Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Gryffondor↯  La force du lion est en moi
avatar



Nombre de messages : 3303
Age : 17 balais
Groupe : Un phoenix préfète en chef des lions et gardienne de Quidditch.
Caractère : Enthousiaste, naïve, enjouée, déterminée
Crédits : : (c)Evey
Date d'inscription : 14/04/2008




Evey Lowan

Gryffondor
La force du lion est en moi


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 23
MessageSujet: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Mar 15 Avr - 19:39

Arrivée en haut des marches Evey respira un grand coup. Non pas que l’air y soit particulièrement agréable à respirer, au contraire, l’odeur des volatiles ne représente pas un des meilleurs arômes, mais dans le but de reprendre son souffle. En effet, c’est totalement essoufflée qu’elle atteignit le sommet de la volière débouchant en trombe dans cette dernière au milieu des fientes et des cadavres d’animaux en tout genre. Son entrée fracassante dans l’entre paisible de ces animaux ailés provoqua un léger remue-ménage dans les premières rangées. Quelques grands ducs appartenant à l’école s’envolèrent mécontent d’être ainsi tiré de leur sieste nocturne. La jeune irlandaise jeta un regard circulaire sur les pensionnaires de la volière. La plupart la fixaient de leurs yeux ambres à demis ouverts, d’autre somnolaient encore, perchés en hauteur. Une chouette effraie s’engouffra par les ouvertures prévues à cet effet décoiffant au passage la jeune sorcière. Cette dernière sourie doucement en observant le volatile se frayer un passage entre les masses de plumes. Evey adorait regarder ce spectacle vivant. Les chouettes entraient et sortaient, libres, dans une cohue parfois mal ordonnée.

Reprenant soudain conscience de sa venue ici, la jeune fille porta à son cœur la lettre quelle serait fermement dans sa main droite. Fermant quelques secondes les yeux, un sourire enfantin sur les lèvres elle respira un grand coup tenant fermement la lettre contre son organe battant encore furieusement de sa course effrénée dans les escaliers. Evey s’approcha de la fenêtre respirant l’air frais du soir. Il ne devait guère être plus de neuf heures . Le soleil projetait ses rayons à travers une légère brume . Le parc était magnifique. Humide de rosé les rayons dorés réfractés lui donnaient une allure féerique. Le décor lui rappelait les landes irlandaises le matin dans la brume automnale, les petites lumières dorées des gouttelettes d’eau vibrant sur les brins d’herbe.

S’adossant contre la paroi froide en pierre de la volière, Evey inspecta alors plus attentivement les rangs des volatiles. Repérant enfin ce qu’elle cherchait un grand sourire éclaira le visage de la jeune sorcière. De grands yeux or l’observaient doucement avec intelligence. A peine croisa-t-elle se regard que la chouette rousse déploya ses ailes comprenant que ses services étaient demandés. Evey reçut Zéphira sa petite chouette sur l’épaule et lui chatouilla doucement le dos. Cette dernière lui mordilla amicalement l’oreille en signe de remerciement tout en tendant la patte droite afin que sa maîtresse puisse accrocher la lettre à cette dernière. Ce qu’Evey ne manqua pas de faire après l’avoir embrassée doucement le regard brillant.


-Je compte sur toi Zéphira pour quelle arrive à bon port.

Sachant pertinemment que cette remarque était inutile Evey ne put s’empêcher de la faire. La peur que le destinataire ne la reçoive pas à temps la faisant parler sans réfléchir. La chouette ne manqua pas de faire remarquer à sa jeune maîtresse que sont intention n’était pas de perdre la lettre en route en lui pinçant le lobe de l’oreille sans aucune amicalité.

-Aïe !

Puis portant son amie à l’ouverture elle se frotta la joue une dernière fois contre son plumage doux avant de la laisser déployer ses ailes et s’envoler dans le ciel brumeux.


-Et n’oublie pas de me ramener une réponse coûte que coûte !
Hurla la jeune irlandaise au vent.

S’appyant sur le rebord de la large ouverture, Evey se mit à rêver de cette lettre et son destinataire. Elle savait pertinemment que le trajet serait long. L’Irlande, c’est pas la porte à côté…Cependant elle se languissait déjà de la réponse de son frère…Espérant par la même occasion obtenir la photo tant attendue de son nouveau petit cousin. Imaginant déjà les conseils et les recommandations que Benjamin pourrait lui écrire, Evey perdit conscience du monde autour d’elle. Perdue dans ces pensées, le sourire aux lèvres, les boucles rousses flottants au vent, la jeune sorcière ne remarqua pas d’abords la présence d’une autre personne dans la volière.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Mar 15 Avr - 20:44

Assise à une table de Salle Commune, Alice tentait tant bien que mal de finir sa lettre. Celle-ci avait pour destinataire sa mère. Cela pouvait paraître simple pour certain mais Tara Fisst désirait toujours que ses enfants lui racontent tout. Alice avait compris depuis bien longtemps qu'une longue lettre avec un contenu insipide pouvait très bien suffir. Elle n'avait aucunement l'intention de raconter sa vie à sa mère. Elle tenait à tenir sa mère le plus loin possible de sa vie privée et puis de toute façon, elle était plutôt pudique quand il s'agissait de parler d'elle. Alors comme d'habitude, la Gryffondor baratinait, faisait de longues phrases sans aucun intérêt racontant avec un enthousiasme feint, les cours auxquels elle assistait.

Finalement, quand elle mit le point final à la lettre, elle fut soulagée. Soupirant de fatigue, elle étira ses muscles. Combien de temps était-elle restée attabler face au feu ronronnant de la salle Commune ? Elle n'en savait rien. La seule chose qu'elle savait c'est qu'elle allait s'endormir si elle continuait de fixer le feu ainsi. On pouvait croire qui c'était étrange que le feu soit allumé en cette saison mais le froid de cette journée avait inciter les Elfes de Maison a allumer un bon feu ronflant. Alice soupira d'aise.

Après quelques minutes où elle somnola, elle décida qu'il fallait qu'elle aille tout de suite à la volière. Comme cela, au moins ce serait fait et elle en serait débarasser. Il fallait qu'elle rappelle à son petit frère d'envoyer sa lettre aussi. Alice roula le parchemin puis l'applatit pour enfin la glisser dans l'enveloppe qu'elle avait poser sur la table. Elle remballa ses affaires et monta poser son sac dans le dortoir. Elle prit bien soin de prendre son écharpe. Son manteau ne serait pas utile par dessus son sweet. Elle glissa l'échape rouge et or autour du cou une fois en dehors de la Salle Commune.

Aaahh, ca faisait du bien de marcher ! Ses jambes étaient pleines de crampes et les dégourdir ainsi lui procurait que du bien. Elle savoura avec délice le chemin qui la séparait de la volière. Elle commença à grimper les escaliers tranquillement. Au bout d'un moment, l'odeur infecte de la volière vint la prendre à la gorge mais Alice était tellement habituée qu'elle passait outre. C'était peut-être désagréable de sentir les fientes de chouettes et de hibou mais à cette odeur naturelle se mêlait celle de l'air pur de l'extérieur qu'Alice avait appris à apprécier -on pouvait la traiter de folle mais cela ne la dérangeait.

Arrivée sur le palier, elle entendit une voix. Apparemment, il y avait quelqu'un à la volière. Sourcils haussés, oreilles aux aguets, Alice pénétra silencieusement dans la pièce où les piaillements des volatiles couvrirent le bruit de la porte. La Gryffondor reconnut presque instantanément les bouclettes rousses de la jeune fille qui bavardait avec son oiseau.

*C'est cool de savoir que je suis pas la seule à parler avec mon animal de compagnie. Vu comment David me regarde chaque fois que je parle à Crocsdelion, je me disais que j'étais un cas à part mais apparemment non.*

Evey Lowan finit par envoyer sa chouette alors qu'Alice s'approchait des autres oiseaux.


-'Lut Evey, je croyais que tu parlais toute seule au début.'

La jeune fille en face d'elle n'était qu'une connaissance. Elles parlaient parfois, Alice lui avait donné une ou deux infos pour un devoir mais cela s'arrêtait là. Mais elles s'appellaient par leur prénom et non par leur nom de famille.
Le hibou grand duc qu'Alice utilisait depuis sa première année vint se poser sur son épaule. Elle attacha la lettre à sa patte, le caressa affectueusement puis le porta jusqu'à la fenêtre. L'oiseau déploya ses ailes et s'envola. La Gryffondor ne s'inquiéta pas: il connaissait l'adresse. Alice prévoyait une réponse rapide -que sa mère pouvait être exaspérante, elle n'avait plus 11 ans non plus- car le chemin vers de Poudlard à Aberdeen n'était pas long.
Gryffondor↯  La force du lion est en moi
avatar



Nombre de messages : 3303
Age : 17 balais
Groupe : Un phoenix préfète en chef des lions et gardienne de Quidditch.
Caractère : Enthousiaste, naïve, enjouée, déterminée
Crédits : : (c)Evey
Date d'inscription : 14/04/2008




Evey Lowan

Gryffondor
La force du lion est en moi


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 23
MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Mer 16 Avr - 18:44

-'Lut Evey, je croyais que tu parlais toute seule au début.'

La jeune irlandaise se retourna d’un coup, légèrement surprise d’entendre quelqu’un l’appeler par son nom. Elle reconnue alors une élève de 6ème année portant d’ailleurs sur elle les couleurs or et rouge de leur chère maison. C’était Alice Mc Pherson une jolie brunette avec qui Evey avait eu le plaisir de lier conversation plusieurs fois lors de cours ou dans la maison commune de Gryffondor. Cependant elles ne se connaissaient pas suffisamment pour parler d’amie mais dans l’avenir pourquoi pas ?
A la remarque ce la jeune Gryffondor Evey eut un petit rire. Il est vrai qu’elle avait prit l’habitude de parler à sa chouette. Elle considérait en effet que cette dernière se trouvait dotée d’une grande intelligence et assez bonne compagnie. De plus, la jeune sorcière aimait converser de choses et d’autres avec tout et n’importe quoi, après tout beaucoup d’objets sont vivants. Comme les tableaux par exemple ! Alors parler à une chouette, quoi de plus normale ?


-B’jour Alice ! Je te rassure je n’en suis pas encore là ! Non, je parlais à ma chouette, et même si elle n’a pas une conversation très passionnante, c’est mieux que rien. Ne me dit pas que ça ne t’arrive jamais toi de parler à un animal ! A moins que ça ne soit vraiment anormal…

Un grand duc vola vers l’épaule d’Alice et la jeune sorcière attacha une lettre à sa patte. Evey suivit des yeux les moindres mouvements de l’oiseau d’un air légèrement distrait. Lorsqu’il s’envola déployant l’envergure impressionnante de ses ailes, largement supérieure à celle de sa chouette, l’irlandaise le suivit du regard jusqu'à ce qu’il disparut dans la brume. Une légère brise la fit frissonner il faut dire qu’elle ne portait qu’une légère chemise sur le dos. La jeune sorcière reporta finalement sont attention sur Alice.

-Fait pas chaud aujourd’hui ! Remarqua-t-elle avec un petit sourire.

En ce passant la main droit sur son bras histoire de se réchauffer un peu, geste bien sûr totalement inutile mais habituel, Evey remarqua quelques taches d’encres qu’elle n’avait jusqu’alors pas remarquées. Il faut dire que la jeune irlandaise avait écrit sa longue lettre pendant deux bonnes heures sans arrêts emportée par son élan comme toujours quand elle écrivait à son grand frère. Ce dernier se trouvait être son confident, celui à qui elle disait tout, ou plutôt écrivait tout en l’occurrence. Celui qui savait le mieux sécher ses larmes, calmer sa colère, qui lui donnait des conseils pour les cours, des astuces, des cachettes dans le château. Même séparés, ils trouvaient le moyen de faire les quatre cent coups. Bref, c’était celui qui la connaissait le mieux et vice versa. Il existait une telle complicité entre les deux frères et sœurs, malgré la différence d’âge, que même sachant ce dernier marié, Evey n’avait put se résoudre à abandonner cette correspondance régulière. Certains considéraient celle-ci étrange et puérile mais la jeune sorcière n’en avait que faire, avoir un grand frère su qui on peut toujours compter ça n’a pas de prix, quoi que puisse en dire les autres.


*L’esprit de famille c’est sacré !*

Et ceux qui ne connaissent pas ça, perdaient quelque chose de précieux ! Tel était le sentiment de la jeune fille.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Mer 16 Avr - 19:05

-'Désolée si je t'ai fais peur,' s'excusa Alice quand sa camarade se retourna assez vite vers elle.

La réponse de la jeune fille fit rire Alice. Elle faisait certainement parti des personnes qui pouvaient très bien la comprendre. Le sourire de la Gryffondor répondit à celui de sa camarade. Les conversations entre elles étaient toujours brève mais malgré le caractère sociable de la Sixième année, les échanges s'étaient souvent limités à des réponses de devoir. Alice se dit finalement qu'elles pourraient cette fois-ci varier les sujets de conversation. Cela ne leur ferait pas de mal.


-'Oh tu sais, il m'arrive de me regarder dans le miroir et de parler à haute voix. D'après mon frère, c'est assez inquiétant. Mais je ne fais plus attention depuis longtemps maintenant. Eh bien je t'avoues aussi que je parle à mon animal de compagnie. Comme toi, il ne m'a encore jamais répondu. Faut dire que les chats ont pas la conversation facile Pour l'instant son seul mode de communication c'est les miaulements et les coups de griffes. Je préfèrerai d'ailleurs qu'il se limite aux miaulements. '

Avec une grimace, elle fixa ses mains recouvertes de griffures. Ses yeux retombèrent sur sa camarade.
Un bref regard vers la fenêtre et elle vit le beau Grand-Duc disparaître dans un nuage. Alice ne connaissait pas son nom. Elle doutait d'ailleurs qu'il en ait un. Elle n'avait jamais vraiment pensé à cela à vrai dire et cela ne l'intéressait que très peu.


-'Non en effet, chui bien contente d'avoir penser à mon écharpe.'

Elle loucha sur assez légère de son interlocutrice. Et dire qu'elle était habillée ainsi aussi, en-dessous. Sa large écharpe recouvrait ses épaules et le haut de ses bras, de quoi la réchauffer quelque peu. Cependant, le froid vint s'insinuer dans le col du chemisier de la Gryffondor et un frissonnement la parcourut violemment. Et dire que c'était encore que le début d'une saison 'froide' que serait la fin ?

Un regard vers sa montre indiqua que l'heure était bien avancée. Elle ne l'avait pas remarqué à vrai dire, perdue dans les méandres d'idées aussi tordues les une que les autres pour détourner l'attention de sa mère de tout ce qui touchait à ses relations intimes ou amicales -quoiqu'elle soupsçonnait son petit frère de donner des indications plus précises qu'elle même sur ses fréquentations dans les lettres qu'il envoyait.


-'Dis-moi, loin de moi l'idée de paraître indiscrète, mais tu l'as envoyé tard ta chouette -je sais que je suis particulièrement mal placée pour dire cela. Le soleil va bientôt se coucher. En général les élèves préfèrent envoyer le matin.'

Dans un nouveau frissonnement, elle remit une de ses mèches de cheveux derrière l'oreille pour dégager sa vue.

[HJ: Aïeeeuu ! Post assez médiocre ! Désolée :roll: ]
Gryffondor↯  La force du lion est en moi
avatar



Nombre de messages : 3303
Age : 17 balais
Groupe : Un phoenix préfète en chef des lions et gardienne de Quidditch.
Caractère : Enthousiaste, naïve, enjouée, déterminée
Crédits : : (c)Evey
Date d'inscription : 14/04/2008




Evey Lowan

Gryffondor
La force du lion est en moi


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 23
MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Jeu 17 Avr - 12:43

[hj: pas grave t'inquiète !]


Evey hocha la tête à la réponse de la sixième année. Elle-même parfois passait pour fêlée aux yeux des autres. Pourtant elle était sûre que tous un jour ou l’autre parlaient tout seul. Seulement, ils ne voulaient pas se l’avouer. Mais qui n’a pas une fois jurer contre le coin de meuble qu’il n’avait pas vu ?
La jeune irlandaise regarda alors plus attentivement la jeune Gryffondor en face d’elle. En vérité, elles ne s’étaient pas beaucoup parlées, et malgré l’heure avancée, la jeune sorcière se sentait d’humeur à bavarder. Alors pour une fois, autant parler d’autre chose que de cours.


-Je te comprends !!!! Moi j’éviterais bien les coups de bec dans la conversation ! C’est pas ce qui est des plus agréable ! Mais en général elle à bon caractère…


Frissonnant une seconde fois Evey regarda avec envie l’écharpe or et rouge. Il est vrai qu’elle s’était empressée de sortir sans penser à la température extérieure emportée par son excitation. Pas très malin. Et maintenant remise de sa course dans les escalier elle sentait d’autant plus la fraîcheur de l’air que son corps s’était refroidie de son précédent excès de chaleur. La jeune irlandaise enviait les hiboux autour d’elle, bien emmitouflés dans leurs plumes douces. Eux au moins ne risquait pas d'attraper froid. La sorcière soupira doucement, il fallait sortir les gants, les écharpes et les bonnets maintenant. Fini les beaux jours de chemise légère, les sorties tardives dans le parc. Bienvenue le temps de la pluie, du givre, de la grisaille, des températures négatives, des visages rougis par le froid, des feux de cheminées...


-'Dis-moi, loin de moi l'idée de paraître indiscrète, mais tu l'as envoyé tard ta chouette -je sais que je suis particulièrement mal placée pour dire cela. Le soleil va bientôt se coucher. En général les élèves préfèrent envoyer le matin.'

Evey regarda le ciel assombri par la venue de la nuit. Il est vrai qu'elle n'avait pas vraiment fait attention à l'heure...Mais la raison se trouvait aussi tout autre. Sa lettre ne serait efficace que jusqu'à une certaine date. Autrement dit, il fallait qu'elle atteigne la petite maison irlandaise le plus vite possible afin de ne pas arriver trop tard. Or le chemin d'ici à là-bas ne se faisait pas en dix minutes, même pour un oiseau.

La curiosité d'Alice ne la dérangeait pas le moins du monde, elle même se trouvait plutôt portée à poser des questions sur tout. Naturellement curieuse elle n'avait rien contre ceux de la même espèce ! Sauf bien sûr quand la question est bien trop personnelle et qui impliquait une réponse des plus intimes. Ce qui bien sûr n'était pas le cas.


-Et bien il est vrai que je n’ai pas vraiment fait attention à l’heure en fait ! Et puis plutôt la lettre est partie, mieux c’est ! Ca serait bête qu’elle arrive trop tard vu tout le temps que j’ai mit à l’écrire ! Je voulais être sûr que ma crampe à la main n’a pas servie à rien ! Et puis, j’aime bien ne pas faire comme tout le monde ! ^^’ dit-elle en jetant un coup d'œil au parc qui s'assombrissait de plus en plus au fur et à mesure que la nuit s'installait.

"Les jours sont de plus en plus cours on dirait."


Après tout, pourquoi attendre le matin pour envoyer une lettre quand on l’a finit la veille ? Autant le faire tout de suite plutôt que d’attendre le lendemain. Ne jamais remettre à plus tard ce qu’on peut faire maintenant. Combien de fois sa mère ne lui avait-elle pas répété ?

-Et toi, pourquoi n’as-tu pas attendu le matin pour envoyer la tienne ? Si ce n’est pas indiscret !


Evey s’appuya contre la paroi de la volière. Le contact de la pierre froide lui arracha un léger frisson mais la jeune sorcière ne s’en formalisa pas. Ses yeux bleus firent le tour de la volière remarquant que la plupart des hiboux avaient repris leurs repos. L’idée de dormir effleura rapidement les pensées de l’irlandaise mais elle la repoussa aussitôt. Elle se sentait bien trop en forme pour penser à sa couette. Après être restée assise plus de deux heures son corps n’avait qu’une envie, bouger !
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Jeu 17 Avr - 17:23

Combien de fois Alice s’était surprise à parler toute seule ? Trop pour pouvoir un nombre exact. Quand elle se coiffait, il fallait qu’elle parle. O.K., elle pouvait le faire dans sa tête mais parler à haute voix, c’était libérateur, il fallait se l’avouer. En six ans cependant, elle ne se souvenait pas avoir surpris l’une de ses camarades de dortoir en train de déblatérer toute seule ou en train de parler à son animal de compagnie. Peut-être que si elles le faisaient, elles préféraient le faire discrètement. Alice n’avait pas cette présence d’esprit. Et pour tout dire, cela ne la dérangeait pas plus que cela qu’on la surprenne. L’avantage d’être aussi maladroite que l’était la Gryffondor, c’était qu’à force de s’écraser le nez sur le bitume, on avait plus honte de rien. Et aujourd’hui, c’était le cas d’Alice.

-‘Bon caractère ? Tu as de la chance ! Mon pauvre matou est un animal aussi délicat qu’un dragon. Un vrai tigre mais j’avoue que malgré les coups de griffes, j’y suis très attachée.’

En effet, la jeune fille avait toujours eu un faible pour les chats. Sa mère avait une fois de plus vu juste en lui offrant Crocsdelion. D’abord hésitante, Alice l’avait saisit dans ses bras sans se récolter un seul coup de griffes, à l’inverse de son frangin qui avait vivement reculé. Depuis, il s’éloignait chaque fois qu’il apercevait le ‘monstre’ comme il se plaisait à l’appeler ce qui faisait bien rire son frère et sa sœur.

Un nouveau frisson traversa la colonne vertébrale d’Alice et elle serra les bras autour d’elle. Quel froid de canard ! Pire qu’en plein hiver. Mais qu’avaient-ils donc fait pour que la météo soit aussi déplorable ? Le ciel gris foncé n’avait strictement rien d’engageant. La Gryffondor avait l’impression qu’il allait se mettre à pleuvoir d’une minute à l’autre. Le vent quand à lui hurlait au rythme des hululements des oiseaux. Une vraie cacophonie. Le soupir de son interlocutrice indiqua à Alice qu’elle songeait à la même chose. Nouvelle grimace de la part de la jeune fille. Elle qui était plus été qu’hiver, elle avait horreur de se couvrir à ne plus se dépêtrer de ses gants, de ses manteaux et de tout ce qui pouvait la réchauffer au mieux. Un soupir agacé lui échappa.


-‘Tu as vraiment une crampe ?’ Fit Alice assez intéressée.

Elle ne savait pas si Evey plaisantait ou était on ne peut plus sérieuse dans ses propos.


-‘Tu as du vachement écrire quand même’, reprit Alice avec tout de même une pointe d’incertitude. ‘J’ai pourtant écrit deux parchemins et je n’en ai pas. Enfin, vu le temps que j’ai mis pour trouver quoi dire c’est un peu normal. ‘

Quand Evey rajouta qu’elle aimait ne pas faire les choses comme tout le monde, Alice esquissa un sourire. Elle connaissait. Elle connaissait très bien. On lui reprochait de ne pas toujours faire ce qu’on lui demandait normalement. Finalement, quand Evey lui retourna la question, la Gryffondor se demanda effectivement pourquoi elle n’avait attendu le matin. Après tout, ce n’était pas si urgent.

*Pas si urgent, tu parles !*

Moui, finalement, la réponse s’imposa d’elle-même pour Alice.


-'C’est vrai que j’aurais pu le faire. Mais disons que cela ne m’a pas effleuré. Je crois que c’est parce que ma mère est capable de m’envoyer une lettre en pleine nuit en s’inquiétant de ne pas avoir eu une réponse', grogna-t-elle. 'C’est dingue ca ! Je suis en Sixième année, et ma mère continue à m’écrire comme si j’étais une gamine de onze ans. Si on ne lui répond pas, elle pense tout de suite qu’on est mal en point.’

Alice s’interrompit en se mordant la lèvre.

-‘Oups, excuse-moi, cela ne t’intéressait pas forcément. Je parle un peu trop. Quand je suis partie, tu ne m'arrêtes plus.’

Elle eut un sourire embarassé, elle n'avait l'intention de faire fuir la jeune fille en la couvrant d'histoires pas forcément intéressantes. Il sembla à la jeune fille qu’un frisson parcourait sa camarade. Le même lui parcourut l’échine. Finalement, son ventre se mit à gargouiller violement et bruyamment lui rappelant qu’elle n’avait pas mangé depuis le midi. Alice rougit quelque peu.

-‘Ca te dit qu’on lève le camp ? Etant donné le froid qu’il fait, je ne tiens pas trop à attraper la crève. Passer une journée entière à l’infirmerie ne fait pas vraiment parti de mes plans pour la semaine. ‘
Gryffondor↯  La force du lion est en moi
avatar



Nombre de messages : 3303
Age : 17 balais
Groupe : Un phoenix préfète en chef des lions et gardienne de Quidditch.
Caractère : Enthousiaste, naïve, enjouée, déterminée
Crédits : : (c)Evey
Date d'inscription : 14/04/2008




Evey Lowan

Gryffondor
La force du lion est en moi


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 23
MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Ven 18 Avr - 10:12

Evey sourie doucement à la jeune Gryffondor. Elle-même aimait beaucoup les félins. Ayant grandi avec plusieurs chats la jeune fille voyait parfaitement de quoi elle voulait parler vis-à-vis des coups de griffes de ceux-ci. Combien de fois avait-elle été réveillée par les griffes de l’un deux planté dans la peau ! Mais il est vrai que ces petites sont adorables et leurs ronronnements irrésistibles. Tous ces chats appartenaient aux différents membres de sa famille, on trouvait aussi quelques crapauds. Evey, elle, au cours de sa deuxième année à Poudlard, avait eut une chouette au plumage assorti à ses cheveux ! Sans doute à cause de sa passion pour le récit épistolaire ! En tout les cas, le courant été tout de suite passé entre les deux êtres si on peut dire, et les conversations devinrent régulières entre elles. Depuis, les deux étaient devenue inséparables. Relations assez particulière certes, mais il n’était en effet pas rare de voir Zéphira la chouette rousse voler près de la jeune sorcière lors d’une excursion dans le parc de l’école.
D’ailleurs en parlant d’excursion, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas fait un petit tour par les cuisines…La jeune irlandaise connaissait en effet le chemin de ces dernières. Depuis peu certes, mais cela se révèle bien utile…En fait c’était totalement par hasard qu’Evey découvrit le passage pour les cuisines. Lors d’une de ces nombreuses ballades dans le château à la découverte de ses secrets, la jeune sorcière se retrouva tout bonnement nez à nez avec un élève sortant tout juste ce celles-ci, les mains chargées de mets en tout genre. Cela remontait à la fin de sa quatrième année et depuis, elle n’avait pas tellement eu l’occasion d’y retourner.


-Il est vrai qu’on s’attache facilement à ses petites bêtes là ! Au fond elles sont même pratiques ! C’est pas comme devoir s’occuper d’un rat ou d’un crapaud, il faut toujours les surveiller des fois qu’ils ne se fassent gober par un chat justement ou alors qu’ils se perdent dans un coin sombre et obscur. Avec un chat ou un hiboux, il n’y a pas ce risque ! Ils sont autonomes !!!


Le vent soufflait de plus en plus fort hurlant à présent à travers les ouvertures. Ses longues boucles flottaient par vagues violentes autour d’elle. Sans cesse de nouveau frisson parcourait son échine lui arrachant une petite grimace lorsque les bourrasques se fourraient sous son chemisier. Y a pas à dire, le temps des capes rembourrées avait finit par arriver !


-‘Tu as vraiment une crampe ?

Evey ne put s’empêcher d’éclater de rire. C’est vrai que cela avait l’air ridicule ! Et pourtant c’était bien vrai. La jeune fille mettait tellement de cœur dans se qu’elle écrivait, tellement de fougue que oui, son poignet avait finit par s’échauffer un peu trop. Mais l’irlandaise était habituée. Cela lui arrivait bien souvent et elle ne s’en formalisait plus.

-Et bien oui ! J’ai écrit près de quatre parchemins à une vitesse folle ! D’ailleurs je ne me suis pas relue et je soupçonne ceux-ci d’être bourrés de fautes ! J’espère que je reste compréhensible quand même….


Elle laissa un petit temps pendant lequel Alice lui exprima sa raison. La jeune sorcière la comprenait parfaitement. Ce n’est pas sûr qu’elle-même puisse écrire toute sa vie à sa mère. Cela la l’énerverait bien vite ! Surtout en étant forcée. Evey préférait écrire de son plein grès, et elle ne le faisait qu’avec son frère. A ses parents ces quelques lignes de temps à autres, pour leur demandé d’acheter quelque chose, ou leur donner des nouvelles des cours, ou pour un renseignement quelque conque, ou encore une permission. Rien de bien personnel.


-Oh ne t’excuse pas ! Ca me gène pas au contraire ! Moi j’écris à mon frère c’est plus sympa ! Et je n’en suis pas forcée heureusement ! Ca me donne plus de pêche pour lui écrire, peut-être trop même, vu que ça m’en donne des crampes ! Mais je te comprends, ça doit être assez…lassant à la longue ! Moi au contraire mes parents sont plutôt du genre à se dire que je suis grande pour me débrouiller toute seule maintenant ! Ils savent que même si je ne leur envoie aucune lettre pendant plusieurs mois c’est pas forcément que je vais mal, c’est juste que j’ai rien de spécial à leurs demander !

Se rendant compte à son tour qu’elle était en train de déballer sa vie à Alice, la jeune sorcière afficha un large sourire.


-Tu vois, moi aussi je me laisse embarquer ! ^^’

Soudain le ventre de son interlocutrice émit un drôle de bruit. Ce qui rappela à Evey qu’elle n’avait avalé que des chocogrenouilles depuis le midi. Pas très consistant. Ainsi approuva-t-elle totalement l’idée ingénieuse de la jeune Gyffondor.

-Alors là sans hésiter je te suis !!!! Je ne suis pas spécialement fan du goût de ces potions guérissantes ! Pourquoi elle n’en fait pas au goût jus de carotte ?!


Un nouveau frisson parcourut l’échine de la jeune fille, un léger tremblement agitait d’ailleurs sa jambe droite sans qu’elle puisse parvenir à le contrôler. Si elle ne rentrait pas au chaud rapidement elle risquait de tomber en hypothermie ! Evey se dirigea alors vers les escaliers quittant cette la volière et son odeur écœurante.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Ven 18 Avr - 11:15

Un crapaud ? L'idée d'en prendre un ne lui était jamais venue à l'esprit. Elle n'arrivait pas à comprendre comment on pouvait apprécier prendre entre ses doigts un animal visqueux et qui s'échappe tout le temps. Oh, bien sur, Alice n'avait rien contre ces petites bêtes mais franchement, elle restait sceptique quand on lui disait que les crapauds étaient des animaux très utiles. Peut-être après tout, mais tant qu'on ne lui montrerait pas en quoi ils étaient utiles mis à part faire de potions avec leurs intestins, Alice demandait à voir. Elle n'était pas assez étroite d'esprit pour ne croire que ce qu'elle voyait mais il y avait tout de même des limites.

Le rat, c'était un peu la même chose. Les rongeurs n'étaient pas sa spécialité. Bien sur, elle ne grimpait pas sur une chaise dès qu'elle voyait un rat ou une souris ou tout autre animal de cette espèce mais Alice n'était pas non plus du genre à prendre la bestiole entre ses doigts pour la serrer contre elle, la caresser, dormir avec -beurk. Alice retint un frisson de dégoût à cette pensée. O.K. elle dormait avec Crocsdelion -qui restait tout de même au bout de son lit- mais ce n'était pas comparable avec un rat.


-'Il est vrai qu'il est beaucoup plus commode de s'occuper d'un oiseau et d'un chat que d'un crapaud et d'un rat -heureusement, je n'ai aucun des deux. Le problème des chats par contre, c'est que parfois ils disparaissent et qu'on ne les revoit pas avant un moment,' grimaça-t-elle.' Une fois, je n'ai pas vu mon chat pendant une semaine et j'étais drôlement inquiète. L'autre problème, c'est les crapauds. Si le chat gobe le crapaud, il peut être intoxiquer d'après ce que j'ai pu lire. C'est pas forcément génial !'

Le fou rire de son interlocutrice laissa Alice dépitée. Elle resta un instant interdite en la regardant rire à gorge déployée.

*Et voila Alice, tu passes encore pour l'imbécile de service, ferme-la la prochaine fois au lieu de vouloir tout savoir.*

Cependant, les paroles d'Evey la rassurèrent nettement. Intérieurement, elle était soulagée. Au moins, elle ne passait pas tant que cela pour une imbécile et c'était tant mieux car l'approche n'aurait pas été géniale. Alice ressera de nouveau son écharpe autour d'elle, remerciant les elfes d'avoir eu l'idée de faire des écharpes aussi larges que des étoles.


-'Quatre parchemins ?'

Alice siffla d'admiration.

-'Tu dois en avoir des choses à raconter. Moi c'est plutôt le contraire. Enfin c'est ma mère donc c'est normal que je ne déballe pas ma vie. En fait, j'essaye de trouver des choses à raconter sans grande importance. Je ne suis pas du genre à parler des mes relations à tout bout de champs. L'expérience en première année a été peu concluante. Elle n'arrêtait pas de me harceler pour savoir si je sortais avec quelqu'un. Aujourd'hui, même après six ans, elle continue son manège.'

Alice soupira. C'est vrai que sa mère était plutôt agaçante quand il s'agissait de cela. Elle s'était mis un point d'honneur à ne pas lui révéler l'existence de Jessi, de Londubat et des autres. Elle savait très bien quelle réaction cela suciterait chez sa mère. Le fait que sa mère s'intéresse d'aussi près à la vie de ses enfants était peut-être lié au fait qu'elle n'avait aucune autre occupation que son travail depuis la mort de son mari. Ainsi, elle se rabattait sur ses enfants. Du moins, c'était ce que prétendait David dans ses lèvres, et la jeune fille n'était pas loin de penser la même chose.

-'Lassant ? Pas vraiment le terme que j'emploierai. Plus agaçant. J'ai beau adoré ma mère dans ces moments-là elle m'énerve. Et c'est pas faute de lui avoir dit. Ton frère, il est sorti de Poudlard ?'

Question on ne peut plus indiscrète mais Alice se demandait si son frère et le sien se connaissaient.

-'Jus de carottes ?' Grimaça Alice. 'Argh ! Pas vraiment le goût que je préfère. Je suis plutôt fana des jus de pommes ! Même si je peux me satisfaire d'un jus de citrouille sans aucun soucis. Mais une bière-au-beurre est tout aussi efficace.'

Les yeux d'Alice pétillaient de malice et son ventre fit un tonneau alors que la jeune fille songeait aux bons plats que les elfes leur servaient quotidiennement. La jeune fille suivit Evey alors qu'elle prenait la direction des escaliers.
Gryffondor↯  La force du lion est en moi
avatar



Nombre de messages : 3303
Age : 17 balais
Groupe : Un phoenix préfète en chef des lions et gardienne de Quidditch.
Caractère : Enthousiaste, naïve, enjouée, déterminée
Crédits : : (c)Evey
Date d'inscription : 14/04/2008




Evey Lowan

Gryffondor
La force du lion est en moi


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 23
MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Sam 19 Avr - 8:53

Bien sûr les longues disparitions étaient à craindre avec les chats, tout comme avec les hiboux. C’était le prix à payer de leurs indépendances si on peut dire. Soit il faut s’occuper de son compagnon nuit et jour, le surveiller pour qu’il ne se fassent pas manger, ou alors souffrir de ses absences prolongés et s’inquiétez de temps à temps qu’il ne mange pas celui d’un autre. Comme venait de le dire Alice, les crapauds n’étaient pas spécialement comestibles, même pour les chouettes. Evey ne put réprimer une petite grimace en pensant à ces bêtes baveuses. Mais cependant elles étaient très utiles, du moins quand on sait les comprendre !
Quand elle était petite, la jeune sorcière avait une peur bleue des crapauds, et à chaque fois qu’un de ceux-ci croisaient sa route, se qui arrivait bien trop souvent à son goût, son grand-père en possédant un, la petite fille fuyait la pièce et n’y retournait qu’une fois sûr que l’horrible bête ne s’y trouvait plus. Ce n’est qu’après avoir appris qu’ils gobaient les mouches et autres sortes d’insectes que la gamine commença à les voir comme un animal intéressant et plutôt utile. Il faut dire…Les insectes représentent l’une des plus grandes phobies d’Evey. Elle est allergique à la plupart de leur piqûre et malgré tous les remèdes qui existent, la jeune fille ne supporte pas qu’un de ceux-ci s’approchent de trop près. Ca n’a rien de très agréable de se voir couvrir de plaques, dans le meilleur de cas.


-Ah oui, ça c’est le risque avec les chats, comme avec les hiboux d’ailleurs. Mais si ils ne nous faisaient pas de petite frayeurs de temps en temps, on se rendrait moins compte de combien on les aimes ! Mais bon après on ne peut pas toujours les surveiller…Il ne reste plus qu’à espérer que ma chouette ne mange par mégarde le rat d’un autre…Pas génial non plus.


Evey imagina ce que ça devait faire de perdre son compagnon. Elle imagina pendant un instant sa petite chouette dans les griffes d’un chat. Un frisson parcourut son dos, aussi bien de froid que d’effrois. Bien sûr elle voudrait un peu au félin, même si cela est dans la nature des choses…Mais ce qui dominerait serait la tristesse bien sûr. Car quel que soit l’animal, on s’attache forcément. Mais après c’est le risque à courir. Ce sont les lois de la nature. La jeune sorcière compris mieux ce que devait ressentir une mère vis-à-vis de ses enfants…

-Oui !!! Quatre !!! C’est vrai que sur ce coup là j’ai fais fort ! D’habitude j’écris moins je te rassure….Quoi que…Enfin disons que je ne lui avait pas écrit depuis longtemps ! Et puis j’écris gros ! Mais il est sûr que je pourrais enlever des choses, la plupart ne sont pas intéressantes, ce ne sont que de petites anecdotes ridicules ! Mais je sais que lui aime bien ça ! Ca lui rappelle ces années ici ! Les professeurs, les fantômes…Quand je pense qu’il avait découvert les cuisines et qu’il ne m’avait même pas révélé leurs emplacement ! Soit disant que je devais chercher par moi-même, que c’était plus drôle ! Non mais je vous jure, la fraternité où est-ce qu’elle est !


La jeune irlandaise savait la chance qu’elle avait d’avoir une telle relation avec son frère. Malheureusement tout le monde ne partageait pas la même complicité avec les membres de sa famille. Et même si il n’avait pas toujours été un très bon exemple, même si il la poussait à faire les quatre cent coups au risque de finir par nettoyer la salle des trophées de fond en comble, Evey l’écoutait toujours, lui faisant part de chacune de ses aventures par écrit et l’amour entre eux deux ne faisait que se renforcer jour après jour.

-Je me doute bien ! Il est vrai que j’ai moi aussi le droit à un petit questionnaire de temps en temps à Noël surtout, sur ce qui se passe ici, et ça me suffit déjà, alors j’imagine qu’à ta place j’en aurais bien vite marre aussi ! Mais il faut faire avec hein ! ^^’ Mon frère à sept ans de plus que moi. En fait, l’année où je rentrais, lui il venait de finir les siennes. Maintenant il est médicomage, marié, et papa ne serait tardé ! Enfin je vais peut-être un peu vite là quand même… !

En fait tout cela lui semblait bien loin. Tata ne signifiait rien pour elle, la jeune sorcière n’arrivait pas à se mettre en tête que son frère devenait chaque jour plus responsable. Elle le voyait toujours comme le grand frère près pour des sensations fortes.

-Et toi, tu as des frères et sœurs ?!

Evey s’intéressait de plus en plus à Alice, trouvant dans cette dernière une interlocutrice de choix.

-Hum…Une potion au goût de bière-au-beure…Le délice ! Dans ce cas je crois qu’on se porterait plus souvent malade et Mme Pomfresh ne s’en sortirait plus ! On viendrait la voir pour tout et n’importe quoi ! Ou du moins, on rechignerait moins à aller la voir !

Elles atteignaient maintenant la fin des escaliers, il faisait certes un peu moins froid mais les couloirs ne Poudlard ne sont pas pour autant des plus chauffés. Toutes les extrémités du corps de la jeune fille étaient gelées. Evey ne sentait plus ses doigts de pieds et encore moins ceux de ces mains. Et voilà que l’idée de nourriture s’imposa dans son esprit.

-Dis, tu crois qu’il restera quelque chose à manger dans la grande salle ? Non parce que je crois que les chocogrenouilles dont je me suis bourrée le ventre ne suffiront pas à passer la nuit !
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Sam 19 Avr - 11:22

-'En fait, c'est toujours le problème. Rencontrer les inconvénients pour se rendre compte des avantages. Enfin les avantages... plutôt se rendre compte qu'on aime les personnages... Moui, les chouettes rafolent des rats. Mon chat aussi d'ailleurs,' grimaça-t-elle. 'Une fille de je-ne-sais-plus-quelle-année m'avait fait tout un pataquesse parce que mon chat courrait après sa ratte blanche. Qu'est-ce qui j'y pouvais moi si Crocsdelion avait faim ? Oh bien sur, je comprends qu'elle ait été énervée mais je ne lui avais rien fait personnellement. '

Le souvenir de cette furie blonde la fit grimacer un peu plus. Elle avait passé un bon quart d'heurre à se faire disputer avant qu'elle ne réagisse et n'envoie bouler son interlocutrice. Depuis, dès qu'elles se rencontraient dans les couloirs, elles s'ignoraient superbement. Et tout ca à cause d'une histoire d'animaux de compagnie ! Alice n'était pas difficile et n'aimait pas beaucoup les embrouilles de filles. Quand une de ses amies lui parlait de problèmes qu'Alice jugeait assez superficiels -disputes quotidiennes avec réconciliation deux jours après-, elle n'écoutait que d'une oreille. Ce n'était certe pas très sympathique mais elle n'aimait pas se prendre la tête pour un rien.

L'été, Alice aimait bien décompresser au près d'une bande de copains d'enfance. Ce que sa mère ne comprenait pas étant donné qu'il y avait cinq garçons et une fille. Cette dernière étant un vrai garçon manqué, Tara Fisst la comptait comme un garçon et regardait avec appréhension sa fille préférer courir dans les champs avec des copains plutôt que de faire les magasins avec des copines. Intérieurement, cela faisait bien rire Alice. Elle avait tout de même été élevée avec deux garçons alors elle avait pris des manies masculines - bien qu'elle restât très féminine.

Elle rit en écoutant Evey râler.


-'J'ai eu le même !' Confia Alice. 'Avant que je rentre à Poudlard, David a parié que je ne trouverai pas la moitié des salles qu'il commençait. Et moi, en bonne poire, j'ai juré que j'ai les trouverai toutes. Il m'a donné un nombre de noms de salles assez impressionnants avec pour défi de toutes les trouver. Les cuisines ont été plutôt dures à trouver je l'avoue. Mais le plus gros défi a du être la Salle sur Demande. L'avantage c'est que désormais je connais bien Poudlard, même s'il y a des salles que je n'ai pas encore explorées. Il en reste un certain nombre d'après David. A croire qu'il veut que je me fasse choper dans des quartiers interdits.'

C'était arrivé une fois. La jeune fille avait récolté sa première retenue. Elle avait maudit son frère et sa crédibilité. Pourquoi avait-elle eut ainsi besoin de rabattre le caquet de son frère ?

-'Désormais, j'essaye d'éviter les questions. Plus facile à dire qu'à faire, je le reconnais. Mais comme mon frère est en plein phase de fiancailles c'est déjà un peu plus facile. Il a quitté Poudlard à la fin de ma première année, je crois. Aujourd'hui, il se lance dans le Commerce Internationale. Il est balèze en langue alors que je ne sais dire que quelques mots en français.'

L'esprit d'Alice divagua et ses pensées s'orientèrent vers son frère qui se ferait bientôt passer la bague au doigt par une Guérisseuse plutôt douée d'après ses dires. La brunette l'appréciait beaucoup car elle avait des discussiones enrichissantes avec la fiancée de son frère bien qu'elle jalouse quelque peu la relation entre les deux.

-'Certains le font, mais juste pour éviter les cours. Mais Mme Pomfresh n'est pas dupe, ca c'est certain. La majorité d'entre nous n'aime pas ses remèdes et la Pimentine n'est pas spécialement agréable. Fumer des oreilles toute la journée n'est pas très amusant. Je fais parti des élèves qui reculent devant cette infâme potion.'

Alice remerciait Merlin de ne pas être malade souvent. Mme Pomfresh était un vrai dragon et donnait des rèmedes plus dégoûtant les uns que les autres. La Gryffondor rechignait à fumer des oreilles mais elle savait reconnaître les moments où elle devait s'y soumettre. Et pour tout dire, elle regrettait que la potion n'est pas le goût de bière-au-beurre. Cela passerait déjà mieux.

Elle regarda sa montre.


-'L'heure du repas est bientôt finie. Le temps que nous arrivions aux portes de la Grande Salle, elles seront fermées. On peut toujours aller aux cuisines. Il y reste toujours des plats. '
Gryffondor↯  La force du lion est en moi
avatar



Nombre de messages : 3303
Age : 17 balais
Groupe : Un phoenix préfète en chef des lions et gardienne de Quidditch.
Caractère : Enthousiaste, naïve, enjouée, déterminée
Crédits : : (c)Evey
Date d'inscription : 14/04/2008




Evey Lowan

Gryffondor
La force du lion est en moi


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 23
MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Dim 20 Avr - 13:23

Une grimace étira les lèvres de la jeune irlandaise. Elle-même n’avait pas spécialement d’anecdote du genre à raconter. Et elle était loin de s’en plaindre, au contraire. Evey imaginait parfaitement la situation du chat courant après le rat. Pas simple pour la propriétaire du dernier. Mais après tout, peut-on en vouloir à un animal d’agir comme tel ? Bien sûr que non.

-Moi cela ne m’ai pas encore jamais arrivé. En tout cas, si ma chouette a croqué un rat appartenant à un autre élève je ne suis pas au courant ! Il faut dire que c’est plus dur de retrouver le propriétaire d’un hibou que d’un chat. D’abords parce qu’on en trouve beaucoup plus, et puis il faudrait que le rat en question se promène dehors seul. Ce qui réduit considérablement le risque ! Enfin de toute façon, on n’a pas à condamner un chasseur de chasser.


Doucement ces pensées s’égarèrent. Elle imaginait sa chouette volant entre les différents courant d’air. Battant des ailes contre les vents contraires ou à l’inverse se laisser porter par les rafales. Ses petites plumes rousses ébouriffées, le monde défilant sous son ventre. Evey aimait voler. Quand son visage fendait l’air ses longs cheveux comme animés par une vie propre. Cette sensation de liberté, de légèreté. Elle prenait souvent son balais par pur plaisir, montant à travers les nuages, sentir les vibrassions du balais, la force de l’air, voir le monde de haut. Le bonheur. Surtout quand Zéphira accompagnait ses envies d’air. Petite, elle jouait souvent avec son frère et ses cousins au Quidditch bien sûr mais pas seulement, ils faisaient des concours, des courses de vitesse. Elle n’était pas la meilleur certes, mais la jeune fille s’en tirait plutôt bien.

Revenant soudain à la réalité, Evey rit elle aussi à la réponse d’Alice.


-Non mais franchement, l’esprit de famille dans tout ça il est où ? dit-elle amusée. Moi il ne m’a même pas laissé de liste ! Mais je me débrouille pas mal il faut avouer ! La salle sur demande ? Tient, ça doit être une que je ne connais pas encore ! Ah, à bien y réfléchir je crois que Benjamin m’en a parlé une fois…C’est pas une salle qui disparaît ou quelque chose dans le genre ?

Excitée à l’idée de la présence d’une salle qui avait encore échappée à ses recherches, Evey décida de se mettre à sa recherche le plus vite possible ! Pour cela, réunir tous les éléments la concernant. Une nouvelle chasse nocturne s’imposait et déjà, la jeune sorcière s’en extasiait. Elle qui justement trouvait ses sorties trop rares ces derniers temps ! Loin d’avoir peur des représailles, la menace de Rusard ne l’inquiétait pas plus que ça. Il faut dire que la Gryffondor avait déjà testé le récurage de la salle des trophées, fait les aides garde-chasse dans la forêt interdite avec Agrid. Et puis les règlements sont fais pour être transgressés non ? Et le risque de se faire prendre met un peu de piment à ses excursions clandestines !

-Je dois avouer que moi non ce n’est pas mon activité favorite fumer des oreilles ! Et encore moins le goût infecte des potions qu’on est obligé d’avaler cul sec sous le regard strict de Mme Pomfresh. En général, les séjours à l’infirmerie ne sont jamais pour moi des parties de plaisir…

Un soupir s’échappa de ses lèvres. Elle n’avait jamais vraiment vu son frère à l’action dans son nouveau travail. Il faut dire qu’ils ne se voyaient plus tellement. Ce qui la rendait légèrement triste au passage. Evey fait partie de ceux qui ont besoin d’être accompagnés par des gens de confiance, qui ont besoin de contact avec les gens dont ils sont proches. Et ces longues séparations entre elle et son frère la dérangeait quelque peu…Heureusement que Noël existe…


-Oui, tu as raison. Autant passer directement aux cuisines ! En plus, on pourra prendre de la bière-au-beurre…

Si les potions au délicieux goût de cette boisson n’existaient pas, les chopes de cette dernière elles, ne manquaient pas ! Et tout cela lui avait mit l’eau à la bouche…Ainsi, prit-elle sans hésiter le chemin des cuisines et leurs mets appétissants
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Dim 20 Avr - 15:30

Alice allait parler quand le bruit du tonnerre l'interrompit. Un éclair fendit le ciel et éclara la volière. La Gryffondor était quelque peu contrariée de se faire ainsi interrompre mais se reprit bien vite alors que le bruit de la pluie emplissait la pièce. Les hiboux se remirent à piailler, parfaitement réveiller et la jeune fille roula des yeux.

-'Eh bien, quel temps de scroutt ! On ne pouvait pas faire pire. L'été est bel et bien fini dirait-on,'
soupira-t-elle. 'C'est vrai que c'est rare que les couettes et les hiboux avalent le rat d'un autre élève étant donné qu'on ne voit ses chers volatiles qu'ici ou dans la Grande Salle. Les rats quant à eux trainent un peu partout dans les Salles Communes mais cela s'arrête là. De toute façon, vaut mieux qu'ils restent dans la Salle Commune. Dans le château ils se feraient écraser au premier tournant. Et Miss Teigne se feraient un plaisir de les manger. Rusard n'aurait aucun scrupule !'

La jeune fille repensa au concierge qui lui avait donné ses premières retenues et la gardait dans ses fiches de Délinquants, ce qui faisait bien la Gryffondor. Elle n'appréciait que moyennement le nettoyage de la Salle des Trophées à la brosse à dents mais étant donné que ses sorties nocturnes étaient nombreuses, elle avait bien le droit d'écoper d'une retenue une fois par trimestre -au moins, bien que les quelques points qu'on lui enlevait ne faisait pas le plaisir de sa chère directrice de maison qui lui faisait un sermon bien senti.

Finalement, quand Evey lui apprit qu'elle ne connaissait pas la Salle sur Demande, la jeune fille prit un ton docte, prête à lui expliquer en long en large et en travers tout ce qu'elle savait sur cette pièce. Un nouvel éclair fendit le ciel.


-'Eh bien, la Salle sur Demande est une salle spéciale aussi appelée la Pièce Va-et-Vient. Je ne te donnerai pas son emplacement. Tu préfèreras peut-être découvrir pour toi-même l'endroit où elle se situe. Tu as raison quand tu dis qu'elle apparait et disparait. Elle apparait quand on passe trois fois devant en pensant très fort à ce dont on a besoin -mais pas ce dont on a envie je crois. Enfin bref, si tu y vas, tu pourras trouver ce que tu veux. C'est très pratique, je dois l'avouer. '

Alice se souvint du jour où elle l'avait découvert. Rien de bien exceptionnel, c'était à mettre sur le compte de sa gourmandise et de son appétit débordant. La jeune fille cherchait les cuisines -elle ne savait pas encore où elles se trouvaient- et avait passé le Septième Etage au peigne fin. Finalement, une porte était apparut et la jeune fille avait découvert des plats aussi succulents que ceux que les elfes leur préparaient. Un véritable régal malgré l'heure tardive. Avec une grimace, Alice se souvint qu'elle avait passé le lendemain la tête dans la cuvette pour avoir trop mangé.

-'Je déteste cela aussi. Passer des journées entières dans le même lit, entourée de lit blanc me répugnent. Surtout que Mme Pomfresh ne nous donne pas des repas très appétissants. Enfin c'est mon avis. Après tout, je déteste la soupe.'

La grimace qui fendit son visage appuya ses paroles. Elle éclata de rire.

-'Des bières-au-beurre, mmh ! Rien de mieux pour accompagner un repas ! Mais si j'adore cette boisson, je n'aime pas par contre quand elle est alcoolisée. Je ne supporte pas l'alcool.'

Et le pire, c'est que c'était vrai. Ses tentatives avaient été ratées et la jeune fille ne pouvait pas boire une gorgée sans avoir enviede la recracher. C'était absolument et irrémédiablement désolant !


-'Bien, en route !' S'exclama la jeune fille alors que son ventre se rappelait une nouvelle fois à elle.
Gryffondor↯  La force du lion est en moi
avatar



Nombre de messages : 3303
Age : 17 balais
Groupe : Un phoenix préfète en chef des lions et gardienne de Quidditch.
Caractère : Enthousiaste, naïve, enjouée, déterminée
Crédits : : (c)Evey
Date d'inscription : 14/04/2008




Evey Lowan

Gryffondor
La force du lion est en moi


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: 1 rp
Bonus: + 23
MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Jeu 1 Mai - 14:48

Le craquement de tonnerre arracha une grimace à la jeune irlandaise. Le truc chouette avec l’orage ce sont les éclairs, mais alors le fracas du tonnerre, on s’en passerait bien…La nuit promettait d’être bien violente et pas de tout repos. Allaient-ils avoir droit à une grosse tempête ?! En tout cas, cela semblait bien parti pour ! Un léger soupire s’échappa de ses lèvres. Si l’orage grondait pendant qu’elle essayerait de dormir, cela risquait de la mettre bien en rogne, surtout que dans le château, ça résonne pas mal ! Et si tel était le cas, le réveil du lendemain risquait d’être assez difficile…
Au son des piaillements d’oiseaux, Evey ne put s’empêcher de penser avec une pointe de crainte à sa petite chouette, ballottée par les courants contraires. Bien sûr, cette dernière trouverait le moyen d’échapper à la furie des éléments, sans doute avait-elle prit le large avant que la tempête de se soit déchaînée. Le pire pour elle, aurait été de traverser la mer en pleine tempête…La jeune sorcière ne put s’empêcher de visualiser la situation dans sa tête, les vagues pleines d’écumes volant dans les airs, les vents tourbillonnants, les éclairs fendant les nuages dans un affreux dessins, le tout dans le tumulte grondant. Un frisson parcourut son échine autant de froid que d’effrois.

Retournant à la réalité Evey sourit doucement à Alice. Il est vrai que Miss Teigne et Rusard constituaient un couple parfait. Les deux arpentant les couloirs à la chercher de quelques étudiants à punir et voire, terrorisé. Sa première rencontre avec eux avait d’ailleurs été de cet ordre là. Le concierge, avec son regard perçant toujours accusateur, l’avaient surprise dans les couloirs à une heure un peu tardive il faut dire. La jeune fille, en première année à l’époque, avait subis les habituelles menaces de torture du concierge avant de se retrouver dans son bureau sombre. Pas encore habituée à ces manières sévères, la jeune sorcière tremblait légèrement sur sa chaise, ne sachant pas vraiment si le concierge ne risquait pas d’aller la pendre par les poignets…Pas très engageant comme première fois ! Mais cependant, cette rencontre ne l’avait pas découragée de ses sorties nocturnes, au contraire…Maintenant, Evey ne se formalisait plus de ses vaines menaces…


-La barbe ! On va devoir sortir les cache-nez et autre bout de laine qui vont nous faire ressembler à des choses informes ambulantes.

Jetant un rapide coup d’œil dehors la jeune irlandaise eut juste le temps d’apercevoir un éclair déchirant les nuages. Oui, vraiment, quel temps pourri.

-Rusard et le scrupule c’est sûr que ça va pas ensemble du tout ! Je pense même qu’il serait plutôt content de voir sa chère chatte croquer le petit rat d’un de ces maudits élèves qui salissent les couloirs ! Il trouverait même le moyen je suis sûr de dire quelque chose au malheureux.

La salle sur demande…Vraiment, cette dernière semblait être une salle extraordinaire et surtout, super pratique. Plus Alice lui en parlait, plus l’envie de la découvrir s’emparait de la jeune sorcière. Une salle où on y trouve tout ce dont à besoin ? Evey se demanda si cela marchait pour vraiment tout, par exemple, si elle pourrait trouver une salle pleine de matériel pour potion et d’ingrédients rare que même les cachots de Poudlard ne possèdent pas. Cela serait tout bonnement génial !!!! Plus besoin d’aller se cacher dans une salle vide ou les toilettes pour se livrer à de petites expériences de bases vu les pauvres moyens dont elle disposait.


-Merci beaucoup pour les renseignements !!! En effet, je préfère trouver moi-même !!! C’est plus marrant !!! Je suis pressée de partir à la découverte de cette fameuse salle !!! Ce château est vraiment une mine d’or ! Je suis sûr que personne n’a jamais vraiment tout vu dedans. C’est génial !

La jeune sorcière avait du mal à cacher son excitation. Sans doute allait-elle devoir passer plusieurs soirées à sa recherche. En effet, la salle ne semblait pas si facile à trouver…Elle se voyait mal passer trois fois devant chaque mur pouvant contenir une porte…Mais cette chasse s’annonçait palpitante…Evey se rendit compte avec une pointe de tristesse que cette dernière devrait attendre la semaine d’après. Les devoirs non fais commençaient à s’accumuler de façon inquiétante et il devenait urgent que la jeune fille se plonge dedans…Elle ne pu s’empêcher de faire une légère moue en pensent aux heures longues d’études qui s’annonçaient…


-Je suis bien d’accord ave toi !!! Les potions infectes me suffisent…Je préfère aller manger un bon repas consistant plutôt que la pauvre soupe de l’infirmerie !

Une seconde grimace apparut sur le visage de la jeune irlandaise. Vraiment pas étonnant qu’elle passe si peu de temps avec Mme Pomfresh ! Puis se joignant au rire d’Alice, la jeune fille prit la direction des cuisines avec enthousiasme.


-Du moment qu’il n’y a pas trop d’alcool moi ça me va. Un peu ça me gène pas, mais trop, ça devient immonde ! Je suis pas le genre à aimer boire de l’alcool à forte dose !

Evey ne comprenait pas ceux qui allait boire dans les bars des verres et des verres d’alcools pour finir complètement bourrés. Cela n’avait aucun intérêt. D’accord, un peu pour faire la fête, mais pas plus. On ne s’amuse pas quand on n’a même pas conscience de se que l’on fait !
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   Ven 9 Mai - 12:41

[Je suis désolée d'avoir été aussi longue ><]

Un nouvel éclair plus féroce et plus lumineux que les précédents zébra le ciel. Le bruit du tonnerre fut si volient et si assourdissant qu'Alice en sursauta. Elle n'avait pas peur des orages, loin de là. Pour tout dire, elle adorait les orages électriques: c'était fascinant ! Ce qu'elle appréciait déjà moins c'était le craquement sauvage de la foudre, l'empêchant de dormir à tel point que la Gryffondor passait la nuit à bouquiner. Enfin, elle s'asseyait sur le rebord de la fenêtre, contre le carreau, observant à travers celui-ci le ciel illuminé, écoutant la respiration régulière de ses camarades endormies. Parfois l'une d'elles se réveillait et venait lui tenir compagnie avant de retourner se coucher dans un baillement. Mais Alice s'en fichait, elle adorait ces moments de solitude où elle réfléchissait sur tout et rien. C'était tellement agréable.

Les hiboux hululèrent de frayeur ramenant la jeune fille à la réalité, lui rappelant au passage que sa lettre était au-dehors, emportée par un hibou qui pouvait se faire carboniser d'un moment à l'autre par un éclair. La jeune fille se demanda un instant si le hibou carbonisé était mangeable pour finalement secouer la tête en se disant qu'elle avait vraiment des idées bizarres quand elle avait atrocement faim. Heureusement qu'Evey ne pouvait pas lire dans son esprit, parce qu'elle la prendrait pour une folle et une cannibale à la fois. Déjà qu'elle passait pour la gourdasse de service quand elle se prenait à chaque fois les pieds dans le tapis de la Salle Commune, pas la peine d'en rajouter, songea-t-elle.


-'Oh tu sais, moi je ressors juste les berets, les écharpes et les gants mais pas en laine, j'y suis allergique. Cela me fait des plaques atroces et à ce moment là, c'est absolument immonde.'

Elle en grimaça. Elle n'était pas allergique à autre chose mais c'était suffisant. Son écharpe n'était même pas en laine, mais en coton. Tu parles d'une chance ! Mais bon, l'allergie ne se déclarait que quand sa peau était en contact avec le tissu. Bizarre tout de même !

-'De toute façon, il ne faut plus s'attendre à quoique ce soit de ce cher Argus. C'est un cas désespéré ! Le problème c'est que pour se venger de ses punitions, on ne peut même pas donner un bon coup dans le derrière de cette horreur que l'on appelle chat de Miss Teigne. Franchement, elle ressemble plus à une descente de lit qu'à un chat ? Et encore, une horrible descente de lit !'

Rien que l'idée d'avoir un tapis avec la tapis de Miss Teigne lui donnait la nausée. Quelle bête horrible ce truc ! Combien de fois n'avait-elle pas rêvé de prendre l'animal par la queue et de l'attacher à un lustre ? Trop pour pouvoir donner un nombre exact, c'était un fait. Sinon, Evey sembla heureuse des renseignements que lui fournit la jeune fille concernant la Salle sur Demande. Quand elle songeait au temps incroyable qu'elle avait mis à la trouver, elle se disait que sa cadette n'allait pas s'ennuyer.

-'J'en suis certaine aussi. Des fois, on me parle de salles et je me demande de laquelle on parle mais les sorties nocturnes m'aident disons à trouver plus de salles et cela permet en même temps de ne pas être embêter et de devoir partager la salle. '

Le sujet dévia sur les potions de Poppy Pomfresh qu'Alice désirait vider dans les toilettes. Mais elle n'était pas sure que l'infirmière apprécit totalement ce geste et c'était aussi du gaspillage. Et la Gryffondor était totalement contre le gaspillage, elle savait très bien qu'il était dur de préparer une potion de guérison sans qu'il n'y est de problème ni d'effet secondaire.

-'Ne t'en fais pas, moi et l'alcool ca ne marche. Je ne supporte pas très bien l'alcool. Et puis, je trouve qu'il est plus agréable d'avoir une conversation avec quelqu'un avec toutes ses capacités intellectuelles. On y va ? Les cuisines nous attendent !'

Et le ventre d'Alice se remit à gronder avec plus d'insistance.







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Endroit insolite pour une rencontre [pv Alice]   



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum