Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Sam 6 Mar - 0:23

    [ Ca fait un peu flood, désolée. Mais je n'aurais ni le temps ni l'inspiration de répondre à la mission, aussi j'accepte de recevoir les sortilèges qu'on m'a lancé. Vu mon nombre de bonus et de points, je ne pense pas avoir de grandes chances d'échapper au Faudeymon pour Sirius et au Chauve-Furie pour Claire, mais qui ne tente rien n'a rien. ^^ ]
PNJ↯ Votre vie est entre mes mains
avatar



Nombre de messages : 1818
Date d'inscription : 08/05/2008




Maître du Jeu

PNJ
Votre vie est entre mes mains

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Sam 6 Mar - 10:01

Concernant la mission, vu qu'on a pas encore définit les règles de combat dans ce cas précis et qu'on attend encore quelques avis, on va simplement considérer que Dumbledore annulera et contrera le feudeymon, tandis que Claire parviendra à s'échapper de son côté.


La mission se termine ce soir, le temps que l'on puisse poster le message de fin avec le Ministre, mais je laisserais le sujet ouvert pour que ceux qui ont participé à la mission puisse la cloturer avec leur personnage
Mort↯  Un seul mauvais sort et Pfiou !!!
avatar



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 09/01/2009




Ministre Faulkner*

Mort
Un seul mauvais sort et Pfiou !!!

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Dim 7 Mar - 12:39

    Tout venait de basculer. Sous mes propres yeux, j'avais vu des mangemorts attaquer des civils, et des civils répliquer avec une férocité revancharde. Le monde devenait fou. Ou était donc passé la tranquille et calme Angleterre sorcière des premières années de mon mandat? Je ne le savais guère, et n'était pas plus rassuré pour la suite des évènements. Je m'avançais le plus vite possible vers les wagonnets, mais je sentis bien vite que Hale, ce scientifique, avait opté pour l'attaque. Je me retournais vers lui, au moment même où il envoya un sort sur un jeune homme qui protégeait une mangemorte. Il se prit le sort de plein fouet, et son sang macula ses vêtements alors qu'il semblait prêt à tourner de l'oeil. Mais le pire vint de ce qui arriva droit devant moi. J'étais déjà presque arrivé au niveau des wagonnets lorsque soudain, un énorme bruit de ferraille se fit entendre. Juste devant mes yeux vola un wagonnet des gobelins, catapulté hors de ses rails après avoir sans doute déraillé. Le véhicule largua au passage deux individus; un mangemort caché derrière un masque, et sans doute Alastor Maugrey; j'avais reconnu sa tignasse grise.


    Interloqué, j'assistais impuissant à la chute des deux individus, tout en remarquant qu'un autre mangemort était plus loin attaqué par des gobelins. La situation aurait pu être terriblement drôle si elle n'avait pas été aussi dramatique. Lord Voldemort se dirigea rapidement vers un objet tombé sur le sol, près de son mangemort blessé. Il se protégeait derrière une table, probablement ce qui était il y a quelques minutes encore un comptoir de banque. Plusieurs sorts frappèrent la table, ce qui la détruisit presque totalement. Avec espoir, je me demandais si un sort n'avait pas passé la protection, et n'avait pu toucher le Seigneur des Ténèbres. Quand je le vis rejeter la table détruite sur le côté, je sentis une douleur sévère au niveau de mon coeur. Ce damné bougre était il donc invincible? C'est alors que je reconnus la petite boîte vers laquelle il se penchait. Purity. Non! Il ne fallait pas qu'il s'en empare!


    Je me mis donc à courir dans la direction du Seigneur des Ténèbres, pour l'empêcher coûte que coûte de s'emparer de l'objet. Je ne pouvais pas me le permettre. C'était quelque chose de bien plus important encore que ma propre vie, aussi n'hésitais je pas. Je courrais droit vers les ténèbres, mais un maléfice de Feudeymon éclata près de moi, et mit le feu à ma cape. Je maîtrisais le maléfice, en le repoussant puis en l'éteignant. Le temps que je relève la tête vers mon ennemi, il n'était déjà plus là, et ses paroles pleines de menaces restaient comme flottantes dans l'air. Je me sentais terriblement vide à l'intérieur. Nous avions échoué. Je restais coi, l'espace d'un long moment. Me forçant à me retenir et à contenir ma voix, j'échangeais un regard lourd de sens avec Dumbledore, qui s'avançait vers Maugrey pour le soigner. Reportant mon attention sur l'ensemble des civils dans la pièce, je remarquais que tous les mangemorts étaient partis, ayant transplané comme leur maître. Je ne pouvais cacher les larmes dans le fond de mes yeux, bien que je me forçais à les ravaler. Tant de morts pour rien.



    - Que tous les civils restent sur place. Les blessés seront évacués par les aurors. Les autres, vous allez être interrogés; nous devons savoir ce qu'il s'est réellement passé ici.


    Je m'avançais de quelques pas, complétement perdu. Seuls Hale, Dumbledore et moi savions pour les capacités de Purity. Cela me glaçait le sang, me laissait l'âme vide, et me terrifiait. Sans même m'en rendre compte, je m'étais avancé jusqu'au mangemort qui avait ramené Purity à son maître avant de mourir. Je le jaugeais du regard. Son masque avait glissé. Son visage me disait quelque chose, et je m'accroupis près de lui. Tirant sa main d'en dessous de sa veste, je vis une plaque ornée des couleurs bleues blanc et rouge. Frappé d'horreur, je lus; « Julien de Caprily, auror du Ministère de la Magie Français », avec la mention « détaché auprès de la brigade sorcière du Royaume Uni ». Mon sang se figea, et la colère remplaça la détresse de l'échec. Me relevant, je me rendais compte que les aurors arrivaient en masse, rameutés par leurs collègues envoyés pa Jack Potter pour les retrouver. Je ne savais pas encore sur quelle fausse piste ils avaient été lancés, mais ils virent à mon air que je ne plaisantais pas. Sur la plaque ensanglantée de De Caprily, il y avait une adresse.


    Ordre aux aurors; vous interrogez chaque personne présente. Que les blessés convoyés à Ste Mangouste soient surveillés Je veux une évaluation des pertes civiles et de l'Etat général de la banque le plus tôt possible. Que deux d'entre vous viennent avec moi, nous avons une piste à exploiter, et elle est encore chaude...
avatar







Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Dim 7 Mar - 14:24

Après un moment à rester ainsi à reprendre ses esprits, Ilmatar se sentit déjà bien mieux. Mais évidemment, ceci ne serait pas suffisant pour pouvoir transplaner à nouveau. Rouvrant alors les yeux, elle analysa la situation plus clairement. Voilà maintenant que le ministre lui même était sur place. Ce foutu coffret Purity devait être sacrément important ! Mais que contenait donc cette chose ? Comment le savoir ? Elle n’allait tout de même pas demander aux membre du ministère ! Ce serait pure folie… Déjà parce qu’elle était quasiment sûr de n’avoir aucune réponse mais qu’en plus elle éveillerais des choses peu amical chez ces derniers. Elle savait parfaitement, que les vampires n’étaient pas accepter ici, et mieux valait faire profil bas si elle ne voulait pas finir dans une cellule d’Azkaban… D’autant plus que ses sujets n’étaient pas présent pour la tirer d’affaire. Bon, il fallait qu’elle trouve un moyen de sortir de là… Ilmatar saisit à nouveau sa baguette et créa un patronus en forme de manticore qu’elle chargea d’un message pour ses fidèles. La créature argenté s’envola aussitôt pour accomplir sa mission. Maintenant, ne restait plus qu’à attendre en espérant que l’attention du ministère ne se reporte pas trop vite sur elle. Purity était à présent entre les mains de Voldemort, cela se remarquait par l’espression désespérer qu’arborait le ministre Faukner. Comment c’était triste ! Il aurait peut-être fallu que les auror se bouge plus vite ! Il était évident que ce n’était pas sur des simples civils qu’il fallait compter pour défendre Gringotts ! Ils sont tellement submerger par la peur qu’ils font n’importe quoi ces sorciers ! Voldemort… Et dire qu’il avait déjà envoyer deux de ses sbires pour tenter de conclure une alliance… Et bien maintenant qu’il lui avait lancer un Doloris de plein fouet, il venait de marquer -1 ! Donc -2 étant donné qu’elle estimait qu’il aurait pu se déplacer lui-même pour convenir d’un accord. Nan mais vraiment ! Elle avait vraiment l’impression d’être sous-estimer aux yeux de ce « seigneur des ténèbres ». Sans doute, la Dame Blanche le contacterait un de ces prochain jour pour régler cette histoire ! Alors maintenant, s’il tenait vraiment à la voir rejoindre sa cause, il valait mieux qu’il se montre convaincant, sinon, elle n’hésiterais pas à lui coller des bâtons dans les roues, et ce, même en ne s’associant pas le ministère. Comment sympathiser avec le ministère d’ailleurs ? Si Ilmatar s’y risquait, il était fort probable qu’on se débarrasse d’elle comme une vulgaire chaussette une fois que tout ceci serait rentrer dans l’ordre ! Quel idiotie franchement !

La vampire était en colère… En colère contre tout le monde ! Y compris elle-même ! Oui, elle n’avait pas réussit à empêcher les mangemorts à s’emparer du paquet. De plus, le ministère s’était montrer particulièrement peu performant, et pour finir, Voldemort lui avait lancer un maléfice ! Rien de bien réjouissant en somme ! N’empêche ce Voldemort… Elle avait vraiment une dent contre lui… Pourtant maintenant qu’il était en disposition de Purity, il semblerait qu’il soit encore plus dangereux à présent. Le problème était là… Elle n’avait pas envie d’être sa cible. Lacrymosa se demandait finalement s’il ne valait mieux pas rejoindre ce personnage sombre qui lui rappelait son défunt mari d’un certain point de vue. Et puis, il y avait très certainement maintes avantage à en tirer… Quoi que maintenant qu’il s’était aperçut qu’elle s’était amusé à faire affront à ses plans, c’était lui qui allait la refuser pour le coup. Raah ! Non, d’une manière ou d’une autre, elle trouverait un moyen. Enfin bon, pas simple tout ceci ! Les opinion d’Ilmatar était hautement partagé. Que faire ? Ou sinon, ce contenter de rester neutre et d’observer la situation ? Oui, mais cela ne pouvait pas durer éternellement… A un moment donné, il lui faudrait bien choisir entre l’un ou l’autre camps. Comment faire le bon choix ? C’était repartie, là voilà de nouveau dans l’indécision général ! Pour savoir, il fallait rencontrer du monde, et évaluer leur façon de voir les choses. Par contre, un nouveau hic venait de s’imposer à elle. Si elle s’alliait à Voldemort, la norvégienne ne s’entendrait probablement pas avec deux de ces mangemorts ! Cette Bellatrix à qui elle s’était fait une joie de lancer un imperium, et l’autre qui s’était pris un de ses Doloris au début de l’altercation. A moins qu’elle parvienne à ce faire pardonner… Oh ! Et puis non ! Elle n’avait guère besoin de leur pardon ! Elle n’allait tout de même pas éprouver du remord non ? Bien fait pour elles, voilà tout ! De toute façon, à partir du moment où elle s’attirait les faveur de Voldemort, après le reste importait peu finalement. Mais bon, si la norvégienne s’apercevait qu’en fin de compte aucun avantage n’était à tirer à se mettre du côté de Voldemort, elle y renoncerais sans hésitation. Et puis évidemment, elle imposerait ses conditions ! Hors de question d’être traité comme tout ses adeptes ! Ah ! Pour sûr, elle n’allait pas être facile à convaincre !

Une flopée d’aurors déboula soudainement dans Gringotts, et le ministre ordonna que les civils se fassent interrogé et emmener à St Mangouste pour les blessé. Ca ne sentait pas bon ça ! Il fallait vraiment qu’elle s’en aille à présent ! Ilmatar n’avait aucune envie de subir le quiz du ministère ! C’était encore un moyen pour se faire attraper ça ! Parce qu’elle aurait beau les avoir aidé pour tenter de sauver Purity, ces simples d’esprits ne daignerait même pas la croire sous prétexte qu’elle était vampire ! Elle était prête à en parier sa couronne. Lacrymosa se permit même de douter du bon vieil auror qu’elle avait croisé au sous sol. Après tout, ce sont tous les même ! Les aurors ne semblaient pas se préoccuper d’elle pour le moment, d’ailleurs, ils ne l’avaient peut-être même pas remarqué ! Lentement, et discrètement, elle tenta d’atteindre la sortie en rasant les murs. C’est alors qu’une chauve-souris déboula juste à ses côtés, pour se transformer ensuite en humain aux cheveux blanc et long, agrémenter de mèches noires, coiffé en punk, des yeux d’un bleu clair hypnotisant, et vêtu entièrement de noir avec des clous et des chaînes. Enfin ! Son bras-droit avait répondu à l’appel et était venu la tirer d’affaire. Evidemment, ceci attira l’attention de bon nombre de personne présente dans la salle, mais le vampire ne tarda pas à agir. Rapidement, il agrippa sa reine et les firent transplaner loin d’ici…
Mort↯  Un seul mauvais sort et Pfiou !!!
avatar



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2009




Mort : Sonia Raybrandt

Mort
Un seul mauvais sort et Pfiou !!!

MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   Dim 14 Mar - 17:46

    La confusion en ces lieux était tel que chaque partie pouvait courir à la débandade à chaque seconde qui s’égrainait.
    Je lançais mon sort et je n’eu le temps de savoir si celui-ci avait atteint la cible que j’espérais que le Lord débarquait. Je sentis cette bouffé de joie qui enserrait mon cœur éternellement glacé. Une once de stupidité m’aurait happée j’aurais bien put me laisser allé et lâché un cri de victoire mais je ne le fit pas. Surtout que quelques secondes à peine avaient été nécessaire à ce vieux fou de Dumbledore pour débarquer et contrer mon sort qui se voulait destructeur.

    La joie à peine audible se transforma en un cri de colère monstrueux, que je contint tout de même en mon fort intérieur. Mes mains tremblaient alors que je tenais encore et toujours ma baguette. J’aurais voulu étrangler ce vieux de mes propres mains, le tuer, voir ses yeux jaillirent de ses pupilles, sentir sa peur se loger dans ses entrailles, mais non ce n’était en aucun cas mon combats. Et tout se déroula à une vitesse hallucinante, je ne me sentais plus dans la partie, étant donné que les deux personnages principaux étaient désormais en place au centre de l’échiquier et nous pauvres soldats ne devions qu’espérer la réussite de notre clan et la perte de l’adversaire. Mais à ce que je pouvais voir, la partie semblait jouable et ce en notre faveur, ce qui ne pouvait être que réjouissant.

    Un grand bruit me fit détourner la tête, un wagon remontait tout droit des souterrains, avec à son bord mon gendre. A la vue de son corps quasiment inerte je le savais proche de la fin. Mon regard se posa alors immédiatement sur ma fille qui était elle aussi au bord de l’agonie. Un mouvement imperceptible de mon corps entier, l’instinct de mère se propagea en moi. Je sentais qu’elle mourrait, la vie s’échappait d’elle et ce à cause de ce stupide lien que je lui avait imposé. Mais bientôt je chassais ces idées d’un revers de la main, je savais que je n’avait eu guère tort de lui faire pratiquer tel sort et peut être qu’avec un peu de chance …

    Mes oreilles n’avait perçu aucun bruit durant quelques instants, j’avais comme été plongé dans une bulle de silence, mais le bruit assourdissant de la bataille me revint, et je m’aperçu que quelques baguettes étaient dirigées vers moi. Je lançais un nouveau sort stupidement appris, un protego visant à me forgé une fidèle protection contre le premier sort qui devait me frapper. Des plops de partout, le Ministre et ses larbins. Et un ordre, nous pouvions tous transplaner. Avant que je ne puisses m’éclipser J’entrepris une dernier chose. Je levais ma baguette et sans prononcer une parole je lançais le sortilège, un crâne vert, un serpent sortant de sa bouche. La marque des mangemort venaient d’apparaître dans la banque des sorciers, lieux de désolations, de souffrances et de victoire pour nous aujourd’hui.

    Un sourire se dessina sur mes lèvres dissimulé par mon masque. Les sorts fusaient et je sentais que certains allaient me frôler voir me frapper, je pris alors la décision que ma place n’était désormais plus ici. Un dernier regard sur le corps de feu mon gendre. Je sentais pourtant que la vie n’allait pas quitter de si tôt le corps de ma fille, Il allait faire d’elle ce qu’il avait fait de moi. Mais ce n’était que le destin tragique de ma chère Krystel. Un plop sonore et je me retrouvait dans un lieu sombre, la bataille venait de prendre fin, mais tout ne faisait que commencer.







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mission Intrigue: Attaque à Gringotts   



Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum