Page Facebook  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Nouveau↯  Validez moi ! Je veux jouer !!
avatar



Nombre de messages : 103
Age : 26 ans
Groupe : Les gentils ET les méchants !
Caractère : Têtu - Solitaire - Courageux - Violent - Sarcastique - Protecteur - Egoïste
Crédits : : Redex
Date d'inscription : 23/09/2009




Liam Spencer

Nouveau
Validez moi ! Je veux jouer !!


Carte du maraudeur
Niveau magique: 10/15
Libre pour ::
Bonus: + 02
MessageSujet: Early Morning Rain   Mar 29 Sep - 15:20

Liam n'en revenait pas d'être là. Evidemment, il n'avait pas eu d'autre choix que d'obéir à son supérieur et transplanner à Pré-Au-Lard, mais en rentrant il lui toucherait deux mots sur ses idées à deux noises. Comme si le Ministère en avait quelque chose à faire de qu'on vendait chez Zonko. Mais non, son "chef" lui avait demandé de venir prendre un échantillonage raisonnable de tous les produits du magasins, pour en faire des tests. Histoire de vérifier s'ils ne risquaient pas de blesser leur utilisateur, et de voir comment ils réagissaient face à certains sortilèges. Liam suspectait que son supérieur s'ennuyait, et que ne sachant trop que faire, il avait envoyé l'un de ses employés faire des courses. Le jeune homme était donc chargé de ramener des farces et attrapes pour que son patron puisse passer une après midi marrante. Super. D'autant plus qu'il estimait que ce n'était pas son département ; lui, il était langue de plomb. Si une chose aussi stupide que ce que suggérait son boss devait être faite, il lui semblait que c'était plutôt du ressort des Aurors ou des testeurs de sorts.

Enfin bon, toujours était-il qu'il là, planté devant la porte d'entrée de la boutique. Il n'avait strictement aucune envie d'entrer, et hésita un instant à tourner les talons. Il expliquait de gaieté de coeur à son patron qu'il pouvait aller se les chercher tout seul ses jouets. Mais le sens aïgu du travail que possédait Liam, et surtout son envie toute relative de se retrouver à nouveau au milieu de tous ces ploucs du Ministère, le poussèrent à entrer. La lumière vive agressa ses yeux, au moins autant que les couleurs tape à l'oeil des rayons et des produits. Et ne parlons pas de la vendeuse. Lui jetant à peine un regard, il entreprit de faire le tour du magasin. Il gardait précieusement ses mains dans ses poches, n'ayant aucune envie de toucher à quoi que ce soit ici. La mâchoire serrée et le visage fermé au possible, il prit sur lui de s'approcher d'un rayon. Une petite tasse de thé aux motifs floraux qui avait l'air inoffensive. Voilà, il n'avait qu'à ramener quelques trucs dans le genre au bureau, ça ferait l'affaire. Ou peut-être pas, mais après tout ce n'était pas son problème et il n'en avait rien à foutre.

Il se saisit alors de l'objet, et avant même de pouvoir l'approcher de son visage pour l'examiner, il sentit une profonde douleur au niveau de son doigt. De surpris, il lâcha la tasse, qui alla s'écraser sur le sol, à ses pieds. Mais pas fendue le moins du monde, elle se contenta de rebondire une fois ou deux, puis de rouler tranquillement. Pendant ce temps, Liam avait porté son doigt à sa bouche, et suçait le sang qui coulait des deux empreintes de dents que l'anse de la tasse avait laissé dans sa chaire. Qui pouvait bien être assez débile pour inventer un truc pareil ? Le jeune homme, au delà de son manque cruel de sens de l'humour, ne trouvait pas ça drôle du tout. Décidé à quitter cet endroit pourri au plus vite et d'aller dire à son chef tout le bien qu'il pensait de ses idées, il chercha la tasse du regard. Elle gisait au sol, à quelques pas de lui. Le seul problème, maintenant, était de la remettre sur l'étagère. Sans la toucher, ça n'allait pas être facile. Après avoir envisagé plusieurs solutions plus étranges les unes que les autres, Liam sembla se souvenir qu'il était un sorcier. Il plongea donc sa main dans sa poche, à la recherche de sa baguette.
Sorcière↯ Je vends des trucs
avatar



Nombre de messages : 1039
Age : 19 ans
Groupe : Sorcier
Caractère : Loufoque - serviable - sociable - naïve - combative
Date d'inscription : 06/04/2008




Lilith Shupsuey

Sorcière
Je vends des trucs


Carte du maraudeur
Niveau magique: 8/15
Libre pour ::
Bonus: 0
MessageSujet: Re: Early Morning Rain   Dim 8 Nov - 8:46

[pfiou j'ai réussis à te répondre enfin, désolé du retard ...]

  • Voilà, c’en fut fini de cette période de pleine insouciance. Cela avait prit fin à la fin du mois de juin le lendemain de la soirée pyjama. J’avais quitté à regret ce château, ce petit nid douillet, cette petite bulle où je me sentais si bien, loin de tout ennuis de quelques sortes que ce soit. J’étais repartie chez mes chers parents pour des vacances bien méritées, après tout cet acharnement mental pour les examens. Cela avait été payant d’ailleurs, vu que je m’en étais brillemment sortie aux Aspic’s un Effort Exceptionnel en potion et des Piètre dans toutes les autres matières. J’avoue, je n’en avais pas grand-chose à faire de ces résultats, étant donné que je n’avais visé d’aucune manière une carrière dans l’administration sorcière. En gros le ministère de la magie je ne voulais pas y mettre les pieds pour y travailler.

    Mon rêve aurait été de faire mes armes dans la meilleure boutique de bonbons du pays, Honeydukes. J’aurais voulu pouvoir acquérir toutes les techniques possibles et imaginables en matière de fabrication de bonbons. Je voulais en faire mon métier, faire des friandises à longueur de journée et ainsi avoir la possibilité de les vendre dans ma propre boutique que j’aurais ouvert à Pré au Lard. Non que je n’aurais voulu faire concurrence à ma boutique préférée, mais plutôt j’aurais vendu des produits totalement inédits.

    Mais tout rêve est fait pour être brisé. Lorsque je m’étais enfin décidé à faire mes cartons pour partir du cocon familial et prendre mon envol définitivement, je me dirigeais vers Pré au Lard où je dénichais un appartement miteux mais tellement agréable. La petite persienne donnait sur le lac du château et si je plissais légèrement les yeux, je pouvais apercevoir la tour Nord du château de Poudlard. J’avais mon petit chez moi, et petit était le mot juste, étant donné que ma nouvelle bulle se résumait à une seule et unique pièce où se battaient en duel un lit, une table, une chaise et une petite cuisine qui ne faisait qu’un mètre à peine. J’avais décoré la pièce avec goût, les murs avaient vites été repeint en vert pomme, mon lit rose allait parfaitement avec ma collection de tableau. C’était petit mais coquet et je m’y sentais bien.

    Ce petit nid douillet n’allait pas être gratuit, je me devais de payer un loyer, certes modeste, mais il devait être payé. Et à ce rythme, mon compte à la banque Gringots se vidait, se réduisait comme peau de chagrin. Réunissant mon courage à deux mains, je me dirigeais vers la boutique où je rêvais de faire mes armes, pourtant rien ne se passe comme prévu parfois et ce jour là ne dérogea pas à la règle. En effet j’avais à peine poussé la porte du magasin et avais expliqué mon cas que le propriétaire me remercia gentiment en précisant que la place que je convoitait était prise. Je me retrouvais donc sur le pas de la porte de la boutique Honeydukes, les larmes aux yeux. J’étais incroyablement déçue, mais il fallait que je me reprenne, je me dirigeais donc vers une autre boutique que j’aimais beaucoup.

    La petite sonnette de la boutique tinta lorsque j’en franchis le seuil, il n’y avait pas grand monde à cette heure, mais cela m’importait peu. Je me dirigeais vers le vendeur, je me sentais revivre une scène, celle du magasin Honeydukes. Je pris mon temps pour respirer calmement, et demandai poliment si une place restait vacante en tant qu’employé dans le magasin. Un large sourire vint éclairé le visage jovial de ce qui se trouvait être le propriétaire de Zonko. Dans l’heure qui suivait, j’étais engagée et je débutais enfin ma véritable vie d’adulte …

    Trois semaines s’étaient écoulées et aujourd’hui était un de ces jours mornes. Ho non je ne plaignais pas de mon emplois, j’aimais gambader au milieu de ces farces et attrapes et tout ce qui me remémorais mes années à Poudlard, mais j’avais ce goût d’inachevé …J’aurais tant voulu faire mes armes à Honeydukes, mais ce n’était que partie remise. Ma réflexion fut mise à mal par le tintement habituel de la sonnette de la porte, je me redressais vivement, les épaules dégagées et le dos bien droit laissant apparaître la petite broche portant mon nom.

    Mes prunelles marrons scrutèrent le nouveau venue, il n’avait pas le profil du petit farceur à première vue, trop classique pour venir en de pareil endroit pour son plus grand plaisir. Je m’extirpais de derrière le comptoir pour m’approcher à pas de chat de lui, il avait peut être besoin d’un renseignement. Mais avant que je ne puisse m’approcher de lui, une tasse folle ne roula pas très loin de moi, je secouais légèrement la tête en esquissant un léger sourire. J’allais me pencher pour prendre l’objet du délit, quand j’aperçu une baguette qui pointait droit sur l’objet magique. A la vue du bout de bois je poussais un cri d’horreur et plongeais sur la tasse, la ramassant du bout des doigts et oui je savais comment faire sans y laisser quelques morceaux de peau (on se fait avoir trois fois, pas quatre). Je reposais la farce et attrape sur son étagère et me tournais vers le malotru.


    Vous désirez ?
Nouveau↯  Validez moi ! Je veux jouer !!
avatar



Nombre de messages : 103
Age : 26 ans
Groupe : Les gentils ET les méchants !
Caractère : Têtu - Solitaire - Courageux - Violent - Sarcastique - Protecteur - Egoïste
Crédits : : Redex
Date d'inscription : 23/09/2009




Liam Spencer

Nouveau
Validez moi ! Je veux jouer !!


Carte du maraudeur
Niveau magique: 10/15
Libre pour ::
Bonus: + 02
MessageSujet: Re: Early Morning Rain   Sam 5 Déc - 16:56

[A mon tour de m'excuser pour le retard ! ]

C'était décidé : en rentrant chez lui, Liam écrirait une lettre bien sentie à son patron. Juste histoire de lui dire ce qu'il pensait de ces missions à deux noises. En tout bien tout honneur, bien entendu. Parce que, de un, se lever un samedi matin pour bosser, c'était pas la joie. Mais si en plus il pleut comme pas possible, et qu'on se retrouve dans la boutique la plus nase jamais inventée, ça tourne carrément au cauchemar ! Et s'en était un, pour le pauvre Liam qui venait de se faire mordre par une tasse. A croire qu'on lui avait jeté un maléfice. Il les cumulait, vraiment ! Surtout qu'il n'avait aucune patience, encore moins avec ces objets tout pourris. C'était donc tout naturellement qu'il avait sorti sa baguette pour remettre cette tasse ridicule sur l'étager, sans se faire croquer une seconde fois. Il ne comptait pas la détruire, ça aurait été complètement idiot, et ça ne l'aurait mené nul part.

Ce n'était cependant pas ce que semblait penser la vendeuse du magasin. Parce qu'avant que notre Mangemort ne puisse lancer le moindre sortilège, une tornade rose se rua vers lui, et plongea sur la tasse. Le jeune homme sursauta tellement cette intervention était surprenante et inattendue. Cette fille sortait de nulle part. Elle avait surgit juste devant lui, et la voila à présent qui se relevait pour ranger l'objet, l'air de rien. N'y avait-il que lui pour remarquer le comique de la situation ? Il rangea sa baguette dans sa manche, secouant la tête. Super, il ne manquait plus qu'un contact humain pour ajouter encore un peu à sa merveilleuse journée ! Merlin lui en voulait ou quoi ? La jeune fille se tourna alors vers lui, lui demanda ce qu'il voulait. Pas tout à fait remis de sa surprise, il la regarda un temps sans comprendre. Ce qu'il voulait réellement, c'était retourner bien au chaud dans son lit, loin de ces conneries de farces et attrapes. Et loin de son patron aux idées totalement stupides. Mais ce n'était probablement pas la réponse qu'elle attendait.


-Je ne comptais pas la casser. Et si je l'avais fait, je l'aurai payée. C'était pas la peine de vous jeter dessus comme ça...


Bon, ça au moins c'était dit. Liam ne taisait jamais - ou presque - ce qu'il pensait réellement. Il n'en avait rien à foutre des convenances et de la sensibilité des gens. Ce qu'il pouvait encaisser, les autres le pouvaient aussi. Et il ne voyait pas bien ce que ça lui rapporterait à lui de se montrer aimable avec les gens. Il se moquait comme de l'an quarante de ce que pouvait bien penser de lui cette jeune vendeuse. Il ne la reverrait probablement jamais, de toutes façons. Se raclant la gorge, mal à l'aise malgré tout, il finit par reprendre la parole.


-Je voudrais un exemple de tous vos articles disponibles. S'il vous plait.


Il planta son regard dans celui de la jeune femme, et il ne pu s'empêcher de remarquer qu'elle avait l'air vraiment jeune. Pour travailler ici, en tous cas. Elle devait probablement tout juste sortir de Poudlard. Mais dans ce cas, pourquoi ne faisait-elle pas d'études ? Avait-elle juste envie de vendre des trucs aussi stupides que ces jouets-là ? La lueur de curiosité qui s'était un instant allumée dans ses yeux disparu rapidement, tandis qu'il décrétait qu'il s'en fichait. C'était sa vie à elle, pas la sienne, et elle pouvait bien en faire ce qu'elle voulait, ça ne le regardait pas. S'abstenant de toute question ou remarque, il attendait, muet, qu'elle lui apporte ce qu'il avait demandé.







Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Early Morning Rain   



Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum