Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: La loi du Thalion    Ven 5 Fév - 12:38

James était de très bonne humeur, en ce début de semaine. La cause ? Le retour de Servilus. Le Gryffondor s'était promis de faire la peau à ce connard qui l'avait lâchement attaqué sur le Chemin de Traverse, et il n'en pouvait plus d'attendre que le serpent ne rentre au bercail. Seulement voila, c'était la rentrée de Janvier, et donc Rogue était de nouveau à Poudlard. Le Maraudeur crevait d'envie de se venger de son agresseur, lui qui ne s'était jamais tant consumé de haine pour quiconque. La nouvelle de l'arrivée du Serpentard avait fait le tour des couloirs comme une trainée de poudre, et était arrivée bien vite aux oreille du roi du château. Potter allait rendre la monnaie de sa pièce à Rogue. Pas de grand chichi, pas d'autres élèves conviés au spectacle. Juste lui, et Servilus. Parce que ce n'était plus qu'une petite guéguerre entre étudiants. C'était beaucoup plus que ça, et James le savait.

Le Gryffondor savait que son ennemi de toujours usait et abusait de la magie noire, mais ça ne l'effrayait pas. Il n'avait jamais eu peur de lui, et ce n'était pas l'attaque du Chaudron Baveur qui allait changer quoi que ce soit. Rogue n'était pas assez stupide pour user une seconde fois d'un sortilège interdit sur lui. Encore moins dans l'enceinte de Poudlard. James n'avait donc rien à craindre de ce côté là, et puis il se défendait en duel. Les poids que Servilus avait porté durant le trimestre dernier, selon le Racontard, ne l'auraient pas changé. Il restait le minable et maigrichon petit serpent. Petit serpent qui allait se prendre un lion en colère sur le coin de la figure, et ça pouvait bien faire mal.

Cherchant la confrontation, James avait carrément décidé d'aller trouver son adversaire. Quel meilleur moyen que de rôder dans les cachots, son territoire, et de l'attendre à la sortie de sa salle commune ? Le maraudeur ne craignait pas que d'autres Serpentards n'essayent d'aider leur "ami" en plein duel... Rogue était peut-être stupide et lâche, mais il avait un minimum d'honneur. C'était un duel, un "un contre un", et il ne laisserait personne se mettre entre lui et le mec qui lui avait volé la fille qu'il aimait. Le jeune homme se tenait donc dans les cachots, adossé négligemment contre un pilier, à jouer avec sa baguette. Il attendait patiemment que Servilus montre le bout de son nez crochu, afin d'enfin apaiser cette colère qui bouillonnait en lui depuis tant de mois
.

[Désolée c'est pas top, mais je dois partir ! ]
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: La loi du Thalion    Ven 5 Fév - 14:08

  • Severus le savait. James Potter attaquerait bientôt. Il connaissait suffisamment ce stupide Griffon pour savoir qu’il prendrait sa vengeance au début de la rentrée. Aussi le Serpentard était plus que jamais sur ses gardes. James Potter allait-t-il l’attaquer avec l’aide de sa bande comme le lâche qu’il était ou aurait-il le courage de l’affronter seul à seul. Severus se doutait que James Potter prendrait la deuxième option. Son stupide honneur de Gryffondor le pousserait à vouloir l’affronter. Parfait, Severus était plus qu’entraîner au combat en singulier. N’avais-t-il pas pour habitude d’affronter quatre adversaires à la fois ?


    Severus laisserait Potter attaquer le premier afin de bénéficier de la légitime défense . Son avenir à Poudlard serait définitivement compromis s’il provoquait Potter le premier. Et puis le Serpentard en était sûr, le Gryffondor viendrait de lui même dans ses bras. Il fallait juste être patient


    C’était la fin de l’après-midi, Severus prit quelques livres avec l’intention d’étudier a la bibliothèque. Heureusement, grâce à l’aide de Winry et l’Hermione, il n’avait pas prit beaucoup de retard au niveau de la théorie. Cependant, il devait rapidement se mettre à niveau dans la pratique. Maintenant qu’il avait récupérer sa baguette. Severus passait chacune de ses soirées à reprendre les sortilèges et métamorphoses qu’il avait appris durant son trimestre hors de Poudlard. Les Défenses contre les Forces du Mal et les Potions ne lui avaient posés aucuns problèmes. Il était presque à niveau en ce qu’il concerne les sortilèges. Par contre, les métamorphoses qui avaient toujours été un de ses points faibles lui demandait beaucoup de travail pour rattraper son retard. Winry, sa petite amie, qui était de loin l’une des meilleures élèves de l’école à la matière lui avait proposé son aide. Son ego aurait été tenté de refuser mais il savait que grâce a la Serdaigle, il rattraperait beaucoup plus vite son retard.


    D’un pas décidé, il franchit la porte de sa salle commune. Son instinct le mit en alerte et il tourna la tête vers l’un des piliers qui soutenait le chateau au dessus de leur tête et remarqua la silhouette de James Potter adossé. Rapide contre l’éclair, Severus lâcha ses livres et sa baguette semblait presque apparaître dans ses mains. En une seconde, tous les sortilèges de défense et d’attaque au bord des lèvres, il se tint près à la riposte. Il foudroyait son némésis du regard attendant qu’il attaque le premier.


(C’est court aussi. je poste même si je dois changer au vu du MP que je t’ai envoyé)
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: La loi du Thalion    Sam 6 Fév - 11:43

James était l'image même de la décontraction. Paresseusement adossé contre un pilier, un air nonchalant accroché sur le visage, et sa baguette qui tournait de façon experte entre ses doigts. Quelqu'un qui ne le connaissait pas aurait pu croire qu'il attendait simplement un ami. Mais les quelques Serpentards qui sortirent de leur salle commune comprirent très rapidement qu'il n'en était rien. Ils savaient tous la haine qu'il portait à Severus Rogue, et ils savaient donc que c'était pourquoi il était là. Mais aucun d'eux ne fit marche arrière pour aller prévenir leur petit copain. Ah, la solidarité façon Serpentard ! Enfin, James ne comptait pas prendre Servilus en traitre. Il était venu seul, et il voulait se venger. Pas de coup bas, il allait le provoquer en duel de façon règlementaire. Il était un Gryffondor, et l'honneur passait avant tout. Même si l'envie de défoncer la tronche de cette ordure d'une façon on ne peut plus déloyale ne manquait pas, James savait qu'il n'en tirerait jamais autant de satisfaction que s'il le battait de façon honnête.

Il n'avait nul doute concernant l'issue du duel. Il avait toujours été plus fort que Rogue, en Défence Contre les Forces du Mal, en Sortilèges, en Métamorphose... En à peu près tout, en dehors des Potions. Et puis, il avait eu l'entraînement de l'Ordre. Et puis, il avait utilisé la magie, durant le trimestre dernier, lui. Contrairement à son idiot d'adversaire, qui venait tout juste de récupérer sa baguette. Il partait donc avec un certain avantage, et c'était tant mieux. Il n'avait aucune envie de s'en prendre plein la figure.

Les yeux de James quittèrent sa baguette alors que la porte de la Salle Commune des Serpentards s'ouvrait. Il eut alors le plaisir de voir la vilaine frimousse de Rogue apparaître dans l'embrasure. Enfin, il arrivait. Enfin, il allait pouvoir lui éclater la tronche. Le Maraudeur avait tellement de raisons de vouloir se venger de Rogue qu'il aurait pu écrire un livre dessus.Une trilogie, voire une saga. Il voulait lui faire mal, parce qu'il avait laissé tomber Lily quand elle avait eu besoin de lui, parce qu'il l'avait embrassée au Bal de Noel, parce qu'il avait été le seul au courant de l'internement de sa petite amie, parce qu'il lui avait déclaré son amour dès qu'ils n'avaient plus été ensemble, parce qu'il l'avait attaqué lâchement et failli le tué, parce qu'il n'avait même pas eu assez de courage et d'honneur pour les remercier après qu'ils lui aient évité la prison. Rogue ne méritait que le mépris, la haine, et la violence de James. Ces cinq dernières années, il n'avait été qu'une proie divertissante, et une épine dans le pied du Maraudeur en ce qui concernait Lily. Mais depuis plusieurs mois, il était véritablement devenu l'homme à abattre pour le Gryffondor.

La réaction du Serpent ne se fit pas attendre. Il lâcha ses livres dès qu'il aperçu son rival, et sortit sa baguette comme s'il la gardait prête en toute occasion. Son attitude tira un sourire narquois au Gryffondor, qui alla même jusqu'à éclater d'un rire moqueur. Il n'y avait qu'eux dans le couloir, c'était parfait. Personne pour les déranger, personne pour les séparer. James se redressa, immobilisant sa baguette dans la paume de sa main, pointée sur son ennemi. Il s'approcha de quelques pas, riant toujours, mais prit bien garde à laisser une distance raisonnable entre eux.


-Bah alors Servilus, à peine rentré et déja prêt à étriper tout le monde ? Tu ne sembles pas surpris de me voir... Je t'ai manqué ?


Nouveau sourire narquois. La haine irradiait de chaque pore de la peau du jeune homme, la même haine qui dansait dans ses yeux. Il savait qu'il avait agis sous les conseils de Dumbledore, et pour l'avenir du monde (oui oui, rien que ça), mais il ne pouvait s'empêcher de regretter de n'avoir pas envoyé cette ordure au trou. A l'heure qu'il était, il aurait pu pourrir derrière les barreaux d'Azkaban, en compagnie d'êtres aussi répugnants que lui : les Détraqueurs. Le Gryffondor examina un instant la carrure du Serpentard, et remarqua que le Racontard n'avait pas eu tord sur toute la ligne. Rogue avait bien pris quelques muscles, et ses épaules étaient plus larges. Mais il n'avait toujours pas appris à se laver les cheveux, et cette stature ne changeait rien. James était toujours plus fort physiquement, et plus musclé. Servilus ne pourrait jamais rivaliser.


-Tu es une belle ordure, Rogue. Levicorpus !
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: La loi du Thalion    Sam 6 Fév - 13:56

Severus dévia l’attaque d’un mouvement de baguette et riposta.


Lacornum Inflamare !


Potter était complètement crétin de croire qu’il arrivait encore à l’avoir avec ce sort, SON sort. Mais après tout, il n’était qu’un Gryffondor tout en muscle et rien en cervelle.


Pathétique ! Toujours à t’approprier les créations des autres Potter!


Il vomit le nom avec tant de haine que sa bouche se tordit en une moue de dégoût.


- Tu es venu sans ton petit copain Black. Comme est ce possible ?


Severus jeta un rapide coup d’oeil autour de lui pour le vérifier. Potter avait pour habitude d’avoir toujours Black en seconde ligne pour lui porter secours à la moindre perte de terrain. Severus eut un petit sourire satisfait sur son ingrat visage. Ses yeux brillaient d’un éclat malsain. Les rares fois où Potter avait tenté de l’affronter seul, Severus lui avait fait payé et le Gryffondor avait eu le soutien de Black pour s’en tirer. Il est vrai que Severus avait à ces occasions utilisés un sortilège proche de la magie noire mais les faits étaient là. Potter n’avait l’habitude de se retrouver seul contre lui alors que le Serpentard affrontait souvent les maraudeurs en groupe.


D’un mouvement de baguette Severus lança un «Glacius» informulé et un jet de glace sorti de la baguette du Serpentard pour se fondre sur le Gryffondor. Aussitôt Severus s’écarta pour éviter la riposte de Potter et lança un Tarentallegra sur son adversaire. Severus entraîna rapidement Potter dans un dangereux ballet en enchaînant les sortilèges. Il n’utilisa aucun sort de magie noire qui aurait pu lui permettre de prendre rapidement et définitivement l’avantage. Le combat n’en restait cependant pas létal. Severus avec l’aide d’une simple Waddiwasi envoya à la vitesse d’une balle de fusil une torche enflammée en direction de la tête de Potter.


Alors... Potter ! Tu en veux... encore, lança le Serpentard légèrement essoufflé. Everte Statim ! Tu fais moins ton malin... sans Black derrière toi. LÂCHE ! Bombarda ! Tu n'es qu'un faible... J'aurais te laisser te vider comme le porc que tu es dans le chaudron baveur !!
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: La loi du Thalion    Sam 6 Fév - 14:58

Rogue n'était pas drole du tout. Il ne prit même pas la peine de répondre aux petites piques de mise en jambe du Maraudeur. James était plus détendu, il prenait cela de haut. Il n'avait jamais eu peur de Rogue, le considérant comme un sorcier plus que moyen. Bon, il y mettait de la mauvaise fois, mais il se savait meilleur, dans l'art du duel tout du moins. Il avait affronté tant d'élèves dans sa jeune vie qu'il avait acquis une dextérité que Rogue n'avait pas. Même si le Serpentard avait toujours dû faire face à quatre Maraudeurs, il n'avait jamais fait preuve de beaucoup de combativité, et leurs petites querelles prenaient vite le tour d'un show. Aujourd'hui c'était différent, ils allaient se livrer à un véritable duel, et aucun ne ferait de cadeau à l'autre. Severus en voulait probablement autant à James que ce dernier le détestait, et ils rêvaient tous deux d'en venir aux mains.

James regarda, déçu, le Serpentard dévier son sortilège. Ca faisait tellement longtemps qu'il ne l'avait pas suspendu par les pieds ! Dommage. Il vit le sort qui fusait vers lui, mais n'eut pas le temps de l'éviter. Il sentit sa manche prendre feu tandis qu'il levait sa baguette pour l'asperger d'eau. Pendant ce temps, ce traitre de Rogue lui envoyait un pic de glace de la tronche. Pic de glace que le jeune Potter eu tout juste le temps d'éviter en se baissant. Il remercia Merlin pour ses réflexes de joueurs de Quidditch. Sans quoi il se serait retrouvé avec un glaçon très design au plein milieu du front. Pas sûr que ça aurait plu à Lily, pour le coup.Toujours accroupis, il évita également la torche, qui alla s'écraser contre le mur derrière lui. Mur qui amorti très peu sa propre chute, lorsqu'il se fit percuter par le sortilège du Serpentard. Le Gryffondor venait d'effectuer un vol plané de quelques mètres en arrière, et la pierre froide des cachots avait stoppé sa course. Magnifique.

Sonné, il ne pu éviter non plus le bombarda de Rogue, qui explosa au dessus de sa tête et lui fit tomber des gravats dessus. De mieux en mieux. Bon, à son tour de lancer des sortilèges, à son tour de fermer le clapet de ce petit prétentieux. Se relevant en toussant à travers la poussière dégagée par l'explosion, il resserra sa prise sur sa baguette. Il grimaça en entendant son dos craquer, et songea non sans joie qu'il pourrait demander un massage à sa petite amie. Cet enflure de Rogue venait de l'amocher avec son avalanche de sortilèges. Il allait lui montrer de quoi il était capable, s'il ne le savait pas encore. James ne voulait pas lui faire tant de mal physiquement... Il voulait surtout le remettre à sa place, l'accueillir comme il se devait de le faire, et lui exprimer toute sa rancœur. Mais puisque ce petit roquet avait décidé de lui mettre la pâtée et n'avait pas hésité à lui balancer à la figure des trucs qui auraient pu le mettre vraiment en mauvais état, il n'allait pas non plus faire dans la dentelle
.

-Ne fais pas ton malin, Servilus ! Si tu n'es pas à Azkaban aujourd'hui, c'est à moi que tu le dois ! Et ne crois pas que l'affection que Lily a pu te porter à une époque y soit pour quelque chose. Si tu es là aujourd'hui, sale vipère, c'est parce que je t'ai défendu.


A peine avait-il fini de parler qu'il lançait, de façon informulée, un "Confringo" en direction du bras gauche de son adversaire. James espérait brûler sa manche, mais également sa peau, afin d'apercevoir sa marque des ténèbres. Il était certain qu'il en possédait une, et il aurait aimé en avoir le coeur net. Severus Rogue était-il déja un Mangemort ? Le Gryffondor reprit la parole, pour expliquer son sort.


-Pour effacer le vilain tatouage que tu as sur le bras, Servilo !


Sans attendre de réponse, et sans laisser le temps à son ennemi de réagir et de l'attaquer à son tour, le jeune Potter lança un Difindo vers la figure de Rogue, suivi d'un "Crachelimace" bien sonore. Il se rapprocha encore de lui, faisant rapidement quelques pas en avant.


-Experliarmus ! C'est toi le faible, Rogue... C'est toi, qui a perdu Lily !


James espérait de tout coeur que son sortilège fonctionnerait et qu'il parviendrait à désarmer le Vert et Argent. Il se tenait déja prêt à lui sauter dessus pour lui coller ses poings dans la figure, malgré son dos qui lui faisait bien plus mal qu'il ne le laissait supposer. Mme Pomfresh lui rafistolerait tout ça, de toutes façons.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: La loi du Thalion    Dim 4 Avr - 21:05

    Rogue fulminait. Ce connard avait la prétention d'affirmer que le serpentard lui était redevable !? Après tout ce qu’il avait subit à cause de lui, après qu’il lui ai pris la seule chose qui parvenait à adoucir sa peine. Ce... CET ENFOIRE réclamait une reconnaissance. Qu’est ce que Potter espérait ? Le GRyffondor voulait le voir se mettre à genou et lui baiser les pieds ? N’avait-il pas assez de tous ses fans pour la satisfaire ? Potter ne l’avait pas aidé pour faire plaisir à Lily, non il l’avait fait pour avoir une nouvelle arme contre lui, pour le faire souffrir au-delà du possible. Potter lui avait pris son amie mais cela ne lui suffisait pas. Il voulait lui prendre le eu de dignité qu’il lui restait ! Mais Rogue ne marchait pas ! Hors de question !

    Je ne te dois RIEN Potter ! Tout est de ta faute !!

    Le sort de Confringo fusa vers le Severus. Dans un geste pour lever un bouclier, Severus reçut le sort en pleine poitrine. Il avait été trop lent. Son vêtement brûla. Il poussa un cri d’horreur et utilisa sa main pour éteindre les flammes. Il avait à peine maîtriser le feu, qu’un sort Difindo lui arriva en plein visage. Le serpentard porta aussitôt sa main sur son visage et se plia légèrement sous la douleur, évitant le sort «crache-limaces» qui s’écrasa contre le mur. L’expelliarmus frappa sa cible et l’envoya se fracasser sur le mur. Il s’écroula sur le sort et se foula légèrement le poignée en voulant amortir sa chute. La respiration saccadée, Severus se redressa sur ses bras et leva la tête vers Potter. Une longue et profonde plaie lui parait le visage en diagonale. Son arrêt nasale était coupé. Sa baguette était hors de portée. Il était, à nouveau, à la merci de Potter.


    C'est toi le faible, Rogue... C'est toi, qui a perdu Lily !


    Un éclair de rage passa dans le regard du serpentard. Telle une bête enragé, Severus poussa un cri rauque et se jeta sur Potter pour le tabasser à mains nues. Le sang coulait à flot sur son visage et le rendait presque aveugle. Severus n’y prêtait aucune attention. Il se contrefichait que Potter soit encore en possession de sa baguette. Il se moquait que le Griffondor soit beaucoup plus fort que lui physiquement malgré les quelques muscles qu’il avait pris durant son expulsion du monde de la magie. Il voulait juste frapper Potter de toute ses forces. Il ne ressentait pas la douceur de son visage lacéré et de son torse brûlé. seulement de la haine. Sans réfléchir, Il balança son poing en direction du visage de son ennemi juré, puis un autre, et encore un autre...
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: La loi du Thalion    Mar 6 Avr - 8:30

James avait tout fait pour rester maître de lui-même, pour ne pas céder à la haine qu'il sentait brûler en lui. Il ne voulait pas franchir ses propres barrières, sinon il savait que tout ça irait beaucoup trop loin. Mais c'était sans compter l'aptitude de Rogue à le mettre hors de lui en moins de deux minutes. D'autant plus que le duel ne se déroulait pas comme il l'aurait voulu. Servilus ne répondait pas à ses piques, et il lui envoyait de sales sortilèges dans la tronche. Si le Gryffondor n'avait pas encore été mis hors d'état de nuire, ce n'était que grâce à ses réflexes de joueur de Quidditch, et la chance. Malgré tout, son dos lui faisait horriblement mal, même s'il n'en laissait rien paraître à son adversaire. La colère aidant, il oublia rapidement la douleur, pour se concentrer sur le duel. Les paroles du Serpentard achevèrent de l'énerver. Il avait depuis longtemps franchi les barrières qu'il s'était imposées à lui-même, et il ne rêvait plus que de tordre le cou de cet arrogant imbécile. Rogue ne comprenait décidément rien à rien, il était encore plus con qu'il ne l'avait imaginé.

Il lui hurla qu'il lui était redevable. Que s'il n'avait pas demandé à Sirius de l'imiter et de le défendre devant le Magenmagot, il pourrirait à Azkaban en ce moment même. C'était la vérité, et James voulait que Rogue le sache. Qu'il sache qu'il devait sa liberté au mec qu'il détestait le plus. Ca faisait deux fois... Deux fois que James lui sauvait la mise. Il l'avait sauvé des crocs de Lunard, deux ans auparavant. Et l'année dernière, il l'avait sauvé des Détraqueurs. A ce niveau là, Rogue aurait dû naturellement lui proposer d'être son larbin à vie. Mais le Serpentard ne l'entendait pas de cette oreille, et lui hurla en retour que tout était de sa faute. C'était faux ! Tout était de sa faute à lui ! Personne ne l'avait forcé à lui jeter ce sort, personne ne l'avait forcé à verser dans la Magie Noire. Il s'était perdu tout seul, il s'était enfoncé tout seul. James n'avait rien à voir là-dedans, et il ne ressentait pas une seule once de culpabilité.


-Tu mens ! Tout est de TA faute ! C'est TOI le toutou de Voldemort ! C'est TOI qui a essayé de me tuer ! Et c'est MOI qui t'ai sauvé !


Il ne retint pas tous les sorts qui lui venaient à l'esprit, les lançant les uns après les autres sur son ennemi. Il détestait tellement Rogue qu'il souhaitait le voir crever, dans les pires souffrances. Cet être immonde ne méritait pas de vivre, il ne méritait même pas de croiser Lily dans les couloirs ou dans la Grande Salle. Son Confrigo n'eut pas l'effet désiré, puisqu'il s'écrasa sur la poitrine du Serpent et non sur son bras gauche comme prévu. Tant pis, il trouverait un autre moyen de voir sa marque. Et puis, ça n'avait plus qu'une importance toute relative à ses yeux... Ce qu'il voulait avant tout, c'était faire souffrir cette raclure. Il prit grand plaisir à le regarder se plier sous la douleur causée par son sort, et se sentit jubiler à la vue de la balafre qui lui traversait désormais le visage. Rogue n'était pas prêt d'oublier cet affrontement, ni la dette qu'il avait envers lui, à présent.

Enfin, son Experliarmus toucha sa cible, et envoya le Serpentard s'écraser contre le mur derrière lui. Il vit la baguette de son adversaire quitter sa main et atterrir hors de portée. Super, Rogue était à sa merci, à présent. Il pouvait faire de lui ce qu'il voulait. Décidant de lui faire mal mentalement, il lui balança ce qu'il savait sensible pour l'autre. Le fait qu'il ai irrémédiablement perdu Lily. Tout occupé à savourer sa victoire certaine, il ne fut pas assez rapide pour éviter le plaquage de Rogue. Une vague de douleur lui transperça le dos tandis qu'il s'écrasait sur le sol, son ennemi au dessus de lui. La douleur fut telle qu'il perdit ses esprits quelques instants. Et une toute autre douleur le ramena à lui. Celle de poings qui s'écrasaient sur son visage. Sonné, il sentit sa lèvre éclater sous les coups du Serpent, il sentit sa pommette enfler, et su qu'il aurait un superbe coquard très bientôt. Génial, il allait être super canon maintenant !

Reprenant ses esprits et le contrôle de son corps, James entreprit de rendre les coups. Il leva sa main gauche, pour viser les côtes de Servilus. Il ne pouvait pas atteindre son visage dans la position dans laquelle il se trouvait. Et son dos qui lui faisait atrocement mal... Réalisant soudainement qu'il avait sa baguette, il redressa légèrement son poignet pour la pointer sur le Serpent.


-Pétrificus Totalus !
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: La loi du Thalion    Sam 10 Avr - 19:25

    Severus aveuglait par la haine et le sang qui lui coulait sur le visage, ne fit pas James lever sa baguette. A peine entendit-il le sort qu'il réalisa qu'il était trop tard pour réagir. Il sentit son corps se figer entièrement. N'ayant plus le contrôle de son équilibre et s'écroula lourdement sur la poitrine de James Potter. Il venait de se faire pétrifier par son pire ennemi. Bien sur ce n'était pas la première fois que le gryffondor parvenait à ce genre de dénouement. Severus s'était plusieurs fois retrouvé pétrifié au couloir du couloir, en lévitation et parfois même à moitié déshabillé.

    Cependant jamais la haine de James Potter n'avait été aussi forte pour sa personne. Un sentiment de crainte s'éveilla au coeur des entrailles du jeune serpentard.

    Rapidement James Potter le repoussa et il se retrouva sur le dos, Seul ses yeux et les muscles contrôlant sa respiration, et son coeur étaient en mouvement. Il reste de ses tendons et autres articulation étaient dures comme de la pierre. Severus était toujours a demi aveuglé par la profonde et sanguinolente blessure qu'il avait en travers du visage. Il ne voyait que de manière très flou, la silhouette de James Potter.

    Son coeur encore sous l'effet de l'adrénaline battait la chamade comme s'il voulait s'échapper de sa poitrine pour continuer à tabasser les rouge et or. Une douleur sourde et désagréable commençait néanmoins à naitre au niveau de sa poitrine partiellement brûlé par le sortilège de Potter. Mme Pomfresh allait encore lui faire la tête. Severus avait passé plus de temps dans l'infirmerie de Poudlard que la plupart des écoles réunis cependant il savait qu'avec ses bons soins James Potter et Sirius Black n'était pas très loin de son propre palmarès. Il en était très fier d'ailleurs.

    Malgré l'appréhension de ce qu'il pourrait lui arriver dans les prochaines minutes maintenant qu'il était totalement à la merci de James Potter, le Serpentard ne montra pas sa peur à son adversaire. Jamais il ne ferait un tel honneur à ce tas d'ordure qui se prenait pour un véritable héros nationale. Lui et son foutu balai !

    Qu'importe qu'il ait pu le sauver d'Azkaban, James Potter restait une ordure. Il n'avait agis que dans son propre intérêt. Il l'allait arraché à son destin de prisonnier à vie pour pouvoir faire le beau devant sa belle. Et même si le Gryffondor avait ressenti une quelconque compassion, Severus n'avait pas besoin de sa pitié. Après tout ce que Potter lui avait fait subir durant leur scolarité, Rogue estimait n'avoir rien à devoir à cette ignoble pesteux !

    Bien sûr, Severus Rogue n'était pas très honnête avec lui même. Le Serpentard avait bien une dette de vie envers le rouge et or mais comment sa fierté pouvait accepté d'être lié à son pire ennemi. La nature et la vie n'avait-elle pas était assez injuste avec lui, il allait encore qu'elle lui enlève sa dignité ?

    Les yeux lançant des éclairs, Severus regardait son ennemi. Il s'attendait à voir james se jetait sur sa manche pour découvrir la marque des ténèbres sur son avant bras. Allait-il le laisser nu tel un vers au milieu du couloir pour que tout le monde puisse regarder le symbole de son allégeance ?

    Severus doutait que James Potter ne sache pas qu'il est remis en liberté un mangemort. Tout comme le serpentard savait que le jeune Gryffondor faisait parti de l'ordre que Dumbledore avait élevé contre son maître. Il était presque sûr que le vieux fou aussi était au courant. Pourquoi l'avoir liberté dans ce cas ? alors que d'autres étaient en prison pour des faits moins graves. qu'est ce que Dumbledore avait derrière la tête. Il ne changerait jamais de camps, il n'avait aucune raison de la faire ! Il était parfaitement à sa place auprès du seigneur des ténèbres. La lumière n'était pas pour lui, il avait toujours était une créature de l'ombre. Alors pourquoi ?! La question brulait ses lèvres pétrifiée alors elle restèrent closes
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: La loi du Thalion    Ven 16 Avr - 9:13

James sentait les coups de Rogue s'abattre sur son visage, faisant éclater sa lèvre, son arcade, brisant son nez... Ces coups s'ajoutant à la douleur lancinante de son dos, ses propres poings ne portaient pas tellement. Pourtant, il était plus fort physiquement que cette chauve-souris graisseuse, et il aurait dû avoir l'avantage. Seulement, les sorts du Serpentard avaient déja bien entamé sa résistance, et il n'était plus aussi fort qu'au début. Malgré tout, la haine et la rage qu'il ressentait pour son adversaire lui donnaient des forces pour continuer à le frapper. Pour lui rendre chaque coup qu'il lui donnait, malgré le sang et la douleur qui brouillaient sa vue. Severus Rogue n'était pas aussi faible que James ne l'avait clamé durant ces six dernières années... Etait-ce la magie noire qui le rendait plus fort ? Ou les trucs lourds qu'il avait dû porter le semestre dernier ? James n'en savait rien, et s'en foutait un peu pour tout dire.

Cherchant à se sortir de cette mauvaise passe dans laquelle le Serpentard avait le dessus sur lui, il dressa sa baguette et envoya un sort on ne peut plus banal. Le genre de sort qu'on apprend en première année. Seulement Rogue n'avait aucun moyen de l'éviter... Sa baguette gisait à plusieurs mètres de lui, et il était bien trop occupé à le frapper pour porter attention à quoi que ce soit. Il était d'ailleurs surprenant qu'avec tout le boucan qu'ils faisaient depuis plus d'un quart d'heure, personne ne soit venu voir ce qui se passait. Le "Petrificus Totalus" envoya le Vert et Argent au tapis, totalement immobile. Le Maraudeur prit le temps de retrouver ses esprits avant d'essayer de se relever. Hors de question de montrer le moindre signe de faiblesse à son ennemi de toujours. Quand il fut certain de la stabilité de ses jambes, il se redressa, et fit un pas vers Rogue.

Le sang qui coulait de son arcade l'obligeait à plisser l'oeil gauche, et celui qui coulait de son nez cassé lui arrivait directement dans la bouche. Il devait avoir l'air vraiment pitoyable. Il n'avait qu'une hâte : retourner dans son dortoir pour laisser Mumus et Peter lui réparer tout ça. Pas question d'aller voir Pomfresh dans cet état, elle ne manquerait pas de le balancer à Rusard qui lui collerait une retenue. Cependant, il avait encore quelques petites choses à régler avec l'enflure étendue à ses pieds. Rogue refusait de reconnaître qu'il avait une dette envers lui... Très bien. Il se laissa tomber sur les genoux, serrant les dents pour éviter de grimacer sous la douleur. Il aurait très bien pu attraper le bras du Serpentard pour remonter sa manche, mais à la place il préféra se saisir de sa baguette magique. Il la pointa sur le coude de Rogue.


-Diffindo !


Tenant négligemment sa baguette à une main, se moquant de couper plus que du tissu, il entreprit de détacher l'avant de la manche de Servilus. Ainsi, tout le monde verrait à quel camp il appartenait. Il arracha le bout de tissu, et le jeta plus loin. Il vit avec plaisir la Marque des Ténèbres sur le bras de son ennemi... Il le savait déja, que cette ordure était un Mangemort. Mais maintenant il en avait la preuve tangible, et tous les autres élèves de l'école l'auraient aussi. Tous ceux qui passeraient par les Cachots, du moins. Mais James n'en avait pas fini avec Rogue. Maintenant qu'il l'avait à sa merci, il n'allait pas le laisser filer avec si peu. Personne ne vous avait dit que James était rancunier ?

Resserrant sa prise sur sa baguette, il se pencha au dessus de la poitrine du Serpentard, et ouvrit sa robe jusqu'au milieu de son torse. Il lança à nous un Diffindo, et entreprit de graver une "aide-mémoire" sur la poitrine du Vert et Argent. Mme Pomfresh ferait surement disparaître ça très vite, mais le Gryffondor avait l'espoir que ça laisse une cicatrice. Quelque chose qui rappellerait son bon souvenir à Rogue. Tremblant légèrement, il utilisa cette fois ses deux mains pour tracer en fines lettres :

" A Z K A B A N "

Tordu. Oui c'était bien le mot. Mais James s'en foutait... Il se moquait de savoir que ce qu'il faisait subir à son camarade pouvait être assimilé à de la torture. Qu'il ne valait pas mieux que lui, à cet instant précis. Mais il n'en avait rien à foutre, il n'y pensait même pas. Tout ce qu'il voulait, c'était faire souffrir cette ordure, lui faire payer ce qu'il lui avait fait en avril. Rogue l'avait presque tué, et il avait été la cause de sa séparation avec Lily. James n'avait jamais autant détesté quelqu'un... Et son attitude aujourd'hui montrait à Rogue l'ampleur de la haine qu'il lui portait. Content de lui-même, l'air toujours aussi stupide avec tout ce sang sur la figure, il se pencha vers le visage du Serpentard et lui murmura quelques chose à l'oreille.


-Tu n'es plus rien pour elle, Servilus. Elle a effacé le tatouage. Elle a tout effacé de toi.


Il lui lança un regard méprisant, puis se releva tant bien que mal. Il tourna les talons et s'éloigna en boitillant, son dos le faisant souffrir à chaque pas. Il ne prit pas la peine d'ôter le sortilège qu'il avait lancé à Rogue, le laissant pétrifié au plein milieu du couloir. Après tout, il n'était pas loin de sa salle commune, et d'autres Serpentards ne tarderaient probablement pas à le voir. Ils allaient l'aider... Entre débiles, ils se soutenaient. Le jeune Potter remonta lentement les escaliers, agrippé à la rampe. Et alors qu'il atteignait sa salle commune, il remercia le ciel de n'avoir croisé si Rusard ni McGo. Le portrait de la Grosse Dame passa plusieurs minutes à déplorer son état, à s'inquiéter pour lui, et à essayer de lui faire dire pourquoi il était blessé. James ne prononça pas un mot, et elle finit par abandonner et lui céder le passage. La Salle Commune des Gryffondors était pleine à cette heure-ci, et l'entrée de James ne passa pas inaperçue. Il lança un regard appuyé à ses frères de toujours, et se réfugia dans son dortoir, très vite rejoint par le reste des Maraudeurs. Qui allaient le féliciter pour la raclée qu'il avait mise à Servilus (Sirius et Peter), et soigner ses blessures (Remus).
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: La loi du Thalion    Ven 16 Avr - 21:14

  • Severus connaissait la souffrance depuis sa plus tendre enfance. Tobias n'avait jamais été tendre avec lui. Pourtant pour éviter les coups de son géniteur, il lui suffisait de ne pas croiser son chemin de la demeure familiale. Seul bémol, celle ci n'était pas grande. Severus connaissait l'humiliation. Il avait subi les plaisanteries douteuse des Maraudeurs depuis son arrivée à Poudlard. Néanmoins il aurait pu échapper à cette enfer si n'avait pas eu la prétention d'exister. Severus avait connu la désespoir. Il le vivait a chaque fois qu'il croisait le regard froid de Lily.

    Severus n'avait rarement exploiter ses trois sentiments au même moment et avec autant de force. Le sort de pétrification commençait à lui donner de très douloureuse crampe dans les bras et les jambes. Une douleur aiguë qui masqua presque celle provoquer par les "soins" de James à son égard. Le sort l'empêchait de lire ce que Potter venait de lui inscrire sur son torse déjà partiellement brûlé.

    Severus refusa de s'avouer vaincu. Il foudroya son ennemi de toujours malgré la douleur. James Potter s'approcha lentement de son oreiller. Rogue tentait de se libérer du sortilège en utilisant la magie sans baguette mais les mois passées dans le monde des moldues sans pouvoir utiliser la magie l'avait partiellement rouillé. Sans parler, de ses blessures qui l'avait considérablement affaiblies. Severus arrivait à briser le sort. Pourtant s'il avait pu retrouver l'usage de ses mains, il se serait jeter sur le cou de Potter et l'aurait étranglé jusqu'à ce que le maraudeurs ne rende son dernier soupire. Accomplissant par la même la mission que lui avait confié le seigneur des ténèbres.

    Malheureusement, ses membres ne lui répondait plus et James Potter eut tout le loisir de lui cracher son venin.


    -Tu n'es plus rien pour elle, Servilus. Elle a effacé le tatouage. Elle a tout effacé de toi.

    La rage de Severus s'envola brusquement pour se retrouver remplacement par une vague de détresse. Un nouveau coup portait à son coeur. Severus se souvenait de ce tatouage pour jeter les quinze ans de Lily. Un présent un peu puéril en y repensant. Il avait économise par pièce de monnaie pour lui payer le petit tatouage de biche qui devait orné sa hanche. Une Biche. Il avait eu cette idée après avoir vu leur Patronus commun. Severus se sentit brusquement aussi faible et pathétique qu'un vieillard nostalgique. Il se secoua et fusilla Potter avec déjà le Gryffondor s'éloignait, fier de son effet.

    Severus restait pétrifié dans le couloir à moitié nu, couvert de sang et sa marque en évidence. Sa respiration devint beaucoup plus rapide et il commença à paniquer. Les Serpentard avaient déserté le couloir depuis le début des hostilités. Aucun d'entre eux ne voulait se retrouver entre deux feux et Severus n'était pas assez apprécié par ces camarades pour bénéficier de la moindre protection de leur part. D'ailleurs, il l'aurait toujours refusé de se faire aider pour combattre Potter.

    Maintenant sa situation était on ne peut plus tragique. Il ne pouvait pas compter sur la chance pour tenter de se sortir de cette situation. Lyra Badenov n'était pas dans la même maison que lui. Il y avait un chance un demi milliard qu'elle prenne le chemin de la salle commune des Serpentard sans y avoir été invitée.

    Certain serpentards ( la plupart en vérité) semblait approuver les agissements du seigneurs des ténèbres mais Severus ne pouvait pas prendre le risque de les laisser voir la marque qui ornait son bras gauche.

    Severus ferma les yeux et tenta de se concentrer une nouvelle fois sur la magie élémentaire qui pourrait lui permettre de se libérer sans l'aide de sa baguette. Mais la douleur, maintenant que l'adrénaline avait quitté ses veines, était de plus en plus présent. Si forte que Severus sentait son esprit virait vers les limbes. Il était sur le point de perdre conscience.

    Les minutes filaient et personne ne venait. Severus ferma les yeux. Il avait trop mal. Les muscles étaient noués par les crampes. Il pria pour quelqu'un. N'importe qui ! Même ce vieux fou de Dumbledore qui semblait toujours tout savoir ! Doucement, ll glissa vers l'inconscience et ne reconnut pas la silhouette qui s'approcher de lui..
    ..


(j'ignore qui est d'ailleurs cette personne : ami ou ennemi... les deux peut être )







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La loi du Thalion    



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum