Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Modo↯ Aigle en quête de sa prochaine proie !
avatar



Nombre de messages : 4217
Age : 17 ans
Groupe : Basilic - Serdaigle
Caractère : Douce - Mystérieuse - Méfiante
Crédits : : Gifs ; Octobre + RegyChou, Avatar ; Izzie
Date d'inscription : 30/04/2008




Lyra Badenov

Modo
Aigle en quête de sa prochaine proie !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 03
MessageSujet: Mais nan on ne rêve pas    Sam 24 Oct - 15:48


  • Une journée comme une autre se déroulait dans Poudlard. Un an que j’étais arrivée déjà. J’avais encore un peu de mal à réaliser, bien que la vie anglaise, me convienne de mieux en mieux. Un peu trop selon Hannah. Selon moi, c’était le remède à mes démons. Mon démon intérieur principal, celui qui avait tué plusieurs personnes, trop de personnes, ce que j’aimais beaucoup trop pour aujourd’hui pouvoir oublier. Ce démon que mon frère était parti exterminer pendant l’été. Comme il l’avait promis. Comme il me l’avait dit des tonnes, et des tonnes de fois. La vérité de ses paroles, avait fini par prendre action de ces paroles. Jamais ne dire jamais… Certes. En un an, j’avais changé, grandi oui. Physiquement j’avais beaucoup changé, mentalement c’était une autre histoire. Rejoindre les forces du mal, pour protéger ma fille, moi la jeunette, la plus petite, qui devait protéger sa famille. C’est assez antithétique n’est ce pas ? Voilà, un beau bilan de mon année en Angleterre. Mais en terme, je n’étais pas mécontente. Heureusement après tout…

    Si bien, comme je resterais encore ici pendant deux ans. Au moins, autant m’y faire et m’atteler à ma mission que l’on m’avait donnée à la dernière réunion. Être une bonne fidèle, était ce le terme qu’il fallait utiliser ? Le weekend à Pré Au Lard serait un moyen pour me rendre compte des personnes, et surtout utiliser ma sociabilité pour connaitre ces gens ou du moins ceux que je ne connaissais pas encore. Pourquoi pas après tout… J’étais sociable après tout. Mais pour le moment, j’avais une sixième année à réussir avant d’entamer ma septième et enfin faire quelque chose de ma vie. Au moins, l’avantage de ne plus avoir sa meilleure amie dans l’école, c’est que, pour passer le temps, on passe à la bibliothèque, on se renseigne, ou bien on se rend à la Grande Salle, qui est alors le samedi midi, à la fois un lieu de déjeuner, mais aussi de lecture. Hallucinant le nombre de personne qui se trouve là pour lire le livre d’enchantement surtout pour ceux qui sont en 6ème année et qui auront un contrôle pour avant les vacances. Pour vérifier les acquis comme nous dit le prof.

    Moi ? J’étais dans cette Grande Salle, il était un peu avant une heure de l’après midi, je finissais tranquillement mon dessert, tout en me concentrant sur la table des Gryffondor. Hannah m’avait déjà abandonné, et j’étais complètement perdue dans mes pensées. Il y aurait eu un éléphant qui serait passé que je n’aurais pas cillé du cil. Ma pâtisserie avait juste un goût de citrouille, mais ce n’était pas mauvais sinon.

Fondateur↯  Cible officiel des mauvais sorts
avatar



Nombre de messages : 10051
Age : 20 ans
Groupe : The Day The World Went Away
Caractère : Solitaire - Perdu - Fou
Crédits : : yaya
Date d'inscription : 08/02/2008




Torben Badenov

Fondateur
Cible officiel des mauvais sorts


Carte du maraudeur
Niveau magique: 8/15
Libre pour :: 3rp
Bonus: + 15
MessageSujet: Re: Mais nan on ne rêve pas    Mar 27 Oct - 21:13

    Le jour tant attendu des retrouvailles. J'étais traversé par l'idée que c'était trop tôt, que je n'étais pas prêt à les revoir. Mes deux soeurs. Les deux seules personnes proches qu'il me restait au monde. Inutile de dire que je n'étais que moyennement pressé de leur montrerà quel point j'étais devenu un connard qui ne pensait plus qu'à sa trogne, qui en avait marre de sa vie et qui souhaitait plus que tout retourner au charbon. Pour tout vous dire, je n'étais pas non plus certain que je connaisse l'image et la représentation qu'avaient mes deux soeurs sur ma personne. Si ça se trouve, j'étais déjà ce gros con de frangin fuyant que je leur avais montré. Ou alors j'étais encore cette image un peu toute belle toute rose du grand frère attentionné, qui se sacrifiait pour le bien être des deux adolescentes à sa charge. C'était soit l'un, soit l'autre, mais je les imaginais mal me considérer avec indifférence. Comment réagiraient elles en me voyant? Je n'étais sûr de rien, bien au contraire. Au moins étais je sobre, en tous cas j'avais réussit à plutôt bien réussit à cacher les réminiscences de la soirée de la veille. Remarque, Dumbledore n'aurait sans doute pas accepté de me voir venir voir mes deux soeurs malgré l'espère d'ostracisme qui frappait les parents des adolescents de Poudlard, s'il n'aurait pas été convaincu que je ne viendrais pas trop déranger la quiétude de ce qui était son domaine réservé.


    C'était un bon point pour moi. J'avais su me rendre présentable, et j'avais su également chasser cette odeur d'alcool rance de ma veste. Je ne savais pas pourquoi elle avait sentit aussi mauvais que cela. Peut être avais je régurgité une partie de l'alcool que j'avais digéré? Sans aucun doute, mais tout cela était le passé maintenant. J'étais douché, j'avais lavé et repassé façon moldu mes habits avant de venir, et je sentais encore le savon que j'avais utiliser pour me frotter la peau. Je ne pouvais faire que bonne impression. Enfin, mis à part bien sûr ce drôle d'air que je gardais sur le visage. Un regard éteint, un air fermé. Encore plus fermé qu'avant, oserais je dire. Mais en même temps, cela ne me seyait guère d'aborder du matin au soir un sourire imbécile au coin des lèvres; je n'avais jamais été vraiment un gai luron si on exceptait la période un peu folle de mon adolescence. Bien vite révolue d'ailleurs, vu que mes parents étaient morts quand je n'avais que dix huit ans, ainsi que mes meilleurs amis. Inutile de préciser que j'étais devenu bien plus taciturne qu'auparavant. Moi, je m'en fichais; le regard et les paroles des autres ne me touchaient que fort peu. Quoiqu'il en soit, j'étais venu aujourd'hui pour voir mes soeurs...


    Les aurors me laissèrent passer, et je n'avais absolument pas à me préoccuper de la sécurité du château; le billet de Dumbledore me laissait toutes les portes ouvertes et je n'avais pas à me soucier du passage. Une angoisse que j'avais appris à oublier recommençait à me tenailler le ventre. Je sentais que l'appréhension me gagnait à l'idée de retrouver mes soeurs. Inutile de préciser que cette idée me faisait bizarre, mais elle était bien présente. Comment devrais je réagir si jamais elles me rejetaient? Et si jamais elles m'adulaient toujours, alors que je n'étais plus le même. Dans un cas comme dans l'autre, je n'avais aucune réponse à ces questions, bien que j'avais également une certaine impatience pour découvrir ce qu'il en serait vraiment. Sachant très bien où se trouveraient mes soeurs à cette heure ci, je me présentais dans la grande salle. Les élèves semblaient étonnés de me retrouver ici, mais je sentais bien que je n'allais pas m'attarder. Trouvant rapidement ma cadette du regard, j'esquissais un sourire. M'approchant rapidement de Lyra, je laissais échapper d'un ton amusé...



    - Alors, on vient pas faire un bisou à son grand frère adoré?

_________________
Fiche


Dead Memories
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
Modo↯ Aigle en quête de sa prochaine proie !
avatar



Nombre de messages : 4217
Age : 17 ans
Groupe : Basilic - Serdaigle
Caractère : Douce - Mystérieuse - Méfiante
Crédits : : Gifs ; Octobre + RegyChou, Avatar ; Izzie
Date d'inscription : 30/04/2008




Lyra Badenov

Modo
Aigle en quête de sa prochaine proie !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 03
MessageSujet: Re: Mais nan on ne rêve pas    Mar 27 Oct - 22:01


  • Concentrée sur ma tarte à la Citrouille donc, ce mois d’octobre me semblait assez interminable. Je n’avais qu’une envie c’était déjà d’être en vacance que les profs nous lâchent un petit moment et que toutes ces informations qui s’accumulaient dans mon esprit. Mes cheveux étaient longs et lisses, repoussée par mon serre tête bleue et épais qui allait très bien avec ma tenue de Serdaigle. Au moins on ne pouvait pas dire que je reniais les couleurs de ma maison. En fait, ce n’était pas forcément tant pour faire plaisir au Serdaigle que je portais du bleu. Mais plus pour mon propre chef, j’aimais cette couleur et j’aurais pu être chez les Poufsouffle que ça aurait fait exactement pareil. Peu importe la couleur de mon serre-tête après tout. S’il y avait besoin seulement de ça pour pouvoir me distinguer des choses. Bon je me décidais d’accélérer un peu la tarte à la citrouille qui prenait quelque chose dans les 10 minutes devant à couper en plus petit bout possible la tarte. Parfois, j’étais vraiment trop concentrée, tellement que Irina à côté de moi me demanda si je comptais la finir ou pas cette fichue tarte.

    Bref, je restais donc devant ma tarte, en faisant bien comprendre que la tarte en question allait finir… Irina était décidemment bien embêtante aujourd’hui. En me faisant remarquer qu’il y avait quelqu’un de trop âgé pour être à l’école qui était entré dans la Grande Salle. Elle voulait vraiment ma tarte, à force de parler je n’allais pas pouvoir la finir -_-‘ ! Bref, toujours autant concentrée dessus *cela demande beaucoup de concentration une tarte* quand elle me sortit, on dirait ton frère. Là, je ne puis m’empêcher de lui répondre

    « Mon frère il est en Moldavie ou bien à Londres s’il est revenu ! Pas à Poudlard enfin Irina. »

    Bon cette fois-ci au moins c’était clair. C’était vrai que je n’avais pas eu beaucoup de nouvelles de mon frère depuis quelques temps désormais. J’avais appris par les journaux que la guerre était terminée et par Krystel qu’il était en vie. Après, j’avais certes très envie de le revoir, mais pour qu’il m’assure qu’il resterait là. Peu importe quand, qu’il me l’apprenne de vive voix. Je ne pouvais pas lui en vouloir de nous avoir en quelque sorte abandonné. Il avait ses raisons que je ne pouvais qu’accepter mise devant le fait. Pourquoi je lui en voulais alors ? De m’avoir laissé seule avec Hannah qui elle, n’allait pas mieux. Ou du moins, je n’avais pas l’impression qu’elle aille beaucoup mieux depuis que mon frère était parti en Moldavie. Quand cependant j’entendis la voix de mon frère derrière moi, j’eus un peu de mal à réaliser. Depuis la dernière fois que je l’avais vu il avait changé. Son regard n’était plus le même. Après tous les horreurs que la guerre avait fait, je ne pensais pas retrouver mon frère intact. Néanmoins, je me levais pour le serrer dans mes bras et l’embrasser sur les deux joues. Tellement heureuse de le revoir, il avait l’air plus ou moins en bonne santé.

    « Mon dieu ! Ca fait du bien de te revoir… Tu ne peux même pas savoir comment tu nous as manqué à Hannah et à moi pendant l’été. »

    Dis-je avec un sourire, et en lançant un même regard du genre C’est bon, à Irina qui me lançait l’air, tu vois que je ne suis pas si folle que ça. J’étais souriante comme ce qu’il m’avait pas arrivé depuis un petit moment maintenant.

    « Ca va bien ? Tu veux t’asseoir peut être ? Tu es là depuis longtemps, enfin en Angleterre je veux dire… Désolée, je te pose trop de questions d’un coup là. »

    Au moins, on avait pas perdu la Lyra qui parlait pendant dix minutes en posant vingt mille questions. Si nous n’étions pas en 1977, j’aurais presque dit, qu’il me semblait être l’année dernier quand je retrouvais mon frère après son départ pour l’Angleterre. Et pourtant cette année était bien passée.

Fondateur↯  Cible officiel des mauvais sorts
avatar



Nombre de messages : 10051
Age : 20 ans
Groupe : The Day The World Went Away
Caractère : Solitaire - Perdu - Fou
Crédits : : yaya
Date d'inscription : 08/02/2008




Torben Badenov

Fondateur
Cible officiel des mauvais sorts


Carte du maraudeur
Niveau magique: 8/15
Libre pour :: 3rp
Bonus: + 15
MessageSujet: Re: Mais nan on ne rêve pas    Dim 1 Nov - 12:21

    On ne pouvait pas dire que j'avais le goût de la surprise. Pourtant, je prenais beaucoup de plaisir à voir le visage de ma jeune soeur. Elle semblait ébahie et toute retournée de me revoir ainsi, totalement prise par surprise. Sa tête m'arracha un sourire franc. Cela me fit du bien de me dérider un peu. Je n'avais jamais beaucoup sourit, mais en ce moment moins encore que d'habitude. Quoiqu'il en soit, Lyra se jeta sur moi pour me serrer contre elle et m'embrasser sur les deux joues. On ne pouvait pas dire qu'elle cachait ses sentiments ou qu'elle faisait sembler. Je connaissais mes soeurs. Toutes deux étaient natures; elles n'avaient pas besoin de se réfugier dérrière de faux semblants. Si quelque chose leur déplaisait, elles ne s'étaient jamais gênées pour le dire. C'était une des caractéristiques principales des Badenov d'ailleurs, et on ne pouvait pas dire que c'était quelque chose de déplaisant. La réaction spontanée de ma soeur me fit plaisir, et mon sourire se prolongea sur mon visage. J'étais sincérement heureux de la revoir. Un instant, j'avais redouté que son contact prolongé avec Krystel ne l'affecte d'une façon ou d'une autre, mais cela ne semblait pas être le cas; elle semblait être restée la même à peu de choses près, et cela me rassura plus que je n'aurais pu m'en douter. Répondant à son effusion de joie, je la regardais.


    - Heureux de savoir que je vous ai quand même manqué un peu alors. Mais où est Hannah? Je n'ai déjà eu que fort peu de nouvelles de sa part, elle n'est pas ici avec toi? Mais vous m'avez manqué toutes les deux, tu sais, ma petite Lyra. Ca fait du bien de voir que tu vas bien et que tu n'as pas l'air d'avoir fait trop de bêtises pendant mon absence. terminais je avec un sourire entendu


    Lyra me demanda alors si j'allais bien, si je voulais m'asseoir et depuis quand j'étais rentré. Je souris. Krystel ne semblait pas avoir vraiment déteint sur elle. D'accord, j'aimais beaucoup Krystel, surtout maintenant que nous nous étions « rapprochés », mais on ne pouvait pas dire que j'aurais été particulièrement enchanté de voir que ma soeur était devenue comme la française. Elles n'avaient rien en commun à l'origine, et je ne voulais pas qu'elles se mettent à se ressembler. J'avais déjà bien assez d'une Krystel pour que ma soeur ne se mette pas à lui ressembler, c'était le moins que je puisse dire. Adressant un signe de tête de remerciement à ma soeur, j m'asseyais à côté d'elle sur le banc de la table. Plusieurs regards interrogateurs s'étaient dirigés dans notre direction, mais je choisissais de les ignorer royalement. Je n'étais pas là pour les voir eux, mais pour prendre des nouvelles de la seule famille qu'il me restait. Je ne comptais donc pas gâcher ces quelques précieux moments avec Lyra pour me préoccuper de personnes qui m'avaient oublié.


    - Je vais bien Lyra, je te remercie. Je suis rentré le jour de la rentrée scolaire, c'est pour ça que je ne vous ai pas vues immédiatement, toi et ta soeur. J'ai essayé de faire les démarches auprès de Dumbledore pour avoir quand même le droit de vous voir, mais cela a pris du temps, et j'ai dû remplir tout un tas de formulaires. Depuis, je me suis installé au Chaudron Baveur, comme avant. J'ai eu l'occasion de revoir Krystel et deux trois autres personnes, mais c'est tout.


    Me servant un verre d'eau de la carafe qui se trouvait sur la table, je le buvais un instant en restant étonné. Cela faisait tellement longtemps que je ne buvais plus d'eau aussi simplement que je venais de le faire que j'étais tout étonné de l'effet que ça me faisait. Retournant mon attention sur mon interlocutrice, je sourais toujours.


    - Et pour toi alors? Comment ça c'est passé avec Krystel? Je veux tout savoir petite soeur, absolument tout! J'ai aussi entendu qu'un élève en avait attaqué un autre...

_________________
Fiche


Dead Memories
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
Modo↯ Aigle en quête de sa prochaine proie !
avatar



Nombre de messages : 4217
Age : 17 ans
Groupe : Basilic - Serdaigle
Caractère : Douce - Mystérieuse - Méfiante
Crédits : : Gifs ; Octobre + RegyChou, Avatar ; Izzie
Date d'inscription : 30/04/2008




Lyra Badenov

Modo
Aigle en quête de sa prochaine proie !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 03
MessageSujet: Re: Mais nan on ne rêve pas    Mar 10 Nov - 19:54


  • Ebahie certes et heureuse de le revoir depuis ces quelques mois. Après tout, il était une des deux seules personnes qui me restaient dans ce que l’on pouvait appeler ma famille. Autant dire que j’y tenais un minimum. J’étais tellement nature comme fille. Quand j’avais quelque chose à dire, autant dire que je ne me gênais pas. C’était certes une des qualités que j’appréciais le plus chez moi. Au moins ma franchise, on ne pouvait pas dire autre chose, était naturelle. Et les gens étaient tout de suite fixés. Je n’allais pas par 4 chemins, je disais ce que je pensais et quand quelqu’un m’insupportait, il était le premier à le savoir. Et d’ailleurs mon comportement avec Torben n’était pas mensonger. Au contraire, si mon comportement était mensonger, alors je savais plus que bien mentir. Et savoir réellement mentir était un dur labeur. Car il fallait savoir mentir tout au long d’une conversation et donc garder la tête froide tout du long. Si ce n’est plus également, si l’on connaissait la personne depuis longtemps, ou bien comme dans ce moment là. Si c’était un frère, une sœur, un parent ? Ca en devenait encore plus dur. Mais le discours du mensonge n’était pas au goût du jour.

    Il me chambra gentiment à propos des bêtises. Enfin mes soi disant bêtises. Après tout, non, je ne faisais pas de bêtises, enfin j’étais sage comme une image. Mais si regardez donc mon auréole au dessus de ma tête ! N’est-elle pas assez voyante. Le sourire de mon frère me fit sourire à nouveau ! Même ses petites blagues tant habituelles auparavant, et qui m’avait beaucoup trop manqué au cours de ces derniers mois ! Il y avait toujours des petites choses qui nous semblent stupides et trop habituelle, trop rébarbatives, que l’on n’y prête pas attention. Et finalement ce sont ces petites choses qui nous manquent le plus quand un proche part trop loin. En passant par Hannah qui était partie quelques minutes avant son arrivée. Enfin bien une dizaine de minutes aussi ! Bref, quand elle verrait que je ne remontais pas, elle devrait descendre pour voir ce que je faisais et si je ne faisais pas de bêtises. Je ne doutais guère de ma sœur, même si elle avait tendance à s’enfermer parfois, elle était toujours protectrice envers moi. La présence maternelle qui me manquait ? Non, elle restait ma sœur, et non ma mère.

    « Bah oui ! Que tu nous as manqués ! Elle est partie un peu avant toi, enfin du genre, dix minutes avant que tu n’arrives. Mais elle ne tardera pas à descendre si elle ne voit pas que je remonte. Ou nous pourrons toujours la retrouver. Je commence à bien le connaitre ce château. Quoique je m’y perds encore un peu. Tu lui as beaucoup manqué tu sais aussi. Et à moi aussi ! Nan, comme tu peux le voir, je suis sage comme une image. Et j’ai été un ange ou presque du moins »

    Dis-je avec un sourire, tellement souriant que presque faux ! Non, je n’avais rien à me reprocher, mais j’étais dans ma nature en quelques sorte une mini Torben dans certains domaines, et une mini Hannah dans d’autres. Un mélange de mon frère et de ma sœur. Je restais fidèle à moi-même. Après tout, avant d’être la sœur de Torben et Hannah, j’étais moi, Lyra Badenov et pas n’importe qui non plus. J’avais eu mes exemples, et désormais, je me construisais désormais avec mes propres idées. Me libérant un peu de l’innocence de l’enfance qui m’avait jusque là accompagné.

    « Oui, avec les aurors et tout, et tout. C’est d’autant plus sécurisé je suppose. »

    Ensuite il enchaina à propos de moi. Et de nos vacances. Enfin tout ce qui s’était passé d’une certaine manière pour nous.

    « Ca c’est super bien passé. Elle a tout fait pour qu’on se sente bien, et nous a pris de nouvelles robes pour la rentrée. Elle a été très gentille, et agréable. J’aime beaucoup Krystel en tout cas. Oui, Severus Rogue je crois à attaquer James en Juillet dernier. Enfin, il y a quelques mois, autant dire qu’on a entendu parler de cette affaire. Il est passé devant le ministère et il n’est pas à Poudlard. Enfin plus… »
Fondateur↯  Cible officiel des mauvais sorts
avatar



Nombre de messages : 10051
Age : 20 ans
Groupe : The Day The World Went Away
Caractère : Solitaire - Perdu - Fou
Crédits : : yaya
Date d'inscription : 08/02/2008




Torben Badenov

Fondateur
Cible officiel des mauvais sorts


Carte du maraudeur
Niveau magique: 8/15
Libre pour :: 3rp
Bonus: + 15
MessageSujet: Re: Mais nan on ne rêve pas    Dim 15 Nov - 21:27

    J'avais tellement de choses à voir avec ma soeur depuis mon retour. Je voulais tout savoir sur ce qu'il s'était passé avec sa soeur pendant le temps où elles avaient habité chez Krystel. Egalement, je voulais discuter sérieusement avec elle, car il y avait de fortes probabilités pour que je ne sois plus capable de m'occuper d'elles lorsque j'aurais réussit à aboutir dans mes recherches sur les responsables de la mort de mes parents. Je ne pouvais pas dire avoir été tendre avec Hannah et Lyra, depuis la mort de nos parents. J'étais arrivé à les laisser seules au château pendant des mois, en ne les apercevant que brièvement durant le bal de noël. Ensuite, je n'avais pas pu les voir pendant une longue période, jusqu'à l'épisode de l'hopital et du mariage de Krystel d'ailleurs. Ensuite, nous n'avions qu'assez peu échangé de courrier. Qu'il était bizarre de se dire que l'on avait pas été à la hauteur de la tâche qui nous incombait... Je n'étais pas certain d'apprécier pleinement ce difficile constat que je faisais de moi même et de mes actions durant l'année écoulée, mais je faisais ce que je pouvais pour subvenir aux besoins, notamment financiers, de mes deux soeurs. C'était toujours ça, et sans me donner bonne conscience, au moins ne manquaient elles de rien. Remarque, il faudrait sans doute que je consomme un peu moins de boisson si je voulais qu'il reste quelque chose de mes soldes de moldavie... repoussant ce problème à plus tard, je me reconcentrais sur ma soeur.


    Lyra m'informa que sa soeur l'avait quittée quelques minutes auparavant, ce qui expliquait qu'elle était un peu à la bourre de toute évidence. J'avais raté ma soeur cadette de peu à ce qu'il semblait, et j'étais bien décidé à rester un peu plus longtemps pour pouvoir la voir. Après tout, ne pouvait on dire qu'Hannah m'avait au moins autant manqué que sa soeur? Sinon plus même, vu que j'avais eu beaucoup moins de contacts avec elle qu'avec Lyra. Sans doute m'en avait elle voulu d'être partit en Moldavie, d'avoir joué mon va-tout et sans lui en avoir touché un mot au préalable. J'espérais cependant qu'elle ne se soit pas trop renfermée sur elle même, car je ne voulais pas que mes soeurs ne tombent dans la même spirale infernale que moi. Je voulais le meilleur pour elle, et je comptais bien leur épargner le conflit qui se profilait ici, à l'horizon. Lorsque le moment serait venu, je les expédierais à nouveau jusqu'en Moldavie, pour les protéger de ce qui allait arriver à ce pays. Au moins, j'aurais la conscience nette, et j'aurais veillé à respecter la promesse que j'avais faite sur le lit de mort de mes parents.



    | Cest ça ouais. Et moi, je suis cette foutue reine d'Angleterre! Non, plus sérieusement Lyra, j'espère que tout se passe bien et que tout est bien allé chez Krystel également. Je m'en voudrais de ne pas avoir fait le bon choix quant à la personne à qui vous confier en Angleterre. Je sais ce que tu vas me dire. Je n'avais pas à partir, c'est un fait. Mais je me sens mieux maintenant. Enfin, d'une certaine manière. Je n'ai trouvé nulle part la paix que je recherchais, mais au moins ais je accomplit ma promesse... Bon, eh bien, je pense qu'on va l'attendre ici, Hannah! J'ai rien avalé de consistant aujourd'hui, alors je vais pas me gêner devant autant de nourriture! |


    Lyra me confirma cependant que tout s'était bien passé avec Krystel, et je respirais donc un peu mieux. Certes, la jeune Raybrandt elle même me l'avait assuré, mais elle avait été dans un état second la dernière fois que je l'avais vue, et je ne pouvais pas dire non plus que je n'avais eu qu'à parler de mes soeurs la dernière fois que je l'avais vue... Au moins y avait il eu une britannique qui avait semblé être heureuse de me revoir! Ce n'était pas le cas d'Alice, mais en cela au moins, j'avais pu le prévoir. Cependant, je m'étonnais du fait que la douce et réservée Lyra aie pu autant apprécier la dépravée et capricieuse Krystel Raybrandt. Y avait il des choses que j'ignorais? Je ne le savais pas, et comptais bien le découvrir. Cependant, la nouvelle que Rogue eut attaqué Potter fit sensation dans mon esprit...


    | Haem, oui moi aussi, j'ai pu voir qu'elle aussi voulait faire en sorte que je me sente bien... Et donc tu dis que Rogue a attaqué Potter? On sait s'il était un de ces foutus mages noirs qu'on traque partout? Qu'est ce qui lui est arrivé! Tiens, ça me fait penser... Je veux tout savoir Lyra, sur tout ce que tu aurais pu remarquer ces derniers mois. Est ce que tu as trouvé que certaines personnes avaient un comportement étrange, un peu le genre à vouloir se faire plus discret que d'habitude, ou qui s'est mis à supporter plus ou moins ouvertement Tu-Sais-Qui? |

_________________
Fiche


Dead Memories
http://strange-scotland.forums-actifs.com/
Modo↯ Aigle en quête de sa prochaine proie !
avatar



Nombre de messages : 4217
Age : 17 ans
Groupe : Basilic - Serdaigle
Caractère : Douce - Mystérieuse - Méfiante
Crédits : : Gifs ; Octobre + RegyChou, Avatar ; Izzie
Date d'inscription : 30/04/2008




Lyra Badenov

Modo
Aigle en quête de sa prochaine proie !


Carte du maraudeur
Niveau magique: 7/15
Libre pour :: aucun rp
Bonus: + 03
MessageSujet: Re: Mais nan on ne rêve pas    Sam 28 Nov - 18:24


  • Mon frère était minutieux, et surtout attentif à notre sécurité dans ce pays étranger. Peu présent certes, il faisait en sorte pour que nous soyons bien et non pas trop perdu. Faire en sorte toujours que nous ne manquions de rien, je ne sais pas s’il se rendait néanmoins compte que tout ce qu’il pouvait nous apporter, ne remplacerait ni nos parents et encore moins sa présence. Oh j’aimais l’attention qu’il nous portait au niveau de nous placer chez ses amis, bien sur, j’étais heureuse qu’il fasse confiance à des personnes comme Krystel qui avait passé pour une tutrice pour le moins parfaite. Enfin. J’avais aimé ces vacances d’été, disons préférée aux dernières. Mise à part bien évidemment l’inquiétude quotidienne que je me faisais à propos de mon ainé qui était alors en Moldavie en train de combattre les monstres de mon cauchemar le plus enfoui, comment est ce que l’on pouvait donc expliquer cela à un frère. Facilement, et pourtant j’avais encore beaucoup de mal pour m’exprimer à propos de cette nuit autant à Hannah qu’à Torben. Oh, je n’évitais pas le sujet, loin de là au contraire, je ne cherchais pas à dévier. Mais il était difficile d’en parler avec eux, qui avaient vécu la même chose que moi. Comme si, aussi étrange puisse paraitre, j’avais l’impression de me rendre coupable de leur parler de quelque chose dont nous avions préféré jamais voir ni même entendre leurs existence.

    Consciente néanmoins que l’idée de rester en Angleterre ne resterait pas longtemps dans la perception de Torben et qu’aussi vite ce sera réglé, aussi vite nous serons de retour en Moldavie pour à nouveau vivre là bas « comme avant ». Nous avions néanmoins à cet instant, beaucoup de choses à rattraper, ne serait ce que le fait qu’il ait été absent pendant un certain temps. Depuis que nous étions en Angleterre, je ne voyais plus beaucoup mon frère, exception faite de son retour en Moldavie, bien évidemment où là, je ne pouvais pas du tout le voir, il avait arrêté ses études peu de temps après que je sois arrivée, il vivait à Londres, et les visites extérieurs étaient rares à Poudlard. Je pouvais toujours le voir quand nous allions à Londres pour les vacances où j’espérais cette fois ci passée avec mon frère et la fois où il avait travaillé pour l’école. Enfin, c’était la vie, et je comprenais que tous ces évènements qui pouvaient se succéder avaient tendance à provoquer le destin, un peu beaucoup à mon goût selon moi. Mais je répondais quand même à mon grand frère avec un sourire :

    « Commencerais-tu à douter de l’air angélique de ta petite sœur adorable ?! Tu ne passes pas assez de temps avec moi (aa). Tout le monde il dit que je suis une adorable fille = D ! En effet, tu n’aurais pas du mais si tu te sens au moins un peu mieux, j’ai envie de te dire que c’est mieux que rien. Tu peux au moins aller de l’avant n’est ce pas ? Ne te gênes pas, ce que j’aime bien ici c’est qu’il y a toujours de la nourriture, tu peux manger autant que tu veux, je ne pense pas que quelqu’un t’en voudra et sinon il aura affaire à moi. »

    La conversation se fit moins joyeuse juste après. Disons que je commençais à devenir blanche quand il commença à parler du Seigneur des Ténèbres. Un comportement étrange ? Non du tout, j’étais parmi elle… Mais, je me voyais assez mal aussi dire à mon frère « Ca va Torben en fait pendant que tu nous as laissé j’ai rejoint Tu sais qui, car il m’a promis des choses. » Forcément dans le mode naïve, je le faisais bien aussi. Naïve et à la fois sure de moi, j’étais pas mal dans mon genre, tombée dans le côté obscur par la même occasion. En plus il voulait tout savoir. Je n’aimais pas mentir à mon frère, ni même tout court. Mais parfois on n’avait pas le choix.

    « Je ne suis pas trop au courant, j’essaye de ne pas trop m’en mêler. Mais c’est vrai qu’il y a certains élèves plus du côté Dumbledore et d’autres plus obscurs dirons-nous. Au point qu’ils rejoignent Tu sais qui ?! Je ne sais pas vraiment. Mais les gens changent, je pense par rapport aux actions extérieurs par la peur peut être. Je ne veux pas trop me mêler de ça non plus. »

    Ouah la menteuse, j’en dis mais pas trop non plus ! Gentille fifille.

    || Désolée un peu de mal à RP en ce moment c'est pas super =S
Fondateur↯  Cible officiel des mauvais sorts
avatar



Nombre de messages : 10051
Age : 20 ans
Groupe : The Day The World Went Away
Caractère : Solitaire - Perdu - Fou
Crédits : : yaya
Date d'inscription : 08/02/2008




Torben Badenov

Fondateur
Cible officiel des mauvais sorts


Carte du maraudeur
Niveau magique: 8/15
Libre pour :: 3rp
Bonus: + 15
MessageSujet: Re: Mais nan on ne rêve pas    Lun 4 Jan - 8:51

    Je savais que je me montrais pressant avec toutes mes questions, mais ma curiosité devait être nourrie par les réponses que pouvait m'apporter ma soeur. Elle était bien plus au fait que moi de ce qu'il se passait en Angleterre, et on ne pouvait pas dire qu'elle avait été écartée de tout puisque je l'avais placée chez Krystel. Une erreur, peut être, mais je ne le regrettais pas. J'avais fait bien pire dans ma vie que de confier mes soeurs à une fille un peu douteuse. Enfin, un peu douteuse... Cela dépendait, car bien entendu je ne savais pas du tout ce qui se cachait derrière toutes les manières de la jeune femme. On ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était blanche comme neige, mais je n'en étais pour l'instant qu'au stade de la présomption. J'en avais marre de ne jamais rien savir des gens qui m'entouraient, comme si je devais toujours attendre après eux, de savoir qui ils étaient vraiment. Remarque, pour être tout à fait franc, cela serait hypocrite que de dire cela, pour la simple et bonne raison que j'avais choisit depuis longtemps de me séparer de toute personne, de ne plus avoir ni amis ni proches. De satisfaire aux besoins de mes soeurs, c'était tout et c'était déjà pas mal somme toute. Lyra semblait en tous cas avoir gardé la même fraîcheur, la même candeur. Je lui souhaitais de la garder tout le reste de sa vie.


    | Ouais, je sens que ça ira mieux maintenant. Et puis, maintenant qu'il n'y a plus aucune menace dans notre pays, je pense que plus rien ne s'oppose à ce qu'on finisse par y retourner. J'en toucherais un mot à ta soeur une fois que je la verrais, mais je ne pense pas qu'il soit nécéssaire pour nous de nous éterniser dans ce foutu pays. Nul doute qu'on serait mieux chez nous. J'ai une maison à rebâtir, et ça prendra du temps. Mais quand ce sera fini, on sera enfin chez nous. |


    Chez nous... Cela faisait si longtemps que je battais le pavé que cette idée me semblait étrange, comme futile et éloignée. On ne pouvait pas dire que je sois particulièrement attaché à avoir un lieu de vie fixe, mais on ne pouvait pas dire non plus que la maison de mes ancêtres ne me manquait pas. J'en avais assez de devoir dormir dans une chambre d'auberge, de dépendre d'autres personnes. Après avoir vécu toutes ces choses en moldavie, je n'aspirais plus qu'à trouver la paix. Retourner chez moi, rebâtir ce qui me revenait de droit et vivre de la terre, de mes mains. Peut être même me trouver une épouse. Ah ça, la guerre, ça avait vraiment tout changé... mais même si je finissais un jour par choisir cette voie, je sentais que je n'atteindrais pas ce que je recherchais. Avec ma fâcheuse tendance à attirer les ennuis, on ne pouvait pas dire que je sois particulièrement pressé de m'établir quelque part...


    | - Ouais, t'as raison. Y'a des traîtres partout, de toute façon. Bon, c'est pas tout ça, mais je pense qu'on ferait mieux de rejoindre ta soeur maintenant...|


    Me levant de ma chaise, je faisais signe à Lyra de me suivre. L'heure était maintenant venue d'affronter l'ire d'hannah...

_________________
Fiche


Dead Memories
http://strange-scotland.forums-actifs.com/







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mais nan on ne rêve pas    



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum