de bacon. Qui a dit que Patmol est un goinfre ? J'préfère ça. Une fois rassasié - c'est le mot ... - je sortis de la grande salle les mains dans les poches, et je me dirigeais vers le lieu de rendez-vous que j'avais fixé à mon frangin. Une clope dans la bouche, le reste du paquet dans la poche, c'est avec joie que je vis apparaître, au détour d'un couloir, la statut de la sorcière borgne. Et, tout prêt, mon mangeur d'herbe qui m'attendait.

    « Hey, Cornedrue ! Alors, quoi, t'es devenu un lève-tôt, ou tu n'as pas dormi dans le dortoir, cette nuit ? » demandais-je, un sourire malicieux aux lèvres.

    Traduction : " Salut frangin, comment ça va ? Bien dormi avec ta Lily ? " Héhé. Je le connaissais trop bien, mon James. Il ne se lèverai pas aussi tôt un dimanche matin s'il n'avait pas une très bonne raison. Il avait donc sans doute dormi avec Lily, à moins qu'il ne l'ait rejoint le matin-même. Bref, il y avait de grande chose qu'il ait vu sa fiancée avant notre rendez-vous.

    « Prêt pour une journée entre frères ? Allez, viens, on ferait mieux d'y aller sinon, quelqu'un va se demander ce qu'on fout-là. T'as la carte ? »

    La carte. Un objet absolument indispensable pour tout bon Maraudeur qui se respecte se rendant à Pré-au-Lard. Je sortis ma baguette, et je prononçais le sort voulu face à la sorcière borgne. Le passage apparut, et je m'engouffrais dedans, suivit de mon frère. Une dizaine de minutes plus tard on émergea au fond de la cale de Honeydukes, le magasin de bonbons. Sous la cape d'invisibilité de James, on passa du fond du magasin à l'espace réservé aux clients en quelques secondes, et on se découvrit dans un coin, vérifiant que personne ne nous voyait. Il était encore tôt, et il n'y avait pas grand monde dans le magasin. Attrapant un paquet de fondants du chaudron, je les payai et nous sortîmes de chez le marchand de bonbons.

    « Bon, on file à la Tête de Sanglier se boire un Whisky Pur Feu ou on va acheter le cadeau d'Anna ? J'sais pas si on peut le trouver ici... Un chien, tu crois que c'est possible ? » demandais-je avec un sourire joyeux.

    Pour ma part, je votais plutôt pour aller acheter le cadeau d'Anna immédiatement. J'avais hâte de lui choisir son petit chien. Notre petit chien !

    [ HJ ;; Désolée, c'est vraiment pas génial, mais je suis crevée =( ]
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: Visite à Pré-au-Lard   Jeu 2 Sep - 20:06

James était adossé à la statue de la Sorcière Borgne, l'image même de la désinvolture. Il avait la carte des Maraudeurs sous les yeux, et il s'amusait à espionner ses petits camarades. Ce qui était moyennement divertissant, étant donné que la majorité d'entre eux dormaient paisiblement dans leurs dortoirs. Il put cependant remarquer que certaines filles avaient décidé d'aller tenir chaud aux garçons, particulièrement chez les Serpentards... Peut-être qu'il faisait vraiment froid, chez eux. James n'y était allé qu'une seule fois, et ça restait son meilleur souvenir. Les Maraudeurs au grand complet avaient pris l'apparence de Serpentards et avait fait irruption au beau milieu de la nuit dans leur salle commune pour la redécorer à leur façon. Ils avaient mis des mois à préparer cette blague, et James en riait encore rien qu'à y repenser. Pris d'un élan de camaraderie, il vérifia que Anna était bien dans son lit. La réponse étant positive, il se mit à la recherche de son frangin, qui devait le retrouver ici dans quelques minutes. Il quittait tout juste la Grande Salle, et James sourit en suivant la petite étiquette à son nom le long des couloirs. Soudain Patmol fit irruption au bout du couloir, et le jeune Potter rangea la carte dans un des replis de sa cape. Au contraire de son frère, il avait décidé de la porter, cette cape. Et même si en dessous il avait tout d'un moldu - jeans, polo, converses -, il avait estimé que Pré-au-Lard étant peuplé de sorciers, il passerait inaperçu ainsi vêtu. Et étant donné que les sorties étaient désormais interdites pour les élèves, il valait mieux que personne ne les remarque. Il répondit à son frangin par un large sourire, tout aussi malicieux que celui qu'il lui offrait.

-Un peu des deux, j'imagine. Etant donné que Lily m'a obligé à me lever super tôt... Elle voulait réviser avant d'aller faire sa ronde. J'lui ai fait croire que j'allais faire ma ronde du côté des Serpentards et des Pouffsouffles. Elle a rien dit, mais j'suis pas sûr qu'elle ai gobé l'histoire.

Il sourit à nouveau. Evidement que Lily savait qu'il n'allait en aucun cas accomplir sa tâche de Préfet-en-Chef. Il lui avait peut-être même dit la veille qu'il devait voir Patmol aujourd'hui, il ne s'en rappelait plus. En tous cas, Lily avait fait comme si elle le croyait, et ils s'étaient donné rendez-vous tard dans l'après-midi. Il avait donc toute la journée pour traîner avec Sirius à Pré-au-Lard, comme au bon vieux temps.

-Toujours prêt pour ça, frangin ! Et évidement que j'ai la carte, sac à puce. Je t'espionnais en t'attendant !

Il lui tira la langue, toujours très mature, avant de s'engouffrer à sa suite dans le tunnel. Et dire qu'ils étaient les seuls à connaître ce passage secret... Qu'est-ce que les autres élèves pouvaient être à la ramasse ! Il leur avait peut-être fallu cinq ans pour mettre au point leur carte, mais ils étaient devenus les maîtres du Château. Il n'y avait pas un seul endroit qu'ils n'avaient pas visité. Arrivés à Honeydukes, James acheta une plume en sucre pour remplacer celle qu'il avait finie, et suivit son frère au dehors. Il faisait encore bien frais en ce début Mars, et le jeune Potter resserra les pans de sa cape autour de ses épaules. Sirius lui demanda alors ce qu'il préférait faire. Peu importe, tant qu'ils ne restaient pas là à se geler la nouille !

-Même pour un Maraudeur il est un peu tôt pour un Whisky Pur Feu, tu crois pas ? Je vote pour le cadeau...

Il adressa un sourire à son frère de coeur, avant de lui donner une tape dans le dos réalisant ce qu'il voulait acheter. Qu'est-ce qui lui était passé par la tête, exactement ?

-Tu comptes lui acheter un chien ? J'crois qu'elle aura déja bien assez à faire avec un seul cabot ! Mais bon, si tu me promets de dresser ce chien à bouffer le chat de Lily, je veux bien t'aider. Je crois qu'il y a une ménagerie près de chez Piedodue...

Sans attendre, il se mit en marche. Il lui semblait avoir entendu un groupe de fille parler des animaux mignons tout plein qu'ils vendaient de ce côté là. Il n'était sûr de rien mais ça ne coûtait pas grand chose d'aller vérifier. Eh mais maintenant qu'il y pensait, lui non plus n'avait rien acheté à Anna ! Mince, quel piètre meilleur ami il faisait ! Il devait absolument trouver quelque chose, et quelque chose de bien. Il lança un regard en coin à Sirius qui semblait tout à fait heureux.

-Laisse-moi deviner... Elle a très bien pris la nouvelle, non ?

Il parlait évidement des révélations de son frère de coeur sur le statut d'animagi des Maraudeurs. Il lui avait parlé la veille, et James n'avait pas eu l'occasion de le voir depuis (trop occupé avec sa propre fiancée). Mais il était curieux de savoir ce que sa Vipère avait bien pu dire, et comment elle avait réagi à tout ça.

[Désolée, pas top^^]
Modo↯  Les filles et le quidditch ça me connait
avatar



Nombre de messages : 3250
Age : 18 ans.
Groupe : Les Maraudeurs, la Lumière, les ex-Lions et les beaux Joueurs de Quidditch.
Caractère : Drôle, dragueur, téméraire, courageux, fidèle, têtu, impulsif.
Crédits : : ava (c) What Else ; icon (c) Criminal Love
Date d'inscription : 28/08/2010




Sirius Black

Modo
Les filles et le quidditch ça me connait


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 33
MessageSujet: Re: Visite à Pré-au-Lard   Ven 24 Sep - 19:09

    Aaah, les femmes. Il n'y avait que elle pour nous faire lever si tôt, hein. Surtout pour bosser. Heureusement, Anna était aussi accro au sommeil que moi, Merlin merci ! Je me voyais très mal me lever à six heures pour la rejoindre à la bibliothèque... Surtout que ce lieu n'était pas idéla pour se bécotter, avouons-le. Avec cette vautour de Mme Pince qui rodait, on n'était jamais trop prudent...

    « Et ben mon vieux ! Se lever si tôt pour bosser, c'est un exploit, pour toi ! » souris-je. « Si je comprends bien, on a toute la journée pour nous ! Cool. »

    Tirant la langue à mon frangin suite au " sac-à-puce " moqueur de celui-ci, je m'engouffrai dans le passage. Une fois arrivé à Honeydukes, je fis quelques achats pour le reste de la journée, puis sortit, James à ma suite, pour me retrouver dans la rue de Pré-au-Lard. Il faisait frais, et je songeais que j'avais bien fait de prendre mon blouson. Je sortis ma baguette, faisant flotter mon sac de friandises à mes côtés, et je piochais allègrement dedans. J'assénai une grande claque dans le dos de James quand il déclara quen même pour nous, Ô magnifiques Maraudeurs que nous sommes, il était un peu tôt pour un verre d'alcool.

    « Ouais, t'as raison. Va pour le chien, alors ! Puis on passera chez Zonko, après, on est en rupture de stock de bombabouses ! »

    Héhé. Mais ouiiii, mon Cornedrue, bien sûr que je dresserai mon future p'tit cabot à bouffer le chat de Lily ! Et puis tu verras, Anna ne se lassera jamais de deux cabots... Je me souvenais clairement de son regard, posé sur le cabot que j'étais avant qu'elle découvre que le grand chien noir qu'elle caressait depuis quelques minutes était Sirius... Il était vraiment... Bref. Je pensais que ce petit chien lui ferait vraiment plaisir.

    « Non, je pense que c'est une bonne idée. T'sais quand elle m'a regardé, avant qu'elle ne découvre que j'étais Animagi, elle avait vraiment l'air de vouloir un chien... Je suis sûr que ça lui plaira et qu'elle s'en occupera, et puis... Ca me plaît bien aussi. »

    Je souris joyeusement. C'est vrai que la perspective d'avoir un chien me plaisait assez. Je me dirigeais vers l'unique animalerie de Pré-au-Lard en discutant joyeusement avec James de nos pitreries, et de nos futures blagues, jusqu'à ce qu'il me demande si ça c'était bien passé. Je songeais à la réaction d'Anna et je me dis qu'effectivement, ça n'aurait pas pu mieux se passer.

    « Tu sais que je l'aime, ma fiancée, Cornedrue ? Elle a bien pris la nouvelle, elle a même dit qu'elle comprenait nos raisons... Bref. Je lui ai tout révélé... Excepté le secret d'Harry. Je me suis pas senti, sur le coup. Et puis, Dumbledore n'ai vraiment pas au courant, et j'ai pas vraiment envie de subir sa colère... Ni celle de Lily. Puis il faudrait que j'en parle à Harry, d'abord. Bref... Pas tout de suite... Tu crois que j'ai bien fait, Corn' ? »

    Je me posais pas mal de questions depuis la veille, et mon rendez-vous avec ma fiancée. D'un côté, je n'aimais pas lui cahcehr quelque chose, surtout un truc aussi énorme. De l'autre... C'était un secret de guerre. Un secret important, et j'en avais, avec tous ceux qui le connaissait - et ils se comptaient sur les doigts des deux mains - la responsabilité. Sauf que je n'étais pas le seul, et que je devais faire gaffe...

    Arrivés devant l'animalerie, je poussai la porte et entrait en saluant les vendeuses. Deux jolies jeunes filles se tenaient là, s'occuant des bestioles, tandis qu'une plus vieille faisait des calculs derrière un comptoir. Avant ma rencontre avec Anna, j'aurais sûrement reluqué les filles, et en aurait profité pour draguer. Maintenant, si elles me jetainent des coups d'oeils aguicheurs - surtout la blonde ... - je ne m'occupait pas d'elle. Je m'approchais des quelques cages qui contenaient des chiots. Je tenais à prendre un chiot, pour qu'Anna puisse le voir grandir. Une des vendeuses - la blonde - s'approcha de moi.


    « Bonjour, Je suis Amélie, vous voulez quelque chose en particulier ? »
    « Oui, je recherche un petit chiot à offrir en cadeau à ma fiancée. Mais je ne vais pas prendre sur votre temps, je vais faire mon choix tout seul. Merci. »

    Héhé. Subtil, Patmol, subtil. En une phrase, je lui avait fait comprendre que j'étais fiancé et que, non, je n'avais pas besoin d'elle. Après une petite moue déçue, la vendeuse s'éloigna, et je pus observer à ma guise les petits chiots dans leur cage.

    « Alors, Cornedrue, lequel tu préfères ? Il faut que Patmol lui plaise. Je ne veux pas de conflit entre... les deux chiens d'Anna ! »

    J'observais les chiens, et un en particulier attira mon attention. Un p'tit chiot qui avait l'air très agité. Le poil marron, le museau noir, les oreilles pendantes, et deux grandes prunelles noires brillants d'intelligence. Il était petit et fin, mais avait l'air en bonne santé, et était beau comme tout. Je sentais qu'il plairait à Anna... Et à Patmol.

    « Tiens Cornedrue, que penses-tu de celui-ci ? Il a l'air bien, non ? »

    [ Voilà. Pas génial, mais bon... ]
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: Visite à Pré-au-Lard   Lun 27 Sep - 3:49

La nuit avait été courte pour le jeune Potter, puisqu'il l'avait passée avec Lily. Il avait donc préféré ne pas perdre son temps à dormir... Il fallait dire que les nuits en amoureux n'étaient pas si fréquentes que cela, et qu'il en profitait donc à fond à chaque fois. Mais en plus, aujourd'hui, la jeune femme avait décrété qu'elle devait réviser, donc réveil très tôt. Le pauvre Maraudeur n'avait pas eu d'autre choix que de l'imiter, même s'il s'était bien gardé de travailler, lui. De un, il n'avait pas autant de devoirs que la Préfète, puisqu'il ne suivait qu'un seul programme, et de deux, il aimait bien travailler au milieu de la nuit avec son Patmol adoré et sous les regards désespérés de Remus. La remarque de Sirius fit rire le jeune homme.

-Ah non, moi j'me contentais de distraire Lily pendant qu'elle essayait de travailler, si tu vois ce que je veux dire... Et oui, une journée entre frangins comme au bon vieux temps !

Il sourit à Sirius, avant de lui faire une grimace en réponse à son tirage de langue. Suite à quoi ils s'engouffrèrent tous deux dans le passage secret qu'ils étaient les seuls à connaître, et en sortirent à Honeydukes. James acheta une plume en sucre, tandis que Sirius faisait ses emplettes, puis ils quittèrent la boutique pour se retrouver dans le froid mordant de ce mois de Mars. Ils se mirent d'accord pour oublier le Whisky Pur Feu pour le moment et pour aller acheter le cadeau d'Anna à la place. Sirius proposa un chiot, et James finit par approuver non sans s'être moqué de son frère avant. Il reçu de sa part une bonne claque dans le dos, ainsi qu'une information capitale : ils n'avaient plus de Bombabouses. Il n'avait pas mis le nez dans leurs stocks dernièrement, et il ne s'était donc pas rendu compte qu'ils devaient en acheter bien vite. Hors de question de laisser le moindre répit à Rusard, ni même à McGonagall ! Il ne leur restait plus que quelques mois dans cette école, et ils se devaient de les rendre inoubliables.

-Avec un peu de chance, ils auront des nouveautés qu'on pourra tester sur cette chère Miss Teigne !

Cornedrue taquina Sirius en lui demandant si Anna arriverait à supporter deux chiens. Ce à quoi Sirius répondit qu'il n'y aurait aucun problème avec ça, parce qu'elle avait adoré Patmol avait d'apprendre que c'était un Animagus. Black déclara que ça lui plairait bien aussi. James lui adressa un sourire moqueur.

-Tu te crées une meute, Patmol ? J'ai hâte de te voir t'affirmer comme le mâle dominant...

Il éclata de rire en espérant que le futur chien de son meilleur ami ne soit pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Puis ils se mirent en route vers l'unique animalerie de Pré-Au-Lard, discutant et riant de leurs futures blagues. James avait l'impression que ça faisait une éternité qu'il n'avait pas fait cela avec Sirius. Ils avaient chacun une fiancée, à présent, et ils passaient le plus clair de leur temps en leur compagnie. En plus de cela, ils avaient plus de devoirs que jamais, et l'Ordre ainsi que le Quidditch leur prenaient beaucoup de temps. Sans compter que James avait des obligations de Préfet-en-Chef à remplir, maintenant. Si bien que les deux Maraudeurs passaient moins de temps ensemble, et leurs fous rires manquaient au jeune Potter. Il était plus qu'heureux de passer cette journée uniquement avec son frère de coeur, pour retrouver un peu de ce qu'ils avaient toujours eu avant. Pour redevenir des gamins insouciants l'espace d'une après-midi.

James, voyant son meilleur ami si heureux, lui demanda comment Anna avait pris la nouvelle. Il supposait que ça s'était très bien passé... Sinon Sirius le lui aurait depuis longtemps. Il serait même probablement venu le trouver la veille, pour en parler avec lui. Le jeune homme lui répondit que tout s'était merveilleusement bien passé, que sa fiancée était géniale, et qu'il l'aimait. Il lui confia également qu'il n'avait rien dit pour le secret des Voyageurs du Temps, et lui demanda son avis. James réfléchit un instant, passant machinalement sa mains dans ses cheveux.

-Oui, j'pense que t'as bien fait, pas trop de révélations d'un coup. T'as raison de vouloir en parler avec Harry d'abord, pour être certain de pas faire une connerie... Il ne connait pas Anna, et donc tu sais ce que ça veut dire... Mais tu sais, on s'en fout de Dumbledore. Si tu penses que Anna pourrait gérer cette information, alors dis-lui. On a tous le droit de savoir, du moment qu'on est capable d'assumer.

James n'approuvait pas la politique de dissimulation du Directeur. Lui pensait que connaître son futur était une force, non une faiblesse ou un danger. Tous ceux qui savaient pour les VdT avaient assumé leur destin et continuaient à jouer leur rôle. Lily et lui avaient même décidé de ne pas fuir devant la mort. Dumbledore aurait dû avoir un peu plus confiance en eux. James admirait Sirius pour avoir caché ce secret à sa petite amie pendant si longtemps. Lui-même n'avait pas été capable de porter ça tout seul. Et pourtant, le destin de son frère n'était pas plus enviable que le sien. Sirius devait finir à Azkaban, même si James espérait bien changer cela sans savoir comment faire. Black savait ce qui l'attendait, il savait également ce qui attendait plus que probablement sa fiancée, et pourtant il avait gardé tout cela pour lui tout ce temps. Le jeune Potter regarda son frère un instant, avant de poser sa main sur son épaule.

-Tu sais quoi, tu devrais lui dire, Patmol. Harry sera d'accord, tu peux en être certain. Et si tout doit vraiment se terminer dans deux ans et demi, tu crois pas qu'elle devrait le savoir ? Qu'elle devrait être au courant, pour pouvoir profiter à fond de chaque jour ? Deux ans et demi, c'est ce qu'il me reste... Et c'est probablement ce qu'il reste à Anna aussi.

Ils continuèrent leur route, et se retrouvèrent bien vite devant l'animalerie. Il n'y avait personne, à cette heure-ci, et c'était aussi bien. Il aurait été très inconfortable de rencontrer quelqu'un de Poudlard alors qu'ils n'avaient pas le droit de sortir de l'enceinte de l'école. Sirius poussa la porte et entra la premier, suivit de James. Le regard des vendeuses se tourna immédiatement vers eux, et le jeune Potter remarqua qu'elles n'étaient pas indifférentes à leur charme. La blonde semblait reluquer Patmol avec intérêt, tandis que les sourires de la brune lui étaient plutôt destinés. James leur jeta un regard indifférent, et se tourna vers des cages contenant des petits chiots. Comme un gamin il glissa son doigt entre les barreaux pour caresser l'un d'entre eux, quand l'une des vendeuses s'approcha d'eux. Il se retourna pour voir qu'il s'agissait de la blonde, et qu'elle s'adressait à Patmol. Étouffant un rire moqueur, il s'approcha de son frangin, les bras croisés sur la poitrine.

Elle proposait son aide, mais Patmol l'envoya balader proprement. James admira la subtilité naturelle de son frangin, et alors que la vendeuse faisait une moue déçue, il agita la main pour lui indiquer qu'il était temps pour elle de dégager. Il aimait beaucoup jouer les mauvais garçons avec Sirius. Sans plus accorder d'attention aux filles, le Gryffondor s'occupa des petits chiens. Son frère lui demanda lequel il préférait, et James observa les animaux pour les comparer. L'un d'eux attira son attention, et il allait s'approcher pour mieux le voir quand Black reprit la parole. Il lui désigna exactement le chiot qu'il venait de remarquer, celui qui faisait l'imbécile.

-Ahah Patmol, c'est celui que j'préfère aussi ! Ce p'tit là m'a l'air très dégourdi, et je peux voir dans ses yeux qu'il fera plein de conneries. Le parfait compagnon d'un Maraudeur, en somme !

Se plaçant juste devant la cage, il glissa ses doigts à l'intérieur. Le chiot s'approcha et commença à le lécher avec entrain. Le jeune Potter éclata de rire, sans retirer sa main.

-Et puis, tu vois, il aime déja son tonton Cornedrue ! Aïe !

Il retira précipitamment ses doigts, que le chiot avait décidé de mordiller, probablement pour voir si c'était comestible. James porta machinalement ses doigts à sa bouche. Il se rendit alors compte que le chien avait léché ces mêmes doigts... Il laissa retomber sa main, et se contenta de la secouer d'un air dégouté.
Modo↯  Les filles et le quidditch ça me connait
avatar



Nombre de messages : 3250
Age : 18 ans.
Groupe : Les Maraudeurs, la Lumière, les ex-Lions et les beaux Joueurs de Quidditch.
Caractère : Drôle, dragueur, téméraire, courageux, fidèle, têtu, impulsif.
Crédits : : ava (c) What Else ; icon (c) Criminal Love
Date d'inscription : 28/08/2010




Sirius Black

Modo
Les filles et le quidditch ça me connait


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 33
MessageSujet: Re: Visite à Pré-au-Lard   Sam 4 Déc - 18:18

    Haha, moi, au moins je n'avais pas ce problème avec Anna ! Elle, au moins, ne me forçait pas à travailler un dimanche matin ! Mais Lily, c'était une autre histoire ! J'imaginais très bien la Tigresse travailler sur un devoir de Métamorphose ou une Potion, imperturbable, tandis que mon meilleur ami, asseyant en vain de la distraire ... A cette pensée, j'éclatais de mon rire-aboiement si particulier. Oui, pauvre James, il n'avait aucune chance contre Lily !

    « Haha, je te plains Cornedrue ! Ta furie de petite-amie n'est pas toujkours facile à vivre ! »

    Je répondis à la grimace de James par une claque dans le dos, en riant. Haaa, ce que ça faisait du bien une journée entre frangins. Fallait bien avouer que depuis l'attaque de Gringott's, James et moi ne nous étions jamais réellement retrouvé seul à seul pour délirer et s'éclater comme avant. Ca me manquait, d'ailleurs. Après avoir fait nos provisiosn de friandises pour la journée, le cerf et moi nous retrouvâmes dans l'allée centrale de Pré-au-Lard et nous décidâmes d'un commun accord d'acheter en premier lieu le cadeau d'Anna, puis de filer à Zonko pour faire le plein de farces et attrapes en tout genre. Nous prîmes donc le chemin de l'unique animalerie du petit village sorcier, échangeant boutade sur boutade et riant comme deux gamins - que l'on était, d'ailleurs.

    « Ouais, je me suis décidé à créer une meute, ouais. » confirmais-je en rigolant. « Dis, Cornedrue, tu crois qu'Anna accepterait de devenir la femelle dominante ? » demandais-je malicieusement.

    Ensuite, la conversation s'enchaîna sur les révélations que j'avais faites à Anna. Je souris en me remémorant la tendre soirée en amoureux que nous avions passé après. J'avais été heureux de retrouver ma vile vipère, et plus encore de lui avoir révélé nos secrets. Bien qu'il en restait encore un, le plus gros. Les VDT. Je m'en confiai à James, bien sûr, et il me conseilla de tout dire. Ouais, mon poteau avait raison ... Car si la mort de James et Lily signifiait aussi celle d'Anna... Non, non, non, il ne fallait pas que je pense à ça ! Enfin, quoiqu'il en soit, je dirais tout à Anna.

    « Ouais, t'as raison, Cornedrue, au diable Dumbledore, je dirais tout à Anna. Mais je vais tout de même en parler à Harry. De toute façon, j'aimerais avoir une conversation avec lui. J'ai l'impression qu'il va de moins en moins bien, non ? »

    Je fis une grimace en pensant à mon filleul. Ouais, Harry n'allait pas bien. James et moi en avions un peu discuté, mais pas autant que je le souhaitais. C'était l'occasion... Vraiment, je voulais apporter mon aide à Harry qui, je m'en rendais compte aujourd'hui plus que jamais, n'était qu'un gosse paumé au fardeau beaucoup trop lourd pour lui. Mais il pouvait vaincre Voldemort, c'était une certitude. Sauf qu'il lui faudrait du temps ... Du temps, et du soutien de la part de ses proches. Et j'avais envie de l'aider. Harry changeait beaucoup, en ce moment, et je trouvais qu'il ressemblait de plus en plus à James. Merlin, deux Cornedrue, comme si un ne suffisait pas !

    Nous arrivâmes enfin devant l'animalerie, et je poussais la porte. Après avoir envoyé balader une jeune femme qui était venu me draguer, je m'approchait des chiots qui se trouvait-là. Immédiatement, l'un d'eux attira mon attention. L'oeil vif, il semblait joyeux et intelligent. De plus, c'était une belle bête. Et il plaisait à Cornedrue. Parfait, c'était lui que je prendrais ! Bon, bien sûr, je ne pourrais sûrement pas le donner à Anna tout de suite. J'attendrais les prochaines vacances ! J'espérais que la mère de James accepterait de me le garder.

    « Ouais, il est génial. Je le prends ! Je suis sûr qu'il saura nous suivre dans toutes nos conneries ! Aaah, et puis, tu crois qu'il aimera Lunard ? On pourra p'têtre l'emmener, non ? »

    Héhé. Ca, pour une idée, c'était une idée ... James se fit alors mordiller par le chiot, et j'éclatais de rire devant la mine dégouté de mon meilleur ami quand il se rendit compte qu'il allait mettre à la bouche le doigt que l'animal avec léché. Je lui donnais une tape amicale dans le dos, puis j'allais chercher le propriétaire de l'animalerie. Un homme sympathique qui après m'avoir expliqué tout ce que je devais savoir, et après m'avoir fait acheté une laisse pour le chien, le sortit de sa cage.

    « Et voilà, Cornedrue, il est à moi ! Tu crois que ta mère accepterait de me le garder en attendant que je l'offre à Anna ... A moins qu'on l'emmene à Poudlard. »

    Je ris en songeant au chien dans la grande école. Hum. Je l'imaginais déjà surgir en plein cour de Métamorphose et faire la peur de sa vie à McGonagall ! Héhé. Accrochant la laisse au collier du chien, je sortis de l'animalerie tout fier. Aussitôt, la p'tite bête si mit à gamabder partout, et je le regardais en riant.

    « Dis, mon Cornedrue, ça te dit pas qu'on transplane chez toi ... J'aimerais bien faire un petit tour de moto volante ! Bon, faudrait faire gaffe de ne pas se faire choper par ta mère, mais ... »

    Un sourire se dessina sur mes lèvres. Ma moto volante ... Quelle bonne idée ! Ou pas ...

    [ Aaah, c'est nul et j'ai mis hyper longtemps à répondre, désolé =( J'espère que ça t'ira. ]
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: Visite à Pré-au-Lard   Lun 3 Jan - 20:46

Alors que le rire de Patmol résonnait dans le silence du couloir, James se mit à rire aussi. Cet aboiement si caractéristique de l'hilarité de son meilleur ami le faisait toujours marrer, peu importe les circonstances. Patmol était bien la seule personne au monde qui pouvait le faire rire rien qu'en se marrant également. Les paroles de l'aîné des Blacks n'étaient pas dépourvues de sens, et elles ajoutèrent à l'hilarité de Cornedrue, tout comme la grande claque qu'il venait de recevoir dans le dos. En effet, Lily était une véritable furie contre laquelle il n'était pas la peine d'essayer de se battre. Evidemment, il faisait toujours l'imbécile quand elle voulait le faire travailler, mais généralement il finissait pas abdiquer devant l'air farouche de sa fiancée. Il n'avait pas l'ombre d'une chance avec elle.

-Je suis toujours perdant, de toute façon ! J'ai le choix entre des devoirs à l'aube si je dors avec Lily et un concert de ronflements si je dors dans notre chambre... Impossible de faire une grasse mat' dans cette foutue baraque !


Le Gryffondor se mit à rire à nouveau, s'empressant de mettre un peu de distance entre lui et son frangin, juste au cas où celui-ci essayerait de le frapper. Il ne mentait pas, les Maraudeurs ronflaient tellement fort que ça le réveillait, parfois. Le pire était sans conteste Peter, même si Sirius se défendait tout de même. Ils s'engagèrent tous deux dans le passage secrets que les Maraudeurs étaient les seuls à connaître, et James, tout comme Black, ne pu s'empêcher de penser que ça faisait du bien de se retrouver que tous les deux. Ca faisait très longtemps qu'ils ne s'étaient pas fait une virée entre frères, comme au bon vieux temps. Leurs vies étaient devenues compliquées, et ils avaient des tas de choses à gérer, à présent. Sirius devait s'occuper de sa fiancée, tout en essayant de prendre soin de Harry qui semblait voir en lui un confident, et il avait également l'Ordre et les entraînements de Quidditch. James aussi, avait l'Ordre, le Quidditch, son rôle de Préfet-en-Chef, sa fiancée. Ils avaient écopé d'un nombre alarmant de responsabilités, et leur temps ensemble en pâtissait.

Alors cette petite escapade avec Patmol emplissait le jeune Potter d'enthousiasme. Ils allaient passer la journée à faire les imbéciles, à se marrer pour un rien, à échafauder des plans à deux noises pour jouer de nouveaux tours aux Serpentards. Comme avant, quand ils n'avaient besoin de s'occuper de rien. Comme au bon vieux temps.

Ils arrivèrent à Pré-au-Lard rapidement, et se retrouvèrent dans l'allée principale. Ils se mirent d'accord pour aller d'abord acheter le cadeau d'Anna, un petit chiot. James trouva cette idée un peu bizarre, étant donné que Patmol était déja lui-même un chien, mais se garda de tout commentaire. C'était comme si lui décidait d'offrir un faon à Lily... A la place, il taquina son frangin gentiment. Sirius répliqua, causant l'hilarité du jeune Potter.

-Honnêtement, je sais pas trop... Comme ce superbe pendentif en forme de cerf te l'indique, mon cher Patmol, je crois que ta fiancée a un faible pour les bêtes à cornes. Sans rancune, hein ?

Il lui fit une nouvelle grimace, alors qu'ils prenaient la direction de l'animalerie de Pré-au-Lard. La conversation s'orienta alors sur les confessions de Sirius à Anna. Le jeune Black se demandait s'il aurait dû lui raconter pour les Voyageurs du Temps. Et Cornedrue s’empressa de déclarer qu’effectivement, il aurait dû. Le jeune homme estimait que connaître son futur était une force, idée que Dumbledore ne partageait pas. Pourtant, savoir qu’il serait le père de Harry, et qu’il mourrait dans quelques années, avait donné à James une force nouvelle, et d’autres raisons de se battre. Et accepter sa mort prochaine libérait d’une peur paralysante. James pensait donc qu’Anna aurait dû être mise au courant, d’autant plus qu’elle n’apparaissait pas dans l’histoire d’Harry, et qu’il était donc probable qu’elle n’ait pas de place dans le futur. Si elle devait mourir dans deux ans, n’avait-elle pas le droit de savoir, histoire de profiter de chaque instant ?

Sirius déclara qu’il voulait d’abord en discuter avec Harry, ce que James pouvait comprendre. Après tout, interroger le Survivant pour avoir toutes les infos possible n’était pas une mauvaise idée. Peut-être Patmol pourrait-il apprendre ce qui allait arriver à Anna. Le jeune Black ajouta qu’il s’inquiétait pour son filleul, et les lettres de son fils revinrent en mémoire de James. Il ne comprenait pas trop ce qui était en train de se passer, mais Harry changeait, et il perdait ses souvenirs. Les relations entre les Voyageurs du Temps étaient devenues plus que chaotiques. Harry ne fréquentait plus ni Ron ni Hermione, et ces deux derniers agissaient comme s’ils ne pouvaient pas se piffrer. Eux qui étaient clairement amoureux l’un de l’autre quelques mois auparavant…

-Oui, il m’inquiète aussi. Mais je comprends rien à ce qui leur arrive à tous… Harry est pas le seul à changer, tu verrais Hermione ! C’est comme s’ils ne se connaissaient plus, et qu’ils ne se rappelaient plus pourquoi ils étaient là… Dis, Patmol, tu crois que le futur a changé ? Et que c’est pour ça qu’ils perdent leurs souvenirs ?


James était bien en peine de trouver la moindre explication à ce phénomène étrange. La seule qui lui venait, c’était celle-ci : le futur avait changé. La mort de Pétunia, et peut-être celle d’un tas d’autres personnes, avait changé les choses, et le monde que Harry avait connu n’existait plus. Mais cela aurait-il également pu détruire l’amitié entre les VdT ? Le Maraudeur n’avait pas d’explication, et il ne voulait pas en demander à Dumbledore. Il faisait confiance au vieil homme, les yeux fermés, et il l’admirait toujours autant, mais il avait le sentiment que ces découvertes devaient rester entre Harry, Sirius et lui. Et puis, si quelqu’un devait poser les questions, c’était son fils et non lui. Lui devait se contenter de l’épauler et de le soutenir quand il en avait besoin. Même si ce n’était pas toujours facile, surtout pour lui qui était si doué avec le réconfort…

Les deux compères finirent par pénétrer dans l’animalerie, et après avoir envoyé proprement balader la vendeuse, ils tombèrent d’accord sur un chiot. Les paroles de Sirius firent rire son frangin, qui lui donna une tape sur l’épaule.

-Evidemment qu’il va aimer Lunard, quelle question ! Qui pourrait ne pas aimer cette grosse boule de poils si affectueuse ? Mais désolé de briser tes rêves, mon cher Patmol, mais j’pense pas que l’emmener avec nous soit une bonne idée. Personnellement, j’ai déjà assez à m’occuper entre le Loupiot qui chercher à étriper tout ce qui bouge, le rat qui ne sert strictement à rien, et toi qui fout le bordel, pour ne pas avoir en plus à garder un œil sur un bébé Patmol complètement inconscient !


Comme une réponse à sa tirade, le chiot se mit à mordiller les doigts de notre pauvre Cornedrue. Dans un gémissement de douleur à peine exagéré, le Gryffondor retira sa main de la cage et la porta à sa bouche avant de réaliser qu’il s’apprêter à mélanger sa salive avec celle de l’animal. Une grimace de dégoût plus tard, Sirius se moquait ouvertement de lui. Tandis que Black s’éloignait pour chercher le patron de la boutique, James se tourna vers le chiot et le menaça dans les règles de l’art. Non mais, il allait lui apprendre les bonnes manières, à ce maudit clébard ! L’air boudeur, il écouta sans rien dire les recommandations de l’homme, puis se tourna vers Patmol lorsqu’il sortit le chien de sa cage. Il eut un sourire aux paroles de son meilleur ami, et croisa les bras sur sa poitrine.

-Tsss… En tant que Préfet-en-Chef, j’ai l’honneur de te rappeler que les chiens sont interdits dans l’enceinte de l’école. Alors n’essaye d’enfreindre le règlement plus que tu le fais déjà, sale cabot ! Ma mère sera heureuse de te le garder, elle a toujours adoré les chiens.


Il lui adressa un clin d’œil et un sourire. Il faisait une petite référence au fait que sa mère aimait Sirius comme son propre fils, et qu’elle lui avait fait une place dans la famille dès son arrivée. Il se rappelait encore l’été où Black avait campé dans son jardin, quand il s’était enfui de chez lui. Ca avait été l’un des meilleurs étés de sa vie. Ils avaient passé leur temps à faire des conneries, à rire comme des tordus, à se jouer des tours et à s’entraîner au Quidditch.

Le jeune Potter regarda son frère accrocher la laisse au collier de son nouvel animal, puis ils quittèrent ensemble l’animalerie. Ils firent quelques pas dans la rue, observant le chiot gambader joyeusement autour d’eux. La scène arracha un sourire à Cornedrue. Et soudainement, Patmol fit une proposition plus qu’alléchante. Transplanner chez lui pour faire un tour de moto volante… Un peu qu’il en avait envie ! Ils n’avaient eu que très peu l’occasion de l’essayer, durant les vacances de Noel, avec l’attaque de Gringotts et tout ce qui en avait découlé. Alors autant ne pas laisser passer la chance de faire quelque chose de totalement interdit et d’aller explorer les airs de Godric’s Hollow en moto ! Se sentant soudainement très enthousiaste, James attrapa son frangin par les épaules, un grand sourire aux lèvres.

-Tu parles que ça me dit ! Attrape ta bestiole, direction chez moi ! Et t’en fais pas pour mes parents, ils sont au Ministère à cette heure-ci… On a bien deux bonnes heures devant nous avant qu’ils ne rentrent. De quoi se faire plaisir ! Et comme ça on pourra leur laisser Alphonse.

Le petit chiot n’ayant pas encore de nom, James avait décidé de lui donner le premier qui lui passerait par l’esprit. Pas de chance pour l’animal, ce n’était pas le top du cool. Relâchant les épaules de son frère, le jeune Potter attendit que celui-ci ramasse son animal pour qu’ils puissent tous deux transplanner directement dans son salon !
Modo↯  Les filles et le quidditch ça me connait
avatar



Nombre de messages : 3250
Age : 18 ans.
Groupe : Les Maraudeurs, la Lumière, les ex-Lions et les beaux Joueurs de Quidditch.
Caractère : Drôle, dragueur, téméraire, courageux, fidèle, têtu, impulsif.
Crédits : : ava (c) What Else ; icon (c) Criminal Love
Date d'inscription : 28/08/2010




Sirius Black

Modo
Les filles et le quidditch ça me connait


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 33
MessageSujet: Re: Visite à Pré-au-Lard   Ven 25 Fév - 12:04

Y'avait pas à dire, je ne regrettais pas d'avoir proposé à mon Cornedrue de venir avec moi ! Je le privais peut-être d'une journée en compagnie de sa chérie, mais cette virée à Pré-au-Lard aurait été bien triste sans lui ! Et puis, nous n'avions pas eu le temps de parler depuis si longtemps ... Entre les nouvelles responsabilités de mon Herbivore, les profs qui nous donnaient des devoirs de plus en plus durs et les cours qui se corsaient en prévision des A.S.P.I.C.S - j'aurais pu sécher, mais Mrs Potter m'aurait étripé, et ne parlons pas de McGo - James qui rendait les entraînements de Quidditch de plus en plus difficiles - la majorité des membres de l'équipe faisaient leur dernière année à Poudlard, nous voulions absolument gagner la coupe - l'Ordre et nos petites-amies respectives, les Maraudeurs n'avaient plus vraiment le temps de se voir. Mainetant qu'ils s'étaient trouvés, Remus et Marlène ne se lâchaient plus, et quand on trouvait l'un, on pouvait être sûr que l'autre était avec. Ils avaient étaient élus ... couple le plus glamour de Poudlard, ou un truc dans le genre. Yeurk. Je savais que ça leur passerait, ce besoin d'être sans cesse avec l'autre - y'a qu'à regarder James et Lily, au début, c'était horrible, ils ne se lâchaient pas - mais en attendant, voir Lunard seul à seul devenait difficile ... Mais il était grand temps que les Maraudeurs se réunissent de nouveau, il était grand temps qu'ils fassent de nouveau parler d'eux dans le château ...

Bien sûr, si nous étions ici ensembles, avec James, c'était pour nous retrouver et déconner comme avant, mais aussi pour aborder des sujets moins ... légers. J'avais abordé mes révélations à Anna, et mon inquiétude, si je lui révélais le secret des Voyageurs du Temps. James pensait que je devais lui dire, bien sûr, je n'en attendait pas moins de mon frère, mais il me disait aussi qu'en parler à Harry avant pourrait être une bonne idée. Oui, il faudrait que j'ai une sérieuse discussion avec mon filleul. La discussio dériva ensuite sur Harry, justement. Mon filleul m'inquiétait, et il inquiétait aussi son père. Il nous avait communiqué à tous deux ses pertes de mémoire, et le fait, il oubliait peu à peu qui il était. Pour ma part, je pensais sérieusement que Lily aurait réponse à ça, mais Harry ne souhaitait pas lui en parler. Mon filleul m'avait confié qu'il arrivait mieux à me parler à moi qu'à ses parents, ce à quoi je lui répondais que c'était normal. D'après ce qu'il nous avait expliqué, j'avais compris que, dans le futur, j'avais représenté ce qui ressemblait le plus à un père, pour lui, et j'étais celui des Maraudeurs qui avait été le plus proche de lui, en 1995. J'espérais juste que James n'en voudrait ni à moi, ni à Harry, de cette complicité naissante entre nous deux.


Ҩ Oui ... Je ne sais pas ce qu'il leurs arrive ! Je pense vraiment que Lily ourrait avancer une explication, mais Harry refuse de lui en parler. Il n'arrive pas ... Je crois que c'est difficile pour lui de dire à sa mère que peu à peu, il est en train de l'oublier ... Ҩ soupirais-je. Ҩ Ouais, c'est l'explication la plus plausible. Le futur change, et Harry devient ce qu'il aurait dû être si ... si il n'y avait pas eu tout ça dans sa vie ? Après tout, il m'a confié qu'il avait l'impression de te ressembler de plus en plus, qu'il était de plus en plus dragueur ... Ca peut-être bien pour lui, d'un certain côté, d'oublier sa part sombre, mais ... Il se torture l'esprit avec ça, il essaye de se rappeler, de ne pas oublier ce qu'il est venu faire ici ... Ҩ

Nous finirent pas pénétrer dans l'animalerie, et après avoir acquéri la raison principale de notre venue à Pré-au-Lard, soit un chiot, qui gambadait joyeusement autour de mes jambes, nous sortîmes. Nous fîmes un tour à Zonko et Honeydukes pour nous ravitailler, puis nous rejoignîmes l'allée principale en riant et en blaguant. En entendant sa tirade sur le petit chien qui courrait par-ci par-là, je lui tirais la langue.

Ҩ Comment ça, moi qui fout le bordel ? Queudver, d'accord, un rat, ça sert à que dalle ! Lunard, pareil, il a pas trop le choix le pauvre, quand ses instincts de prédateur se réveillent, il ne tient plus en place ! Mais moi ?! OK, quelques fois, je fais quelques bêtises, mais la plupart du temps, tu es avec moi, cher Cornedrue ! Alors ne rejette pas la faute sur les autres, hein ! Mais je suis d'accord avec toi, les soirs de pleine lune, bébé Patmol restera tranquillement à la maison ! Ҩ

James me fit un petit speach sur son statut de Préfet-en-Chef, et je lui envoyais une tape dans le dos, lui rappelant qu'avant d'être Préfet-en-Chef, il avait été Maraudeur, et que ce "poste" primait sur tous les autres ! Maraudeur un jour, Maraudeur, toujours ! Maraudeur avant tout ! C'était la règle ! Je remerciais finalement James - enfin, la mère de James - pour accepter de garder ma bestiole, et je souris au sous-entendu. Les parents de James m'avaient recueilli comme leur propre fils, et ils m'aimaient comme tel. C'étaient des personnes géniales, et j'aurais donné ce que j'avais de plus cher pour grandir dans une famille comme celle de mon meilleur pote ... Mais en attendant, j'avais eu de la chance de tomber sur eux, et je ne le regrettais pas. L'été que j'avais passé au Manoir faisait parti des plus beaux étés de ma vie. Mon camping dans le jardin des Potter, des soirées avec James sous la tente, des parties de Quidditch endiablées et des conneries à n'en plus finir, voilà ce qu'avait été cet été-là, et nous nous étions tout simplement éclaté !

Ҩ Bien sûr qu'elle adore les chiens ! Elle a d'ailleurs tendance à préférée les boules de poils affectueuses aux herbivors à bois, crâneurs et prétentieux ! Ҩ rajoutais-je en lui tirant la langue.

James se mit à courir derrière moi, et il me poursuivit sur une vingtaine de mettre, avant que nous nous arrêtions, morts de rire. J'eus alors une idée géniale, et je la proposai à James, qui, comme je m'y attendais, la trouva excellente ! Excité comme une puce, il me sauta dessus et me pressa de ramasser Alphonse pour qu'on transplane au Manoir Potter. Alphonse ? Bien ... Pauvre chiot ... M'enfin, je ne m'attardais pas sur le nom qu'avait donné mon poteau à ma nouvelle bestiole, trop excitée par notre future escapade dans les airs au dos de ma moto volante ! Il faudrait que jamais personne ne l'apprenne, sinon, on risquait de se faire étriper par Mrs Potter, ainsi que par Lily ! Et Remus nous passerait un savon ! Bref, ça resterai un petit secret entre frangins et on allait tout simplement s'éclater !

Ҩ Alphonse ! Alphonse, allez, viens-là ! Allez, viens voir Patmol ! Merlin ... Aussi chiant que moi, ce cabot ! Allez, vilaine bestiole, viens là ! Aaah, voilà, c'est bien ! Ҩ

Je poussais un cri de surprise quand le chiot, que je venais d'attraper par le cou, me mordilla la main. Je lui mis une tape sur la tête, et je me mis à lui parler. Finalement, j'éclatais de rire.

Ҩ Cornedrue, je crois qu'Alphonse et moi, on se ressemble pas mal ... Ҩ Je souris. Ҩ Au faites, je voulais te dire ... OK, on a un peu mis le frein sur les blagues, en ce moment, parce qu'on a plus trop le temps, et toi, pour Lily ... Mais avant de partir de Poudlard, il faut qu'on se reprenne et qu'on frappe un grand coup, frangin ! Les Maraudeurs ne peuvent pas quitter le château sans laisser des traces ! Ҩ Je lui fis un clin d'oeil. Je savais qu'il comprenait. Ҩ Allez, on parlera là-bas, direction le Manoir Potter ! Ҩ

Tenant le chiot contre moi, je transplanai. Une chose était sûre, on allait s'éclater !







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Visite à Pré-au-Lard   



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum