Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Lun 1 Fév - 14:06

    [2 bonus ont été enlevés à Torben]

  • Le premier dé concerne Bella, qui s'attaque à Alastor
  • Le deuxième dé concerne le sort d'Alastor, pour contrer Bella.

      Sort en attente de réponse de la personne visée :

  • Liam vers Nicole
  • Torben vers Claire
  • Bella vers Logan (malus de -1 pour Bella, étant son deuxième sort lancé)

      Bonus, Malus :

  • Bellatrix, + 1 bonus effet de suprise
  • Tor, si égalité au dé, vu ton action, égalité en faveur de l'attaquant
  • Bellatrix lance un informulé. Etant de niveau magique 10, elle n'a pas de malus.
  • Etant face à un informulé, Maugrey à un malus de -1 en défence

      Niveau Magique des membres, avec bonus et malus, sans lancé de dés :

  • Bellatrix : 12
  • Maugrey : 11
Le membre 'Lily Evans' a effectué l'action suivante : Lanceur de dés [Seulement ADMIN]

'Combat' :

Résultat :


      Réusltat des sorts :


  • Attaque de Bellatrix envers Alastos : Bellatrix a fait 2 + 1(Bella a un niveau supérieur de 1, malus compris) = 3 au dé, et Alastor a fait 1. Bella trouche dans le dos Alastor qui se retrouve stupéfixé.

      OU Résultat des sorts


  • Attaque de Bella envers Alastir : Bella a un niveau magique de 10. Elle se voit rajouter 1 bonus, pour l'effet de surprise. ELLE passe donc à 11. Lançant un informulé, elle passe donc à 12. On lance les dés, et elle fait 2. Le niveau magique de son sort est donc à 14. Alastor a 12 de niveau de magique, et n'a pas de bonus, mais un malus de -1, se retrouvant face à sortilège imprononcé. On lance les dés, et il fait 1. Le niveau de son esquive est donc de 12. 14 <12, Donc Bella trouche dans le dos Alastor qui se retrouve stupéfixé


S'il y a quelque chose que vous n'avez pas compris dans ce poste, envoyez moi un mp avec votre question et j'essayerais de vous expliquer votre interrogation
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Lun 1 Fév - 16:38


    Toute la journée, la jeune Gryffondor venant du futur n'avait pas fait grand chose... Hermione avait flâné dans Poudlard toute la matinée, sans que le beau temps ne vienne à changer. Vers midi, pourtant, d'immenses flocons blancs se mirent à tomber sur le château, recouvrant la paysage d'une couche blanche et épaisse, aussi pure et belle qu'elle serait souillée avant la fin de la journée. La jeune Gryffondor n'aimait pas énormément la neige, parce que c'était froid, et mouillé, et puis ça faisait glisser - elle avait de très mauvais souvenirs de vacances au ski avec ses parents Moldus. Pourtant, cela mit Hermione de bonne humeur. Avec ça, au moins, on aurait vraiment dit une fête de Noël et de nouvel an comme les autres... même si tout changeait.

    Elle avait mangé avec les Voyageurs du Temps à midi, après avoir vu Luna Louvod pendant un petit moment. Mais les deux jeunes filles n'entretenaient pas une très grande amitié et leurs sentiments l'une envers l'autre n'étaient pas énormes. Après le repas, Hermione avait faussé la compagnie aux garçons ainsi qu'à la jeune fille : Harry et Ron étaient partis d'un côté, Neville et Luna de l'autre. Cela n'avait nullement gêné Hermione ne se retrouver seule, et ça l'avait d'ailleurs arrangé. Elle avait deux trois recherches à faire à la bibliothèque avant la rentrée des classes. Elle s'était donc rendue dans la grande pièce de Poudlard où tous les livres étaient rangés, puis elle s'était installée confortablement près d'une fenêtre, pouvant ainsi admirer de tout son soul la blancheur éclatante des flocons sur le parc. Hermione avait lu un ou deux livres sur les propriétés des espèces magiques vivant en Transylvanie, quand elle sentit quelque chose lui brûler la cuisse à travers son jean - c'était les vacances et elle aimait bien porter des vêtements Moldus quand il n'y avait pas de cours.

    Etonnée par le contact du fer blanc sur sa peau, la jeune Gryffondor plongea la main dans sa poche et y découvrit... son faux galion pour l'Ordre du Phénix. Quelque chose était-il donc arrivé ? Bon sang de Merlin, non ! Hermione avait aussitôt refermé les énormes tomes devant elle sans chercher à les ranger, persuadée que la réunion à 14 h 30 au Chaudron Baveur était bien plus importante et passait donc en priorité. Se levant brusquement, elle avait dévalé les escaliers gigotants dans tous les sens en leur assénant de grands coups de poings sur la rambarde quand ils n'étaient pas assez rapides. Elle allait se diriger vers le portail de Poudlard quand elle avait noté un élément essentiel au tableau... Harry et Ron ! Si jamais elle les oubliait, elle s'en voudrait énormément. Elle était donc partie à leur recherche, sûre que eux aussi seraient prêts, avec l'annonce de leur galion. Mais... elle n'avait trouvé personne.

    Alors elle s'était dit qu'ils étaient partis sans elle, peut-être l'oubliant, peut-être la laissant volontairement... Quoi qu'il en soit, elle leur remonterait les bretelles, foi de Granger ! Elle était donc partie vers le portail du château, seule, avec pas mal de retard car il était déjà 14 h 45. Elle s'était dit aussi que ce ne serait pas grave, et que s'il y avait la guerre, er bien tant pis, elle prendrait la guerre comme le train, c'est-à-dire en route. Et s'il elle était déjà lancée un peu partout dans Londres, et bien Hermione serait là, même après la bataille ! Enfin, en 1 quart d'heure quand même... Ne rigolant pas du tout, la jeune fille avait transplané pour le Chaudron Baveur, oubliant presque les 3D à respecter scrupuleusement. Heureusement pour elle, elle était arrivée tout de même en 1 seul morceau devant le Chaudron Baveur.

    ~~~
    Quand elle atterrit devant la façade quasi-invisible du bar des sorciers, Hermione se dépêcha de rentrer à l'intérieur. Il n'y avait plus personne. Ainsi la guerre était-elle déjà arrivée ? S'approchant du comptoir où siégeait Tom, le barman, la jeune Gryffondor était essoufflée d'avoir couru jusqu'au portail, où elle avait pu transplaner. Elle demanda d'une voix effrayée - qu'elle avait pourtant voulue sereine - où étaient partis les jeunes de Poudlard qui s'étaient réunis ici quelques instants auparavant... Étaient-ils déjà tous morts ? Hermione ne savait pas du tout de quoi il s'agissait, et prévoir le pire était une manière bien à elle relativiser. Le barman lui répliqua avec un gentil sourire qu'ils étaient déjà sur le Chemin de Traverse et qu'ils ne semblaient pas l'avoir attendus. D'après lui - et le peu qu'il avait entendu de leurs discussions, cela avait rapport à Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom et à une attaque il ne savait plus où. De plus, il avait entendu du bruit venant du Chemin de Traverse, avant que les jeunes sorciers ne s'y engagent. Quoi ? Par la barbe emmêlée de Merlin ! Hermione ne prit pas le temps de remercier Tom et s'enfuit à toutes jambes, passant par le mur de briques pour atteindre le Chemin de Traverse. Tant elle était paniquée, la jeune Gryffondor du s'y reprendre à plusieurs fois avant que la combinaison de briques ne soit la bonne.

    Une fois de l'autre côté, Hermione rejoignit une masse importante d'élèves de Poudlard. Tous appartenaient à l'Ordre du Phénix et tous semblaient décidés à combattre. Quoi ? La jeune fille doutait que ce soit autre chose que les Mangemorts, messagers des Ténèbres, mais elle ignorait tout de la situation dans laquelle elle et ses amis ou alliés étaient fourrés. Bon sang, ils ne pouvaient pas ralentir la cadence ? Elle accéléra, puis se mit à courir pour les rattraper. Où allaient-ils de cette démarche si rapide ? Au loin leur parvenaient des sons horribles et des étincelles de lumière, Hermione aussi entendait et voyait. Mais la provenance de ce raffut était encore loin devant eux. La jeune Gryffondor, portée par ses jambes plus vite qu'elle ne l'aurait cru possible, rattrapa ses compagnons de camp et trouva parmi eux Harry et Ron, tous deux qui semblaient décidés et résolus. Bousculant quelques uns, elle croisa le regard de Siris et de Anna, de Luna... Mais c'était à Harry et à Ron qu'elle voulait parler en premier. Pour savoir où ils étaient quand elle les cherchait ! Furieuse encore plus qu'elle n'était anxieuse pour ce qui les attendait, la Gryffondor saisit le bras de jeune rouquin devant elle et tira vers elle. Aussitôt, elle sentit le corps venir vers elle, tiré contre son gré.

    - Ron ! vociféra-t-elle. Harry ! Je me suis fait un sang d'encre ! Où étiez-vous, bon sang ?

    Hermione, malgré ses airs furax, était immensément soulagée que les jeunes sorciers de l'Ordre du Phénix n'aient pas encore atteint leur destination. Au moins, elle avait pu les rejoindre au bon moment, avant qu'ils n'agissent à proprement parler. S'il y avait bataille, elle serait là. S'il y avait problème, elle serait là aussi. Présente à leurs côtés, on ne lui reprocherait pas de manquer à son devoir. Elle était une Gryffondor, enfin ! Elle devait avoir de la noblesse d'esprit et du courage. Se battre pour les justes causes, c'était toute sa vie. Sinon, pourquoi était-elle ici, dans le passé ? Elle devait vaincre Lord Voldemort ! Pressant le bras de Ron un brin plus gentiment dans un élan affectueux qu'elle ne parvint pas à retenir, son regard partit également vers Harry. Elle marmonna :

    - Je suis désolée, je ne voulais pas vous parler mal... Excusez-moi tous les deux. C'est juste que j'étais inquiète et... Mais qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi sommes-nous réunis ? Et j'ai vu Anna... Elle ne faisait pas vraiment partie de l'Ordre du Phénix, avant. Il y a quelque chose de grave, pas vrai ? Qu'est-ce qui se passe, les garçons ? J'ai un mauvais pressentiment... Vous vous rappelez très bien tous les deux ce qui s'est passé au Ministère dans le fut... notre passé. Je ne veux pas qu'une situation pareille se reproduise. Expliquez-moi ce qui se passe, s'il vous plaît !

    Hermione les observa avec une lueur étrange dans les yeux. Était-ce ça, la peur ? Hermione n'en avait pas ressenti beaucoup, au Ministère, la dernière fois. C'était juste de l'angoisse et de la colère ou de la fatigue. Parfois elle avait eu peur, mais jamais avec autant d'intensité. Mais de la peur, de la vraie, celle qui donne des crampes à l'estomac et l'envie de vomir... Non, c'était la première fois qu'elle testait. Parce que maintenant, elle avait assez d'expérience pour les situations catastrophiques. Et qu'elle atteignait un endroit où la paranoïa grandissante n'effaçait plus la peur. C'était le stade à ne pas dépasser, sous peine de devenir comme le Maugrey Fol Oeil du futur. Suppliante, Hermione dévisagea lentement ses meilleurs amis depuis sa première année à Poudlard et continua pourtant à marcher au même rythme que le petit groupe de l'O.P. - qui, en l'occurrence, marchait moins vite qu'elle quelques secondes auparavant quand elle courrait. Les autres ne parurent pas s'étonner outre mesure de son arrivée, comme si chacun secrètement espérait la venue de quelqu'un d'autre... Un être cher ? La jeune fille nota l'absence de Lily. Elle aussi, en retard ? Ou bien mal informée ? Ou tout simplement pas là pour pas là ? Hermione ne se préoccupa pas trop de cette question, elle avait davantage à faire. Ce qu'elle voulait, tout d'abord, c'était savoir ce qu'ils faisaient tous là, et pourquoi.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Lun 1 Fév - 18:08

Ron attendait avec impatience la suite des événements. Il savait que cette bataille risquait de donner le même genre de désastre que celle du ministère, même s'ils avaient finalement réussi à s'en sortir, mais en même temps il ne pouvait qu'être content à l'idée de servir à quelque chose.

Tout le monde avait l'air un peu anxieux face à la suite des événements. Pour la plupart, ce serait leur première vrai bataille, enfin, si on ne comptait pas ce qui c'était passé à pré-au-lard. Et cela s'était passé si rapidement... c'était plus une escarmouche qu'une bataille. Là, il allait vraiment falloir se battre, et ils seraient préparés! Enfin, ils n'étaient qu'une bande de gamins, face à des adultes confirmés, et des adultes qui n'hésiteraient pas à utiliser des sortilèges impardonnables... qui n'hésiteraient pas à tuer...

Alors qu'il suivait de loin le semblant de conversation et les explications de James, perdu dans ses pensées, il vit un homme passer. Il ne le connaissait pas, mais pour James cela sembla un signal. Juste après que l'homme en question ait disparu par la porte donnant sur le Chemin de Traverse, le jeune homme leur fit signe de le suivre et se leva. Ainsi, cela allait bientôt commencer...

Ron regarda Harry avec un air entendu, auquel celui-ci répondit, et suivit celui qui était naturellement devenu le chef de leur petit groupe, et passa l'arche qui donnait sur la rue marchande. Tout semblait normal... Qui aurait pu imaginer qu'une attaque se préparait? Hélas, c'était bien le cas...

Soudain, Hermione apparut à ses côtés. Elle venait
d'arriver, en courant d'après son air essoufflé... Tout de suite elle
les assaillis de questions, et de reproches, par la même occasion...
Eh, c'était pas de leur faute si elle était introuvable au moment de
leur départ!

- On est là parce que la banque va
se faire attaquer... ou qu'elle se fait déjà attaquer, d'ailleurs!
L'attaque doit être commencée ou sur le point de commencer. Mais bien
sûr, personne n'est sensé être au courant! D'ailleurs, je ne sais même
pas comment Dumbledor l'a su...


D'ailleurs, alors qu'ils arrivaient en vue de la banque, un mouvement soudain se produisit : quelques ombres masquées sortirent en courant d'une ruelle et se précipitèrent vers la porte de l'édifice géré par les gobelins. Ron reconnut aussitôt des Mangemorts, que ce soit à leur robe où à leur masque, il ne faisait aucuns doute que ces personnes suivaient le mage noir dont on n'avait pas encore appris à craindre le nom à cette époque.

Juste après avoir disparu dans le bâtiment, des flammes bleues apparurent, leur bloquant le passage. Cela avait commencé... Ron put voir à travers les flammes que deux mangemorts se dirigeaient vers les wagonnets, alors que les autres commençaient à occuper les esprits... et les corps! avec des sorts. Tout partait dans tous les sens, les sorciers présents faisaient ce qu'ils pouvaient, mais les mangemorts avaient bien évidemment le dessus.

Ron se dirigea vers les flammes, que James avait rendues solides, pour participer à la bataille. Ils allaient vraiment avoir du travail...
Admin↯  Je veux être publiéééée !!!
avatar



Nombre de messages : 1806
Age : 27 ans
Groupe : Sorcière - Journaliste
Caractère : Solitaire - ambitieuse - intelligente - fouineuse
Date d'inscription : 21/02/2008




Rita Skeeter

Admin
Je veux être publiéééée !!!


Carte du maraudeur
Niveau magique: 8/15
Libre pour ::
Bonus: + 5
MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Lun 1 Fév - 21:15

    Je venais de poser un pied sur le sol en marbre de la banque des sorciers. Je reprenais mon souffle, un souffle salvateur, je ne pouvais plus supporter cette atmosphère oppressante qui régnait derrière moi et sous mes pieds. Je pensais que j’allais pouvoir me rendre là où je devais aller, pour quelques petites emplettes. Il me suffisait d’aller signer le registre pour signaler mon retrait. Pourtant tout ce ne se passe pas toujours comme prévu.

    Mon talon droit claqua sur le sol de la banque, tel un signal sonore. Et tout se déroula sous mes yeux comme une scène au ralenti. Ils déboulèrent dans la banque faisant régner la terreur à l’aide de leur baguette, des masques figés sur leur visage, de sorte à ce que ne les reconnaissent pas. Des éclairs verts jaillirent de leur bout de bois. Le son ne parvenait pas à mes oreilles, j’étais comme spectatrice de ce qui se déroulait là et pourtant je faisais partie de cette effroyable scène.

    Un des leur se décida à s’avancer et à s’élever sur un des meubles qui ornait la pièce. Je me sentais mal, j’avais la gorge sèche, j’aurais aimée pouvoir faire couleur ses larmes qui tentaient de noyer mes prunelles bleutés, mais je n’y parvenais pas. Je ne me sentais pas trembler, mais par contre je sentis tout à coup que mes jambes n’allaient pas supporter mon poids plus longtemps. La voix du serviteur des ténèbres semblait s’élever à notre intention, mais je n’y prêtais guère la moindre écoute. Mes oreilles semblaient vouloir se fermer à toute attaque sonore pour le moment.

    Mes genoux rencontrèrent le sol dans un bruit sourd, d’un point de vue extérieur, je semblais me plier aux exigences de la jeune femme perchée sur le comptoir. Et pourtant ce n’était pas le cas. Un bourdonnement assourdissant m’arriva jusqu’à mes oreilles, je perçu enfin des bruits, des sons. Des respirations haletantes, quelques pleurs ou des reniflements furtifs. Et enfin une voix féminine, un rire … Et un bruit sourd qui acheva la chute d’un petit corps sans vie.

    Mes prunelles se posèrent sur ce jeune garçon qui n’avait rien demandé, comme toutes ces personnes victimes de ces lâches. Les larmes qui s’étaient retenues coulèrent en silence sur mes joues. Ils pensaient avoir le pouvoir de vie ou de mort sur quiconque … Ma main se dirigea dans un mouvement imperceptible jusque dans ma poche. Ils avaient éliminé de sang froid des moldus, des sorciers, des gestes d’une lâcheté incroyable. Mes doigts s’en saisirent, mais je cachais ce mouvement. Ils s’en étaient pris à mes parents, pour quelle raison ? Simplement parce qu’il n’avait pas le bon sang qui coulait en leur veine. Tout comme moi, je devais être une impure à leurs yeux.

    Si la stupidité l’avait emportée sur ma raison, j’aurais très bien pu lancer un ou deux sorts sur les mangemort qui passaient à côté de moi pour s’élancer vers les wagonnets, vers l’endroit d’où je venais de sortir. Mais je me devais de réfléchir aux conséquences de mes actes. Pas seulement pour moi, mais … Pour les autres.

    Le combat venait de débuter, et la supériorité magique se faisait sentir. Leur préparation et leur effet de surprise faisait que nous, nous ne faisons pas le poids. J’espérais vraiment que nous n’allions pas rester seuls en cage, à nous faire massacrer pour leur seul bon plaisir. Mes doigts se crispèrent autour de ma baguette, les dernières larmes roulèrent sur ma peau de porcelaine. D’un revers de la main je les fis disparaitre, je ne voulais plus aucune trace de cet instant de faiblesse, mais dont j’avais tant besoin.

    Un bruit assourdissant, des gravats tombant par terre, des hurlements se firent entendre. Des renforts ou des nouveaux mangemort. Je me devais d’être prête à tout instant. Je n’étais pas une sorcière bien douée, mais je me devais pour moi, pour mes parents. Je décidais en cet instant que j’allais me battre. Je me relevais sur mes deux jambes, les tremblements avaient disparus, ma baguette était tendu devant moi, prête à combattre.

_________________



Et si toute la Vérité était Ici


I'm the escargot of the RP

Oubliez la Rita Skeeter des livres, je ne suis pas comme elle !!
Mort↯  Un seul mauvais sort et Pfiou !!!
avatar



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 23/11/2008




Mort : Logan R. Lewis

Mort
Un seul mauvais sort et Pfiou !!!

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Lun 1 Fév - 21:56

Logan était en retard et il avait horreur de ça. Il savait que Maugrey allait lui tirer les oreilles, et il ne pouvait l'en blâmer. Lui aussi détestait le manque de ponctualité. Et d'habitude, il mettait un point d'honneur à être toujours à l'heure. Mais cette fois, il avait voulu faire un peu de social, se montrer sympathique avec ce visiteur paumé, et voila qu'il manquait à ses obligations. Il mettrait du temps à se le pardonner. Il était donc entré d'un pas très pressé dans la banque, avait bousculé un jeune homme parce qu'il ne regardait pas où il allait, avant d'enfin accéder au comptoir. Et après une vérification rigoureuse de son identité, le gobelin avait accepté de le conduire devant le coffre qu'il devrait garder durant les prochaines heures. Le jeune auror redoutait la réaction de son supérieur, et il espérait que la personne qui devait l'accompagner était déja arrivée. Un sur deux, c'était déja pas mal.

Il sorti prestement du wagon, content de retrouver la terre ferme, et s'avança vers ses deux collègues. Il ne les connaissait pas vraiment, pour ne pas dire pas du tout. Alastor était un auror comme lui, mais ils n'avaient pas encore eu l'occasion de collaborer sur une quelconque enquête. Quant à Bellatrix... Elle ne travaillait pas dans le même service que lui, ils avaient donc bien peu de chances de se croiser. D'autant plus que Logan n'était pas homme à nouer des relations avec ses collègues. Avec qui que ce soit, d'ailleurs. Cherchant à se faire pardonner et surtout, à retarder l'instant où Maugrey lui remonterait les bretelles, le jeune homme prit la parole et tenta d'expliquer la cause de son retard. Puis il enchaîna sur une remarque bateau qui n'intéressait aucun d'entre eux. Alastor ne fut d'ailleurs pas dupe, et sans lui rendre son salut, le questionna sur la nature des événements qui l'avait retardé.

Logan avait saisi à son ton qu'il ne valait mieux pas qu'il réponde. Évidemment qu'il n'y avait rien eu de grave, sinon il ne serait pas là à tenter d'engager la conversation. Maugrey devait bien le savoir, et il lui faisait par là remarquer que, quoi que soit qui ai pu le retarder, c'était de toutes façons moins important que son job. L'Auror le savait, il n'avait pas besoin qu'on le lui répète. Il garda donc le silence tandis qu'il s'approchait d'eux. Puis tout se passa beaucoup trop vite pour lui. Bellatrix, qui n'avait jusque là pas décroché un mot, sortit sa baguette et jeta un sortilège à Alastor. Le vieil auror n'eut que le temps de réagir, il fut tout de même stupéfixié. Et merde, c'était bien sa veine tiens ! Il avait voulu de l'action, eh ben il allait être servi, pas de doute.

Bellatrix fit alors volte-face vers lui, et lui jeta un sortilège à son tour. Logan dressa sa baguette, qu'il n'avait pas rangée depuis le controle que le gobelin avait effectué un peu plus tôt, et cria [Protego]. Il n'avait plus qu'à espérer que son bouclier parviendrait à repousser le sort de cette traitresse, et qu'elle ne lui avait pas lancé de sortilège impardonnable. Auquel cas son pauvre Protego ne lui serait d'aucun secours.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Mer 3 Fév - 16:18

Tout s’étaient trop bien passé jusqu’à maintenant… Le gobelin n’avait pas fait tout un bordel administratif qu’Ilmatar avait en horreur, et l’argent serait transférée sans aucun problème apparent. Donc, il a fallut que le bug se trouve ailleurs… En effet, aussitôt l’affaire régler, des cris et des lancements de sortilège résonnèrent dans son dos. Qu’est ce que ceci ? Avec une lenteur déterminé, la vampire se retourna, faisant face à la scène plutôt sujette à l’inquiétude. Des mortels vêtu de noirs et masqué tenté de prendre d’assaut la banque, baguette en mains, ne faisant preuve d’aucune pitié. Un bon nombre d’Avada Kedavra furent projeté autant sur les gobelin que sur les sorciers fous tentant désespérément de quitter la banque afin d’échapper au carnage. Quelle sottise ! Même pas un grain de bravoure dans leurs esprits pusillanime pour faire affront aux agresseurs ! L’alarme de Gringotts se mit soudainement en route, se qui allait alerter tout le quartier. Des renforts pourrait probablement arrivé du ministère… C’est alors qu’une folle hystérique commença à instaurer sa loi, la baguette brandi sur la foule. Mais pour qui se prenait-elle donc celle-ci ? Si elle s’imaginait une seule seconde qu’Ilmatar allait lui céder sa baguette, elle pouvait se mettre le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate ! Cette même furie, déchaînant son envie de meurtre, décocha un sortilège de mort sur un pauvre garçon et sa mère à quelques pas d’elle. Les civils hurlèrent de terreur, tandis que pour la souveraine, cela ne lui fit ni chaud, ni froid. A vrai dire, il fut un temps où elle ses mains étaient également souillé de ce genre d’assassinat. Mais elle avait fort heureusement arrêter ces pratiques, ne s’attaquant désormais plus qu’aux adultes. Cette violence brutalement déclencher, allait-elle faire revivre la sienne ? Le plaisir du massacre était toujours profondément encré dans l’esprit de la Dame Blanche, qui pourtant ne parvenait pas à se décider s’il serait bon ou non de prendre part au combat. Deux des mangemorts filèrent à une allure folle en direction des wagonnets : donc, visiblement, ils n’étaient pas venu dans l’unique but de mettre le chaos mais bien de s’emparer de quelque chose. La question était… Quoi ? Les sourcils froncés, l’idée que la banque ne pouvait en aucun être volé commençait à devenir contestable. Une irrésistible envie de les suivre lui prit soudain, mais était-ce judicieux ? Après tout, tout ces sorciers allaient devoir se dégourdir seule face à une bande de…

Le mur explosa soudainement derrière elle, se prenant donc au passage quelques blocs de béton qui la firent tomber au sol par la violence du choc. Après s’être relevé, elle se jura d’infliger quelque souffrance à l’auteur de cet impact, mais en se retournant, elle ne put que constater que ce n’était même pas encore un adulte. En vérité, c’était ce jeune qu’elle avait vu au Chaudron Baveur accompagné de ses amis ou tout au moins ce qui semblait l’être. Un instant d’hésitation lui parvint, se demandant ce qu’ils pouvaient bien faire là à un moment pareil. S’ils avaient un minimum de jugeote, pourquoi s’aventuraient-ils dans Gringotts en sachant parfaitement que la banque était assiégé par les mangemorts ? Absolument étrange ! Décidément, elle n’était pas au courant de tout ce qui se produisait ici ! Cela ne faisait aucun doute que ces jeunes gens faisaient partie d’une ligue quelconque visant à faire affront aux adeptes de ce Lord Voldemort. Et de toute évidence, ils venaient en aide aux sorciers captifs. Mais que pouvaient donc une bande de jeune face à des sorciers adultes bien aguerri ? Et qui plus est, pratiquant la magie noire… Que faire ? Quel côté choisir ? La neutralité serait inévitablement brisé à un moment ou à un autre alors autant se décider tout de suite. Choisir un « camp » pour cette bataille, même si elle en changerait peut-être plus tard… En attendant, ces mangemorts ne ferait pas de détail quand à la nature de leurs victimes… Raah ! Vite ! Se décider ! Pendant ce temps, un homme évita un sort de justesse en se cachant derrière un bureau… Vite ! Ilmatar ferma les yeux un instant… Peut-importe ce pour quoi ils étaient venu, la vampire ne laisserait pas les mangemorts voler la banque. Un peu d’honneur tout de même ! Et dire que leur Maître souhaitait qu’elle fasse partie de l’élite, ou tout au moins de son camp. Pour la plupart, ils avaient l’air plus déjanté qu’autre chose là dedans ! De toute façon, elle n’avait pas encore donné sa réponse. Finalement, à voir les choses ainsi, la Dame Blanche semblait plutôt se rapprocher du côté des « « « gentils » » ». Quelle aberration ! C’était sans doute la première fois, qu’elle allait se battre pour le bien dans un pays extérieur au sien. Lentement, elle sortit sa baguette en bois d’if, visa un des comiques vêtu ( Krystel de Caprily ) de noir et proclama haut et fort de sa voix lyrique :
« Endoloris ! »

Oh ! Cette folle allait sûrement esquiver le maléfice, mais si dans le cas contraire, il atteignait son but, cela ne faisait nul doute que ses ardeurs s’en trouverait amenuisé ! Il fallait fermer le clapet de cette petite sotte qui s’imaginait surpuissante ! Eh oui ! Bientôt ils allaient tous se rendre compte qu’un adversaire de leur niveau se trouvait dans Gringotts, un adversaire étant également plongé dans les arts de la magie noire mais qui cette fois, l’utilisait pour le bien… Sans même attendre pour savoir si la cible avait été touché, Ilmatar se mit à courir en direction des wagonnets qui conduisaient aux coffres. Deux mangemorts s’étaient échappé par ici, et il fallait les rattraper ! Rangeant ensuite sa baguette, elle se transforma en chauve-souris, facilement identifiable par sa petite crête blanche, puis voleta à toute vitesse, se dirigeant vers les deux mangemorts qui étaient sensé grimper dans l'un des engins de locomotion. Avec toute la discrétion possible, Ilmatar parvint à s'accrocher sur le wagonnet et glisser en dessous d'un siège pendant que les deux adeptes de Voldemort étaient occupé à autre chose que de faire attention à une chose volante non identifié. L'un encore aux prises de gobelins sauvages tandis que l'autre s'installait hâtivement dans le wagon. D'ailleurs ce dernier ne daigna même pas attendre son coéquipié et actionna le mécanisme sans plus tarder. Bien, l'autre derrière, Ilmatar n'aurait que ce déjanté à s'occuper une fois arrivé à destination. Si toutefois, ils seraient seuls.. Ainsi, elle allait attendre sagement dans sa cachette jusqu'à ce que l'action véritable serait au rendez-vous...
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Jeu 4 Fév - 16:58

Il y a des journées comme ça qui semblent commencer parfaitement normalement, et qui continuent normalement, ceux sont des journées finalement parfaitement normales, voir même banales et parfois carrément ennuyeuses. Seulement une fois de temps en temps, une de ces journées décident que non, aujourd’hui grève de la banalité, assez de cet insupportable ennuie semblant devenu soudain un sport national, un peu d’amusement et de plaisir. Enfin « amusement et plaisir », soyons relatif, la vérité est plutôt de dire que les choses ne se passent ni comme prévues, ni comme attendues, et c’était le cas avec aujourd’hui cette journée si particulière. Réveil parfaitement normal, petit déjeuner parfaitement normal, aucun souvenir de ma vie passée absolument anormal mais dans mon cas totalement ordinaire malgré tout. En revanche petite promenade à la banque simplement pour jeter un œil dans le coffre, pas normal du tout. Ah non là, c’est plus normal du tout, ça ne fait même plus semblant de l’être. Déjà que j’ai du mal avec les gobelins parce que bon, j’admets que j’ai plus le sentiment que mon argent soit en sécurité avec eux qu’avec un humain, cela dit, c’est très déconcertant quand même. Mais admettons, les gobelins ça passe, même les balais qui volent, les sorciers qui apparaissent de façon inexpliquée d’accord je veux bien. Mais là où cette journée devient véritablement paranormale, c’est quand la banque se fait braquer par des personnes, dont je ne sais rien sinon ce que j’ai rapidement lu dans la presse, et qui de toutes évidences ne font pas dans la dentelle.

Le petit jeu proposé par la demoiselle, le fameux un, deux, trois, soleil me tente plutôt bien puisque de toutes façons, je suis aussi utile baguette en main qu’un bébé avec une hache de guerre. Cela dit, je ne l’ai même pas ma baguette puisqu’elle est dans les mains du gobelin en face de moi au moment où un de ces intrus lancent un sort vers moi. Dans un geste réflexe je me retourne, sautant par-dessus le bureau pour atterrir de l’autre côté du bureau, sur le gobelin qui semblait déjà vouloir pester alors que je me relevais, veillant à rester accroupi cependant, m’asseyant dos au bureau qui semblait n’avoir que peu apprécié le sort qui l’avait atteints alors que je m’étais enlevé. Mes doigts cherchèrent quelques instants ma baguette dans ma poche avant de me souvenir qu’elle n’était pas là, le gobelin me la tendant finalement, semblant attendre que je fasse quelque chose tandis que mon visage arborait un sourire peu sûr de lui avec des yeux qui semblaient dire « comptez pas sur moi ». Réflexe machinal, une cigarette finie entre mes lèvres, même n’étant pas allumé et mes doigts cherchèrent dans ma poche à travers des gestes qui en témoignaient, je cherchais quelque chose d’important. Etait-ce une arme absolue qui nous sortirait de ce bourbier de braquage de banque modèle violent et sans pitié ? Allais-je sauvé tout le monde en sortant de ma poche une arme à faire pâlir le plus puissant sorcier ? Soudain mes yeux s’ouvrirent légèrement plus quand mes doigts touchaient l’objet de ma convoitise. Et d’un geste vainqueur, un sourire sur les lèvres, et d’une voix vainqueur je dis doucement pour moi et le gobelin qui me regardait toujours comme le messie :


- AH AH !

Et je sortais devant son regard surpris un petit carnet de quelques pages, agrafé et écris à la main, arborant en couverture un titre flatteur « Liste de sorts ». Etrangement le gobelin sembla moins rassuré quand il entama à côté de moi la lecture rapide de quelques sorts et leur effet. C’était un recueil très concis dont n’importe quel sorcier, pouvant lire mon écriture et c’était une condition non négligeable, aurait eu besoin…en première année à Poudlard. J’avoue aussi que par « très concis » il fallait comprendre que la petite dizaine de sorts répertoriés étaient de l’acabit du Wingardium Leviosa et pas grand-chose d’autre. Rien de très offensif si ce n’est Expelliarmus, mais la petite note « très limité en combat » me décourageait. Jouer à un, deux, trois, soleil semblait une bonne idée finalement, mais ce n’était pas le genre de la maison, je me relevais rapidement, regardant à droite et à gauche sans laisser voir plus que le haut de ma tête, et finalement je levais ma baguette vers un sorcier apparemment « pétrifié » (Torben Badenov) et je me lançais, mon tout premier sort sans que ce ne soit juste un test dans la maison :

- Winga…merde non…Finite Incantatem.

*Note à prendre : Apprendre cette saloperie de liste de sorts par cœur !*
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Ven 5 Fév - 23:26

    Ca commençait à tourner au bordel désorganisé. Même si en général, un bordel est tout sauf organisé, quoiqu’en disent les ... Organisateurs, très drôle. Entre l’autre tarée qui s’excitait seule sur son comptoir en gueulant à l’assassinat et au meurtre, tout en tuant allègrement un gosse et sa mère, tandis qu’un mangemort – lequel, je ne sais plus – courait comme un fou vers les wagonnets pour piller ladite banque impillable ... J’avais comme une envie difficilement combattue de me redresser et de leur hurler de se la fermer, à tous. Aux civils qui beuglaient de terreur, aux mangemorts qui ricanaient comme des gros fous, aux fous qui se préparaient à balancer des sortilèges, aux ... Hop retour arrière.

    Krystel venait de provoquer un homme. Mais quelle imbécile, elle ne peut pas faire les choses proprement ? L’homme l’avait reconnue. Et voilà ma poulette, ta couverture vient de sauter. Sauf s’il meurt, le monsieur peut maintenant révéler au grand jour que Krystel Raybrandt de Caprily était une mangemorte. Et que certainement son cher mari en était un aussi. Et pourquoi pas son cher amant qu’elle fréquentait toujours, ou pas ? Bien, trois mangemorts grillés à cause de tes envies fornicatrices, bravo, j’applaudis, travail d’artiste Krystel. Alors en plus il faudrait que je m’en mêle, cool alors. Avec un soupir, je sortis ma baguette au moment exact où un mangemort que je connaissais peu apparut pour figer le sorcier. Eh oh, tu te crois où là, au cirque mon trésor ?! C’est ma proie ! Je balançai donc un Stupefix informulé à l’homme – Torben, pas Peter – mais ce dernier eut le temps de me voir, et de balancer un Impedimenta avant d’être stupéfixé par mon sort.


    « Protego ! »

    Ne cherchant même pas à savoir si mon sortilège de protection avait bien fonctionné, je me jetai au sol pour tenter de me cacher derrière le comptoir où Krystel-Morgane se dressait telle une déesse de la mort. Elle pourrait s’activer celle-là, un peu.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Ven 5 Fév - 23:49

    Ca se déroulait un peu trop vite pour que j’arrive à suivre. James avait ri à ma blague, des gens avaient débarqué, et au moment exact où je portais ma boisson à mes lèvres pour boire un peu, Anna fit son apparition. Comme vous pouvez vous y attendre, je m’étouffai brusquement, n’arrivant pas à avaler convenablement. Quel âne ce mec. Moi bien sûr. Je finis par avaler, prêt à l’engueuler ou à la serrer dans mes bras, au choix, seconde option privilégiant la première, quand brusquement l’alarme avait sonné. Ah, les encagoulés venaient de passer à l’assaut, à nous donc alors ! Je pris quand même le temps de finir mon verre – c’est vrai quoi, et on boit quand dans vos palpitantes aventures ?! – avant de partir en courant, ma cape noire volant au vent au rythme de ma course. Bon, alors en plus de surveiller cet imbécile de James, j’allais en plus devoir protéger ma petite copine des méchants pas beaux qui infestaient les lieux. Quel bol quand on y repense ! En quelques foulées je me mis à hauteur d’Anna, qui avait eu le temps de tracer loin devant. Bon allez, il fallait dérider l’ambiance, histoire que ça passe mieux.

    « Anna, je te jure que si tu te fais tuer ... Je te tue ! »

    Oh, vachement menaçant. Mais à voir les quelques sourires qui fleurissaient timidement, ça marchait. Je suis un dieu. Un dieu mort de frousse qui le cachait super bien. On allait faire ça à l’ancienne, en déridant l’ambiance, bien sûr. Quand les situations sont tendues, appelez Sirius, le clown de service !

    « Ah, j’aurais même pas pu profiter de ma moto, si c’est pas rageant ça ! On aura juste pu faire un petit tout dans le ciel avant que le père d’Anna ne nous engueule parce qu’on n’était pas discrets avec les moldus ! »

    C’est qu’il a la tchatche le cabot ! Nous finîmes par arriver devant le bâtiment, et sans s’arrêter, James lança deux sortilèges qui nous permirent de passer en toute tranquillité dans le gros trou. Nous débarquâmes comme des gros fous au milieu des combats, et je faillis me casser la figure en glissant sur le sol vraiment trop ciré des gobelins. Encore que si un mangemort pouvait se briser le cou grâce à ce sort, ce serait plus utile quand même ... Mais je me rattrapai, utilisant mon adresse canine, pour m’approcher de James et Anna, baguette dans la main, et après un rapide décompte, je murmurai d’un ton détaché :

    « Bon ça va, ils sont quatre ou cinq, on doit être une dizaine avec les civils, on va se les faire en chiche-kebabs ! »
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Sam 6 Fév - 8:50

    « Hey, salut Alice ! »

    Je souriais à la nouvelle venue. Je savais que si Alice n'était pas Lily, sa présence me ferait du bien. J'avais peur, je devais bien me l'avouer, et ma mère aurait dit, 'quoi de plus normal ?'. Non. Ma mère aurait plutôt dit que j'étais une folle, une immature, et qu'à mon âge, je ne devais pas me battre. C'était bien pour ça que je ne leur avais pas parlé de l'Ordre du Phénix. Ils m'auraient interdit d'y entrer, et ça, je ne le voulais pour rien au monde. J'avais fait mon choix, et il ne changerai pas...
    Je regardais, inquiète, les élèves arrivant les uns après les autres, me demandant si on serait assez. Il y avait, bien sûr, les VDT, mais aussi Sirius, et, à ma grande suprise, Anna... Je ne savais pas qu'elle faisait partie de l'Ordre, mais j'étais contente. Parce que c'était une amie, et parce que c'était plutôt bon 'signe', qu'une Serpentarde rejoigne nos rangs. Bien que depuis que je la connaissais, je savais qu'Anna n'était pas une Serpentarde comme les autres. Par contre, ni Lily, ni Remus ne firent leur apparition. En faites, c'était peut-être mieux ainsi, non ? Je n'aurais pas pu me concentrer sur le combat, s'ils avaient été là. J'aurais été bien trop inquiète...

    Alors que je finissais mon jus de citrouille, l'alarme retentit. Je me levais d'un bond, comme tous les élèves présents. En courant, nous nous dirigâmes vers Gringott's. En chemin, Sirius prit la parole, tout d'abord pour menacer sa petite-amie, puis pour râler, parce qu'il n'avait pas pu essayer sa moto - bien que je n'avais pas compris grand chose à cette histoire. Je remerciais Merlin que le Maraudeur soit venu. Sa bonne humeur, sûrement de façade, était toutefois communicative, et un mince sourire naquit sur mes lèvres.

    Nous finîmes par arriver sur le lieu de l'affrontement, baguettes à la main. Un frisson parcourut mon dos, quand je vis les silhouette encagoulée des mangemorts, semant la terreur dans la banque. Je jetais un coup d'oeil inquiet autour de moi. Je vis Maugrey Fol'Oeil, déjà sur place, mais pas d'autre Auror, ni d'autres membres de l'Ordre. La peur, présente depuis que j'avais reçu mon 'appel' par Gallion, me broya soudain le ventre, et je me demandais si nous étions capables de combattre ces... monstres. Comment les qualifier autrement ? Je jetais un regard à Alice, positionnée à mes côtés. J'aurais voulu lui parler, mais aucun son ne sortit de ma bouche. Cette fois-ci, même la blague de Sirius ne me dérida pas.
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Sam 6 Fév - 8:51

    C'est parfois un simple geste qui peut changer le cours de votre vie. De toujours, Anna avait été à la maison Serpentard. Dès son premier jour, elle avait pensé que la réputation de cette maison n'était faite que par quelques rageux de Serdaigle ou Poufsouffle, ou bien sûr, Gryffondor. ET pourtant, c'est elle qui avait eu faux sur toute la ligne. Les verts et argents n'étaient vraiments qu'une bande de débile pro-sang pur qui ne conaissaient rien à la vie. Et en une seconde, elle les avaient trahis. Sans une seule hésitation, elle avait rejoint l'ordre du Phénix, quitte à les espionner pour en savoir plus. Et elle avait découvert qui étaient réellements les gens d'exception; Sirius, Lily Alice James...

    C'est d'ailleurs en la voyant arriver que chacun eut une réaction particulière. Bah quoi, une Serpentard résistante, c'est du nouveau! Elle fit un petit sourire de remerciement à James quand il prit la parole, et un clin d'oeil complice à Alice. AVant de se retrouevr face à ... Sirius qui avait manqué de s'étrangler en la voyant débarquer. Il l'avait fait rejoindre l'Ordre. C'était normal qu'elel soit là!

    La brunette aurait volontier tenté de rajouter des arguments si seulement la cloche n'avait pas sonné. La bataille commençait semblait-il... Baguette en main, Anna s'élança en même temps que James et les autres, refoulant le stress qui grimpait en elle. Quand elle sentit la présence de son petit ami à côté d'elle, elle ne put empêcher un sourire de naître sur son visage en écoutant ses paroles. S'arrêtant quelques secondes pour le fixer, elle déposa un rapide baiser sur ses lèvres avant de lui murmurer.


    -Personne ne mourra Sirius. Ni toi, ni moi, ni James... Personne.

    En espérant que ce soit vrai en tout cas...

    En espérant que ce soit vrai en tout cas... James fit exploser l'entrée d'un bombarda maxima, laissant aux jeunes résistants l'occasion de voir la scène. Quelques cadavres de gobelin, des cris... Anna grimaça en observant la scène de bataille. Sentant le regard d'Alice contre elle, la traîtresse à son sang hocha doucement la tête. Elles savaient toute les deux quelle était l'étendue des dégats. Donc, le danger envisageable. Peu importait. Anna croyait en l'Ordre.

    Rejointe trés vite par James et Sirius, la brune serra dans son poing sa baguette à l'écaille de Magyar à pointe. Si elle ne se contrôlait pas, elle aurait certainement trembler de peur et d'excitation. Pas sur le fait de devoir se battre, non. Mais la poussée d'adrenaline qui naissait en elle lui donnerait la force de faire des choses qu'elle n'aurait pas imaginé avant, elle le savait trés bien. Le mur de la banque explosa sous le tir de James, tandis que convulsivement, ANna profitait du brouhaha de l'explosion pour serrer la main de Sirius dans la sienne.


    Personne ne mourrait. Elle l'avait promis.
avatar



Nombre de messages : 7329
Age : J'ai eu, en Février, 18ans. Sinon je suis enceinte de 7mois à la date du 01 octobre
Groupe : du bien ! Parce qu'on a la classe *sbaff*
Caractère : Patiente - Courageuse - Téméraire - Tigresse - (Lunatique en ce moment, et à fleur de peau)
Crédits : : Ava(c)Kanala || ico(c)Fogliaverde
Date d'inscription : 08/02/2008




Lily Evans Potter

Fondatrice
Tyran et presque enceinte


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 24
MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Sam 6 Fév - 12:16

[mode Admin]


Sirius, Anna, vous ne pouvez pas encore être dans la banque. Vous ne savez donc pas combien il y a de mangemorts, ni de civils ! Vous arrêtez votre rp au moment ou James envoit son sort contre le mur. N'oubliez pas les règles de la mission. Un mouvement par ordre de passage. Il vous faut un ordre de passage pour arriver à la banque. Pour ce tour donc, vous êtes en mouvement donc pas encore dans la banque

_________________
Much as you blame yourself, you can't be blamed for the way you feel Had no example of a love, that was even remotely real. How can you understand something that you never had. Ooh baby if you let me, I can help you out with all of that. Let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. Let me love you And all your trouble Don't be afraid, let me help. let me love you And I will love you Until you learn to love yourself. let me love you A heart of numbness, gets brought to life I'll take you there
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Sam 6 Fév - 14:49


  • Le premier dé concerne Bella, qui s'attaque à Logan
  • Le second dé concerne Logna, qui tente un protego
  • Le troisième dé concerne le sort de Torben, qui a tenté de lancer un sort à Claire avant de se prendre un sort
  • Le quatrième dé concerne le protego de Claire


      Sort en attente de réponse de la personne visée :

  • Liam vers Nicole
  • Ilmatar vers Krystel


      Bonus, Malus :

  • Bellatrix, + 1 bonus effet de surprise, -1 de malus car il s’agit de son deuxième sort donc les effets s’annulent
  • Torben a +2 de l’utilisation de ses deux bonus, -1 car il tente de lancer un sort tout en tentant de se protéger. Ce qui donne un total de +1
  • Claire a toujours l’effet de surprise, qui lui ramène un bonus de +1
      Niveau Magique des membres, avec bonus et malus, sans lancé de dés :

  • Bellatrix : 10
  • Logan : 10
  • Torben : 9
  • Claire : 10


Le membre 'Maître du Jeu' a effectué l'action suivante : Lanceur de dés [Seulement ADMIN]

'Combat' :

Résultat :



    Résultat des sorts
  • Attaque de Bella envers Logan : Bella a un niveau magique de 10. Ses bonus/malus s’annulant mutuellement, son résultat au dé est de 6. 10+6 = 16 ; De son côté, Logan a un niveau de 10 sans bonus ou malus, et fait 3 au dé, ce qui lui donne 10+3=13. 13 étant un score largement inférieur à 16, le sort de Bellatrix fonctionne ! Logan est donc désarmé, et n’a plus sa baguette en main !
  • Attaque de Torben envers Claire : Torben a un niveau magique de 8. Il a utilisé 2 bonus ce tour, ce qui le porte jusqu’à 10, mais vu qu’il a lancé deux sorts dans le même post, il a un malus de -1. Il a donc 9 en niveau avec ses différents bonus/malus. Son dé est de 1, ce qui donne 9+1 = 10. De son côté, Claire bénéficie toujours de l’effet de surprise, ce qui l’amène a un niveau de 10. Son résultat au dé est de 4. Donc Claire fait 10+4=14. Le résultat de Claire étant meilleur que celui de Torben, Claire parvient à bloquer le sort de son agresseur !




      Sorts réussis automatiquement :

    - Le finite incantatem de Tor fonctionne sur Torben, qui est réanimé (rien ne s’y opposant !)


    S'il y a quelque chose que vous n'avez pas compris dans ce poste, envoyez moi un mp avec votre question et j'essayerais de vous expliquer votre interrogation


PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Sam 6 Fév - 14:56

L'attaque est désormais bien entamée. La protection du coffre attaqué est déjà sévèrement entamée, et à elle seule, Bellatrix a bientôt liquidé toute opposition! Dans le hall, les civils se font agresser, mais n'ont pour l'instant subit que des dommages mineurs... Les mangemorts se rapprochent de leur objectif, mais l'Ordre du Phénix arrive à la rescousse.

Ordre de Passage:
Like a Star @ heaven L'ordre de passage dure jusque samedi prochain
Like a Star @ heaven-si vous lancez un sort sur quelqu'un, vous ne pouvez pas poster de nouvelles réponses; vous devez attendre que la personne visée réagisse et que le MJ puisse donner le résultat de l'échange magique. Une fois que le résultat est annoncé, vous pouvez poster à nouveau, lancer de nouveaux sorts, ou faire mouvement! Vous pouvez donc poster plusieurs fois durant cette semaine, sous réserve des modalités ci dessus
Like a Star @ heaven Attention, si vous changer d'endroit dans votre rp, vous ne pouvez plus poster durant cet ordre de passage! En effet, il vous faut du temps pour faire la route qui sépare le Chaudron Baveur de la banque, ou du rez de chaussée, jusqu'au niveau du coffre... Vous devrez donc attendre l'ordre de passage suivant.

Indications de jeu:
Like a Star @ heaven Merci comme toujours d'indiquer entre crochets votre cible :p
Like a Star @ heaven les mangemorts ne disposent plus de l'effet de surprise, mais c'est au tour des jeunes de l'OP d'en disposer!



A vos claviers!
Et si vous avez des questions, merci d'adresser vos mps à Torben Badenov :p
Admin↯  Future star des couches culottes
avatar



Nombre de messages : 1595
Age : 18 ans !
Groupe : Auror - Ordre du Phénix - Maraudeur
Caractère : Têtu - Téméraire - Arrogant - Persévérant - Romantique - Imaginatif - Drôle - Charmant
Crédits : : ©sheismurphylaw
Date d'inscription : 02/03/2008




James Potter

Admin
Future star des couches culottes


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: + 11
MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Sam 6 Fév - 15:40

Gringotts, enfin ! James courrait à en perdre haleine, suivi de très près par le reste de l'Ordre. Ils avançaient tous ensemble vers le mur de flammes qui leur faisait face, et pas un ne ralenti l'allure. Le Gryffondor prit l'initiative, durcit les flammes et les fit exploser, leur ménageant une entrée. Une entrée qui leur permettrait probablement de surprendre quelque peu leurs ennemis, vu l'épais écran de poussière qui s'élevait devant eux. Sans se retourner, et sans hésiter un seul instant, le Maraudeur se jeta à l'intérieur de la banque, baguette dressée devant lui. Et soudainement, ce qui n'avait été qu'un boucan étouffé par les murs du bâtiment devint un chaos bien réel. Il y avait des Mangemorts partout, même s'ils n'étaient pas très nombreux ; il y avait des tas de civiles, terrifiés ou non ; il y avait plusieurs cadavres, humains ou gobelins, qui jonchaient le sol. Et au fond, deux hommes masqués qui s'élançaient dans un wagon.

Son regard balaya la pièce brièvement, et remarqua la présence de Torben Badenov. Qu'est-ce qu'il foutait là, celui-là ? Toujours au mauvais endroit, au mauvais moment. A croire qu'il cherchait les ennuis. Il ne s'attarda pas sur lui, et repéra un mangemort . Levant sa baguette rapidement, il lança un Expulso à [Peter]. Le jeune Potter détourna son attention du jeune homme masqué, et remarqua que des civiles étaient prêts à se battre. Rita Skeeter, qui se tenait plus loin, l'homme qui se tenait près de Torben, ainsi que cette étrange femme, au beau milieu de la pièce. C'était une bonne nouvelle pour eux... Ils étaient peut-être plus faibles magiquement, mais ils étaient également plus nombreux. Après un rapide examen des lieux, le Maraudeur ne pu que se demander ce que foutait les Aurors. Ils étaient payés pour protéger la population, non ? Alors comme ça se faisait qu'ils n'étaient toujours pas sur les lieux de l'attaque ? Eux avaient eu le temps de courir depuis le Chaudron Baveur, mais les mecs super entraînés du Ministère n'avaient pas encore trouvé le temps de transplanner directement sur le parvis de Gringotts. Quelle compétence, c'était à couper le souffle !

Ni une ni deux, le Gryffondor se tourna vers ses amis et coéquipiers. La blague de Sirius ne le dérida même pas, il était trop concentré. Ils devaient s'organiser, ils ne pouvaient pas agir au petit bonheur la chance et espérer que tout finirait bien. Les Mangemorts avaient du élaborer un plan, eux se devaient d'être un minimum cohérents dans leurs actions. Encore une fois, James s'autoproclama chef du groupe, puisque ce fut lui qui décida de donner des informations, et des directives, à ses camarades.


-Personne ne doit sortir d'ici, que ce soit des civiles ou des Mangemorts, d'accord ? Ils sont venus voler quelque chose, on doit les empêcher de repartir avec. Les renforts vont pas tarder.


N'importe quoi. Il ne savait absolument pas si le ministère allait envoyer des gens pour leur venir en aide. Il ne savait rien du tout, mais ça le rassurait d'affirmer ça à haute voix. Et si ça pouvait donner du courage et de la force à ses camarades, alors ce n'était pas totalement stupide. Nul doutes tout de même que Dumbledore allait rappliquer, et là, ils seraient sauver. Ils avaient juste à limiter les dégâts jusque là, éviter que ces débiles masqués ne tuent trop de civiles, et les empêcher de se tirer avec l'objet de leurs convoitises. Ils pouvaient le faire... Ils n'avaient pas trop le choix, de toutes façons. Essayant de ne pas parler trop fort pour que les ennemis de l'entendent pas, il s'exprimait plus rapidement qu'il ne l'avait jamais fait. Ils ne devaient pas perdre de temps !


-Sirius, Anna, Alice, essayez d'atteindre le fond de la salle, et de bloquer l'accès aux wagons... Les Mangemorts devront bien remonter, faut les attendre là. Les autres, on bloque la sortie. Et personne ne meurt avant l'arrivée de Dumbledore, on est d'accord ?


Regard appuyé à Harry. Il aurait voulu lui dire de rester avec lui, parce qu'il voulait le protéger, mais il ne pouvait pas compromettre la mission juste parce qu'il avait peur pour la vie de son fils. Ils devaient couper la retraite des Mangemorts, et ils ne seraient pas de trop pour ça. Prévenant toute attaque, il dressa un Protego devant lui, juste au cas où. Bon, maintenant, tenir ses positions coûte que coûte.
Mangemort↯ Moi, future maman ? Mon corps va être déformé !
avatar



Nombre de messages : 1379
Age : En quoi est-ce ça vous regarde? J'ai bientôt 20ans et je suis enceinte de 5 mois
Groupe : Les ténèbres...
Caractère : Lunatique - Maléfique - Impatiente - Manipulatrice - Narcissique - Ambitieuse
Crédits : : Avatar (c) Barda
Date d'inscription : 10/03/2008




Krystel Raybrandt

Mangemort
Moi, future maman ? Mon corps va être déformé !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: +13
MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Mer 10 Fév - 22:17

    Pourquoi donc me tuais-je à expliquer la situation à ses satanés traite à leur sang ? A croire qu’ils sont aussi stupides que ses sangs de bourbes qu’ils défendent et acceptent. Bon sang, que le monde sorcier dérivait. Heureusement que notre Maitre est là pour le remettre dans le droit chemin et lui redonner son prestige. Certes cela n’est pas de tout repos, et nous étions confrontés à des refus, mais qu’importe, je me ferais un grand plaisir de les tuer pour Lui, pour Sa gloire, pour Son règne absolue sur toute la planète. Mais en attendant, revenons à nos moutons, ou plutôt à nos stupides magiciens qui n’en faisaient qu’à leur tête. Par Satan, personne ne leur avait jamais appris à se plier devant leurs supérieurs ? Vraiment, il y avait toute leur éducation à refaire. Même ma petite démonstration de meurtre sur un enfant et sur une mère ne leur avait pas suffit. Il y en a un qui dans son coin était arrivé à échapper à un sort d’Amycus en se cachant derrière un bureau par exemple. Une autre très laide qui s’approchait de moi, surement pour négocier. Curieuse d’entendre ce qu’elle avait à dire, je descendais du comptoir de banque, retombant souplement sur mes talons aiguilles dans un bruit malte. J’écoutais ses mots étranges dans un premier temps, avant de reconnaitre sa voix. Evanna ! Ma chère petite Evanna était prête à faire ses preuves ? Et bien nous allions voir cela.

      ♣ Nous allons voir ça. Masque ton visage et joint ta baguette à la notre. Tiens toi prête à agir. N’oublie pas que nous ne faisons preuve d’aucune pitié. Ce sera ta seule chance ma Petite, ta seule chance, alors ne me déçois pas, ne Le déçois pas. ♣


    Je passais ma main sur son visage pour faire apparaitre un masque de mangemort devant ce dernier, puis me détournais rapidement d’elle pour voir Claire lancer un sort à Torben ? Suspect Qui ne réussi pas à le contrer. Et m#rde, j’allais devoir couvrir mes propres superbes et parfaites fesses mais celles aussi du moldave. Par Satan, pourquoi fallait-il que j’apprécie le jeune homme ? Laissant Evanna, ne m’en occupant plus – après tout, elle devait faire ses preuves toute seule non ? – je commençais à arpenter gracieusement dans la salle, me rapprochant discrètement du sorcier à terre. J’étais à mi chemin quand un sort fusa vers moi. T’ain, mais il foutait quoi Amycus ? Ne lui avais-je pas demandé de récupérer les baguettes de tous les sorciers ? Rapidement, je lançais un finite incantatum vers le sort qui me viser, espérant qu’il l’arrêterait, aboyer sur un ton énervé

      ♣ Ma petite suit là et arrête-la coute que coute ! Era a la place de faire n’importe quoi, surveille l’entrée, les alarmes ont du alerter des sorciers ! Hadès, tu fous quoi ? ♣


    La sorcière qui m’avait attaqué n’étant pas toute proche de moi, le temps que son sort arrive vers moi – ou ne s’annule contre le mien –, je fus consciente qu’une brèche fut créée dans le mur et que les renforts venaient d’arriver. Et m#rde. En plus avec le nuage de fumée, cela n’allait pas jouer en notre faveur, bien au contraire. Sans aucune hésitation au vu de la situation, je vins appuyer sur ma marque des ténèbres prévenant les autres mangemorts du danger et prévenant aussi mon Maitre. Nous aurions besoin de lui. Je ne voyais plus du regard, ni le sort, ni Torben, et j’espérais bien que le premier ne m’atteindrait pas et que le deuxième serait de nouveau sur pied. Et étrangement, je pensais d’abord à la santé du moldave avant la mienne

==> Premier dé : Ilmaltar
==> Deuxième dé : Krystel + 1 bonus
http://krystel-la-tyran.labrute.com/
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Mer 10 Fév - 22:17


    • Le premier dé concerne Ilmaltar, qui s'attaque à Krystel
    • Le deuxième dé concerne l'esquive de Krystel, pour éviter le sort.


      Sort en attente de réponse de la personne visée :

  • James envers Peter
  • Liam vers Nicole

      Bonus, Malus :

  • Krystel, bonus +1 bonus utilisé

      Autres sorts :

  • Krystel fait apparaitre un masque sur le visage d'Evanna

      Niveau Magique des membres, avec bonus et malus, sans lancé de dés :

  • Krystel : 09
  • Ilmaltar: 10


Le membre 'Krystel R. De Caprily' a effectué l'action suivante : Lanceur de dés [Seulement ADMIN]

'Combat' :

Résultat :

      Réusltat des sorts :

  • Attaque d'Ilmatar envers Krystel : Ilmatar a fait 6 + 2(Elle a deux niveaux magiques de plus sur Krystel) = 7 au dé, et Krystel a fait 2 + 1 du à son bonus. Krystel se fait toucher par l'endoloris, et à genoux prise de convulsion de douleur, en rigolant comme une damnée
    • Krystel étant touchée, cela implique que Julien se retrouve à ressentir de violentes douleurs lui aussi, tous deux étant lié par un sort dans la souffrance

      OU Résultat des sorts

  • Attaque d'Ilmatar envers Krystel : Ilmatar a fait 6 + 10 (Elle a fait 6 aux dés et à 10 de niveau magique) = 16. Krystel a fait 2 + 1 + 8 (Elle a fait 2 aux dés, à utilisé un bonus, et à un niveau magique de Cool = 11. 16> 11, donc Krystel se fait toucher par l'endoloris, et à genoux prise de convulsion de douleur, en rigolant comme une damnée
    • Krystel étant touchée, cela implique que Julien se retrouve à ressentir de violentes douleurs lui aussi, tous deux étant lié par un sort dans la souffrance


S'il y a quelque chose que vous n'avez pas compris dans ce poste, envoyez moi un mp avec votre question et j'essayerais de vous expliquer votre interrogation
Ministère↯  Protecteur en chef
avatar



Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 10/08/2009




Alastor Maugrey

Ministère
Protecteur en chef


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour ::
Bonus: + 04
MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Jeu 11 Fév - 10:30

    Mon sort avait échoué. Lentement, comme au ralenti, je vis le sort de Bellatrix, cette infâme traîtresse, fuser droit dans ma direction. Je ne pouvais pas dire que je ne l'avais pas cherché; j'avais baissé ma garde. Suffisamment pour qu'une sale traîtresse, une perfide sans le moindre sens de loyauté, puisse m'attaquer par derrière. Le sort se rapprochait toujours de moi. Il passa au travers de mon protego hâtivement instauré. Je ne pouvais qu'être honteux de mon aptitude à me défendre moi même. On ne pouvait pas dire que j'eus fait honneur à ma si généreuse réputation. Quoiqu'il en soit, le stupefix me toucha et d'un coup, je me retrouvais totalement figé, comme paralysé. Je tombais au sol, à cause de l'équilibre précaire dans lequel je me trouvais au moment om je fus touché. Sacré bon sang, je n'avais pas été au top sur ce coup là. Un vague sentiment de peur me tenailla le coeur en me rendant compte que Diarabi avait sans doute connu le même sort. La garce de traîtresse!


    Tombant lourdement au sol, je ne pouvais laisser échapper un cri de douleur, étant stupéfixé. Mes vieilles articulations abîmées par des décennies de combat peinaient à tenir le choc. Je me rendais cependant compte que l'angle de ma chute me permettait de tout suivre du reste de l'action. Mes entrailles semblèrent se figer sur place alors que je me rendais compte qu'il n'y avait plus que Lewis face à Bellatrix. Allez mon garçon, tiens le coup, des renforts ne devraient pas tarder... Je serrais les dents, ou plutôt je le faisais mentalement. Stressé par le combat, je ne pouvais pas penser à autre chose qu'à l'issue de ce qui se déroulait sous mes yeux. Il était clair pour moi que ma survie et peut être même celle d'un nombre énorme de sorciers dépendrait de l'aptitude de Lewis à se défendre. Je ne savais pas si le jeune auror avait conscience de ce qui allait se passer s'il ne gagnait pas...


    Avec stupeur et désespoir, je le vis se faire désarmer par Bellatrix. Seule la rapidité permettrait à Logan de s'en sortir... De NOUS en sortir aussi, d'ailleurs. Allais je mourir à cause d'un stupéfix a la con? Quelle façon ironique de trouver la mort, après tout ce que j'avais traversé...
Mort↯  Un seul mauvais sort et Pfiou !!!
avatar



Nombre de messages : 55
Age : En mission ou tout simplement en train d'honnorer mon épouse... Ou une autre jeune femme
Groupe : Les ténèbres ont depuis longtemps prit mon âme
Caractère : Excellente. Je viens d'épouser une déesse à ma hauteur
Date d'inscription : 06/02/2009




Mort : Julien de Caprily

Mort
Un seul mauvais sort et Pfiou !!!

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Jeu 11 Fév - 10:43

    je ne savais pas ce que Spencer foutait. N'était il pas sensé me rejoindre? Non, il était plus loin derrière moi, en train de martyriser des sangs de bourbes et des gobelins. Ivre de fureur, je grimaçais en me rendant compte que je ne devais vraiment compter que sur moi même pour accomplir Sa mission. Le Lord ne me tiendrait probablement pas rigueur des défaillances de ce nouveau... Mais moi, je ne le raterais pas à la prochaine occasion. Voyant que je devais faire vite, je m'apprêtais à lancer le wagonnet dans la course folle qui m'amènerait au bon coffre. Pointant ma baguette sur l'espèce de levier directionnel, je fus cependant interrompu par une vaste explosion qui secoua l'édifice. Presque instantanément, de la poussière fut soufflée dans toutes les directions. Des silhouettes apparaissaient au travers du nuage de poussière, ainsi que des éclairs rouges et verts en direction des mangemorts. Damned! Probablement déjà les renforts de l'ennemi, qui avaient requis les grands moyens pour passer outre les flammes que ma chère épouse avait placé dans l'entrée... Maugréant de mon côté, j'enclenchais le dispositif magique du wagonnet pour m'enfoncer dans les entrailles souterraines de Gringotts pour rejoindre Bellatrix au plus vite.


    Comment cela se pouvait il que les renforts de l'Ordre du Phénix ou du ministère soient déjà présents? Nos espions nous avaient assuré que le vieux Faulkner était incapable d'envisager une attaque directe et brutale sur quelque chose d'aussi important et vital pour les sorciers d'angleterre que la banque et le chemin de traverse. Nos espions n'avaient rien remarqué d'inhabituel! Les fieffés imbéciles, ils nous avaient fait tomber dans un piège. Il ne nous restait plus qu'à tout sacrifier pour parvenir à notre but, et à tout donner pour ne pas avoir à subir la captivité ou le courroux du lord. M'enfonçant toujours plus profondément dans les sous sols, je devais néanmoins avouer que je ne me sentais pas très rassuré en étant complétement seul. Normalement, nous aurions dû être plus nombreux. Si la relève et Maugrey avaient muselé Bellatrix, je n'aurais sans doute jamais l'occasion de revenir entier à la base, et j'irais croupir à Azkaban. Tout puissant que j'étais, j'étais également conscient ne pas faire le poids face à plusieurs aurors sans assistance...


    Plein de doutes mais aussi d'impatience, je me rapprochais de mon but...


    Soudain, je fus frappé par une douleur lancinante qui me fit me contorsionner dans tous les sens. Un feu terrible se répandait dans mes vienes l'espace d'un bref instant. Le moment fut pénible, intense, mais surtout me permit de savoir que ma chère et tendre venait de se prendre un Doloris... Je sentais également ma marque des ténèbres me brûler, et je sentais que le Lord allait finir par arriver, répondant à l'appel...
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Jeu 11 Fév - 14:18


    Hermione écouta très attentivement la réponse que lui donna Ron lorsqu'il se retourna et elle fut stupéfaite. Certes, elle savait que ce n'était pas rien, mais Gringotts, quand même... N'était-ce pas imprenable ? Mais après tout, les Mangemorts faisaient ce qu'ils voulaient, alors imprenable ou pas, ils venaient chercher quelque chose. Et apparemment, ils ne se contentaient pas de réclamer gentiment aux gobelins un bien précieux. Car que souhaitait Lord Voldemort, sinon un bien forcément précieux ?

    - Gringotts ? Ils attaquent Gringotts ?

    Elle sentit Ron se détourner, et à sa place elle aurait fait la même chose, si elle n'avait pas été en position de spectatrice au moment donné. Des étincelles colorées fusaient de l'entrée de la banque des sorciers, et James, en tête du groupe de l'OP, transforma les flammes en mur solide. C'était un bon sort, et Hermione remarqua qu'il l'avait utilisé avec intelligence et doigté. Elle n'eut aucun regard admiratif, la situation ne le permettant aucunement, mais se prépara psychologiquement à, elle aussi, utiliser des sorts perfectionnés ou non pour combattre les Mangemorts. James s'étant nommé chef tout seul, mais au plus grand bonheur du reste de la troupe qui le savait courageux et malin, il ordonna à certains d'entre eux de bloquer la route aux wagonnets au fond de la salle. Tous les autres, leur dit-il, devait rester dans l'entrée et empêcher quiconque de sortir, même les civils. Hermione jugea cette mesure excellente, car qui savait quels espions sous couverture se trouvaient dans la pièce ? S'ils les laissaient sortir, les Mangemorts et leur objet volé le pourraient aussi.

    Prenant place à côté de Ron, puisqu'il était naturellement près d'elle, elle sentit que James regardait de travers Harry derrière lui. Était-ce l'instinct paternel qui le poussait à protéger son fils, alors qu'il n'était pas encore père ? Probablement. En tous cas, s'il ne souhaitait le dire à voix haute, il aurait largement préféré que son fils ne se mette pas trop en avant. Or Harry était le survivant, celui qui était né pour combattre Lord Voldemort, et lui demander de reculer, à lui qui avait déjà combattu son ennemi nombre de fois, ça aurait été se moquer de lui, pire l'insulter. Il n'était pas là pour observer ses amis mourir, mais pour se battre aussi. Et bien que James le leur ait interdit de mourir avant l'arrivée de Dumbledore, Hermione ne donnait pas cher de leur peau, et doutait même que Dumbledore arriverait à temps.

    Après tout, au Ministère, Sirius avait eu le temps de mourir avant que le directeur de Poudlard ne daigne arriver. Et Harry avait perdu son parrain... Aujourd'hui, un malheur pareil ne se produirait pas. Le survivant ne perdrait ni ses parents, ni son parrain, ni personne d'ailleurs. Hermione se concentra sur chaque personne qu'elle voyait, même si elle ignorait l'identité de certains, et même de beaucoup. Elle devait arriver à discerner les personnes du bien, et celles du mal, ces dernières étant tout de même assez flagrantes mais trop vicieuses pour qu'on les prenne à la légère. Elle vit Krystel se tordre de douleur, mais en riant, et ce rire bien plus que la souffrance qu'elle observait créa un noeud dans les entrailles de la jeune Gryffondor. Comment pouvait-on rire de sa propre douleur ? Une personne qui se moquait comme une folle de ses maux pouvait infliger aux autres toutes les tortures.

    Mais Hermione ne voulut pas imaginer. Puis, pour la suite, elle se résolut à défendre plutôt que d'attaquer, ne souhaitant pas attirer forcément l'attention sur elle-seule. L'essentiel, c'était de garder la porte. James l'avait dit, et jamais de sa vie Hermione ne lui aurait désobéi. S'il avait été Harry, ça aurait été la même chose. Elle voyait en eux les mêmes leaders, les mêmes forces. Silencieusement, elle se munit d'un Protego solide.
Fondateur↯  Cible officiel des mauvais sorts
avatar



Nombre de messages : 10051
Age : 20 ans
Groupe : The Day The World Went Away
Caractère : Solitaire - Perdu - Fou
Crédits : : yaya
Date d'inscription : 08/02/2008




Torben Badenov

Fondateur
Cible officiel des mauvais sorts


Carte du maraudeur
Niveau magique: 8/15
Libre pour :: 3rp
Bonus: + 15
MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Jeu 11 Fév - 14:56

    Je vis le sort arriver comme il l'aurait fait au ralentit. Je n'aurais pas pu dire pourquoi je ne l'avais pas évité, mais l'éclair passa à travers mon protego comme dans du beurre. Je me retrouvé figé, stupefixé. Quelle honte, se faire avoir de la sorte par une femme, alors que j'avais vu des choses bien plus affreuses que ça. Non, vraiment, la situation craignait un max. Emporté dans mon élan, je vins me fracasser par terre, restant étendu sur le sol comme un jean foutre. Je rougissais de colère et de frustration. Risquer de se faire tuer pour un sortilège aussi bénin qu'un stupéfix. Je trouvais ça tout à fait dramatique. On ne pouvait pas dire que j'assurais sur le coup. Le pire, c'est que je risquais bien de crever au milieu de toute cette confusion. N'empêche, ce serait ballot de mourir ici, au milieu de plein de sorciers dont un certain nombre n'avaient que faire de moi. Quitte à choisir, j'aurais préféré clamser en moldavie. Mort dégueulasse, certes, mais au milieu de mes compatriotes et amis.


    Je tombais donc face contre sol, comme un bon gros clampin. Mon nez en pris un sacré coup, et s'il n'était pas brisé, je le sentais néanmoins pisser le sang; le liquide chaud coulait le long de mes lèvres jusqu'au sol. Les secondes passèrent, lentement, très lentement. On ne pouvait pas dire que je sois particulièrement pressé d'en finir, mais je trouvais excessivement frustrant et dangereux de rester dans cette position. Je n'avais jamais aimé passer pour une victime, et c'était encore bien partit pour que j'en prenne plein la gueule. Toutes les puissances de l'univers s'étaient elles décidées à rire de moi tout le long de ma vie? Rapidement, j'entendais une grosse explosion, qui soufflait de la poussière et des débris un peu partout dans la banque. Juste après, j'entendis un type que je ne connaissais pas lancer un sort tout près de moi; je retrouvais la pleine et entière possession de mes moyens. Enfin libre! Quelle était la bonne âme qui m'avait libéré? Oh et puis on s'en fiche! Je me relevais prestement en prenant bien garde de me mettre à couvert derrière un fauteuil défoncé par un maléfice. Quoiqu'il se passe, on ne pouvait pas dire que ça tournait bien pour nous, les civils. Civils. Un mot qui me fit froncer les sourcils tant je le trouvais éloigné de mon état d'esprit actuel.


    J'étais plein de colère et de frustration, et celle qui m'avait lancé le sort allait bien le sentir passer, vous pouvez me croire! Me tournant vers le hall, j'aperçus Krystel s'avancer telle une déesse guerrière, alors que sur mon flanc arrivaient des renforts. Je ne les reconnaissais pas à travers la fumée, mais ils s'en prenaient aux mangemorts. Punaise, moi qui pour une fois ne cherchait pas la merde, je m'y retrouvais en plein milieu! Un sort fusa de nulle part et frappa Krystel, qui ploya sous le choc et fut secouée de violents spasmes. Elle hurlait et riait en même temps, ce qui donnait un mélange plutôt effrayant de sadisme et de désespoir. Elle souffrait, je le sentais. Et moi, comme un con, au lieu de l'achever comme j'aurais dû le faire, je faisais quoi?


    Je courrais vers elle. Je ne faisais plus attention ni a moi, ni à mon environnement. J'aurais pu me faire frapper d'un sortilège de mort que je ne m'en serais même pas rendu compte. Arrivé au niveau de la jeune femme, je la saisissais par le col. Le contact de nos peaux ôtait le peu d'ambiguité qui pouvait rester sur son identité. C'était elle. Je la tirais derrière un guichet, près de moi pour la mettre à l'abris. Le lien avec le lanceur avait été rompu, mais Krystel continuait de souffrir. Paniqué, je ne savais trop quoi faire. Instinctivement, je brandissais ma baguette sur son coeur.



    | Revigor! |


    Pas d'amélioration. Krystel semblait consciente; elle avait les yeux ouverts et était toujours secouée d'un petit rire. Elle était blessée, et je ne savais même pas si elle sentait que j'étais auprès d'elle. Il fallait qu'elle reprenne ses esprits.


    | Revigor! |


    Rien de nouveau. Tremblant de rage, je me relevais derrière le guichet. Il fallait que je fasse le ménage, que je les ralentisse le temps que Krystel se tire de ce guêpier. Prenant la première cible vindicative qui avançait vers les mangemorts, je brandissais ma baguette.


    | Diffindo! [James]

_________________
Fiche


Dead Memories
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Jeu 11 Fév - 15:25

Ron entra dans la banque à la suite de James, avec Hermione à ses côtés et Harry qui les suivait de près. Le futur père de son ami donna des ordres intelligents, leur demandant de garder les sorties et l'arrivée des wagons, mais alors qu'il s'avançait pour attaquer à son tour, pour protéger la porte, le jeune rouquin vit le frère de Lyra et Hannah, qu'il ne connaissait que de nom étant donné la courte durée de son passage à Poudlard, apparaître derrière un comptoir et diriger sa baguette vers James, d'un air qui selon toutes évidence n'était pas amical. Il allait attaquer le jeune cerf, et avec quel sort? Ron n'en savait rien bien sûr, aussi il n'avait aucune idée d'un contre-sort. Pourquoi le jeune homme attaquait-il un membre de l'ordre? Se pourrait-il qu'il soit un mangemort? Mais ceux-ci s'avançaient toujours masqués, jamais en pleine lumière. Ils ne pouvaient agir correctement que dans l'ombre, lorsqu'on ne savait pas qui ils étaient... Sans réfléchir, Ron leva sa baguette et visa le jeune moldave :

- Stupéfix! Hurla-t-il comme si le volume de sa voix pouvait rendre le sort plus efficace.

C'était idiot, bien sûr, le sort ne dépendait pas de la force physique ou de la force de la voix, mais bien de la force mentale... Mais il faut dire que Ron, en ce moment même, ne pensait pas trop, il était pris dans l'action. Les mangemorts étaient là, pas forcément en grand nombre, mais dans le court temps qu'il leur avait fallu pour atteindre la porte, ils avaient déjà fait des ravages... Une sorcière et son enfant gisaient morts, comme un grand nombre de gobelins. Les comptoirs étaient renversés, des pièces d'or, d'argent et de bronze, ainsi qu'un certain nombre de pierres plus ou moins précieuses, roulaient encore sur le sol, récemment renversées. Bien sûr, tout cela n'était pas uniquement l'œuvre des séides de Vous-Savez-Qui... Le sort lancé par James pour ouvrir un chemin pour l'Ordre avait bien aidé à détruire partiellement la banque et à mettre le bazar dans la salle. Un nuage de poussière qui commençait lentement à retomber rendait la scène encore plus apocalyptique, sans compter bien sûr les sorts qui fusaient de tous les côtés.

Après avoir lancé son sort, Ron recula pour se mettre à l'abri, et surtout pour suivre les ordres donnés par James. Celui-ci n'avait peut-être pas beaucoup d'expérience pour les batailles, mais il semblait avoir des capacités innées de commandement, de quoi faire un bon général, s'il avait vécu... ou plutôt un bon chef des aurors... Mais hélas, selon toute probabilité, il ne vivrait pas... Mais qui savait, vu comme le passé avait déjà changé? Le jeune rouquin se plaça donc aux côtés d'Hermione, afin de garder la sortie et d'empêcher qui que ce soit de sortir... Mais il se mit de profil, afin de voir aussi l'extérieur de la banque lorsqu'il tournait un peu la tête. En effet, qui savait, d'autres mangemorts étaient peut-être prévus en renfort...


[j'attaque donc Torben avec un stupéfix]
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Jeu 11 Fév - 20:52

    [justify]Nom de Dieu, ça devenait le souk là.
    Une morveuse venait d’arriver et après un monologue, Krystel lui colla un masque sur le visage et lui enjoignit de nous aider. Je ne la connaissais pas, mais si l’autre lui faisait confiance, alors c’est qu’elle n’était pas une ennemie. Simple philosophie de la vie. Je lançai un rapide sortilège à un sorcier qui s’apprêtait à enchanter Krystel, et après un court combat, ce fut moi qui l’emportai, finissant de le stupéfixer au sol, où il s’écrasa comme un tas de briques enragé, mas inefficace. Malgré cela, mon intervention ne sembla pas être appréciée de la jeune anglaise qui me rabroua d’une sale façon en m’enjoignant de surveiller la porte. Un grand boum me fit me retourner brusquement. Nom de Dieu ! L’Ordre ! On ne pouvait pas avoir la paix cinq minutes ouais, en plus de cela il fallait que ces fouineurs s’en mêlent ?! Avec un grognement de frustration, je repartis en courant, avant d’entendre un autre boum qui me fit me retourner, encore une fois, et tout aussi brutalement. Merde, Kry venait d’être touchée par un sortilège. Hésitant entre deux extrêmes, je vis ma cible, bizarrement remise d’attaque, se relever et courir vers l’anglaise. Ah, ils se connaissaient, finalement ? Ses sortilèges n’avaient aucun effet. Bon, bah Héra à la rescousse, hein. Je fis volte-face pour courir vers le petit couple, et je m’arrêtais à bonne distance. Je tendis ma baguette devant moi, visant Krystel, et clamant d’une voix impérieuse – et assourdie par le masque – un sortilège précédemment utilisé.


    « Finite Incantatem ! »

    Mon sortilège frappa la sorcière de plein fouet mais je n’eus pas le temps de voir s’il avait pu faire effet, car au même moment une cohorte de merdeux apparaissait, fraîche comme une rose. Ca devenait vraiment le foutoir, ouais ! Mais ça allait certainement s’éclaircir puisqu’avant de tomber, Krystel avait eu le temps d’appeler le Lord ... A mon bras, ma Marque me brûlait toujours. Impossible de savoir si c’était parce que c’est parfaitement normal, ou si parce qu’elle est là depuis pas si longtemps que ça finalement. Là plusieurs choses se déroulèrent, qui me firent douter. Le type que j’avais stupéfixé précédemment venait de lancer un sortilège à un jeune, et un autre jeune venait d’attaquer l’adulte. Pas folle, je me cachai derrière un pilier. Protéger la porte, hein ? Quel bordel, comment voulez-vous surveiller une porte assiégée par une bande de jeunes fous prêts à vous découper en rondelles ? En général, c’est nous qui découpons les gens en rondelle ! Rapidement, je me mis à l’abri, tentant de monter un plan d’attaque. Amycus parti chercher la chose, Julien qui se tordait de douleur, Liam qui faisait joujou sur des gobelins, Krystel au sol, la petite nouvelle qui ne bronchait pas. Et cet imbécile de Peter qui ne fichait rien du tout ! Et l’autre alors, la mère à Krystel, elle attendait quoi pour passer à l’action, le déluge, l’arrivée de l’embarcation à Noé, une invitation peut-être ?! Je soupirai, me disant que finalement, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Ma décision fut rapidement prise. Je me relevai, érigeant un passage un Protego, pour pointer ma baguette sur une sorcière (Anna Sanders) qui passait dans mon champ de vision, tendis ma baguette et hurlai :

    « Endoloris ! »
Nouveau↯  Validez moi ! Je veux jouer !!
avatar



Nombre de messages : 103
Age : 26 ans
Groupe : Les gentils ET les méchants !
Caractère : Têtu - Solitaire - Courageux - Violent - Sarcastique - Protecteur - Egoïste
Crédits : : Redex
Date d'inscription : 23/09/2009




Liam Spencer

Nouveau
Validez moi ! Je veux jouer !!


Carte du maraudeur
Niveau magique: 10/15
Libre pour ::
Bonus: + 02
MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Ven 12 Fév - 10:23

Liam avait surgi dans la Banque en même temps que ses "collègues", et courait à en perdre haleine derrière Julien. Cherchant à l'imiter, il tua un gobelin, puis lança un sortilège à une femme qui attendait près des wagons. Les ordres avaient été clairs, le jeune espion n'était pas du genre à désobéir. Il ne vit pas son sort atteindre sa cible... Dans la précipitation, il avait probablement mal visé. Et alors qu'il reprenait sa course pour atteindre les chariots, comme Julien, il fut projeté au sol. Par un sort ? Non non, par trois gobelins qui avaient décidé de se mettre en travers de sa route. Agressé par les trois créatures, Liam se retrouva bien vite allongé par terre, à essayer d'éviter les griffes et les dents pointues de ces saletés. Il entendit la remarque de De Caprily, et eut envie de lui coller son poing dans la tronche. Il voyait pas qu'il était en galère ? D'un coup d'épaule, il envoya l'un de ses agresseur au tapis. Suite à quoi il en tua un à l'aide d'un sort, puis assomma le dernier.

Se relevant aussi vite qu'il le pouvait, il posa un rapide regard sur la scène qui se déroulait devant ses yeux. Krystel debout sur le comptoir qui faisait son show, les flammes bleues... Et soudain, une grande explosion. Le Mangemort toussa à cause de la poussière, et comprit avant même de voir leurs visages que l'Ordre arrivait. Tous les jeunes qu'il avait vu au Chaudron Baveur... Ils n'avaient pas mis longtemps. Ne cherchant pas une seule seconde à s'occuper d'eux, il fit volte-face pour se rendre compte que cette enflure de Julien était parti sans lui. Maudissant ce français jusqu'à lui huitième génération, il s'élança vers le wagon suivant. Il prit tout de même la peine de ramasser le gobelin qu'il avait assommé, et qui reprenait ses esprits. Un rapide "Impero", et la créature était sa marionnette.

Il sauta dans le wagon, et ordonna au Gobelin de le mener vers le coffre gardé par Bellatrix Black. Jamais il ne trouverait le chemin tout seul, alors autant éviter de se perdre dans le labyrinthe qu'était Gringotts. Et alors qu'il s'engouffrait dans les profondeurs de la banque, il sentit son bras gauche le brûler. Eh merde, voila que Voldemort débarquait. Manquait plus que lui, c'était complet. Il fallait à tout prix qu'il rejoigne Julien, sinon il allait se faire punir méchamment, et il n'en avait aucune envie. Il n'avait jamais connu le Doloris, et il n'avait nulle envie de l'expérimenter. Le silence remplaça bien vite le vacarme du hall d'entrée, et ne fit rien pour calmer Liam. Le pire l'attendait en bas. Qui savait quelles protections le Ministère et l'Ordre avaient mis en place pour protéger ce que contenait le coffre ? Et qui auraient-ils à affronter là-bas ? Il espérait ne pas avoir à faire face au célèbre Maugrey...

Il se demandait ce qui pouvait bien se passer, quelques mètres au dessus de lui. Les jeunes se battaient-ils ? Etaient-ils déja tous morts ? Et Dumbledore, est-ce qu'il attendait le déluge pour faire son apparition, ou il comptait se ramener bientôt ? Parce que Voldemort était peut-être déja en chemin, ce qui voulait dire que ça sentait le roussi pour tous ceux qui n'étaient pas dans son camp. C'est à dire tous ces gamins que le vieux directeur de Poudlard avait décidé d'envoyer au combat contre des adultes prêts à tuer tout ce qui bouge. Le Mangemort chassa vite ces préoccupations, décidant de se concentrer sur son propre cas. Chacun ses problèmes, après tout
.
Mangemort↯ Moi, future maman ? Mon corps va être déformé !
avatar



Nombre de messages : 1379
Age : En quoi est-ce ça vous regarde? J'ai bientôt 20ans et je suis enceinte de 5 mois
Groupe : Les ténèbres...
Caractère : Lunatique - Maléfique - Impatiente - Manipulatrice - Narcissique - Ambitieuse
Crédits : : Avatar (c) Barda
Date d'inscription : 10/03/2008




Krystel Raybrandt

Mangemort
Moi, future maman ? Mon corps va être déformé !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 9/15
Libre pour :: 2 rp
Bonus: +13
MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Ven 12 Fév - 13:04

    Douleurs… Si douces, si agréables, si mortelles. Douleurs si plaisantes. Douleurs si apaisantes. Douleurs qui me tiraillent chaque partie de mon corps. Douleurs lancinantes. Douleurs sadiques et admirablement douloureuses. Mes membres convulsés, ma peau semblait se détacher de mes os, et je ne pouvais m’empêcher de rire telle une damnée. J’aimais la douleur, j’aimais la souffrance, même si dans ce cas, elle pouvait m’être mortelle. Le sortilège du doloris m’avait touché de plein fouet, et je sentais mon esprit divaguer de plus en plus, ma folie prendre le pas sur ma raison. J’aurais pu lutter contre ce dernier, oh oui, mais qu’il était si plaisant de sentir chacune de mes entrailles être torturées. Folle, oui je sais, et alors ? J’en oublié tout ce qu’il y avait autour, et peu à peu ma conscience des choses « s’envolait »… Puis tout fut brisé, tout. Mon état s’arrêta, laissant de nouveau passe aux bruits, à la fumée, à la fraicheur du sol. Mes membres se libéraient de la pression qui s’était exercés sur eux pendant plusieurs minutes. Je pouvais de nouveau les remuer, et la seule douleur présente était celle que je ressentais au niveau de ma marque des ténèbres. Notre Maître était en chemin, et serait bientôt là. Bon allez Krystel, il serait peut-être bien que tu ne restes pas planté là et que tu te relèves. Oué, c’est ça. Tiens, j’ai changé de place moi ? Pourquoi je suis derrière un comptoir ? Gné, et que fait Torben à coté de moi ? Hein, il lance un sort à James ? Oula, je dois être dans un monde parallèle moi ! Imaginez vous, j’en vins me pincer pour être sur d’être bien dans la réalité quoi. D’ailleurs, une fois cela fait, je me relevais souplement, récupérant ma baguette dans mes mains

      ♣Bon sang Torben, qu’est-ce que tu fais ? Tu es devenu fou ou quoi ? Tu vas finir en prison sur tu continues comme ça ! Attention ♣


    J’étais en train de rouspéter contre le moldave quand un sort fusa droit vers lui. Sans réfléchir, je poussais sans ménagement le jeune homme à terre pour qu’il ne se le prenne pas. Bon d'accord, j'aurais pu lancer un protego, mais sur le coup, je dois bien avouer que je n'y avais pas du tout pensé. La seule chose qui m'était venu à l'esprit, c'était de le pousser pour qu'il évite le sort, oubliant que la magie est beaucoup plus efficace dans des cas pareil
http://krystel-la-tyran.labrute.com/







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   



Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum